Forums Remontées Mécaniques: Construction TSD6 Lac, TSD6 Crêtes & TKE Prés (2022/2023) - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Construction TSD6 Lac, TSD6 Crêtes & TKE Prés (2022/2023) Megève (Evasion Mont-Blanc, France) - Poma

#1 L'utilisateur est hors-ligne   j'ib 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 5 681
  • Inscrit(e) : 26-juin 09

Posté 10 juillet 2022 - 14:58

*
MESSAGE POPULAIRE !

La station de ski de Megève est située entre 1 100 et 2 014 mètres d'altitude, dans le département de la Haute-Savoie, dans le Val-d'Arly. Megève est habituellement ouverte de début décembre à fin avril et fait partie du domaine skiable « Evasion Mont-Blanc » regroupant huit stations de ski entre deux départements : Megève, Combloux, La Giettaz, Cordon, Saint-Gervais-les-Bains, Saint-Nicolas-de-Véroce, Les Contamines-Monjoie et Hauteluce. L'ensemble regroupe environ 450 kilomètres de pistes non reliées. Les massifs de Rochebrune et du Mont-d'Arbois sont les plus grands secteurs de ski de la station. Ils sont tous les deux reliés skis aux pieds par remontée mécanique et sont exploités par la Société des Remontées Mécaniques de Megève (Filiale de la Compagnie du Mont-Blanc). Ils regroupent 31 remontées mécaniques (1 DMC-funitel, 1 téléphérique, 4 télécabines, 3 télésièges débrayables, 5 télésièges fixes, 13 téléskis et 2 tapis roulants) et 150 kilomètres de pistes orientées nord-est (Rochebrune) et ouest (Mont-d'Arbois). Le secteur du Mont-d'Arbois est directement relié aux stations de Saint-Gervais-les-Bains et de Saint-Nicolas-de-Véroce.

Concentrons-nous à présent sur le massif de Rochebrune. Celui-ci s'étale entre le village de Megève jusqu'au pied de l'Aiguille Croche à la Côte 2000. Toutes les pistes sont globalement orientées sur un versant Nord à Nord-Est. Ce secteur présente donc un très bon enneigement tout au long de la saison et notamment à la Côte 2000 où l'ambiance est garantie avec de nombreuses pistes plus sportives, plus raides et des hors-pistes un peu plus engagé. De plus, le massif de Rochebrune est agencé d'une manière à ce que le but principal d'un skieur lambda est d'aller rejoindre à ski le secteur de la Côte 2000. Depuis le sommet du téléphérique de Rochebrune ou de la télécabine de la Caboche, l'usager doit rejoindre le télésiège débrayable de la Petite Fontaine. Au sommet, il doit ensuite emprunter le téléski de Rochefort pour ensuite arriver par gravité à la Côte 2000. Le retour s'effectue par le téléski des Lanchettes ainsi que par le télésiège fixe du Jardin. Tous ces accès se font en partie obligatoirement via des pistes rouges, ce qui limite grandement l'accès à certains skieurs. Ces pistes ne sont également pas équipées d'enneigeurs si ce n'est la partie finale de la piste bleue du Pré Rosset rejoignant le téléski des Lanchettes.

    Tracé actuel pour la liaison entre Rochebrune et la Côte 2000 et son retour (schéma DCSA)
    Image IPB


Le télésiège de la Petite Fontaine relie donc le lac de Javen au lieu-dit "Sur les Prés" situé sur les crêtes de Rochebrune. Il s'agit d'un télésiège débrayable quatre places qui avait été construit par Poma en 1990. Ce dernier était équipé de gares "Performant". Plus d'informations sur le reportage de l'appareil : https://www.remontee...-poma-3216.html

Quelques images du TSD4 de la Petite Fontaine :

    La gare aval
    Image IPB

    Sur la ligne
    Image IPB

    La gare amont
    Image IPB


Le téléski de Rochefort partait en contrebas de l'arrivée de la Petite Fontaine, au pied de la piste rouge du Sallanglaz. Son arrivée se situait sur les crêtes de Rochebrune, au lieu-dit du "Pré Rosset". Il s'agissait d'un téléski débrayable construit en 1985 par Poma. Il était équipé d'une gare H à fût tubulaire. Plus d'informations sur le reportage de l'appareil : https://www.remontee...t-poma-816.html

