Forums Remontées Mécaniques: Ouverture nocturne télécabine - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Ouverture nocturne télécabine Réglementation - sécurisation et évacuation

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Miamivince 

  • TSD6 de l'Eau d'Olle
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 315
  • Inscrit(e) : 03-février 12

Posté 25 avril 2019 - 11:55

Bonjour,

A l'occasion d'une discussion sur la construction prochaine de la future TCD10 des Saix à Samoens (74) qui a vocation à être exploitée tard le soir, il m'a été indiqué que la réglementation était assez particulière dans ce cas.
Outre l'éclairage de la ligne, la remontée "devrait obligatoirement disposer d'un dispositif de sécurité particulier" pour ne pas avoir besoin de procéder à une évacuation verticale en cas de problème (compte tenu des délais et de l'obscurité qui compliquerait une telle intervention).

Est-ce que quelqu'un peut confirmer ce type d'exigence réglementaire et sait de quoi il s'agit ?
S'agit-il de système d'évacuation autonome le long du câble ou de systèmes de motorisation de secours pour l'entrainement de la ligne et le rapatriement des cabines ?

Si quelqu'un peut m'éclairer sur ce sujet, je serais ravi.

Merci
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Fan zermatt rm 

  • TK de la Boule de Gomme
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1
  • Inscrit(e) : 30-août 18

Posté 25 avril 2019 - 14:12

Voir le messageMiamivince, le 25 avril 2019 - 11:55 , dit :

Bonjour,

A l'occasion d'une discussion sur la construction prochaine de la future TCD10 des Saix à Samoens (74) qui a vocation à être exploitée tard le soir, il m'a été indiqué que la réglementation était assez particulière dans ce cas.
Outre l'éclairage de la ligne, la remontée "devrait obligatoirement disposer d'un dispositif de sécurité particulier" pour ne pas avoir besoin de procéder à une évacuation verticale en cas de problème (compte tenu des délais et de l'obscurité qui compliquerait une telle intervention).

Est-ce que quelqu'un peut confirmer ce type d'exigence réglementaire et sait de quoi il s'agit ?
S'agit-il de système d'évacuation autonome le long du câble ou de systèmes de motorisation de secours pour l'entrainement de la ligne et le rapatriement des cabines ?

Si quelqu'un peut m'éclairer sur ce sujet, je serais ravi.

Merci


bonjour,

oui en effet la 10-mgd giggijochbahn a Sölden en Autriche a été prévu pour tourner lors des festival le soir ils ont mis des caméra sur certaine pylones et dans les 134 cabines des haut parleur et des projecteur sont mis a disposition sur chaque pylones c'est appareil est un doppelmayr d-line 2016 qui a couté 30 millions d'euros il a notamment 4 moteur pour un total de 2520 kw.

https://www.remontee...lmayr-5999.html voila un petit reportage
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 355
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 25 avril 2019 - 19:18

De mémoire je ne sais plus si les EN comprennent des exigences spécifiques pour une exploitation régulière de nuit.

IIRC pour une exploitation de nuit à caractère exceptionnel (p.ex. fête nationale), des autorisations ad hoc peuvent être délivrées quand bien même les installations en question ne répondent pas à l'ensemble des exigences applicables pour une exploitation de nuit régulière (c.à.d. à caractère récurrent, et avec une fréquence de récurrence suffisante).

Logiquement, le point principal concerne l'éclairage artificiel; l'on peut même supposer qu'un niveau d'éclairage suffisant de la ligne et, si requis, de l'habitacle des véhicules, soit exigé également en cas de perte d'alimentation externe et ce pour une durée suffisante en cas d'évacuation. En pratique, ce point n'est toutefois pas toujours respecté, notamment lorsque les éclairages sont segmentés et alimentés par différents raccordements réseau (c.à.d. en partie indépendamment d'un éventuel groupe électrogène de secours en station (généralement sis en station motrice)).

Les moyens de communication audio pour l'information des usagers sont prescrits indépendamment d'une éventuelle exploitation nocturne (voir p.ex. EN 1909:2017 ch. 7), soit p.ex. par le personnel au sol, des haut-parleurs stationnaires ou embarqués ou, le cas échéant, par des informations directement délivrés par le cabinier.
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Pra'z Ropeways 

  • TCD8 du Lys
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 681
  • Inscrit(e) : 31-juillet 17

Posté 28 avril 2019 - 11:12

Il me semble que par exemple, il est plus facile d'exploiter un téléski qu'un téléporté du fait qu'il n'y a pas d'évacuation spécifique de la ligne sur un téléski :) .

