Forums Remontées Mécaniques: [Projets] Valais (Suisse) : liaisons plaine - montagne - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

[Projets] Valais (Suisse) : liaisons plaine - montagne

#1 L'utilisateur est hors-ligne   benbel 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 3 897
  • Inscrit(e) : 28-décembre 13

Posté 08 mai 2018 - 16:43

Comme l'a évoqué chris2002 à l'occasion d'un échange portant sur une possible liaison entre Sion et Anzère dans le sujet relatif à cette dernière station, il me parait utile de créer un sujet spécifique consacré aux divers (avant-)projets de liaisons plaine-montagne en Valais.

Et le moment est bien choisi puisqu'il y a une quinzaine de jours, le Conseil d'Etat du Valais a publié sa stratégie pour la mobilité dans le canton d'ici 2040. C'est le premier canton à mener une telle réflexion à long terme et à y associer mobilité et aménagement du territoire.

Cette stratégie repose sur 6 axes principaux dont l'un concerne les remontées mécaniques et plus particulièrement les liaisons plaine-montagne. L'Etat croit en l'efficacité de ce mode de transport que le délégué cantonal à la mobilité Pascal Bovey a qualifié d'extrêmement économique à l'exploitation et de moyen le plus facile de relier de relier un point haut à un point bas en de nombreux endroits du Valais.

On peut s'attendre à 10 nouvelles liaisons dans le canton d'ici 2040.

(Source : Le Nouvelliste - Article de Patrice GENET du 21/04/2018)


Actuellement il existe 7 (avant-)projets de liaisons câblées en Valais, à un stade plus ou moins avancé.

Le Nouvelliste les avait résumés dans un article de Samuel JACQUIER du 19/02/2018 dont je reprend le contenu ci-après :


Sion-Mayens de l'Hôpital : un accès direct aux 4 Vallées

But recherché : relier la gare de la capitale aux 4 Vallées. Mais aussi développer la ville de Sion vers la montagne en y intégrant un quartier.

Avancement : c’est le projet le plus abouti à ce jour. La mise à l’enquête est prévue pour 2019, alors que l’Office fédéral des transports devrait avoir le dossier en ses mains cet été. Les responsables espèrent le début des travaux en 2020.

Coût estimé : 15-20 millions.

Type d’installation : télécabines 10 places similaires à celles de la piste de l’Ours.


Riddes-La Tzoumaz : aussi un lien avec les commerces

But recherché : gain de temps majeur pour les passagers qui empruntent les transports publics. Il faut 45 minutes aujourd’hui de Riddes à La Tzoumaz en passant par le téléphérique menant à Isérables, puis par le bus. Ce projet permettrait aussi de lier la gare de Riddes et la zone commerciale.

Avancement : étude de faisabilité réalisée en ce moment.

Coût estimé : 15-20 millions de francs.

Type d’installation : télécabine d’une dizaine de places.


Châteauneuf-Conthey-Haute-Nendaz : arrivée au coeur de la station


But recherché : permettre aux habitants du sommet de la commune et aux touristes de pouvoir atteindre la station très rapidement depuis la gare de Châteauneuf-Conthey. La gare d’arrivée se situerait à proximité du petit funiculaire (photo).

Avancement : plusieurs acteurs économiques et politiques de Nendaz travaillent actuellement sur le dossier. Une présentation devrait être faite prochainement.

Coût estimé : une vingtaine de 20 millions, même si aucun chiffre n’est articulé.

Type d’installation : à l’étude.


Les Haudères-Arolla : la route est très chère

But recherché : rendre le tronçon de 6,6 kilomètres plus sûr et accessible toute l’année. L’hiver actuel prouve que l’axe routier n’est pas dénué de risques. Possibilité d’accéder à la haute montagne sans voiture et en 20 minutes.

Avancement
: un avant-projet a démontré la faisabilité technique de la liaison l’été dernier. La mise à l’enquête pourrait se faire cette année encore et la réalisation dans les quatre ou cinq ans.

Coût estimé : 25 millions.

Type d’installation
: à l’étude.


Bramois-Nax : dénivelé très rapide


But recherché : rendre la commune de Mont-Noble toujours plus attrayante. Les terrains y sont moins chers qu’en plaine et des remaniements parcellaires ont été réalisés ces dernières années.

Avancement : un avant-projet avait été présenté à l’assemblée primaire du mois de décembre 2016. L’idée a fait son Chemin, un crédit a été attribué pour des études et un projet devrait revenir sur la table du Conseil communal au mois de juin.

Coût estimé : 4 millions uniquement pour l’installation.

Type d’installation : à l’étude.


Fully-Chiboz : pouvoir y accéder en hiver


But recherché : la route menant au village est exposée aux avalanches. Il est donc impossible d’y monter en hiver et le service de la mobilité songe à une installation plus sûre et donc exploitable à l’année.

Avancement : il s’agit pour l’heure d’une idée, mais le projet pourrait être pris en main par la commune ou l’Etat.

Coût estimé : environ 4 millions.

Type d’installation : à l’étude.


Sion-Anzère : par tous les villages

But recherché : créer un véritable transport public sur le coteau de la rive droite du Rhône passant par Savièse, Grimisuat et Arbaz. Ça permettrait aussi à des touristes d’accéder facilement à Anzère et de désengorger la circulation toujours plus difficile par l’entrée nord de Sion.

