Forums Remontées Mécaniques: TKD n°1 - Noeux-les-Mines (Pas-de-Calais) - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

TKD n°1 - Noeux-les-Mines (Pas-de-Calais) GMM - 1996

#21 L'utilisateur est hors-ligne   collonges74 

  • FUN de la Grande Rochette
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 1 914
  • Inscrit(e) : 10-décembre 11

Posté 08 janvier 2013 - 19:42

Très beau reportage sur une station de ski assez...particulière! ;)
C'est curieux, on dirait que les pylônes du TKD1 de Loisinord 2 sont des :Poma: , alors que le TK est :GMM: ...
0

#22 L'utilisateur est hors-ligne   Risoul 62 

  • TCD12 du Prorel
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 741
  • Inscrit(e) : 12-mai 10

Posté 08 janvier 2013 - 21:20

Voir le messagecollonges74, le 08 janvier 2013 - 19:42 , dit :

Très beau reportage sur une station de ski assez...particulière! ;)
C'est curieux, on dirait que les pylônes du TKD1 de Loisinord 2 sont des :Poma: , alors que le TK est :GMM: ...

Merci :D
C'est bel et bien Gimar
PS: Merci à lolo42 pour avoir corriger le reportage :)

Ce message a été modifié par Risoul 62 - 08 janvier 2013 - 21:31 .

Découvrez ma galerie photo sur Flickr: https://www.flickr.com/photos/marlon-cocqueel/albums
0

#23 L'utilisateur est hors-ligne   Risoul 62 

  • TCD12 du Prorel
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 741
  • Inscrit(e) : 12-mai 10

Posté 19 janvier 2013 - 12:57

Bonjour
Demain,je retourne skier à Noeux,il y a de la neige:photos demain ou lundi


:)
Découvrez ma galerie photo sur Flickr: https://www.flickr.com/photos/marlon-cocqueel/albums
0

#24 L'utilisateur est hors-ligne   Risoul 62 

  • TCD12 du Prorel
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 741
  • Inscrit(e) : 12-mai 10

Posté 23 janvier 2013 - 20:01

Les photos avec la neige ont été mises dans le reportage
;)
Découvrez ma galerie photo sur Flickr: https://www.flickr.com/photos/marlon-cocqueel/albums
0

#25 L'utilisateur est hors-ligne   91@g 

  • FUN de Peclet
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 1 356
  • Inscrit(e) : 13-mai 06

Posté 27 septembre 2018 - 22:52

*
MESSAGE POPULAIRE !

Petite visite ce jour sur le site de Loisinord, histoire d'entamer sereinement la saison d'hiver 2018/2019.

Image IPB

Vue depuis les pistes :
Image IPB
Vous noterez la présence d'un intrus dans les paysages du Pas-de-Calais en plein centre de la photo.

Le petit téléski pour débutants :
Image IPB
Le synthétique de la piste sur sa gauche a été changé cette année pour s'adapter au mieux aux skieurs débutants. Et effectivement, on n'avance pas beaucoup beaucoup dessus. ^^
(on retrouve de nouveau l'intrus au passage)

Les pistes depuis le bas :
Image IPB

Le grand TK :
Image IPB

Image IPB

Image IPB
91@g
11

#26 L'utilisateur est hors-ligne   Tizot62 

  • TSF2 du Glacier des Bossons
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 133
  • Inscrit(e) : 24-avril 18

Posté 19 février 2019 - 08:57

Bonjour,

Petit article sur Loisinord paru ce jour dans le journal gratuit CNEWS

Image IPB

Bonne journée.
0

#27 L'utilisateur est hors-ligne   Pra'z Ropeways 

  • DMC du Pontillas
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 138
  • Inscrit(e) : 31-juillet 17

Posté 21 mai 2020 - 11:10

Image IPB

Au sommaire de ce reportage :

