Forums Remontées Mécaniques: Les accidents sur les remontées mécaniques - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 13 Pages +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Les accidents sur les remontées mécaniques

#21 L'utilisateur est hors-ligne   1tibou 

  • TSD8 des Tommeuses
  • Groupe : Membres
  • Messages : 424
  • Inscrit(e) : 08-novembre 10

Posté 26 février 2013 - 15:26

bonjour
voici un article sur lequel je viens de tomber

http://www.ledauphin...-d-un-telesiege
0

#22 L'utilisateur est hors-ligne   daphnis 

  • FUN de Peclet
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 352
  • Inscrit(e) : 28-octobre 07

Posté 27 février 2013 - 11:11

Voir le messageantidote, le 25 février 2013 - 15:31 , dit :

Enfin, je me demande si, parmi les causes de l'accidentologie spécifique, il n'y a pas :

- des gardes-corps plus haut qu'avant : à vérifier mais sur les anciens appareils, je ne peux pas poser mes skis sur les repose-skis du fait de la hauteur du couple fixation/chaussures, sur les nouvelles installations oui. Pour les enfants, ne passent-ils pas plus facilement dessous ?

- la disparition progressive des teleskis : on débutait avant toujours sur ces appareils, les skis bien sur terre, de plus en plus de débutants attaquent par des téléportés, est-ce que cela a un rôle.


Pour les gardes corps munis de reposes skis, cela variait selon le constructeur, notamment sur les (premiers ?) TSF4 Skirail. Aujourd'hui, la hauteur semble normalisée, même pour les installations pour débutants (qui souvent, n'ont pas de reposes skis).

Concernant les téléskis, je n'y avais pas pensé mais ce que tu dis est tout à fait possible.
0

#23 L'utilisateur est hors-ligne   via lattea 

  • TK du Torret
  • Groupe : Membres
  • Messages : 51
  • Inscrit(e) : 09-février 13

Posté 27 février 2013 - 11:45

remarque general pour l instant toujour des jeunes jammais d adultes en accident d e telesieges

j ai lu l article : l'adolecent qui est tomber s amusait a lancer des boules de neiges j avais raison indicipline totale

Ce message a été modifié par lolo42 - 27 février 2013 - 16:49 .
Raison de l'édition : concaténation + retouche minimale pour compréhension.

0

#24 L'utilisateur est hors-ligne   dj_jean_jean 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 5 331
  • Inscrit(e) : 29-janvier 06

Posté 27 février 2013 - 14:10

Etant conducteur de remontées mécanique je remarque un truc cette année qui est flagrante : les gens ne respectent pas les règles de sécurité, pourtant indispensable ou pour leur sécurité. On leurs dit de ne pas faire tel chose car c'est dangereux, ben ils vont le faire.
reportages prévus :
- Valloire : TKD Chateau ripaille, TKD Sea, TKD Verneys, TC8 Crêt de la Brive (Refonte)
- Courchevel : TKD Pyramide 1 & 2
0

#25 L'utilisateur est hors-ligne   1tibou 

  • TSD8 des Tommeuses
  • Groupe : Membres
  • Messages : 424
  • Inscrit(e) : 08-novembre 10

Posté 27 février 2013 - 15:11

bonjour
moi je me demande si on ne devra pas en arriver à avoir des gardes corps sécurisés c'est-à-dire qui ce "clips" au départ et ce "déclips " à l'arrivée comme cela existe déjà dans les portes du soleil il me semble

comme cela finit de faire le clown en ligne en ouvrant simplement le garde-corps sur un pari ou autres délire
0

#26 L'utilisateur est hors-ligne   fredo_chato 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 026
  • Inscrit(e) : 28-juillet 08

Posté 27 février 2013 - 22:34

Dans le communiqué de presse partagé ci-avant il est écrit :

Citation

Diverses expérimentations de systèmes
d’aide à l’exploitation (surveillance de
l’abaissement du garde corps
, détection du non débarquement)

Car ceci n'est pas une obligation légale inscrite dans le RM1 ou RM2 ?

