Forums Remontées Mécaniques: TKD Petit Choucas & TKD Grand Choucas - Manigod (Les Aravis) - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

TKD Petit Choucas & TKD Grand Choucas - Manigod (Les Aravis) Montagner - 1972

#1 L'utilisateur est hors-ligne   GPS-74 

  • TCD12 du Prorel
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 734
  • Inscrit(e) : 06-juin 08

Posté 28 mars 2009 - 18:39

Je vous présente un reportage sur les téléskis débrayables du Petit et du Grand Choucas à Manigod dans le massif des Aravis.

Manigod est une station de sports d’hiver située en Haute-Savoie. Avec les stations de la Clusaz, du Grand-Bornand et de Saint-Jean-de-Sixt, elle forme le massif des Aravis.

La commune se compose de deux grandes zones habitables :
  • le centre du village de Manigod : situé au dessus de Thônes, il est le centre administratif de la commune.
  • les cols de la Croix-Fry et de Merdassier : ces deux cols situés de chaque côté de la Tête de Cabeau (1680m) concentrent la majorité des activités touristiques notamment avec le ski alpin dont le domaine skiable occupe depuis la fin des années 60/début des années 70 la Tête de Cabeau et l’Etale.

Actuellement, le domaine skiable comporte une vingtaine de remontées mécaniques pour 25 kilomètres de pistes réparties sur deux secteurs : le secteur de la Croix-Fry et le secteur de Merdassier/Etale.
N'hésitez pas à consulter avec ce reportage la description de la station de Manigod.


Image IPB

Au sommaire :
  • Les débuts de l'équipement du col de Merdassier et la liaison avec la Clusaz
  • Présentation des téléskis du Choucas
  • Les gares aval
  • Le début des deux lignes
  • La gare amont du téléski du Petit Choucas
  • Suite de la ligne du téléski du Grand Choucas
  • La gare amont du téléski du Grand Choucas
  • Clôture


Les débuts de l'équipement du col de Merdassier et la liaison avec la Clusaz

En 1971, les deux premières remontées mécaniques de Merdassier sont installées : il s'agit des téléskis du Chevreuil et du Petit Chamois. Ce dernier part en amont de la route du col sur le versant de l'Etale et, après avoir monté quelque peu sur ces alpages, permet de skier sur des pistes techniques, comme il n'y en avait encore point sur le domaine puisque les autres appareils étaient voués à la desserte de pistes faciles et moyennes. L'année suivante, l'extension du domaine skiable de Merdassier continue avec l'installation des téléskis des Chevrettes, du Petit Choucas et du Grand Choucas.

Les deux téléskis du Choucas sont installés sur le même versant que le téléski du Petit Chamois mais ils desservent des pistes moins difficiles que celui-ci. Partant au niveau du bâtiment technique de l'exploitant qui fait également restaurant, les téléskis montent en parallèle l'un et l'autre vers l'Etale. Celui du Petit Choucas est court, puisqu'il est voué principalement aux débutants voulant s'expérimenter tranquillement sur ce secteur. Le téléski du Grand Choucas a quant à lui pour but d'attirer une clientèle plus sportive, en montant dans une zone assez pentue du secteur, qui est d'ailleurs très surveillé au niveau du risque d'avalanche assez élevé et obligeant l'installation à fermer en cas de menace de coulées.

Avec le temps, une nouvelle fonction est venue s'ajouter à ces deux téléskis. En effet, ils permettent via une longue piste, bleue mais assez plate, de rejoindre le téléski du Laquais sur le domaine de la Clusaz. Ce dernier propose d’ailleurs l'inverse grâce à une autre piste bleue, arrivant au niveau du départ des téléskis du Choucas. Cet endroit devient ainsi un point de liaison inter-station stratégique, qui ne sera pas remis en cause avec l'arrivée du télésiège de la Croix-Fry dès 1985 sur le secteur voisin.

