Forums Remontées Mécaniques: benbel - Affichage d'un profil - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Groupe :
Modérateurs Globaux
Messages :
4 421 (1,97 par jour)
Plus actif dans :
Quizz (1637 messages)
Inscrit(e) :
28-décembre 13
Visualisations :
84 005
Dernière activité :
L'utilisateur est hors-ligne Privé
Actuellement :
Hors-ligne

Mes informations

Titre :
TPH de l'Aiguille du Midi
Âge :
Âge inconnu
Anniversaire :
Anniversaire inconnu
Gender:
Homme Homme

Informations de contact

Courriel :
Privé

Sujets que j'ai initiés

  1. TSD6B Bendolla - Col du Pouce / Grimentz (Val d'Anniviers)

    22 janvier 2020 - 18:27

    Je vous propose une première version provisoire du reportage consacré au nouveau télésiège qui est entré récemment en service à Grimentz :

    Image IPB
    ^^^^^ Cliquez sur la bannière pour accéder au reportage. ^^^^^^

    Vous pouvez formuler vos remarques, questions et commentaires relatifs à cet appareil dans ce fil de discussion.
    Si vous voyez des fautes, merci de me les communiquer soit dans le fil de discussion soit par MP.
  2. TCD10 Saas-Fee - Bifig - Spielboden / Saas-Fee (Saastal)

    14 décembre 2019 - 17:14

    Avec des photos prises il y a environ 3 ans, lors de la première saison d'exploitation de cette remontée, voici enfin le reportage consacré à la

    Image IPB
    ^^^^^ Cliquez sur la bannière pour accéder au reportage. ^^^^^^

    Vous pouvez formuler vos remarques, questions et commentaires relatifs à cet appareil dans ce fil de discussion.
    Si vous voyez des fautes, merci de me les communiquer soit dans le fil de discussion soit par MP.
  3. Construction TCD10 Zinal - Sorebois - La Vouarda (2020)

    21 novembre 2019 - 18:23

    Image IPB


    Ce sujet est consacré à un projet qui été assez souvent évoqué depuis le début de 2017 dans les "Anniviers Infos" dans la section consacrée aux actualités des stations.

    Si cela faisait longtemps que le faible débit du téléphérique reliant Zinal au front de neige de Sorebois était un sujet de préoccupation, les finances de la Société des Remontées Mécaniques de Zinal ne permettaient pas d'en envisager le remplacement (ou un doublement). Les capacités financières ont augmenté avec la fusion des sociétés de remontées de Grimentz et Zinal (pour former les RMGZ - Remontées Mécaniques de Grimentz Zinal SA), mais le premier investissement fut évidemment le téléphérique de liaison, à l'origine de la fusion. Ce téléphérique donne un second accès à Sorebois, cette fois depuis Grimentz. S'il peut offrir une alternative aux skieurs à la journée, il n'est toutefois pas une solution au manque de débit depuis Zinal, celui-ci engendrant de longues attentes, particulièrement à la montée en début de journée.

    Associée aux beaux résultats financiers des RMGZ ces dernières années, c'est la construction à Zinal d'un résidence Swisspeak Resorts d'un peu plus de 500 lits qui a provoqué le déclic et engendré un projet qui a été mené au pas de charge.
    Le téléphérique d'un débit horaire de 750 personnes sera remplacé en 2020 par une télécabine 10 places d'un débit de 1800 personnes/heure.

    Mais la nouvelle installation ne sera pas limitée à Sorebois : une seconde section permettra de rejoindre la gare d'arrivée du téléphérique de liaison située à la Vouarda (nom officiel que les RMGZ veulent remplacer par l'appellation commerciale "Espace Weisshorn"). Il n'est pas certain à ce stade que cette seconde section sera construite simultanément à la première en 2020 : jusqu'à présent les RMGZ ont officialisé la construction de la première section pour l'an prochain et ont seulement indiqué que le but était de construire la seconde simultanément.
    A titre personnel, je pense qu'il y a une probabilité importante que les deux sections soient construites simultanément, surtout quand on connaît les caractéristiques du futur appareil : les 2 sections seront en effet exploitées conjointement avec une seule unité motrice située dans la station intermédiaire de Sorebois où une seule poulie motrice à double gorge entraînera les câbles de chaque section (système identique à la TCD10 de Vercorin, pour ceux qui la connaissent).
    Ceci explique le fait que la construction de la seule première section représenterait un budget d'environ 14 millions de francs et que le supplément pour la seconde serait d'environ 5,5 millions.
    Si seule la première section est construite en 2020, il faudrait installer provisoirement un contour dans la station de Sorebois (contour qui pourrait toutefois être récupéré par après pour la station de la Vouarda) et il est évident que le coût total des travaux en 2 étapes sera plus élevé que celui d'une construction simultanée, celle-ci permettant aussi de limiter les nuisances découlant des travaux à une seule saison estivale plutôt que deux.


