Forums Remontées Mécaniques: La pandémie Covid-19 - ses conséquences en stations - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 79 Pages +
  • « Première
  • 77
  • 78
  • 79
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

La pandémie Covid-19 - ses conséquences en stations Les conséquences du virus SRAS-coV- 2 pour l'industrie du ski

#1561 L'utilisateur est hors-ligne   couribel 

  • TK du Mont-Cenis
  • Groupe : Membres
  • Messages : 41
  • Inscrit(e) : 07-septembre 12

Posté 01 juin 2021 - 20:31

Intégralité de la conférence de presse de l'Anena du lundi 31/05/2021.
Bon visionnage (45 minutes) :
https://youtu.be/SbI3FRFfYl4


Si on compare le nombre brut par rapport aux 2 dernières saisons, clairement forte hausse.
Par rapport à 3 saisons en arrière, on est loin du "record".

Il manque encore des éléments pour affirmer que c'est lié à une conséquence de la fermeture des RMs. En partie oui, mais pas que...

Ce message a été modifié par couribel - 01 juin 2021 - 20:33 .

0

#1562 L'utilisateur est hors-ligne   arbisman 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 3 429
  • Inscrit(e) : 24-septembre 06

Posté 02 juin 2021 - 12:50

Est-ce que les skieurs confirmés auraient pris les mêmes risques s'ils avaient skié "normalement" cet hiver ?
On peut légitimement se poser la question aussi...
0

#1563 L'utilisateur est hors-ligne   marie738 

  • TCD12 du Prorel
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 748
  • Inscrit(e) : 09-juin 20

Posté 02 juin 2021 - 13:07

Je pense que plus que la fermeture des RM, c'est le confinement du mois d'avril qui est en partie "responsable" de l'hécatombe de l'hiver. Au premier jour de déconfinement, 5 morts le lundi 3 mai dans les Ecrins et 7 le samedi 8 en Savoie. Et 4 autres décès à l'ouverture du TPH de l'Aiguille du Midi le 19 mai. Dans ce cas, peut-être que la fermeture des RM y est pour quelque chose mais ce sont surtout les conditions hivernales dans les Alpes au mois de mai qui expliquent cette saison noire plus l'effet (dé)confinement...même si celui ci a été beaucoup moins strict et contrôlé qu'en avril 2020.

Edit ortho

Ce message a été modifié par marie738 - 02 juin 2021 - 15:01 .

Le tout ski c'est fini, mais
...sans le ski tout est fini.
1

#1564 L'utilisateur est hors-ligne   marie738 

  • TCD12 du Prorel
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 748
  • Inscrit(e) : 09-juin 20

Posté 13 juin 2021 - 10:57

L'insolent bilan des stations américaines malgré la covid, parmi les 5 meilleurs de leur histoire...

https://www.ledauphi...malgre-le-covid

Citation

Les aides de l’État qui tombent avant l’été peinent à atténuer l’amertume des professionnels de la montagne quant à cet hiver où on les a privés de remontées mécaniques au nom de la lutte contre le Covid. Et les regrets enflent à mesure que tombent les bilans des autres pays qui eux ont gardé leur domaines skiables ouverts.

Après la Norvège et sa gestion des files d’attente édifiante, la Suisse qui a maintenu ses stations ouvertes, limitant la casse avec une fréquentation en recul de 20,1%, et surtout une moindre sollicitation des finances publiques, voilà que le tableau insolent des États-Unis a de quoi laisser songeur.

En effet la NSAA, l’équivalent du syndicat Domaines skiables de France (DSF) chez nous, fédérant les opérateurs nord-américains, indique qu’avec 59 millions de journées skieurs, la destination a connu le cinquième meilleur exercice de son histoire. L’hiver 2020/2021 fut même record pour la région Pacifique Nord-Ouest et dans les Rocheuses, on n’avait vu autant de monde sur les pistes qu’une seule fois.

