Forums Remontées Mécaniques: m@xi-alpe-d'huez - Affichage d'un profil - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Groupe :
Membres
Messages :
715 (0,42 par jour)
Plus actif dans :
Quizz (132 messages)
Inscrit(e) :
25-février 14
Visualisations :
72 585
Dernière activité :
L'utilisateur est hors-ligne Aujourd'hui, 20:09
Actuellement :
Hors-ligne

Mes informations

Titre :
TCD8 du Lys
Âge :
Âge inconnu
Anniversaire :
Janvier 3
Gender:
Homme Homme
Interests:
voyage, photographie, montagne, ski .......

Informations de contact

Courriel :
Privé
Website URL:
Website URL  http://Dailymotion.com/maxi-tv

Derniers visiteurs

Messages que j'ai postés

  1. Dans le sujet : Mobilité durable en montagne

    13 août 2018 - 19:39

    @remontees -> Oui je parlais bien des Crossway pour les nouveaux bus qui commencent à faire des rotations sur Chamrousse et les Sept Laux.

    Voir le messageClément05, le 11 août 2018 - 12:12 , dit :

    Une fois cet aspect évoqué, il y a aussi l'accès aux différents sites depuis les gares de la vallée de la Durance, qui est actuellement très repoussant : les bus ne sont pas calés sur les trains (j'ai essayé de voir pour aller à Puy-Saint-Vincent depuis Briançon, soit le bus partait juste avant l'arrivée du train, soit c'est 1h30 d'attente...), les liaisons ne sont pas forcément régulières.

    Depuis Briançon, en effet il n'est pas facile d'aller à Puy saint Vincent sans véhicule. Cependant étant donné que le principal flux de voyageurs "touristes" ne viennent pas de Briançon je comprends tout à fait le choix de 05 voyageurs, qui préfère permettre des correspondances avec les différents trains venant de Marseille, Grenoble ou Paris en gare de l'Argentière. A noter que 05 voyageurs procède de même pour chaque station de ski du département en la reliant à la gare la plus proche, ce que l'on ne peut qu'encourager et féliciter. La desserte entre les gares et les stations est donc loin d'être chaotique dans le 05.
    https://www.05voyage...x_vallouise.pdf

    Par exemple, Porté Puymorens possède une gare qui la relie directement à Paris et Toulouse, mais il existe aucune navette entre la gare et la station ( mis a part une navette de la SNCF fonctionnant de temps à autre mais rien de véritablement régulier). D'ailleurs sur le site de la station aucun moyen de savoir que celle ci est accessible en train... Il y aurais nombres d'autres exemples dans ce style que je ne prendrais pas le temps de lister, ce qui montre que les Hautes Alpes ont un réseau de bus vers les stations en correspondance avec les trains chose que l'on est loin d'avoir dans tous les départements.

    Pour dire deux mots sur les cars "Macron" ceux ci ne sont toujours pas rentables en France et font pour le moment perdre de l'argent à la SNCF qui aurais pu l'investir ailleurs, la où il y a de vrais besoin,( n'allons pas s'attarder plus sur la politique financière de la SNCF ce ne n'est pas le sujet). Certes, parfois ces bus effectuent des liaisons complémentaires avec le train( bus de nuit ou destinations mal desservies) mais trop souvent ce sont des lignes qui pénalisent le train et la SNCF s'autoconcurrence à perte en quelque sorte étant donné que Ouibus lui appartient. Nous verrons bien dans les prochaines années avec l’amortissement des cars si le modèle va tenir la route comme celui de Flixbus qui à réussi en Allemagne à faire des bénéfices mais avec un modèle différent, en faisant sous-traiter par des prestataires régionaux ...
  2. Dans le sujet : Mobilité durable en montagne

    06 août 2018 - 23:32

    Voir le messageremontees, le 06 août 2018 - 18:19 , dit :

    Pour le remplissage et le prix des Transaltitude hors Skiligne, je suis entièrement d'accord ! Je rajouterai en plus que sur certaines relations (en particulier Chamrousse), cela supprime l'offre Transisère normale au tarif conventionné accessible et empêche certaines personnes d'effectuer des trajets vers Grenoble à un prix correct et habituel !
    Pour le choix des "gros" cars, pour avoir parlé une fois avec un conducteur de la ligne Grenoble↔Sarcenas (réseau TAG - métropole de Grenoble), exploitée par les VFD (justement !!), il m'expliquait qu'ils préféraient sortir les "gros" cars tout le temps car cela évite d'avoir un parc de véhicules hétéroclites, évite d'avoir à retourner au dépôt plusieurs fois par jour pour changer de véhicule et… que de toute manière, la collectivité paye et puis c'est tout ! (sic !).