Après quelques années de pause, le domaine de Merdassier reprend ses investissements en installant les téléskis du Grand Chamois (1977), du Merle (1983) mais surtout le télésiège de Chevreuil (1987) en remplacement du téléski existant.
Depuis cette période, le domaine n'a que peu évolué au niveau des remontées : seuls deux appareils ont été installés. A la place, un réseau de neige artificiel a été mis en place sur le versant de la Tête de Cabeau, alimenté par un lac artificiel. Le versant de l'Etale et ses quatre téléskis n'ont pas vu l'arrivée des enneigeurs artificiel alors que leurs pistes restent très attractives et assez exposées au vent latéral...


Situation des téléskis sur le plan des pistes :

Image IPB

Les téléskis du Choucas desservent de nombreuses pistes. Du haut du Grand Choucas, on a accès à trois pistes. Celles des Sapins et du Stade longent l'appareil sur la gauche tandis que la piste du Sorbier est à droite. Cette dernière permet également de rejoindre les téléskis du Chamois et est utilisée sur sa partie basse par les skieurs débutants prenant le Petit Choucas. La piste de la Coverie permet quant à elle la liaison vers la Clusaz. Elle est accessible depuis les deux téléskis, celui du Grand Choucas permettant toutefois de la rejoindre plus facilement et rapidement que son voisin grâce au lâcher intermédiaire.



Présentation des téléskis du Choucas

La réalisation des téléskis du Choucas en 1972 a été confiée à l'entreprise Montagner qui fournira la quasi-totalité des téléskis de la station. Ces appareils étaient typiques pour leur époque : ils sont équipés de gares primitives très hautes avec leurs potences de décâblage, et une gare amont de type poulie flottante.

Malgré une forte ressemblance des gares avec les autres téléskis Montagner installés jusqu'à cette année 1972, on constate que la gare du Petit Choucas est pour la première fois équipée de deux fûts et sans potence de dépose aussi haute que les autres, faits rarissimes sur ces gares primitives "baby" conçues pour être les plus simples possibles. Le téléski des Chevrettes construit la même année à Merdassier montre clairement cette innovation car celui-ci est dans la continuité des téléskis construits jusque-là, avec un seul fût et la potence de dépose très haute au-dessus de la structure (voir ici le reportage dédié à cet appareil).

Actuellement, le débit cumulé de ces deux appareils est suffisant sur l'ensemble de la saison, hormis lors des moments de forte affluence. Le remplacement de ces appareils est toutefois envisagé, ce qui permettra d'augmenter le débit sur le secteur, d'y ramener une dynamique et d'améliorer la liaison avec la Clusaz...



Les caractéristiques actuelles du téléski du Petit Choucas :

Caractéristiques administratives :
  • Nom de l'installation : le Petit Choucas
  • Type d'appareil : téléski à perches découplables
  • Secteur : Merdassier
  • Commune : Manigod
  • Exploitant : Manigod Labellemontagne
  • Saison d'exploitation : hiver
  • Constructeur : Montagner
  • Année de construction : 1972

Caractéristiques géométriques :
  • Altitude de la gare aval : 1550 m
  • Altitude de la gare amont : 1606 m
  • Longueur : 306 m
  • Dénivelée : 56 m
  • Pente moyenne : 19%
  • Pente maximale : 24%

Caractéristiques techniques :
  • Emplacement de la station motrice : aval
  • Emplacement de la station de tension : amont
  • Type de tension : contrepoids
  • Type de gare retour : poulie flottante
  • Capacité des perches : 1 personne
  • Dispositif d'accouplement : douille auto-coinçante

Caractéristiques de la ligne et d'exploitation :
  • Nombre de pylônes : 3
  • Nombre de virages : 0
  • Sens de montée : droite
  • Sens d’exploitation : montée
  • Vitesse en ligne : 2.35 m/s
  • Temps de montée : 2mn 10s
  • Débit : 645 p/h
  • Difficulté de la ligne : facile



Les caractéristiques actuelles du téléski du Grand Choucas :

Caractéristiques administratives :
  • Nom de l'installation : le Grand Choucas
  • Type d'appareil : téléski à perches découplables
  • Secteur : Merdassier
  • Commune : Manigod
  • Exploitant : Manigod Labellemontagne
  • Saison d'exploitation : hiver
  • Constructeur : Montagner
  • Année de construction : 1972

