Forums Remontées Mécaniques: louislp - Affichage d'un profil - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Groupe :
Membres
Messages :
863 (1,23 par jour)
Plus actif dans :
Constructions 2018 (205 messages)
Inscrit(e) :
03-janvier 18
Visualisations :
10 129
Dernière activité :
L'utilisateur est hors-ligne Aujourd'hui, 00:37
Actuellement :
Hors-ligne

Mes informations

Titre :
TCD15 de Bochard
Âge :
Âge inconnu
Anniversaire :
Avril 27
Gender:
Homme Homme

Informations de contact

Courriel :
Privé

Previous Fields

Profession:
Etudiant

Sujets que j'ai initiés

  1. Construction TCD10 du Praz et déplacement TSD6 des Tovets (2019)

    23 avril 2019 - 15:38

    Image IPB

    Image IPB

    Présentation générale du projet


    La S3V, Société des 3 Vallées est chargée d'exploiter les domaines skiables de Courchevel, la Tania et Méribel-Mottaret, soit les 3/8 des 3 Vallées. S'occupant du domaine de Courchevel depuis 2004, la S3V compte pour cette station 1 TSF, 13 TSD, 7 TCD, 2 TCV et 1 TPH V, cumulant un débit de 50 930 P/h. Le parc de Courchevel est en moyenne plus âgé que le parc français, avec un moyenne d'âge de 21 ans, contre 19 ans pour la moyenne nationale. La S3V s'attelle donc depuis plusieurs années au rajeunissement du parc en remplaçant les téléportés les plus anciens, à savoir les télécabines à pinces S. Courchevel est en effet l'une des stations les mieux équipées en télécabines avec 7 appareils et 9 tronçons, mais ces télécabines sont vieillissantes. C'est la raison pour laquelle la S3V a procédé aux remplacements successifs des TCD de la Forêt (2014), de l'Ariondaz (2017) et des Grangettes (2018). Cette année 2019 va être marquée par le remplacement de la TCD4 du Praz, chantier majeur mené en parallèle du chantier de construction du TSF4 des Grandes Combes.

    N.B. : Ce sujet va traiter uniquement de la construction de la TCD10 du Praz et du raccourcissement du TSD6 des Tovets. . L'autre chantier de l'été à Courchevel, le TSF4 des Grandes Combes est à suivre ici.




    L'appareil actuel


    Construite en 1982 par Pomagalski, La TCD4 du Praz assure la liaison entre Courchevel – Le Praz (1350 m) et Courchevel (1850 m). Cette télécabine remplace un télébenne sur un autre tracé qui effectuait ce même rôle depuis 1951. Faisant partie des dernières TCD à pinces S construites, la TCD4 du Praz possède une tension hydraulique. Équipée à l'origine de cabines 4 places SP4 du constructeur Sigma, ce sont aujourd'hui des cabines Diamond de même capacité et du même constructeur qui circulent. Très empruntée tout au long de la journée et en début de soirée, la TCD est vieillissante et n'arrive plus à absorber le flux de clients. De plus, son arrivée excentrée, loin des autres appareils, oblige les skieurs et les piétons à marcher pendant plusieurs centaines de mètres. Ce sont ces raisons qui ont poussé au remplacement de l'appareil à l'été 2019.

    >> Retrouvez le reportage de Geofrider en cliquant sur les images ci dessous :


    Image IPB
    La gare aval à l'époque où la TCD4 de la Forêt était encore en service : Forêt est à gauche, Praz à droite (photo Geofrider).



    Image IPB
    La ligne et ses pylônes tubulaires, dernière montée avant le replat finale (photo Geofrider)



    Image IPB
    L'imposante gare d'arrivée, typique des télécabines de l'époque (photo Geofrider)



    Le nouvel appareil



    Image IPB
    Situation pour la saison 2019-2020 :
    - TCD10 du Praz nouvellement construite : en vert
    - TCD4 du Praz démontée : en rouge
    - TSD6 des Tovets raccourcie : partie conservée en jaune
    - TSF4 des Grandes Combes nouvellement construit : en vert


    Image IPB
    Vue aérienne du nouveau tracé (en rouge) par rapport à l'ancien (en vert)



    Ce nouvel appareil sera une télécabine débrayable 10 places qui sera construite par Poma et sera similaire en tout points à la nouvelle TCD10 des Grangettes, à savoir un téléporté équipé de gare Multix, une gare aval retour tension et une motrice fixe en amont. La différence notable par rapport aux appareils du même type est la largeur de voie de 6,60 m contre 6,10 m habituellement. Les véhicules seront construits par Sigma et seront de type Diamond EVO 10 places assises équipées d'options similaires à la TCD des Grangettes étant donné le double rôle de l'appareil, à la fois un appareil d'accès au domaine skiable depuis Courchevel – Le Praz, et un appareil de liaison urbaine à horaires d'ouvertures élargies, tôt le matin jusqu'en fin de soirée. À ce titre les cabines seront équipées de racks à skis extérieurs,de panneaux solaires, d'éclairage intérieurs et de vidéo-surveillance. Les assises seront rembourrées contrairement à la TCD des Grangettes.

