Forums Remontées Mécaniques: Comment secourir un accidenté sur les pistes et en dehors - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Comment secourir un accidenté sur les pistes et en dehors Petit cours de secourisme

#1 L'utilisateur est hors-ligne   fan2montagne73 

  • TSD8 des Tommeuses
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 434
  • Inscrit(e) : 25-octobre 16

Posté 12 janvier 2017 - 19:05

Secourir en Montagne

L'hiver est là, les vacances approchent à grand pas et je me suis dis qu'un petit peu de secourisme dans un forum de passionnés du câble et de montagne ne serait pas superflu ;)

I) Préambule

Nous avons tous déjà eu ou été victime d'une chute de ski, le plus souvent la chute est sans gravitée, mais il arrive beaucoup plus fréquemment qu'elle soit plus grave. Le chiffre est édifiant : seulement 12 % des Français sauraient comment réagir face à ce type de situation, c'est pour cela que la sensibilisation est essentielle. A travers ce "tuto" je m'efforcerait donc de rendre la théorie facile d'accès pour un meilleur sentiment de sécurité une fois sur la piste ou en dehors
Bonne lecture...

II) Petit point juridique

Nous pouvons souvent l'oublier ou l'ignorer mais ne pas porter secours à une victime est passible d'une amende voire d'une peine prison :
Article 223-6 du code pénale : "Quiconque pouvant empêcher par son action immédiate, sans risque pour lui ou pour les tiers, soit un crime, soit un délit contre l'intégrité corporelle de la personne s'abstient volontairement de le faire est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende .Sera puni des mêmes peines quiconque s'abstient volontairement de porter à une personne en péril l'assistance que, sans risque pour lui ou pour les tiers, il pouvait lui prêter soit par son action personnelle, soit en provoquant un secours".
Porter secours est donc un devoir citoyen et judiciaire.

III) Le B-A BA en 3 étapes sur les pistes

Lors d'une chute de ski tout peut aller très vite; c'est pour cela qu'un protocole simple à mettre en place est conseillé:

1) Protéger

Dès lors de l'accident la victime est vulnérable aux autres et par conséquent doit être protégée. Sur la piste le flux de skieurs doit être régulée et contenu loin de la victime, pour cela établissez un périmètre de sécurité et avertissez les skieurs en amont du lieu de l'accident. Éloignez également tout ce qui pourrais porter un risque pour vous et la victime (câbles électriques, balisage bancal...). Une fois que tout est sécurisé et sans risque approchez vous de la victime.

2) Intervenir

Les accidentés de ski comportent des traumatismes plus ou mois graves : il est donc proscrit de bouger ou de déplacer la victime sauf si sa vie est en danger immédiat (ravin, couloir d'avalanche instable, rochers qui menacent de tomber...) sous risque d'aggraver les lésions voire de faire mourir l'accidenté. Il en est de même si elle porte un casque : ne jamais l'enlever !!

En premier lieu il faut dialoguer avec la personne afin d'en assurer la conscience grâce à des questions simples et évidentes (Que s'est-il passé ? Quel jour on est ? Où avez-vous mal ?). Dans un autre cas si elle crie ou pleure vous vous en assurerez tout de suite :)/>.
En revanche si la victime est inconsciente prenez-lui les mains (délicatement) et posez lui la question suivante : "Monsieur/Madame si vous m'entendez clignez des yeux ou serrez moi la main". S’il y a réponse continuez le dialogue jusqu'à ce qu'elle redevienne consciente. Si non examinez sa respiration .

Soyez attentif au soulèvement de la cage thoracique et au souffle de la victime. Si elle respire couvrez-là et contrôlez toutes les minutes sa respiration. Dans le cas contraire commencer le massage cardiaque. Etant long à expliquer est très peu fréquent je mets le lien du site de la croix rouge Massage cardiaque Croix-Rouge.

Une fois la victime consciente ou vivante couvrez-là et rassurez-là dans la mesure du possible.

Si un saignement devait être repéré compressez la zone avec si possible un chiffon ou du tissus entre la main et la plaie (afin d'éviter d'éventuelles transmitions de germes). Si une large zone est touchée mettez en place un garrot avec du tissus pour arrêter le saignement. Attention lors de l'arrivée des secours indiquez depuis combien de temps il est en place.

N.B. Si la victime veut bouger son membre traumatisé (bras, jambe) laissez-là le soutenir seul. En revanche si le dos ou la tête est touchée ne pas la laisser faire de mouvement ou tenter de se lever : les lésions peuvent s'aggraver.

3) Alerter

Une fois la victime stabilisée et mise en sûreté il faut alerter. Sur les pistes il faut absolument oublier les numéros traditionnels (18 ou 112) mais se référer uniquement au numéro de la sécurité des pistes de votre station; il est les plus souvent inscrit sur les plans des pistes et sur les RM's.
Une fois en ligne avec le PC de secours restez calme et souvenez vous des informations clés à donner :
-La piste ou vous vous situez (et éventuellement son secteur ou la station s'il s'agît d'un grand domaine)
-Le numéro de balisage

-L'état de la victime (consciente/inconsciente)
-L'estimation de ses blessures et les soins apportés
Dans tous les cas restez à disposition de l'interlocuteur et ne raccrochez qu'à leur demande.
-l'âge de la victime ou un ordre de grandeur (enfant, adulte, personne âgée)

4) Arrivée des secours

Restez à leur disposition et essayez de répondre à toutes leurs questions.