Quelques images du TKD1 de Rochefort :

    La gare aval
    Image IPB

    Sur la ligne
    Image IPB

    La gare amont
    Image IPB


Le téléski des Lanchettes partait lui en contrebas du hameau du Chon, au bout de la piste bleue du Pré Rosset. Il arrivait au lieu-dit du Pré-Rosset au hameau éponyme. Il s'agissait d'un téléski débrayable Montagner construit en 1983 avec une gare motrice très imposante. Plus d'informations sur le reportage de l'appareil : https://www.remontee...tagner-818.html

Quelques images du TKD1 des Lanchettes :

    La gare aval
    Image IPB

    Sur la ligne
    Image IPB

    La gare amont
    Image IPB


Le télésiège du Jardin partait du hameau du Sion pour rejoindre les crêtes de Rochebrune entre l'arrivée du télésiège de la Petite Fontaine et celle de l'Alpette. Il s'agissait d'un télésiège fixe quatre places Poma construit en 1990 avec une gare Alpha motrice fixe. Plus d'informations sur le reportage de l'appareil :https://www.remontees-mecaniques.net/bdd/reportage-tsf4-du-jardin-poma-4179.html

    La gare aval
    Image IPB

    Sur la ligne
    Image IPB

    La gare amont
    Image IPB


Un projet de restructuration du domaine skiable de Rochebrune est dans les cartons depuis le début des années 2000. La SEM de Megève, ancien exploitant des remontées mécaniques, vend ses parts à la Compagnie du Mont Blanc qui prévoit un remplacement imminent de ces appareils. C'est donc en 2022 que ce projet va éclore après des années d'études avec le cabinet DCSA. C'est une restructuration totale du massif qui va être faite avec le remplacement du télésiège de la Petite Fontaine, du télésiège du Jardin ainsi que des téléskis des Lanchettes et de Rochefort par 3 nouveaux appareils sur des tracés entièrement inédits : 2 TSD6 et 1 TKE1. C'est Poma qui a été retenu comme constructeur des 3 appareils qui produira des gares de sa nouvelle gamme "LIFE". Megève sera la première station de France, avec La Plagne sur la télécabine des Glaciers (qui sera mise en service en décembre 2023) à être dotée de ce type d'infrastructures. DCSA s'occupera de la maitrise d'œuvre et la Comag s'occupera du montage.

Le télésiège des Crêtes (n°1) : ce dernier partira un peu plus bas que la gare de départ actuelle du téléski des Lanchettes, le long du ruisseau du Chon. Son tracé fera une diagonale jusqu'à l'arrivée du télésiège du Jardin. Il sera long de 1744 mètres et se composera de 17 pylônes. 85 sièges y sont prévus.

Le télésiège du Lac (n°2) : celui-ci partira du lac de Javen (emplacement actuel de la G1 du TSD de la Petite Fontaine) en direction du sommet du Pré Rosset (arrivées actuelles des TK Rochefort et Lanchettes). Il sera long de 2629 mètres et se composera de 25 pylônes. 116 sièges composeront la ligne.

Ces deux télésièges permettront donc de passer très rapidement et directement d'un secteur à l'autre. Ils auront donc un rôle de liaison très logique. Néanmoins, il ne faut pas oublier la qualité des pistes qui étaient desservies auparavant par les anciens appareils. Il a donc été décidé de construire également un petit téléski, celui des Prés qui partira sur le début du chemin de traverse de la piste bleue du Jardin pour rejoindre l'ancienne arrivée du télésiège de la Petite Fontaine. Assez court, il sera long de 257 mètres, se composera de 5 pylônes et de 51 enrouleurs. Il permettra également de rejoindre le restaurant "Sur les Prés" situé sur la ligne de crête de Rochebrune.

