Forums Remontées Mécaniques: Rapprochement BMF/LST Ropeways ? - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Rapprochement BMF/LST Ropeways ?

#1 L'utilisateur est en ligne   remontees 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 4 137
  • Inscrit(e) : 01-mai 14

Posté 05 août 2018 - 19:31

Bonsoir,

J'ouvre ce sujet car il me semble que depuis mai 2018, LST Ropeways et BMF fusionnent. Le directeur général de BMF France, Nicolas Chapuis, semble avoir également pris la tête de LST Ropeways.
Quelqu'un a-t-il des informations plus précises à ce sujet ? Quelles sont les conséquences à attendre de ce rapprochement ?

Merci d'avance pour toutes les informations que vous pourrez apporter à ce sujet.

Ce message a été modifié par remontees - 07 août 2018 - 18:34 .

À venir, de nombreux reportages, peut-être un jour sur la Plagne !
5

#2 L'utilisateur est hors-ligne   benbel 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 3 865
  • Inscrit(e) : 28-décembre 13

Posté 05 août 2018 - 19:51

A ma connaissance pas de projet de fusion.

Ne fais-tu pas référence à leur projet d'offres communes pour les remontées urbaines en France ? https://www.actusnew...rbain-en-france
1

#3 L'utilisateur est en ligne   remontees 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 4 137
  • Inscrit(e) : 01-mai 14

Posté 05 août 2018 - 19:54

Voir le messagebenbel, le 05 août 2018 - 19:51 , dit :

A ma connaissance pas de projet de fusion.

Ne fais-tu pas référence à leur projet d'offres communes pour les remontées urbaines en France ? https://www.actusnew...rbain-en-france

Je ne sais pas trop, c'est aussi ce que je croyais au début, c'est pour ça que j'ai ouvert ce topic (après avoir été informé par une autre personne). Et on peut voir sur LinkedIn (ça vaut que ça vaut…) que Nicolas Chapuis se déclare comme directeur général de LST depuis mai 2018 et carrément directeur général d'un certain groupe BMF Remontées Mécaniques France SAS and LST Ropeway Systems SAS
. Le plus simple serait peut-être de contacter BMF France ou LST Ropeways directement pour en savoir plus si personne ne sait sur le forum.
À venir, de nombreux reportages, peut-être un jour sur la Plagne !
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Rodo_Af 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 17 058
  • Inscrit(e) : 17-octobre 06

Posté 06 août 2018 - 08:30

Voir le messageremontees, le 05 août 2018 - 19:31 , dit :

(...) depuis mai 2018, LST Ropeways et BMF fusionnent.


Et donc cette fusion serait restée "secrète" depuis plus de deux mois ?
> Intéressant...

Comme l'a déjà dit Benbel à cette époque une annonce a été faite concernant une alliance entre les deux entreprises sur le marché urbain en France.

En tout cas merci pour tes infos Remontées.
0

#5 L'utilisateur est en ligne   remontees 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 4 137
  • Inscrit(e) : 01-mai 14

Posté 06 août 2018 - 18:44

Voir le messageRodo_Af, le 06 août 2018 - 08:30 , dit :

Et donc cette fusion serait restée "secrète" depuis plus de deux mois ?
> Intéressant...

Je ne sais pas si tu es ironique, mais toujours est-il qu'intéressant ou pas, ce qui semble sûr, c'est qu'il y a maintenant le même directeur pour LST et BMF et qu'il est annoncé par cette personne une société du nom BMF & LST. Cela semble quand même un peu plus qu'un accord pour l'urbain. Le but de ce sujet est bien entendu d'en savoir plus… si quelqu'un en sait davantage.
À venir, de nombreux reportages, peut-être un jour sur la Plagne !
3

#6 L'utilisateur est hors-ligne   benbel 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 3 865
  • Inscrit(e) : 28-décembre 13

Posté 06 août 2018 - 19:12

Selon LinkedIn, Nicolas Chapuis est effectivement à la fois CEO de BMF Remontées Mécaniques France SAS (depuis janvier 2014) et CEO de LST Ropeway Systems SAS (depuis mai 2018)