Caractéristiques géométriques :
  • Altitude de la gare aval : 1550 m
  • Altitude de la gare amont : 1775 m
  • Longueur : 775 m
  • Dénivelée : 225 m
  • Pente moyenne : 30%
  • Pente maximale : 46%

Caractéristiques techniques :
  • Emplacement de la station motrice : aval
  • Emplacement de la station de tension : amont
  • Type de tension : contrepoids
  • Type de gare retour : poulie flottante
  • Capacité des perches : 1 personne
  • Dispositif d'accouplement : douille auto-coinçante

Caractéristiques de la ligne et d'exploitation :
  • Nombre de pylônes : 10
  • Nombre de virages : 0
  • Sens de montée : gauche
  • Sens d’exploitation : montée
  • Vitesse en ligne : 3.5 m/s
  • Temps de montée : 3mn 41s
  • Débit : 680 p/h
  • Difficulté de la ligne : moyen



Les gares aval

Les gares aval sont situées au col de Merdassier, à 1550 mètres d'altitude sur le versant de l'Etale. C'est ici que se trouve la partie motrice des deux appareils. Celle du Grand Choucas se compose de deux pieds à l'arrière pour un seul à l'avant et sont reliés entre eux par une jambe de force. Le tout supporte une structure sur laquelle se trouve l'entrainement de l'installation, composé du motoréducteur et de la poulie motrice. Celle du Petit Choucas se compose quant à elle de deux pieds au même niveau. Une jambe de force reliée au sol permet d'aider la structure à se maintenir droite. C'est sur cette dernière que se trouve également l'entrainement de l'installation. A l'avant des gare, les poulies d'entrées et de sortie de gare sont côte-à-côte, ce qui était courant sur les téléskis primitifs de Montagner. Enfin, le poste de conduite principal se trouve ici, entre les deux gares.

Situation des gares aval au col de Merdassier :
Image IPB

Les gares dans leur environnement :
Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Vues rapprochées de la gare du Grand Choucas :
Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Vues rapprochées de la gare du Petit Choucas :
Image IPB

Image IPB



Le début des deux lignes

Les lignes des deux appareils sont parallèles sur leur parcours, mais on notera que le brin descendant de chacun d'eux se trouve à l'intérieur des deux lignes, ce qui est une configuration peu courante pour deux téléskis parallèles. Au départ, la pente est nulle jusqu'aux premiers pylônes à partir desquels on monte tranquillement jusqu'à l'arrivée du téléski du Petit Choucas. On trouve à ce même niveau depuis quelques années un lâcher intermédiaire sur le téléski du Grand Chamois. Celui-ci permet aux skieurs de rejoindre la piste de la Coverie assurant la liaison vers La Clusaz. Ensuite, la ligne du grand téléski se raidit entre les pylônes 4 et 6, pour devenir constante jusqu'à l'arrivée. Cette partie située entre les pylônes 7 à 10 est très soumise au vent, ce qui fait que la quantité de neige peut-être très faible en cas d’enneigement général moyen.


Le téléski du Grand Choucas :

La ligne comporte 10 pylônes numérotés de 1 à 10. Dans l'ordre de la montée, cela donne :
  • P1 : SC
  • P2 : S/SC avec une poulie inclinée à 90° pour le rétrécissement de la voie sur le brin descendant
  • P3 : SC
  • P4 : SC
  • P5 : SC
  • P6 : SC
  • P7 : S/SC
  • P8 : SC/SC
  • P9 : SC/SC
  • P10 : S/S


Le téléski du Petit Choucas :

La ligne comporte 3 pylônes numérotés de 1 à 3. Dans l'ordre de la montée, cela donne :
  • P1 : SC
  • P2 : S/SC
  • P3 : SC/SC


Vues sur la ligne :

Vue aérienne de la ligne avec l'emplacement des pylônes :
Image IPB

Vue sur la totalité des lignes depuis le versant de la Tête de Cabeau :
Image IPB

Le début des lignes vue de la partie basse de la piste des Sapins :
Image IPB

Et vue de la piste des Sorbiers :
Image IPB

Le replat intermédiaire avec l'arrivée du téléski du Petit Choucas :
Image IPB

La totalité de la ligne du téléski du Petit Choucas et le début de celle du Grand Choucas :
Image IPB

