Forums Remontées Mécaniques: [Projets] Riviera vaudoise - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

[Projets] Riviera vaudoise

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Fael 

  • TSD4B des Jasseries
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 270
  • Inscrit(e) : 01-septembre 15

Posté 14 février 2019 - 22:40

Ce sujet aura pour but de discuter les projets de la Riviera vaudoise qui comprend les domaines skiables des Pléiades et des Rochers de Naye ainsi que quelques funiculaires qui se trouvent hors station de ski (les Avants – Sonloup, Territet – Glion, Territet - Mont Fleuri, Vevey – Mont Pèlerin).




Projet de remplacement du téléski de la Châ – les Pléiades

Contexte

Pour des renseignements plus détaillés sur les Pléiades, voir ici.

Le téléski de la Châ dessert deux pistes sur le versant nord de la montagne. Il s’agit des pistes les plus longues et les plus difficiles. Cette installation possède le dénivelé le plus important du domaine et sa gare aval en est le point le plus bas à 1080 mètres.

Techniquement, il s’agit d’un téléski débrayable Poma, construit en 1975. Une grande partie de ses pylônes ont été récupérés d’un téléski à ceintures Oehler, en service de 1955 à 1975, qui possédait un tracé plus long. Le bas a été supprimé pour augmenter les possibilités d’ouverture. La ligne possède deux virages : un léger virage vers la gauche près de la gare aval et un virage marqué vers la droite peu avant la gare amont.

En raison notamment des pylônes Oehler, qui sont vieux de presque 65 ans, ce téléski ne répond plus aux exigences du CITT. Son autorisation d’exploiter n’est plus valable depuis 2016 et il est en service grâce à une dérogation exceptionnelle jusqu’au printemps 2019. Par conséquent, soit le téléski est remplacé, soit la piste doit être abandonnée.

Malgré une situation financière difficile (la station étant la plupart des saisons déficitaire depuis près de 50 ans), les deux communes propriétaires des installations veulent tenter de remplacer le téléski. Elles ont obtenu en novembre 2017 un crédit pour réaliser une étude préalable.

Projet

L’étude est arrivée à la conclusion que l’abandon de ce téléski serait néfaste pour la station. Il dessert en effet près de la moitié de l’ensemble des pistes du point de vue de la longueur. De plus, il s’agit des seules pistes un peu plus difficiles du domaine. D’un autre côté, la très basse altitude empêche souvent l’ouverture de cette remontée (il n'y a pas d'enneigement artificiel).

Le projet a été mis à l’enquête de début janvier à début février. La solution retenue est la suivante : pour améliorer les chances d’ouverture, les 270 premiers mètres de la ligne (jusqu’au premier virage) seraient abandonnés. Un téléski suivrait ensuite le tracé existant jusqu’à l’actuel virage à droite où se trouverait la gare amont. De là, un deuxième téléski (identique au premier) atteindrait le sommet de Bondenoces, le point culminant de la station. Il n’y a pas de téléski actuellement à l’emplacement de cette deuxième installation. Du point de vue technique, ce serait deux téléskis à enrouleurs (monoplace) Garaventa avec lâcher sous poulie, motrice en aval et ligne de sécurité enterrée.


Image IPB Image IPB Image IPB
Comparaison des tracés du premier téléski Oehler (1955 - 1975), du téléski débrayable (1975 - 2019) et des deux téléskis en projet. Source de la carte : geodata © swisstopo.


Avec la suppression des deux angles, il n’est plus indispensable d’envisager un téléski débrayable. Ce système a été écarté car jugé plus cher à l’exploitation, moins confortable et nécessitant un trop grand apprentissage préalable de la part des utilisateurs. Les conseils communaux de Blonay et St-Légier, les deux communes concernées, se prononceront fin mars dans le but d’accorder le montant nécessaire (970'000 francs par commune). Si le projet se réalise, des organismes régionaux pour la création d'équipements touristiques participeront au financement. Le deuxième téléski (celui du haut), serait adapté aux débutants, vu la faible pente dans cette zone. Néanmoins, il est nécessaire d’emprunter le télésiège pour y accéder et donc d'avoir un niveau de ski adapté à la piste des Motalles.

Si le crédit est accepté par les deux conseils, qu’aucun référendum n’est déposé et que l’enquête publique (déjà terminée) n’a soulevé aucune opposition, les travaux devraient se dérouler cet été pour une mise en service pour l’hiver prochain. D’un autre côté, si des obstacles sont rencontrés (notamment du point de vue financier), le projet pourrait prendre du retard ou être tout simplement abandonné. Dans ce cas, le téléski actuel serait démonté et les pistes seraient rendues à la nature.

Pour plus d’informations :


3

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)