Forums Remontées Mécaniques: Mobilité durable en montagne - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 5 Pages +
  • « Première
  • 3
  • 4
  • 5
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Mobilité durable en montagne La place du câble dans les transports en montagne

#81 L'utilisateur est hors-ligne   remontees 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 3 688
  • Inscrit(e) : 01-mai 14

Posté 09 janvier 2018 - 21:26

Voir le messageCoco paris, le 09 janvier 2018 - 16:36 , dit :


Sinon je ne suis pas d’accord avec toi car LE CAR POLLUE. Imagine si on disait à tout les maires de vallée alpine « on va vous mettre des cars avec un réseau ultra développé pour aller chercher les skieurs à 30-40 km de la station à vol d’oiseau et les ramener en station avec les routes laborieuse de montagnes... ». Je pense que train + RM (TCD, TPH, funitel ou 3S) est une bonne solution car les trains peuvent déposer les skieurs à 10 km de la station à vol d’oiseau et une RM (le type dépendra essentiellement du monde à accueillir (RM va et vient ou debrayable), de la richesse de/des stations (3S ou TCD)....) les emmène en station.

À mon sens, ce n'est même pas le premier inconvénient que le car pollue. C'est surtout avant même ça qu'il n'est pas approprié pour monter dans certaines stations. Quand je vois un car prendre 55 minutes pour aller à Bourg-d'Oisans et galérer à 15 km/h de moyenne à peine pour faire Bourg-d'Oisans -> L'Alpe d'Huez en 45/50 minutes, je pense qu'il est légitime de se demander si le car est la meilleure solution. Et bien évidemment qu'un car qui galère sur des grosses pentes à vitesse faible en accélérant et freinant tout le temps va polluer, mais ce n'est qu'une conséquence à ce niveau là.

Dans l'autre sens, sur des longues distances (par exemple Vercors depuis Grenoble), le gain en temps de montée n'est pas si évident que ça.

Citation

- est-ce que la ligne de train sera vraiment utile ?

Que veux-tu dire par là ?

Voir le messageMonoski_1980, le 09 janvier 2018 - 20:47 , dit :

Une RM se justifie sur les trajets finaux. Quand je skie à la journée, je préfère toujours emprunter une RM en vallée, même si le retour n'est pas ski au pied. Moins de km en voiture, moins de risque aussi, plus de facilité à se garer, moins de neige dans la voiture également, et moins de temps à la dégager/dégeler suivant la météo du jour....Je n'y vois que des avantages. A la semaine en revanche, je fais toujours l'inverse, pas de séjour dans les parties basses des stations, ou excentrées.

Exactement, même Jean Souchal, PDG de Poma, racontait dans un interview à Montagne Leaders un jour que Guillaume Pépy, PDG de la SNCF lui avait avoué que son problème, c'était les transports du dernier kilomètre et que les RMS avaient un rôle à jouer pour ça.

Voir le messagejb92i, le 09 janvier 2018 - 00:56 , dit :

Concernant la deuxième partie du lyon turin(un peu hors sujet), je confirme qu'elle ne sert à rien car contrairement à la partie lyon chambery les voies ne sont pas saturées. Donc dépenser prioritairement des milliards d'euros dans des tunnels juste pour limiter le bruit de voies ferrées qui existent depuis plus d'un siècle, je trouve ça étonnant et absurde (si j'achète dans l'axe des pistes d'un aéroport, je sais à quoi m'attendre et je ne vais pas demander de le fermer).

Justement, il y a des raisons qui font que la ligne actuelle n'est pas assez exploitée et coûte d'ailleurs très cher à exploiter.
L'impact économique pour un Lyon-Grenoble à l'impact au mieux national et fonctionnant au max pendant quelques pointes hivernales par rapport à une liaison commerciale internationale. Ça n'a rien à voir.

