Forums Remontées Mécaniques: Réduction d'effectifs chez DM ? - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Réduction d'effectifs chez DM ? article dans la presse autrichienne

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Tinn 

  • TSF6 de la Salla
  • Groupe : Membres
  • Messages : 181
  • Inscrit(e) : 28-janvier 08

Posté 06 juillet 2009 - 22:48

Pour expliquer rapidement, le groupe Doppelmayer a prévu de licencier 100 personnes à partir de mars 2010, dont 65 au siège, aucun ecteur professionnel n'est épargné. Les raisons de ce licenciement sont un carnet de commande moins rempli pour 2010 et des prévisions de marché en baisse pour 2011. Les marchés européens (Autriche, Italie, Suisse, France) se portent toujours bien, sans baisse notable, alors que les marchés Nord-américains (Etats-Unis, Canada) sont en chute libre. En effet, la mauvaise santé du marché immobilier se ressent aussi en station, ce qui limite les investissement et entraîne l'arret de ertains projets pour une durée indéterminée.
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Bas 

  • TCD15 de Bochard
  • Groupe : Membres
  • Messages : 917
  • Inscrit(e) : 23-octobre 06

Posté 07 juillet 2009 - 11:46

Ils ont eu un problème à Vallfosca en Espagne! Ils avaient commencé à construire un 3S et 4 ts! Le projet a capoté et ils ont été obligés de tout démonter! Je ne sais pas s'ils ont été payés! Et ils ont un 3S en magasin qui attend repreneurs...
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Nonoremontées 

  • TCD4 de la Daille
  • Groupe : Membres
  • Messages : 511
  • Inscrit(e) : 20-octobre 06

Posté 07 juillet 2009 - 12:49

Bonsoir

Voir le messageBas, le 7 07 2009, 11:46, dit :

Ils ont eu un problème à Vallfosca en Espagne! Ils avaient commencé à construire un 3S et 4 ts! Le projet a capoté et ils ont été obligés de tout démonter! Je ne sais pas s'ils ont été payés! Et ils ont un 3S en magasin qui attend repreneurs...


C'est étonnant qu'ils aient tout de même trouvé le moyen de démonter les structures alors qu'ils auraient pu tout laisser en plan en attendant un nouveau feu vert de Vallfosca.

Nonoremontées
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Thomas 

  • -.-
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 8 213
  • Inscrit(e) : 05-décembre 04

Posté 07 juillet 2009 - 22:00

Voir le messageBas, le 7 07 2009, 11:46, dit :

Ils ont eu un problème à Vallfosca en Espagne! Ils avaient commencé à construire un 3S et 4 ts! Le projet a capoté et ils ont été obligés de tout démonter! Je ne sais pas s'ils ont été payés! Et ils ont un 3S en magasin qui attend repreneurs...

pour information et quelques précisions, tout n'est pas démonté !
Les génies civils du 3S sont terminés, aussi bien en G1 qu'en G2. ils ont été terminés en espérant que le projet reparte, tout a été protégé, les tommes, les tiges filetés et compagnie pour ne pas que cela se dégrade avec le temps.

Concernant le TSD, la ligne est toujours debout de mémoire.

Concernant le groupe DM, est ce que cela doit être choquant ? je ne crois pas ... cela est arrivé à globalement toutes les entreprises, dans le milieu des rm et ailleurs ...
Working together keeps our ropeways in motion
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   makin 

  • TSF1 Proctor Mountain
  • Groupe : Membres
  • Messages : 116
  • Inscrit(e) : 05-mai 07

Posté 07 juillet 2009 - 22:14

Voir le messageThomas, le 7 07 2009, 22:00, dit :

Concernant le groupe DM, est ce que cela doit être choquant ? je ne crois pas ... cela est arrivé à globalement toutes les entreprises, dans le milieu des rm et ailleurs ...


