Forums Remontées Mécaniques: Les métiers de l'éléctrique - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Les métiers de l'éléctrique

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Mathisfuchs74170 

  • TK du Torret
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 62
  • Inscrit(e) : 30-août 16

Posté 13 septembre 2017 - 15:15

Bonjour,
J'aimerais savoir tous les métiers en électricité autour des remontées mécanique.
Merci d'avance
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Remontées Mécaniques 74 

  • TSF2 du Glacier des Bossons
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 133
  • Inscrit(e) : 28-février 17

Posté 13 septembre 2017 - 18:34

Salut,

tu as des métiers comme électrotechnicien ou électromécanicien en remontées mécaniques : tu préviens les pannes éventuelles en assurant un entretien régulier, procède aux différents réglages des armoires électriques, etc. Ce sont des domaines intéressants si tu veux exercer un métier technique en étant au cœur des installations, mais attention, étant donné que tu es en pleine montagne, les conditions de travail peuvent être rudes.
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Mathisfuchs74170 

  • TK du Torret
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 62
  • Inscrit(e) : 30-août 16

Posté 25 septembre 2017 - 09:20

Voir le messageRemontées Mécaniques 74, le 13 septembre 2017 - 18:34 , dit :

Salut,

tu as des métiers comme électrotechnicien ou électromécanicien en remontées mécaniques : tu préviens les pannes éventuelles en assurant un entretien régulier, procède aux différents réglages des armoires électriques, etc. Ce sont des domaines intéressants si tu veux exercer un métier technique en étant au cœur des installations, mais attention, étant donné que tu es en pleine montagne, les conditions de travail peuvent être rudes.


Ok super merci. :rolleyes:
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 682
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 25 septembre 2017 - 23:02

A mon avis c'est avant tout une question d'expérience. Il faut une bonne formation de base en électrotechnique, si possible en industrie (donc pas "bâtiment") et après chacun doit être en mesure de s'adapter.

Pour les RM il faut aimer travailler en extérieur, ne pas craindre le mauvais temps, y.c. le froid (savoir skier et connaître la montagne sont un plus); résister au stress, ne pas avoir le vertige et disposer de bonnes connaissances en mécanique (y.c. [oléo-]hydraulique) peut s'avérer utile.

D'un côté il y a la maintenance habituelle mais la partie la plus intéressante (et aussi la plus stressante car "The Show Must Go On") sont (à mon avis) les dépannages et là c'est à la fois une question d'expérience, de don et de chance. Certains électros attirent la poisse alors que d'autres ont un don inné pour découvrir l'origine des pannes. Après, pour atteindre le top du top il faut être doué, la formation et l'expérience seuls ne suffisent pas; un peu comme pour jouer un instrument de musique: on peut apprendre et évoluer mais pour faire partie des meilleurs il faut un don.

Perso je trouve regrettable cette tendance à baser les décisions de recrutement sur des diplômes, certificats et autres papelards alors qu'il faudrait avant tout évaluer les candidats sur le terrain. Devant un tableau de commande complexe (genre une bonne rangée d'armoires) je vois en quelques secondes si le gars est compétent ou non et je me fiche pas mal des papiers. Le pire ce sont les agences de placement avec des recruteurs qui ne connaissent souvent rien à la réalité du terrain.
Un autre facteur est la peur des examens, certaines personnes sont nulles aux examens en raison du stress mais excellentes sur le terrain.

Je précise que je ne travaille pas dans les RM mais à mon avis les spécificités des équipements électriques de RM s'apprennent "sur le tas". Idéalement il faudrait connaître un peu les entraînements et les automates programmables, et également avoir des bases en électronique. Mais si on a un niveau correct et la motivation je ne vois où est le probème... à condition de ne pas faire partie des "chats noirs" qui attirent les ennuis à la chaîne. :)

Ce message a été modifié par Velro - 25 septembre 2017 - 23:07 .

0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   jfd_ 

  • DMC des Grandes Platières
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 719
  • Inscrit(e) : 30-août 07

Posté 26 septembre 2017 - 17:43

J'ai toujours plaisir à lire ce type de propos car il représente la vraie vie des choses et j'ai personnellement un peu la même vision des choses. En tout cas, j'y adhère même si à mon sens, il faut malgré tout diversifier un peu les profils pour arriver à un tout cohérent au niveau d'une entreprise.
Envie d'appréhender l'entrainement cycle? Visitez le site VO2 Cycling ( http://www.vo2cycling.fr )
0

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)