    Le futur aménagement de Rochebrune (schéma DCSA)
    Image IPB

    Situation des futurs appareils sur une carte IGN (en bleu le TSD6 du Lac, en rouge le TSD6 des Crêtes et en vert le TKE1 des Prés)
    Image IPB


Le montant global du projet est estimé à plus de 21 millions d'euros HT répartis de la manière suivante :
- TSD6 du Lac : 10,3 millions € HT
- TSD6 des Crêtes : 8,2 millions € HT
- TKE1 des Prés : 0,26 million € HT
- Travaux de pistes + enneigement de culture : 2,25 millions € HT.

Ces travaux de remontées mécaniques sur des tracés totalement inédits, s'accompagneront évidemment de travaux de pistes. La piste du Pré Rosset sera allongée pour pouvoir rejoindre la G1 du TSD des Crêtes, et une variante sera créée sur la piste bleue du Jardin pour rejoindre cette même gare aval. Des enneigeurs viendront compléter le tout étant donné que ce secteur en est très peu pourvu. Théoriquement, le circuit devrait à minima être assuré dans les deux sens en enneigement de culture. Les Pistes "Rosière", "Pré Rosset" et "Sion" devrait être équipée sauf sur leurs parties sommitales proches des Crêtes (les pompes du lac de Javen n'étant pas assez puissantes pour cela).

Etant donné l'envergure du projet, tous ces travaux s'étaleront sur 2 années : 2022 et 2023. De même, le PLU de Megève rend impossible des constructions sur la période estivale (juillet et août). En 2022, devrait donc être effectués certains terrassements ainsi que tous les défrichages. Le génie civil devrait être fait sur certaines infrastructures ainsi qu'une gare devrait être montée. Le restant des travaux sera effectué en 2023.

Au début de l'été 2022, très peu de travaux ont débuté comme notamment le terrassement de la G2 du TSD6 du Lac. Ils sont stoppés pour l'été et devrait activement reprendre à l'automne.

Quelques images des terrassements en date du 25 juin dernier :

    Terrassements de la future G2 du TSD du Lac
    Image IPB

    Image IPB


Le chantier sera à suivre ces deux étés sur notre site.

N'hésitez pas à poster vos réactions sur ce projet. :)

A bientôt !
Vive le ski et les Rm's !! :)
11

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Adrien74 

  • FUN de Peclet
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 286
  • Inscrit(e) : 02-juin 08

Posté 11 juillet 2022 - 00:04

Merci pour l'ouverture du sujet, effectivement ça va faire du changement à ce secteur, mais dommage que le mont d'arbois soit oublié, car ce secteur a n'a réellement besoin, rénovation de la TC10 ou remplacement, enneigement artificiel à la princesse (vieux projet), j'espère que le mont d'arbois ne serait pas oublié.

Citation

C'est Poma qui a été retenu comme constructeur des 3 appareils qui produira des gares de sa nouvelle gamme "LIFE". Megève sera la première station de France, avec La Plagne sur la télécabine des Glaciers (qui sera mise en service en décembre 2023)


Pour les glaciers, ne serait pas plutôt la couverture, car j'ai pût voir le chantier (les massifs) et des éléments a gilly, ça correspondent plus à une gare LP Renforcée pour véhicule lourd.
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   j'ib 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 5 681
  • Inscrit(e) : 26-juin 09

Posté 11 juillet 2022 - 08:47

Voir le messageAdrien74, le 11 juillet 2022 - 00:04 , dit :

Merci pour l'ouverture du sujet, effectivement ça va faire du changement à ce secteur, mais dommage que le mont d'arbois soit oublié, car ce secteur a n'a réellement besoin, rénovation de la TC10 ou remplacement, enneigement artificiel à la princesse (vieux projet), j'espère que le mont d'arbois ne serait pas oublié.

Citation

C'est Poma qui a été retenu comme constructeur des 3 appareils qui produira des gares de sa nouvelle gamme "LIFE". Megève sera la première station de France, avec La Plagne sur la télécabine des Glaciers (qui sera mise en service en décembre 2023)


Pour les glaciers, ne serait pas plutôt la couverture, car j'ai pût voir le chantier (les massifs) et des éléments a gilly, ça correspondent plus à une gare LP Renforcée pour véhicule lourd.
Le Mont-d'Arbois sera prévu mais après 2023 si la CMB remporte la DSP. La DSP prend fin à cette date, donc aucun intérêt pour faire son remplacement avant.