Image IPB

Les téléskis du Choucas avec la Tournette au fond :
Image IPB

Et ici avec le sommet de la Tête de Cabeau, qui permet de basculer sur la Croix-Fry :
Image IPB

La seconde partie de la ligne du téléski du Grand Choucas, plus raide :
Image IPB

Image IPB

Le Grand Choucas avec derrière la piste de la Joubarbe, et le sommet du téléski du Grand Chamois (on aperçoit la cabane du Catex) :
Image IPB

Le haut du téléski du Grand Choucas vue de la piste des Sorbiers :
Image IPB

La fin de la ligne du téléski du Grand Choucas avec au fond le départ du télésiège du Chevreuil :
Image IPB

L'intégralité de la ligne des Choucas vue depuis le sommet :
Image IPB

L'arrivée du téléski du Grand Choucas :
Image IPB

Pylônes 1 :
Image IPB

Portée entre les pylônes 1 et 2, avec la partie basse de la piste des Sapins à gauche :
Image IPB

Pylônes 2, dans la première partie montant faiblement :
Image IPB

Pylônes 3 :
Image IPB



La gare amont du téléski du Petit Choucas

La gare amont est située à 1606 mètres d'altitude dans les alpages de l'Etale, à proximité du pylône 4 du téléski du Grand Choucas. Elle est constituée d'une simple poulie flottante de retour tension par contrepoids monté sur un pylône tubulaire.

Le lâcher ne s'effectue pas au niveau du pylône 3 mais quelques mètres derrière :
Image IPB

Vues sur la gare :
Image IPB

Image IPB

Image IPB



Suite de la ligne du téléski du Grand Choucas

La ligne du téléski du Grand Choucas se poursuit :

Portée entre les pylônes 3 et 4 avec le lâcher intermédiaire :
Image IPB

Pylône 4, juste à côté de la poulie flottante du Petit Choucas :
Image IPB

Pylône 5, la pente s'incline progressivement :
Image IPB

Pylône 6, on distingue l'arrivée du téléski du Grand Chamois au fond à droite, à côté de la cabane du catex :
Image IPB

Portée entre les pylônes 6 et 7 :
Image IPB

Pylône 7 :
Image IPB

Pylône 8, la pente est assez raide sur cette partie assez soumise au vent :
Image IPB

Pylône 9 :
Image IPB

Portée entre les pylônes 9 et 10 :
Image IPB

Pylône 10 d'arrivée :
Image IPB



La gare amont du téléski du Grand Choucas

La gare amont est située à 1775 mètres d'altitude, en montant sur l'Etale. Elle est constituée d'une simple poulie flottante de retour tension par contrepoids monté sur un pylône tubulaire, comme son voisin.

La zone de lâcher, avec la poulie flottante sur le flanc de la montagne :
Image IPB

Vue sur la gare :
Image IPB

Image IPB

Image IPB



Clôture

Les téléskis du Grand et du Petit Choucas restent essentiels au domaine skiable. Outre le fait qu'ils permettent de retourner vers la Clusaz, ils font la joie des skieurs dévalant les pistes rouges de l'Etale, tout comme des débutants s'initiant sur le téléski du Petit Choucas. Labellemontagne projette leur remplacement dans quelques années, probablement à l'horizon 2030. D'ici là, il reste encore du temps pour profiter de ces deux installations du constructeur Montagner, dont le nombre d'appareils restant en service diminue d'année en année...
www.ski-aravis.com : Le site non officiel du domaine skiable des Aravis regroupant les stations de la Clusaz, le Grand-Bornand, Manigod et Saint-Jean-de-Sixt en Haute-Savoie (74).
0

#2 Invité_Val'tho78_*

  • Groupe : Invités

Posté 28 mars 2009 - 18:45

Superbe reportage... Belles photos... Bravo ;)
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   GPS-74 

  • TCD12 du Prorel
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 734
  • Inscrit(e) : 06-juin 08

Posté 28 mars 2009 - 18:47

N'hésitez pas à poster vos commentaires, remarques,...

Ce reportage est en double sur mon site par ici.