  • Noeux-les-Mines - Loisinord, la station la plus basse de France
  • Le téléski n°1, desserte du point culminant du domaine
  • Ligne et infrastructures du téléski n°1
  • Le téléski n°1, un appareil à la hauteur des attentes


1. Noeux-les-Mines - Loisinord, la station la plus basse de France

Situé à Noeux-les-Mines, Loisinord est un centre de loisirs possédant une base nautique mais également, depuis 1996, un centre de ski implanté sur un ancien terril de mine. Situé dans le département du Pas de Calais, le centre de ski a la particularité d'être le plus bas de France mais aussi le plus au Nord de cette dernière. Le domaine skiable a la spécificité d'être ouvert à l'année (sauf notamment en période de canicule où il est impossible de garder l'humidité des pistes) grâce à un revêtement synthétique arrosé en permanence par des buses automatiques afin de faciliter la glisse et d'éviter l'échauffement de la piste, bien que la fréquentation du site ne soit pas énorme à la différence de la période entre décembre et mi-mars. Le domaine est donc composé de 3 pistes offrant un dénivelé d'environ 60 mètres pour environ 320 mètres de long, pistes desservies par deux téléskis dont un pour débutants. Le domaine skiable offre sur sa piste principale trois tremplins, une corniche de 2 m de haut, un champ de 21 bosses, un half pipe de 44 m, trois rails de 5 m, un quarter pipe.

Image IPB
Vue sur le front de neige avec le bâtiment principal du centre de ski. (découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur l'image).

Image IPB
Vue sur le domaine skiable (découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur l'image).

Image IPB
Vue d'ensemble sur le centre de ski ainsi que sur une partie de la ville de Nœux-les-Mines. On aperçoit par ailleurs la base nautique de Loisinord en arrière plan (découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur l'image).


2. Le téléski n°1, desserte du point culminant du domaine

Construit en 1996 par Gimar Montaz Mautino, le téléski n°1 permet de desservir l'intégralité du domaine skiable de Loisinord. Il dessert donc la piste principale de la station, un snowpark équipé de plusieurs modules et l'espace débutants de la station, bien que la desserte de ce dernier soit plutôt assurée par le téléski École. L'appareil est donc très fréquenté, en particulier durant la période hivernale. De plus, il possède un débarquement intermédiaire pour les skieurs les moins aguerris juste avant sa plus forte pente. De ce fait, le remonte-pente est quasiment toujours ouvert contrairement à son voisin dont l'ouverture est plus aléatoire, notamment en période creuse.

Image IPB
Le téléski École (cliquez sur l'image pour afficher le reportage).


Niveau technique, on retrouve un appareil très classique de chez Gimar Montaz Mautino sans grande particularité. Le téléski n°1 est équipé de 42 perches télescopiques. Chaque perche est reliée au câble par une douille auto-coinçante de chez Gimar Montaz Mautino.


Situation sur Géoportail (tracé du téléski en rouge)

Image IPB

Les caractéristiques de l’installation

Caractéristiques Administratives
  • TKD-Téléski à perches découplables : N°1
  • Exploitant : Communauté d'agglomération de l'Artois
  • Constructeur : Gimar Montaz Mautino
  • Année de construction : 1996

Caractéristiques d’Exploitation
  • Saison d'exploitation : Toute l'année
  • Capacité : 1 personne
  • Débit : 552 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : Environ 2 m/s
  • Temps de trajet : 2 min 17 s

Caractéristiques Géographiques
  • Altitude gare aval : 54 m
  • Altitude débarquement intermédiaire : 85 m
  • Altitude amont : 114 m
  • Dénivelée : 60 m
  • Longueur : 274 m
  • Pente moyenne : 22,5 %

Caractéristiques Techniques
  • Type de gare aval : D10
  • Type de gare amont : LSP4T
  • Gare motrice : Aval
  • Gare tension : Amont
  • Type de motorisation : Asynchrone
  • Type de tension : Contrepoids
  • Sens de montée : Gauche
  • Nombre de pylônes : 4
  • Nombre de véhicules : 42
  • Dispositif d’accouplement : Douille auto-coinçante


3. Ligne et infrastructures du téléski n°1

La gare aval

Image IPB
La gare aval dans son environnement.


