Forums Remontées Mécaniques: Bourgeat - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Bourgeat Ancien constructeur français

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Eric 

  • TK de la Boule de Gomme
  • Groupe : Membres
  • Messages : 4
  • Inscrit(e) : 12-février 21

Posté 13 février 2021 - 10:07

Dans le cadre de recherches sur l'histoire du téléski de Bonnevaux (25) qui a fonctionné de 1970 à 1985, je recherche toutes les informations sur le constructeur Bourgeat d'Allonzier la Caille. J'ai notamment du mal à comprendre la relation avec Montagner. Merci d'avance
Pour celles et ceux qui souhaiteraient découvrir cette station :

Ce message a été modifié par Lolo42 - 16 avril 2021 - 11:17 .

3

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Kaoz 

  • DMC du Pontillas
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 112
  • Inscrit(e) : 10-février 07

Posté 13 février 2021 - 21:18

Bonjour !
Oh un autre TKD Bourgeat !
Je m’étais intéressé à ce constructeur lors de 2 reportages sur des TKD Bourgeat jurassiens, les téléskis Serra et Dahut.

Voila malheureusement mes seuls infos à l'époque :
"Ce téléski est remarquable par plusieurs points.
D'abord, il s'agit d'un téléski construit par Bourgeat. Cette société semble n'avoir construit que 6 voir 7 remontées dans toute son histoire qui ne dure que 2 ans : 1969 et 1970 !
Ces 6 TKD sont Mini-Pique (Métabief), Crêtes (La Plagne), le Dahut (Massif de la Serra), le Baby Serra et les 2 Serra (Nord et Sud). L'hypothétique 7e serait un Dahut n°2 : la présence de pylônes à l'extérieur de la piste de montée et la dénomination "Dahut 1" dans le FIRM semble attester de ce passé...
Bourgeat reste encore pour moi une société très mystérieuse et d'après un membre de ce forum (Blast4mind), elle serait une société sous traitante de Montagner au début de son aventure.
Aussi, il semble logique d'attribuer ces téléskis à ce dernier et les caractéristiques techniques sont conformes à une construction Montagner.

L'autre spécificité des téléskis jumeaux de la Serra étaient d'avoir des pylônes en commun.
Alors certes, c'est assez courant chez la plupart des constructeurs mais pas chez Montagner !
Il s'agissait d'ailleurs de l'unique exemplaire connu ! Les 2 TKD double voisins des Auvernes construits en 1974 ne possédaient pas cette caractéristique !
La construction par Bourgeat ne doit pas y être étrangère.

Cependant, il reste un mystère à élucider :
Ce téléski possède une gare Montagner de type "4L" alors que 1970 correspond à la période de construction des 1L !
Il y a un anachronisme de quelques années et il me semble que cette gare n'a jamais été rénové...
Bourgeat aurait donc utilisé une gare prototype sur ces téléskis ? Le mystère plane..."

Pour résumer, ce que je sais de Bourgeat :
1) Activité : 1969-1970 (2 années uniquement)

2) Pylônes de lignes : type Montagner, 1ère génération : potence de décablage non renforcée, potence de poulie fine...

3) Présence de pylônes communs sur les TKD doubles de la Serra (inexistant chez Montagner)

4) Présence de pylônes (hors P1) à l'extérieur de la voie montante alors même qu'il n'existe pas de remontée jumelle !
-----> Mini-Pique et Dahut --> présence d'une ancienne remontée jumelle ou prévision de doublement à l'origine ?

5) Gare de départ multiples actuellement et ne correspondant pas à la génération "70" des autres constructeurs :
--> Serra : Montagner "4L" (apparition modèle 4 asymétrique large à futs traversants en 1975)
--> Dahut : Montagner 5M avec chapeau (années 80)
--> Crêtes : Montaz-Mautino années ?

Exception : Mini-pique : Montagner 1B (1970 : chance ça colle mais c'est le seul)

S'agit-il de rénovation ?
Et si oui, quelle peut-être la gare "Bourgeat" initiale ?
Une Montagner "1" ou un autre type plus personnel ?


Une dernière info provenant d'un autre membre est que l'entrainement de la poulie motrice était hydraulique et que les joues des poulies étaient démontables...

Déjà, tu apportes une autre info : le siège était à Allonzier la Caille, exactement comme Montagner !