    L'emplacement de la future remontée sur le domaine skiable

    Voici la position de la future installation sur une vue aérienne avec indication des autres remontées :


    Image IPB
    Vue aérienne : © données CNES, Spot image, swisstopo, NPOC


    En rouge les 2 sections de la future TCD10. En noir les 2 installations actuelles qui seront démontées : le TPH Zinal-Sorebois dès le début des travaux de la première section, le TKE de la Combe après réalisation de la seconde section avec laquelle il ferait double emploi. En effet un piste bleue permettra de rejoindre depuis la station amont de la TCD10 la piste bleue de la Combe située un peu plus bas.
    Le tracé de la première section sera presque identique à celui de la ligne du téléphérique : la station aval sera située contre l'emplacement de celle du téléphérique, du côté sud (donc sur la gauche en regardant vers l'amont) et la station intermédiaire sera à une cinquantaine de mètres au nord de la station amont du téléphérique.
    La ligne de la seconde section survolera la station aval du téléski Remointze dès la sortie de la station intermédiaire et croisera ensuite la ligne du téléski Tsarmettaz pour arriver non loin de la poulie retour amont de celui-ci et de la station amont du téléphérique de liaison avec Grimentz.


    En ce qui concerne la visualisation sur le plan des pistes, il est difficile d'y représenter correctement la seconde section car les proportions n'y sont pas respectées. Le seul moyen que j'ai trouvé est de tracer une courbe afin de respecter la position de la TCD10 par rapport au TKE Tsarmettaz :


    Image IPB
    Ici c'est l'angle entre la ligne de la seconde section de la TCD10 et celle du TPH de Grimentz qui est trompeur car les 2 installations sont presque dans le même axe comme on peut le voir sur la photo aérienne.


    Les installations qui seront démontées

    La principale remontée qui disparaîtra est évidemment le téléphérique Habegger construit en 1966 :


    Image IPB
    ^^ Cliquez sur la photo pour accéder à un reportage très détaillé sur cet appareil. ^^


    Il est prévu d'entamer le chantier dès la fin de la saison hivernale 2019-2020 et le premier travail sera le démontage du téléphérique et en particulier de sa station aval qui doit faire place à la nouvelle installation comme nous le verrons ci-après.


    Comme indiqué plus haut, un autre appareil sera démonté après la construction de la seconde section : il s'agit du téléski de la Combe, un appareil Bühler à enrouleurs, construit en 1966, en même temps que le téléphérique, et rénové par la suite par Von Roll.
    Le reportage relatif à ce téléski est dans la file d'attente de mes futurs reportages. Entretemps en voici 3 illustrations :


    Image IPB
    La gare aval et une grande partie de la ligne. Le local de commande est neuf puisqu'il a été remplacé il y 2 ans mais ce chalet pourra sûrement être récupéré.


    Image IPB
    Une vue de la première partie de la ligne, en direction aval pour profiter du splendide paysage avec ses sommets majestueux.


    Image IPB
    Vue de la fin de ligne depuis le TSD4 Chiesso qui croise le téléski de la Combe.




    Les caractéristiques principales de la future installation

    Le constructeur officiel de l'installation est la société Garaventa mais étant donné la répartition des compétences au sein du groupe Doppelmayr-Garaventa, il s'agira en fait d'une télécabine de la gamme D-Line de Doppelmayr.


    Caractéristiques administratives

    Station : Zinal
    Type d'installation : télécabine en deux sections
    Nom de l'installation : Zinal - Sorebois - La Vouarda
    Exploitant : Remontées Mécaniques de Grimentz - Zinal SA
    Constructeur : Garaventa (Groupe Doppelmayr-Garaventa)
    Année construction : prévue en 2020 pour la première section ; à aviser pour la seconde, peut-être aussi en 2020.
    Mise en service : prévue en novembre 2020 pour la première section ; à aviser pour la seconde.


