Forums Remontées Mécaniques: Consommation électrique d'une remontée à vide - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Consommation électrique d'une remontée à vide

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Adrien38 

  • TK du Torret
  • Groupe : Membres
  • Messages : 50
  • Inscrit(e) : 04-mars 13

Posté 23 septembre 2018 - 11:55

Bonjour,

J'étais à Serre-Chevalier cet été et j'ai pu voir la majorité du temps, le TSD bachas tourner à vide. Je me posais donc la question de la consommation électrique d'une telle installation avec des sièges vides. Elle n'est peut-être pas si importante que ça compte tenu de l'équilibre de la ligne.

En tout cas, la rentabilité n'est pas au rendez-vous.

Merci
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   manujour 

  • TSF3 de Massebœuf
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 144
  • Inscrit(e) : 09-février 13

Posté 23 septembre 2018 - 12:49

Je dirais 200 kw à 5 m/s. En causes, les nombreux points d'appui (27 pylônes), les poulies (motrice et retour), frottement dans le réducteur et pertes par effet joules dans le moteur et le varriateur de vitesse.
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Adrien38 

  • TK du Torret
  • Groupe : Membres
  • Messages : 50
  • Inscrit(e) : 04-mars 13

Posté 23 septembre 2018 - 13:40

Merci pour la réponse. Il semblait tourner à vitesse réduite mais quand même. C'est bien dommage de voir ça.

Une autre question m'est venue et que je me pose à chaque fois que je vois tous les télésièges qui tournent évidemment pas à 100% l'été.. Pourquoi ne pas retirer au moins la moitié des sièges pour faire des économies? On gagne si peu que ça ?

Ce message a été modifié par Adrien38 - 23 septembre 2018 - 13:43 .

0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Clément05 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 4 425
  • Inscrit(e) : 22-mai 11

Posté 23 septembre 2018 - 13:49

C'est long à faire : il faudrait retirer la moitié des sièges un par un en gare aval avec un engin adapté type Manitou et les stocker (il n'y a pas de garage). Cela implique un risque pour le matériel (dégradations malveillantes, par les animaux ou les éléments naturels) et des frais supplémentaires. Donc ils sont mieux en ligne ;) . En été le TSD du Bachas tourne à 3 ou 3,5 m/s. Concernant sa fréquentation, c'est tout simplement du à l'abandon des pistes de descente pour de l'enduro et du VTT de rando (beaucoup plus sportif donc forcément moins attirant pour le client...). Les possibilités de randos faciles étant limitées à la Crête des Lauzieres forcément les piétons montent peu.

Ce message a été modifié par Clément05 - 23 septembre 2018 - 13:52 .

Reprise de mes photos et contenus interdite sans autorisation au préalable.

Liste de reportages prévus (photos faites) : voir ma page personnelle (profil). En cas de litiges, me contacter par MP.
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Adrien38 

  • TK du Torret
  • Groupe : Membres
  • Messages : 50
  • Inscrit(e) : 04-mars 13

Posté 23 septembre 2018 - 14:05

En effet, il y a quelques petites choses à prendre en compte mais je me demande quand même si prendre une demi-journée pour retirer 70 sièges ne serait pas plus économique que les laisser sur une ligne qui tourne à vide 2-3 mois tous les jours. Mais après, peut-être qu'on ne réduit pas la consommation tant que ça ? En tout cas ça m'intrigue. :)

Ce message a été modifié par Adrien38 - 23 septembre 2018 - 14:06 .

0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Rothorn 

  • DMC des Grandes Platières
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 645
  • Inscrit(e) : 07-avril 15

Posté 23 septembre 2018 - 14:34

Une fois que j'étais sur la Bettmeralp, ils laissaient aussi tourner à vide le télésiège Wurzenboden, sans aucune utilité.

Peut-être est cela une décision marketing pour montrer aux hôtes qu'on est là pour eux. Au contraire en d'autres régions, p.ex. Schönbühl, ils faisaient marcher le télésiège juste 10 minutes par heure, et il fallait attendre, dès qu'on était montés en téléphérique. Entretemps cet appareil est demonté et vendu.