Le tout ski c'est fini, mais
...sans le ski tout est fini.
4

#1565 L'utilisateur est hors-ligne   cwcwcw 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 2 239
  • Inscrit(e) : 21-juin 12

Posté 13 juin 2021 - 16:28

En fait, le record n'est pas en dépit de Covid-19, mais "à cause" de Covid-19. Ce n'est que la confirmation de ce que beaucoup attendaient. Avec tant d'options de divertissement en intérieur indisponibles ou risquées même si elles étaient disponibles, les gens ont afflué vers les activités de plein air. Et ils ne prenaient pas nécessairement l'avion pour l'ouest du pays, ils se rendaient souvent dans leur station de ski locale.
Actually the record is not in spite of Covid-19, but "because" of Covid-19. This is just confirmation of what many expected. With so many indoor entertainment options unavailable or risky even if they were available, people flocked to outdoor activities. And they weren't necessarily getting on a plane heading out west, they were often flocking to their local ski hill.
https://nsaa.org/web...SkierVisits.pdf

Les points essentiels à retenir / Key takeways:

Citation

Les domaines skiables de petite et moyenne taille (définis par la capacité des remontées mécaniques) ont obtenu de bons résultats cet hiver, un plus grand nombre d'invités choisissant de rester près de chez eux pour les voyages de ski, et une demande locale accrue pour les loisirs de plein air en général.
Small and medium-sized ski areas (defined by lift capacity) performed well this winter, with more guests choosing to stay close to home for ski trips, and increased local demand for outdoor recreation in general.


Citation

Au cours des saisons précédentes, les clients skiaient le plus souvent les week-ends et les jours fériés, ce qui rendait difficile le remplissage des pistes en milieu de semaine. La saison dernière, la fréquentation en semaine a représenté 48 % du total des visites, soit une augmentation de 27 % par rapport à la saison précédente. Les restrictions de capacité, le travail à distance et la flexibilité des écoles ont permis à un plus grand nombre de skieurs et de planchistes de visiter les stations de ski en milieu de semaine.
In previous seasons, guests skied most often on weekends and holidays, making it a consistent challenge to fill the slopes midweek. This past season, weekday visitation was responsible for 48% of total visits, a 27% increase from the previous season. Capacity restrictions, remote work and school flexibility allowed for more skiers and riders to visit ski areas midweek.


Citation

Le nombre de leçons a diminué de 30 %, en raison de l'interdiction des leçons collectives, traditionnellement populaires. À l'inverse, la participation à une activité solo comme le snowtubing - qui peut être pratiquée en groupe, mais dans son propre tube, loin des autres - a doublé.
Lessons decreased in number by 30%, owing to the prohibition of group lessons which are traditionally popular. Conversely, participation in a solo activity like snowtubing – which can be enjoyed by a group, but in your own tube distant from others – doubled.

Ce message a été modifié par cwcwcw - 13 juin 2021 - 16:28 .

S'il vous plaît excuser ma grammaire. J'utilise DeepL traducteur.
3

#1566 L'utilisateur est hors-ligne   fredo_chato 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 111
  • Inscrit(e) : 28-juillet 08

  Posté 07 juillet 2021 - 17:29

Voir le messageArgentoratum, le 20 mai 2021 - 13:49 , dit :

Je rejoins l'analyse sur l'importance de la réhabilitation du bâti.

1er janvier 2023 : interdiction des locations DPE classe G
2028 : interdiction des locations DPE classes F et G

Lien

Je regardais l'autre jour les annonces de vente des appartements de Mottaret, les DPE sont catastrophiques (F,G).
Si rien n'est fait, c'est un patrimoine en sursis, inlouable, invendable.


Cette information m'avait totalement échapé. Quelle bonne initiative, le gaspillage d'énergie avec toutes ces épaves thermiques est conséquent, après des années d'aides à l'investissement, il est temps de serrer la vis. Il ne faut pas non plus tomber dans l'excés mais la nouvelle est excellente.
1

#1567 L'utilisateur est hors-ligne   jb92i 

  • TSD6B du Diable
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 369
  • Inscrit(e) : 19-novembre 17

Posté 08 juillet 2021 - 07:44

Voir le messagefredo_chato, le 07 juillet 2021 - 17:29 , dit :

Voir le messageArgentoratum, le 20 mai 2021 - 13:49 , dit :

Je rejoins l'analyse sur l'importance de la réhabilitation du bâti.