Historique du reportage :

Appareil(s) concerné(s) : TKD1 Petit Choucas ; TKD1 Grand Choucas

Reportage initial : mars 2009
Première refonte : octobre 2011
Deuxième refonte : juin 2017

Ce message a été modifié par GPS-74 - 13 juin 2017 - 19:33 .

www.ski-aravis.com : Le site non officiel du domaine skiable des Aravis regroupant les stations de la Clusaz, le Grand-Bornand, Manigod et Saint-Jean-de-Sixt en Haute-Savoie (74).
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   kilou53 

  • DMC du Pontillas
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 099
  • Inscrit(e) : 27-juin 08

Posté 28 mars 2009 - 19:02

Je crois qu'il a un problème avec la 1er phrase
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   GPS-74 

  • TCD12 du Prorel
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 734
  • Inscrit(e) : 06-juin 08

Posté 28 mars 2009 - 19:13

En effet, c'est un des problème du copier-coller. Il faut relire plusieurs fois pour vérifier qu'il n'y a pas d'erreurs qui traine. J'ai rectifié cette erreur et je vérifie qu'il n'y en a pas d'autres que j'ai pu oublier.
www.ski-aravis.com : Le site non officiel du domaine skiable des Aravis regroupant les stations de la Clusaz, le Grand-Bornand, Manigod et Saint-Jean-de-Sixt en Haute-Savoie (74).
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   GPS-74 

  • TCD12 du Prorel
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 734
  • Inscrit(e) : 06-juin 08

Posté 13 juin 2017 - 19:42

Reprise partielle du reportage (photos principalement, quelques modifications de textes) dans le premier message.

N'hésitez pas à poster vos commentaires, remarques,...
www.ski-aravis.com : Le site non officiel du domaine skiable des Aravis regroupant les stations de la Clusaz, le Grand-Bornand, Manigod et Saint-Jean-de-Sixt en Haute-Savoie (74).
1

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Guigui74 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 6 632
  • Inscrit(e) : 27-juillet 06

Posté 13 juin 2017 - 20:26

Belles photos!
Je n'ai jamais compris qu'on n'installe pas un LSP sur Petit Choucas: cela aurait permis de faciliter la liaison avec La Clusaz et de délester Grand Choucas, qui depuis la mise en place de ce stupide filet à l'arrivée de Petit Choucas est le seul à réellement la permettre désormais.
Je crains que ces téléskis là ne soient à moyen terme supprimés pour un TSF4 qui tuerait l'intérêt du ski propre par là-haut, comme j'ai pu le constater à côté...
In Ropeways I Trust
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   GPS-74 

  • TCD12 du Prorel
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 734
  • Inscrit(e) : 06-juin 08

Posté 13 juin 2017 - 21:37

Je suis complètement d'accord ! Depuis la mise en place de ce filet, tout le monde utilise désormais Grand Choucas pour... lâcher à l'intermédiaire et rejoindre la Clusaz ! Résultat le Petit Choucas est déserté, au point de même fermer certains jours comme on peut le voir sur les photos... Tandis qu'on fait maintenant de longues files d'attentes pour rejoindre le sommet du téléski et se retrouver presque seul sur les pistes du haut ! Je crains que le jour où le TSF4 verra le jour les difficultés d'exploitation empirent par rapport au grand téléski actuel : la ligne sera plus exposée au vent, les avalanches menaceront toujours et les périodes de manque de neige risquent de compromettre la liaison avec la Clusaz en l'absence de canons à neige... Bref je suis du même avis que toi pour ces téléskis qui méritent encore de rester... ça sera un Belvédère bis cette affaire !
www.ski-aravis.com : Le site non officiel du domaine skiable des Aravis regroupant les stations de la Clusaz, le Grand-Bornand, Manigod et Saint-Jean-de-Sixt en Haute-Savoie (74).
1

#9 L'utilisateur est hors-ligne   Guigui74 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 6 632
  • Inscrit(e) : 27-juillet 06

Posté 13 juin 2017 - 22:17

Je pensais plus à une Tête de Cabeau bis ;)
Il faudrait sur ce versant un téléporté, mais qui monte haut et aille vite, complété par des TKE plus ou moins rapides selon la clientèle visée, comme les téléskis actuels mais avec un cadencement plus élevé pour un meilleur débit.
Et bien sûr, comme maintenant presque partout dans les Aravis à l'exception peut-être des hauts des combes, on ne peut plus faire l'économie de canons à neige...
In Ropeways I Trust
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   91@g 

