Forums Remontées Mécaniques: Le ski à Ventron, c’est fini ! - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Le ski à Ventron, c’est fini !

#1 L'utilisateur est hors-ligne   aj73 

  • TK de Chariande
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 17
  • Inscrit(e) : 08-février 20

Posté 10 novembre 2020 - 09:48

Voici un article qui indique la fermeture de la station ainsi qu’un projet pour les années à venir.

https://france3-regi...obox=1604964980
4

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Argentoratum 

  • TSF2 du Glacier des Bossons
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 122
  • Inscrit(e) : 10-juin 12

Posté 10 novembre 2020 - 11:21

Un autre article sur le sujet :
France Bleu 09/11/2020

Citation

Vosges : Thibaut Leduc ne redémarrera pas les remontées mécaniques à Ventron
Face au réchauffement climatique et à des investissements colossaux, Thibaut Leduc, qui exploite l'Ermitage Frère Joseph à Ventron (Vosges) préfère abandonner les remontées mécaniques "avant qu'il ne soit trop tard". Il propose un projet de développement local sans ski mais avec un hôtel 4 étoiles.

Les remontées mécaniques de la station de ski de Ventron dans les Vosges ne redémarreront pas cet hiver. C'est en tout cas l'intention de l'exploitant Thibaut Leduc qui veut investir sur le site de l'Ermitage (900 mètres d'altitude) mais tourner la page du ski ouverte au siècle dernier. Plus assez de neige, un dérèglement climatique qui s'amplifie et des investissements qui seraient colossaux pour poursuivre malgré tout, sur un site naturel classé.

Un nouvel hôtel plutôt que des remontées mécaniques

Thibault Leduc propose un projet d'hôtel spa (110 chambres en tout avec l'actuel hôtel des buttes) qu'il aimerait faire sortir de terre à l'été 2022. Un investissement de 20 millions d'euros pour une structure qui fonctionnerait toute l'année. Un lieu calme, proche de la nature, incompatible selon lui avec les activités d'une station de ski. Une trentaine de postes seraient créés en plus des quarante cinq actuels. Il faut réagir avant qu'il ne soit trop tard selon Thibaut Leduc :
"La terre se réchauffe, l'enneigement est de plus en plus délicat. Les stations de moyenne montagne ont du mal à vivre. C'est d'anticiper et de dire "avant de crever, qu'est-ce qu'on fait ?"
Le dernier hiver presque sans neige et la crise du Covid ont accéléré la réflexion pour la création d'un hôtel 4 étoiles avec spa. Un projet que Thibaut Leduc prépare depuis plusieurs années. L'Ermitage rassemblerait 110 chambres, ouvert presque toute l'année. Un projet qui a du mal à passer auprès de certains habitants rencontrés dans le village. Le ski permet de louer des gîtes et de doper certains commerces.

Une pétition contre la fermeture

Une pétition en ligne contre la fermeture de la station a déjà recueilli plus de 1.500 signatures. Pour Thibaut Leduc, il s'agit maintenant de formaliser cette décision car son entreprise a signé un contrat avec la mairie pour exploiter la station :
"Sur ce contrat, nous ne pouvons l'arrêter d'un coup. J'attends qu'on vienne nous aider à démêler cet imbroglio juridique. La question, c'est où est l'intérêt général ?"
Une question sensible pour Thibaut Leduc qui ne veut pas entrer dans un conflit juridique avec la collectivité.

1

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Guigui74 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 7 805
  • Inscrit(e) : 27-juillet 06

Posté 10 novembre 2020 - 19:41

Ben déjà, si chaque signataire de ladite pétition devait mettre la main à la poche, signerait-il encore?
Parce que c'est facile de râler mais effectivement, dès lors qu'on demande des subsides, il n'y a jamais personne: les conseilleurs ne sont pas toujours les payeurs, loin s'en faut!
In Ropeways I Trust
5

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Argentoratum 

  • TSF2 du Glacier des Bossons
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 122
  • Inscrit(e) : 10-juin 12

Posté 13 novembre 2020 - 12:19

Ski Chrono 10/11/2020

Citation

Station de Ventron : Thibaut Leduc explique son projet sans ski alpin
Originaire des Vosges et d’une grande famille de skieurs, Thibaut Leduc revient sur son projet de développement touristique durable à Ventron, la station d'origine de Clément Noël, projet dicté par l’évolution climatique sur un site à 900 mètres d’altitude et basée sur des activités outdoor sans recours aux remontées mécaniques.

Le ski et la compétition ont rythmé la vie de Thibaut Leduc, quinquagénaire entrepreneur descendant d’une lignée d’hôteliers vosgiens depuis 1922 et désormais à la tête avec son épouse Pascale de la station de l’Ermitage-Frère Joseph à Ventron, ce site où Clément Noël, la pépite du slalom français a esquissé ses premiers virages. Il nous a contactés à la suite de la publication de notre article "Ventron, la station vosgienne de Clément Noël menacée de fermeture".

«Mes grands-parents d'abord puis les fameuses sœurs Leduc, Anne-Marie et Thérèse, membres de l’équipe de France de ski ont géré l'entreprise familiale de 1961 à 1995, date à laquelle nous avons repris l'entreprise avec mon épouse», confie ce Vosgien, également président de "S Team", la structure privée dirigée par Lionel Finance, victime d’un grave accident en juin.