Hum.. je crois pas avoir entendu parler de ça dans le groupe Poma, si ?
Pour autant, ce n'est presque pas choquant, malheureusement... En espérant que nous soyons épargner en France...
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Aussois 

  • DMC du Pontillas
  • Groupe : Membres.
  • Messages : 1 010
  • Inscrit(e) : 07-septembre 05

Posté 07 juillet 2009 - 22:25

jusqu'à présent, chez Poma, il y a plutôt eu des restructuration. Poma mise sur une stratégie qui consiste à moins faire travailler ses fournisseurs, en en faisant le plus possible dans les ateliers Poma pour essayer de surmonter la crise. C'est comme sa que certains assemblage auparavant réalisés en externe sont maintenant réalisés en interne. C'est une stratégie qui comporte des risques, qui pourront éventuellement se répercuter dans quelques mois.
Mais bon pour le moment pas de licenciement en masse.

Ce message a été modifié par Aussois - 07 juillet 2009 - 22:26 .


#7 L'utilisateur est hors-ligne   jfd_ 

  • FUN de la Grande Rochette
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 820
  • Inscrit(e) : 30-août 07

Posté 07 juillet 2009 - 22:28

Voir le messageAussois, le 7 07 2009, 22:25, dit :

jusqu'à présent, chez Poma, il y a plutôt eu des restructuration. Poma mise sur une stratégie qui consiste à moins faire travailler ses fournisseurs, en en faisant le plus possible dans les ateliers Poma pour essayer de surmonter la crise. C'est comme sa que certains assemblage auparavant réalisés en externe sont maintenant réalisés en interne. C'est une stratégie qui comporte des risques, qui pourront éventuellement se répercuter dans quelques mois.
Mais bon pour le moment pas de licenciement en masse.
Tu pourrais expliciter? Je ne vois pas les risques que cela représente...
Envie d'appréhender l'entrainement cycle? Visitez le site VO2 Cycling ( http://www.vo2cycling.fr )
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   Aussois 

  • DMC du Pontillas
  • Groupe : Membres.
  • Messages : 1 010
  • Inscrit(e) : 07-septembre 05

Posté 07 juillet 2009 - 22:48

Les risques sont :
de perdre des sous-traitant bien familiarisés dans le montage de certains organes.
de réaliser des montages non conformes, étant donné le manque d'expériences dans certains domaines, pouvant entrainer des retards dans les livraison.
de réaliser des montages dans des ateliers inadaptés (les ateliers ne sont pas extensible) et trop petit, pouvant gêner d'autres cellules d'assemblages.
Dans certains cas à trop vouloir en faire, c'est comme ça qu'ont fait des bêtises.

De mon point de vue, il vaut mieux se concentrer sur ce que l'on sait bien faire, en optimisant les process pour limiter les coûts, quitte à prendre moins d'intérimaire en saison forte.

Il faut toujours avoir une vision, à cour, à moyen et à long terme : imaginez que l'entreprise se brouille avec plusieurs gros fournisseurs en suspendant leur contrats. Le jour ou l'activité redémarrera, l'entreprise aura de sérieuse difficulté, et ne pourra pas suivre la cadence à elle seule.

De nos jours, aucune grosse entreprise ne peut fonctionner seule, elle ne peut gérer à elle seule de la meilleur manière toute sa production, d'où l'intérêt d'intégrer les fournisseurs et d'avoir de bonnes relations avec eux.

Il faut savoir qu'en Rhône Alpes, Poma a de nombreuses petite PME sous traitante, avec cette stratégie, elle les pénalises, en leur supprimant du travail.....et ces entreprises risques mêmes de mettre la clé sous la porte. Le jour ou l'activité redémarrera, Poma se sentira bien seul sans ces sous traitants.

Je parle en connaissance de cause, aillant moi même fait un stage en gestion de production chez Poma, et connaissant des dirigeants de PME travaillant pour Poma.

Bref, ce n'est que mon point de vue, et chacun et libre de penser ce qu'il veut.

Ce message a été modifié par Aussois - 07 juillet 2009 - 23:01 .


#9 L'utilisateur est hors-ligne   Thor 

  • TSD4 du Plan du Four
  • Groupe : Membres
  • Messages : 227
  • Inscrit(e) : 13-novembre 08

Posté 08 juillet 2009 - 11:16

POMA ne connait pas la crise selon le PDG :

http://www.grenobleecobiz.biz/ccig/presenc...GN/FR-Rencontre


J'imagine que c'est un peu du flan...