    Caractéristiques d’exploitation

    Saisons d'exploitation : hiver et été
    Capacité des cabines : 10 personnes (assises)
    Vitesse maximale d'exploitation : 6 m/s
    Durée de trajet minimale : 9,76 min
    Distance entre les véhicules : 120 m
    Cadencement : 20 sec
    Débit maximal : 1800 personnes/heure (100% à la montée et 100% à la descente)


    Caractéristiques géométriques

    Altitude aval (quai) : 1663 m
    Altitude intermédiaire (quai) : 2438 m
    Altitude amont (quai) : 2687 m
    Dénivellation : 1024 m (sect 1 : 775 m ; sect 2 : 249 m)
    Longueur horizontale (sans longueurs en gares) : 2519 m (sect 1 : 1691 m ; sect 2 : 828 m)
    Longueur développée (sans longueurs en gares : 2735 m (sect 1 : 1867 m ; sect 2 : 868 m)
    Pente moyenne : 40.7 % (sect 1 : 45.8 % ; sect 2 : 30.1 %)
    Portée avec la plus forte pente moyenne : P3-P4 : 60.1 %
    Pente maximale du câble : 80.3 % (à proximité immédiate du P4)
    Déviation de la ligne en station intermédiaire : 17,54° vers la droite

    Caractéristiques techniques

    Type d'installation : Doppelmayr D-Line
    Types de stations : gares D-18 avec couverture R2 en aval et couvertures R1 en intermédiaire et amont

    Station motrice : intermédiaire (chaîne cinématique unique pour les 2 sections)
    Moteur principal : moteur AC triphasé asynchrone ABB
    Puissance requise en service : 887 kW
    Puissance requise au démarrage (accél. + 0.15 m/s²) : 1164 kW
    Puissance requise au freinage (décél. - 0.60 m/s²) : - 804 kW

    Réducteur : engrenage planétaire à 3 étages (GPW-300)

    Poulie motrice : à double gorge (une gorge pour le câble de chaque section)
    Diamètre de la poulie motrice : 5,90 m

    Entrainement de secours : moteur diesel (min 202 kW) / pompe hydraulique / 2 moteurs hydrostatiques

    Stations tension : aval (sect 1) et amont (sect 2)
    Type de tension: hydraulique (2 vérins dans chaque station, course 5 m)
    Diamètre des poulies de renvoi : 6,35 m

    Nombre de pylônes : 15 (sect 1 : 9 ; sect 2 : 6)
    Largeur de voie : 6,4 m
    Fabricant des câbles : Fatzer AG
    Diamètre des câbles : 56 mm
    Longueur des câbles sans fin : 3818 m sect 1 et 1821 m sect 2
    Composition des câbles : 6 x 36 fils galvanisés
    Résistance mécanique des câbles : 1860 N / mm²

    Sens de montée : du côté gauche

    Fabricant des cabines : CWA
    Modèle des cabines : Omega V-SI 10 (LWI 10 places assises)
    Nombre de cabines : 59 (+ 1 nacelle de service/maintenance)
    Type de pince : Doppelmayr D-5000

    Garage des véhicules : souterrain en aval

    Commande et télésurveillance : à aviser


    Détails des pylônes


    Image IPB
    Les balanciers des 2 brins sont identiques sur tous les pylônes de la ligne. La hauteur des pylônes varie entre 10 et 30 mètres environ. Tous les pylônes, à l'exception des 2 sorties de gares (à la montée), sont équipés du système RPD de détection de la position du câble. Un éclairage est aussi prévu sur plusieurs pylônes car l'exploitation nocturne de l'installation est autorisée.



    Le profil de la ligne


    Image IPB

    La ligne fait un peu plus de 2700 mètres de long, dont 2/3 pour la section 1 et 1/3 pour la 2. Avec une pente moyenne d'environ 46%, la section 1 est aussi plus pentue que la section 2 (30%) et on y retrouve à proximité du P4 la pente maximale du câble: 80%.
    Outre 2 pylônes compressions (un à la sortie de chacune des 2 gares à la montée) , la ligne comporte 4 pylônes supports-compressions (2 sur chaque section) et 9 pylônes supports.


    L'installation

    Comme indiqué en introduction, on retrouve ici une télécabine en 2 sections qui fonctionneront toujours simultanément. Il y a un seul entraînement situé en station intermédiaire où une poulie à double gorge entraînera les câbles de chaque section. Il n'y a donc pas de contour en station intermédiaire.
    La tension de la ligne sera effectuée en aval pour la section 1 et en amont pour la section 2.

    Une installation mixte cabines/sièges avait un moment été évoquée pour la seconde section Sorebois - La Vouarda. Les principales raisons pour ne pas avoir retenu cette solution sont les suivantes :

    - L'utilisation : au vu des pistes entre La Vouarda et Sorebois, il ne faut pas s'attendre à ce que des skieurs expérimentés fassent des rotations sur cette section. Ce seraient plutôt des débutants ou skieurs peu expérimentés qui pourraient l'utiliser puisqu'une piste bleue permettra depuis la Vouarda de rejoindre la piste bleue de la Combe. Ce type de clientèle est à Zinal essentiellement composé de groupes de jeunes skiant avec des moniteurs et une cabine est alors nettement plus adaptée que des sièges.