    Pour la ligne ICN Paris↔Briançon, tu as dû entendre aussi l'écho du député haut-alpin Joël Giraud. Pour la reprise pour les Autrichiens, personnellement, j'attends de voir. Et je crois que la ligne Veynes↔Livron (en gros la ligne qui relie Gap à Valence par le col de Cabre) n'est pas en très bon état et attend aussi des travaux.

    Pour la ligne Briançon-Bardonnèche, je pense que tu veux parler du projet du tunnel sous le col de Montgenèvre. Il faudrait vérifier (c'est typiquement le genre d'informations que je suis sûr d'avoir entendu mais je suis incapable de savoir où et si ce sont des informations exactes) mais je crois que la gare de Briançon a été conçue en prévision de la construction d'un tel tunnel vers l'Italie. Je suis par contre surpris que tu annonces Bardonnèche car ce n'est pas vraiment le tracé optimal pour aller vers l'Italie (Oulx aurait été plus cohérent déjà).
    J'ai trouvé deux documents à ce sujet :
    https://www.ledauphi...-du-montgenevre
    http://www.sapn05.or...montgenevre.pdf

    Il est vrai que la question du dimensionnement d'un tel tunnel se pose. Il se situerait quand même en bout d'une voie unique (certes avec croisement) qui court quasiment (sauf exception entre Veynes-Dévoluy et Aspres-sur-Buëch) de Livron jusqu'à Briançon, le tout avec un profil difficile vers Briançon qui oblige déjà à exploiter les intercités de nuit avec deux locomotives thermiques. Autrement dit, si on ajoute le trafic des TER, il ne reste plus grand chose pour un trafic international, qui plus est conditionnée par le parcours de cette ligne de montagne en voie unique (qui n'a pas un débit énorme) et au profil difficile, cela me paraît difficilement envisageable à première vue.


    Je ne comprends pas vraiment l’intérêt de vouloir éviter un parc hétéroclite, surtout vu l'âge des vieux Transisère exploités par VFD et étant donné que le renouvellement de la flotte à débuté,(j'ai vu cet hiver des car neufs légèrement plus petits sur les lignes desservant les Sept Laux et Chamrousse). C'est un bon début, en espérant que des minibus remplacent ces vieux bus qui ne devraient servir qu'en cas de forte affluence pour décharger les lignes en saison. A noter que VFD est devenu une SA et a vu un changement d'actionaire... Peut-être des changements en vue...

    Pour la ligne Briançon-Bardoneche, même si j'avais entendu parler du projet de tunnel sous le col de Montgenevre, cette option serait composée de trois "petits" tunnels, dans la vallée de la Clarée, solution qui serait trois à six fois moins cher que celle que tu as citée.lien projet Cependant je pense que l'on as encore aujourd'hui plus de chance de voir des téléportés urbains à Briançon qu'une nouvelle ligne ferroviaire....
  3. Dans le sujet : Mobilité durable en montagne

    06 août 2018 - 17:17

    Voir le messageremontees, le 05 août 2018 - 14:24 , dit :

    Pour l'Alpe d'Huez, c'est assez faux et ça tient avant tout de l'habitude des personnes à l'emprunter. Itinisère annonce en général un temps de montée de l'ordre de 20/25 min au départ du rond-point du contournement de Bourg d'Oisans (départ de la montée).

    Pour en revenir à la liaison Alpe d'Huez, une hypothétique liaison par câble, au départ de l'Agence VFD Bourg-d'Oisans pour l'intermodalité, pourrait être intéressante. Malgré tout, il sera difficile de faire moins de 30 min par câble pour aller jusqu'aux Bergers (par exemple). Il faut prévoir des cabines spacieuses pour permettre aux voyageurs d'embarquer avec leurs bagages.
    De plus, il faudra au minimum un arrêt supplémentaire pour desservir la Garde-en-Oisans. Arrêt qui risque d'augmenter de manière non-négligeable le temps de trajet. Même si ce n'est plus à la mode, le funiculaire pourrait être une bonne solution pour réduire le temps de trajet tout en gardant un bon débit et en adaptant la fréquence à la fréquentation. Cela permet en plus de shunter un hypothétique arrêt supplémentaire à la Garde ou même à Huez si besoin. Mais quel coût, quel impact sur l'environnement ? Faut-il obliger à une nouvelle rupture de charge place Paganon vers la(les ?) télécabine(s) urbaine(s) de la station ? Sachant qu'une rupture de charge fait perdre du temps à un skieur et complique le trajet, mais pour un vacancier avec ses bagages, cela peut-il devenir rédhibitoire ?
    Qui exploite le funiculaire : intercommunalité, CG38, la SATA ?
    Dernier point : la route de l'Alpe d'Huez et plus généralement entre Grenoble et Bourg-d'Oisans a tendance à saturer les weeks-end de forte fréquentation (y compris en janvier avec les locaux). Si l'on impose une montée par transport en commun depuis Bourg-d'Oisans, le débit sera-t-il suffisant ? Où vont se garer les voitures ? Autant de questions pas si évidentes à résoudre à mon avis.

