Forums Remontées Mécaniques: Construction TCP3x6 de la Citadelle de Namur (2020/2021) - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2

Construction TCP3x6 de la Citadelle de Namur (2020/2021) Namur (Belgique) - Poma

#1 L'utilisateur est hors-ligne   benbel 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 5 239
  • Inscrit(e) : 28-décembre 13

Posté 22 septembre 2020 - 12:41

*
MESSAGE POPULAIRE !

Image IPB
La Citadelle de Namur - côté Meuse (Photo Jean-Pol GRANDMONT, CC BY-SA 3.0, https://commons.wiki...p?curid=1323651)



La Citadelle est une attraction touristique majeure de la ville de Namur.
Namur, située sur la Meuse, est la capitale politique de la Wallonie (une des 3 régions que compte la Belgique, avec la Flandre et Bruxelles) tout en n'étant pas la ville la plus importante de la région, celles-ci étant Charleroi et Liège qui comptent chacune près du double d'habitants. Mais Namur a l'avantage d'occuper une position centrale entre ces deux villes.

La Citadelle est située sur une colline au confluent de la Meuse et de la Sambre. Je ne vais pas en faire ici l'historique ni la description de ses nombreux points d'intérêt. Pour ceux que cela intéresse des informations détaillées sont disponibles sur le site https://www.citadelle.namur.be/fr.


Image IPB
Vue aérienne de la Citadelle avec une indication approximative du tracé de la nouvelle remontée. (Photo du site citadelle.namur.be)



Le passé

Déjà autour de 1900 un funiculaire a fonctionné une dizaine d'années à Namur. Il permettait de rejoindre à l'époque l'hôtel de la Citadelle.


Image IPB
L'ancien funiculaire autour de 1900


Bien plus tard, c'est en mars 1957 qu'est entré en service le "téléphérique de Namur" tel qu'il a toujours été dénommé alors qu'il s'agissait en réalité d'une télécabine débrayable biplace.
Il donnait accès à la Citadelle par son versant mosan, montant le long des remparts bordant la Meuse, donc sur un tout autre trajet que la nouvelle installation en construction qui partira depuis les quais de la Sambre.
Ce téléphérique à usage touristique a fonctionné un peu plus de 40 ans puisqu'il a été fermé en mars 1997 pour des raisons de sécurité, un rocher de 53 tonnes menaçant de se décrocher sur la ligne. Cette décision des autorités a été contestée par les exploitants mais en 2002 un incendie criminel a détruit la gare aval, réduisant à néant tout espoir de relance de l'exploitation.
Voici quelques illustrations de cet ancien "téléphérique" :


Image IPB
La gare de départ en 1057. (Photo des Archives Photographiques Namuroises)


Image IPB
La gare de départ vue du haut dans les années '90.


Image IPB
La TCD2 à l'assaut des remparts.


Image IPB
La TCD2 et la Meuse.


Image IPB
Deux cabines de la TCD2 exposées chez Taninges Télécabines, suspendues à un pylône de l'ancien téléphérique de l'Aiguille du Midi !



Le projet

Alors que l'idée d'une nouvelle remontée mécanique était dans l'air depuis quelque temps, c'est en 2013 que les autorités de la Ville de Namur commandent une étude faisabilité portant sur une liaison par câble entre le centre-ville et la Citadelle. La fonction première du système de transport doit s'inscrire dans le développement touristique de Namur.

Une quinzaine de tracés différents sont étudiés ainsi que différents types de remontées.
Dès la fin de 2014 le tracé, qui s'avèrera être celui actuellement en construction, est choisi : le "téléphérique" partira de la place Maurice Servais située en bordure de Sambre mais surtout au coeur de ville, à proximité d'un piétonnier, et rejoindra l'extrémité de l'esplanade de la Citadelle.

Image IPB
Voici une représentation du tracé sur une plan touristique de la ville de Namur.



Je passerai sur les nombreuses péripéties qui ont inévitablement émaillé l'évolution du dossier pour en retenir les éléments principaux.