    - La présence de sièges ne permet pas une ligne aussi aérienne qu'avec exclusivement des cabines, ce qui aurait compliqué l'installation et nécessité plus de pylônes.

    - Le prix d'une installation mixte (avec des sièges ne tournant que sur la seconde section et des cabines sur les deux avec transfert) aurait été sensiblement plus élevé d'autant qu'une telle solution n'aurait pas permis le choix d'une motorisation centrale unique comme elle a été finalement retenue.


    Selon les responsables, l'expérience passée aurait montré que les conditions météorologiques qui pourraient prévaloir au niveau de la section 2 ne devraient pas perturber le fonctionnement de la section 1 qui connaîtrait les mêmes conditions avant d'atteindre Sorebois. Et le tracé de la seconde section n'est pas particulièrement exposé aux avalanches, ce qui signifie que d'éventuelles opérations de sécurisation ne devraient pas compromettre/retarder l'ouverture de l'installation.


    La station aval et le garage - Zinal

    Comme mentionné précédemment, la station aval sera construite à côté de celle du téléphérique qui sera détruite pour faire place à une partie du garage des véhicules et à son accès.
    Voici une vue aérienne de la situation :


    Image IPB
    Vue aérienne de fond : © données CNES, Spot image, swisstopo, NPOC. Incrustations : benbel.


    Sur la gauche la situation actuelle et à droite l'implantation prévue.
    La gare D-line est dotée d'une couverture R2, c'est-à-dire avec de larges parois vitrées verticales. La montée (et donc l'embarquement) se fait du côté gauche.
    Le bâtiment abritant les caisses et divers autres locaux est encore sujet à confirmation ou à d'éventuelles modifications. Il se trouve en partie sur l'emplacement des locaux actuels situés à l'arrière de la gare du téléphérique, dont il reprendra sans doute certains éléments.

    Le garage est placé en souterrain sous un parking. Un rampe dotée d'un unique convoyeur y donne accès. Cette rampe est reliée au brin descendant de l'installation ce qui signifie que la mise en garage des cabines (décyclage) se fait en marche avant alors que la mise en ligne (cyclage) se fait en marche arrière.
    Le rail d'arrivée dans le garage donne accès à 4 voies borgnes : 3 peuvent accueillir 14 cabines chacune et la quatrième 13 cabines. Avec les 4 cabines qui trouvent place sur le rail d'arrivée, on obtient bien un total de 59 correspondant au nombre de cabines de l'installation.

    La gare aval comporte aussi un petit rail de service relié d'un côté au brin descendant et de l'autre au contour, ce qui permet de l'utiliser dans le sens de marche normal de l'installation.


    Une visualisation de la future gare D-Line :


    Image IPB
    En jaune l'emplacement de la gare actuelle du téléphérique. Cette vue est évidemment partielle puisqu'elle ne prend pas en compte les autres locaux
    qui seront construits à proximité et dont la configuration finale doit encore être confirmée.




    La station intermédiaire - Sorebois

    On est donc ici en présence de la station motrice de l'installation.Comme déjà mentionné il n'y a pas de contour mais seulement une poulie motrice centrale à double gorge. Les détails techniques concernant les entraînements principal et de secours ont été donnés plus haut dans les caractéristiques.
    La station est constituée de 2 gares D18 formant un angle d'environ 17,5° sur la droite dans le sens de la montée.
    Ces gares sont dotées des couvertures traditionnelles R1.

    Voici une vue aérienne de la situation :


    Image IPB
    Vue aérienne de fond : © Google, Images Maxar Technologies. Incrustations : benbel.


    Sur la gauche la situation actuelle et à droite l'implantation prévue.
    La station de la télécabine prenant place sur la droite des bâtiments actuels, ceux-ci ne dérangent pas le chantier et aucune démolition/déconstruction n'est actuellement prévue. Il faudra examiner par la suite les possibles réaffectations de certains d'entre eux.
    Les mentions sur la vue aérienne n'appellent pas de commentaires supplémentaires si ce n'est de souligner que cette station est équipée d'un rail de service raccordé en boucle sur le brin montant de l'installation et équipé d'une zone de maintenance/révision des véhicules (ce qui s'explique notamment par la présence de l'atelier dans le bâtiment voisin).



    La station amont - La Vouarda (Espace Weisshorn)

    Voici une vue aérienne pour montrer précisément l'emplacement de la station de la télécabine par rapport à la station amont du téléphérique de liaison :


    Image IPB
    Vue aérienne de fond : © données CNES, Spot image, swisstopo, NPOC. Incrustations : benbel.