Mais je crois que tu interprètes mal la phrase "CEO at BMF Remontées Mécaniques France SAS and LST Ropeway Systems SAS" : il ne s'agit pas d'une seule société mais de la confirmation de son poste de CEO dans chacune d'elles. :)
3

#7 L'utilisateur est hors-ligne   jfd_ 

  • FUN de la Grande Rochette
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 820
  • Inscrit(e) : 30-août 07

Posté 06 août 2018 - 21:24

Il est certain qu'à cette heure ce sont deux sociétés distinctesImage IPB. Mais si on procède par étapes, cela s'entend parfaitement sur une orientation moyen/long terme. Et du coup, ce qu'indique remontées est loin, vraiment loin d'être totalement "à coté".

1. On commence par nommer un CEO commun à deux sociétés, lequel CEO est issu de la plus grosse des deux et a un profil professionnel qui le montre à la fois technique et gestionnaire de projets efficient plus expérience dans le BTP
2. La plus grosse des deux sociétés a récemment vu son capital majoritairement partir de son pays d'origine la Suisse pour atterrir en Chine.
3. La plus petite des deux sociétés a annoncé il y a plusieurs mois que pour, officiellement, décrocher des marchés en Chine. Marché devisés à hauteur de 160M€ en 2017. Ce qui est "monstrueux pour une société de la taille de LST (même en sous-traitant toutes les activités de production, ne serait-ce qu'en suivi de gestion technique, administratif et financier, cela requiert un volume RH conséquent), les pièces de ces remontées seront produites là bas (ainsi que certaines pièces de leur remontées occidentales si ma mémoire ne me fait pas défaut, pièce faisant partie des pièces dites non-nobles).
4. La plus petite des deux sociétés a eu des problèmes pour l'installation et la mise en exploitation de son 1er TSD débrayable (même s'il s'agissait d'un développement). Je la fais volontairement courte pour en pas rouvrir ici un débat qui n'a pas lieu d'être dans le cas présent.

Bref, au delà du communiqué annonçant des activités communes en matière de RMs urbaines (pour moi, c'est un effet de communication), je prends le pari que MND cèdera LST d'ici quelques temps (allez, on va dire d'ici 5 ans max) à BMF. De la sorte, accessoirement, les marchés LST Chinois retombent dans l'escarcelle d'une société Chinoise. Et au vu du fonctionnement des asiatiques, c'est certes accessoire mais important. Plus que dans l'esprit Européen en tout cas. De surcroit, cela permet (permettra) à BMF d'accéder à des marché où ils ne sont pas encore).

My two cents Image IPB
Envie d'appréhender l'entrainement cycle? Visitez le site VO2 Cycling ( http://www.vo2cycling.fr )
7

#8 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 286
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 07 août 2018 - 01:42

Merci pour ces précisions.

Pour être politiquement incorrect, perso je je ne suis pas convaincu par la technologie de LST et produire des pièces critiques de RM en Chine, je demande à voir.

J'ai travaillé dans la construction de machines complexes (coûts de plusieurs millions de CHF par ligne) réalisées sur mesure en Suisse où la totalité des pièces mécaniques était sous-traitée en Suisse. La partie électrique était elle exécutée entièrement en interne (conception, câblage y.c. des armoires, programmation, mise en service), idem pour le montage, en fait seule la production des pièces exécutées sur plans était sous-traitée afin de ne pas nécessiter de fabrication interne.

Conclusion: c'est parfaitement jouable mais nécessite des sous-traitants hyperfiables et la proximité géographique joue un rôle primordial car souvent il y avait des pièces à modifier ou des nouvelles pièces à faire produire en urgence (sans compter les barrières linguistiques et culturelles de même que les chicanes administratives inhérentes à une production réalisée à des dizaines de milliers de kilomètres je n'en parle même pas).

Dans le domaine de RM, à ma connaissance Kissling sous-traite la fabrication des pièces de ses réducteurs mais pour le client final ce détail demeure secondaire du moment que la sous-traitance suit (et ne pas faire le coup du "on ne peut pas livrer à cause des grèves", j'ai été confronté à ce cas de figure pour des fournisseurs d'un pays voisin).