Située au niveau du pied des pistes du centre de ski à proximité du téléski École, on retrouve une gare D10 classique de chez Gimar Montaz Mautino assurant le mouvement du câble grâce à un moteur électrique asynchrone. On note que tout le haut de la gare est protégé par un bardage en tôle. A noter que l'accès à la gare aval est peu aisé. Par conséquent, il faut effectuer un bon schuss à la fin de la piste si on veut arriver sans forcer à la file d'attente.

Image IPB
Approche de la gare aval.

Image IPB
La gare aval vue de profil.

Image IPB
Vue de plus près.

Image IPB
Accès à la gare aval.

Image IPB
Vue d'ensemble de la structure.

Image IPB
Accès au départ.

Image IPB
La poulie motrice.

Image IPB
La gare aval vue de l'autre côté.

Image IPB
Vue sur le haut de la gare.

Image IPB
L'armoire électrique avec les différentes commandes du téléski.

Image IPB
La gare aval vue de trois quarts.



La ligne

Image IPB
Vue d'ensemble de la ligne. On aperçoit par ailleurs la fin de la ligne du téléski Ecole à gauche.


La ligne, longue de 274 mètres, est assez irrégulière. La pente reste assez constante jusqu'au débarquement intermédiaire entre les pylônes 2 et 3 où elle va légèrement s'accentuer jusqu'à l'arrivée.

Caractéristiques de la ligne
  • P1 : SC/SC (Galet de déviation du brin descendant)
  • P2 : SC/ SC
  • P3 : SC/SC (Galet de déviation du brin descendant)
  • P4 : S/S (Galet de déviation du brin descendant)


Image IPB
Le début de la ligne.

Image IPB
C'est parti !

Image IPB
Le pylône 1.

Image IPB
La suite de la ligne.

Image IPB
On se retourne pour apercevoir le front de neige.

Image IPB
Approche du pylône 2...

Image IPB
... que voici.

Image IPB
La suite de la ligne. On note la présence d'un débarquement intermédiaire pour les skieurs les moins aguerris.

Image IPB
Petite vue sur le bas du domaine skiable.

Image IPB
Le pylône 3.

Image IPB
La pente finale, qui est aussi la dernière portée.

Image IPB
On se retourne une dernière fois avant...

Image IPB
... le pylône 4.

Image IPB
Derniers mètres avant l'arrivée.



La gare amont

Image IPB
La gare amont dans son environnement.


Située au sommet du terril et donc du domaine skiable, nous trouvons un LSP4T classique de chez Gimaz Montaz Mautino assurant la tension de l'appareil. Depuis l'arrivée, nous pouvons accéder à la piste principale mais aussi au snowpark de la station.

Image IPB
Arrivée en gare amont.

Image IPB
Vue en contrebas de la gare.

Image IPB
Vue depuis la corniche.

Image IPB
La gare amont vue de trois quarts.

Image IPB
Vue de plus près.

Image IPB
Vue de profil. On remarque ici le débarquement de l'appareil qui est peu aisé car étroit et en courbe.

Image IPB
Autre vue de la gare amont.



La téléski n°1 vu depuis les pistes

Image IPB
Le pylône 4 vu depuis le début du snowpark.

Image IPB
Le même pylône, avec la gare amont cachée par la corniche.

Image IPB
Vue sur le milieu de la ligne.

Image IPB
Vue sur la fin de la ligne avec le snowpark.

Image IPB
Le débarquement intermédiaire vu depuis la piste principale.

Image IPB
Vue d'ensemble sur la partie basse de la ligne.

Image IPB
Le pylône 2.