Si tu as plus d'info, voir un logo, je suis preneur.
J'espère que mon résumé t'aidera.
Bonne recherche
En attente des futurs reportages sur de nombreux téléskis Montagner !
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Eric 

  • TK de la Boule de Gomme
  • Groupe : Membres
  • Messages : 4
  • Inscrit(e) : 12-février 21

Posté 15 avril 2021 - 17:24

Bonjour
Pour compléter votre recherche, j'ai réussi à contacter les descendants des frères Bourgeat Paul et Henri qui m'ont apporté les précisions suivantes :
- L'entreprise n'a jamais été domiciliée à Allonzier La caille. Elle a été créée à Voiron puis déplacée à Saint-Jean de Moirans.
- Ses difficultés financières ont commencées en 1967 et l'entreprise a fermé en 72/73.
- Il est possible qu'à la fin, ils aient été obligés d'assurer de la sous-traitance pour Montagner.
- Outre des téléskis ( ils en ont implantés aussi à La Ruchère en Charteuse) ils ont fabriqué des dameuses commercialisées sous la marque Hydralpe et des surfaceuses de patinoires Lissalpe.
Selon la légende familiale, les deux frères seraient les inventeurs du télésiège débrayable, mais les descendants n'ont aucune certitude concernant cette information.
5

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Lolo42 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 4 938
  • Inscrit(e) : 19-septembre 07

Posté 15 avril 2021 - 21:02

Merci pour ces précieuses informations ! Les dameuses Hydralp ça me parle. Je n'avais jamais fait le rapprochement avec Bourgeat. Il me semble qu'il existe des publicités d'époque.

Edit : ça semble bien être la société Bourgeat et Fils de Saint-Jean de Moirans dont il est question ici : https://www.bilansgr...50387200012.htm

La date de création de 1957 collerait avec la date d'activité et l'appellation "et fils" semblerait tout indiquée (les frères Paul et Henri). Par contre, sur Societe.com il est spécifié comme date de fin d'activité 1988 en non les années 70. Le doute subsiste donc.

Edit 2 : après recoupement, je pense qu'il s'agit finalement de la carrosserie et non de l'atelier de construction mécanique.
- Laurent -

www.remontees-mecaniques.net
1

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Eric 

  • TK de la Boule de Gomme
  • Groupe : Membres
  • Messages : 4
  • Inscrit(e) : 12-février 21

Posté 17 avril 2021 - 08:29

Je pense qu'il faut dissocier la date d'arrêt effectif des activités de la société ( début des années 70) de celle de la liquidation administrative. C'est pourquoi j'opte pour le fait qu'il s'agisse de la même société.
Suite aux contacts téléphoniques avec les descendants, j'ai rédigé un petit historique qu'ils ont validé.
Entreprise Bourgeat Saint Jean de Moirans (Isère)

D’après les souvenirs d’enfance de Serge Bourgeat fils de Paul Bourgeat un des 3 frères fondateurs. (Conversation téléphonique du 20 mars 2021) + compléments de Henri Bourgeat fils d’Henri (Frère ainé et patron) ( Conversation téléphonique du 22 mars 2021)

Point de départ :
Une entreprise de charronnage existe déjà en 1875. C’est l’arrière-grand-père de Serge et Henri qui en est le créateur.
Années 50 :
Les 3 frères Paul, Henri, Joseph créent à Voiron (Isère) la société de carrosserie : Bourgeat et fils
Début des années 60 :
Séparation
- Henri et Paul (Henri : ainé et « le patron ») créent la Sociéte Bourgeat à Saint Jean de Moirans. Cette société fonctionnera jusqu’au début des années 70. (72-73 ?)
- Joseph conserve la carrosserie Bourgeat et fils à Voiron dans un premier temps puis la déménagera à Saint de Moirans.
La Société Bourgeat : (Paul et Henri à Saint Jean de Moirans)
-Créée dans le contexte de la préparation des Jeux Olympiques de Grenoble (1968) : usine construite entre 1960 et 1963
- Innovation et création dans le domaine des infrastructures liées à la montagne mais pas exclusivement.
- Dameuses Hydralpes (Les Rousses) Avec transmission hydrostatique. (Système Bourgeat)
- Surfaceuses de patinoires Lisalpes : produit phare de la société qui en a exporté notamment en Norvège, en U.R.S.S. et au Japon, Tchécoslovaquie
- Téléskis
En parallèle :
- Fabrications d’aspiratrices pour nettoyer les pistes d’atterrissage des aéroports militaires : base de Solenzara en Corse, Istre. Thermosoufflante pour dégeler et faire fondre la neige.
- Construction d’une maquette de Mirage 4, échelle 1, pour tester les filets sur les porte-avions.
- Invention de barrières de sécurité pour freiner les avions lors de l’atterrissage sur les portes avions.
À son heure de gloire, la société employait entre 40 et 50 personnes.
Le déclin :
- 1967 début des difficultés financières ce qui pousse l’entreprise à s’orienter sur la sous-traitance dans le domaine du montage des téléskis. (Remarque du rédacteur : voir si le téléski de Bonnevaux n’est pas un Montagner, constructeur à Allonzier La Caille)
Dans le secteur géographique de Saint Jean de Moirans, deux constructeurs qui prendront un essor important : Poma à Moirans actuel N°1 mondial et Montaz-Mautino à Fontaine 38 (Créée à cette période par deux anciens de Poma. Actuellement GMM : Gimar-Montaz-Mautino dans la banlieue grenobloise) Dans les années 60/70, Bourgeat avait des relations avec ces entreprises.

