Forums Remontées Mécaniques: louislp - Affichage d'un profil - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Groupe :
Membres
Messages :
1 137 (1,15 par jour)
Plus actif dans :
Constructions 2018 (205 messages)
Inscrit(e) :
03-janvier 18
Visualisations :
21 210
Dernière activité :
L'utilisateur est hors-ligne Aujourd'hui, 16:34
Actuellement :
Hors-ligne

Mes informations

Titre :
DMC du Pontillas
Âge :
Âge inconnu
Anniversaire :
Avril 27
Gender:
Homme Homme

Informations de contact

Courriel :
Privé

Previous Fields

Profession:
Etudiant

Sujets que j'ai initiés

  1. Construction TSD6 Lovatière (2020/2021)

    06 avril 2020 - 15:35

    Image IPB


    Présentation générale du projet

    Depuis plusieurs années, la Société d'aménagement de la station de la Plagne s'attache à moderniser et rationaliser son immense domaine skiable par l'installation d'appareils performants à très haut débit. Ces appareils sont rendus nécessaire par le statut particulier de la station dans le domaine des sports d'hiver. En effet, avec 2,5 millions de journées skieurs par saison et 134 pistes, il s'agit de la plus grande station au monde et de la plus fréquentée. Le nombre de remontées est lui aussi très important, avec 116 remontées dont 43 téléportés (13 télésièges à pinces fixes, 18 télésièges débrayables, 9 télécabines dont 7 débrayables et 2 à va-et-vient, 1 funitel et 2 téléphériques).
    L'appareil qui nous intéresse ici doit remplacer celui qui est le plus long télésiège à pince fixe de la Plagne, le télésiège des Verdons Nord. Ce télésiège, dont la construction et la mise en service étaient initialement prévues en 2020, sera finalement construit en 2020 et 2021 en raison de l'épidémie de Covid-19. Ce télésiège, de type débrayable, aura une capacité de 6 places par véhicules. Il a été commandé par la Compagnie des Alpes et la SAP à Poma, constructeur bien connu de la Plagne, pour les gares, sièges, pinces et Ingélo, filiale de la Compagnie des Alpes, pour la ligne,

    Image IPB
    Position du télésiège démonté (en rouge) et de son remplaçant (en rouge)




    L'actuel télésiège des Verdons Nord

    Ses 1300 m de long et ses 9 min 30 s de temps de montée en font le plus long télésiège à pinces fixe de la Plagne, le seul à dépasser les 1000 m de long. Son accès depuis Plagne Centre nécessite de prendre au préalable une autre remontée, à savoir le télésiège du Colorado ou le FuniPlagne Grande Rochette. Ces caractéristiques rebutent plus d'un skieur, empêchant de profiter de l'offre pléthorique de pistes à son arrivée, avec pas moins de 8 pistes de tous niveaux sur 2 versants, dont la mythique piste du Mont de la Guerre. Inauguré en 1986, le télésiège des Verdons Nord aura finalement droit à une saison supplémentaire, portant le nombre de saison d'exploitation à 35. Construit par Poma, constructeur ayant construit l'ensemble les télésièges de la station jusqu'en 2002, il est de la gamme Alpha. Sa motrice-tension, de type Alpha 350, est située en aval, tandis que la station amont est de type retour fixe, constituée d'une simple poulie. Sa ligne repose sur 23 pylônes, nombre important étant donné la présence de deux ruptures de pentes : une vers le milieu de la ligne et une en partie finale. Le télésiège est équipé d'un total de 187 sièges arceaux 4 places.


    Image IPB
    Panorama vers Plagne Centre, Plagne Aime 2000 et la vallée depuis le sommet du télésiège des Verdons Nord


    Image IPB
    Reportage sur le TSF4 des Verdons Nord (1986-2021) réalisé par remontees (cliquez sur l'image pour afficher le reportage).