La procédure retenue pour l'attribution du marché public est une procédure de travaux publics d'une durée de 30 ans qui porte sur la conception, la réalisation, la maintenance et l'exploitation du téléphérique avec la particularité que le risque d'exploitation est transféré au soumissionnaire. C'est lui qui encaissera les revenus générés par l'exploitation (sur base de tarifs convenus avec la Ville). Pour l'ensemble des prestations (de la construction à l'exploitation) il percevra une intervention forfaitaire périodique de la Ville de Namur pendant la durée de la concession à partir du mois suivant la mise en exploitation.

Alors que 3 associations momentanées s'étaient déclarées candidates pour soumissionner, une seule a finalement formulé une offre : elle comprend la société belge Franki pour le génie civil, le constructeur Poma pour l'électro-mécanique et la société Bellemontagne pour l'exploitation.
C'est essentiellement le transfert du risque d'exploitation et les conditions dans lesquelles celui-ci devait s'effectuer qui ont amené les deux autres associations à se désister (l'une comprenait le constructeur Leitner et l'autre Doppelmayr).

Les discussions se sont poursuivies avec le seul soumissionnaire et celui-ci a finalement formulé une offre révisée en 2017 qui a permis de finaliser un contrat de concession vers le milieu de 2018.
Le montant de l'intervention forfaitaire de la ville s'élèvera à 600'000 EUR par an.

Le "téléphérique" sera finalement une télécabine pulsée dont nous verrons les détails plus loin.

A noter qu'afin d'apporter une attractivité supplémentaire à l'esplanade de la Citadelle, en lien avec la construction du téléphérique, il a été décidé d'y réimplanter le pavillon belge de l'exposition universelle de Milan de 2015 et de l'affecter à la promotion des technologies numériques. Il deviendra donc le Pavillon numérique de Namur.


Image IPB
Une maquette du pavillon belge de l'expo de Milan qui est réimplanté à la Citadelle de Namur.



Alors qu'il avait été envisagé d'entamer les travaux de construction du téléphérique au printemps 2019, un délai supplémentaire est survenu suite à la décision de la Ville de revoir les plans de la station aval afin de tenir compte des réactions de la population lors de l'enquête publique. Il était initialement prévu une installation à l'air libre dans un cadre assez avant-gardiste alors que la demande allait vers une installation couverte plus traditionnelle. Le surcoût dû à cette modification (environ 350'000 EUR) sera pris en charge par la Ville. Alors que le coût des travaux de construction (couverts par l'indemnité forfaitaire de la Ville) sont estimés de l'ordre de 10 millions d'euros.


La future installation

Il s'agit d'une télécabine pulsée composée de 2 trains de 3 cabines de 6 places soit 18 places par train. Il y a la possibilité d'ajouter 2 trains supplémentaires.
Au niveau technique nous sommes en présence d'une installation Poma Unifix avec une gare motrice-tension en amont et une simple poulie retour fixe en aval pour éviter d'éventuelles nuisances sonores à proximité d'habitations.


Caractéristiques principales

Caractéristiques administratives

Localité : Namur
Type d'installation : télécabine pulsée
Nom de l'installation : "téléphérique" de la Citadelle de Namur
Exploitant : SA Téléphérique de la Citadelle de Namur
Constructeur : Poma
Années construction : 2020 et 2021
Mise en service : actuellement prévue en avril 2021

Caractéristiques d’exploitation

Saisons d'exploitation : toute l'année
Capacité des cabines : 6 personnes (assises)
Vitesse maximale : 6 m/s
Vitesse normale d'exploitation : devrait être de l'ordre de 3 à 3,5 m/s
Durée normale du trajet : 3 min 30 sec
Débit maximal : 415 personnes/heure (100% à la montée et 100% à la descente) à la vitesse de 6 m/s
Débit normal d'exploitation : environ 225 personnes/heures


Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 82 m
Altitude amont : 185 m
Dénivellation : 103 m
Longueur horizontale : 660 m
Longueur développée : 670 m
Pente moyenne : 15.6 %
Pente maximale du câble : environ 50%

Caractéristiques techniques

Type d'installation : Poma Unifix

Station motrice : amont
Moteur principal : moteur AC triphasé asynchrone
Puissance utile maximale : 255 kW

Station de tension : amont
Type de tension: hydraulique (2 vérins)

Nombre de pylônes : 8

Sens de montée : du côté gauche

Diamètre du câble : ...
Fabricant du câble : Fatzer

Caractéristiques des véhicules

Fabricant des cabines : Sigma
Modèle des cabines : Diamond
Nombre de trains de cabines : 2
Nombre de cabines dans un train : 3
Capacité d'un train de cabines : 18 personnes (3x 6)
Nombre total de cabines : 6
Type de pince : débrayable LPA utilisée en fixe


Remarque : l'installation est prévue pour recevoir 2 trains supplémentaires de 3 cabines, ce qui porterait le débit à 415 p/h à la vitesse normale d'exploitation.