    La station de la télécabine ne sera donc située qu'à quelques mètres de celle du téléphérique, légèrement en contrebas par rapport à celle-ci.
    Il n'est pas impossible que des équipements annexes, comme un escalator, soient réalisés par la suite mais ceci sera lié à l'emplacement définitif du restaurant panoramique que les RMGZ envisagent de construire d'ici 2 ou 3 ans à la Vouarda, un investissement qu sera peut-être réalisé en collaboration avec le consortage de Sorebois (comme ce fut le cas dans le passé pour la buvette de la Marmotte). Aux dernières nouvelles, l'emplacement précis de ce futur restaurant n'a pas encore été décidé.


    Et voici une visualisation de la gare D-line avec couverture R1 :


    Image IPB



    Les cabines

    Les 59 cabines qui équiperont l'installation seront des CWA Omega V (LWI - Level Walk-in) de 10 places assises. Elles seront de couleur rouge.
    Les banquettes seront équipées d'assises et dossiers individuels de couleur noir et rouge.
    Les cabines seront dotées de porte-skis extérieurs fixés sur les portes. Pour la petite histoire, une des raisons pour lesquelles les porte-skis extérieurs ont été préférés aux encoches dans le plancher intérieur est le fait que Zinal accueille de nombreux compétiteurs - pour des entraînements et des courses - qui disposent de skis d'une longueur que l'on ne connaît plus chez les autres skieurs, skis qui risquaient de heurter fréquemment l'entrée et les plafonds des cabines.


    La ligne de la télécabine sur le plateau de Sorebois : vues hivernales

    Des aperçus du tracé de la future installation sur le plateau de Sorebois parmi les remontées existantes. Avec mes remerciements à Chamois78 pour m'avoir autorisé à utiliser des captures de la belle vidéo qu'il a réalisée par drone à cet endroit (https://www.youtube....h?v=slE0SOvpvNA) :


    Image IPB
    Photo : capture d'une vidéo de Chamois78 prise au drone. Incrustations : benbel.


    Image IPB
    Photo : capture d'une vidéo de Chamois78 prise au drone. Incrustations : benbel.


    Image IPB
    Photo : capture d'une vidéo de Chamois78 prise au drone. Incrustations : benbel.



    Et maintenant...

    Il reste à espérer qu'aucun obstacle imprévu ne retardera le projet et aussi que les RMGZ auront la possibilité de construire la seconde section conjointement à la première.
    Il n'y aura donc pas de remontée entre Zinal et Sorebois l'été prochain mais des navettes de bus supplémentaires seront organisées entre Zinal et Grimentz pour permettre la montée (et la descente) par le téléphérique de liaison. Le restaurant de Sorebois sera aussi fermé pendant la saison estivale 2020, par contre la buvette de la Marmotte sera exceptionnellement ouverte l'été prochain.

    Le but premier de la télécabine est évidemment d'augmenter le débit entre Zinal et Sorebois en hiver. La réalisation de la seconde section, outre son intérêt pour les skieurs, aura aussi un effet positif pour les piétons et randonneurs en toutes saisons. La réalisation d'un restaurant panoramique devrait rendre l'Espace Weisshorn - La Vouarda encore plus attractif en été comme en hiver. Il est par ailleurs prévu de lancer ces prochaines années de nouvelles activités estivales sur le plateau entre la Vouarda et Sorebois.
  4. [Suisse] Les projets pour 2020/2021

    18 octobre 2019 - 11:26

    Liste des investissements en remontées mécaniques pour la Suisse en 2020.

    La plupart des projets mentionnés ici à l'heure actuelle ne sont pas encore confirmés. Ils émanent de différentes informations du forum (ou externes) indiquant une réalisation probable dans l'année 2020. Toutefois, ceci ne veut pas dire que ces derniers seront systématiquement réalisés l'année prévue et/ou sous la forme indiquée. Merci de vous reporter à la légende des symboles d'officialisation.

    Si vous disposez d'informations complémentaires (remontées non citées, constructeurs, ...) ou contradictoires, n'hésitez pas à le signaler pour que la liste puisse être adaptée en conséquence. N'oubliez pas de toujours indiquer votre source !

    Image IPB

    Afin de faciliter la compréhension et les recherches dans ce sujet, merci d'indiquer en début de chaque message à quel(s) appareil(s) se rapporte votre message en insérant cette balise :

    [b][TCD10 Edelweiss / Le Farinet][/b]


    De plus, dans la mesure du possible, les discussions des remontées en projet sont à poster dans le sous-forum "Actualités des Stations". Le présent sujet ne concerne que les remontées en construction dans l'année 2020.