Avant les remontées mécaniques, il y a sur ce site magnifique situé à 900 mètres d’altitude une tradition de l’hôtellerie. D’abord une ferme auberge dans les années 1920 et aujourd’hui deux établissements, un 4 étoiles et un 2 étoiles. La station a été équipée de téléskis entre 1960 et 1970, puis s’est dotée d’un télésiège dans les années 80, avant que la législation n’encadre le développement de cet espace remarquable et classé désormais "Natura 2000". «Nous avons été soumis à des études d’impact quand nous avons souhaité installer des enneigeurs en 1998.» Un dispositif pour tenter de palier le caractère aléatoire de l’enneigement à cette altitude. En vain constate ce supporteur de Clément Noël. «Il nous a fallu repenser notre activité. L’exploitation des remontées mécaniques est devenue trop compliquée avec l’évolution climatique. Il y a quelques années, j’ai prévenu la commune et les habitants en indiquant que nous allions réduire cette activité de 10% par an.» On s’en approche…

« On peut comprendre cette nostalgie »

La rumeur de l’arrêt définitif des remontées mécaniques a créé ces derniers jours de l’émoi dans ce petit village de 900 âmes qui glisse doucement vers l’hiver. «On peut comprendre cette nostalgie. Mais nous avons travaillé sur un projet touristique durable autour de notre activité hôtelière, un projet de tourisme quatre saisons sur le site de l'Ermitage en mettant en valeur les atouts du site : le silence, la nature, les paysages. Nous proposerons des activités de pleine nature effectivement sans ski alpin devenu beaucoup trop aléatoire et ayant un impact sur le paysage et le calme, éléments essentiels de notre offre. A la place, nous offrirons s’il y a de la neige du ski de rando, du ski de fond ou de la raquette… Et du VTT et des balades s’il n’y pas de neige avec en complément du bien-être.»
A la clé, des créations d’emplois, 30 CDI temps plein qui s’ajoute aux 35 emplois déjà existants.

Rendez-vous vendredi à la préfecture

L’hôtelier entrepreneur qui a des appuis solides, le département des Vosges, mais aussi un opérateur financier engagé dans le tourisme, a découvert dans la presse qu'il existait un projet alternatif avec un autre investisseur pour reprendre les remontées mécaniques qui figurent dans les actifs de la SAS Leduc. «Nous sommes tout à fait disposer à rencontrer cette personne selon les règles normales de cession d'entreprises…Mais nous avons bien compris que ce repreneur n'attendait qu'une chose, que l'on dénonce la Délégation de service publique (DSP) pour récupérer les installations des remontées mécaniques gratuitement», explique-t-il sans être naïf.

Un rendez-vous est prévu vendredi à la préfecture des Vosges à Epinal pour confronter les points de vue et les projets.

Il y sera question de l’intérêt général avec deux projets aux orientations opposées…

1

#5 L'utilisateur est hors-ligne   marie738 

  • TCD4 de la Daille
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 503
  • Inscrit(e) : 09-juin 20

Posté 22 janvier 2021 - 22:14

C est acté, l'hôtellerie à la place du ski.

https://www.lemonite...-le-ski.2125939

Citation

La station vosgienne de moyenne montagne prend un virage radical : entre la modernisation de ses remontées mécaniques et la constitution d’une offre d’hôtellerie haut de gamme, la famille exploitante a choisi cette seconde option, trois fois plus chère mais vectrice selon elle de plus grandes promesses pour l’avenir sur une planète réchauffée.

La figure tutélaire du Frère Joseph continue de veiller sur la station de Ventron (Vosges), depuis la discrète chapelle érigée à sa mémoire à son décès en 1784. Aucun doute : durant les 33 années qu’il a passées seul sur ce flanc de montagne vosgien, l’ermite religieux a vu la neige tomber en abondance chaque hiver.

Mais les temps ont changé et le blanc manteau ne recouvre plus qu’épisodiquement les 9 kilomètres de pistes qui s’égrènent entre 900 et 1 100 mètres d’altitude. Plusieurs années de pratiques de ski ainsi rendues erratiques ont conduit l’autre grand nom local, la famille Leduc aux manettes depuis un siècle, à prendre un virage radical.

Elle ne réinvestira plus dans les remontées mécaniques, abandonnant par là même l’activité de sports d’hiver grand public. Celle-ci fait de Ventron l’une des principales destinations du massif vosgien, la troisième sur le versant du département des Vosges après La Bresse et Gérardmer, avec ses 66 000 journées skieurs répertoriées à l’hiver 2019-20, qui n’a commencé pour lui que le 8 février.

(...)

Le tout ski c'est fini, mais
...sans le ski tout est fini.
2

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Damien59 

  • TK de la Boule de Gomme
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2
  • Inscrit(e) : 06-mars 10

Posté Hier, 19:21

Bonsoir,

Vraiment dommage que cette station soit fermée. Je n'y suis jamais allé mais en regardant le plan des pistes, je trouve que c'est une bonne station familiale avec des pistes pour tous les niveaux et surtout, un télésiège pour une station de cette taille ! ;) Il y a aussi pas mal de téléskis pour cette taille. Je m'y serais bien éclaté mais bon, c'est trop tard ...

Dommage de baisser les bras et que personne n'ait racheté cette station qui a du potentiel et toujours des équipements en très bon état. Quand je vois une station comme La Bresse-Brabant qui est toujours exploitée (quand il y a de la neige) mais vraiment petite, il y a deux poids deux mesures comme on dit ...
0

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)