Forums Remontées Mécaniques: Ski : la France décroche d’une place - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Ski : la France décroche d’une place

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Sidious 

  • TSD4 du Plan du Four
  • Groupe : Membres
  • Messages : 222
  • Inscrit(e) : 07-décembre 15

Posté 26 septembre 2017 - 07:04

hello,
"Habituée à osciller entre la 1ère et la deuxième place, la France sera finalement, pour l’hiver 2016/2017, la troisième destination mondiale pour le ski puisque si les Etats-Unis conserve leur première place pour la seconde année consécutive, l’Autriche grappille une place pour se classer deuxième destination mondiale..."
Montagne
1

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Clément05 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 4 407
  • Inscrit(e) : 22-mai 11

Posté 26 septembre 2017 - 12:46

Les gens n'étant globalement plus à la recherche du vrai ski mais plus de parcs d'attraction, cela ne m'étonne pas : les TSD8BCAODGHKLQ (comprendre avec plein d'options inutiles à mes yeux pour la plupart) et les pistes bleues boulevarisees sans aucune saveur ont l'air d'être légions en Autriche donc forcément ça plait! Pas d'efforts, tout à portée de main.

Triste mais réel...

Ce message a été modifié par Clément05 - 26 septembre 2017 - 12:47 .

Reprise de mes photos et contenus interdite sans autorisation au préalable.

Liste de reportages prévus (photos faites) : voir ma page personnelle (profil). En cas de litiges, me contacter par MP.
1

#3 L'utilisateur est hors-ligne   jef48 

  • TK de la Boule de Gomme
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1
  • Inscrit(e) : 26-septembre 17

Posté 26 septembre 2017 - 15:08

Voir le messageClément05, le 26 septembre 2017 - 12:46 , dit :

Les gens n'étant globalement plus à la recherche du vrai ski mais plus de parcs d'attraction, cela ne m'étonne pas : les TSD8BCAODGHKLQ (comprendre avec plein d'options inutiles à mes yeux pour la plupart) et les pistes bleues boulevarisees sans aucune saveur ont l'air d'être légions en Autriche donc forcément ça plait! Pas d'efforts, tout à portée de main.

Triste mais réel...


bonjour clément05

est-ce-que tu as déjà eu l'occasion de skier en autriche?. Il n'y a pas que des pipistes. A solden, serfaus, ischgl, il y a de quoi faire du gros ski.
Dans les grandes stations de Tarentaise il y a des beaucoup de bleues boulevarisées aussi.Ceci étant c'est vrai que de nombreux touristes recherchent la facilité.....
4

#4 L'utilisateur est hors-ligne   fan2montagne73 

  • TCD2 de la Cote 2000
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 461
  • Inscrit(e) : 25-octobre 16

Posté 26 septembre 2017 - 17:00

C'est vrai que maintenant le ski doit être synonyme d'accessibilité et de confort ; cependant maintenant c'est devenu de la démesure complète. Y'a rien qu'à voir les 3S qui fleurissent un peu partout, les TSD8 qui au finale ne sont même plus si oufs que ça, et des stations qui s'achètent des remontées totalement inutiles (ex : le télécombi du Rif Nel Express à Huez).
De plus pour faire tout ça on explose des rochers, on nivelle des terrains et on détruit (officieusement toujours) la nature et sa faune. Mais ce qui me sidère le plus c'est ce nombre de touristes qui se trouvent insatisfaits par de telles infrastructures !!! On marche vraiment sur la tête...

Mais, je pense que cette baisse de fréquentation (en Europe surtout) est due à ce fossé législatif entre France et Autriche. Je m'explique : en France on est est obligé de faire des tonnes de paperasse pour faire un chantier même quelconque (cannons à neige, rajouts de filets...), alors qu'en Autriche c'est plus libre et limite "open bar", du coup c'est libre cours aux pistes très larges, équipés avec des cannons et avec des remontées gigantesques.

