Forums Remontées Mécaniques: TSD6 Legends - Méribel (Les 3 Vallées) - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

TSD6 Legends - Méribel (Les 3 Vallées) Poma - 2018

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Tony le savoyard 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 979
  • Inscrit(e) : 08-juillet 17

Posté 15 novembre 2019 - 22:23

*
MESSAGE POPULAIRE !

Télésiège Legends
Méribel (Les Trois Vallées)

Image IPB


Bienvenue à Méribel

Méribel est une station située dans la vallée de la Tarentaise, en Savoie, et fait partie du domaine des Trois Vallées.
Ce domaine compte 7 stations : Courchevel, La Tania, Méribel, Saint Martin de Belleville, Les Ménuires, Val Thorens, et Orelle.
Pour accéder à la station, il y a deux possibilités : soit on passe par la route qui traverse la commune des Allues et qui monte jusqu'à Mottaret, soit on descend jusqu'à Brides les Bains pour prendre la télécabine six places de l’Olympe construite à l’occasion des Jeux Olympiques de 1992.
Coté domaine, la station compte plusieurs fronts de neige, avec notamment celui de la Chaudanne, où se trouvent les remontées mécaniques principales pour accéder aux deux versants : La Saulire et Roc de Fer/Cherferie.
Le domaine des 3 Vallées compte 169 remontées mécaniques, et 600 km de pistes de tous niveaux.

    Le front de neige de la Chaudanne, avec les télécabines de Saulire Express, des Rhodos et de Tougnète 1, ainsi que le télésiège Legends
    Image IPB


Les télésièges de Plan de l'Homme et de Roc de Fer

Les télésièges du Plan de l'Homme et du Roc de Fer étaient situés sur le front de neige de la Chaudanne. Construits tous les deux par Poma, ces appareils permettaient d’accéder à deux sommets : le Roc de Fer (2290 m), où est situé le télésiège de l'Olympic Express et le Cherferie (2129 m), où est situé le télésiège éponyme.

Ces deux installations étaient donc très importantes pour la station, puisqu'elles permettaient de faire la liaison vers la vallée des Belleville depuis le front de neige de Méribel.
En 2018, la station a décidé de remplacer ces deux installations par un seul et unique appareil, le télésiège Legends.

-> Le télésiège de Roc de fer :

Le télésiège de Roc de Fer a été construit en 1990. Il s'agissait d'un télésiège fixe quatre places qui était le premier maillon d'accès au sommet éponyme en passant par le télésiège débrayable de l'Olympic Express.
Il desservait également plusieurs pistes, dont un stade de slalom utilisé pour des compétitions et deux pistes permettant de rejoindre les gares intermédiaires de la télécabine de l’Olympe (au hameau du Raffort et au village des Allues).

La gare aval était située entre la télécabine de Saulire Express et la gare aval du télésiège de Plan de l'Homme. Il s'agissait d'une gare retour tension très simple.
La ligne était plutôt longue avec une longueur de 1249 m et 13 pylônes tubulaires et longeait le stade de slalom sur presque toute sa longueur. La première partie de la ligne était longée par le téléski du Stade.
La gare amont, station motrice de l'installation, était située à 1805 m d'altitude, à quelques mètres au-dessus de la gare de départ du télésiège de l'Olympic Express.

Pour découvrir ce télésiège, cliquez sur la bannière :
Image IPB


-> Le télésiège du Plan de l'Homme :

Le télésiège de Plan de l'Homme était l'un des axes centraux du secteur de Tougnète, avec la télécabine éponyme. Construit par Poma en 2004, il permettait de rejoindre la gare aval du télésiège de Tougnète 2 ainsi qu’à Méribel Mottaret (par la piste du Furet). On pouvait également rejoindre le téléski de Cherferie pour basculer sur Saint Martin de Belleville. Le Plan de l’Homme donnait donc accès à un large panel de pistes ainsi qu’à des appareils de liaison vers les autres stations des 3 Vallées.

