Forums Remontées Mécaniques: Pince Doppelmayr - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Pince Doppelmayr

#21 L'utilisateur est hors-ligne   Gondelbahn Monde 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 244
  • Inscrit(e) : 15-juillet 13

Posté 01 janvier 2016 - 20:58

Voir le messageNéoto, le 01 janvier 2016 - 15:24 , dit :

AK pour Automatische Klemme chez Garaventa, A pour Agamatic et DT pour Doppelmayr Torsion chez Doppelmayr. La nouvelle pince Doppelmayr vue sur la TCD10 d'Hochgurgl s'appelle la D110.

Si tu veux en savoir tu peux consulter les historiques des différents constructeurs sur bergbahnen.org ainsi que le sujet suivant: http://www.bergbahne....php?f=3&t=1698


Merci de ta réponse ;)

Espérons des news de Doppelmayr pour ses nouvelles gares (bizarres, personnellement : les faces avant/arrières rectangles et les faces latérales arrondis ...), pour sa nouvelle pince et peut-être des nouvelles cabines.
Pourquoi j'aime filmer les remontées mécaniques ?
Cette passion est toute ma vie et si on rajoute de la découverte de paysages et de nouvelles connaissances : cela ne peut être mieux !
J'aime également conserver le patrimoine de tous ces constructeurs désormais disparus ...

Gondelbahn Monde for ever !
0

#22 L'utilisateur est hors-ligne   jacky carlingue 

  • TCD12 du Prorel
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 742
  • Inscrit(e) : 30-avril 06

Posté 02 janvier 2016 - 15:40

Salut à tous,

Voici qui devrez vous intêresser:le brevet de la pince à barre de torsion :Doppelmayr:
Bonne lecture.
JC
0

#23 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 309
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 02 janvier 2016 - 18:03

On peut aussi télécharger le brevet comme PDF de 13 pages ici, Brevet EP0621163:
http://worldwide.esp...=E&locale=en_EP

Comme c'est géré par l'EPO (European Patent Office), même sur Internet les eurocrates ont évidemment priviligié le compliqué au lieu de faire simple pour accéder à un simple PDF.

Ce message a été modifié par Velro - 02 janvier 2016 - 18:04 .

0

#24 L'utilisateur est hors-ligne   fredo_chato 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 029
  • Inscrit(e) : 28-juillet 08

  Posté 02 janvier 2016 - 19:08

Je relisais justement ce sujet l'autre jour après avoir emprunté un appareil débrayable équipé des pinces à barre de torsion.

Après relecture (et un bagage scientifique plus gros qu'en 2011) tout s'éclaircit sur le fonctionnement global de la pince.
Aussi merci aux vues ci-dessous sans lesquelles je n'aurais jamais compris le détail du fonctionnement (notamment l'action de la pièce 21)



Pince ouverte (ou débrayée)

Image IPB

Pince fermée (ou embrayée sur le câble):

Image IPB


Une animation permettrait néanmoins une compréhension plus aisée du principe de fonctionnement.
la contrepètrie se définit comme l'art de décaler les sons que débite notre bouche
0

#25 L'utilisateur est hors-ligne   fredo_chato 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 029
  • Inscrit(e) : 28-juillet 08

Posté 11 janvier 2016 - 04:16

Pour mieux expliquer le fonctionnement de la pince, voici un schéma ( fait par mes soins) et un gif.

Image IPB

La Pince se compose de quatre partie principales:

La partie fixe (incluant les barres de torsion) en vert
Le Levier (qui est relié à la partie centrale des barres de torsion) en rouge
Le Mors mobile en jaune
Et enfin une "pièce intermédiaire" en Bleue venant transmettre l'effort entre le levier (rouge) et le mors mobile (jaune)

Le principe de fonctionnement s'articule autour de quatre axes de rotation repérés A, B, C et D
Chaque élément de la pince est donc relié à deux autres éléments selon ces axes.
Ainsi la pièce en bleu est la seule à ne pas être directement liée à la partie principale de la pince.