  • FUN de Peclet
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 1 288
  • Inscrit(e) : 13-mai 06

Posté 05 février 2018 - 21:51

Bonsoir à tous !
Petit tour ce week-end avec l'alexois sur le domaine de La Clusaz, très bon au demeurant !
J'ai remarqué en passant hier à Manigod que le TK du Petit Choucas était actuellement fermé pour cause a priori de maintenance du moteur (celui-ci étant absent), mais peut-être pas que.

Quelques photos :
La gare sans son moteur et sa poulie motrice :
Image IPB

Câble arnaché via des mords à la gare :
Image IPB

Capot du moteur déposé :
Image IPB

Plus de moteur, de poulie, et très certainement d'autres éléments ?
Image IPB

La grande majorité des perches a été mise en ligne durant la maintenance :
Image IPB

Voilà, vous serez surement plus précis que moi pour décrire le pourquoi du comment.

Sur ce, bonne soirée. :ph34r:
91@g
5

#11 L'utilisateur est hors-ligne   Guillaume69 

  • TCD8 du Lys
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 628
  • Inscrit(e) : 20-octobre 13

Posté 05 février 2018 - 22:35

En voyant les images, il s'agit surement d’une casse moteur et/ou réducteur brutale et inattendue en pleine exploitation. Car en regardant bien les photos, on peut voir que beaucoup de perches sont en ligne dans le sens de la montée, ce qui veut dire des clients étaient sur la ligne quand la panne s'est produite et ont donc dû évacuer.
La mise en ligne des perches n'est donc pas du tout volontaire et n'a pas eu lieu lors d'une maintenance mais signifie que le TK était en pleine heure de pointe lors de la panne.
La Satelc a dû s'empresser de le démonter pour le faire réparer soit chez son constructeur ou alors directement chez Poma qui assure la maintenance des TKD Montagner.
Sur les TK assez ancien comme celui-ci, malgré les révisions, les pannes peuvent être fréquentes surtout quand il s'agit de la motorisation d'origine. ;)
La reprise de tension (câbles harnachés à la gare comme tu le dis) est dû à l'absence de la poulie motrice mais pourquoi celle-ci a-t-elle aussi disparue, mystère...

Ce message a été modifié par Guillaume69 - 05 février 2018 - 22:42 .

3 Vallées Addict'
Savoie Mont Blanc Addict'
2

#12 L'utilisateur est hors-ligne   zip6974 

  • FUN de Peclet
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 331
  • Inscrit(e) : 28-juin 08

Posté 06 février 2018 - 22:14

Voir le messageGuillaume69, le 05 février 2018 - 22:35 , dit :

En voyant les images, il s'agit surement d’une casse moteur et/ou réducteur brutale et inattendue en pleine exploitation. Car en regardant bien les photos, on peut voir que beaucoup de perches sont en ligne dans le sens de la montée, ce qui veut dire des clients étaient sur la ligne quand la panne s'est produite et ont donc dû évacuer.
La mise en ligne des perches n'est donc pas du tout volontaire et n'a pas eu lieu lors d'une maintenance mais signifie que le TK était en pleine heure de pointe lors de la panne.
La Satelc a dû s'empresser de le démonter pour le faire réparer soit chez son constructeur ou alors directement chez Poma qui assure la maintenance des TKD Montagner.
Sur les TK assez ancien comme celui-ci, malgré les révisions, les pannes peuvent être fréquentes surtout quand il s'agit de la motorisation d'origine. ;)
La reprise de tension (câbles harnachés à la gare comme tu le dis) est dû à l'absence de la poulie motrice mais pourquoi celle-ci a-t-elle aussi disparue, mystère...

La satelc ou Labellemontagne ? Je croyais que l’exploitant de manigod était Labellemontagne ?
Le tk date de 1972 .....peut être le signe qu’il devrait etre changé rapidement ...

Ce message a été modifié par zip6974 - 06 février 2018 - 22:16 .