Et dans ton précédent message, tu veux parler de la saturation de Lyon-Saint-André le Gaz ou de l'état de la ligne Grenoble-Lyon dans son ensemble ? Parce que ce n'est pas tout à fait la même chose. Je n'ai pas eu l'impression que la saturation de la ligne posait des problèmes entre Lyon et Saint-André (ça n'a rien à voir avec la situation de la saturation du nœud lyonnais, qui est à mes yeux beaucoup plus préoccupante niveau problème de saturation).
Pour la ligne Lyon-Grenoble, outre les détours, le problème est la charge importante sur Moirans-Grenoble (avec certains TGV qui font plus de 3 heures car ils doivent ralentir après Voiron pour s'insérer dans les sillons laissés libres à Moirans), les deux détours de Voiron et Saint-André ainsi que la vitesse limitée à 80/90 km/h sur Virieu <-> Le Grand-Lemps (+ saturation du nœud de la Part-Dieu).

Ce message a été modifié par remontees - 10 janvier 2018 - 21:37 .

À venir, de nombreux reportages, peut-être un jour sur la Plagne !
0

#82 L'utilisateur est hors-ligne   Coco paris 

  • TSD4 du Plan du Four
  • Groupe : Membres
  • Messages : 246
  • Inscrit(e) : 24-septembre 17

Posté 10 janvier 2018 - 21:34

Voir le messageremontees, le 09 janvier 2018 - 21:26 , dit :


Citation

- est-ce que la ligne de train sera vraiment utile ?

??? Je ne comprends pas !


Ce que je veux dire c’est que la ligne de train utilisé pour acheminer les skieurs jusqu’à la RM qui monte jusqu’à la station sera t-elle vraiment rentable?
TSD favori : TSD6B Diable, Les Deux Alpes et TSD6 Mont-Joux, St Gervais
Station où j’ai apris à skier : Les Houches
TCD favori: TCD8 Prarion, Les Houches
Station favorite: Val Thorens
TSD préfère de Val Thorens: TSD6 DLS Portette
0

#83 L'utilisateur est hors-ligne   jb92i 

  • TK du Mont-Cenis
  • Groupe : Membres
  • Messages : 42
  • Inscrit(e) : 19-novembre 17

Posté 13 janvier 2018 - 08:18

Coco paris, outre les coûts de constructions et d'exploitation qui, je pense, doivent apparaître dans l'inconvénient prise en charge par les stations et collectivités ajoute à ta liste d'inconvénients du système train+RM:
- la non desserte par une telecabine des villages d'une vallée. Aujourd'hui les bus pouvant servir aux touristes ont plusieurs arretes dans chaque village et hameaux et servent pour les étudiants et les saisonniers (qui souvent n habitent pas en station pour des raisons de prix).
- l'intégration urbaine au plus près de la gare ce sera pas simple dans certains cas. Si je prend l'exemple de moutiers, pour que la telecabine parte de la gare SNCF, il faudrait que la telecabine survolle la ville et des habitations ce qui interdit.

Je ne connais pas toute la france et toutes les stations. Je dis juste que dans certains cas (ceux que je connais, globalement la tarentaise) il ne serait pas interessant (pt de vue intérêt général) voir impossible d'ajouter des RM depuis les gares SNCF pour accéder aux stations. Mais il exsite peut etre des stations, plus proche d'une gare qui est accessible, sans village intermédiaire, pour lesquelles une RM se justifierait.
0

#84 L'utilisateur est hors-ligne   m@xi-alpe-d'huez 

  • TCD8 du Lys
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 698
  • Inscrit(e) : 25-février 14

Posté 27 juin 2018 - 01:21

Bonjour,

Pour revenir sur le cas de Briançon, la livraison prochaine du quartier cœur de ville et l'arrivée prévue d'un téléporté entre la ville haute et le futur quartier du fort des têtes qui doit accueillir des hôtels 4 et 5 étoiles vont peut être apporter du nouveau dans la ville sur le long terme...