    Image IPB
    Gare aval de la TCD10 des Grangettes. La TCD10 du Praz sera tout à fait semblable excepté les assises (photo Adrien 74)



    Image IPB
    Insertion de la gare aval. Le secteur sera entièrement réaménagé avec la mise en place d'un complexe multi-services, l'Alpinium



    Le tracé du nouvel appareil sera modifié. Afin de réduire le problème d'arrivée excentrée de la télécabine actuelle, le nouvel appareil arrivera directement au niveau du secteur de la Croisette, tout près de l'arrivée de la télécabine des Grangettes. Cela implique des travaux annexes et notamment le raccourcissement de la ligne du TSD6 des Tovets par le haut, sur une longueur d'environ 100 m, car cette dernière se retrouverait trop proche de la nouvelle gare du Praz. Les deux derniers pylônes du télésiège seront démontés et un nouveau pylône sera érigé plus en aval. Le début de la ligne de la TCD du Praz sera quant à lui décalé vers l'est ce qui imposera un défrichement important de la forêt du Praz, sur une surface de 2,7 hectares.

    Image IPB
    Gare d'arrivée de la TCD10 Grangettes à la Croisette. Le gare amont du TSD6 des Tovets, qui sera déplacée, est visible juste derrière (photo Adrien74)


    Image IPB
    L'arrivée actuelle du TSD6 des Tovets (photo Geofrider).

    >> Retouvez le reportage de Geofrider en cliquant sur l'image ci-dessus


    À la date du 23 avril, la TCD4 du Praz a déjà été mise à la retraite après 35 ans de service. Elle a transporté ses derniers clients début avril 2019. Les premiers travaux consistent au démontage de l'appareil avec dépose des cabines et du câble. Les cabines sont à vendre. La télécabine sera ensuite montée pour une mise en service prévue en décembre 2019.

    Photos du chantier à Courchevel - Le Praz datant de décembre 2018 (photos Persil)

    Image IPB
    Vue de la nouvelle zone de départ, à proximité du TSD6B de la Forêt (photo Persil)


    Image IPB
    Axe de la ligne d'ores et déjà défriché sur une largeur de 11 m. La ligne survolera le départ du télésiège de la Forêt (photo Persil)


    Image IPB
    Vue du bâtiment de service. L'entrée du garage est sous la flèche jaune et le local d'exploitation sous la flèche blanche (photo Persil).


    Image IPB
    Intérieur du garage, pour l'instant simplement en béton brut (photo Persil).



    Crédits photos : Geofrider, Persil et Adrien74


    Pour aller plus loin, liens divers, à retrouver ci-dessus :

    - Reportage sur la TCD4 du Praz par Geofrider
    - Reportage sur le TSD6 des Tovets par Geofrider
    - Sujet de construction de la TCD10 des Grangettes par remontees
    - Sujet de construction sur le TKE des Creux par remontees
    - Sujet de discussion sur les actualités et projets de la vallée des Allues (Courchevel - La Tania)



    Caractéristiques de l'installation

    - Caractéristiques administratives


    TCD – Télécabines à pinces débrayables : PRAZ
    Maître d'œuvre : COMAG
    Maître d'ouvrage : S3V (Société des 3 Vallées)
    Études topographiques : MDP Consulting
    Exploitant : S3V (Société des 3 Vallées)
    Constructeur : POMAGALSKI (POMA)
    Installation électrique : SEMER
    Année de construction : 2019
    Mise en service prévue : décembre 2019
    Montant de l'investissement : env. 16,5 M €


    - Caractéristiques d'exploitation

    Saison d'exploitation : Hiver et été
    Capacité : 10 personnes
    Fabricant des cabines : SIGMA CABINS
    Catégorie de cabines : Diamond EVO-10
    Nombre de cabines : 58
    Débit à la montée : 2000 p/h (2400 p/h)* (100%)
    Débit à la descente : 2000 p/h (2400 p/h)* (100%)
    Vitesse d'exploitation : 5,5 m/s (6 m/s)*
    Sens de montée : gauche
    Exploitation à la descente : Oui
    Garage : Oui (aval)


    - Caractéristiques géométriques

    Altitude gare aval : 1251 m
    Altitude gare amont : 1752 m

    Dénivelé : 501 m
    Longueur horizontale : 2084 m

    Longueur développée : 2251 m
    Portée la plus longue : m
    Hauteur de survol maximale : m
    Pente moyenne : 23,31 %
    Pente maximale : env. 73,9 %
    Temps de trajet : 6 min 20 s (5 min 45 s)*