Un domaine à remontées arrêtées n'est pas intéressant pour les piétons. Aussi à Lags et Flims, très peu de remontées marchent, et j'y vais pas tout simplement.

Peut-être est-ce le problème de domaines dispersés. Au Rothorn de Lenzerheide, il n'y a qu'une remontée principale qui marche toute la journée, et l'on se sent bien acceuillis.

Ce message a été modifié par Adrian 59 - 23 septembre 2018 - 14:35 .

[color="#FF0000"][b]Rothorn[/b][/color]
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   manujour 

  • TSF3 de Massebœuf
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 144
  • Inscrit(e) : 09-février 13

Posté 23 septembre 2018 - 14:39

Concernant les coûts, c'est la main d'oeuvre qui est cher (agents RM + caissier + personnels d'astreinte en cas d'évacuation), coûts supplémentaires liés à la maintenance. L'électricité ne constitue pas donc le principal coût d'exploitation.

J'ajoute par rapport à Clément05 : sur les pylônes il y a certe une charge maximale mais il y a aussi une charge minimale (sur les pylônes les moins chargés) pour éviter que le câble ne se soulève des galets puis déraille du pylônes. En effet, avec beaucoup moins de sièges en ligne, il y a moins de poids sur les galets et les effets de lignes en cas d'arrêt de l'appareil peuvent provoquer un soulèvement du câble. A moins que les calcules de ligne tiennent compte de ça, voir avec le câble nu.
Fin du HS

Pour le reste, c'est un choix politique locale.
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   Adrien38 

  • TK du Torret
  • Groupe : Membres
  • Messages : 50
  • Inscrit(e) : 04-mars 13

Posté 23 septembre 2018 - 15:17

Oui effectivement, j'ai pas pensé au personnel.
Le faire fonctionner 10 minutes/heure aurait effectivement été une solution. Là, les personnes de la remontée s'ennuyaient vraiment.

Pour ce qui est du personnel pour l'évacuation de ligne, je suis bien content qu'il y en ait. :P Quand je suis descendu sur Bachas cet été, il y a eu une panne qui m'a immobilisé pendant plus de 20 minutes sur le siège. et j'ai bien cru qu'une évacuation allait être nécessaire. Mais après de longues minutes, il a pu repartir après une manipulation où le TS est même parti en arrière.^^
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   shuntage 

  • TCD12 du Prorel
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 759
  • Inscrit(e) : 19-février 06

Posté 23 septembre 2018 - 15:50

vous ne vous rendez pas compte du boulot pour enlever et remettre des sieges :si comme si tu ranger à la cave ton lave-linge apres chaque lessive . et puis pour recadencer une ligne aussi c'est long et complexe .

Certain appareil avec garage peuvent tourné avec plusieurs debit prédéfini . mais bon je ne pense pas que cela crée de réel économie . c'est juste plus pratique pour l'exploitation ou pour avancé la maintenance sur les cabine dans le garage pendant l'exploitation
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   Adrien38 

  • TK du Torret
  • Groupe : Membres
  • Messages : 50
  • Inscrit(e) : 04-mars 13

Posté 23 septembre 2018 - 16:10

C'est pour cette raison que je posais la question. :)
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   Marcel-lys 

  • TCD4 de la Daille
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 526
  • Inscrit(e) : 11-novembre 09

Posté 23 septembre 2018 - 22:43

De ce que j'ai vu pour certains TSF, les calculs tiennent compte de la configuration câble nu avec un vent dépassant la limite en exploitation.
"Deux choses sont infinies: l'univers et la bêtise humaine.
Mais pour l'univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue."
Albert EINSTEIN
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   Jibe73 

  • TK du Torret
  • Groupe : Membres
  • Messages : 60
  • Inscrit(e) : 06-avril 10

Posté 24 septembre 2018 - 11:01

Si on modifie le nombre de vehicule, on modifie l'inertie de la ligne.
Probable qu'en enlevant la moitié des sièges, les freins soient inréglable, il faut de toute façon refaire des essais en charge.
Bref, par intérressant economiquement / par rapport au peu d'électricté qui va être économisé.