Cette hiver je fais la saison complète au Val d'Allos, trois jours par semaine je suis en embarquement d'un télésiège (seul en bas du TSD6, et avec un contrôleur en bas du TSF4 MP). Et la direction EXIGE fermement que nous nous assurions que chaque usager manoeuvre le garde corps pour la montée.

Lorsqu'une personne ne le fait pas (jeunes rebelles, étrangers pas habitués à ce système ou simples rêveurs), nous devons crier pour leur dire de le faire, s'ils refusent nous devons arrêter l'installation juusqu'à ce qu'ils le fassent.
Enfin vu les mesures prises j'ai toujours pensé qu'il s'agissait la d'une obligtion légale.



Et une autre mesure est apparue il y a deux jours. En période de vacances la station embauche des extras (personnel en renfort), bien souvent des étudiants, qui servent à doubler certains postes clés du domaine (bornes de contrôles, double à l'embarquement pour compléter les sièges, exploitation des téléskis double...).
Et bien depuis avant hier les extras, quelle que soit leurs aptitude et leur sérieux, ne doivent jamais et en aucun être seul à un poste d'embarquement d'un télésiège. Auparavant certains (anciens saisonnier, ou plusieurs années d'expérience, personnes ayant prouvé leur sérieux...) pouvaient rester seuls sans aucun souci.

Visiblement cela est interdit à cause d'un accident survenu ces jours-ci en france ou un jeune enfant est tombé d'un télésiège. Alors si quelqu'un en sait plus ??
la contrepètrie se définit comme l'art de décaler les sons que débite notre bouche
0

#27 L'utilisateur est hors-ligne   lapassiondesrm84 

  • TSF6 de la Salla
  • Groupe : Membres
  • Messages : 188
  • Inscrit(e) : 21-février 10

Posté 27 février 2013 - 22:59

Pour parler de l'innattention et du non-respect des règles, la dernière fois sur le TSD6 du Crêt du Loup, une personne avait son sac a dos derrière lui et arrivant au débarquement resta accroché au siège. Le personnel arreta la machine et la personne donna tort au manque de place !! :blink:/>

Sur le même appareil une dame avec son téléphone a l'oreille pris place sur le tapis d'embarquement et fus surprise par la fin du tapis. Elle fut trainer sur plusieurs mètres !

Tout ca pour dire que les gens ne sont pas respectueux dans les files d'attentes et sur les remontées <_</>

Ce message a été modifié par lapassiondesrm84 - 27 février 2013 - 23:00 .

0

#28 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 275
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 27 février 2013 - 23:03

Je répondrai à _jfd séparément.


Il y a la théorie et la pratique. La surveillance du débarquement par une cellule, filin ou autre dispositif ne pose pas de trop problème par contre la surveillance automatique de l'abaissement du garde-corps n'est pas trop évidente à moins, ce qui me paraîtrait une solution élégante, de le faire par traitement d'image. C'est tout-à-fait faisable. Théoriquement on pourrait même surveiller le comportement des usagers en ligne à condition de disposer de logiciels d'analyse suffisamment avancés. Pour contrôler les garde-corps cela ne devrait pas poser trop de problèmes. Une autre solution sans contact serait de recourir à un scanner laser (comme ceux utilisés pour des zones de sécurité de machines ou la surveillance de trafic). L'avantage des systèmes optiques réside dans l'absence de modifications mécaniques (à part le montage d'un support pour fixer un scanner ou une caméra).
Avec un ou plusieurs scanners laser scannant à proximité du sole on pourrait détecter toutes sortes de problèmes dans les gares de TS et TC (y.c. chutes, personnes dans des zones interdites etc.).

Note à l'attention de M. Creissels et autres inventeurs de génie:
Inutile de courir déposer un brevet, l'idée n'a rien d'original (et en plus elle aurait de toute façon déjà été puibliée). :)/>


Pour ce qui est de la compétence, le fait que le personnel soit fixe ou non n'est pas obligatoirement un critère. Je me souviens de TPH à va-et-vient et de funiculaires ou l'agente (oui, oui, dans plusieurs cas particulièrement flagrants et récents, je dis les choses comme elles étaient, ce n'est pas de sexisme) ne connaissait strictement rien et savait juste à peine sur quels boutons appuyer pour démarrer une course. De plus la prescription selon laquelle une personne formée puisse accéder en temps raisonnable à la station motrice n'est pas non plus toujours respectée même là où exigé par les conditions d'exploitation.
Après c'est clair qu'en payant au lance-pierres et en recrutant n'importe comment on ne fait qu'aggraver la situation.