La gare aval, station tension de l'installation, était située à 1435 m d'altitude, entre le télésiège de Roc de Fer et la télécabine de Tougnète 1. Il est à noter que la gare aval comportait un pylône compression intégré à la structure.
La ligne était plutôt longue : elle mesurait 1649 m de long et se composait de 15 pylônes tubulaires. A peine sorti de la gare, on traversait la forêt de sapins, avant que la ligne se redresse à partir du P11 jusqu'au P9.
A partir de ce dernier se trouvait la pente maximale, 73%, jusqu'au P4 où la ligne se redressait petit à petit avant de rejoindre l'arrivée.
La gare amont, station motrice de l'installation, était située à 2017 m d'altitude à proximité des téléskis de l'Arpasson et des Caves. Il est à noter que la partie motrice de l’installation était installée en sous-sol afin de limiter les nuisances sonores.

Pour découvrir l’appareil, cliquez sur la bannière :
Image IPB


Le chantier du télésiège Legends

En 2018, la station de Méribel a décidé de remplacer les télésièges du Plan de l'Homme et du Roc de Fer par un télésiège six places haut de gamme avec des bulles de protection en cas de mauvais temps et doté d’un débit élevé de 3600 personnes par heure avec des sièges Premium haut de gamme, une première en France !
Une autre curiosité technique, et non des moindres, est la présence d’un embarquement déporté à 45°. Ceci était une volonté de l’exploitant afin de ne pas trop empiéter sur le front de neige en plaçant la file d’attente sur le côté de la piste. Enfin on peut noter qu’Ingélo a fourni l’intégralité des pylônes de la ligne. Seuls les balanciers et passerelles viennent de chez Poma.
Dans le même temps, le téléski de Cherferie est remplacé par l’ancien télésiège du Plan de l’Homme, afin d’améliorer le confort de la liaison vers Saint Martin de Belleville.

Coté travaux, dès la fermeture de la station, Joly & Philippe est intervenu pour enlever les sièges de Plan de l'Homme et décâbler la ligne, afin de démonter la gare aval.
Fin mai 2018, la structure de la gare aval est démontée afin d’être acheminée vers le téléski de Cherferie. La ligne était toujours debout, et la gare amont était en cours de démontage propre à cette date.
Les fondations de la future gare aval étaient creusées début juin et le béton de propreté a été coulé afin de mettre en place les ferraillages des massifs. Les massifs de l’ancienne gare amont ont été démolis et les pylônes démontés.
Début juillet, les fondations de la gare amont ont commencé à être construites. Il est à noter qu'elle sera équipée d’un garage enterré et que la motrice sera au sous-sol.
Les fouilles pour l'implantation de la ligne ont pu alors commencer et les pylônes sont arrivés en attente de l’héliportage. En gare aval, tous les massifs ont été coulés, de même que la fosse qui accueillera le tapis de positionnement. Courant juillet, la gare aval était en cours de montage, et le chalet de commandes était également en construction.
La ligne a été héliportée en août avec le Super Puma, et les sous-faces de la gare aval était en cours de finition, le chalet de commandes était bien avancé et les vitres de la gare étaient en train d'être posées. A la fin du mois d’août, les bétons de la gare amont étaient coulés et le montage de la gare a pu démarrer juste après. Tandis que la construction du garage avançait, le câble a été déroulé en septembre juste après la fin du montage de la gare amont. L’épissure du câble a été réalisée en octobre tandis que le télésiège du Roc de Fer commençait à être démonté. La gare amont était alors en cours de finition, et le nom de l'appareil était venu s’installer sur les couvertures des stations. Les sièges ont été livrés début novembre afin de procéder aux tests réglementaires et aux réglages pour une ouverture au 15 décembre.

    La gare amont quasiment terminée. Au premier plan on peut voir les sièges du télésiège de Cherferie.
    Image IPB

    La gare aval terminée avec les sièges que l’on devine à gauche.
    Image IPB

    Image IPB

    Les sièges ont été livrés.
    Image IPB

    Image IPB

    Gros plan sur un siège avec sa coque.
    Image IPB


Pour lire le suivi du chantier, cliquez sur le lien vers le sujet de sa construction.