La ligne

Sur ses 670 mètres de longueur pour une dénivellation de 103 mètres, la ligne comporte 8 pylônes : 4 pylônes de faible hauteur dont 2 compressions en sortie de gare aval et 1 support et 1 compression en entrée de gare amont ; les 4 pylônes supports positionnés sur la ligne sont nettement plus élevés.


Image IPB
La ligne sur une vue aérienne Google.


Image IPB
Note : le trait rouge fin indique le niveau du bas des cabines.


La portée P2-P3 qui survole la Sambre avant de franchir les fortifications de la Citadelle présente la pente la plus marquée. Celle-ci est plutôt faible entre les P3 et P6 avant d'être négative entre le P6 - permettant de franchir la muraille supérieure - et les pylônes d'entrée de la gare amont.


La gare aval

Comme déjà indiqué, techniquement la gare aval est une simple poulie retour fixe.
Elle est placée en bordure de la place Maurice Servais, à l'emplacement d'un bâtiment à usage de crèche qui a entretemps été démoli.
Outre des caisses et des sanitaires, un restaurant (non compris dans la concession) fera partie de l'ensemble.


Image IPB
Croquis de l'ancien projet 2018 vu depuis la place Maurice Servais.


Image IPB
Croquis de l'ancien projet 2018 vu depuis la Sambre.


Image IPB
Le nouveau projet 2019 : vue virtuelle générale


Image IPB
Le nouveau projet 2019 : vue virtuelle depuis la Sambre


Image IPB
Le nouveau projet 2019 : vue virtuelle depuis la place Maurice Servais



La gare amont

La gare amont, Unifix motrice tension qui n'est pas intégrée dans un bâtiment, est située à l'extrémité nord-est de l'esplanade de la Citadelle, devant le pavillon rapatrié de l'expo de Milan.


Image IPB


Image IPB


Image IPB


Image IPB
Un plan de l'implémentation amont qui a encore pu connaître certains changements.



Les véhicules

Les cabines Sigma Diamond 6 places seront équipées de panneaux photovoltaïques qui alimenteront les batteries destinées aux systèmes d'éclairage à LED intérieurs et extérieurs et au système de communication.


Image IPB




Pour terminer cette présentation voici une vidéo de simulation de l'installation où l'on peut notamment voir les trains de 3 cabines. A noter que cette vidéo date de 2018 et est donc basée sur l'ancienne version de la gare aval :

TCP Namur simulation 2018


Je publierai des photos du chantier probablement demain.
15

#2 L'utilisateur est en ligne   Rodo_Af 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 19 665
  • Inscrit(e) : 17-octobre 06

Posté 22 septembre 2020 - 13:33

Merci pour l'ouverture de ce premier suivi de chantier en Belgique !!

:)
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   i love ski 

  • TSD8 des Tommeuses
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 401
  • Inscrit(e) : 13-juin 08

Posté 22 septembre 2020 - 15:12

Super projet ! :)
Songez-vous, en dévalant les pistes, à l'inventivité déployée pour que vous puissiez remonter la pente ? Colonne vertébrale d'une station, les remontées mécaniques sont passées en cinquante ans d'un débit de 12 à plus de 4000 personnes à l'heure !
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Mart 

  • TSD4 du Plan du Four
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 201
  • Inscrit(e) : 12-décembre 09

Posté 22 septembre 2020 - 19:42

Merci pour l'ouverture du sujet et toutes les infos.
Depuis le temps que la ville de Namur parle d'avoir à nouveau son téléphérique, cela fait du bien de savoir que les travaux avancent et que ce projet se concrétise.