Lorsque la pince entre en gare, la came vient appuyer sur la roulette à l'extrémité droite du mors mobile (en jaune) le faisant pivoter autour de l'axe A, la rotation de cette pièce entraîne, via les axes B et C et la pièce intermédiaire (en bleu) un rotation du levier (en rouge) autour de l'axe D et donc une torsion des barres.

En position fermée, telle que sur l'illustration, l'axe B se situ en dessous de la droite AC. En postion d'équilibre les trois axes sont alignés et en postion ouverte Le point est au dessus de la droite AC.

Sur l'animation on remarque également que la torsion induite aux barres est très faible (la rotation du levier en rouge n'est que de quelques degrés) le levier tourne, ici dans le sens antihoraire. Lorsque la pince est en positon ouverte (dernière vignette de l'animation), le levier (rouge) est légèrement moins incliné que sur la vignette précédente, une minime rotation horaire s'opère, c'est ce qui permet à la pince rester en postion ouvert sans jamais se refermer: en effet il faudra appliquer une force vers le haut sur le mors mobile (en jaune) pour que le levier (en rouge) effectue une très minime rotation anti horaire et que la pince puisse se refermer




Image IPB

Ce message a été modifié par fredo_chato - 13 janvier 2016 - 20:58 .

la contrepètrie se définit comme l'art de décaler les sons que débite notre bouche
0

#26 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 309
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 11 janvier 2016 - 09:06

Merci pour ces explications.

Dommage qu'un des membres qui fait des révisions d'une RM équipée de telles pinces ne poste pas des photos des pièces. Sur Alpinforum quand on posait ce genre de question on avait plus de chances d'avoir un pro qui partage son savoir (p.ex. aussi en postant des vidéos montrant une révsion de pince débrayable ou le remplacement d'un bandage de galet). Je ne sais pas si cela a changé depuis, je ne visite plus Alpinforum depuis un moment.

Tu as utilisé quel logiciel pour le dessin?
0

#27 L'utilisateur est hors-ligne   fredo_chato 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 029
  • Inscrit(e) : 28-juillet 08

Posté 11 janvier 2016 - 16:10

Les photos de Thomas étaient déjà pas mal, après vu que la pince n'est pas commercialisée en France peu de membres l'ont vu et surtout manipulé.

Tout est dessiné sur autocad 2016 directement à main levée sur le plan précédemment posté. La création de blocs aidant à faire 5 vues différentes et un créateur de gif en ligne au hasard pour créer l'animation :)
la contrepètrie se définit comme l'art de décaler les sons que débite notre bouche
0

#28 L'utilisateur est hors-ligne   Gondelbahn Monde 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 244
  • Inscrit(e) : 15-juillet 13

Posté 11 janvier 2016 - 19:08

C'est bien d'avoir des employés mais faut qu'ils soient sur le site (le 90% des employés que j'ai parlé avec au cours des vidéos, ne connaissent pas le site, des personnes 25-45 ans)

Et puis c'est bien d'avoir des employés mais les entreprises que je connaissent n'aiment pas qu'on photographie leur travail
Pourquoi j'aime filmer les remontées mécaniques ?
Cette passion est toute ma vie et si on rajoute de la découverte de paysages et de nouvelles connaissances : cela ne peut être mieux !
J'aime également conserver le patrimoine de tous ces constructeurs désormais disparus ...

Gondelbahn Monde for ever !
0

#29 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 309
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 11 janvier 2016 - 19:53

Merci pour les renseignements.

Il faudrait que je me lance dans la CAD mécanique voire la modélisation 3D, cela fait très longtemps que je n'ai plus touché de CAD mécanique. Je me demande d'ailleurs quel serait le meilleur logiciel, p.ex. SolidWorks ou Inventor? CATIA me paraît moins courant même si le logiciel existe depuis très longtemps. Perso j'ai l'impression que SolidWorks est peut-être plus intuitif pour modéliser en 3D que les solutions d'Autodesk (mais je peux me tromper), et avec les Autocad il y a des addons à ne plus s'y retrouver. En contrepartie on trouve pas mal de livres et de tutos.

