Forums Remontées Mécaniques: Alignement des pylones d'une RM - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Alignement des pylones d'une RM

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Sylvanoe 

  • TSF2 du Glacier des Bossons
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 135
  • Inscrit(e) : 23-novembre 12

Posté 07 février 2019 - 15:13

Voilà une question qui me taraude depuis assez longtemps...

A la construction d'une RM, qu'elle est la marge de tolérance au niveau de l'alignement des massifs (d'une part), et fûts (d'autre part) des pylônes ???

J'imagine en effet que malgré la qualité des géomètres, l'alignement parfait au centimètre près sur une longue ligne, d'autant plus sans avoir la visibilité de bout en bout, n'est pas forcèment évidente, alors qu'elle peut être la marge de tolérance ? quelques centimètres par rapport à l'axe ?

J'imagine qu'un petit écart doit pouvoir se rattraper par le décentrage de la tête de pylône, mais jusqu'à combien, ou dit autrement à partir de quel écart il faut "mettre le pylône par terre" et le déplacer ? j'aurais aussi imaginer déplacer un peu l'ancrage du fut sur le massif, mais comme les feraillages sont coulés dans la masse, ça ne doit pas être possible..

PS : bien entendu, à l'ère du GPS ceci ne doit plus arriver ou être un problème du passé... mais justement y a t'il eu des cas dans le passé de construction retardée suite à un massif/pylone mal aligné ?

Sylvanoe
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   vincen 

  • TCD4 de la Daille
  • Groupe : Membres
  • Messages : 584
  • Inscrit(e) : 27-décembre 05

Posté 07 février 2019 - 15:28

Cela n'est pas rattrapable dans une certaine mesure au boulonnage du pilône sur le massif ? via rondelles entre autre...
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Rothorn 

  • DMC des Grandes Platières
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 613
  • Inscrit(e) : 07-avril 15

Posté 07 février 2019 - 15:31

Il y a 3 points à retenir.

1. Les fondations sont en fait, de nos jours, fixées par le GPS ou théodolites, qui déterminent de façon assez sûre les emplacements. C'était déjà par le passé, en général, si l'on pense aux pylônes compliqués dans des endroits paumés ou escarpés.

Deux cas historiques évidencient la réalité. A Disentis, ils posèrent le premier pylône trop haut, bien dans l'axe, mais la flèche imposait la destruction d'une étable (1971). En val Calanca, le pylône était carrément à côté de l'axe, ils ne purent que le détruire et rériger au bon endroit.


2. Les ferraillages ne sont pas coulés tout-de-suite, ils reposent dans des trous. A Arosa, où j'ai assisté toute la construction, avant même de tirer les porteurs, ils firent des contrôles à longue distance si tous les sabots était dans la bonne ligne. Sinon, possibilité était de corriger la position du fût dans l'axe. Seulement après pose des porteurs, les massifs étaient remplis de béton.

A Coire, il y avait une imprécision sur un des pieds, et l'acier ne rejoignit pas le béton, je crois qu'ils ont fini par supposer de l'acier (2006). Mais j'en sais pas plus, que quelqu'un avait fait une bêtise. Il faut s'imaginer que les quatre coins sont érigés un après l'autre, et puis leurs écarts ne s'avèrent pas les mêmes que sur le béton. :angry:


3. La tolérance dépend des angles. Plus la portée est longue, plus de déviation possible. Une faute de quelques centimètres ne pose pas de problème pour les câbles mêmes. La difficulté se fait remarquer en service, si les cabines passent de manière assymmétrique, cela importe aussi sur les forces déployées et le glissement des câbles.

Mais les câbles ne doivent pas venir en parallèle (180 °) sur les sabots; à Arosa p.ex. la voie est de 2-3 mètres plus large au pylône 1 que non dans la gare aval, et la distance seulement de 150 m.


J'espère avoir satisfait ton intérêt. :D

Ce message a été modifié par Adrian 59 - 07 février 2019 - 15:36 .

[color="#FF0000"][b]Rothorn[/b][/color]
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Sylvanoe 

  • TSF2 du Glacier des Bossons
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 135
  • Inscrit(e) : 23-novembre 12

Posté 07 février 2019 - 16:17

Voir le messageAdrian 59, le 07 février 2019 - 15:31 , dit :

Il y a 3 points à retenir.

(...)

J'espère avoir satisfait ton intérêt. :D


Merci pour la réponse détaillée

Sylvanoe
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   shuntage 

  • TCD12 du Prorel
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 739
  • Inscrit(e) : 19-février 06

Posté 08 février 2019 - 12:37

On joue sur le reglage du balancier il peut sortir ou rentré de bien 15 ou 20 cm selon les modeles . on peut aussi mettre des cales entre le fut et le massif d'un coté ou de l'autre pour faire " penché " le pylône du coté voulu . une cale de 2 mm en bas d'un pylone de 20 metres ça peut faire beaucoup
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Sylvanoe 

  • TSF2 du Glacier des Bossons
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 135
  • Inscrit(e) : 23-novembre 12

Posté 08 février 2019 - 12:53

Voir le messageshuntage, le 08 février 2019 - 12:37 , dit :

On joue sur le reglage du balancier il peut sortir ou rentré de bien 15 ou 20 cm selon les modeles . on peut aussi mettre des cales entre le fut et le massif d'un coté ou de l'autre pour faire " penché " le pylône du coté voulu . une cale de 2 mm en bas d'un pylone de 20 metres ça peut faire beaucoup

J'avais pas pensé au pylone en biais (pour compenser le compas dans l'oeil au coulage du béton :lol: )
En effet, ça doit permettre de rattraper pas mal, mais j'imagine que dans ce cas (comme décallage en latéral de la tête), il y a des calculs de force à refaire avant mise en service ?

Sylvanoe

Ce message a été modifié par Sylvanoe - 08 février 2019 - 12:54 .

0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   benbel 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 4 178
  • Inscrit(e) : 28-décembre 13

Posté 08 février 2019 - 15:21

Malgré tous les systèmes maintenant à disposition, une erreur peut toujours survenir. Ainsi en 2015 un socle de pylône d'un nouveau TSD a dû être détruit et reconstruit. Je ne suis plus certain mais je crois que la différence latérale était d'environ 60 cm. Heureusement cela n'a pas impacté la date de mise en service de l'installation.
0

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)