Forums Remontées Mécaniques: TSF4 Eischoll-Striggen / Eischoll - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

TSF4 Eischoll-Striggen / Eischoll Garaventa - 2017

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Artsinol 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 2 222
  • Inscrit(e) : 13-septembre 13

Posté 15 avril 2019 - 21:20

Avec les photos de Kilano18, partez à la découverte de la TSF4 Eischoll-Striggen

Image IPB


Je tiens encore une fois à remercier benbel pour sa patience dans la relecture, mais aussi pour le travail de contrôle des fausses infos que j'ai écrites par erreur...

Vous voyez un faute? Contactez-moi par MP, bonne lecture et n'hésitez pas à laisser des remarques et suggestions d'amélioration ! ;)

Gênes et le Valais sont trés voisins
7

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Gondelbahn Monde 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 288
  • Inscrit(e) : 15-juillet 13

Posté 15 avril 2019 - 21:49

Sympa le reportage merci ;)
Pourquoi j'aime filmer les remontées mécaniques ?
Cette passion est toute ma vie !
J'aime également conserver ce patrimoine ainsi que ces paysages dans des voyages intéressants
Gondelbahn Monde for ever !
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 328
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 15 avril 2019 - 22:11

Pour être précis: le groupe hydraulique installé dans le pilier en béton armé ne sert qu'à la tension hydraulique (dans un autre reportage sur un TSF4 ChairDrive il y a également un commentaire erronné sur ce point).

Le frein de service agit sur le volant d'inertie sis entre le moteur asynchrone compact (moteur asynchrone haute performances avec ventilation forcée par l'entrefer, choix dicté par la faible place disponible dans le carénage des ChairDrive) et l'entrée du réducteur (version OEM de Lohmann pour Doppelmayr, désormais ZF Industrieantriebe Witten GmbH vu que Bosch Rexroth a cédé cette division) ainsi que le frein de sécurité agissant sur l'arceau de freinage situé en face inférieure de la poulie motrice (ce que LST avec mal copié!) sont gérés par le groupe hydraulique des freins faisant partie d'un sous-ensemble compact installé dans un petit local technique adjacent au local de commande.
Ce sous-ensemble comprend également le moteur Diesel de l'entraînement de secours hydrostatique (moteur hydraulique à cylindrée fixe entraînant l'arbre d'entrée auxiliaire du réducteur, l'engrènement se fait manuellement au moyen d'un levier pourvu d'une tirette de verrouillage de position préchargée par un ressort dont les deux position de fin de course sont surveillées électriquement, est surveillée la position de l'organe de manoeuvre et non celle du dispositif d'engrènement, configuration habituelle ne posant aucun problème particulier si les interrupteurs de fin de course sont réglés correctement).

Cette version d'entraînement de secours n'est pas à confondre avec celle de certains autres stations motrice-tension compactes ChairDrive pourvues d'un entraînement de secours diesel-hydrostatique agissant sur une couronne dentée concentrique à l'arceau du frein de sécurité.

Sur le groupe hydraulique des freins se trouve la fameuse poignée rouge sur laquelle on en va revenir en détail ici.

Y a-t-il une autre vanne manuelle de déclenchement de secours du frein de sécurité (c.à.d. autre que celle faisant partie du groupe hydraulique des freins)? La présence et, le cas échéant, l'emplacement de cette vanne dépendent des installations.
1

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)