Les gares Life sont des gares de la gamme LP, comme les Multix. Seule la couverture change.
Vive le ski et les Rm's !! :)
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Guigui74 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 8 647
  • Inscrit(e) : 27-juillet 06

Posté 12 juillet 2022 - 11:31

Merci pour l'ouverture du sujet j'ib!
Je ne suis pas du tout fan du croisement de deux TSD6 ni des layons en site "vierge" dans cet environnement d'exception, je me dois cependant de reconnaître que le double pivot constitué par ces deux appareils au tracé mûrement réfléchi va constituer un plus indéniable qui révolutionnera tous les flux et toutes les rotations sur ce massif historique de Rochebrune!
In Ropeways I Trust
3

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Tony le savoyard 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 2 078
  • Inscrit(e) : 08-juillet 17

Posté 27 août 2022 - 21:30

Bonjour,

Voici quelques photos prises par j'ib dans l'après - midi :

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

L'axe de la ligne où elle arrivera en face de la montagne et qu'elle va un peu redescendre
Image IPB

Le DZ
Image IPB
8

#6 L'utilisateur est hors-ligne   j'ib 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 5 681
  • Inscrit(e) : 26-juin 09

Posté 30 août 2022 - 14:10

Merci Tony pour la publication des images. Le défrichement de la ligne devrait commencer début septembre.

Pour info, seul le TSD du Lac sera équipé des nouvelles gares Life, le TSD des Crêtes aura lui des Multix.
Vive le ski et les Rm's !! :)
2

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Anton aus Tyrol 

  • TCD2 de la Cote 2000
  • Groupe : Membres
  • Messages : 485
  • Inscrit(e) : 20-avril 10

Posté 30 août 2022 - 14:47

 j, le 30 août 2022 - 14:10 , dit :

Merci Tony pour la publication des images. Le défrichement de la ligne devrait commencer début septembre.

Pour info, seul le TSD du Lac sera équipé des nouvelles gares Life, le TSD des Crêtes aura lui des Multix.

Il y a une raison objective quant au fait de mixer deux types de gare pour ces constructions ?
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   j'ib 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 5 681
  • Inscrit(e) : 26-juin 09

Posté 18 septembre 2022 - 17:05

*
MESSAGE POPULAIRE !

Quelques nouvelles images des chantiers, ça avance bien !

TSD6 des Crêtes (Côte 2000 -> Rochebrune) :

    Ligne en partie défrichée vue depuis l'Altiport
    Image IPB

    Fin de la ligne avec le télésiège du Jardin devant
    Image IPB

    Zoom sur la fin défrichée
    Image IPB


TSD6 du Lac (Rochebrune -> Rochebrune) :

    La partie descendante de la ligne défrichée avec la G1 du TK Rochefort
    Image IPB

    P22 coffré
    Image IPB

    P22 + le bas de la ligne
    Image IPB

    P23
    Image IPB

    Image IPB

    G2
    Image IPB

    Image IPB

    Image IPB


A partir de demain, l'hélico attaque les A/R pour évacuer tous les arbres coupés...

à+
Vive le ski et les Rm's !! :)
10

#9 L'utilisateur est hors-ligne   2525 

  • TK de la Boule de Gomme
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3
  • Inscrit(e) : 21-mai 15

Posté 21 septembre 2022 - 14:00

Bravo pour le reportage et les informations précises.
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   Molky 

  • TK de la Boule de Gomme
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3
  • Inscrit(e) : 23-novembre 20

Posté 28 septembre 2022 - 18:51

Quelques images du débardage des bois avec le K-MAX de ROTEX Helicopter. L'opération a duré un peu plus d'une semaine.