    Merci pour votre participation.



    Légende de la liste :

    Les types de remontées mécaniques (x signifiant le nombre de places pour un véhicule) :

    - TPHx = téléphérique
    - FUNx = funitel débrayable ou à va et vient
    - 3S-2S = téléphérique débrayable 2 ou 3 câbles
    - TCDx = télécabine débrayable
    - TSCDx-x = télémix / télécombi
    - TSDx = télésiège débrayable
    - TSDxB = télésiège débrayable à bulle
    - TSFx = télésiège fixe
    - TKDx = téléski débrayable
    - TKEx = téléski à enrouleurs

    Les types d'investissements :

    - X = Construction neuve
    - X = Rénovation, reconstruction, déplacement

    Officialisation :

    - * = projet officiel (sans certitude absolue que ce soit pour l'année considérée)
    - ° = projet de source fiable, mais non confirmé
    - «aucun symbole» = projet non confirmé, non officiel


    Voici la liste actuelle des chantiers de remontées mécaniques en SUISSE pour 2020 :


    Image IPB


    - Image IPBTCD10 Zinal - Sorebois - La Vouarda / Zinal (VS) (Garaventa) * - Il a été décidé de construire les 2 sections en 2020.

    - Image IPBTSD6 Tracuit - Mont Major / Vercorin (VS) (Poma (par Baco)) * - Sauf imprévus, la construction aura lieu en 2020.

    - Image IPBTSF4 Cohards - Rotsé / Chandolin (VS) (Poma (par Baco)) * - Sauf imprévus, la construction aura lieu en 2020.

    - Image IPBTKE1 La Châ 2 / Les Pléiades (VD) (Garaventa) * - Fin de la construction en 2020 au cas où elle n'est pas totalement réalisée en 2019.



    Image IPB


    - Image IPB3S Grindelwald Grund - Eigergletscher / Grindelwald (BE) (Garaventa) * - 3 années de travaux : 2018 -> 2020 pour mise en service prévue en décembre 2020

    - Image IPB3S Testa Grigia - Klein Matterhorn / Zermatt (VS) (Leitner) * - 3 années de travaux : 2019 -> 2021 pour mise en service prévue à l'automne 2021

    - Image IPB3S ZKB Züribahn / Zürich(ZH) (Garaventa) * - Le début des travaux était prévu en 2019 mais des oppositions ont retardé le projet et pourraient même le compromettre.

    - Image IPBTCD10 Tuftern – Wyss Gufer – Unterrothorn / Zermatt(VS) (Garaventa) * - La construction en 2020 a été confirmée avec une ouverture pour la saison hivernale 2020-2021

    - Image IPBTCD8 Chalchera (Tschierv) - Alp da Munt / Minschuns - Val Müstair (GR) (Bartholet) * - Tous les feux sont au vert mais une réalisation en 2020 n'est pas encore certaine.

    - Image IPBTSD6B Oberdorf - Freienalp / Wildhaus (Toggenburg - SG) (Garaventa) * - Le financement est acquis et la construction est confirmée pour 2020.

    - Image IPBTSD6 Stägleren - Rothenfluh / Ibergeregg (Mythen Region - SZ) (Bartholet) ° - Ce projet, prévu pour 2019, a été reporté et il n'est pas certain qu'il sera réalisé en 2020.

    - Image IPBTKE1 Oberdorf / Wildhaus (Toggenburg - SG) * - Réalisé conjointement au TSD6B ci-dessus


    © Copyright www.remontees-mecaniques.net
  5. Construction TSD6B Bendolla - Col du Pouce (2019)

    04 août 2019 - 19:49

    Le télésiège du Col du Pouce va finalement voir le jour à Grimentz !

    Ce télésiège était déjà un projet prioritaire dans une planification établie au début des années 2000, et ce avec une ligne pratiquement identique à celle qui sera réalisée cette année. Diverses circonstances en ont retardé la réalisation dont notamment la création du téléphérique de liaison entre les domaines skiables de Grimentz et Zinal et la fusion des deux sociétés de remontées mécaniques.

    Ce télésiège remplacera deux remontées :

    D'une part le télésiège fixe biplace des Crêts, une réalisation Von Roll de 1977 qui n'a quasiment connu aucune modification tout au long de ses 42 années d'existence :


    Image IPB
    ^^ Cliquez sur l'image pour accéder au reportage ^^


    Et d'autre part le téléski débrayable Lona 1 :


    Image IPB
    ^^ Cliquez sur l'image pour accéder au reportage ^^

    Ce téléski Poma date aussi de 1977. En réalité en 1977 a été construit un téléski Lona unique de plus de 2 km de long et c'est en 1982 que ce téléski a été scindé pour former les Lona 1 et Lona 2 toujours actuels. (Une refonte du reportage du Lona 1 est prévue mais je n'ose pas promettre de date/année !)