1er janvier 2023 : interdiction des locations DPE classe G
2028 : interdiction des locations DPE classes F et G

Lien

Je regardais l'autre jour les annonces de vente des appartements de Mottaret, les DPE sont catastrophiques (F,G).
Si rien n'est fait, c'est un patrimoine en sursis, inlouable, invendable.


Cette information m'avait totalement échapé. Quelle bonne initiative, le gaspillage d'énergie avec toutes ces épaves thermiques est conséquent, après des années d'aides à l'investissement, il est temps de serrer la vis. Il ne faut pas non plus tomber dans l'excés mais la nouvelle est excellente.

Idem, c'est une très bonne nouvelle pour la planète mais après le covid ca pourrait être le coup de grâce pour les stations. Déjà qu'elles se plaignaient des lits froids, bah demain ils seront gelés (insalubres thermiquement et inlouables...). De quoi prévoir quelques années galères en terme de fréquentation dans nos massifs. D'autant plus qu'elles n'ont pas de moyens et de pouvoir de décision de faire quoique ce soit sur la rénovation des appartements et copro.
Sait-on si ca s'applique à tous les types de locations (saisonnières, touristique, particuliers à particuliers...)? J'ai cru lire sur internet (mais à vérifier) que ca ne s'appliquerait au location inférieure à 4mois par an. Ce serait pas mal pour les petites stations mais les plus grandes risques d'en souffrir... Les stations 4 saisons aussi par définition...
Fin du HS. Peut être qu'il faudrait ouvrir un sujet spécifique sur ce point qui si son ampleur est confirmé pourrait avoir un impact très fort sur nos stations, les recettes des sociétés de RM et donc leur investissement, non ?
1

#1568 L'utilisateur est hors-ligne   jfd_ 

  • TPH du Sancy
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 132
  • Inscrit(e) : 30-août 07

Posté 08 juillet 2021 - 23:11

Boah, ne vous inquiétez donc pas plus que cela. Enfin, pas pour les locations quoi, pour notre planète, c'est une autre chose Image IPB

En effet, les règles du DPE ont évolué depuis le 1er juillet en intégrant les émission de CO2 dans la mystérieuse moulinette de calcul. Comme effet induit, la plupart des logements à chauffage électrique gagne sur le papier deux rangs. Par exemple, un logement noté F en juin devient par calcul D depuis le 1er juillet. Sans aucune rénovation, juste par calcul. Or, la proportion de chauffages électriques dans le parc des station est globalement majoritaire dans toutes les construction des années 70/80/90...


Envie d'appréhender l'entrainement cycle? Visitez le site VO2 Cycling ( http://www.vo2cycling.fr )
0

#1569 L'utilisateur est hors-ligne   jb92i 

  • TSD6B du Diable
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 369
  • Inscrit(e) : 19-novembre 17

Posté 09 juillet 2021 - 07:27

 jfd_, le 08 juillet 2021 - 23:11 , dit :

Boah, ne vous inquiétez donc pas plus que cela. Enfin, pas pour les locations quoi, pour notre planète, c'est une autre chose Image IPB

En effet, les règles du DPE ont évolué depuis le 1er juillet en intégrant les émission de CO2 dans la mystérieuse moulinette de calcul. Comme effet induit, la plupart des logements à chauffage électrique gagne sur le papier deux rangs. Par exemple, un logement noté F en juin devient par calcul D depuis le 1er juillet. Sans aucune rénovation, juste par calcul. Or, la proportion de chauffages électriques dans le parc des station est globalement majoritaire dans toutes les construction des années 70/80/90...