- Les causes du déclin : (Analyse intuitive et subjective de Serge Bourgeat d’après ses souvenirs et la mémoire familiale)
o – Absence d’envergure financière
o – Loupés sur les marchés des Jeux Olympiques
o – Les deux frères étaient très bricoleurs, ingénieux, inventeurs…mais peu gestionnaires. Selon la légende familiale, ils seraient à l’origine de l’invention du télésiège débrayable.
L’usine a fermé au début des années 70. Actuellement, tout est rasé, il ne reste rien, pas même de photos ou d’archives.




Voir le messageLolo42, le 15 avril 2021 - 21:02 , dit :

Merci pour ces précieuses informations ! Les dameuses Hydralp ça me parle. Je n'avais jamais fait le rapprochement avec Bourgeat. Il me semble qu'il existe des publicités d'époque.

Edit : ça semble bien être la société Bourgeat et Fils de Saint-Jean de Moirans dont il est question ici : https://www.bilansgr...50387200012.htm

La date de création de 1957 collerait avec la date d'activité et l'appellation "et fils" semblerait tout indiquée (les frères Paul et Henri). Par contre, sur Societe.com il est spécifié comme date de fin d'activité 1988 en non les années 70. Le doute subsiste donc.

2

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Eric 

  • TK de la Boule de Gomme
  • Groupe : Membres
  • Messages : 4
  • Inscrit(e) : 12-février 21

Posté 17 avril 2021 - 08:44

Un des descendant vient de retrouver une publicité pour la dameuse Hydr'Alp 135 fabriquée par Bourgeat. J'ai une copie du document sur support Word mais ne sais pas l'intégrer intégralement à ce message. (le copié/collé ne fonctionne pas avec les photos)
Si c'est possible, je le ferai bien volontiers.
Document- Publicité pour Hydralp

Copie du document sans les photos.


Document- La dameuse Hydr’alp135 de La Norma, entre le bus et la première dameuse Kässboher
https://books.google...hydralp&f=false

NB : Kässbohrer a créé sa première machine en 1971.
Sources- Myriam Simon : le Grand air de la Norma : l’opéra de la neige. La Fontaine de Siloé 2001. page 75



Document- La dameuse 135 et ses qualités, d’après la « notice d’entretien et utilisation » :


« La chenillette de damage HYDR’ALP 135 a été étudiée et réalisée en tenant compte des désirs des utilisateurs.
C’est en s’inspirant des conseils et des idées des techniciens de régions différentes, ayant une longue expérience des problèmes de pistes et de neige, que la société BOURGEAT s’est appliquée à tirer le meilleur de sa réalisation.
Le but principal a été de fabriquer un engin puissant et robuste auquel s’ajoutent un entretien et une exploitation remarquablement économique.
Pour obtenir ces qualités le constructeur a particulièrement choisi :
1- le moteur Diesel Renault type 597 de renommée mondiale, de grande diffusion et d’fune robustesse ayant fait ses preuves depuis plusieurs années. Sa source d’énergie pouvant être du carburant détaxé, le prix horaire de fonctionnement se trouve considérablement abaissé.
2- La transmission hydrostatique… »
Sources « notice d’entretien et utilisation »
1

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)