Forums Remontées Mécaniques: Ascenseurs inclinés à dénivelés variables - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Ascenseurs inclinés à dénivelés variables Dans le cadre d'un projet de Terminale S

#1 L'utilisateur est hors-ligne   ProjetMécanique 

  • TK de la Boule de Gomme
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3
  • Inscrit(e) : 20-janvier 19

Posté 20 janvier 2019 - 15:32

De l’étude de faisabilité à la réalisation qui avait commencé en décembre, mon groupe de projet travaille sur un prototype d'ascenseur incliné urbain... mais présentant un dénivelé non constant, de 20 à 30 %

J'ai déjà saisi quelques critères dans le cahier des charges:
- Confort et silence de fonctionnement
- Accessibilité facile
- et surtout ... ne pas faire ressentir les variations de pentes aux utilisateurs !

Du coup, pour garantir un redressement horizontal adapté aux variations, je me suis lancé dans une recherche de solution...
Avez-vous des propositions de solutions pour contrer ce problème ? Comment garder une cabine horizontale sur la longueur du trajet ?
Merci
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   JPJP 

  • FUN de Peclet
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 321
  • Inscrit(e) : 12-septembre 05

Posté 20 janvier 2019 - 19:46

Je pense que tu dois parler d'inclinaison variable et non pas de "dénivelé non constant"...

Il me semble qu'il y a un funiculaire en Suisse qui présente ce type de problématique : l'intérieur des cabines est articulé en plusieurs morceaux pour s'adapter aux différentes pentes (un peu comme un boa ou comme les tramways Citadis qu'on a maintenant à Grenoble).
Fais une recherche sur le site et tu devrais trouver.

;)
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   chris2002 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 917
  • Inscrit(e) : 09-septembre 08

Posté 20 janvier 2019 - 20:18

C'est des funiculaires, mais fondamentalement cela ne change pas grand chose au niveau des cabines:

https://www.remontee...itner-3328.html
https://www.remontee...erger-1054.html

On peut aussi rajouter le nouveau funiculaire de Stoos ou le funiculaire Fun'ambule de Neuchatel
https://fr.wikipedia...re_Schwyz-Stoos
https://fr.wikipedia...ki/Fun%27ambule
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Velro 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 287
  • Inscrit(e) : 23-décembre 06

Posté 20 janvier 2019 - 21:05

Voir le messageProjetMécanique, le 20 janvier 2019 - 15:32 , dit :

De l’étude de faisabilité à la réalisation qui avait commencé en décembre, mon groupe de projet travaille sur un prototype d'ascenseur incliné urbain... mais présentant un dénivelé non constant, de 20 à 30 %

J'ai déjà saisi quelques critères dans le cahier des charges:
- Confort et silence de fonctionnement
- Accessibilité facile
- et surtout ... ne pas faire ressentir les variations de pentes aux utilisateurs !

Du coup, pour garantir un redressement horizontal adapté aux variations, je me suis lancé dans une recherche de solution...
Avez-vous des propositions de solutions pour contrer ce problème ? Comment garder une cabine horizontale sur la longueur du trajet ?
Merci

Les ascenseurs inclinés avec nivellement automatique purement mécanique du plancher de cabine existent depuis longtemps, idem pour les vrais funiculaires avec nivellement automatique actif du plancher.

Pour les ascenseurs inclinés, la solution est triviale, voir p.ex. à Emosson: il suffit d'installer au moins un rail de guidage pour contrôler le nivellement purement mécanique.

Le nivellement actif comme à Neuchâtel ou Stoos n'est pas recommandé pour les petites installations à moins de vouloir s'obstiner à finir avec une creisseilerie.

Pour un nivellement mécanique sans composants actifs, dans certains cas, il faut prévoir les sécurités appropriées pour éviter un basculement de la cabine mais cela dépend de la conception mécanique ainsi que de la pente.

Les petits ascenseurs inclinés avec treuil à tambour sont des installations assez triviales car les exigences techniques sont beaucoup moins sévères que pour les vrais funiculaires. Pour le trueil il quand même faire attention à quelques détails comme p.ex. prévoir éventuellement un dispositif de trancannage et une surveillance d'enroulement des spires.

Je dis ça, je dis rien, les ascenseurs ce n'est pas ma tasse de thé.
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   ProjetMécanique 

  • TK de la Boule de Gomme
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3
  • Inscrit(e) : 20-janvier 19

Posté 20 janvier 2019 - 22:08

Merci de vos retours. En accord avec les profs, j’avais proposé un système de double piston automatisés situés sur le chassis de l’ascenseur-funiculaire. Du coup, ça serait plutôt un nivellement automatique. Je vous remercie aussi des pistes que vous me donnez.

Voir le messageVelro, le 20 janvier 2019 - 21:05 , dit :

Voir le messageProjetMécanique, le 20 janvier 2019 - 15:32 , dit :

De l’étude de faisabilité à la réalisation qui avait commencé en décembre, mon groupe de projet travaille sur un prototype d'ascenseur incliné urbain... mais présentant un dénivelé non constant, de 20 à 30 %

J'ai déjà saisi quelques critères dans le cahier des charges:
- Confort et silence de fonctionnement
- Accessibilité facile
- et surtout ... ne pas faire ressentir les variations de pentes aux utilisateurs !

Du coup, pour garantir un redressement horizontal adapté aux variations, je me suis lancé dans une recherche de solution...
Avez-vous des propositions de solutions pour contrer ce problème ? Comment garder une cabine horizontale sur la longueur du trajet ?
Merci

Les ascenseurs inclinés avec nivellement automatique purement mécanique du plancher de cabine existent depuis longtemps, idem pour les vrais funiculaires avec nivellement automatique actif du plancher.

Pour les ascenseurs inclinés, la solution est triviale, voir p.ex. à Emosson: il suffit d'installer au moins un rail de guidage pour contrôler le nivellement purement mécanique.

Le nivellement actif comme à Neuchâtel ou Stoos n'est pas recommandé pour les petites installations à moins de vouloir s'obstiner à finir avec une creisseilerie.

Pour un nivellement mécanique sans composants actifs, dans certains cas, il faut prévoir les sécurités appropriées pour éviter un basculement de la cabine mais cela dépend de la conception mécanique ainsi que de la pente.

Les petits ascenseurs inclinés avec treuil à tambour sont des installations assez triviales car les exigences techniques sont beaucoup moins sévères que pour les vrais funiculaires. Pour le trueil il quand même faire attention à quelques détails comme p.ex. prévoir éventuellement un dispositif de trancannage et une surveillance d'enroulement des spires.

Je dis ça, je dis rien, les ascenseurs ce n'est pas ma tasse de thé.



Qu’est ce que vous entendez par « rail de guidage pour contrôler le nivellement » ? Merci 😅
0

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)