Par contre produire en Chine des pièces mécaniques critiques je ne m'y risquerais pas. En Chine on peut avoir de l'excellente qualité mais dans des domaines particuliers et surtout pour des grandes séries produites dans des usines neuves supervisées de façon ultra-rigoureuse.
Produire des pièces uniques sur mesure de qualité avec des délais courts ce n'est pas exactement le fort des sous-traitants chinois. Rien que le zinguage au feu Made in China est souvent désastreux (l'usinage de haute précision et le soudage certifié je n'en parle même pas) alors quand il s'agit de garantir une qualité irréprochable de pièces critiques je suis pas optimiste (cela dit on utlise des pansements stériles Made in China dans des hôpitaux suisses!!!).

Autant pour BMF j'y crois plus ou moins comme alternative à Garaventa/Doppelmayr et Leitner/Poma pour certains types de RM, LST ne m'a par contre de loin jamais convaincu par sa maîtrise de la technologie des RM.


Je reste évidemment favorable à l'émergence de nouveaux acteurs sur le marché des RM, simplement je souhaite voir des produits de conception robuste et fiable sans complexité inutile.

Malheureusement la juridico-normo-bureaucratie rend le développement de nouveux modèles de pinces extrêmement onéreux (sans compter les histoires de brevets) et il faut quand même rappeler que le marché global des RM reste restreint en terme de montants investis annuellement au niveau mondial.
Pour donner une idée, le chiffre d'affaire de Doppelmayr pour la période fiscale 2016/2017 s'est élevé à 801 millions d'euros (source: https://www.doppelma...n-daten-fakten/).

Techniquement parlant je pars du principe que le développement d'un système de RM débrayable à mouvement continu genre TSD ou TC serait envisageable pour un nouvel acteur, par contre les montants à investir pour le développement et toute la paperasse rendent une telle entreprise hasardeuse pour un nouveau venu.
Le marché pour les grands TPH à va-et-vient est quant à lui minuscule et je doute qu'il y ait de la place pour de nouveaux constructeurs (donc à côté de ceux précités et Steurer). Idem pour les funiculaires et paradoxalement j'aurais même tendance à considérer que certains détails techniques des funiculaires sont particulièrement délicats à maîtrises (notamment pour ce qui est du guidage des câbles en raison de l'aspect "tridimensionnel" du tracé).

Perso j'espère seulement que les clients de l'Europe de l'Ouest ne vont pas jouer aux cobayes pour finir avec des installations Made in China certes bon marché à première vue mais pour finir perdants en raisons de problèmes aussi interminables que divers (sans compter des aspects ayant trait à la sécurité même).

Ce message a été modifié par Velro - 07 août 2018 - 01:52 .

2

#9 L'utilisateur est hors-ligne   Fabien05 

  • TSD6 de l'Eau d'Olle
  • Groupe : Membres
  • Messages : 310
  • Inscrit(e) : 03-décembre 05

Posté 07 août 2018 - 07:37

Vos analyses apportent des données intéressantes.

J'ajouterai quelques suppositions :

- Le marché chinois, en plein essor et représentant un volume d'affaires important, est effectivemment sans doute à l'origine de ce rapprochement.

- Un rapprochement oui, une fusion peut être pas :
Pour LST, le plus dur est fait : le développement d'une gamme débrayable a été financé, et malgré les retards du premier appareil, d'autres ont été signés depuis en Chine et même en France à Avoriaz.
LST demeure donc une composante importante du groupe MND, notamment pour répondre à des appels d'offres complet d'aménagement de stations.
L'entreprise LST peut donc légitimement continuer à grandir en nom propre et au sein d'un groupe important.

Mais plutôt que de concurrencer BMF, les marchés seront étudiés en commun pour lutter face aux 2 autres grands groupes et la fabrication des pièces grandement optimisées et fiabilisées.

Ce message a été modifié par Fabien05 - 07 août 2018 - 07:39 .

0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   Rodo_Af 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 17 058
  • Inscrit(e) : 17-octobre 06

Posté 07 août 2018 - 10:31

Un article du 12 juillet dernier, qui a certainement été posté ailleurs sur le forum, m'a fait penser à cette discussion.