Avancement : un avant-projet a été élaboré par un jeune ingénieur, en collaboration avec la commune d’Arbaz. L’idée est sur papier, mais il faudra encore du temps pour poser un projet concret qui tient aussi compte des aspects environnementaux.

Coût estimé : 80 millions.

Type d'installation
: télécabines


(Source : Le Nouvelliste - Article de Samuel JACQUIER du 19/02/2018)


Des études détaillées concernant les liaisons plaine-montagne avaient déjà été menées dans les années 2011-2012 sous l'égide de l'Etat du Valais. Elles ont déjà été évoquées sur ce site, notamment dans le cadre du renouvellement du téléphérique Chalais-Vercorin. Je crois utile d'en reprendre les principaux fichiers ici.

Le premier et le plus lourd était consacré à une analyse détaillée de l'existant : Phase 1

Le deuxième était consacré spécifiquement au remplacement du TPH Chalais-Vercorin : Phase 2

Le troisième reprenait un certain nombre de projets sélectionnés à l'époque : Phase 3

Enfin une synthèse : Synthèse
3

#2 L'utilisateur est hors-ligne   benbel 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 3 897
  • Inscrit(e) : 28-décembre 13

Posté 08 mai 2018 - 16:47

Liaison Sion - Anzère ?

Je reprend maintenant ci-après les messages postés hier et aujourd'hui dans le sujet consacré à la station d'Anzère :

Voir le messageArtsinol, le 07 mai 2018 - 13:02 , dit :

TCD Sion-Anzère

Il se parle de rêves, cependant, je ve laisse cette suggestion trouvée sur la net



Ça pourrait être interessant avoir un domaine à l'image de Pila en Italie (et une possible liason entre Anzère et les 4 Vallées :lol: ) surtout dans les cas de la victoire des JO Sion 2026.


Voir le messagehighlander08, le 07 mai 2018 - 14:32 , dit :

Ce type de projet aurait plutôt été une pré-condition à la victoire des JO Valais 2026. Mais il n’est pas trop tard pour bien faire et intégrer un plan directeur de liaisons plaine montagne concernant sion aussi bien que l’ensemble de la vallée du Rhône francophone.

Je crois savoir que certains y travaillent d’arrache pied et c’est totalement sensé pour ces raisons:

Des JO qui se veulent eco responsables

L’autoroute vers le valais a atteint son seuil de saturation alors que la capacité des trains va augmenter des 2019 avec les IC 2 étages et peut encore augmenter ultérieurement

Le positionnement de SIon comme ville station type Innsbruck

La tendance actuelle à multiplier les liaisons via transport à câble plutôt que d’autres moyens plus lents et/ou plus chers

La configuration idéale de la vallée du Rhône pour ce type de liaisons

Personnellement je m’en réjouis et je pense que peu s’en plaindront, ou bien ?


Voir le messagechris2002, le 07 mai 2018 - 17:30 , dit :

A mon avis, cette question des liaisons plaine-montagne devrait faire l'objet d'un sujet spécifique.

Après, pour ce qui est de cette liaison là, elle est à la limite bonne pour les skieurs venant de Sion, de Savièse ou d'Arbaz, mais elle ne répond pas vraiment aux besoins des travailleurs et des écoliers, pour quoi la desserte des bus (à améliorer clairement...) est bien plus fine et adaptée.
-desserte de Grimisuat très excentrée (la majorité des habitations se trouve désormais sur le bas du village historique impossible à desservir par la TC, tout comme le centre scolaire), et il faudrait rajouter un intermédiaire à Champlan.
-desserte d'Ayent non existante (hormis à la limite les habitants de Blignou qui pourraient marcher jusqu'à Arbaz)
-desserte d'Arbaz correcte mais à améliorer (prévoir un intermédiaire aux mayens d'arbaz où il y a beaucoup de résidences secondaires)
-desserte de Savièse qui ne touche que St-Germain. Tout au plus pourrait-on rajouter un arrêt à Drône, pour améliorer la desserte, mais les habitants d'Ormone, Granois, etc. ne seraient pas touchés alors que Savièse est une commune très peuplée.
-temps de trajet depuis Savièse (à cause de l'immense détour) et Grimisuat peu concurrentiels face au car (surtout que le car dessert aussi la partie nord de la ville de Sion, et passe au centre des villages)
-mauvaise desserte de Sion par rapport au bus, vu que l'on ne dessert pas toute la partie nord de la ville, à la différence du car postal. Et si on rajoute des arrêts pour améliorer la desserte, le temps de parcours va encore diminuer. Même si en contre partie la desserte de l'hôpital depuis le coteau est grandement améliorée.

Et je ne parle même pas des oppositions qu'il va y avoir, vu le tracé à flan de coteau et à proximité d'habitations, notamment du coté de Savièse ou d'Arbaz, ainsi que du survol "en transversal" de Champlan.