Merci pour la précision. Je reste bien inquiet pour la planète
0

#1570 L'utilisateur est hors-ligne   Argentoratum 

  • TSF2 du Glacier des Bossons
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 138
  • Inscrit(e) : 10-juin 12

Posté 09 juillet 2021 - 13:13

 jfd_, le 08 juillet 2021 - 23:11 , dit :

En effet, les règles du DPE ont évolué depuis le 1er juillet en intégrant les émission de CO2 dans la mystérieuse moulinette de calcul. Comme effet induit, la plupart des logements à chauffage électrique gagne sur le papier deux rangs. Par exemple, un logement noté F en juin devient par calcul D depuis le 1er juillet. Sans aucune rénovation, juste par calcul. Or, la proportion de chauffages électriques dans le parc des station est globalement majoritaire dans toutes les construction des années 70/80/90...

En effet, le coefficient de conversion d’électricité (énergie primaire / énergie finale) de 2.58 va s'abaisser.
(explication ici Lien). Il serait de 2.33 avec la nouvelle réglementation thermique. Mécaniquement, les logements avec chauffage électrique verront une amélioration leur consommation énergétique.

Idem sur le calcul des émissions de CO2.

La modification de ces paramètres est éminemment politique, avec de gros enjeux et des luttes de lobbys derrière.

[HS] D'ailleurs la prochaine réglementation thermique interdira les chaudières à gaz dans les constructions neuves [/HS]
0

#1571 L'utilisateur est hors-ligne   Cookie 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 2 161
  • Inscrit(e) : 07-juillet 08

Posté 21 juillet 2021 - 19:30

Petite question, avec l'extension de l'utilisation du Pass Sanitaire en France dès aujourd'hui, dans les lieux de loisirs et de culture qui rassemblent plus de 50 personnes, es-t'il donc obligatoire pour emprunter les remontées mécaniques ?
0

#1572 L'utilisateur est hors-ligne   Haran 

  • TSF4 du Col de Balme
  • Groupe : Membres
  • Messages : 175
  • Inscrit(e) : 07-octobre 08

Posté 21 juillet 2021 - 19:55

Voir le messageCookie, le 21 juillet 2021 - 19:30 , dit :

Petite question, avec l'extension de l'utilisation du Pass Sanitaire en France dès aujourd'hui, dans les lieux de loisirs et de culture qui rassemblent plus de 50 personnes, es-t'il donc obligatoire pour emprunter les remontées mécaniques ?


Non. Cf communiqué de la compagnie du Mont-Blanc.

Citation

Nos installations "hors restauration" ne sont pas éligibles au contrôle du Pass Sanitaire :
Cher(e)s client(e)s, chers partenaires, suite à l’annonce de notre gouvernement nous vous informons que le Pass Sanitaire n’est pas obligatoire sur nos sites et domaines. Le port du masque et le respect des mesures sanitaires mis en place restent obligatoires.
A partir du 1er aout le Pass sanitaire sera obligatoire pour les restaurants, cafétérias et magasins présents sur nos sites et domaines

2

#1573 L'utilisateur est hors-ligne   fredo_chato 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 111
  • Inscrit(e) : 28-juillet 08

  Posté 22 juillet 2021 - 09:42

Voir le messagejfd_, le 08 juillet 2021 - 23:11 , dit :

Boah, ne vous inquiétez donc pas plus que cela. Enfin, pas pour les locations quoi, pour notre planète, c'est une autre chose Image IPB

En effet, les règles du DPE ont évolué depuis le 1er juillet en intégrant les émission de CO2 dans la mystérieuse moulinette de calcul. Comme effet induit, la plupart des logements à chauffage électrique gagne sur le papier deux rangs. Par exemple, un logement noté F en juin devient par calcul D depuis le 1er juillet. Sans aucune rénovation, juste par calcul. Or, la proportion de chauffages électriques dans le parc des station est globalement majoritaire dans toutes les construction des années 70/80/90...



L'étiquette GES (grossièrement appellée émission de CO2) n'est pas calculée selon une formule mystique de calcul élaborée par des chamans, mais bel et bien selon des règles de calcul clairement établies prenant en compte la ou les source(s) d'énergies utilisées pour la chauffage du logement et utilisent des coefficient clairement établis. Evidemment sa compréhension nécessite une bonne immersion dans la règle de calcul, une étude approfondie de la formule de calcul et de bonnes connaisances en bâtiment :D. de la même manière que bon nombres d'étiquettes énergies pour les produits du quotidien dont la méthodologie de calcul est souvent "barbare" pour les non initiés.