    - Caractéristiques techniques

    Type de gare aval : MULTIX
    Type de gare amont : MULTIX
    Emplacement gare tension : aval
    Emplacement gare motrice : amont
    Type de tension : hydraulique - vérin
    Type de motorisation : électrique - DirectDrive
    Puissance développée : kW
    Sens de montée : Gauche
    Nombre de pylônes : 12
    Largeur de la voie : 6,60 m
    Dispositif d'accouplement : Pince LPA-XL
    Nombre de véhicules :
    Espacement : 90 m (15,5 s)


    - Caractéristiques du câble

    Fabriquant du câble :

    Tension nominale : daN
    Diamètre du câble : mm
    Type de câblage :
    Âme :
    Composition : fils
    Galvanisation :
    Mise en place : 2019

    Longueur : m


    *chiffres à terme
  2. Rénovation Funiculaire Les Arcs' Express (2018-2019)

    23 décembre 2018 - 17:51

    Image IPB


    Présentation générale du projet

    Bourg-Saint-Maurice, terminus du train. C'est ainsi que l'on est accueilli quand on prend le train pour se rendre aux Arcs. À la sortie du train, une passerelle relie les voies en impasse au funiculaire les Arcs' Express, pour former ce qui est sans doute l'une des meilleures liaisons valléennes. Construit entre 1986 et 1988, le funiculaire subira en été 2019 une rénovation dans le but de conserver son efficacité.

    Image IPB
    Situation sur le plan des pistes des Arcs


    Présentation de la station

    Les Arcs, une station mondialement reconnue. Un domaine immense qui s'étend en Haute-Tarentaise sur un site exceptionnel aux portes du Parc National de la Vanoise. Dominant la ville de Bourg-Saint-Maurice, la station est répartie sur plusieurs sites. Le site originel est celui d'Arcs – Pierres Blanches, aujourd'hui Arcs 1600. C'est le point d'arrivée de notre funiculaire. On trouve au-dessus Arcs 1800, le site le plus important en nombre de logement. Enfin, on trouve Arcs 2000, la station la plus haute et situé tout à fait à côté d'Arcs 1950, le site le plus récent. Le domaine des Arcs comporte de nombreuses remontées mécaniques modernes et performantes, centré sur la télécabine du Transarcs, longue télécabine en 2 tronçons au départ d'Arcs 1800. L'espace le plus recherché du domaine est néanmoins l'Axe Varet-Aiguille Rouge qui mène au glacier de l'Aiguille Rouge,sommet du domaine à plus de 3200 m d'altitude où s'offre – en cas d'enneigement suffisant – l'une des plus belles descentes de Savoie avec plus de 2000 m de dénivelé aboutissant à Villaroger

    Les Arcs est une station jeune et familiale, mais également sportive. Elle est station Olympique puisqu'elle a accueilli l'épreuve de kilomètre lancé sur la piste du Varet, aujourd'hui désaffectée. Le domaine des Arcs est géré par la société ADS (Arcs Domaine Skiable),appartenant à la Compagnie des Alpes. L'ADS est une des sociétés les plus rentables du genre, puisque gérant également le domaine de Peisey-Vallandry. Les Arcs et Peisey-Vallandry, reliés à la Plagne, forment le domaine de Paradiski, un domaine géant qui propose 425 km de pistes de 1200 à 3200 m d'altitude


    L'appareil actuellement

    Le funiculaire des Arcs'Express, anciennement dénommé funiculaire de l'Arc-en-Ciel, a remplacé en 1988 un téléphérique qui effectuait déjà la même tâche mais avec une efficacité nettement inférieure. Venant de fêter ses 30 ans d'existence, une rénovations'impose. Celle-ci concerne une modernisation des gares (gare aval en 2020),une reprise des voies mais surtout le changement des cabines d'origine par des cabines ultra-modernes

    Construit entre 1986 et 1988,le funiculaire des Arcs' Express est de type monovoie avec évitement. Il comporte deux arrêts intermédiaires, qui seront bien évidemment conservés après la rénovation. Ces arrêts intermédiaires, constitués d'un seul quai dans les deux cas, se situent à Montrigon (1023 m d'altitude) et les Granges (1222 m).Ces gares sont représentées par un point orange ci-dessus. La station amont,aux Arcs 1600, offre des correspondances avec les remontées du front de neige,notamment les télésièges débrayables du Mont Blanc et de la Cachette ainsi quele télésièges des Combettes entre autres. Des navettes gratuites sont également à disposition des clients pour rallier les autres stations des Arcs.