Bref, ce projet me parait assez peu réaliste. Tout au plus devrait-on peut-être réfléchir à une liaison par câble entre Arbaz, les mayens d'Arbaz et la télécabine d'Anzère, car pour le coup il y a une vraie carence aujourd'hui au niveau de la desserte des mayens d'Arbaz, qui comprennent de nombreuses résidences secondaires (en fait, il serait logique d'y mettre un bus navette cadencée à la demi-heure ou à l'heure (surtout durant les vacances scolaires) pour compléter ceux faisant la navette sur Anzère même).


Pour diminuer le trafic de voitures, il faudrait déjà améliorer la desserte en transport public d'Anzère depuis Ayent (surtout le dimanche) et Arbaz (tous les jours), vu que le dimanche notamment, il est impossible d'arrêter de skier entre 13h et 16h30 si l'on est venu en car depuis Ayent (le dimanche, en semaine il y a plus de bus) ou Arbaz... Surtout que cet hiver le car postal entre Ayent et Anzère était gratuit grâce aux taxes sur les logements touristiques.

Pour les travailleurs et écoliers du collège, il faudrait aussi repenser l'horaire des cars postaux sur l'axe Sion-Champlan-Grimisuat-Ayent pour offrir une vraie cadence semi-horaire (voir au quart d'heure jusqu'à Grimisuat) en heure de pointe plutôt que des doublons entre les cars d'Anzère et Crans circulant aux mêmes horaires voir des doublures/triplures du même car parce qu'il y a un trou de desserte de 40 minutes voir 1h en pleine heure de pointe...


Voir le messagehighlander08, le 08 mai 2018 - 09:34 , dit :

Un sujet spécifique sur les liaisons plaine montagne en Valais excellente idée à réaliser !

Au vu de la dernière réponse je me demande également s’il ne faudrait pas aussi un sujet séparé sur les horaires de bus entre Sion et Anzère , mais sur un forum correspondant 😜

Pour revenir à ce projet de télécabine je pense que c’est une excellente initiative. Certes il ne pourra pas satisfaire tout le monde et il serait plus logique de faire une ligne directe avec éventuellement une seule station intermédiaire à Arbaz comme proposé précédemment. Avec une liaison plaine montagne desservant les 4 vallées et une autre Anzère et à terme également Crans Montana, SIon devient un hub urbain de sports d’hiver, avec une visibilité internationale!

Souhaitons que les JO puissent intégrer ce projet et la liaison Anzère-Crans qui va de pair


Voir le messagechris2002, le 08 mai 2018 - 13:00 , dit :

Montana est déjà desservie par un funiculaire depuis Sierre, inutile de vouloir faire une liaison depuis Sion (quant à dire qu'elle serait reliée via Anzère, c'est un peu se foutre de la gueule du monde vu qu'un éventuel TPH Anzère-Montana partirait probablement des Rousses, soit à l'autre bout du domaine skiable d'Anzère).
Pour cet funiculaire, il faudrait surtout améliorer la liaison entre la gare du funiculaire à Montana et le départ de la télécabine des Violettes (un projet datant d'il y a quelques années envisageait d'ailleurs cela, avec une télécabine entre la gare du funiculaire et l'intermédiaire de la télécabine des violettes. Projet qui lui pourrait vraiment être intégré dans le cadre de Sion 2026 vu que l'arrivée des épreuves de ski se fera justement dans ce secteur). Et si on est un peu fou, éventuellement envisager une prolongation souterraine du funiculaire jusqu'à la gare de Sierre, un peu à la manière de ce qui a pu se faire à Innsbruck (vers le centre ville, pas la gare). Après tout la distance à vol d'oiseau entre la gare du funiculaire et la gare CFF n'est que de 150m environ et malgré les marquages, la liaison à pieds reste relativement peu commode.

Après, pour ce qui est de cette liaison Anzère-Sion, on ne construit pas une télécabine de 11 km (Sion-bas de la piste des Mayens de l'Ours, c'est seulement 3.5 km, en traversant très peu de zone habitées, uniquement la zone industriel de Sion...) juste pour relier la plaine à une station de ski de taille moyenne (qui soit dit en passant n'accueillera en plus pas d'épreuves des JO, normalement...), financièrement c'est une aberration. De fait, une telle télécabine ne se justifie que si elle offre une desserte compétitive et pertinente des villages traversés, tout au long de l'année, et est complémentaire aux autres moyens de transport public existant (donc bus et car), donc doit se réfléchir à travers une réflexion globale sur la desserte des villages des communes du coteau (Grimisuat, Ayent, Arbaz et Savièse). Sinon ça restera un beau projet d'urbanistes/ingénieurs qui ne quittera jamais le stade de projet...
Quant à relier directement la gare de Sion à Anzère en passant par Arbaz, il suffit de regarder sur une carte pour voir que c'est impossible à cause de l'urbanisation. La télécabine se terminerait obligatoirement au niveau de la HES-VS au nord de Sion. Ce n'est pas pour rien que l'étudiant qui a fait cette video a fait cet énorme détour par l'hôpital. Si on veut aller de la gare à Anzère, la seule approche possible est de passer par les voies ferrées en direction de l'est.