Legends, l’ascenseur vers le secteur de Tougnète

Le télésiège Legends est situé sur le front de neige principal de la Chaudanne, entre les télécabines de Saulire Express et de Tougnète 1. Construit par Poma en 2018, il permet d’accéder au secteur de Cherferie/Tougnète et de basculer sur la vallée des Bellevilles. En effet, depuis la gare amont sont accessibles les télésièges de Cherferie ainsi que de Tougnète 2, qui donnent accès aux cols donnant sur les domaines des Menuires et de Saint Martin de Belleville. Le télésiège Legends donne également accès à un espace nouvelles glisses desservi par le téléski de l’Arpasson et à un petit espace débutants situé autour du téléski des Caves.

Comme nous l’avons vu précédemment, ce télésiège comporte plusieurs particularités techniques : la principale se trouve en gare aval, avec un embarquement déporté par rapport à l’axe de la ligne. Ceci est permis par un simple virage effectué en gare permettant de placer la zone d’attente bien au bord de la piste afin de ne pas gêner la circulation des skieurs sur le front de neige (en particulier pour ceux arrivant du versant Tougnète et désirant rejoindre les télécabines des Rhodos ou de Saulire Express). Le télésiège est également équipé d’un contour tronqué et d’un tapis de positionnement afin d’augmenter le débit à 3600 personnes par heure.

Coté ski, il dessert quatre pistes :
  • La piste bleue Grive qui permet de rejoindre le télésiège de Tougnète 2. De là les clients peuvent poursuivre vers Méribel Mottaret avec la piste verte Perdrix ou redescendre sur Méribel avec la piste bleue du Lièvre.
  • La piste bleue Escargot qui rejoint le bas du téléski des Caves et le télésiège de Cherferie. La piste se prolonge par la piste bleue Gélinotte qui redescend à la Chaudanne tout en donnant accès au télésiège Olympic Express.
  • La piste rouge Eterlou qui débouche sur la piste Lièvre.
  • La piste noire des Bosses qui permet du ski propre, en plus de la piste du Lièvre.


Voici la situation du télésiège sur le plan des pistes des 3 Vallées et de Méribel :

    Image IPB

    Image IPB


Caractéristiques

Caractéristiques Administratives

TSD - Télésiège à pinces débrayables : LEGENDS
Maitre d’Ouvrage : Méribel Alpina
Maitre d’Œuvre : ERIC
Montage / Génie Civil : Joly & Philippe
Installation Électrique : Semer
Exploitant : Méribel Alpina
Constructeur : Poma (et Ingelo pour les pylônes)
Année de construction : 2018

Caractéristiques d'Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité à la montée : 6 personnes
Débit à la montée : 3600 p/h
Débit à la descente : 1200 p/h
Vitesse d'exploitation : 6 m/s
Temps de trajet : 4 min 35 sec

Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 1437 m
Altitude amont : 2019 m
Dénivelé : 582 m
Longueur développée : 1650 m
Longueur horizontale : 1437 m
Pente moyenne : 37%
Pente maximale : 75%

Caractéristiques Techniques

Gare motrice : Amont
Gare tension : Aval
Nombre de pylônes : 15
Sens de montée : Gauche
Type de gare : Multix XXL
Type de motorisation : Continu
Type de tension : Hydraulique
Tension nominale : 36000.00 daN
Diamètre de la poulie motrice : 4900 mm
Diamètre de la poulie retour : 4900 mm
Largeur de la voie : 6,1 mètres

Caractéristiques des Véhicules

Fabricant des sièges : Poma
Type de sièges : LPA6-OCC à coques Premium (1ère génération)
Nombre de sièges : 102
Type de pinces : LPA-M
Garage : Gare amont
Espacement entre les véhicules : 36 m

Caractéristiques du Câble

Fabricant du câble : Fatzer
Date de pose : 2018
Type de câblage : Lang
Sens de câblage : Droite
Diamètre du câble : 50 mm
Composition du câble : 6*31 Fils
Ame : Compacte
Résistance à la rupture : 195 650 daN
Pas de câblage : 345 mm
Section du câble : 345 mm²
Section du toron : 4,34 mm²

Ligne et infrastructures du télésiège Legends

La gare aval :

La gare aval, station tension de l'installation, est située à 1437 mètres d'altitude. On retrouve un vérin hydraulique qui assure la tension du câble. Elle est en plein cœur du front de neige de la Chaudanne, entre les télécabines de Saulire Express et de Tougnète 1. Elle est accessible par la piste du Lièvre qui longe la télécabine de Tougnète 1 et par celle de la Truite qui part de Méribel Mottaret.
La gare Multix est bardée en bois de mélèze afin de bien s’intégrer dans l'environnement.