Citation

« Enormément d’élus viennent le visiter. Le regard sur le téléphérique est en train de changer », se réjouit Nicolas Chapuis, directeur général de LST, une entreprise membre du consortium qui a construit l’ouvrage.


>> https://www.lemonde....30357_3234.html

:)
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 286
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 07 août 2018 - 10:54

En pratique cela ne ma paraît pas si évident, au bout du tunnel je vois plutôt soit une fusion... soit un divorce.


Le serpent de mer pour réaliser ce TSD laisse songeur... Un peu comme si l'installation faisait office de protype expérimental, espérons que le maître d'ouvrage avait prévu des peines conventionnelles béton dans les contrats:
https://www.remontee...showtopic=25923

Comme les exigences réglementaires sont parfaitement connues il n'y avait aucune raison de faire traîner le projet (les EN pour RM CEN étaient connues bien avant que les premières RM CEN aient été mises en service et de plus selon le principe général, on ne s'adapte à l'évolution des normes pour un projet en cours que lorsque cela est indispensable, p.ex. du point de vue sécuritaire et de toute façon la plupart des normes évoluent lentement et on connaît le parfum de la prochaine mouture bien avant son entrèe en vigueur, par contre on ne peut pas certifier sur la base d'une prEN), l'essentiel se doit d'être testé en usine sur un proto partiel permettant au moins de vérifier le bon fonctionnement de la mécanique au moyen d'une ligne miniature avec la station motrice, la station de renvoi et quelques pylônes (de chaque type de base).

Pour les TSF, le concept est quand même pas mal une copie au rabais du ChairDrive de Doppelmayr, mais avec en prime un design nettement plus moche de la partie motrice.

En regardant de près on trouve pas mal de petites erreurs de conception ou d'exécution, un peu comme quand les Chinois essaient de copier mais sans comprendre certaines subtilités techniques.

On verra comment se termine cette lune de miel un peu bizarre...

Quant à la construction de RM en Chine, je vois plutôt des constructeurs locaux tenter de pomper le savoir-faire européen avec l'objectif de devenir autonomes par la suite. Enfin, on verra, faut déjà qu'ils apprennent à zinguer au feu correctement et on en reparlera.

Ce message a été modifié par Velro - 07 août 2018 - 10:58 .

2

#12 L'utilisateur est en ligne   j'ib 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 4 954
  • Inscrit(e) : 26-juin 09

Posté 07 août 2018 - 15:00

Après confirmation il n’y a eu aucune fusion entre BMF et LST depuis que Nicolas Chapuis dirige les 2. Et il n’y a aucune fusion en vue dans le futur si ce n’est l’accord qui a déjà été trouvé pour l’urbain.

En dehors de ça cela parait même logique puisque Nicolas Chapuis est directeur de la filiale de BMF en’ France et non le PDG de tout le groupe BMF, on peut donc difficilement imaginer une fusion au niveau des produits commercialisés!
Vive le ski et les Rm's !! :)
5

#13 L'utilisateur est hors-ligne   jfd_ 

  • FUN de la Grande Rochette
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 820
  • Inscrit(e) : 30-août 07

Posté 07 août 2018 - 18:22

Voir le messagej, le 07 août 2018 - 15:00 , dit :

Après confirmation il n'y a eu aucune fusion entre BMF et LST depuis que Nicolas Chapuis dirige les 2. Et il n'y a aucune fusion en vue dans le futur si ce n'est l'accord qui a déjà été trouvé pour l'urbain.

En dehors de ça cela parait même logique puisque Nicolas Chapuis est directeur de la filiale de BMF en' France et non le PDG de tout le groupe BMF, on peut donc difficilement imaginer une fusion au niveau des produits commercialisés!
Confirmation de qui ? Sur sollicitation de qui?