Voir le messagehighlander08, le 08 mai 2018 - 15:54 , dit :

Oui évidemment une liaison hôpital - arbaz - anzere, qui a parlé d’une liaison directe depuis la gare ? Quand à la liaison vers Crans via les rousses évidemment aussi...Sierre n’est pas desservie par les IC et n’a donc aucune vocation à devenir un noeud de transit dans un plan directeur réaliste de liaisons plaine montagne. Le funiculaire vers Montana est trop lent et bien que pittoresque il est mal implanté , à conserver pour le folklore uniquement.


Voir le messagechris2002, le 08 mai 2018 - 16:19 , dit :

Faudra me définir la définition de "bien trop long" quand le funiculaire Sierre-Montana met 12 minutes pour parcourir plus de 4 km, avec un départ à 6 minutes à pieds de la gare de Sierre.
et juste comme ça, tous les IR (2 par heure et par sens) s'arrêtent à Sierre, il n'y a que les EC (3 ou 4 relations/jour/sens), qui ne s'arrêtent pas à Sierre... (et il n'y a aucun IC qui parcourt la ligne Lausanne-Brig...)

Et puis on dévie fortement donc je m'arrêterai là...

1

#3 L'utilisateur est hors-ligne   highlander08 

  • TSD4B des Jasseries
  • Groupe : Membres
  • Messages : 266
  • Inscrit(e) : 10-mai 17

Posté 08 mai 2018 - 17:37

Merci benbel pour l’ouverture de ce sujet et pour ces dernières informations. Il serait intéressant de mettre cela en perspective avec l’echeance des JO 2026 et de définir des projets vus comme prioritaires dans ce cadre. Il existe également une enveloppe budgétaire post JO qui pourrait y être consacrée . Bref à mon avis c’est une opportunité historique pour le valais romand.
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Gondelbahn Monde 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 233
  • Inscrit(e) : 15-juillet 13

Posté 08 mai 2018 - 18:47

Intéressants projets je trouve et qui sont réellement utiles.
Cela fera bientôt bizarre Sion avec deux télécabines :D

Bon l'accès qui me parait moins utile est Riddes-La Tzoumaz, ce n'est pas un lieu très connu et fréquenté Riddes.
Pour les personnes de la région c'est évidemment utile mais sinon ...

Merci benbel :)
Pourquoi j'aime filmer les remontées mécaniques ?
Cette passion est toute ma vie et si on rajoute de la découverte de paysages et de nouvelles connaissances : cela ne peut être mieux !
J'aime également conserver le patrimoine de tous ces constructeurs désormais disparus ...

Gondelbahn Monde for ever !
0

#5 L'utilisateur est en ligne   chris2002 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 921
  • Inscrit(e) : 09-septembre 08

Posté 08 mai 2018 - 20:21

TC Montana - Marolires

Le document Phase 3 de Benbel parle justement de l'idée de relier l'arrivée du funiculaire de Montana à l'intermédiaire de la TCD des Violettes (à Marolires), pour créer une vraie porte d'accès ski au pieds au domaine de Crans-Montana, depuis la plaine. Mais cela est plus un projet intra-station qu'un projet de liaison plaine-montagne.

TC Sion - Anzère

Pour bien visualiser la problématique du tracé, je me suis permis de réaliser une petite carte montrant les différentes zones qu'il serait probablement difficile de survoler...

Image IPB

En rouge les zones fortement bâties/les centres historiques des villages villes où il me parait difficile de réaliser une TC.
En orange les zones d'habitation (ou commerciale au sud de la gare de Sion, qui devrait plutôt être jaune mais je me suis planté dans les couleurs) où faire passer une TC risque de rencontrer de fortes oppositions.
En jaune, une zone plutôt industrielle de Sion (où il y a cependant le stade de Tourbillon)
En bleu, les zones qu'il pourrait être intéressant de desservir (et où il y aurait la place de réaliser une gare de télécabine).

On voit tout de suite que faire passer une TC qui puisse avoir un vrai rôle de transport en commun risque d'être compliqué et susciter de fortes oppositions. Après pour ce qui est d'une TC desservant uniquement les pistes de ski, peut-être qu'une TC Hopital-Argnou (à droite de la zone orange située sur le coté droit de Grimisuat)-Arbaz-Anzère pourrait être envisageable. Mais elle éviterait plus ou moins tous les villages et donc ne serait viable qu'en hiver...
1

#6 L'utilisateur est en ligne   chris2002 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 921
  • Inscrit(e) : 09-septembre 08

Posté 08 mai 2018 - 20:24

Voir le messageGondelbahn Monde, le 08 mai 2018 - 18:47 , dit :


Bon l'accès qui me parait moins utile est Riddes-La Tzoumaz, ce n'est pas un lieu très connu et fréquenté Riddes.
Pour les personnes de la région c'est évidemment utile mais sinon ...



Au contraire, c'est un accès très intéressant pour les skieurs à la journée du domaine des 4 vallées, puisqu'ils pourraient laisser leur voiture à Riddes (à proximité immédiate de la sortie d'autoroute de Riddes) et monter directement skier à Verbier via la Tsoumaz, au lieu de devoir monter jusqu'au Châble.
Et combiné à une TC la Tsoumaz - Prarion (dont on entend parfois parler), cela permettrait aussi d'avoir un accès relativement direct au secteur de Nendaz des 4 Vallées.

Ce message a été modifié par chris2002 - 08 mai 2018 - 20:28 .