    Si le télésiège des Verdons Nord est le principal appareil remplacé, le télésiège de la Lovatière vient également remplacer près de 10 ans après le mythique téléski dit du « Z », tirant son nom de son tracé formé par ses deux virages. Ce téléski, démonté en 2012 à la construction du TSD6 du Bécoin, datait des origines de la station puisqu'il avait été construit en 1963. Raccourci de 500 m par l'amont en 1992, il assurait dès lors un accès direct au télésiège des Verdons Nord, sa gare amont étant située à quelques mètres de la gare aval du TSF4. Le début de la ligne du nouveau télésiège de la Lovatière reprendra en ligne droite le tracé de ce téléski.

    Image IPB
    Reportage sur le TKD du « Z » (1963-2012) réalisé par remontees (cliquez sur l'image pour afficher le reportage).




    Le nouveau télésiège de la Lovatière.

    En décembre 2021 sera mis en service le nouveau télésiège Changeant de nom, il reprend le patronyme de deux téléskis - ayant été exploitées à deux périodes différentes et dans des secteurs différents - qui ne se situaient pas sur son tracé. Son nouveau nom risque donc de dérouter plus d'un skieur ! Il adopte un tracé différent de l'ancien TSF4 puisqu'il partira désormais du côté ouest du très étendu front de neige de Plagne Centre et atteindra le sommet des Verdons, au terme d'une ligne de 1813 m de long, soutenue par 18 pylônes et en ayant racheté un dénivelé de 488 m. Au niveau technique, le télésiège sera de la gamme Multix, et aura la spécificité d'avoir un sens de montée à droite, seul cas à la Plagne, et un embarquement dans le contour au moyen d'un tapis de positionnement, rendu obligatoire par la proximité du départ du TSD6 du Bécoin et la configuration de cette partie du front de neige. Cette gare aval sera retour-tension, tandis que la motrice, en gare amont, sera de type directe (DirectDrive LD9). La livrée des gares s'accordera aux gares de téléportés les plus proches : TSD6 Bécoin pour l'aval et TSD6 Verdons Sud pour l'amont. Les gares adopteront donc une livrée blanche accompagnées du nom de l'appareil et des logos de la Plagne et de Paradiski. Enfin, les sièges, au nombre de 98 et permettant un débit définitif de 3000 p/h, seront de type LPA-6 OCR, avec une alternance rouge et noir en ce qui concerne la couleur des assises. Les sièges seront accouplés au câble porteur-tracteur - d'un diamètre de 46 mm - via une pince LPA-M, exploité à la vitesse nominale de 5,5 m/s.

    Image IPB
    Réorganisation du front de neige ouest de Plagne-Centre.

    Image IPB
    Plan de situation du nouveau TSD6 (en orange) et de l'ancien TSF4 à démanteler


    Image IPB
    Profil en long de la ligne du TSD6 de la Lovatière


    Image IPB
    Croquis et photos d'insertion de la gare aval G1


    Image IPB
    Croquis et photos d'insertion de la gare amont G2


    Caractéristiques de l'installation :

    - Caractéristiques administratives

    TSD – Télésiège à pinces débrayables : LOVATIÈRE
    Constructeur de l'appareil : POMAGALSKI (POMA)
    Constructeur de la ligne : INGÉLO
    Maître d'ouvrage : SAP (Société d'aménagement de la station de la Plagne)
    Maître d'oeuvre : DCSA
    Études topographiques : DCSA / Mesur'Alpes
    Études d'impact : KARUM
    Terrassement :
    Montage / génie civil : SAP (Société d'aménagement de la station de la Plagne)
    Exploitant : SAP (Société d'aménagement de la station de la Plagne)
    Installation électrique : SEMER
    Année de construction : 2020-2021
    Mise en service prévue : décembre 2021
    Montant de l'investissement : env. €