Par contre, je sais qu'ils ont mis fin à beaucoup de contrat précaire (Interimaire, préstataire ...)


Dernier point : je ne sais pas si tu as bien analysé l'outil de production de POMA quand tu as fait ton stage la bas. Pour avoir visiter quelques fois leur atelier de POMA Fontaine, il me semble qu'il est en surcharge et je ne vois pas comment ils peuvent faire plus que ce qu'il faisait avant avec cet atelier. il n'y a pas de moyen de découpe, de pliage et je crois aucune CN.... Lors de ma dernière visite, on m'a expliqué que cet atelier ne fabriquait que les composants spécifiques au RM (poulie, balanciers...) et faisait l'assemblage des composants. En gros, bcp de fabrications sont sous traité...

La théorie qui consiste à dire que POMA va recentrer sa prod dans son atelier est farfelue : investir dans des machines + embaucher en période en crise.... Ca serait bien la première fois qu'on verrait cela... De ce que j'ai pu voir ou entendre, ils vont surtout continuer à externaliser la production non spécifique pour rester le plus flexible possible.
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   Lolo42 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 4 777
  • Inscrit(e) : 19-septembre 07

Posté 08 juillet 2009 - 11:38

Jusque là, l'ensemble de la métallerie, et notamment toute la partie débrayage et structure des remontées Poma était réalisée par la Sacmi, du même groupe, et l'ensemble des habillages et des cabines par Sigma... Bon il reste bien le câble qui lui, on est d'accord, reste sous-traité...
Jusque là le groupe répondait aux variations de la demande en modulant les effectifs de ses filiales en faisant largement appel au travail temporaire.

Qu'entendez-vous par "les sous-traitants" et ou intervenaient-il précisément dans la production ? Je n'arrive pas à les cibler dans le processus de production.

PS : désolé pour le HS puisque le sujet semble dévier sur l'organisation générale des processus de production des entreprises du transport par câble

Ce message a été modifié par lolo42 - 08 juillet 2009 - 14:55 .

- Laurent -

www.remontees-mecaniques.net
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   Thor 

  • TSD4 du Plan du Four
  • Groupe : Membres
  • Messages : 227
  • Inscrit(e) : 13-novembre 08

Posté 08 juillet 2009 - 13:30

Il faut distinguer l'assemblage de composants et la fabrication de composants.

:MM: (et ses filiales SACMI et SIGMA) font de l'assemblage de composants et très peu de fabrication (même SACMI). Très peu de composants sont directement fabriqués en interne. Ils sont donc sous traité. Le groupe POMA ne fabrique pas ou peu de pylone, pièces forgées ou moulées, pas de grosse pièces mécano-soudés...

Je rappelle que les composants de sécurité d'une RM sont certifiés CE. Les fabricants de RM doivent donc maitriser, controler et certifier les assemblages (coller une étiquette CE...). Ils doivent donc conserver la maîtrise du montage.

:) possède à Sterzing une usine de production beaucoup plus importante et donc soustraite beaucoup moins que POMA la fabrication de composants. LEITNER france ne produit rien. La stratégie du groupe SEEBER fait que SACMI assemble des les module de gare MULTIX pour l'ensemble du groupe. Ensuite, il faudrai qu'un gars du groupe seeber explique exactement la stratégie mais je pense que c'est top secret.

;) est le constructeur qui possède l'outil de production le plus dévellopé des constructeurs... Les ateliers de fabrication sont immenses (par rapport à POMA par exemple). Je crois que dans le groupe Doppel, il y a même des fonderies... Ca leur donne une puissance sans comparaison quand le marché est pleine expension comme il y a 2 ou 3 ans... Par contre, en période de crise, le manque de flexibilité de la production les ammène au licenciemments des gars qui n'ont plus rien à faire... Le code du travail Autrichien doit pas être aussi dur que le code français... Le licenciement doit être plus facile.

:MM: a déjà connu des périodes difficiles dans le passé et poosède un outil de production très limité et sous traite énormément...