0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Gondelbahn Monde 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 233
  • Inscrit(e) : 15-juillet 13

Posté 08 mai 2018 - 20:46

Voir le messagechris2002, le 08 mai 2018 - 20:24 , dit :

Au contraire, c'est un accès très intéressant pour les skieurs à la journée du domaine des 4 vallées, puisqu'ils pourraient laisser leur voiture à Riddes (à proximité immédiate de la sortie d'autoroute de Riddes) et monter directement skier à Verbier via la Tsoumaz, au lieu de devoir monter jusqu'au Châble.
Et combiné à une TC la Tsoumaz - Prarion (dont on entend parfois parler), cela permettrait aussi d'avoir un accès relativement direct au secteur de Nendaz des 4 Vallées.


Je n’avais pas vu de cette façon.
Riddes reste un endroit assez méconnu contrairement à Sion par exemple et le train IR s’arrête également.
Riddes, il n’y a que le Regio qui s’arrête ou alors il faudrait construire un grand parking pour ta façon ;)
Pourquoi j'aime filmer les remontées mécaniques ?
Cette passion est toute ma vie et si on rajoute de la découverte de paysages et de nouvelles connaissances : cela ne peut être mieux !
J'aime également conserver le patrimoine de tous ces constructeurs désormais disparus ...

Gondelbahn Monde for ever !
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   Artsinol 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 2 201
  • Inscrit(e) : 13-septembre 13

Posté 08 mai 2018 - 20:59

Bonjour à tous.

Conçernant la Liason Montana Funiculaire-Marioleries le 1er project a eté pour etre plus precis une Telecabine Pulsée (en raison de l'espace serré sur la place de la funiculaire).

Conçernant ce derniér project je trouverai comme bonne idee celle de faire un reliage avéc Vermala (en creant une simple et pas immense deviation de la piste nationale). Ça pourrait permettre d'inserer ce appareil aussi dans le câdre du transport urbain de la station.

P.S. Selon Moi, aussi le project Fiesch-Bellwald pourrait être inseré dans ce suject.

EDIT: Je sais que le project conçerne dejà une intermediaire a Vermala, cependant je ne touve une bonne idée surcharger Marioleries (que plus d'une fois souffre sa condition de station intermediaire pour les skieurs en venant depuis le Cry d'er). Donc je trouverai une bonne idée faire aller les skieurs seulment aux Barzettes depuis Vermala.

H.S. J'ai vu un project Brig Station-Blatten. Cependant, penser de relier La station de Brig avéc Ried Brig et donc avéc Rosswald?

Ce message a été modifié par Artsinol - 08 mai 2018 - 21:14 .

Gênes et le Valais sont trés voisins
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   highlander08 

  • TSD4B des Jasseries
  • Groupe : Membres
  • Messages : 266
  • Inscrit(e) : 10-mai 17

Posté 09 mai 2018 - 13:54

En parcourant les projets tels que présentés dans l'article du Nouvelliste du 21.04.2018 on peut distinguer clairement 2 typologies de liaison:

1/ Liaison Plaine Montagne d'accés Direct (PMD) à un domaine skiable depuis la plaine (Sion-Mayens de l'Hôpital)

2/ Liaison Plaine Montagne en Substitution (PMS) d'une liaison par transports publics ou par la route innefficace (tous les autres)

En effet accéder à un domaine skiable signifie de se retrouver immédiatement skis aux pieds, idem Pila par exemple, ce qui est possible seulement dans le projet vers les Mayens de l'Hôpital et son accés direct à la piste de l'Ours. Dans tous les autres cas il est nécessaire d'emprunter une ou plusieurs autres installations avant de se retrouver skis aux pieds. Ce point de différenciation est à mon avis important car il peut être rédhibitoire, par exemple dans les projets vers Nendaz, Anzere ou encore la Tzoumaz, d'arriver seulement en station et devoir rejoindre l'unique télécabine d'accès aux pistes.

Dans la 2e catégorie il me parait important pour les cas de substitution à un moyen existant (route ou transports publics) d'évaluer la faisabilité de la suppression du transport en question, à savoir de la route vers Arolla et Chibloz, du téléphérique vers Isérables, des bus postaux vers Nendaz et Anzere etc... et d'annuler les projets pour lesquels cela n'est pas possible. Ceci pour des raisons économiques aussi bien qu'écologiques.

Je ne vois pas de projet de desserte du Val d'Anniviers alors que c'est le candidat idéal pour un ambitieux projet de réseau de télécabines depuis Sierre en direction de Saint-Luc et Grimentz avec un aiguillage à Vissoie ! Une étude similaire est en cours dans les Grisons entre Coire et la vallée de Lenzerheide...
0

#10 L'utilisateur est en ligne   chris2002 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 921
  • Inscrit(e) : 09-septembre 08

Posté 09 mai 2018 - 19:29

Voir le messagehighlander08, le 09 mai 2018 - 13:54 , dit :

En effet accéder à un domaine skiable signifie de se retrouver immédiatement skis aux pieds, idem Pila par exemple, ce qui est possible seulement dans le projet vers les Mayens de l'Hôpital et son accés direct à la piste de l'Ours. Dans tous les autres cas il est nécessaire d'emprunter une ou plusieurs autres installations avant de se retrouver skis aux pieds. Ce point de différenciation est à mon avis important car il peut être rédhibitoire, par exemple dans les projets vers Nendaz, Anzere ou encore la Tzoumaz, d'arriver seulement en station et devoir rejoindre l'unique télécabine d'accès aux pistes.