Cela dit, dans l'ensemble le personnel fait quand même bien son travail et les conditions ne sont pas forcément évidentes non plus (cela me fait penser aux profs et à la discipline de nos jours comparée à il y a 10, 15 ou 20 ans).

Ce message a été modifié par Velro - 27 février 2013 - 23:12 .

0

#29 L'utilisateur est hors-ligne   Blomkvist 

  • TK de Chariande
  • Groupe : Membres
  • Messages : 17
  • Inscrit(e) : 19-mai 09

Posté 28 février 2013 - 00:32

pour reprendre le post de Fredo, je suis trés étonné qu'il puisse se retrouvé seul à l'embarquement d'un TSD6! j'ais tenu le même poste pendant 5 hivers dans une autre station des Alpes du Sud, nous étions obligatoirement 2 plus un troisieme en extra quand on dépassait 5000 passages jours! Si mon collégue devait s'absenter ne serait ce qu'une demi heure (visite médicale par ex..) on m'envoyait toujours un autre perchman pour le remplacer, même aux périodes les plus creuses! La sécurité est à ce prix!
0

#30 L'utilisateur est hors-ligne   1tibou 

  • TSD8 des Tommeuses
  • Groupe : Membres
  • Messages : 424
  • Inscrit(e) : 08-novembre 10

Posté 28 février 2013 - 20:48

bonjour
je viens de tomber sur cette article
http://www.ledauphin...union-d-urgence
http://www.ledauphin...aut-savoir-pour

Ce message a été modifié par 1tibou - 28 février 2013 - 20:49 .

0

#31 L'utilisateur est hors-ligne   fredo_chato 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 026
  • Inscrit(e) : 28-juillet 08

Posté 28 février 2013 - 22:52

Voir le messageBlomkvist, le 28 février 2013 - 00:32 , dit :

pour reprendre le post de Fredo, je suis trés étonné qu'il puisse se retrouvé seul à l'embarquement d'un TSD6! j'ais tenu le même poste pendant 5 hivers dans une autre station des Alpes du Sud, nous étions obligatoirement 2 plus un troisieme en extra quand on dépassait 5000 passages jours! Si mon collégue devait s'absenter ne serait ce qu'une demi heure (visite médicale par ex..) on m'envoyait toujours un autre perchman pour le remplacer, même aux périodes les plus creuses! La sécurité est à ce prix!


Effectivement c'est assez délicat comme situation, et même en période de vacances, le double n'est pas présent de manière continue car il effectue des pause midi à d'autres personnes (téléskis principalement).
La personne qui est atitrée au poste (donc en poste 5j/semaine) est également seule le week end et le nombre de passage peut exceder les 5000 allègrement. Et nous n'étions pas doublé pendant les vacances de Noël alors que la fréquentation était la.
En contre parti on apprecie d'avantage le double :D (ne serait ce que pour denneiger la fosse, le tapis ou autre, ou faire avancer les gens six par six...).
Par contre nous sommes remplacé trois fois par jour (10 minutes le matin, 10 minutes l'aprem et 30minutes pour "manger"), le reste de la journée il faut être vigilant sans discontinuer, même s'il est vrai qu'un débrayable est facile à gérer c'est assez fatiguant de rester concentré 8H et ne pas envoyer balader les gens qui se plaignent de manière agressive sans cesse...

Voir le messageVelro, le 27 février 2013 - 23:03 , dit :

Après c'est clair qu'en payant au lance-pierres et en recrutant n'importe comment on ne fait qu'aggraver la situation.


Je ne peu qu'approuver cette phrase. La motivation du personnel c'est le salaire, même s'il est pas trop mal (voir même bien), travailler avec des incapables qui ne peuvent pas lacher leur téléphone plus de 5 minutes, ne savent pas de quel coté tenir une pelle, confondent "être en double" et "skier toute la journée" ou ne comprennent pas qu'il faut surveiller les clients (et dormir la nuit pour être actif le jour et non l'inverse) c'est vraiment pesant. Le recrutement et la formation des salariés est parfois cruellement mal faite (hélas).