Ceci est mon analyse et il y a surement des chose pas tout à fait juste... La stratégie de ces entreprises est secrète....
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   Lolo42 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 4 777
  • Inscrit(e) : 19-septembre 07

Posté 08 juillet 2009 - 14:09

Certes, mais je parlais volontairement de construction (je parle de construction car ce n'est pas uniquement de l'assemblage) plus que de fabrication d'éléments, car pour le coup, pour moi, la fabrication ne prête même pas à débat : je vois encore moins dans ce cas, comment Poma aurait pu brusquement se passer de ses sous-traitants et concentrer, par exemple, une chaine fabrication complètement nouvelle dans ses ateliers du jour au lendemain du simple fait que la demande baisse... Le seul point sur lesquels le groupe aurait pu jouer est la construction mais elle est déjà réalisée en interne par le biais des filiales qui modulent leurs effectifs en fonction de la demande.

Ce message a été modifié par lolo42 - 08 juillet 2009 - 14:10 .

- Laurent -

www.remontees-mecaniques.net
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   TruMan. 

  • TSF1 Proctor Mountain
  • Groupe : Membres
  • Messages : 117
  • Inscrit(e) : 27-juin 07

Posté 08 juillet 2009 - 14:36

Voir le messageThor, le 8 07 2009, 13:30, dit :

Il faut distinguer l'assemblage de composants et la fabrication de composants.
.....
Ceci est mon analyse et il y a surement des chose pas tout à fait juste... La stratégie de ces entreprises est secrète....


:) n'a jamais été une entité de production mais plutôt d'ensemblier. Ce qui explique le réseau de petites sociétés qui faisait pour POMA la production. Quand on dit aujourd'hui que POMA rappatrie en interne sa production ne veut pas dire que POMA a du jour au lendemain investi dans des unités de production (usinage, soudage, moulage,....) mais c'est un fait, les composants de la MULTIX viennent de LEITNER
en interne donc.


;) contrairement à POMA, a toujours produit un maximum en interne (hormis les composants qui sont en dehors du coeur de métier). Depuis que :) a racheté POMA, LEITNER rationnalise ses moyens de production en utilisant tout ceux qui existent. La logique...Produire les pièces détachées et les composants de base en Italie, assembler le plus près possible des sites. C'est pourquoi SACMI assemble les gares LEITNER pour POMA France et hors Europe (elles deviennent ainsi des MULTIX) et LEITNER France (elles s'appellent alors LEITNER) mais en aucun cas pour LEITNER hors France. :MM: connait actuellement une véritable croissance de production sous le dénomination :MM: technologie puisqu'elle vient de mettre en route 3 nouvelles usines, une en Autriche, une aux états unis et une en Asie afin de produire les composants de toute la gamme :MM: technologie (chenillettes, RM, éolienne, Métro urbain,....). La stratégie de Seber......Diffuser au maximum la gamme :) technologies sous toutes les marques possibles LEITNER, PRINOTH, MINIMETRO, POMA, LEITWIND,... allez voir leur site, c'est clairement dit.


Et dire qu'en France certains pensent encore que c'est POMA qui a racheté LEITNER... :)
[color="#000080"][/color]
0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   Aussois 

  • DMC du Pontillas
  • Groupe : Membres.
  • Messages : 1 010
  • Inscrit(e) : 07-septembre 05

Posté 08 juillet 2009 - 17:32

Citation

il me semble qu'il est en surcharge et je ne vois pas comment ils peuvent faire plus que ce qu'il faisait avant avec cet atelier


Et si, il arrive à faire plus, ce qui pause (va pauser problème) problème. Ils ont rapatrié une ligne d'assemblage, et tente tant bien que mal de réviser plus de pinces des appareils débrayable. Poma délaisse ses fournisseurs traditionnel, en voulant en faire le maximum engendrant une saturation de l'atelier de révision, ainsi qu'une certaine colère de la part des ouvriers. Je vais y bosser en intérim dans l'été, j'en aurai le cœur net.
Poma dispose de quelques machines à commandes manuelles, sur lesquelles des ouvriers essayent tant bien que mal de refaire des pièces (mord...) de pinces débrayables....qui étaient auparavant sous-traité dans des petites PME spécialisés.

Habituellement Poma sous traite par exemple à de petites PME : une partie du montage des balanciers, une partie de la révision des pinces débrayables, une partie de montage des pinces débrayables...L'usinage de certaines pièces mécaniques ......Et bien d'autres choses encore.