Après, la différence de loi entre les deux pays ne m'importe que peu, c'est l'usage qu'on en fait. Je sais pas si on se rend bien compte mais on est entrain de détruire la nature juste pour notre plaisir, et après on ose encore se dire amis de la nature... Je pense qu'une réflexion sur le sujet serait une bonne chose.

A bon entendeur...
Ici jamais notre regard ne quitte l'objet à conquérir,
Ici on contemple notre but,
Et la vue élève l'esprit.
1

#5 L'utilisateur est hors-ligne   j'ib 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 5 021
  • Inscrit(e) : 26-juin 09

Posté 26 septembre 2017 - 17:18

Voir le messagefan2montagne73, le 26 septembre 2017 - 17:00 , dit :

C'est vrai que maintenant le ski doit être synonyme d'accessibilité et de confort ; cependant maintenant c'est devenu de la démesure complète. Y'a rien qu'à voir les 3S qui fleurissent un peu partout, les TSD8 qui au finale ne sont même plus si oufs que ça, et des stations qui s'achètent des remontées totalement inutiles (ex : le télécombi du Rif Nel Express à Huez).
De plus pour faire tout ça on explose des rochers, on nivelle des terrains et on détruit (officieusement toujours) la nature et sa faune. Mais ce qui me sidère le plus c'est ce nombre de touristes qui se trouvent insatisfaits par de telles infrastructures !!! On marche vraiment sur la tête...

Mais, je pense que cette baisse de fréquentation (en Europe surtout) est due à ce fossé législatif entre France et Autriche. Je m'explique : en France on est est obligé de faire des tonnes de paperasse pour faire un chantier même quelconque (cannons à neige, rajouts de filets...), alors qu'en Autriche c'est plus libre et limite "open bar", du coup c'est libre cours aux pistes très larges, équipés avec des cannons et avec des remontées gigantesques.

Après, la différence de loi entre les deux pays ne m'importe que peu, c'est l'usage qu'on en fait. Je sais pas si on se rend bien compte mais on est entrain de détruire la nature juste pour notre plaisir, et après on ose encore se dire amis de la nature... Je pense qu'une réflexion sur le sujet serait une bonne chose.

A bon entendeur...
Dans le fond tu as raison et je suis quasi tout le temps d'accord avec toi. Sauf que je ne pense pas que pour cette baisse d'une place il ne faut pas chercher midi à quatorze heures. D'une part on est en période de crise économique, certes moins marquée qu'en 2008 ou ces environs là, mais les gens font attention à ce qu'ils dépensent maintenant, et la crise est bien plus marquée en France qu'en Autriche. Ensuite on parle de l'Autriche aussi où dans ce pays ils ne vivent que du ski, en France ce n'est qu'un sport parmis tant d'autres et qui ne fait pas non plus rêver les quasi 70 millions d'habitants (faisons le ratio nb d'habitants/nb d'habitants qui skient pour ces deux pays ça doit être énorme), donc c'est tout à fait normal je trouve sur des saisons où il y a quasi pas de neige que l'Autriche, nation du ski, ait plus de skieurs qu'en France par exemple où les français pensent également à autre chose pour combler le manque de neige. En plus ces crises économiques et nivologiques (si je peux dire comme ça pour le manque de neige..) entraînent donc des baisses de CA pour la majorité des stations et surtout des baisses de bénéfices qui font que ça devient de plus en plus difficile d'investir pour attirer le public. Quand on discute avec les directeurs de stations petites à moyennes, les stations de skis sont dans leur majorité ou presque des gouffres financiers avec toutes les charges qu'il y a et ça se comprend d'autant plus que d'année en année il y a moins de neige.

Après tout ce qu'on dit est quasi tout lié, mais je pense qu'il faut partir de la base..

Ce message a été modifié par j'ib - 26 septembre 2017 - 17:20 .