N'oublions pas que même en arrivant en voiture à Anzère, sauf si l'on est très matinal (voir un peu chanceux), les chances de pouvoir se parquer à la télécabine sont relativement maigres (et si jamais le projet d'hôtel cube se réalisait, cela diminuerait encore), de fait, il est souvent nécessaire d'emprunter un bus navette pour rejoindre la télécabine. Et à Haute-Nendaz, à moins d'aller plutôt à Siviez, c'est encore pire.
De fait, pour Anzère, une liaison même avec 2-3 intermédiaires (mais transfert des cabines) pourrait avoir son public, si l'on imagine un parking relais (pas cher) à proximité immédiate d'une station de la télécabine et une arrivée pas trop loin de la télécabine d'Anzère.
Après, est-ce que l'offre "skieur" est suffisante pour rentabiliser l'installation, ou est-ce que l'utilisation comme transport public par les habitants justifie l'installation toute en offrant cette possibilité "annexe" d'ascenseur pour skieurs, c'est à voir. Perso je doute qu'un usage orienté skieur puisse être rentable. De fait, l'aspect transport public devra probablement être prépondérant, tout en n'oubliant pas la fonctionnalité skieurs.

Sinon, dans ces projets "ascenseurs directs" on peut rajouter Riddes-La Tzoumaz, surtout si un parking est envisagé dans la zone commerciale pour les skieurs à la journée.


Voir le messagehighlander08, le 09 mai 2018 - 13:54 , dit :

Dans la 2e catégorie il me parait important pour les cas de substitution à un moyen existant (route ou transports publics) d'évaluer la faisabilité de la suppression du transport en question, à savoir de la route vers Arolla et Chibloz, du téléphérique vers Isérables, des bus postaux vers Nendaz et Anzere etc... et d'annuler les projets pour lesquels cela n'est pas possible. Ceci pour des raisons économiques aussi bien qu'écologiques.


Pour Arolla, il me parait difficile de fermer la route et de ne garder que la TCD comme moyen d'accès, car au moindre soucis, il n'y a plus d'alternative, et pour l'approvisionnement de la station, ce n'est pas forcément l'idéal. Par contre, s'il y a une TCD, on peut imaginer diminuer les efforts engagés pour garantir l'ouverture de la route soient diminués. Si les conditions le permettent, on ouvre la route. Si le danger d'avalanche est trop important, plutôt que de vouloir absolument ouvrir le plus tôt possible, on peut se permettre de la laisser fermer 2-3 jours le temps que la neige se stabilise, ce qui diminuera les coûts.

Pour le remplacement des bus postaux, c'est délicat. A mon avis, que ce soit sur le coteau d'Anzère ou vers Nendaz, il sera difficile de remplacer les bus postaux par une remontée mécanique, à cause d'une desserte qui ne pourra pas être suffisamment fine. Rien que sur Grimisuat, il faudrait je pense prévoir au moins 3 stations. Une tout en bas du village, une vers le centre scolaire et une vers le centre du village/centre commercial. ET sur Ayent, il faudrait prévoir au minimum une station à Botyre (centre scolaire et correspondance avec les cars pour Crans), une vers St-Romain (Cycle), et probablement une vers Saxonne.
Idem sur Nendaz qui est une station très étendue...
D'ailleurs si on regarde dans la vallée de Zermatt, le train est complémentaire au car postal sur certaines parties du trajet.


Voir le messagehighlander08, le 09 mai 2018 - 13:54 , dit :

Je ne vois pas de projet de desserte du Val d'Anniviers alors que c'est le candidat idéal pour un ambitieux projet de réseau de télécabines depuis Sierre en direction de Saint-Luc et Grimentz avec un aiguillage à Vissoie ! Une étude similaire est en cours dans les Grisons entre Coire et la vallée de Lenzerheide...


C'est vrai qu'envisager un 3S (avec une TCD, la traversée du village de Chippis risque d'être compliquée) entre Sierre et Vissoie (avec éventuellement une station intermédiaire à Niouc, voir à Fang, qui sont quasiment les seuls village/hameaux rencontrés sur la route) pourrait être une idée, mais plus dans une optique transport public (en remplacement du bus entre Sierre et Vissoie) qu'ascenseur vers les pistes de ski (en sachant qu'aujourd'hui, il faut de toute façon changer de car postal à Vissoie pour rejoindre 2 des 3 destinations touristiques de la vallée). Reste juste à voir si la demande justifie vraiment une telle liaison, en sachant que le Val d'Anniviers est relativement peu peuplé et accueille très probablement bien moins de visiteurs que Lenzerheide (plus d'un millions de nuit d'hôtel/an...)

Ce message a été modifié par chris2002 - 09 mai 2018 - 19:49 .

0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   Artsinol 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 2 201
  • Inscrit(e) : 13-septembre 13

Posté 13 mai 2018 - 08:07

Voir le messagehighlander08, le 09 mai 2018 - 13:54 , dit :

...Une étude similaire est en cours dans les Grisons entre Coire et la vallée de Lenzerheide...