Image IPB
La partie haute de la ligne vue depuis cette même piste.

Image IPB
Le début de la ligne.

Image IPB
Le pylône 1.

Image IPB
La gare aval vue depuis celle du téléski Ecole.



La téléski n°1 vu depuis la route d'accès au sommet du terril

Une petite route permet l'accès au sommet du terril, ce qui permet d'aller admirer par exemple la vue depuis le sommet du domaine skiable sans à avoir à payer un forfait. Cette route est aussi pratique pour la maintenance du site, permettant de réaliser des opérations notamment au niveau de la gare amont du téléski n°1. La première partie de la route longe les pistes, jusqu'au débarquement intermédiaire où la route va contourner le terril avant d'arrivée au sommet de ce dernier. Ce détour s'explique en raison de la pente des pistes qui devient très importante après le débarquement intermédiaire du téléski.

Image IPB
La gare aval.

Image IPB
Le pylône 1.

Image IPB
Vue sur le début de la ligne.

Image IPB
Le pylône 2.

Image IPB
La partie basse de la ligne vue depuis la route d'accès au sommet du terril.

Image IPB
Le débarquement intermédiaire.

Image IPB
Le pylône 3 caché par la végétation. C'est à partir de ce moment là que nous commençons à faire un détour autour du terril.

Image IPB
Ce même pylône 3.

Image IPB
Arrivée au sommet du terril. On distingue la gare amont du téléski n°1.

Image IPB
Le pylône 4.

Image IPB
Vue de profil.



4. Le téléski n°1, un appareil à la hauteur des attentes

Le téléski n°1 est un appareil très important pour le centre de ski. Desservant la totalité des pistes du domaine skiable, l'appareil est très fréquenté en période hivernale mais la queue est assez rapide. Hormis cette période située entre décembre et mi-mars, le téléski ne reste que très peu fréquenté, de même que son voisin qui, généralement, ne tourne pas durant la période creuse. Aucun projet de remplacement n'est d'actualité, le remonte-pente n'étant pas très âgé et n'ayant pas de soucis de débit.

Image IPB
Le téléski n°1, la colonne vertébrale du domaine, mais qui ne nécessite pour le moment aucun remplacement.


Ainsi se termine ce reportage.
Merci de l'avoir lu et à bientôt.

Je tiens à remercier l'alexois pour ses photos et Kenzo pour la bannière. Un grand merci à 91@g et à l'alexois pour leur relecture attentive.

© – Mai 2020 – Pra'z Ropeways - Tous droits réservés – Modification ou reproduction interdites sans l’accord des auteurs.

Bannière : Kenzo
Photos : l'alexois
Texte et mise en page : Pra'z Ropeways (Avec l'aide de 91@g et de l'alexois)
Date des photos : 29 septembre 2018
A venir de nombreux reportages (voir ma page perso) !

Vive l'Espace Diamant, les Contamines-Montjoie, Hauteluce et Arêches-Beaufort !
7

#28 L'utilisateur est hors-ligne   Pra'z Ropeways 

  • DMC du Pontillas
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 138
  • Inscrit(e) : 31-juillet 17

Posté 21 mai 2020 - 11:12

C'est ainsi que se termine ce reportage sur cet appareil très important pour le domaine skiable de Loisinord :). N'hésitez pas à déposer vos remarques, questions et commentaires relatifs à ce reportage dans ce fil de discussion :).
A venir de nombreux reportages (voir ma page perso) !