Cette étiquette GES existe depuis l'entrée en application des DPE et nottament depuis son caractère obligatoire. Même si de nombreux bien sont vendus avec "DPE vierge" c'était obligatoire bien qu'esquivable avec une simple gymnastique (du moins pour les logements bâtis avant 1948 ou ceux sans sytème de chauffage au sens de la règle de calcul), les agences et les vendeurs profitant de sanctions pénales très rares, faible et compliquées à mettre en oeuvre.
La mise à jour des règles remets à plat un système qui offrait un mode de calcul différents pour les bâtiments avant ou après 1948 (ce qui n'avait aucun sens pour les biens ayant étés rénovés) en ne gardant que le calcul selon une simulation etnon selon analyse des factures comme avant.
Alors effectivement ceux qui se trouvaient à le limite d'une étiquette pourront migrer vers le haut ou le vers bas et effectivement les logement full élec vont plutôt avoir tendance à monter, mais ceux en gaz et surtout en fioul vont descendre alors au global ça ne va pas changer grand chose sur le nombre de passoires thermiques. Mais je voudrais bien voir les logements qui, selon la méthode 3CL, gaganent deux étiquettes sans bricoler d'autres données d'entrée car en l'état je reste sceptique et depuis que j'ai arrêté les missions de diagnostic DPE en 2020 je n'ai évidemment plus accès au logiciel agrée de calcul en le nom de atliblitum pour tester ta théorie.

De toute façon le DPE n'est pas (encore)obligatoire pour les logements loués moins de 4 mois par an , pour bon nombre de logements à la locs dans ces vieux complexes l'occupation est de cet ordre. Pour les autres ce sera l'occasion de rénover en profondeur des barres construites il y à 50 ans qui méritent une rénovation globale à bien des égards.
Bref la question est épineuse et mériterait d'être traitée en profondeur, en éffleurant juste la surface ça permet à peine d'atiser la curiosté de certains pas plus ;)
0

#1574 L'utilisateur est hors-ligne   arbisman 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 3 429
  • Inscrit(e) : 24-septembre 06

Posté 22 juillet 2021 - 15:03

Il est obligatoire pour les lieux touristiques avec remontées mécaniques, comme le funiculaire du Pic du Jer qui exige le pass depuis hier.
0

#1575 L'utilisateur est hors-ligne   marie738 

  • TCD12 du Prorel
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 748
  • Inscrit(e) : 09-juin 20

Posté 22 juillet 2021 - 15:44

Selon un article abonnés DL du 15 juillet, les remontées mécaniques seules ne sont pas concernées.

https://www.ledauphi...ues-pas-(encore)-concernees

Ce message a été modifié par marie738 - 22 juillet 2021 - 15:45 .

Le tout ski c'est fini, mais
...sans le ski tout est fini.
0

#1576 L'utilisateur est hors-ligne   jfd_ 

  • TPH du Sancy
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 132
  • Inscrit(e) : 30-août 07

Posté 22 juillet 2021 - 20:50

Lien foiré mais de tte manière, c'est réservé aux abonnés (je ne mets pas la correction du coup Image IPB)

Edit :

Voir le messagefredo_chato, le 22 juillet 2021 - 09:42 , dit :

Voir le messagejfd_, le 08 juillet 2021 - 23:11 , dit :

Boah, ne vous inquiétez donc pas plus que cela. Enfin, pas pour les locations quoi, pour notre planète, c'est une autre chose Image IPB

En effet, les règles du DPE ont évolué depuis le 1er juillet en intégrant les émission de CO2 dans la mystérieuse moulinette de calcul. Comme effet induit, la plupart des logements à chauffage électrique gagne sur le papier deux rangs. Par exemple, un logement noté F en juin devient par calcul D depuis le 1er juillet. Sans aucune rénovation, juste par calcul. Or, la proportion de chauffages électriques dans le parc des station est globalement majoritaire dans toutes les construction des années 70/80/90...