D'ailleurs, en ce qui concerne les téléskis, l'exploitation nocturne du téléski des Périots aux Saisies par exemple ne se fait pas sur l’intégralité de la ligne mais seulement sur la partie basse (jusqu'au pylône 6) tout simplement dans le but d'éviter que les skieurs ayent s'engager dans d'autres pistes non prêtes pour une exploitation et donc là où l'on peut trouver les dameuses. En effet depuis le pylône 6, impossible d'accéder à une autre piste que celle éclairé.

Désolé du HS car ici, on parle plus de téléporté.
A venir de nombreux reportages (voir ma page perso) !

Vive l'Espace Diamant, les Contamines-Montjoie, Hauteluce et Arêches-Beaufort !
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   superrm74 

  • TCD4 de la Daille
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 559
  • Inscrit(e) : 13-juillet 17

Posté 28 avril 2019 - 11:17

Y a t-il une certaine heure à ne pas dépasser pour les nocturnes ? Bon nombre de stations ferment pour 21h (nocturne) :rolleyes:
Snow is gold, white gold

1er reportage prévu à Prabouré:
-TKE des Crêtes du forez
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   monchu 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 2 275
  • Inscrit(e) : 17-juin 07

Posté 28 avril 2019 - 13:11

Voir le messageMiamivince, le 25 avril 2019 - 11:55 , dit :


Outre l'éclairage de la ligne, la remontée "devrait obligatoirement disposer d'un dispositif de sécurité particulier" pour ne pas avoir besoin de procéder à une évacuation verticale en cas de problème (compte tenu des délais et de l'obscurité qui compliquerait une telle intervention).



Bizarre, car le RM1 n'a pas changé ? On doit pouvoir évacuer la nuit, même une installation qui n'est exploitée qu'en journée (compte-tenu du délai, une évacuation verticale peut commencer en fin de journée et se finir dans le noir)

Citation


B.4.3.4 - Éclairage

Dans tous les cas et même si l'installation ne doit pas être exploitée normalement de nuit, des mesures doivent être prises pour permettre d'évacuer la nuit, soit à l'aide du téléphérique, soit avec les moyens de sauvetage, des usagers en détresse dans les stations ou les véhicules. Il doit être prévu pour cela un éclairage qui peut être portatif:
–dans les stations;
–sur la ligne;
–dans les véhicules accompagnés.
Cet éclairage doit être prévu (nombre, type, répartition, etc.) dans le cadre du plan de sauvetage pour être mis à la disposition des équipes de secours et éventuellement des usagers.

0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Pra'z Ropeways 

  • TCD8 du Lys
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 681
  • Inscrit(e) : 31-juillet 17

Posté 28 avril 2019 - 15:04

Voir le messagesuperrm74, le 28 avril 2019 - 11:17 , dit :

Y a t-il une certaine heure à ne pas dépasser pour les nocturnes ? Bon nombre de stations ferment pour 21h (nocturne) :rolleyes:


Je ne sais pas trop, mais par exemple, Flumet et NDB terminent leur nocturne à 22h ou 22h30.

Ce message a été modifié par Pra'z Ropeways - 28 avril 2019 - 15:04 .

A venir de nombreux reportages (voir ma page perso) !

Vive l'Espace Diamant, les Contamines-Montjoie, Hauteluce et Arêches-Beaufort !
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 355
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 28 avril 2019 - 17:03

A mon avis les questions d'horaires relèvent de réglementations locale non directement liées aux RM en tant que telles.

L'exigence selon laquelle des moyens déclairage pour une évacuation de nuit doivent être prévus me semble couler de source, c'est logique au point que cela ne devrait même pas faire l'objet d'une mention particulière dans la réglementation car découlant simplement d'autres exigences formulées de façon plus générale.
En pratique cela ne pose pas de problème, les équipes pour l'évacuations disposent (p.ex.) de lampes frontales, etc. Les grande cabine de TPH à va-et-vient ont en principe toujours un éclairage intérieur et dans certains cas un éclairage extérieur direction amont et aval (géré manuellement par le cabinier) est également prescrit.

Pour l'exploitation de nuit régulière il me paraît logique que les véhicules ou l'intégralité de la ligne soient suffisamment éclairés en permanence dès que l'éclairage naturel devient insuffisant. Un niveau d'éclairage relativement bas est sûrement suffisant mais il faut éviter l'obscurité "totale" qui serait trop angoissante pour une bonne partie les usagers.

Je regarderai si je trouve quelque chose côté prescriptions mais ces questions d'éclairage relèvent plus du bon sens que de la réglementation même.
0

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)