Après tu sais, cela fait déjà depuis hier que c'est dit qu'il n'y a pas de fusion ou rachat. Il suffit de consulter les statuts juridiques des entités susnommées. C'est aisément disponible en "3 clics de souris". Mais c'est à ce jour en aout 2018. Quand tu mets des liens qui se serrent entre deux entreprises, avec le temps, je dis bien avec le temps (j'ai parlé hier au soir d'un horizon à 5 ans), nous verrons ce qui se passera. Et on en reparlera le moment venu. Au delà des discours de communication bien entendu sur lesquel il faut toujours prendre du recul sur le contenu (discours que tu sembles peut-être véhiculer? cf mes interrogations de début de message)

Edit : totographe Image IPB

Ce message a été modifié par jfd_ - 07 août 2018 - 18:24 .

Envie d'appréhender l'entrainement cycle? Visitez le site VO2 Cycling ( http://www.vo2cycling.fr )
1

#14 L'utilisateur est en ligne   j'ib 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 4 954
  • Inscrit(e) : 26-juin 09

Posté 07 août 2018 - 19:30

Voir le messagejfd_, le 07 août 2018 - 18:22 , dit :

Confirmation de qui ? Sur sollicitation de qui?
Confirmation du personnage en question sur sollicitation de moi même.
Vive le ski et les Rm's !! :)
3

#15 L'utilisateur est hors-ligne   Rodo_Af 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 17 058
  • Inscrit(e) : 17-octobre 06

Posté 07 août 2018 - 19:56

> Jfd : Ce qui se passera dans 5 ans pour n'importe quelle entreprise privée > franchement, personne ne le sait. Surtout sur des structures type LST Ropeways qui se lance sur le marché du débrayable avec un risque plus ou moins important.

> Demander à Jib de se justifier : ?? ... Moyen, moyen.

> Que les deux entreprises face une alliance commerciale sur un marché précis. Bonne idée.

> Un échange de compétences humaines... Étonnant, mais cela peut se comprendre.

> Les grands scénarios avec le mot "Chine" en joker... C'est beaucoup de Blahs-blahs. Le marché Chinois n'est pas énorme et est très morcelé. Il y'a énormément d'acteurs et ce n'est pas parce qu'une entreprise est à capital chinois qu'elle va faire 100% du marché ! D'ailleurs il y'a déjà un constructeur chinois en place depuis fort longtemps qui réalise 10 à 15 appareils par ans, et n'est pas leader en Chine.
Exemple, la Neige ne doit représenter que 10 à 20% du CA du marché chinois. Exemple les équipements pour les JO de Pékin sont d'environ 10-12 appareils dont 9 pour le groupe Doppelmayr. On est loin du chantier énorme de Sotchi. Le transport par câble n'est pas une économie majeur (un marché mondial de 2 milliards d'€), mais les connaissances techniques sont importantes et les entreprises en places déjà bien implantée.

Bref ce sujet est très intéressant, mais évitons de trop extrapoler les choses.
4

#16 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 286
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 07 août 2018 - 20:58

Pour la Chine il faudra voir le développement touristique (et accessoirement celui du potentiel de RM en milieu urbain) ces prochaines années. Si d'un côté le potentiel est théoriquement important, pour la Chine il subiste de nombreuses inconnues et à défaut de boule de cristal fiable il est difficile de faire des pronostics.

Comme mentionné, le développement "à partir de rien" d'une RM CEN débrayables genre TS ou TC (les 3S sont encore une autre paire de manche) est très onéreux et prend pas mal de temps. Au vu du marché global finalement restreint que se partagent quelques acteurs majeurs déjà largement établis, se faire une place n'est pas évident pour un nouveau venu.

Je trouve malgré tout la "double casquette" quelque peu surprenante même si les fameuses "synergies" de ce genre et un possible "joint venture" peuvent sembler avantageux pour tenter de percer dans le domaine des RM en milieu urbain en France.

L'avenir nous dira qui aura vu juste... Perso mon point de vue demeure inchangé, je ne suis pas convaincu pour ce qui est de la maîtrise de la technologie débrayable par LST.
1

#17 L'utilisateur est hors-ligne   jfd_ 

  • FUN de la Grande Rochette
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 820
  • Inscrit(e) : 30-août 07

Posté 07 août 2018 - 21:01

Voir le messageRodo_Af, le 07 août 2018 - 19:56 , dit :

> Jfd : Ce qui se passera dans 5 ans pour n'importe quelle entreprise privée > franchement, personne ne le sait. Surtout sur des structures type LST Ropeways qui se lance sur le marché du débrayable avec un risque plus ou moins important.