IV) Avalanches et ARVA

Je pense que sur ce forum beaucoup pratiquent le ski hors piste (moi y compris) et ont une hantise : l'avalanche. Pour vous expliquer je vais d'abord faire un point sur l'équipement et ensuite sur la recherche en elle même.

1) Le matériel

Lors de sorties hors piste il est préférable d'être équipée; en voici une liste :
-casque (même sur pistes pensez-y il vous sauvera peut-être un jour)
-un matériel adapté (ski, chaussures, bâtons)
-un ARVA (Appareil de Recherche de Victimes d’Avalanche)
-une sonde
-une pelle
-éventuellement un coussin cervical (qui se déploie pour protéger les cervicales)

2) La mise en œuvre

Dans une avalanche le délai de survie est d'environ 15min pour les + chanceux et 5 min pour les moins résistants, il faut agir vite et procéder minutieusement.
L'ARVA est un appareil est très simple d'utilisation. Il fonctionne sur un système d'émetteur/récepteur. En effet dès que vous pointez le détecteur dans une direction le signal va s'intensifier ou s'affaiblir; dans ce cas aller vers le son le plus fort. Ensuite une fois dans la bonne direction le signal va émettre un "bip-bip" de plus en plus rapproché au fur et à mesure que vous vous rapprochez de la victime. Une fois les sons et bip au maximum il faut déplier la sonde (tige de 2m de long) et l'enfoncer dans le sol tous les 1 à 2 mètres. Une fois un objet dure détecté sous la sonde prenez votre pelle et dégagez la victime. Si vous avez du monde autour de vous faites-le savoir ! Ensuite examinez la victime comme expliquée ci dessus et massez si aucun signe de vie.
Si vous étiez en groupe comptez-vous et faites en part aux secouristes. Toutefois si un groupe/personne autre que vous ou vos amis aurait été pris dans l'avalanche indiquez-le aussitôt.
N.B : si un de vos amis est coincée et que vous l'avez vu n'y allez pas tout seul car une sur-avalanche est vite arrivée.

A+ et bon ski

Ce message a été modifié par fan2montagne73 - 19 mars 2017 - 17:04 .

Ici jamais notre regard ne quitte l'objet à conquérir,
Ici on contemple notre but,
Et la vue élève l'esprit.
1

#2 L'utilisateur est hors-ligne   CB06 

  • TSF2 du Glacier des Bossons
  • Groupe : Membres
  • Messages : 130
  • Inscrit(e) : 20-février 16

Posté 12 janvier 2017 - 21:39

Merci pour ce petit dossier très intéressant, bonne initiative en ce " début " de saison :)
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   pistenbully fan 

  • TCD12 du Prorel
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 726
  • Inscrit(e) : 03-novembre 13

Posté 12 janvier 2017 - 21:58

Merci pour l'ouverture de ce sujet, qui est en plus très bien expliqué!

Je me permet de rajouter une ou deux petites choses.

Je travaille en station entre exploitation et un peu les sauvetages et je fais aussi partie du secours alpin Suisse (secours en montagne).

Et j'aimerais bien insister sur le lieu de l’accident. Je travaille dans une petite station et les gens ont de la peine à regarder les panneaux avec les numéros. C'est en tout cas ce que j'ai pu remarquer. Les gens sont plus dans l'urgence de donner l'alarme, plutôt que regarder et pouvoir donner une alarme précise, car même dans une petite station c'est pas toujours facile de trouver le lieu. Et quelque chose qui est important c'est aussi l'âge de la personne (estimation) au moins si c'est un enfant, un jeune ou un adulte, car on prend pas forcement le même matériel entre un adule ou un enfant.

Pour l'avalanche il faut vraiment faire attention au risque de sur avalanche. Si c'est un copain à vous, vous aurez forcement envie d'y aller. Mais il faut vraiment prendre en compte ce risque car beaucoup de sur accident sont arrivé comme ça.
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   shuntage 

  • TCD8 du Lys
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 660
  • Inscrit(e) : 19-février 06

Posté 13 janvier 2017 - 17:15

très bon sujet en effet . . . je rajoute un petit point qui va dans le sens pistenbullyfan . il faut balisé un accident avec les skis en croix planté dans la neige . en plus de protéger le lieu de l'accident , cela saute au yeux du pisteur qui cherchera au milieu du la foule avec une indication vague du lieu .

et même en attendant les secours cela permet a certains professionnels ( moniteur mecano perchemman ) qui passerai a coté de venir " prendre la température" . et souvent de confirmer et préciser le lieu de l accident par radio . . .

Ce message a été modifié par shuntage - 15 janvier 2017 - 08:34 .

0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   fan2montagne73 

  • TSD8 des Tommeuses
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 434
  • Inscrit(e) : 25-octobre 16

Posté 14 janvier 2017 - 11:08

Merci,
c'est super je vais modifier ça ;)
Ici jamais notre regard ne quitte l'objet à conquérir,
Ici on contemple notre but,
Et la vue élève l'esprit.
0

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)