    Vue générale sur la gare aval avec le front de neige.
    Image IPB

    Vue rapprochée.
    Image IPB

    L'avant de la gare aval avec le P1.
    Image IPB

    Vue de profil.
    Image IPB

    Gros plan sur l'angle à 45°.
    Image IPB

    Vue de trois quarts arrière.
    Image IPB

    L'accès à l'installation après les bornes de contrôle des forfaits.
    Image IPB

    Le tympan arrière.
    Image IPB

    Les portillons de cadencement.
    Image IPB

    Un siège arrive dans le contour.
    Image IPB

    Le contour haut débit qui permet le confort des skieurs à l’embarquement.
    Image IPB

    Le tapis de positionnement.
    Image IPB

    C'est parti !
    Image IPB


La ligne :

La ligne, longue de 1650 mètres, se compose de 15 pylônes tubulaires. A peine sortie de la gare, elle traverse la forêt de sapins jusqu'au pylône 10.
A partir de ce dernier, la ligne est à l'horizontale jusqu'au P8, avant la pente maximale à 73% qui suit ce dernier. Au niveau du P5, la ligne se redresse peu à peu jusqu'à l'arrivée et arrive sur un plateau.
Comme les autres remontées mécaniques de Méribel, les pylônes sont numérotés dans l'ordre décroissant.

Caractéristiques de la ligne :

  • P15 : 12C/12C
  • P14 : 8S/8S
  • P13 : 4SC/4SC
  • P12 : 6S/6S
  • P11 : 8S/8S
  • P10 : 10S/10S
  • P9 : 6S/6S
  • P8 : 12C/12C
  • P7 : 6S/6S
  • P6 : 8S/8S
  • P5 : 10S/10S
  • P4 : 8S/8S
  • P3 : 12S/10S
  • P2 : 10S/8S
  • P1 : 8S/8S


    Le début de la ligne.
    Image IPB

    Le P15 en sortie de gare.
    Image IPB

    P14.
    Image IPB

    P13.
    Image IPB

    Balancier support/compression.
    Image IPB

    Portée P13 - P12.
    Image IPB

    P12.
    Image IPB

    P11.
    Image IPB

    Portée P11 - P10.
    Image IPB

    P10.
    Image IPB

    Portée P10 - P9.
    Image IPB

    P9.
    Image IPB

    Rupture au P8.
    Image IPB

    Balancier compression.
    Image IPB

    P7.
    Image IPB

    P6.
    Image IPB

    Portée P6 - P5.
    Image IPB

    P5.
    Image IPB

    P4.
    Image IPB

    P3. Les falaises de Cherferie sont en vue.
    Image IPB

    P2.
    Image IPB

    Portée P2 - P1.
    Image IPB

    P1.
    Image IPB


La gare amont :

La gare amont, station motrice de l'installation, est située à 2019 mètres d'altitude, à proximité des téléskis des Caves et de l'Arpasson. Depuis le sommet de ce télésiège, on peut rejoindre le télésiège de Cherferie afin de basculer vers d'autres stations des 3 Vallées.
Coté technique, la chaîne cinématique principale est située en sous-sol pour limiter les nuisances sonores. Un arbre lent traversant le toit du local où se trouve la machinerie permet de transmettre le couple à la poulie motrice.
Il est à noter que la gare amont possède également un garage semi-enterré afin de stocker l'ensemble des sièges en dehors des périodes d’exploitation.

    Entrée en gare amont.
    Image IPB

    Dans le ralentisseur.
    Image IPB

    L'arbre lent reliant la poulie motrice au réducteur situé au sous-sol.
    Image IPB

    L'arrivée.
    Image IPB

    La plateforme de débarquement.
    Image IPB

    L'aiguillage d'accès...
    Image IPB

    ...à l'édicule qui permet de descendre au garage semi-enterré.
    Image IPB

    Vue de trois quarts arrière.
    Image IPB

    Vue éloignée avec l'édicule d'accès au garage.
    Image IPB

    Vue de profil.
    Image IPB

    Dernière vue de la gare amont avec le téléski de l'Arpasson.
    Image IPB


Sièges et pinces

Le télésiège Legends est équipé de 102 sièges de type LPA6 OCC à coques PREMIUM (1er génération) afin de protéger les clients contre le mauvais temps. L'assise, confortable, est de couleur noire avec des dossiers hauts et des appuis-tête. Il est à noter que sur les dossiers sont brodés deux noms de championnes internationales par sièges ainsi que le logo des 3 Vallées. On peut rajouter que les sièges sont chauffants. Afin d’assurer la sécurité des plus petits, les véhicules sont équipés de repose-pieds individuels.