Concernant l'article de présence, il en a fait sourire plus d'un (notamment les dirigeants de PME sous traitante). Et je peux vous dire qu'une part non négligeable des sous-traitant sont aujourd'hui en partie délaissés. Bref, c'est un article vendeur, qui ne reflète pas du tout la vérité.

Le CA de l'an dernier à fortement baissé, et le résultat également....et 2009 s'annonce encore pire.

Malgré tout POMA, arrive à nous fournir de beaux appareils, et c'est bien le principal pour nous skieurs, et fan de remontées mécaniques.

Ce message a été modifié par Aussois - 08 juillet 2009 - 22:23 .


#15 L'utilisateur est hors-ligne   Adrien74 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 944
  • Inscrit(e) : 02-juin 08

Posté 08 juillet 2009 - 20:03

bonjour, en lisant cetains post, on peut voir certainne analyse diffèrente.
déja, une entreprise qui fabrique tout de A à Z est bien pour la socièté , mais le point faible, si les carnet de commande sont vide l' entreprise reçois.
l' autre methode consciste à faire des éléments par des sous-traitant, ça coute moins chère pour l' entreprise.
aprés et sourtout c'est l' entreprise qui décide de sa stratègie de production.
concernent le goupe seeber, je doute que ;) fait forger ses pièces tout seul et la sacmi , car j'ai vu sur le site de funivie.org un reportage de l' usine de :) les modules de gare était déja forger et galvanisé, restait plus les équipements à méttre et les pneu.
aprés tout les constructeurs font un peu prés comme ça, je connait leur petit secret de chacun.
l' avantages des sous-traitants, s'ils faut faire une révisions ça moins chère dans le transport surtout si le sous-traitant est proches de l' appareil demandé et plus rapide.
j'en connait un, don je vous donne le nom www.coppelmaintenance.com qui sont habillité par :MM: pour la remise à jour des pinces LP-A
mais de toute façon, on connait pas la suite des évenements qui suivre dans peu de temps,
mais de toute façons les sous-traitants sont importants pour les grosse entreprise.
0

#16 L'utilisateur est hors-ligne   TruMan. 

  • TSF1 Proctor Mountain
  • Groupe : Membres
  • Messages : 117
  • Inscrit(e) : 27-juin 07

Posté 08 juillet 2009 - 21:31

Voir le messagest baldoph, le 8 07 2009, 20:49, dit :

pour être précis, ce n'est pas Leitner qui a acheté Poma, c'est le propriétaire de Leitner, Michael Seeber.
dans le groupe Seeber, Leitner et Poma sont au même niveau.


Alors ça ca me fait bien marrer. :) :lol: :lol:
je l'ai déjà entendu celle là.
C'est une bonne méthode pour se voiler la face ou se faire berser par la propagande POMAGALSKIENNE diffusée au sein de son groupe pour ne pas démotiver les troupes.
Franchement t'as pas honte.
Si tu veux faire de la sémentique il faut t'inscrire sur ''le petit litré illustré''

Qu'est ce que cela veut dire que X rachete Y si ce n'est, le propriétaire de X rachete les parts du propriétaire de Y ?????? ;)

Michael Seeber serait un parmis de multiples actionnaires du groupe Leitner, ayant obtenu la majorité depuis quelques mois seulement , et dans la foulé aurait saisi l'offre de M. Cathiard et de fait intégré POMA au groupe LEITNER soit.
C'est ne pas connaitre le personnage et l'histoire.

Seeber est le ''patron'' de ;) au sens industriel du terme, le big boss et ce depuis plus de 20 ans. Il a la fibre RM et Montagne. Inutile de le cataloguer dans le rubrique des fonds de pension US. Il connait le métier. :) technologies regroupe des activités qui ont un lien technologique et non pas purement financier (chenillette, rm, transport urbain...)
Quand ce monsieur décide de racheter le groupe :MM: ce n'est pas pour les mettre sur le même pied d'égalité. C'est pour en faire une entité performante en profitant des forces des uns et des autres. Et quand il vient à Voreppe, je peux vous dire que le tapis rouge est déroulé. et que tout le monde regarde son écran.
Désolé, mais au vue des produits commercialisés aujourd'hui par :) , je crois que le choix technologique et clair.
Au revoir, Gamme 21, TK solis, .....bonjour gamme LP ou devrais-je dire Lp.