    Autant je pense qu'une liaison téléportée entre Grenoble et Chamrousse serait d'une grande utilité et serait un investissement bénéfique à la station, je ne pense pas qu'une liaison téléportée entre Bourg d'Oisans et l'Alpe d'Huez soit d'un grand intérêt. Je pense que l’utilité serait vraiment avérée uniquement quelques semaines par an et une liaison en car VFD pour amener les vacanciers à leur hébergement serait largement suffisante et pas plus longue en temps de trajet. Pour ce qui est des skieurs à la journée ( et actuellement ce sont eux qui remplissent les transisère, les tarifs sans forfait de ski peuvent vite être dissuasifs sur transaltitude) la liaison téléportée prévue entre Allemont et OZ permettrait un accès plus rapide au domaine skiable pour ceux ci. Bien que le réseau VFD soit l'un des plus étendus dans les Alpes je trouve celui ci assez mal géré et doit générer des frais inutilement. En hiver bien que les offres skiligne remplissent très bien les cars, les autres cars tournent encore souvent à vide. Hors saison de ski des cars de 60 places qui montent jusqu'aux Deux-Alpes avec un taux de remplissage d'environ 2/60... Faire monter de si gros cars est tout a fait inutile et pollue inutilement. En période creuse faire tourner des mini bus serait déjà plus adapté.

    Pour revenir à la desserte intercité Paris-Briançon, certes celle ci a été lourdement impactée par les grèves, cependant les dernières rénovations sur la ligne et la prochaine ouverture à la concurrence peuvent nous apporter un minimum d'optimisme pour cette ligne, OBB regarderais avec intérêt la situation en France pour une éventuelle reprise.
    https://www.ledauphi...ntot-autrichien
    On parlais également d'une ligne ferroviaire reliant Briançon à Bardoneche mais je doute que celle ci soit véritablement d'actualité.
    Pour une liaison téléportée depuis la gare de Briançon, en passant au niveau de la voie ferrée de service cela ne ferais qu'un survol limité des bâtiments ce qui est autorisé depuis l'ordonnance n° 2015-1495 du 18 novembre 2015 et le survol pourrait être facilité grâce a des dispositifs de "floutage" comme cela à pu se faire ces derniers temps.

    :)
  4. Dans le sujet : TPH Tatev - Halidzor (Arménie)

    23 juillet 2018 - 17:59

    Pour avoir pris l’appareil je ne l’ai pas trouvé si impressionnant une fois dans la cabine, le temps de trajet est d’ailleurs relativement court et encore plus comparé au temps de trajet par la route, c’est surtout le fait qu’un téléphérique à va et vient à été choisit pour couvrir une telle longueur qui est rare. A noter qu’en été les tickets aller retour « touristes » sont à 5000AMD, un prix très élevé pour le pays mais qui permet de financer la rénovation du monastère.
  5. Dans le sujet : Mobilité durable en montagne

    27 juin 2018 - 01:21

    Bonjour,

    Pour revenir sur le cas de Briançon, la livraison prochaine du quartier cœur de ville et l'arrivée prévue d'un téléporté entre la ville haute et le futur quartier du fort des têtes qui doit accueillir des hôtels 4 et 5 étoiles vont peut être apporter du nouveau dans la ville sur le long terme...

    Au niveau d'une liaison téléportée entre la gare SNCF et la télécabine, une arrivée près de la nouvelle passerelle du Prorel permettrait la liaison sans poser trop de de problèmes de survol.

    https://www.google.c...8518219235&z=16

    Pour ce qui est d'un éventuel téléporté entre la ville haute et la ville basse, cela m’a déjà l'air bien plus compliqué au niveau du survol. A noter que si de tels téléportés seraient construits cela permettrait de réduire partiellement le réseau des bus TUB en centre ville. Je ne sais absolument pas combien coute ce réseau à la municipalité mais il n'est pas impossible que des téléportés ne coutent au final pas forcement plus cher surtout en prenant en compte tous les bénéfices apportés.

    J'aimerais aussi rajouter que la ligne Intercité de nuit Paris Briançon est en correspondance directe avec les cars départementaux "05 voyageurs" que ce soit entre Veynes et la station du Dévoluy , entre Embrun et les Orres ou encore entre Mont dauphin et Vars. A ajouter que tout comme la liaison nocturne Paris Latour de Carol qui propose aussi de nombreuses liaisons entre gares et stations de ski, les liaisons ferroviaires nocturnes sont les seules qui peuvent permettre de faire du ski à la journée depuis Paris..

    :)

Amis

Voir 50 amis aléatoires de 18

Commentaires

m@xi-alpe-d'huez n'a pas encore de commentaires. Pourquoi ne pas lui dire bonjour ?