Au niveau d'une liaison téléportée entre la gare SNCF et la télécabine, une arrivée près de la nouvelle passerelle du Prorel permettrait la liaison sans poser trop de de problèmes de survol.

https://www.google.c...8518219235&z=16

Pour ce qui est d'un éventuel téléporté entre la ville haute et la ville basse, cela m’a déjà l'air bien plus compliqué au niveau du survol. A noter que si de tels téléportés seraient construits cela permettrait de réduire partiellement le réseau des bus TUB en centre ville. Je ne sais absolument pas combien coute ce réseau à la municipalité mais il n'est pas impossible que des téléportés ne coutent au final pas forcement plus cher surtout en prenant en compte tous les bénéfices apportés.

J'aimerais aussi rajouter que la ligne Intercité de nuit Paris Briançon est en correspondance directe avec les cars départementaux "05 voyageurs" que ce soit entre Veynes et la station du Dévoluy , entre Embrun et les Orres ou encore entre Mont dauphin et Vars. A ajouter que tout comme la liaison nocturne Paris Latour de Carol qui propose aussi de nombreuses liaisons entre gares et stations de ski, les liaisons ferroviaires nocturnes sont les seules qui peuvent permettre de faire du ski à la journée depuis Paris..

:)
Prochains reportages--> voir page personnelle
0

#85 L'utilisateur est hors-ligne   remontees 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 3 688
  • Inscrit(e) : 01-mai 14

Posté 29 juin 2018 - 16:53

L'intercités nocturne de Briançon est aujourd'hui +/- en danger. Ayant lourdement subi les conséquences des grèves (au mieux substitution par car et de nombreux jours simplement aucun service), ayant souvent des retards et avec les limitations de vitesse à venir sur la ligne du col de Cabre entre Valence et Veynes, la suppression de l'arrêt de Chorges (desserte notamment des stations autour du lac de Serre-Ponçon), on ne peut pas dire que l'avenir soit rose pour cette liaison ferroviaire...
Et en plus, le service TER ne s'arrange pas avec la suppression au service 2018 de 2 TER (je crois que c'est ça de mémoire) remplacés par des cars alors même que la ligne entre Gap et Briançon vient d'être rénovée ! Il faut savoir que la ligne entre Gap et Briançon est loin d'être saturée aujourd'hui et même en bon état.

Autre point, le projet du pôle multimodale de Gap (qui n'est rien d'autre que la mise en valeur de la gare routière) n'incite pas à l'optimisme quant au développement du ferroviaire dans les Hautes-Alpes.

Autrement dit, l'accès ferroviaire de Briançon est déjà famélique et ne va pas s'arranger alors je ne vois pas une seule seconde la commune construire une liaison câblée entre la gare et la télécabine du Prorel, surtout avec la densité de bâtiments dans ce coin de la ville !

Il faut savoir qu'il y a plusieurs dizaines d'années, je crois qu'il y avait un projet de continuer la ligne de Briançon jusqu'à l'Italie. Aujourd'hui, beaucoup de gens qui vont à Briançon en train prennent le TGV Paris-Milan jusqu'à Oulx et continuent en car jusqu'à Briançon.
Au passage, cette liaison est également en danger : http://transportrail...6/36202445.html
À titre d'anecdotes, depuis l'an dernier, l'exploitant italien met des trains terminus Modane afin d'assurer une liaison Modane-Bardonecchia le dimanche (permettant de ne pas avoir à emprunter le car passant par le tunnel du Fréjus assez cher par ailleurs).

Encore une fois, rien n'incite à l'optimisme quant au ferroviaire en ce moment, en particulier en montagne...
À part peut être la sortie du réseau ferré français du train entre le Fayet et la Suisse (sous réglementation STRMTG) mais le temps de trajet et la desserte n'est pas vraiment competitive avec la voiture.
À venir, de nombreux reportages, peut-être un jour sur la Plagne !
0

  • 5 Pages +
  • « Première
  • 3
  • 4
  • 5
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)