Forums Remontées Mécaniques: jb92i - Affichage d'un profil - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Groupe :
Membres
Messages :
339 (0,29 par jour)
Plus actif dans :
Actualité des stations (177 messages)
Inscrit(e) :
19-novembre 17
Visualisations :
9 771
Dernière activité :
L'utilisateur est hors-ligne Aujourd'hui, 00:08
Actuellement :
Hors-ligne

Mes informations

Titre :
TSD6 de l'Eau d'Olle
Âge :
Âge inconnu
Anniversaire :
Anniversaire inconnu
Gender:
Non spécifié Non spécifié

Informations de contact

Courriel :
Privé

Messages que j'ai postés

  1. Dans le sujet : La pandémie Covid-19 - ses conséquences en stations

    06 janvier 2021 - 20:40

    Voir le messageGuigui74, le 06 janvier 2021 - 19:42 , dit :

    Voir le message4b0n, le 06 janvier 2021 - 17:23 , dit :

    Val Thorens est prête à ouvrir depuis quelques semaines déjà.

    De fait les longs tapis Castor et Pollux ont tourné gratuitement pour tout le monde, j'ai même vu des piétons les emprunter skis à la main sans être inquiétés.

    Tu m'as sûrement vu alors ;).
    Dommage que les 2 autres tapis du front de neige n'aient pas été ouverts, car c'était vraiment des conditions idéales pour apprendre à skier à des débutants.
  2. Dans le sujet : La pandémie Covid-19 - ses conséquences en stations

    06 janvier 2021 - 17:18

    Voir le messageNommam, le 06 janvier 2021 - 17:03 , dit :


    oui donc les usines a ski n'ont aucun intérêt a ouvrir.

    C'est ce que je pense depuis novembre. Je suis certain que contrairement aux discours officiels, toutes les stations ne désirent pas la même chose et ne tirent pas les ficelles dans le même sens. Officieusement, je suis sûr que certaines stations (ex: val thorens...) préféraient ne pas ouvrir du tout et récupérer de l'argent frais. De toute façon certaines avaient même annoncé l'an dernier qu'elles pouvaient faire face à une année de fermerture... "et tant pis pour les petites stations"...

    Cette dissonance officieuse a probablement aidé et aidera sûrement le gouvernement dans sa prise de décision.

    Mon rêve est que le gouvernement autorise les RM à réouvrir fin janvier (pour skier évidemment), et pour eviter la mort des petites stations. Et j'aimerais que rapidement 1 ou 2 grosses stations décident courageusement d'ouvrir les RM (alpes d'huez, ou la plagne par exemple, plutôt très communiquant en ce moment) afin de faire tomber les masques des autres stations... Est ce qu'une grosse station refusera d'ouvrir alors que la concurrence le sera... Qui osera afficher ouvertement sa préférence à la rentabilité qu'à la pratique des sports d'hiver ?
  3. Dans le sujet : La pandémie Covid-19 - ses conséquences en stations

    06 janvier 2021 - 09:07

    Voir le messagesebringusre, le 06 janvier 2021 - 06:43 , dit :

    Je me posais une question simple pour les "grands domaines" comme Tignes, 3 vallées, Alpe d'Huez ou 2 Alpes. Une ouverture du ski sans touristes étrangers ( Allemagne, UK, Italie confinés ) et sans bars restaurants ( clientèle festive ) est-elle viable économiquement?

    C'est plus une question de clientèles visées que de grand domaine, même si c'est souvent lié, étant donné que les grands domaines préfèrent généralement les étrangers et/ou personnes plutôt aisées. Les problèmes sont que la clientèle française, et/ou la classe moyenne et/ou ne sont pas leur coeurs de cibles (sauf peut être les menuires dans les 3 vallées pour ce que je connais) et que nous avons une année plutôt bien enneigée qui permettrait aux petites stations de faire le pleins s'ils avaient le droit de réouvrir.
    Donc pour répondre à ta question, je pense que leur ouverture serait difficilement rentable (si on parle des sociétés d'exploitation) sauf à casser les prix des hébergements (ce qu'ils n'ont pas forcément fait à Noël dans les 3 vallées) et/ou réduire le pourcentage d'ouverture des RM et du domaine.
  4. Dans le sujet : La pandémie Covid-19 - ses conséquences en stations