L'étiquette GES (grossièrement appellée émission de CO2) n'est pas calculée selon une formule mystique de calcul élaborée par des chamans, mais bel et bien selon des règles de calcul clairement établies prenant en compte la ou les source(s) d'énergies utilisées pour la chauffage du logement et utilisent des coefficient clairement établis. Evidemment sa compréhension nécessite une bonne immersion dans la règle de calcul, une étude approfondie de la formule de calcul et de bonnes connaisances en bâtiment :D. de la même manière que bon nombres d'étiquettes énergies pour les produits du quotidien dont la méthodologie de calcul est souvent "barbare" pour les non initiés.

Cette étiquette GES existe depuis l'entrée en application des DPE et nottament depuis son caractère obligatoire. Même si de nombreux bien sont vendus avec "DPE vierge" c'était obligatoire bien qu'esquivable avec une simple gymnastique (du moins pour les logements bâtis avant 1948 ou ceux sans sytème de chauffage au sens de la règle de calcul), les agences et les vendeurs profitant de sanctions pénales très rares, faible et compliquées à mettre en oeuvre.
La mise à jour des règles remets à plat un système qui offrait un mode de calcul différents pour les bâtiments avant ou après 1948 (ce qui n'avait aucun sens pour les biens ayant étés rénovés) en ne gardant que le calcul selon une simulation etnon selon analyse des factures comme avant.
Alors effectivement ceux qui se trouvaient à le limite d'une étiquette pourront migrer vers le haut ou le vers bas et effectivement les logement full élec vont plutôt avoir tendance à monter, mais ceux en gaz et surtout en fioul vont descendre alors au global ça ne va pas changer grand chose sur le nombre de passoires thermiques. Mais je voudrais bien voir les logements qui, selon la méthode 3CL, gaganent deux étiquettes sans bricoler d'autres données d'entrée car en l'état je reste sceptique et depuis que j'ai arrêté les missions de diagnostic DPE en 2020 je n'ai évidemment plus accès au logiciel agrée de calcul en le nom de atliblitum pour tester ta théorie.

De toute façon le DPE n'est pas (encore)obligatoire pour les logements loués moins de 4 mois par an , pour bon nombre de logements à la locs dans ces vieux complexes l'occupation est de cet ordre. Pour les autres ce sera l'occasion de rénover en profondeur des barres construites il y à 50 ans qui méritent une rénovation globale à bien des égards.
Bref la question est épineuse et mériterait d'être traitée en profondeur, en éffleurant juste la surface ça permet à peine d'atiser la curiosté de certains pas plus ;)
Je souris à la lecture de ton propos. Oh, je ne mets pas un instant en doute ce que tu écris que les bases du calcul soient formalisées. Non et heureusement. La théorie, oui. De plus, la théorie doit être appliquée pour obtenir l'agrément pour délivrer les DPE, bien sur. Normal.

Mais simplement lorsque j'emploie l'expression "mystérieuse moulinette de calcul", c'est juste que par expériences personnelles pratiques sur le terrain (stés qui sortent les DPE (parfois au kilomètreImage IPB), offices notariaux,...), on est très loin d'une application aussi rigoureuse. Et les écarts sont tellement criants qu'il n'est vraiment pas si rare du tout qu'au moment des signatures d'acte, lorsque le DPE est (très) mauvais, l'acquéreur se voit fourni les vraies factures de dépenses qui sont parfois très éloignées des calculs DPE de facteurs parfois très importants : j'ai vu jusqu'à un peu plus de 5 entre le DPE et la moyenne du réel facturé sur 6 années consécutives. Difficile de se prononcer sur une vraie statistique avec une population suffisante d’éléments à mon niveau mais j'ai toujours vu des erreurs dans le même sens (DPE pire que la réalité facturée).
Ce qui ne change rien au CO² et nous écarte du sujet.
Je ne reviendrai plus sur cela donc ici (MP si tu veux bien entendu)



Ce message a été modifié par jfd_ - 22 juillet 2021 - 21:07 .

Envie d'appréhender l'entrainement cycle? Visitez le site VO2 Cycling ( http://www.vo2cycling.fr )
0

  • 79 Pages +
  • « Première
  • 77
  • 78
  • 79
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)