    Emplacement du futur TSD6B


    Tout d'abord un tracé précis sur une vue aérienne :


    Image IPB
    Base : Swisstopo, Spot Image, données CNES


    Ensuite sur le plan des pistes, la position du futur télésiège en trait discontinu rouge :


    Image IPB


    La station aval sera située en contrebas de l'extrémité sud de la terrasse du restaurant de Bendolla ce qui permettra un accès aisé d'où qu'on vienne, contrairement à la station du TSF2 des Crêts qui demande une petite montée depuis la télécabine ou le restaurant. (détail des accès plus loin)

    La station amont sera située sur une crête qui permettra de basculer aussi bien du côté du TKE2 des Becs de Bosson que du côté de Lona. De nombreuses pistes seront donc accessibles :

    - du côté du TKE2 des Becs, la piste ABC permet de rejoindre la station aval de ce téléski ou de continuer par la piste Tsayet en direction de Bendolla. De ce côté seules la bleue des Becs et la rouge Concours ne seront pas immédiatement accessibles. Si c'est anecdotique pour la Concours qui n'est pratiquement pas utilisée (à cause de son long faux plat qui nécessite de pousser sur les bâtons), cela pourrait effectivement être plus ennuyeux pour la bleue des Becs puisque, si elle est aussi peu utilisée, cela signifie qu'il n'y aura aucune piste bleue disponible à l'arrivée du télésiège. Cela aura au moins le mérite de la clarté et de limiter l'usage du nouveau télésiège aux skieurs d'un certain niveau.

    - du côté des Lona, la Tsa supérieure permet d'accéder à la station aval du TKD Lona 2 ou de continuer, par la Bonvin ou la Tsa inférieure en direction des pistes des Crêts et ainsi rejoindre Bendolla. A noter que seule la première partie la piste noire Lona supérieure nécessitera de prendre le TKD Lona 2, la seconde partie de cette piste (et la Lona inférieure) étant accessible depuis la station aval du TKD Lona 2.


    Plusieurs ont regretté que le nouveau télésiège n'aille pas jusqu'au sommet du TKD Lona 2 pour ainsi remplacer 3 installations plutôt que 2. D'autres se sont posés des questions à ce sujet. Je reprendrai ici des éléments déjà évoqués auparavant

    Une ligne depuis Bendolla jusqu'au sommet du TKD Lona 2 signifierait, sur la dernière partie, un passage en dévers sur une pente très exposée aux avalanches (le TKD Lona 2 en a même déjà fait les frais) et je ne crois pas qu'une construction y soit envisageable. Une telle remontée ne serait possible qu'avec minimum 1 virage, et probablement plutôt 2.
    En cas d'intempéries (vents forts) l'ensemble de la ligne risque de devoir être fermé à cause d'une exposition plus importante en amont par rapport à celle au Col du Pouce (prenant aussi en considération l'existence des bulles qui rend l'installation plus sensible au vent).
    Aussi, après des chutes de neiges importantes, le télésiège ne pourrait être ouvert qu'après minage et sécurisation d'étendues beaucoup plus importantes, ce qui n'est pas toujours réalisable dans un laps de temps très court. On a pu notamment expérimenter cela en 2018 : pendant quelques journées, seuls le TSF2 des Crêts et le TKD Lona 1 (ainsi que le TSD4 Grands Plans) ont été ouverts.


    Les caractéristiques principales de l'installation (sous réserve de modifications)

    On sera ici en présence d'une première : un télésiège de la gamme D-line avec un embarquement à 180° (donc en descente avant la contour de la gare aval).