Cela est très clair. J'opterais même pour ton 1er qualificatif plutôt que pour ton 2nd. Cela reste quand même bien plus vrai pour des petites structures que pour les grosses dans lesquelles il y a malgré tout des projections à plusieurs années en terme de développement(s) et d'activités.


Voir le messageRodo_Af, le 07 août 2018 - 19:56 , dit :

.../...
> Demander à Jib de se justifier : ?? ... Moyen, moyen.
.../..
Non, du toutImage IPB. Tu es complètement à coté avec ta vision qui laisse toujours penser à de l'agressivité derrière un propos. C'est juste la normalité des choses. Zen Image IPB Image IPB Du reste tu vois, il a lui même un peu explicité la chose. Ce qui aurait pu être fait au 1er coup et aurait ainsi permis de doter immédiatement le propos de bien plus de poids et je n'aurais pas posé la quesiton Image IPB Voilà rien d'autre.


Voir le messageRodo_Af, le 07 août 2018 - 19:56 , dit :

.../...
> Que les deux entreprises face une alliance commerciale sur un marché précis. Bonne idée.

> Un échange de compétences humaines... Étonnant, mais cela peut se comprendre.
.../...
Sur l'urbain? Oui c'est possible Image IPB. Mais il leur faudra finaliser la conception du produit "à fond". Je ne vois aucune structure comme métropole régionale qui voudrait développer un transport par câble accepter ce qui a malheureusement été vu à La Plagne.
Pour ce qui est de l'échange de compétences humaines, je suis personnellement bien plus circonspect que toi. Qu'as-tu en tête quand tu indiques que cela peut se comprendre donc?


Voir le messageRodo_Af, le 07 août 2018 - 19:56 , dit :

.../...
> Les grands scénarios avec le mot "Chine" en joker... C'est beaucoup de Blahs-blahs. Le marché Chinois n'est pas énorme et est très morcelé. Il y'a énormément d'acteurs et ce n'est pas parce qu'une entreprise est à capital chinois qu'elle va faire 100% du marché ! D'ailleurs il y'a déjà un constructeur chinois en place depuis fort longtemps qui réalise 10 à 15 appareils par ans, et n'est pas leader en Chine.
Exemple, la Neige ne doit représenter que 10 à 20% du CA du marché chinois. Exemple les équipements pour les JO de Pékin sont d'environ 10-12 appareils dont 9 pour le groupe Doppelmayr. On est loin du chantier énorme de Sotchi. Le transport par câble n'est pas une économie majeur (un marché mondial de 2 milliards d'€), mais les connaissances techniques sont importantes et les entreprises en places déjà bien implantée.

Je vois que tu connais parfaitement bien mieux le marché Chinois que moi. Moi, du marché Chinois, je n'en connais que ce qui a été fait depuis une dizaine d'années (et donc ils ne partent pas du tout de 0 ou presque comme à Sotchi ce qui peut expliquer la faiblesse du niveau d'investissements nécessaires), les annonces des deux grands groupes (comme tu y fais référence pour les JO) mais complétées par d'autres sources issues essentiellement de monde de l'économie (monde avec lequel on ne peut pas ne pas faire en 2018 que cela nous plaise ou pas). On va donc dire que ma connaissance et la tienne divergent. Mais bon, c'est normal : nous avons des points de vue forcément différents. Et chacune des visions a parfaitement le droit d'exister, aucun souci. A mon niveau du moins.

Voir le messageRodo_Af, le 07 août 2018 - 19:56 , dit :

Bref ce sujet est très intéressant, mais évitons de trop extrapoler les choses.
Mais n'oublies pas une chose. Nous sommes où? Sur un forum (non, "ton" forum ) tu en seras d'accord j'espère. Or qu'était-ce un forum à l'époque antique? Et quelle en est la définition moderne (reprise en très grande partie de l'ancienne) par les définitions actuelles des dicos, etc, etc,... ?