Vive l'Espace Diamant, les Contamines-Montjoie, Hauteluce et Arêches-Beaufort !
0

#29 L'utilisateur est hors-ligne   shuntage 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 857
  • Inscrit(e) : 19-février 06

Posté 24 mai 2020 - 12:06

quelques questions concernant le fonctionnement du " domaine " .
comment sont assuré les secours ? il doit pas y'a avoir de pisteurs ? pompier + 4x4 ?

y'a t'il une école de ski ?

et sur les photos le site n'a pas l'aire trop fréquenté ?
vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation. Moi, si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres, des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi. Et c’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée… Parce que quand on a le goût de la chose, quand on a le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l’interlocuteur en face, je dirais, le miroir qui vous aide à avancer. Alors ce n’est pas mon cas, comme je le disais là, puisque moi au contraire, j’ai pu ; et je dis merci à la vie, je lui dis merci, je chante la vie, je danse la vie… Je ne suis qu’amour ! Et finalement, quand beaucoup de gens aujourd’hui me disent « Mais comment fais-tu pour avoir cette humanité ? », eh ben je leur réponds très simplement, je leur dis que c’est ce goût de l’amour, ce goût donc qui m’a poussé aujourd’hui à entreprendre une construction mécanique, mais demain, qui sait, peut-être seulement à me mettre au service de la communauté, à faire le don, le don de soi…
0

#30 L'utilisateur est hors-ligne   l'alexois 

  • DMC du Pontillas
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 1 070
  • Inscrit(e) : 10-mars 08

Posté 24 mai 2020 - 12:14

Bonjour !

Pour répondre à tes questions, shuntage,

Oui, il n'y a pas de pisteurs, ce sont les pompiers qui viennent avec un 4*4 le long du téléski et ils traversent à pied avec un brancard. j'ai pu voir la manœuvre quand un gamin s'est fait le bras en tombant au niveau de l'arrivée du tkf. Il y a bien un ou deux moniteurs

Je ne pense pas que les photos soit représentatives de la fréquentation. Au début, il y avait un bon groupe d'enfants, j'ai attendu qu'il soit partis pour prendre les photos. Apparemment, le site est beaucoup plus fréquenté lorsque le temps est un peu plus maussade, rapport aux conditions de glisses. Et pendant les vacances scolaires.
Alex, entre lac et montagne !

Le Reblochon, meilleur fromage au monde !

Heureux titulaire d'un BTS !
2

#31 L'utilisateur est hors-ligne   shuntage 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 857
  • Inscrit(e) : 19-février 06

Posté 26 mai 2020 - 10:27

Voir le messagel, le 24 mai 2020 - 12:14 , dit :

Bonjour !

Pour répondre à tes questions, shuntage,

Oui, il n'y a pas de pisteurs, ce sont les pompiers qui viennent avec un 4*4 le long du téléski et ils traversent à pied avec un brancard. j'ai pu voir la manœuvre quand un gamin s'est fait le bras en tombant au niveau de l'arrivée du tkf. Il y a bien un ou deux moniteurs

Je ne pense pas que les photos soit représentatives de la fréquentation. Au début, il y avait un bon groupe d'enfants, j'ai attendu qu'il soit partis pour prendre les photos. Apparemment, le site est beaucoup plus fréquenté lorsque le temps est un peu plus maussade, rapport aux conditions de glisses. Et pendant les vacances scolaires.


merci pour les infos . j'ai fait une petite recherche google et je n'ai pas trouvé de" vrai" moniteur sur le secteurs .
vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation. Moi, si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres, des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi. Et c’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée… Parce que quand on a le goût de la chose, quand on a le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l’interlocuteur en face, je dirais, le miroir qui vous aide à avancer. Alors ce n’est pas mon cas, comme je le disais là, puisque moi au contraire, j’ai pu ; et je dis merci à la vie, je lui dis merci, je chante la vie, je danse la vie… Je ne suis qu’amour ! Et finalement, quand beaucoup de gens aujourd’hui me disent « Mais comment fais-tu pour avoir cette humanité ? », eh ben je leur réponds très simplement, je leur dis que c’est ce goût de l’amour, ce goût donc qui m’a poussé aujourd’hui à entreprendre une construction mécanique, mais demain, qui sait, peut-être seulement à me mettre au service de la communauté, à faire le don, le don de soi…
0

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)