    - Caractéristiques d'exploitation

    Saison d'exploitation : Hiver / Été
    Capacité : 6 personnes
    Catégorie de siège : LPA-6 OCR
    Système d'anti sous-marinage : Oui (U-Block)
    Débit à la montée : … p/h (3 000 p/h)* (100 %)
    Débit à la descente : … p/h (750 P/h)* (25 %)
    Vitesse d'exploitation : … m/s (5,5 m/s)*
    Tapis de positionnement : Oui
    Embarquement : dans le contour (90°)
    Contour tronqué : non
    Sens de montée : droite
    Exploitation à la descente : Oui
    Garage : Non


    - Caractéristiques géométriques

    Altitude gare aval : 1 993,96 m
    Altitude gare amont : 2 481,96 m
    Dénivelé : 488,00 m
    Longueur développée : 1 813,44 m
    Longueur horizontale : 1 750,65 m
    Pente moyenne : 28,20 %
    Pente maximale : 89,10 %
    Portée la plus longue : 218,26 m
    Hauteur de survol maximale : 19 m
    Pente moyenne : 28 %
    Pente maximale : 68 %
    Temps de trajet : 6 min 00 s



    - Caractéristiques techniques

    Emplacement gare de tension : Aval
    Type de gare aval : MULTIX
    Type de tension : Hydraulique
    Emplacement gare motrice : Amont
    Type de gare amont : MULTIX
    Type de motorisation : Électrique / DirectDrive LD9

    Puissance développée : 710 kW
    Nombre de pylônes : 18
    Largeur de la voie : 6,60 m
    Dispositif d'accouplement : Pince LPA-M
    Nombre de véhicules : … (98)*
    Distance entre véhicules : 39,60 m
    Cadencement : 7,20 s



    - Caractéristiques du câble

    Fabriquant du câble : FATZER
    Diamètre du câble : 46 mm
    Type de câblage : lang à droite
    Âme : compacte
    Résistance à la rupture : 160 500 daN
    Composition : 6x31 WS
    Galvanisation : oui
    Longueur : 3686,75 m
    Mise en place : octobre 2021

    *chiffres à terme




    Caractéristiques de la ligne :

    • P1 : 12C / 12C
    • P2 : 10C / 10C
    • P3 : 8S / 8S
    • P4 : 10S / 8S
    • P5 : 4S / 4S
    • P6 : 6S / 6S
    • P7 : 12S / 10S
    • P8 : 4SC / 4SC
    • P9 : 12S / 12S
    • P10 : 8S / 6S
    • P11 : 8C / 8C
    • P12 : 12C / 10C
    • P13 : 12S / 10S
    • P14 : 12S / 10S
    • P15 : 4SC / 4SC
    • P16 : 4SC / 4SC
    • P17 : 12S / 12S
    • P18 : 12S / 12S
  2. La pandémie Covid-19 et ses conséquences en stations

    08 mars 2020 - 13:46

    Bonjour à tous !

    J'ouvre un sujet que d'aucuns trouveront peut-être "farfelu" si vous me permettez le terme, mais qui me semble important. Les Contamines-Montjoie a en effet été dès décembre 2019 une des portes d'entrée de ce virus désormais mondial. Depuis la semaine dernière, vous le savez certainement, tout évènement de plus de 5 000 personnes ne peut avoir lieu en France. Par exemple, le très important salon de l'agriculture à Paris a dû être écourté. Le salon de l'automobile de Genève - pas en France évidemment - a même été annulé, causant bien des soucis à ce secteur.
    En Europe, le pays le plus touché est l'Italie, pays de l'arc Alpin. Or, des stations en Italie ou en France peuvent regrouper en même temps plusieurs dizaines de milliers de personnes venant de toute l'Europe ou d'autres continents. Des domaines comme Paradiski ou les 3 Vallée peuvent monter à 120 000 voire 150 000 personnes. Cela représente potentiellement un fort risque de diffusion rapide du virus depuis l'Italie notamment. Quelles-sont donc les mesures prises jusqu'à maintenant par les stations ? Et quel impact aurait sur ces stations l'entrée en phase 3 - désormais inévitable - du virus ?

Amis

Commentaires

louislp n'a pas encore de commentaires. Pourquoi ne pas lui dire bonjour ?