    23 décembre 2020 - 19:09

    Selon moi, le problème n'est pas le développement du ski alpin dans les "usines à ski", d'ailleurs j'ai même l'impression que le produit ski alpin se réduit/dégrade progressivement dans certaines de ces grosses stations... On en a vu quelques exemples ces dernières années sur le forum (notamment sur les glaciers, et les terrassements pour créer des pistes bleues). Au contraire pourquoi vouloir opposer le ski alpin, à une sortie en raquette, en chien de traineau, ou un descente en VTT. C'est complémentaire, et très kiffant.

    Le problème est l'orientation stratégique de certains domaines qui visent de "l'argent facile en grande quantité", ce qui n'est absolument pas durable et viable (les clubers, les millionnaires...). Bref, pas vers les passionnés de sport, de la nature, de la montagne ou d'aventure. Et surtout pas vers la classe moyenne ca serait dégradant pour ces grosses stations. Elles en auraient presque honte...

    C'est donc l'argent facile qui est à l'origine du problème selon moi. Et ce n'est pas forcement lié avec le ski alpin.

    En reprenant l'exemple des 3 vallées et en caricaturant un peu : à Courchevel il y a plus de monde au resto que sur les pistes,et à Val thorens à La folie douce que sur le glacier... Ce n'était pas comme ça avant, et surtout ce n'est absolument pas lié au soit disant 100% ski alpin des usines à ski. Mais plutôt au désintérêt total de certains stations envers les sportifs, skieurs et passionnés de montagne qui possèdent une résidence secondaires...

    Le problème qui mine les gros domaines n'est donc pas le developpement du ski alpin mais plutot la fameuse "montée en gamme" qui est devastrice pour ces stations et mis en avant la COVID. La montée en gamme réduit progressivement la part de marché ski dans la population (en excluant naturellement un certain nombre de francais), elle empêche le tourisme 4 saisons (au moins 2) à cause de frais de fonctionnement trop élevées. Elle provoque également le remplacement des acteurs locaux par des investisseurs, speculateurs ou progessionnels du tourisme qui n'ont que faire de la montagne et de la vie dans les vallées (à toutes les saisons).
    C'est aussi un frein la fidelisation des clients. La clientelle étant riche, elle aura les moyens de tester tous les autres 5* de la planète...

    Bref, ces grosses stations se sont isolés de leur coeur de métier qui n'a jamais été le ski alpin seul mais plutôt : la montagne, la nature, le sport, l'aventure, et surtout accessible à tous à toutes époques (il y a qu'à ressortir les campagnes de pub de l'époque ca n'a rien avoir avec le marketing d'aujourd'hui).

    Le COVID met particulièrement ça en avant pour la soit disant meilleure station du monde qui se retrouve complètement desserté cet hiver, comme cet été d'ailleurs (visiblement c'est plus facile d'être fidèle par internet que sur le terrain).
    Par rapport aux termes indiqués ci dessus pour le cœur de métier, il ne reste plus que montagne pour définir val thorens.
    Ce n'est donc peut être pas un hasard si val thorens a été une des rares stations alpines à perdre en frequentation cet été alors que les menuires dans la même vallée ont fait +70%.
  5. Dans le sujet : La pandémie Covid-19 - ses conséquences en stations

    20 décembre 2020 - 21:19

    Voir le messageAnton aus Tyrol, le 20 décembre 2020 - 20:14 , dit :

    Ici en station (arrivé ce WE) dans le Val d'Arly, un peu de monde quand même (vive les résidences secondaires)

    Comme quoi un certain nombre les lits froids ou tièdes peut être intéressant pour les stations. Ca assure un base de touristes réguliers et fidèles peu importe les conditions.

Amis

Commentaires

jb92i n'a pas encore de commentaires. Pourquoi ne pas lui dire bonjour ?