Quelques photos de l'avancée des travaux disponibles sur le site de la RTBF (chaine télévisée publique belge) :
https://www.rtbf.be/...tes?id=10565039
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   benbel 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 5 239
  • Inscrit(e) : 28-décembre 13

Posté 23 septembre 2020 - 12:41

Merci pour vos réactions.


Voir le messageMart, le 22 septembre 2020 - 19:42 , dit :

...
Quelques photos de l'avancée des travaux disponibles sur le site de la RTBF (chaine télévisée publique belge) :
https://www.rtbf.be/...tes?id=10565039

Et tu en trouveras beaucoup plus ci-dessous. :)


Voici donc maintenant des photos du chantier prises ce dimanche 20 septembre.


La Covid-19 a provoqué un retard de 3 à 4 mois sur le chantier, essentiellement en station aval. La date d'entrée en service de l'installation est toutefois pour l'instant maintenue en avril 2021.

Commençons par la situation à la place Maurice Servais en aval.


Image IPB
Vue générale du chantier depuis l'autre rive de la Sambre. On en est encore pratiquement aux fondations.


Image IPB
Une partie de l'emplacement de la future terrasse.


Image IPB
On voit ici sur la droite la majeure partie de la bonne trentaine de micropieux qui ont été enfoncés par la société Franki à une quinzaine de mètres de profondeur
afin d'assurer la stabilité des fondations qui soutiendront le socle des 2 pylônes situés en aval.


Image IPB


Image IPB
Une vue partielle des remparts qui font face à la place Maurice Servais.


Image IPB
La flèche indique l'endroit approximatif où devrait passer la ligne.


Rendons-nous maintenant sur l'esplanade de la Citadelle.


Image IPB
Le soleil matinal donne une belle couleur à l'ancien pavillon de l'expo de Milan, en cours d'aménagement.


Image IPB
Nous le contournons pour découvrir la gare amont de la TCP avec sur la gauche le bâtiment en construction qui comprendra notamment le local de commande et une caisse,
le local électrique, un atelier, un bureau et des sanitaires.


Image IPB
Vue rapprochée sur la gare Unifix avec le moteur principal verticalement sous la poulie motrice, l'axe rapide traversant celle-ci pour rejoindre le réducteur situé au-dessus de la poulie.
Le moteur électrique de secours et son réducteur sont placés horizontalement sous la poulie. Le pignon en sortie peut être engrené sur la couronne dentée placée sous la poulie.


Image IPB
Autre vue sur le bâtiment annexe.


Image IPB
Le P7, le P8 et la gare.


Image IPB
D'un autre angle.


Image IPB
Vue de profil.


Image IPB
Gros plan sur la gare avec sur la droite l'extrémité des 2 vérins hydrauliques assurant la tension de la ligne.


Image IPB
Le P8 compression a des balanciers de 12 galets alors que le P7 support dispose de batteries de 8 galets.


Image IPB
Le P7 vu de face ...


Image IPB
... et en se retournant on est face à une muraille, ce qui explique pourquoi la fin de ligne descend vers la gare amont.


Image IPB
Il faut aller au-dessus de cette muraille pour découvrir en contrebas le socle du P6 et voir au loin le P5 déjà monté.


Image IPB
Le P5.


Image IPB
Un regard en arrière vers la gare amont dont on peut noter qu'un petit élagage sera encore nécessaire avant la mise en service.


Image IPB
Une vue vers le P5 depuis le socle du P6.


Image IPB
Gros plan sur le socle du P6, avec des gabarits encore en place.


Image IPB
Le P5 se détachant dans le ciel.


Image IPB
Et une vue rapprochée sur la tête du pylône.


Image IPB
Retour sur l'esplanade en bordure du pavillon.


Image IPB


Image IPB
Bel endroit pour stocker les éléments des 3 pylônes qui doivent être héliportés ! Les socles des P6, P4 et P3 ne sont en effet pas accessibles pour un camion-grue adéquat.


Image IPB
"Des jeux pour le pays" mais en toute sécurité ! (Il s'agit d'un ancien "stade de jeux")


Image IPB
Sur la droite les 3 bases des pylônes et sur la gauche 7 autres parties des fûts qui comporteront 3 éléments pour 2 d'entre eux et 4 pour le troisième.