Vive le ski et les Rm's !! :)
2

#6 L'utilisateur est hors-ligne   remontees 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 4 655
  • Inscrit(e) : 01-mai 14

Posté 26 septembre 2017 - 17:27

Pour Rif Nel : beau front de neige + confort => attirer des clients débutants assez aisés financièrement (double intérêt de croissance/renouvellement de la clientèle qui aura les moyens de payer le forfait) = image moderne + rentrées d'argent pour la station.

@Clément05 : Si je peux me permettre, c'est un peu caricatural. ;)

Ce message a été modifié par remontees - 26 septembre 2017 - 17:27 .

À venir, de nombreux reportages, peut-être un jour sur la Plagne !
3

#7 L'utilisateur est hors-ligne   fan2montagne73 

  • TCD2 de la Cote 2000
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 461
  • Inscrit(e) : 25-octobre 16

Posté 26 septembre 2017 - 18:07

Voir le messageremontees, le 26 septembre 2017 - 17:27 , dit :

Pour Rif Nel : beau front de neige + confort => attirer des clients débutants assez aisés financièrement (double intérêt de croissance/renouvellement de la clientèle qui aura les moyens de payer le forfait) = image moderne + rentrées d'argent pour la station.

@Clément05 : Si je peux me permettre, c'est un peu caricatural. ;)/>


Certes, certes mais trop gros à om goût, un simple TSD aurait suffi, après c'est mon avis perso ;)
Ici jamais notre regard ne quitte l'objet à conquérir,
Ici on contemple notre but,
Et la vue élève l'esprit.
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   vautour83 

  • TK de la Boule de Gomme
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3
  • Inscrit(e) : 26-septembre 17

Posté 26 septembre 2017 - 19:45

Voir le messagejef48, le 26 septembre 2017 - 15:08 , dit :

Voir le messageClément05, le 26 septembre 2017 - 12:46 , dit :

Les gens n'étant globalement plus à la recherche du vrai ski mais plus de parcs d'attraction, cela ne m'étonne pas : les TSD8BCAODGHKLQ (comprendre avec plein d'options inutiles à mes yeux pour la plupart) et les pistes bleues boulevarisees sans aucune saveur ont l'air d'être légions en Autriche donc forcément ça plait! Pas d'efforts, tout à portée de main.

Triste mais réel...


bonjour clément05

est-ce-que tu as déjà eu l'occasion de skier en autriche?. Il n'y a pas que des pipistes. A solden, serfaus, ischgl, il y a de quoi faire du gros ski.
Dans les grandes stations de Tarentaise il y a des beaucoup de bleues boulevarisées aussi.Ceci étant c'est vrai que de nombreux touristes recherchent la facilité.....


Je pratique l'Autriche depuis quelques années. Contrairement à une idée reçue, pas plus de boulevard et même au contraire beaucoup de "skiroute", piste balisées non damées assez difficiles. Les remontées sont modernes il est vrai et la neige de culture omni présente aussi. Mais en plus de ce côté "ski" qualitatif et presque unique en son genre, sachez que l'hébergement est moins cher et beaucoup d'autres prestations liées au ski aussi. Alors si on parle un assez bon anglais, il est même moins cher d'aller skier en Autriche. Les autres Européens commencent à le comprendre.
Enfin, il faut reconnaître que l'on retrouve sur les pistes ce l'on retrouve dans les pays Germaniques : propreté, rigueur, organisation, savoir vitre. Vous ne verrez personne uriner au bord d'une piste en Autriche car les stations sont équipées de toilettes libre d'accès sur les pistes...
1

#9 L'utilisateur est hors-ligne   Anton aus Tyrol 

  • TSD6B du Diable
  • Groupe : Membres
  • Messages : 371
  • Inscrit(e) : 20-avril 10

Posté 26 septembre 2017 - 19:56

Pour aller de temps en temps en Autriche, quelques constats :

- La tendance vacances est plus au loisir d'hiver cool, avec ski boulevard/balades/resto/soins type spas. Sur ce terrain l'Autriche et ses capacités hôtelières y compris dans les petites stations a un coup d'avance. Les hôteliers investissent lourdement dans des structures toujours plus grosses et confortables, je vais régulièrement à Brand (Voralberg) et à Crest-Voland (de taille comparable) et l'écart est flagrant. De plus en plus de français partent en Autriche skier, et pas seulement les Alsaciens !
- La hausse du Franc Suisse a amené beaucoup de touristes allemands (les premiers clients de ce marché) à se rabattre sur le pays moins cher qui parle leur langue le plus proche et qui propose un service à la hauteur : l'Autriche.