Miniature(s) jointe(s)

  • Image attachée: 20220919_135241.jpg
  • Image attachée: 20220921_180027.jpg
  • Image attachée: 20220926_142103.jpg
  • Image attachée: 20220926_174326(0).jpg

2

#11 L'utilisateur est hors-ligne   j'ib 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 5 681
  • Inscrit(e) : 26-juin 09

Posté 19 octobre 2022 - 20:33

Le chantier a été stoppé il y a quelque dizaines de jours suite à l’annulation du permis de construire. Des recours étaient en cours à cause de problèmes de propriétaires mais aussi pour des associations écologistes qui militent contre le projet et la suppression de tous ces arbres (sachant que le mal a déjà été fait) et d’espèces animales.

Maintenant, à voir pourquoi le chantier a été stoppé.

La CMB a contré en posant un nouveau recours, mais les procédures risquent d’être longues avant une potentielle reprise des travaux. Au mieux, ils pourront reprendre au printemps prochain.

Ce message a été modifié par j'ib - 19 octobre 2022 - 21:26 .

Vive le ski et les Rm's !! :)
8

#12 L'utilisateur est hors-ligne   PassionRM 

  • TCD8 du Lys
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 716
  • Inscrit(e) : 10-juillet 19

Posté 19 octobre 2022 - 21:11

Bonsoir,
qu'attendaient les écolos et les propriétaires pour déposer le recours ? Sachant que les dernières photos datent du 28 septembre 2022 et que le débardage était avancé comme vous dites.

Ce message a été modifié par PassionRM - 19 octobre 2022 - 21:12 .

Du TKD au TPH… Vive toutes les RMs !!!
De la vieillerie des années 30 aux nouveautés, vive les RMs !!!

Prochain(s) reportage(s), prévus sur le (très) long terme: voir ma page personnelle.
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   Marieva 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 939
  • Inscrit(e) : 01-juillet 16

Posté 19 octobre 2022 - 21:33

Peut-être que le recours a été déposé avant, et la justice a un peu mis de temps à réagir ….
0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   PassionRM 

  • TCD8 du Lys
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 716
  • Inscrit(e) : 10-juillet 19

Posté 19 octobre 2022 - 21:42

C'est ce que je suis aussi en train de me dire, vu sa lenteur de manière générale.
Du TKD au TPH… Vive toutes les RMs !!!
De la vieillerie des années 30 aux nouveautés, vive les RMs !!!

Prochain(s) reportage(s), prévus sur le (très) long terme: voir ma page personnelle.
0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   Guigui74 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 8 647
  • Inscrit(e) : 27-juillet 06

Posté 19 octobre 2022 - 21:49

Peut-être aussi qu'on a lancé les travaux sans même attendre que le(s) recours soi(en)t purgé(s)?
Hâte de savoir le fin mot de cette histoire...
In Ropeways I Trust
0

#16 L'utilisateur est hors-ligne   j'ib 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 5 681
  • Inscrit(e) : 26-juin 09

Posté 19 octobre 2022 - 21:57

Voir le messageGuigui74, le 19 octobre 2022 - 21:49 , dit :

Peut-être aussi qu'on a lancé les travaux sans même attendre que le(s) recours soi(en)t purgé(s)?
Hâte de savoir le fin mot de cette histoire...

Un recours n'est pas suspensif, quel intérêt d'attendre ?
Vive le ski et les Rm's !! :)
0

#17 L'utilisateur est hors-ligne   Hiegel 

  • TCD2 de la Cote 2000
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 462
  • Inscrit(e) : 10-juillet 17

Posté 19 octobre 2022 - 22:10

Ces associations écolos, toujours là pour casser l'ambiance^^.
Les arbres retirés devraient être compensés par le reboisement des anciens layons, et puis, après une courte recherche, on apprend qu'un conifère absorbe environ 2x moins de CO2 qu'un feuillu. Le combat n'est de toute évidence pas là, mais dans les grandes forêt type Amazonie, ou bien dans les forêts roumaines où les coupes illégales sont monnaie courante.
Ça m'a tout l'air d'être un nouvel exemple de faux activiste : on embête le monde chez soit, mais on ferme les yeux sur les vrais problèmes.