Image IPB
4 balanciers supports de 12 galets pour 2 des pylônes. Le troisième aura des balanciers supports de 6 galets.


Image IPB
Les têtes des 3 pylônes doivent encore être assemblées avant l'héliportage qui est normalement prévu fin septembre ou début octobre.



Voilà pour cette petite visite.
6

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Monoski 

  • TK du Mont-Cenis
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 37
  • Inscrit(e) : 01-novembre 17

Posté 06 octobre 2020 - 12:43

Les pylônes ont été héliportés ce matin.

Photos:
https://m.rtl.be/info/1249508
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   benbel 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 5 239
  • Inscrit(e) : 28-décembre 13

Posté 06 octobre 2020 - 16:41

Merci Monoski.

A noter que l'hélico Super Puma AS332 d'Heli Air Swiss AG /Groupe Heli Austria et le pilote bien connu Justin Mattia sont ceux qui ont héliporté la ligne du TSF4 Poma du Rotsé à Chandolin (VS - Suisse) il y 2 semaines.

Voici deux vidéos de ce jour :







1

#8 L'utilisateur est hors-ligne   Monoski 

  • TK du Mont-Cenis
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 37
  • Inscrit(e) : 01-novembre 17

Posté 05 novembre 2020 - 22:22

Bonjour,

Voici des photos effectuées ce 5 novembre 2020. Pour une fois que l'on construit une remontée mécanique à 2 pas de chez moi, je vous en fait profiter!

Pour commencer, voici une vue de l'avancement en G1, inaccessible de près. Le massif en béton de la G1 est en cours de construction. Les massifs des P1 et P2 sont déjà prêt.
Image IPB

Nous voici donc déjà au P3:
Image IPB

Image IPB

Image IPB

Voici la tête du P3:
Image IPB

Ici, nous pouvons apercevoir le P4 depuis le P3:
Image IPB

Et inversement, nous pouvons apercevoir le P3 depuis P4:
Image IPB

Nous voici au P4:
Image IPB

Image IPB

Voici la tête du P4:
Image IPB

Image IPB

Nous voici au niveau de l'imposant P5:
Image IPB

Image IPB

Voici la tête du P5:
Image IPB

Le P5 depuis le P6:
Image IPB

Voici maintenant le P6:
Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Le P7 en entrée de G2:
Image IPB

Le P7 et le P8 en entrée de G2:
Image IPB

Image IPB

Le G2, où personne ne semble travailler en ce moment:
Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

La ligne du P3-P4-P5-P6 vue du P3:
Image IPB

A noter que le câble électrique est tiré de pylônes en pylônes du 8 au 3, le reste étant enroulé sur le fût du P3 en attendant la traversée de la Sambre.

La Wallonie et la Belgique vous salue
Image IPB
8

#9 L'utilisateur est hors-ligne   Mart 

  • TSD4 du Plan du Four
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 201
  • Inscrit(e) : 12-décembre 09

Posté 07 novembre 2020 - 15:06

Merci pour les photos de suivi Monoski ! Pour une fois qu'il y a un chantier à suivre en Belgique, comme tu dis !
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   Siachoquero 

  • TSD6B du Diable
  • Groupe : Membres
  • Messages : 380
  • Inscrit(e) : 17-février 17

Posté 07 novembre 2020 - 21:20

Too many ugly pylons :(
0

#11 L'utilisateur est en ligne   Rodo_Af 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 19 665
  • Inscrit(e) : 17-octobre 06

Posté 07 novembre 2020 - 21:57

Merci pour ce suivi ! Ca avance bien.

PS : cela me fait marrer de voir écrit en rouge Monoski sur toutes les photos. ahahah
1

#12 L'utilisateur est hors-ligne   Thibou 

  • TK du Torret
  • Groupe : Membres
  • Messages : 64
  • Inscrit(e) : 25-juin 08

Posté 26 février 2021 - 12:47

Voici les dernières infos.
Pour les amateurs, on recrute des opérateurs !

https://www.rtbf.be/...medium=fb_share
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   benbel 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 5 239
  • Inscrit(e) : 28-décembre 13

Posté 27 février 2021 - 10:31

*
MESSAGE POPULAIRE !