    Le croisement de deux sièges.
    Image IPB

    Gros plan sur un siège en ligne.
    Image IPB

    Image IPB

    Image IPB

    Sur chaque dossier est noté les noms de championnes internationales.
    Image IPB


Les sièges sont reliés au câble par les pinces de types LPA M dont le débrayage et l'embrayage sur le câble s'effectue grâce à deux ressorts s'actionnant en entrée et en sortie de gare au passage d'une came. Il est à noter que les suspentes sont équipées de leviers permettant d'ouvrir et de fermer les bulles ainsi que les garde-corps en gare.

    Image IPB

    Image IPB


Le télésiège Legends vu depuis les pistes

    Les pylônes P2 & P3 depuis la bifurcation avec les pistes des Bosses et de l'Eterlou.
    Image IPB

    Les pylônes 9 à 5 depuis la piste rouge de l'Eterlou.
    Image IPB

    Le P10 depuis la même piste.
    Image IPB

    Le début de la ligne pour terminer ce reportage.
    Image IPB


Avant de terminer, je tiens à remercier chaleureusement j'ib pour ses photos, sans lui, le reportage n'aurait pas existé. Je remercie également Clément05 pour sa relecture et ses nombreuses corrections ainsi que Bovinant pour la bannière.

Tony le savoyard & J'ib, Novembre 2019.

Photos : J'ib
Textes et mise en page : Tony le savoyard
Bannière : Bovinant
Date des photos : 6 novembre 2018 & 31 janvier 2019
15

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Pra'z Ropeways 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 886
  • Inscrit(e) : 31-juillet 17

Posté 16 novembre 2019 - 11:40

Excellent reportage, rien à dire !! Bravo :) :) !!!

Je pense (et j'espère) qu'il y aura aussi un reportage pour le TSD de Chefrerie :) .
A venir de nombreux reportages (voir ma page perso) !

Vive l'Espace Diamant, les Contamines-Montjoie, Hauteluce et Arêches-Beaufort !
1

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Marin 

  • TK du Mont-Cenis
  • Groupe : Membres
  • Messages : 32
  • Inscrit(e) : 23-février 16

Posté 16 novembre 2019 - 14:58

Super reportage, je l'attendais avec impatience! C'est l'une des plus belles remontées de la vallée.
2

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Guillaume69 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 864
  • Inscrit(e) : 20-octobre 13

Posté 17 novembre 2019 - 14:47

Merci pour ce très beau reportage sur un des plus beaux TSD de l'année 2018.

Quelques coquilles :

Dans la partie "Caractéristiques des véhicules" :
Fabricant des sièges : Pomagalski
Type de sièges : Arceau coudé LPA6-OCC à coques Premium (1ère génération)
Nombre de sièges : 102
Type de pinces : LPA6 OCC à coques LPA-M
Garage : Gare amont

Dans la partie "Caractéristiques des véhicules" :
- "Le télésiège Legends est équipé de 102 sièges de type LPA6 OCC à coques..."

Comme dans les caractéristiques ci-dessus, j'aurais insisté qu'il s'agit du modèle Premium, car il n'a rien à voir avec le modèle classique (comme sur le TSD6B Tougnète par exemple).
Ainsi que sur le fait qu'il s'agit de la 1ère génération de sièges Premium, sachant que le groupe HTI a annoncé la 2e génération avec quelques améliorations en début d'année.

- "Sur chaque dossier est noté les noms de championnes internationales."
Il me semble qu'au maximum 2 noms de "Legends" sont marqués par siège, donc seulement 2 dossiers au max. Et tous les sièges n'en possèdent pas.