C'était une place destinée aux échanges. Or que faisons nous là? Nous échangeons, rien d'autre. De là à qualifier ces échanges de bla-bla comme tu t'autorises à le faire, c'est éminemment réducteur. A ce moment là, il faut fermer les 3/4 des discussions ici si on ne considère que celles réellement utiles et étayées. Ou faire un forum de bisounours.

Voir le messageVelro, le 07 août 2018 - 20:58 , dit :

Je trouve malgré tout la "double casquette" quelque peu surprenante même si les fameuses "synergies" de ce genre et un possible "joint venture" peuvent sembler avantageux pour tenter de percer dans le domaine des RM en milieu urbain en France.

L'avenir nous dira qui aura vu juste... Perso mon point de vue demeure inchangé, je ne suis pas convaincu pour ce qui est de la maîtrise de la technologie débrayable par LST.

Absolument d'accord avec toi Image IPB
Envie d'appréhender l'entrainement cycle? Visitez le site VO2 Cycling ( http://www.vo2cycling.fr )
3

#18 L'utilisateur est hors-ligne   Rodo_Af 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 17 058
  • Inscrit(e) : 17-octobre 06

Posté 07 août 2018 - 21:46

Mais non Jfd_ on discute, on palabre. Rien de réducteur dans tout ça. Mais bon, si on veut rester un bon site/forum autant parfois, et notamment sur les discussions concernant les entreprises de l'industrie, éviter de trop extrapoler. D'autant que les faits sont souvent bien plus simples.

> Le sujet de voir le rapprochement entre BMF et LST est très intéressant à suivre. Et on sera attentif sur les 5 prochaines années, sans aucun doute (>> même plus si il le faut... Ahahaha) ! Et le scénario que tu as évoqué peut tout à fait se produire.
> Oui officiellement l'alliance est sur le marché urbain en France (> et même en Île de France...) : Bref, c'est un marché de niche. Et comme toi, je ne pense pas qu'en cas d'appel d'offre de collectivité urbaine, l'exemple de Brest se reproduise facilement. Tous les cas sont uniques. Mais bon.
> Les échanges en RH : comme toi, je suis circonspect. Ça peut se comprendre, mais n'ayant pas tous les éléments, je ne vais pas lister les différentes options qui permettrait de comprendre ceci.

Après avoir rassembler certaines infos, on est vraiment dans le temps du Wait&See. Attendons la prochaine étape de ce feuilleton.

:)

> Comme déjà dit à plusieurs reprises sur les topics des chantiers. Tout le monde ne peut pas citer ses sources sur la voie publique, car nous sommes lus et nous pouvons évoquer des sujets qui ne sont pas confirmés officiellement. Donc, comme on se connait depuis les années que nous sommes sur RM.net, quand un autre membre très régulier nous informe d'un fait... On peut le croire.
> Je m'étonne que tu m'envois un petit tacle en pensant que RM.net est mon forum. Je te laisse suivre le topic du financement de RM.net et de ses statuts, et je suis dispo en MP si tu veux plus d'infos.

3

#19 L'utilisateur est en ligne   j'ib 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 4 954
  • Inscrit(e) : 26-juin 09

Posté 07 septembre 2018 - 19:19

De ce que j'ai pu savoir dernièrement, les actionnaires seraient les mêmes entre BMF et LST.

Ce message a été modifié par j'ib - 07 septembre 2018 - 19:19 .

Vive le ski et les Rm's !! :)
2

#20 L'utilisateur est en ligne   remontees 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 4 137
  • Inscrit(e) : 01-mai 14

Posté 07 septembre 2018 - 20:23

Voir le messagej, le 07 septembre 2018 - 19:19 , dit :

De ce que j'ai pu savoir dernièrement, les actionnaires seraient les mêmes entre BMF et LST.

Je me permets : quand tu dis BMF, tu parles bien de BMF France, c'est-à-dire la "succursale" de vente BMF située en France ?
À venir, de nombreux reportages, peut-être un jour sur la Plagne !
0

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)