 Thibou, le 26 février 2021 - 12:47 , dit :

Voici les dernières infos.
Pour les amateurs, on recrute des opérateurs !

https://www.rtbf.be/...medium=fb_share

Thibou, merci pour le lien.

Le câble de l'installation a été tiré dans la dernière partie du mois de janvier et l'épissure réalisée au début du mois de février. A ce moment le multipaire avec les lignes de sécurité et de communication a également été raccordé.
Les travaux se poursuivent actuellement en stations aval et amont.
Il est prévu que les cabines arrivent dans le courant du mois de mars pour que tous les tests puissent être effectués et se poursuivre en avril qui est aussi le mois qui devrait voir la mise en service de la remontée.

Voici un petit reportage photographique de l'installation réalisé ce mercredi 24 février. Je ne reviendrai pas sur les détails déjà fournis antérieurement.


La station aval.


Image IPB
Vue générale de la station aval en bordure de Sambre.


Image IPB
Vue rapprochée avec les pylônes P1 (balanciers 12C - 12 galets compression) et P2 (balanciers 8S8C - 8 galets support et 8 galets compression)


Image IPB
Dans l'axe de la ligne au passage d'une péniche.


Image IPB



Image IPB
La base des 2 pylônes et à l'arrière la poulie retour fixe.


Image IPB
Les têtes des 2 pylônes.


Image IPB
La poulie retour vue du côté gauche.


Image IPB
Et une vue du côté droit.


Image IPB
L'arrière de la station donnant sur la place Maurice Servais.



La ligne


Image IPB
Survol de la Sambre entre le P2 et le P3.


Image IPB
Les P3 et P4 au-dessus des remparts.


Image IPB
Vue rapprochée sur le P3


Image IPB
Le P3.


Image IPB
Toujours le P3.


Image IPB
Tête du P3 (12S).


Image IPB
Le P4.


Image IPB
Tête du P4 (6S).


Image IPB
Les P4 et P3.


Image IPB
Idem.


Image IPB
Le plus haut pylône de la ligne, le P5.


Image IPB
Le P5 avec une vue sur la partie supérieure du P6 dans le fond à gauche.


Image IPB
Tête du P5 (8S).


Image IPB
Le P5 avec les P4 et P3 à l'arrière.


Image IPB
Le P6. Pour rappel la ligne est descendante vers les P7 et P8 et la station amont qui sont situés en contrebas derrière le relief du terrain sur la gauche de la photo.


Image IPB
Toujours le P6 (avec l'amont vers la gauche).


Image IPB
Le P6 et la ligne vers l'aval.


Image IPB
Tête du P6 (12S).


Image IPB
La partie supérieure du P6 vue depuis la station amont.



La station amont.


Image IPB
Vue générale.


Image IPB
Vue rapprochée.


Image IPB
Les P7 et P8 en entrée/sortie de gare.


Image IPB
Sur la droite le P7 (8S) et sur la gauche le P8 (12C) sur le fût duquel on peut remarquer le petit tambour d'ancrage pour la fixation du câble d'acier soutenant le multipaire.


Image IPB
Gros plan sur le petit tambour d'ancrage et les mordaches.


C'est en station amont que se trouve actuellement la partie du câble où a été effectuée l'épissure et les 6 "noeuds" de cette épissure sont très visibles car entourés d'adhésifs.
Ci-dessous 2 exemples de ces noeuds. On peut aussi remarquer sur les photos que le câble comporte des profilés en plastique noir entre les torons, ce qui est particulièrement
utile en milieu urbain car cela permet d'atténuer le bruit et les vibrations. Il doit s'agir d'un câble Fatzer Moderna DT.


Image IPB


Image IPB



Image IPB
La gare amont Unifix motrice-tension est encore en travaux avec des profilés (pour le guidage des cabines) posés provisoirement sur sa partie supérieure.


Image IPB


Image IPB
On remarque bien sur la droite la came d'ouverture des portes des cabines (la montée se fait sur la gauche de l'installation, donc à droite sur cette photo).


Image IPB
Vue rapprochée avec une came de fermeture des portes moins visible et un balancier de galets supports démonté de ce côté.