De toute façon, comme l'a dit j'ib, le mal est fait. Maintenant, il faut voir ce que les propriétaires ont à dire, mais un accord devrait vite être trouvé...
2

#18 L'utilisateur est hors-ligne   Riridesmontagnes 

  • TK de la Boule de Gomme
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1
  • Inscrit(e) : 19-octobre 22

Posté 20 octobre 2022 - 06:35

Bonjour,

Merci pour le reportage ! Top 👍

Concernant l’annulation du permis de construire, le dossier a l’air complexe (surtout avec la gare G1 du TSD des Crêtes) … problème de zonage avec le PLU et le plan de prévention des risques naturels, absence de mesures compensatoires…

je suis pas un expert en doit mais voila 2/3 informations du tribunal administratif de Grenoble le 20 septembre 2022 / n° 2205467 :


- la construction de la gare de départ du télésiège dans le lit d'un cours d'eau, avec un remblai important, pouvant créer des embâcles ou être emportée en cas de crue, témoigne d'une erreur manifeste d'appréciation au regard de l'article R. 111-2 du code de l'urbanisme, le projet étant d'ailleurs situé dans une zone rouge du plan de préventions des risques naturels

. Les auteurs des deux requêtes soutiennent que l'étude d'impact du projet est notoirement insuffisante en ce qu'elle n'a pas été actualisée pour prendre en compte les évolutions du projet et ses véritables incidences sur l'environnement. Ce moyen, tiré de la violation des dispositions de l'article L. 122-1-1 du code de l'environnement et de celles de l'article R. 122-5 II e) paraît propre à créer, en l'état de l'instruction, un doute sérieux quant à la légalité de la décision attaquée.

le projet n'est pas situé dans la zone N1s, de l'exception d'illégalité du plan local d'urbanisme, de la violation du plan de prévention des risques naturels et de l'erreur manifeste d'appréciation. En ce qui concerne la requête 2205530, il s'agit des moyens relatifs à la méconnaissance des dispositions des articles N2, N4 et N13 du plan local d'urbanisme, la violation du plan de prévention des risques naturels, l'absence de mesures compensatoires et l'absence de raison impérative d'intérêt public majeur justifiant la destruction d'espèces protégées

0) car aucun élément ne permet de dire que le pétitionnaire ait obtenu les autorisations correspondantes au titre de la loi sur l'eau ;



Aïe aïe aïe
0

#19 L'utilisateur est hors-ligne   Mart 

  • TSD4B des Jasseries
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 277
  • Inscrit(e) : 12-décembre 09

Posté 21 octobre 2022 - 14:05

 j, le 19 octobre 2022 - 21:57 , dit :

 Guigui74, le 19 octobre 2022 - 21:49 , dit :

Peut-être aussi qu'on a lancé les travaux sans même attendre que le(s) recours soi(en)t purgé(s)?
Hâte de savoir le fin mot de cette histoire...

Un recours n'est pas suspensif, quel intérêt d'attendre ?

Effectivement après signature d'un arrêté de permis, il existe un délai de 2 mois pour les recours. Et cela arrive quand même souvent, lorsque des arrêtés de DAET sont signés en Avril, que le maitre d'ouvrage débute tout de même les travaux, la montagne faisant que les travaux sont uniquement possible d'avril à novembre.

Comme dit j'ib, les recours administratifs et contentieux ne sont pas suspensifs et cela prend souvent des longs mois avant qu'une décision ne tombe. Mais cela n’empêche pas que, si l'urgence du recours s'impose, les personnes ayant déposé le recours peuvent solliciter en parallèle le juge des référés (procédure d'urgence qui ne prend que quelques semaines) pour qu'il ordonne ou non la suspension du permis, le temps que le recours soit traité.

Je ne connais pas le dossier à Megève, mais probablement que les opposants ont déposé un recours en référé en parallèle des recours classiques pour obtenir la suspension du permis le temps que l'affaire soit traitée, et qu'ils ont réussi à obtenir du juge des référés la suspension des travaux pour l'instant... A suivre donc

A l'avenir, avec les associations d'écologistes qui se veulent de plus en plus nombreuses et bien organisées, ce genre de recours risque d'être redondant sur les gros projets qui font débat (projet retenue et réseaux neige, création de remontées sur de nouveaux axes, gros terrassements de pistes...)

Ce message a été modifié par Mart - 21 octobre 2022 - 14:20 .

0

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)