    Image IPB
    La cabine 2 dans sa livrée d'origine (1988-2011)
    Droits réservés

    Le funiculaire a fait l'objet d'une rénovation en 2011, où ses cabines on notamment revêtu une nouvelle livrée. Le funiculaire avait jusqu'alors pour nom l'Arc en Ciel, d'où les bandes colorées sur le bas de la cabine. La nouvelle livrée fait la part belle au bleu turquoise. Il est à noter que le câble tracteur a été remplacé en 2015.


    Ces cabines, devenant obsolètes et ternissant l'image haut-de-gamme diffusée par la station(construction du télésiège premium du Pré-Saint-Esprit, nouveau Club Med aux Arcs 1600).


    Image IPB
    Une des deux cabines dans son état actuel
    Crédit : Funiculaire Les Arcs Express
    Florian Fèvre [CC BY-SA 4.0 (https://creativecomm...enses/by-sa/4.0)], via Wikimedia Commons


    L'appareil rénové

    Les nouvelles cabines seront fabriquées en France par Sigma, société affiliée au groupe HTI dont font partie Poma et Leitner. Ces cabines nouvelles générations, en plus d'être équipées des dernières technologies, seront panoramiques et offriront une vue incomparable sur la vallée de la Tarentaise, puisqu'en plus des grandes baies-vitrées latérales, l'ensemble du toit sera transparent. Le montant de la rénovation est d'environ 7 millions d'euros et comprend, en plus de ces cabines très coûteuses, la rénovation de l'ensemble des installations électriques par Seirel (déjà effectuée).

    Pour en savoir plus sur le projet de rénovation de la gare aval situé dans la ville de Bourg-Saint-Maurice et financé en grande partie par la commune, je vous invite à suivre ce lien. Il est expliqué que la gare sera totalement couverte.


    Image IPB
    La vue vers la vallée depuis la nouvelle cabine


    Image IPB
    L'arrivée aux Arcs 1600

    Image IPB
    Intérieur de la cabine

    Image IPB
    La cabine vue de côté

    Image IPB
    La cabine vue depuis l'avant

    Image IPB
    La cabine vue depuis l'arrière

    (Merci à TSD 6 Arpette pour ses photos de la nouvelle cabine)

    Cette rénovation intervient à point nommé pour fêter le demi-siècle d'existence de la station savoyarde. Un bon moyen de s'offrir une nouvelle remontée vitrine.


    Caractéristiques

    - Caractéristiques administratives

    FUNI-Funiculaire : Les Arcs'Express
    Maître d'œuvre :TIM
    Maître d'ouvrage : ADS (Arcs Domaine Skiable)

    Exploitant : ADS (Arcs Domaine Skiable)
    Constructeur : VON ROLL
    Rénovation : POMAGALSKI (POMA)
    Installations électriques : SEIREL (2018)
    Années de construction : 1986-1988
    Années de rénovation :2018-2019
    Investissement : environ 7 200 000 €



    - Caractéristiques d'exploitation

    Saison d'exploitation : Hiver et été
    Capacité à la montée : env. 280 personnes
    Capacité à la descente : env. 280 personnes
    Débit à la montée : 2500 P/h (3000 P/h)*
    Débit à la descente : 2500 P/h (3000 P/h)*
    Vitesse d'exploitation maximale : 12 m/s



    - Caractéristiques géométriques

    Altitude G1 aval (Bourg-Saint-Maurice) : 807 m
    Altitude G2 intermédiaire (Montgiron) : 1023 m
    Altitude G3 intermédiaire (Les Granges) : 1222 m
    Altitude G4 amont (Arcs 1600) : 1625 m
    Dénivelée : 818 m
    Longueur développée : 2885 m
    Pente maximale :39 %
    Temps de trajet : 7 minutes 10 secondes



    - Caractéristiques techniques

    Emplacement motrice : Amont
    Type de motorisation : 3 moteurs courant continu
    Puissance développée : 2100 kW (3 x 700 kW)
    Tension nominale : 22 500 daN
    Largeur de la voie : 1,435 m
    Diamètre de la poulie motrice : 4160 mm



    - Caractéristiques des véhicules

    Type de véhicules : Train

    Constructeur : SIGMA
    Nombre de véhicules :2
    Nombre de voitures : 2
    Conduite : conduite à vue
    Masse à vide par rame : 28 100 kg
    Charge utile par rame : 23 900 kg



    - Caractéristiques des câbles

    Câble supérieur :

    Fabricant : ARCELLOR-MITTAL
    Diamètre : 73 mm
    Type de câblage : lang à droite
    Composition : 6x36 fils
    Type d'âme : compacte
    Mise en place : 2015


    Câble inférieur :
    Fabricant : FATZER
    Diamètre : 46 mm
    Type de câblage : lang à droite
    Composition : 6x25 fils
    Type d'âme : non spécifié
    Mise en place : 2016


    * Donnée théorique.

Amis

Commentaires

louislp n'a pas encore de commentaires. Pourquoi ne pas lui dire bonjour ?