Image IPB
Une paroi est en construction autour de la station amont (voir les croquis dans le premier post du sujet pour visualiser ce qui devrait être réalisé).
On peut deviner au milieu de la paroi au premier plan une porte coulissante qui doit permettre la sortie depuis le quai de débarquement.



Image IPB
Le bâtiment comportant notamment le local de commandes, une caisse, des locaux électriques, des bureaux, des sanitaires ...


Image IPB
Autre vue de la paroi en construction autour du bâtiment.


Image IPB
Vue générale de la future paroi depuis l'extérieur avec un accès vers l'embarquement qui devrait se situer au niveau de la porte coulissante sur la droite



Voilà pour la situation actuelle.
10

#14 L'utilisateur est hors-ligne   Cookie 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 2 123
  • Inscrit(e) : 07-juillet 08

Posté 27 février 2021 - 11:55

Citation

Image IPB

Étonnant cette succession de pylône support et compression. Ils auraient peut être pu installer un ou deux pylônes support/compression ? A moins que ça soit en raison du type d'installation, avec des masses importantes irrégulières à cause des trains de cabines.

Ce message a été modifié par Cookie - 27 février 2021 - 11:55 .

0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   Thomas69/74 

  • TSF2 du Glacier des Bossons
  • Groupe : Membres
  • Messages : 136
  • Inscrit(e) : 02-avril 17

Posté 27 février 2021 - 11:57

Merci bendel pour les belles photos !

"Les profilés en plastique noir entre les torons " est ce que c est durable avec le temps ? Cela ne va t il pas se dégrader ?
0

#16 L'utilisateur est hors-ligne   Mart 

  • TSD4 du Plan du Four
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 201
  • Inscrit(e) : 12-décembre 09

Posté 08 mars 2021 - 22:13

Merci pour les photos Benbel !
0

#17 L'utilisateur est hors-ligne   Thibou 

  • TK du Torret
  • Groupe : Membres
  • Messages : 64
  • Inscrit(e) : 25-juin 08

Posté 11 mars 2021 - 12:35

Arrivée des cabines Diamond.

https://www.rtbf.be/...ees?id=10716734

Merci à Benbel pour son suivi du chantier. Les frontières belges étant fermées pour tout déplacement non essentiel pour le moment, j'espère pour lui qu'il n'a pas eu d'ennuis. Pour ma part, je ne suis qu'à une demi-heure de route mais je n'ai pas le temps d'assister à ce chantier assez unique, il faut le dire, pour la Belgique (nos hautes montagnes n'étant pas particulièrement renommées mondialement :rolleyes: )
0

#18 L'utilisateur est hors-ligne   neimad 

  • TSD4 du Plan du Four
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 232
  • Inscrit(e) : 05-décembre 18

Posté 15 mars 2021 - 11:16

 Cookie, le 27 février 2021 - 11:55 , dit :

Étonnant cette succession de pylône support et compression. Ils auraient peut être pu installer un ou deux pylônes support/compression ? A moins que ça soit en raison du type d'installation, avec des masses importantes irrégulières à cause des trains de cabines.


La TCP de risoul est construite avec le même type de pylône Support compression support : https://www.remontee...-poma-3434.html
Il faut que l’enchaînement remette totalement à plat le train de cabine arrivant en gare.
probablement plus compliqué de faire ça avec un seul pylône support compression qui devrait en même temps assurer le maintien à niveau en gare et le support de la ligne vers le pylône précédent.

Idem au final en G1.
La gare est support le premier pylône compression et un dexième pylône support compression vient compléter ça
2

#19 L'utilisateur est hors-ligne   Thomas69/74 

  • TSF2 du Glacier des Bossons
  • Groupe : Membres
  • Messages : 136
  • Inscrit(e) : 02-avril 17

Posté 16 mars 2021 - 19:21

Je n arrive pas trop à comprendre la couleur de ces cabines ? Entre le vert et le bleue... A voir
0

#20 L'utilisateur est hors-ligne   JPJP 

  • FUN des Marmottes III
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 495
  • Inscrit(e) : 12-septembre 05

Posté 18 avril 2021 - 20:43

Bientôt la finition de ce renouvellement !

https://www.lalibre....978e27be007fb33
-_-
0

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2


Réponse rapide

  

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)