Pour en revenir aux problèmes d'ambarquement, en naviguant vers ce lien, on voit bien la "montagne" que se font les parents de l'enfant. Alors c'est vrai que je comprend tout à fait l'angoisse des parents face à la nouvelle et je ne remet pas en cause les blessures de l'enfants. Mais le problème parvient plus de l'ESF que de l'exploitant.
Je ne reviendrai pas sur le choix de l'appareil (se limiter à des débrayables étant vraiment trop restrictif), cependant l'enfant étant en cours et avec son moniteur celui-ci aurait du aider l'enfant à se pousser vers le fond du siège dès l'embarquement.

Autre question, pourquoi le moniteur n'a pas prévenu rapidement les parents. Pas plus tard qu'aujourd'hui un moniteur est venu me demander d'appeller un pisteur pour un élève blessé, et il était simultanément au téléphone avec les parents. Alors certains ne repondent pas au téléphone quand ils skient mais les répondeurs existent. A moins que le moniteur n'avait pas le numéro des parents, mais à notre époque l'information circule si vite (takie walkie, téléphone...) il yu a certainement eu un manquement.

L'autre question que je me pose c'est ou était situé l'enfant sur le siège. De manière général les moniteurs placent leurs (jeunes) élèves vers l'extérieur afin que le préposé à l'embarquement puisse assister l'enfant. (le plus simple étant de le soulever et le plaquer au fond du siège).
la contrepètrie se définit comme l'art de décaler les sons que débite notre bouche
0

#32 L'utilisateur est hors-ligne   1tibou 

  • TSD8 des Tommeuses
  • Groupe : Membres
  • Messages : 424
  • Inscrit(e) : 08-novembre 10

Posté 16 mars 2013 - 21:25

bonjour
je me permets de revenir ici pour vous faire par d'un nouvel accident:
"
Chamrousse : un garçon de 13 ans dans le coma après avoir chuté en téléski

Un skieur âgé de 13 ans et originaire de la région parisienne, est tombé du téléski qu'il avait pris pour remonter la piste de Casserousse, ce samedi en fin de matinée sur la station de Chamrousse.

L’adolescent s’est relevé dans le but de regagner la piste mais il a glissé dans le couloir du téléski et a violemment percuté un skieur qui utilisait la remontée mécanique, puis un deuxième.

Le garçon est tombé au sol et n’a plus réagi. Souffrant d’un grave traumatisme crânien, il a été secouru par les pisteurs secouristes de la station, rapidement rejoints par les CRS des Alpes et un médecin du SAMU 38, avant d’être transporté par l’hélicoptère de la Sécurité civile à l’hôpital Michallon de Grenoble-La Tronche.

Selon nos informations, il a été admis au service de réanimation et n’est toujours pas sorti du coma.

http://www.ledauphin...hives-le-dl.jpg

http://www.ledauphin...hute-en-teleski
"
0

#33 L'utilisateur est hors-ligne   carew76 

  • TCD8 du Lys
  • Groupe : Membres
  • Messages : 662
  • Inscrit(e) : 22-février 08

Posté 16 mars 2013 - 21:51

je vois pas de parade pour ce genre d'accident ???
0

#34 L'utilisateur est hors-ligne   fredo_chato 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 026
  • Inscrit(e) : 28-juillet 08

Posté 17 mars 2013 - 18:26

Le client ayant un rôle actif lorsqu'il emprunte une remontée, son comportement et très important d'un point de vue de la sécurité.

A part augmenter la durée en secondes entre chaque client pour permettre à l'enfant de se mettre sur le coté on ne peut pas faire grand chose.
D'une manière générale si les clients suivants sont assez stupides pour préférer heurter l'enfant avec leurs skis plutôt que de lacher la perche pour l'esquiver (et malheuresement refaire la queue...quel dommage) on ne peut pas vraiment y faire grand chose.
Certes j'ironise un peu, mais lorsqu'une personne chute sur une piste de montée d'un téléski, soit il est possible de l'éviter, soit il est trop "étalé" et dans ce cas la il vaut mieux lacher que lui passer dessus, même si c'est toujours rageant de refaire la queue et descendre sur le bord de la piste de montée.