Tous les professionnels du secteur le savent mais n'ose pas l'admettre. Il est très difficile pour les français de voir leur fleuron nationnal disparaitre.
Soit dit en passant, si la marque :) existe encore aujourd'hui c'est certainement pour les qualités de son réseau commercial internationnal qui aujourd'hui diffuse des produits.... :MM: .
Et bien entendu, ce n'est pas le PDG de POMA qui va le dire. ni personne dailleurs.
Qui y aurait interet dailleurs ?? :MM:

Désolé d'avoir été aussi long, mais des phrases comme cela, ça me hérisse.
[color="#000080"][/color]
0

#17 L'utilisateur est hors-ligne   Adrien74 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 944
  • Inscrit(e) : 02-juin 08

Posté 08 juillet 2009 - 21:58

désolé pour le premier post, j' ai une faute de tape
Mr seeber à bien et bel racheter :MM: , c' est confirmer par un conducteur d' opération qui à plus de 30 ans de boite chez :MM: au auquel j' ai discuté àuper-besse
mais devons retourné au sujet initial concernnant ;) et non pas :MM: et :)

méssage au modérateur, peu t'on supprimé mon premier post SVP car il incomplet, merci d' avance
0

#18 L'utilisateur est hors-ligne   benj 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 3 005
  • Inscrit(e) : 27-octobre 05

Posté 08 juillet 2009 - 22:19

@ TruMan : on connaissait déjà ton point de vue sur le sujet (déjà exprimé dans beaucoup de tes messages ;))

Pourrait-on se recentrer sur le sujet qui concerne avant tout Doppelmayr s'il vous plait ?
0

#19 L'utilisateur est hors-ligne   Geofrider 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 8 260
  • Inscrit(e) : 01-août 05

Posté 08 juillet 2009 - 22:49

Voir le messageariana, le 8 07 2009, 21:58, dit :

méssage au modérateur, peu t'on supprimé mon premier post SVP car il incomplet, merci d' avance


C'est fait ;) mais sache qu'en utilisant le bouton "Editer" tu peux modifier tes messages si jamais tu as fait une faute ou valider trop tôt l'envoi par exemple :)
Vive la neige et la montagne
0

#20 L'utilisateur est hors-ligne   Blick 

  • TCD2 de la Cote 2000
  • Groupe : Membres
  • Messages : 492
  • Inscrit(e) : 08-février 08

Posté 09 juillet 2009 - 20:57

beaucoup de mots (et de fautes d'orthographe) pour contrer ce qui est une vérité : sur l'organigramme du groupe Seeber, Poma et Leitner sont au même niveau. d'autres composantes du groupe Seeber sont également au même niveau.
vous vous hérissez pour pas grand chose.

tapis rouge à Voreppe ? vous l'avez vu ?

pourquoi Poma ne diffuserait-elle pas des produits Poma, comme Skirail diffuse des produits Skirail, LPOA diffuse des produits LPOA, comme Poma peut diffuser aussi des produits LP, conçus en commun par Poma et Leitner, LPOA peut diffuser aussi des produits Poma et Leitner,.....
le mot clé, c'est synergie.
il y a une compétition interne au groupe Seeber, entre Poma et Leitner, chacun doit prouver que sa solution est optimale, et que le meilleur gagne.
M.Seeber n'aurait aucun intérêt à faire disparaître la marque Poma. comme Poma n'a pas fait disparaître la marque Skirail.

ce qui serait inquiétant, c'est si Poma n'était plus capable de mettre en avant quelques unes de ses solutions techniques.
on disait autrefois que la force de Poma était son bureau d'étude. pourquoi ne serait-ce plus vrai ?
et comme français, je pense que la France doit se ré-industrialiser, à commencer par nos constructeurs nationaux à ne pas disparaître.

(oui, je sais c'est hors mon sujet. sorry)

Ce message a été modifié par st baldoph - 09 juillet 2009 - 21:02 .

0

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)