Pour les vidéos, d'un côté je comprends, surtout qu'après cela finit avec des critiques du genre "là il ne porte pas de gants, pas de casque", etc., par contre, pour montrer des pièces cela me semble moins problématique.

Perso je ne ferai pas de vidéos de RM car d'une part je n'ai pas de caméra vidéo (et celles qui m'intéresseraient seraient trop chères, je n'ai utilisé que des grandes caméras d'épaule 3CCD avec monture 1/2" normalisée), et, d'autre part, le montage prend énormément de temps si on veut un résultat correct. Alors par excès de flemme j'en reste à la photo. :)

Ce message a été modifié par Velro - 11 janvier 2016 - 19:55 .

0

#30 L'utilisateur est hors-ligne   Gondelbahn Monde 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 244
  • Inscrit(e) : 15-juillet 13

Posté 11 janvier 2016 - 20:05

je partage ton avis sur les mesures sécurité, même certaines machineries filmées n'auraient pas dû être dans mes vidéos ... Mais bon, grâce à certaines personnes, j'ai eu accès ...
Pourquoi j'aime filmer les remontées mécaniques ?
Cette passion est toute ma vie et si on rajoute de la découverte de paysages et de nouvelles connaissances : cela ne peut être mieux !
J'aime également conserver le patrimoine de tous ces constructeurs désormais disparus ...

Gondelbahn Monde for ever !
0

#31 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 309
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 14 janvier 2016 - 23:01

Tu penses aux RM à mouvement continu? C'est vrai que la machinerie est souvent assez serrée. A vrai dire je ne connais pas tellement bien ces RM, j'ai visité plus de TPH à va-et-vient et funiculaires, qui sont d'ailleurs mes RM préférées. Les 3S, Funitel, etc. sont eux rares, je n'ai jamais visité de 3S.

Pour les grands TPH à va-et-vient la salle des machines ne présente pas trop de risques lors des visites. Au niveau des sabots il faut faire attention au passage du chariot (et le cas échéant au caisson du frein de chariot qui peut être nettement plus large que la largeur au niveau des bogies). Le démarrage est souvent très silencieux car la salle des machines se trouve en général pas mal en-dessous du niveau des sabots de station et il n'y a pas forcément d'avertisseur optique ou acoustique.
0

#32 L'utilisateur est hors-ligne   Gondelbahn Monde 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 244
  • Inscrit(e) : 15-juillet 13

Posté 14 janvier 2016 - 23:31

Je pensais à tout type de remontées, normalement selon des stations, personne à part les employés devraient rentrer dans la machinerie :

Pour un accident, ca peut vite être embêtant et même c'est plutôt "privé" à l'entreprise.
Pourquoi j'aime filmer les remontées mécaniques ?
Cette passion est toute ma vie et si on rajoute de la découverte de paysages et de nouvelles connaissances : cela ne peut être mieux !
J'aime également conserver le patrimoine de tous ces constructeurs désormais disparus ...

Gondelbahn Monde for ever !
0

#33 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 309
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 15 janvier 2016 - 10:39

Je ne suis pas d'accord, il faut rester pragmatique et surtout ne pas sombrer dans le "visites exclues" simplement pour des questions de principe administratives. Si les exploitants de RM étaient aussi bêtement bornés que le sont la plupart des administrations et les grandes entreprises plus ou moins nationalisées, il serait impossible de faire des reportages.

Le tout est une question de bon sens. Heureusement que la mentalité administrativojudridicobureaucratique n'a pas encore contaminé la totalié des régions de montagne. Donc un grand merci aux exploitants et aux membres de leur personnel qui rendent encore possibles des visites d'installations.


Je ne vois pas de problème à faire visiter une salle des machines typique (c.à.d. dont la configuration n'est pas particulièrement dangereuse) de téléphérique à va-et-vient ou funiculaire à une personne seule ou un petit groupe de visiteurs, par contre je suis d'avis que la visite d'un lorry de RM à mouvement continu durant la marche de l'installation est trop risqué pour les non spécialistes.
0

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)