Ici si je ne me trompe l'unique project possible serait relier l'Alp Pardaischer aux rm's de Brambuesch pour relier Coire et Lenzerheide. Et á mon avís il me semble la chose plus realistíque et faisable.

Je ne pense qdonc que un tel system de rm's sierre-vissoie-st.luc/grimentz peut être realistíque. L'unique possibilité est sur le côte Grimentz de se relier á Vercorin, que dispose deja de la TPH Chalais-Vercorin. Il y a des immenses installation á construitre et pas la garantie que le retour economíque sera suffisant.

Cependant je ne verrai pas trop mal une TPH de dimensions modéstes (30-40 passegers) qui monte á Chandolin depuis sierre.

Ce message a été modifié par Artsinol - 13 mai 2018 - 08:11 .

Gênes et le Valais sont trés voisins
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   Artsinol 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 2 201
  • Inscrit(e) : 13-septembre 13

Posté 04 juillet 2018 - 12:18

Liason Sion-Anzère

Je tombe sur un article de La Nouvelliste du 2016. Il presente un'autre project conçernant cette liason, mais avéc une trace different (et plus simple). Elle prevoyerait un survol des habitations en peu et longues portées (comme les TCD à vocation urbaine). Il est plus faisable de l'autre project à votre avìs?

Mon lien

Ce message a été modifié par Artsinol - 04 juillet 2018 - 12:21 .

Gênes et le Valais sont trés voisins
0

#13 L'utilisateur est en ligne   chris2002 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 921
  • Inscrit(e) : 09-septembre 08

Posté 04 juillet 2018 - 12:26

Sion Gare - Sion Nord (l'arrêt temple protestant) par voie aérienne cela me parait complètement illusoire, vu que cela nécessiterait de survoler le centre historique de Sion, et "gâcherait" la vue sur les deux collines emblématiques de la ville (Valère et Tourbillon).

C'est tout le problème de la desserte de la rive droite du Rhône depuis la gare par des remontées. Il faut traverser le centre historique de Sion et cela suscitera beaucoup d'oppositions.

Ce message a été modifié par chris2002 - 04 juillet 2018 - 12:29 .

0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   benbel 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 3 897
  • Inscrit(e) : 28-décembre 13

Posté 17 octobre 2018 - 10:44

Les Haudères-Arolla

Le projet suit son cours sans qu'une réalisation ne soit envisagée à court terme :

Extraits d'un article de Noémie Fournier dans le Nouvelliste de ce jour :

Citation

ÉVOLÈNE La commune donne son feu vert à la poursuite de la réflexion sur la liaison Les Haudères-Arolla.

Lundi soir, le Conseil communal d’Evolène a accepté de poursuivre l’étude du projet de liaison câblée entre Les Haudères et Arolla. En collaboration avec le canton, qui avance la même somme, Evolène débloque 35 000 francs pour un mandat d’étude du projet sous l’angle de la mobilité.
...

Un enjeu: la route existante vers Arolla

«La liaison entre Les Haudères et Arolla est un projet réaliste, réalisable techniquement et finançable», relève le chef du Service cantonal de la mobilité, Vincent Pellissier. Soutenu et accompagné par le canton dans le cadre de sa stratégie de mobilité 2040, le projet recevait lundi le feu vert de la commune pour la poursuite de la réflexion. «Nous voulons peser les intérêts entre la route actuelle et la liaison câblée», précise la présidente de la commune, Virginie Gaspoz-Chevrier.

Positivement perçue d’un point de vue touristique, la liaison fait toutefois craindre l’abandon de la route existante. Crainte exprimée par les usagers, notamment les agriculteurs. Mais Vincent Pellissier répond que c’est une complémentarité entre les deux voies de communication qui est recherchée, et non une substitution. «Nous travaillons sur le modèle de Zermatt, où route et rail sont complémentaires, tant pour l’accessibilité que pour l’approvisionnement de la station. Il n’est pas question d’abandonner la route.

Serge Gaudin, conseiller communal d’Evolène chargé du tourisme, confirme: «L’objectif est d’intégrer les infrastructures existantes et le pôle touristique qu’est Arolla aux notions de mobilité». Pour ce dernier, aucune urgence donc à la réalisation du projet qui doit être assimilé à une planification plus globale. «Un plan directeur est en ce moment à l’étude», annonce à ce propos la présidente de la commune. «Il devra nous apporter les éléments nécessaires à la prise de décision concrète. La forme sous laquelle la route est maintenue par exemple, ou les perspectives touristiques liées à Arolla.» Les premières analyses sont attendues au printemps prochain.


0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   highlander08 

  • TSD4B des Jasseries
  • Groupe : Membres
  • Messages : 266
  • Inscrit(e) : 10-mai 17

Posté 17 octobre 2018 - 16:06

Excellent projet mais je ne comprends pas la logique de la double desserte route/câble sachant que seule une station d’arolla sans voitures, au minimum l’hiver , pourrait avoir un élément différenciateur susceptible d’augmenter la fréquentation. Dans le cas contraire je ne vois pas d’autre issue que la faillite définitive de tout le val d’herens en ce qui concerne les RM.
0

#16 L'utilisateur est en ligne   chris2002 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 921
  • Inscrit(e) : 09-septembre 08

Posté 17 octobre 2018 - 20:00

Une télécabine (avec sa capacité d'emport par cabine très limitée) peut difficile gérer l'approvisionnement en nourriture et autres (et l'évacuation des déchets) d'un village de plusieurs centaines d'habitants (en haute saison). Du coup il faudra maintenir la route pour ces besoins là, même en hiver.