Il s'agit bien entendu de détails, mais qui à mon sens complètent bien le reportage. ;)
3 Vallées Addict'
Savoie Mont Blanc Addict'
5

#5 L'utilisateur est hors-ligne   j'ib 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 5 028
  • Inscrit(e) : 26-juin 09

Posté 17 novembre 2019 - 19:53

Merci.

Tu peux aussi indiquer la présence non négligeable ici d'Ingélo qui a quand même fourni tous les pylônes de la ligne.
Vive le ski et les Rm's !! :)
3

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Marin 

  • TK du Mont-Cenis
  • Groupe : Membres
  • Messages : 32
  • Inscrit(e) : 23-février 16

Posté 18 novembre 2019 - 15:02

Quelqu'un connaît la puissance de l'appareil? Les sièges doivent être lourds, je suis curieux de savoir si l'appareil consomme beaucoup plus que les appareils qu'il remplace.Et y-a-t-il des photos de l'intérieur du garage?
Sinon tu peux ajouter que l'espacement entre les sièges est de 36m (un simple calcul avec le débit et la vitesse de l'appareil permet de retrouver ce résultat)
2

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Tony le savoyard 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 979
  • Inscrit(e) : 08-juillet 17

Posté 18 novembre 2019 - 18:37

Merci pour vos retours ! :)

Pour le télésiège de Cherferie, hélas, il n'aura pas de reportage dessus.
Pour les coquilles, normalement tout est corrigé, merci pour les relecture ;)
0

#8 L'utilisateur est en ligne   louislp 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 867
  • Inscrit(e) : 03-janvier 18

Posté 21 novembre 2019 - 12:04

Magnifique reportage, magnifique appareil, magnifique station, magnifique domaine, magnifique vallée !

Trop d'enthousiasme Image IPB


Je suis tout de même assez étonné par le choix de pinces LPA-M, étant donné les caractéristiques de l'appareil : longueur importante, dénivelé lui aussi important, et surtout véhicules très lourds. Comment est guidé le choix de tel ou tel type de pince LPA sur un téléporté ?
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   Guillaume69 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 864
  • Inscrit(e) : 20-octobre 13

Posté 21 novembre 2019 - 13:17

En général, les pinces LPA-M sont employées jusqu'à des configurations suivantes (max possible) : TSD6B Premium avec bulles (le cas du Legends) ou TSD8 simple sans bulles (voir TSD8 Colosses).

Le choix du type de pince dépend de pas mal de facteurs, notamment : le poids des véhicules, la pente moyenne et la pente max de la ligne, le risque de prise au vent de la ligne.

Pour ce TSD6, les logiciels de calculs accompagnés des ingénieurs de chez Poma ont donc déterminé qu'il n'était pas nécessaire d'employer des pinces LPA-L, plus chères à l'achat.

Il me semble que très très peu de TSD6 possèdent des pinces LPA-L, réservées plutôt aux TC ou aux TSD8B.

Ce message a été modifié par Guillaume69 - 21 novembre 2019 - 13:18 .

3 Vallées Addict'
Savoie Mont Blanc Addict'
1

#10 L'utilisateur est en ligne   louislp 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 867
  • Inscrit(e) : 03-janvier 18

Posté 21 novembre 2019 - 14:36

Ok je vois merci pour ces explications !

En tout cas quelle belle réussite que ce TSD6 Légendes (j'ai écrit en français, mea culpa ça doit sûrement venir du fait je croyais que Méribel était une station française).
2

#11 L'utilisateur est hors-ligne   Guillaume69 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 864
  • Inscrit(e) : 20-octobre 13

Posté 21 novembre 2019 - 17:44

Je pense que tu n'es pas sans savoir que la station est beaucoup fréquentée par les britanniques (Méribel Centre surtout) et que c'est un promoteur anglais, le colonel écossais Peter Lindsay, qui après avoir visité la vallée en 1936, a décidé de lancer la station.

Ceci justifie plus ou moins le choix du nom "Legends", même si globalement, il a été critiqué, même par les habitants de la vallée. L'appellation "Plan de l'Homme" ne voulant être perdue.

Ce message a été modifié par Guillaume69 - 21 novembre 2019 - 17:46 .

3 Vallées Addict'
Savoie Mont Blanc Addict'
2

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)