    Caractéristiques administratives

    Station : Grimentz - Val d'Anniviers
    Type d'installation : télésiège débrayable
    Nom de l'installation : Bendolla - Col du Pouce
    Exploitant : Remontées Mécaniques de Grimentz-Zinal SA
    Constructeur : Garaventa (Groupe Doppelmayr)
    Année de construction : 2019
    Année de mise en service prévue : 2019

    Caractéristiques d’exploitation

    Saisons d'exploitation : hiver et été (*)
    Capacité des sièges : 6 places
    Vitesse maximale d'exploitation : 6 m/s
    Durée de trajet minimale : 6.8 min
    Débit maximal : 1600 personnes/heure à la montée, non exploité à la descente
    Espacement entre les sièges : 81 m
    Cadencement : 13,5 sec à 6 m/s

    Caractéristiques géométriques

    Altitude aval (quai) : 2093.9 m
    Altitude amont (quai) : 2701.4 m
    Dénivellation : 607.5 m
    Longueur horizontale : 2044.5 m
    Longueur développée : 2173.3 m
    Pente moyenne : 29.7 %
    Pente maximale : 69.2 %

    Caractéristiques techniques

    Type d'installation : Doppelmayr D-line
    Type de stations : gares D-line avec couvertures R1

    Station motrice : amont
    Moteur principal : moteur AC asynchrone ABB
    Puissance en régime : 652 kW
    Puissance au démarrage : 791 kW
    Moteur de secours : Diesel Caterpillar C7.1 (min 202 kW) / pompe hydraulique / 2 moteurs hydrostatiques
    Diamètre de la poulie motrice : 6,3 m

    Station tension : aval
    Type de tension : hydraulique (2 vérins - course 5 m)
    Diamètre de la poulie retour : 6,3 m

    Nombre de pylônes : 19
    Détail des pylônes : voir le profil en long (les hauteurs de pylônes varient entre 6.55 m et 20.30 m)
    Largeur de voie : 6,4 m
    Fabricant du câble : Fatzer AG
    Diamètre du câble : 48 mm
    Type de câble : câble à torons non compactés 6 x 36 fils galvanisés
    Longueur du câble : 4454.3 m (commandés)

    Sens de montée : du côté gauche
    Embarquement aval : longitudinal à 180°
    Débarquement amont : dans l'axe de la ligne

    Modèle des sièges : Doppelmayr DCD6-B-M-L (donc avec bulles)
    Nombre de sièges : 61
    Type de pince : pince débrayable Doppelmayr D-3000

    Garage des sièges : au sein des gares aval et amont

    Commande et télésurveillance : Sisag

    Budget : environ 10 millions CHF


    (*) Le dossier prévoit une exploitation aussi bien estivale qu'hivernale. Je ne pense cependant pas que l'installation sera utilisée en été, tout au moins dans un premier temps, si ce n'est peut-être à l'occasion d'événements particuliers.
    L'exploitation hivernale est autorisée pour les sports de neige et les piétons ; l'exploitation estivale pour les piétons et les cyclistes. A retenir toutefois que le télésiège ne peut pas être exploité à la descente (difficile avec un embarquement à 180° !).
    Des équipements optionnels pour les sièges sont permis, comme des consoles latérales pour VTT et luges.



    Profil de ligne (projet)

    Ci-dessous le profil de la ligne (projet). Celle-ci fait environ 2200 mètres de long pour une dénivellation de 600 mètres et comporte 19 pylônes.
    Si la première moitié de la ligne est assez régulière, le profil de la seconde s'apparente plutôt à des montagnes russes, ce qui explique le nombre important de galets sur de nombreux balanciers.


    Image IPB




    Les stations

    Les 2 gares D-Line seront dotées de couvertures R1, c'est-à-dire des couvertures traditionnelles (arrondies) dotées de tympans de style "écran".


    Comme déjà indiqué, la station aval sera située en contrebas de l'extrémité sud de la terrasse du restaurant de Bendolla.


    Image IPB
    La station aval sera située parmi les arbres vers la gauche de cette photo et la ligne croisera celle de l'actuel TSF2 à proximité du pylône situé à l'extrême droite de la photo.


    Comme illustré ci-dessous, 3 pistes permettront de rejoindre la station aval :
    • 1. La première passera sur la droite de la station amont de la télécabine (en regardant vers l'amont).
    • 2. La deuxième passera entre la station amont de la télécabine et le restaurant.
    • 3. La troisième descendra sur la gauche du restaurant.


    Image IPB
    Les tracés réels pourront différer du schéma ci-dessus dont le but est d'illustrer les principes. Base : Swisstopo, Spot Image, données CNES


    La station aval sera située dans une pente assez prononcée et nécessitera la construction d'une plateforme :

    Image IPB
    Source : RMGZ (extrait du prospectus relatif à l'augmentation de capital)



    Voici une vue de l'emplacement de la future station amont :

    Image IPB
    Vue prise depuis la Tsa supérieure avant la bifurcation de la piste ABC sur la gauche en direction du versant "Becs" et avant le tournant vers la droite de la piste Tsa
    vers le versant "Lona". On peut remarquer que ces 2 versants seront facilement accessibles depuis la future station.



    N'hésitez pas à prendre et poster des photos du futur chantier quand vous passez à Grimentz-Zinal !