C'est souvent les élus, commercants et autres qui imposent aux exploitants de faire fonctionner les installations quasiment à vide.
Les exploitants eux ne demandent en général qu'a fermer une RM sous exploitée.
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   jfd_ 

  • FUN de la Grande Rochette
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 879
  • Inscrit(e) : 30-août 07

Posté 24 septembre 2018 - 12:30

Voir le messageJibe73, le 24 septembre 2018 - 11:01 , dit :

.../...
Probable qu'en enlevant la moitié des sièges, les freins soient inréglable, il faut de toute façon refaire des essais en charge.
..../....
Image IPBImage IPBImage IPB Non, finalement, rien. Mieux voir cela que d'être aveugle...
Envie d'appréhender l'entrainement cycle? Visitez le site VO2 Cycling ( http://www.vo2cycling.fr )
0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   shuntage 

  • TCD12 du Prorel
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 759
  • Inscrit(e) : 19-février 06

Posté 25 septembre 2018 - 06:08

Voir le messagejfd_, le 24 septembre 2018 - 12:30 , dit :

Voir le messageJibe73, le 24 septembre 2018 - 11:01 , dit :

.../...
Probable qu'en enlevant la moitié des sièges, les freins soient inréglable, il faut de toute façon refaire des essais en charge.
..../....
Image IPBImage IPBImage IPB Non, finalement, rien. Mieux voir cela que d'être aveugle...


et pourtant ! c'est n'est pas aberrant ce jib73 dit .

Ce message a été modifié par shuntage - 25 septembre 2018 - 06:09 .

0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   marcskie 

  • TSF1 Proctor Mountain
  • Groupe : Membres
  • Messages : 116
  • Inscrit(e) : 13-octobre 12

Posté 25 septembre 2018 - 17:31

Pour TeleMorgins tu peux avoir une idée de la consommation des remontées sur l'ensemble de la saison.

C'est marrant de voir que le tk des Champey consomme presque autant, voir plus que le ts de la Pointe de l'Au.
Bon il est bien pentu et et le ts de la Pointe de l'Au est plus souvent fermé.

Voir page 21

http://www.telemorgi...ion_2016-17.pdf
0

#16 L'utilisateur est hors-ligne   Jibe73 

  • TK du Torret
  • Groupe : Membres
  • Messages : 60
  • Inscrit(e) : 06-avril 10

Posté 28 septembre 2018 - 10:40

Voir le messagejfd_, le 24 septembre 2018 - 12:30 , dit :

Voir le messageJibe73, le 24 septembre 2018 - 11:01 , dit :

.../...
Probable qu'en enlevant la moitié des sièges, les freins soient inréglable, il faut de toute façon refaire des essais en charge.
..../....
Image IPBImage IPBImage IPB Non, finalement, rien. Mieux voir cela que d'être aveugle...


Pour ton information, le nombre de véhicules en ligne conditionne l'inertie propre de la ligne. Cette inertie est calculée à la construction de l'installation et le groupe motoréducteur est dimensionné en fonction, et un volant d'inertie sur mesure est quasiment systématiquement ajouté.
Les remontées mécaniques doivent respecter une décélération minimum réglementaire mais aussi une décélération maximum réglementaire (en clair elles ne doivent pas freiner trop fort).
Donc dans le cas des freins d’urgence non régulés, on peut ne pas être capable de trouver le compromis de réglage pour que la ligne s’arrête dans les temps mini et maxi, en charge et à vide si l'inertie a été mal calculé. Hors en enlevant des véhicules en ligne on modifie considerablement l'inertie.
Si on exploite à plusieurs débits il faut tester les freins dans tous les cas de charge et de débit.
Donc NON, on n’enlève pas la moitié des véhicules d’une ligne comme ça sans se poser de questions et OUI, si on a des freins non régulés, on peut être dans l’impossibilité de les régler si cela n’a pas été prévu à la construction.
Mais si tu as des arguments pour contredire ce que je viens d’expliquer je suis tout prêt à l’entendre, peut être que comme moi tu as travaillé plusieurs années chez un constructeur de RM et en station ?

Ce message a été modifié par Jibe73 - 28 septembre 2018 - 16:22 .

0

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)