Dans le reportage du téléski il est écrit

Citation

C'est un téléski difficile, sa pente est très élevée
[...]
Pente moyenne: 29%
Pente maxi: 53%.

Visiblement un monument cet appareil, peut être que le client avait un niveau de ski insufisant pour employer un téléski de cette dificultée.
la contrepètrie se définit comme l'art de décaler les sons que débite notre bouche
0

#35 L'utilisateur est hors-ligne   serac 

  • TSF3 de Massebœuf
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 140
  • Inscrit(e) : 03-mars 13

Posté 17 mars 2013 - 20:42

Bonsoir!
Il est possible que la piste du tkd soit composée de glace car au vu de son altitude, le tkd à du être situé pile où la pluie et le gel se sont succédés les derniers jours.
0

#36 L'utilisateur est hors-ligne   Guiz 

  • TSD4B des Jasseries
  • Groupe : Membres
  • Messages : 284
  • Inscrit(e) : 30-septembre 09

Posté 18 mars 2013 - 11:35

Tout à fait d'accord avec fredo_chato. Sans vouloir minimiser le coté dramatique de ce genre d'accident il en va de tous pour assurer un minimum ses responsabilités et tenter d'appliquer les bons choix.
Les RM délicates comportent toutes un panneau indiquant leur critère de difficulté (interdit au moins de x Ans/Kg / pente par endroit > x % ...etc)=> responsabilité 1ère de l'utilisteur.
Ensuite lorsque une personne tombe sur une piste de TK même si elle se trouve sur la trajectoire directe et même si elle dévale la pente, le skieur montant suiveur peut aisément l'éviter (d'ailleurs il y a souvent des petits imbéciles qui font cette manoeuvre de slalom en montant simplement pour s'amuser et qui ne comprennent pas le risque que celà représente pour le cable lors de son passage aux poulie)=> responsabilité 2ème des autres utilisateurs.

Il reste que les accidents sont souvent le fait d'enchainement de faits malheureux mais parfois prévisibles.
Il faut simplement espérer maintenant que ce jeune,qui a du prendre les skis de ses suiveurs dans la tête,se rétablise complètement, on le lui souhaite bien sincèrement.

Ce message a été modifié par Guiz - 18 mars 2013 - 11:35 .

0

#37 L'utilisateur est hors-ligne   daphnis 

  • FUN de Peclet
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 352
  • Inscrit(e) : 28-octobre 07

Posté 18 mars 2013 - 14:26

Et j'espère que l'on ne va pas encore rabaisser la pente limite maximale (aujourd'hui à 60% je crois). Il faut arrêter de dire que c'est de la faute de la remontée, surtout dans ce cas (je parles aux médias et aux élus). Je pense qu'aujourd'hui, le problème est que l'on fait des pistes de plus en plus faciles (damées comme du billard), qu'elles soit verte, rouge, bleue ou noire (dans les 3 vallées par exemples). Du coup, au-delà de la 1e / 2e étoile, la fréquentation des cours à l'ESF sont en diminution comparé à l'augmentation de la fréquentation (comme cet hiver), vu la "facilité" de ces pistes, la majorité des skieurs préfèrent se contenter d'un petit niveau qui leur suffit, vu que la majorité des pistes difficiles (rouges et noires) sont de vrai billards.

Désolé, c'était mon coup de gueule de l'année, mais je suis plus qu'inquiet des années à venir, au sujet à la fois des téléskis pentus ainsi que de l'augmentation des accidents / collisions.

Ce message a été modifié par daphnis - 18 mars 2013 - 14:27 .

0

#38 L'utilisateur est hors-ligne   dj_jean_jean 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 5 331
  • Inscrit(e) : 29-janvier 06

Posté 18 mars 2013 - 19:13

Il n'y a pas que ça, il y a aussi les ski.