Les faits sont têtus ;) N'en déplaise à certains !
-1995-2008: 3 TSD6 3TSF au Grand-Bornand
-2008-2014: Aucun nouveau télésiège, 1 seul tk
-2014-2020: 1 TSD6 et peut-être une autre nouvelle remontée ;)
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   GPS-74 

  • TCD12 du Prorel
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 734
  • Inscrit(e) : 06-juin 08

Posté 06 février 2018 - 22:39

Voir le messageGuillaume69, le 05 février 2018 - 22:35 , dit :

En voyant les images, il s'agit surement d’une casse moteur et/ou réducteur brutale et inattendue en pleine exploitation. Car en regardant bien les photos, on peut voir que beaucoup de perches sont en ligne dans le sens de la montée, ce qui veut dire des clients étaient sur la ligne quand la panne s'est produite et ont donc dû évacuer.
La mise en ligne des perches n'est donc pas du tout volontaire et n'a pas eu lieu lors d'une maintenance mais signifie que le TK était en pleine heure de pointe lors de la panne.
La Satelc a dû s'empresser de le démonter pour le faire réparer soit chez son constructeur ou alors directement chez Poma qui assure la maintenance des TKD Montagner.
Sur les TK assez ancien comme celui-ci, malgré les révisions, les pannes peuvent être fréquentes surtout quand il s'agit de la motorisation d'origine. ;)
La reprise de tension (câbles harnachés à la gare comme tu le dis) est dû à l'absence de la poulie motrice mais pourquoi celle-ci a-t-elle aussi disparue, mystère...

Je pense aussi qu'il s'agit d'une panne en exploitation. Cela peut arriver à n'importe quel appareil, même sur un TSD neuf ! Il n'y a donc pas de cause à effet directe liéE à l'âge de l'appareil, même si avec l'âge il y a plus d'usure. L'ensemble motoréducteur a été descendu au sol pour la réparation, c'est donc normal que la poulie soit descendue aussi ! Cela évite de démonter la poulie de son axe à 5m de hauteur, surtout que de toute manière elle n'est plus maintenue au reste du téléski...
www.ski-aravis.com : Le site non officiel du domaine skiable des Aravis regroupant les stations de la Clusaz, le Grand-Bornand, Manigod et Saint-Jean-de-Sixt en Haute-Savoie (74).
0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   Guillaume69 

  • TCD8 du Lys
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 628
  • Inscrit(e) : 20-octobre 13

Posté 06 février 2018 - 23:15

Voir le messagezip6974, le 06 février 2018 - 22:14 , dit :

La satelc ou Labellemontagne ? Je croyais que l’exploitant de manigod était Labellemontagne ?
Le tk date de 1972 .....peut être le signe qu’il devrait etre changé rapidement ...

Effectivement, il s'agit de Labellemontagne à Manigod. Par contre, le téléski des Grands Laquais est exploité par la SATELC.
3 Vallées Addict'
Savoie Mont Blanc Addict'
0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   l'alexois 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 965
  • Inscrit(e) : 10-mars 08

Posté 15 décembre 2018 - 13:30

Bonjour !
Navré de ce déterrage, mais il faut que je corrige quelque chose :

Guillaume, le téléski des Laquais n'est pas exploité par la SATELC, Mais par une autre société.
Alex, entre lac et montagne !

Le Reblochon, meilleur fromage au monde !

Heureux titulaire d'un BTS !
1

#16 L'utilisateur est hors-ligne   Guillaume69 

  • TCD8 du Lys
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 628
  • Inscrit(e) : 20-octobre 13

Posté 15 décembre 2018 - 15:14

Merci pour l'info.

Par déduction, ce serait donc plutôt Labellemontagne ?
3 Vallées Addict'
Savoie Mont Blanc Addict'
0

#17 L'utilisateur est hors-ligne   l'alexois 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 965
  • Inscrit(e) : 10-mars 08

Posté 15 décembre 2018 - 15:17

Non plus.

Il s'agit d'une société indépendante, la SARL Téléski des Laquais si on en croit le site société.com
Alex, entre lac et montagne !

Le Reblochon, meilleur fromage au monde !

Heureux titulaire d'un BTS !
1

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)