Dans le même temps les domaines skiables autrichiens ont massivement investi dans des mega remontées (j'aime l'abréviation TSD8BASCTYIP !) quitte a bousiller leur montagne (on l'a bien fait dans les années 70...) et planter des G1 et G2 qui ressemblent à des immeubles de la Défense ou la Part-Dieu. Les domaines sont lourdement endettés et il ne faudrait pas que les hivers sans neige se répètent, les conséquences financières seraient catastrophiques pour certains petits domaines (par ex à Brand (Voralberg) ont été construits en 5 ans 2 TCD et 1 TPH pour 20 remontés et un domaine qui culmine à 2000m max : la trésorerie devient compliquée à gérer ces dernières années...).

Finalement peu importe qui est No1 ou No2, la réalité est au niveau de chaque station et comment les habitants maitrisent ou non leur développement touristique et environnemental.
2

#10 L'utilisateur est hors-ligne   vautour83 

  • TK de la Boule de Gomme
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3
  • Inscrit(e) : 26-septembre 17

Posté 27 septembre 2017 - 10:31

Voir le messageAnton aus Tyrol, le 26 septembre 2017 - 19:56 , dit :

Pour aller de temps en temps en Autriche, quelques constats :

- La tendance vacances est plus au loisir d'hiver cool, avec ski boulevard/balades/resto/soins type spas. Sur ce terrain l'Autriche et ses capacités hôtelières y compris dans les petites stations a un coup d'avance. Les hôteliers investissent lourdement dans des structures toujours plus grosses et confortables, je vais régulièrement à Brand (Voralberg) et à Crest-Voland (de taille comparable) et l'écart est flagrant. De plus en plus de français partent en Autriche skier, et pas seulement les Alsaciens !
- La hausse du Franc Suisse a amené beaucoup de touristes allemands (les premiers clients de ce marché) à se rabattre sur le pays moins cher qui parle leur langue le plus proche et qui propose un service à la hauteur : l'Autriche.

Dans le même temps les domaines skiables autrichiens ont massivement investi dans des mega remontées (j'aime l'abréviation TSD8BASCTYIP !) quitte a bousiller leur montagne (on l'a bien fait dans les années 70...) et planter des G1 et G2 qui ressemblent à des immeubles de la Défense ou la Part-Dieu. Les domaines sont lourdement endettés et il ne faudrait pas que les hivers sans neige se répètent, les conséquences financières seraient catastrophiques pour certains petits domaines (par ex à Brand (Voralberg) ont été construits en 5 ans 2 TCD et 1 TPH pour 20 remontés et un domaine qui culmine à 2000m max : la trésorerie devient compliquée à gérer ces dernières années...).

Finalement peu importe qui est No1 ou No2, la réalité est au niveau de chaque station et comment les habitants maitrisent ou non leur développement touristique et environnemental.