Aujourd'hui plus besoin de "savoir skier" pour pouvoir descendre des pistes de ski, je ne dis pas faire du ski car moi je n'appel pas ça faire du ski. On descend droit les pentes et c'est bon ...

De trop nombreux accidents sont causé par des gens inconscient. Moi cette année je me suis acheté un casque, pas que je n'ai pas confiance en moi, mais de plus en plus de gens nous fonce droit dedans sans réfléchir.



L'an dernier seul sur une piste de ski avec un snowboardeur, moi à gauche en godille et lui à droite légèrement en aval par rapport à moi. Ben je ne sais pas pourquoi il à prit d'un coup l'initiative de couper toute la piste en largeur sans regarder. Moi j'ai pilé tout ce que j'ai pus mais on s'est percuté et pour éviter la colision je l'ai pris par les épaules et l'ai poussé de côté et lui skiant sur sa planche. Et il m'a encore engueulé que soit disant le skieur en aval est toujours prioritaire sur celui en amont (ce qui est serte vrai, la personne en aval est prioritaire sur celle en amont), mais il a oublié que les personnes en aval ne doivent pas non plus mettre en danger les autres personnes sur la piste en allant couper sans regarder leurs trajectoires. Qui plus est quand une piste de 7m de large est totalement déserte. C'est comme en voiture, sur un carrefour la priorité est à droite, mais si une voiture venant de gauche est déjà lancé dans le carrefour on ne va pas foncer pour bloquer l'autre voiture.

Aujourd'hui les gens en gros s'en foutent des règles de sécurité. Par exemple un jour une personne au télécabine où je travail est resté planté devant une cabine, elle était donc entrain de se faire pousser par cette dite cabine et allait se faire r'enverser. Je le fais avancer et lui décoïnce le pied qui était déjà coïncé entre le dessous de la cabine et le quai, et il m'a encore engueulé que je ne dois pas pousser les gens et qu'il était bien où il était. Il était juste entrain de se faire coïncer la jambe entre la cabine et le quai, et donc risquait de se faire bien mal, mais ce n'est pas grave ...
reportages prévus :
- Valloire : TKD Chateau ripaille, TKD Sea, TKD Verneys, TC8 Crêt de la Brive (Refonte)
- Courchevel : TKD Pyramide 1 & 2
0

#39 L'utilisateur est hors-ligne   1tibou 

  • TSD8 des Tommeuses
  • Groupe : Membres
  • Messages : 424
  • Inscrit(e) : 08-novembre 10

Posté 18 mars 2013 - 20:21

bonjour
moi il y a plusieurs trucs qui me choque en ski:
1° l'incivilité des gens : c'est moi et toi je m'en fiche,
2° le danger dans lequel il se mette: la nouvelle mode skier les chaussures ouvertes (paraît que c'est ce que l'on apprend a l'ESF (j'ai un doute))
3° la peur: j'attends bidule, machin, truc,Basare devant les portiques d'embarquement de la remontée mécanique car pas envie de monter avec quelqu'un d'autre/inconnu


et ce qui me met le plus hors de moi ce sont les gens qui skie sur des pistes d'un niveau supérieur de leur capacité et qui pour s'arrêter te fonce droit dessus et qui ont le toupet de rigoler et te dire " merci de m'avoir arrêté"
0

#40 L'utilisateur est hors-ligne   GiorgioXT 

  • TSF1 Proctor Mountain
  • Groupe : Membres
  • Messages : 117
  • Inscrit(e) : 10-mars 11

Posté 18 mars 2013 - 20:22

Voir le messagedj_jean_jean, le 18 mars 2013 - 19:13 , dit :


Aujourd'hui les gens en gros s'en foutent des règles de sécurité.

Et aussi de leur responsabilité . Je me demande (et j'ai bien eu trois enfants) - si mes fils ne sont pas capable de prendre et rester assise sur une siege pour 10 minutes sans tomber, en une place ou il ya surveillance au depart et arrivée et pas de évents externes possibles, comme peut leur laisser aller à pied ou en velo en cité ou dehors? c'est bien plus difficile de aller en vélo , s'arrêter sans tomber, être atteint à les voitures, les autre vélos , les piétons. les feu..
0

  • 13 Pages +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)