Exactement, tout est parfaitement résumé dans cette situation. Même constat du côté de Damüls, station moyenne du Vorarlberg. En parlant avec les acteurs locaux du développement, "soit ils investissaient massivement, soit ils disparaissaient". Tout le monde a investi, domaines et acteurs du tourisme.
Un vrai tour de table et une vrai conciliation à la Germanique.
1

#11 L'utilisateur est en ligne   Guigui74 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 6 936
  • Inscrit(e) : 27-juillet 06

Posté 27 septembre 2017 - 12:31

Est ce que le classement tient compte des skieurs locaux?
Car il n'aura échappé à personne que l'hiver dernier en France a été particulièrement misérable en terme d'enneigement et a fait suite à deux hivers mal enneigés.
Ajoutons à cela la baisse de la £ sachant que les Anglais fourniss(ai)ent un des plus gros si ce n'est le plus gros contingent de skieurs étrangers à la France...
Peut-être aussi s'est-on quelque peu endormi sur nos lauriers concernant les investissements en infrastructures notamment par rapport à l'Autriche?
Je donc cette situation comme étant multifactorielle.
In Ropeways I Trust
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   Sidious 

  • TSD4 du Plan du Four
  • Groupe : Membres
  • Messages : 222
  • Inscrit(e) : 07-décembre 15

Posté 27 septembre 2017 - 13:41

Voir le messagevautour83, le 27 septembre 2017 - 10:31 , dit :

Exactement, tout est parfaitement résumé dans cette situation. Même constat du côté de Damüls, station moyenne du Vorarlberg. En parlant avec les acteurs locaux du développement, "soit ils investissaient massivement, soit ils disparaissaient". Tout le monde a investi, domaines et acteurs du tourisme.
Un vrai tour de table et une vrai conciliation à la Germanique.

en parfait accord avec ces propos, je fréquente régulièrement la station de Mellau dans le Vorarlberg liée depuis quelques années à Damüls
en outre, il serait judicieux de comparer entre la France et l'Autriche les écarts de prix (logement, restauration, forfaits, cours) pour les enfants...
une dernière remarque subjective, quand je suis en Autriche, les professionnels sont attentionnés aux plaisirs du skieur, en France (je fréquente également et régulièrement quelques stations: les 2 Alpes, Tignes,...) ils sont attentionnés à mon porte-feuille !!! c'est mon fort ressentiment :angry: mentalités également différentes !
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   fan2montagne73 

  • TCD2 de la Cote 2000
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 461
  • Inscrit(e) : 25-octobre 16

Posté 27 septembre 2017 - 19:28

Voir le messageSidious, le 27 septembre 2017 - 13:41 , dit :

Voir le messagevautour83, le 27 septembre 2017 - 10:31 , dit :

Exactement, tout est parfaitement résumé dans cette situation. Même constat du côté de Damüls, station moyenne du Vorarlberg. En parlant avec les acteurs locaux du développement, "soit ils investissaient massivement, soit ils disparaissaient". Tout le monde a investi, domaines et acteurs du tourisme.
Un vrai tour de table et une vrai conciliation à la Germanique.

en parfait accord avec ces propos, je fréquente régulièrement la station de Mellau dans le Vorarlberg liée depuis quelques années à Damüls
en outre, il serait judicieux de comparer entre la France et l'Autriche les écarts de prix (logement, restauration, forfaits, cours) pour les enfants...
une dernière remarque subjective, quand je suis en Autriche, les professionnels sont attentionnés aux plaisirs du skieur, en France (je fréquente également et régulièrement quelques stations: les 2 Alpes, Tignes,...) ils sont attentionnés à mon porte-feuille !!! c'est mon fort ressentiment :angry: mentalités également différentes !


En fait je pense que ni l'un ni l'autre n'aiment les touristes pour l'aspect humain, je m'explique : en France , on a des identités régionales très marqués, ce qui fait que le touriste ou le nouvel habitant est mal considéré et mettra du temps avant de se faire accepter (habitant en Alsace je sais de quoi je parle !). Donc on a du mal à avoir un contact humain... C'est plutôt "consomme et casses-toi". Je pense qu'en Autriche ils ont compris ça et ils ne te le font pas sentir (parce que dans le fond...), c'est plus hypocrite mais au moins ils te font croire qu'ils sont accueillants.

Après libre à chacun de penser autrement ;)
Ici jamais notre regard ne quitte l'objet à conquérir,
Ici on contemple notre but,
Et la vue élève l'esprit.
1

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)