Après, rien n'empêche de réserver la route aux résidents à l'année et aux services publics, ce qui permettrait de n'ouvrir la route que quand le danger d'avalanche s'est déjà un peu stabilisé, éventuellement quelques jours plus tard seulement après une grosse chute, de quoi diminuer les frais de minage et de réouverture, et ainsi que les risques pour les équipes d'intervention.
0

#17 L'utilisateur est hors-ligne   highlander08 

  • TSD4B des Jasseries
  • Groupe : Membres
  • Messages : 266
  • Inscrit(e) : 10-mai 17

Posté 17 octobre 2018 - 20:14

Je ne suis pas convaincu par ces arguments concernant l’approvisionnement et l’evacuation des déchets , plusieurs exemples en haut valais de taille plus importante prouvent le contraire. Disons que c’est ancré dans la mentalité romande de devoir pouvoir accéder à sa résidence en bagnole, mais ces mentalités doivent évoluer...c’est aussi une question de rentabilité pour la remontée et un immense argument touristique à mon avis.
0

#18 L'utilisateur est en ligne   chris2002 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 921
  • Inscrit(e) : 09-septembre 08

Posté 18 octobre 2018 - 10:43

Voir le messagehighlander08, le 17 octobre 2018 - 20:14 , dit :

Je ne suis pas convaincu par ces arguments concernant l’approvisionnement et l’evacuation des déchets , plusieurs exemples en haut valais de taille plus importante prouvent le contraire. Disons que c’est ancré dans la mentalité romande de devoir pouvoir accéder à sa résidence en bagnole, mais ces mentalités doivent évoluer...c’est aussi une question de rentabilité pour la remontée et un immense argument touristique à mon avis.


En télécabine ou en téléphérique ? Car ce n'est absolument pas la même chose, niveau capacité de charge, manutention, etc. Une cabine c'est genre 800 kg de charge utile (pour une 10 places, 640 pour une 8 places). Un téléphérique c'est dans les 8 tonnes (pour un téléphérique 100 places). De quoi accrocher pas mal de charge sous le téléphérique, par exemple des bennes de camion poubelle. Chose impossible dans une télécabine...
0

#19 L'utilisateur est hors-ligne   benbel 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 3 897
  • Inscrit(e) : 28-décembre 13

Posté 20 février 2019 - 13:31

Liaison Sion - Mayens de l'Hopital / Mayens de l'Ours

Le projet a fait l'objet d'une présentation par la ville de Sion à la presse hier, à l'occasion du dépôt du dossier auprès de l'OFT.
Sion espère que les travaux pourront débuter en 2020 pour une mise en service de l'installation en décembre 2021. Le budget est estimé à 24 millions de francs (environ 21 mios EUR).

Ci-après un article du Nouvelliste de ce jour :

Citation

Les cabines partiront à deux pas de la gare de Sion

LIAISON CÂBLÉE

Le président de Sion a présenté le projet final de liaison entre Sion et Les Mayens de l’Ours. Le dossier doit maintenant obtenir le feu vert de l’Office fédéral des transports.

PAR ROMAIN.CARRUPT@LENOUVELLISTE.CH

Après les trains et les bus, la gare de Sion pourrait bien être le plus grand hub à télécabines de la plaine valaisanne. C’est en tout cas au plus près d’elle que les promoteurs de la liaison câblée entre la capitale et les Mayens de l’Ours imaginent le départ des «œufs» à dix places. Transmis à la Confédération ce mardi, le projet final situe la station de départ à deux pas du passage sous-voies. Très précisément sur la partie est du bâtiment du… «Nouvelliste». «Cet emplacement présente un avantage indéniable pour les touristes et les pendulaires appelés à utiliser ce nouveau mode de transport», souligne Philippe Varone. Ce mardi, le président de Sion a présenté le dossier aux médias puis au Conseil général. Il espère une mise en service de la liaison plaine-montagne à compter de décembre 2021.

Projet devisé à 24 millions de francs


Le projet est devisé à 24 millions de francs. Si la Ville de Sion obtient le statut de «transport voyageur régional», la Confédération prendra en charge la moitié de l’investissement. «Et sinon?», interroge le conseiller général Jean-Michel Broccard (PDC). «Nous partons du principe que ce statut nous sera reconnu», persiste Philippe Varone. «Le projet n’est plus seulement destiné, comme initialement, au transport touristique. Il a une vraie vocation de service public, puisqu’il assurerait également la desserte du futur quartier des Mayens de l’Ours et ses 27 000 m² affectables à l’habitation.»

Et quoi qu’il en soit, la Ville de Sion n’a pas l’intention d’être la seule à mettre la main au porte-monnaie. Avec un accès à la piste de l’Ours en dix minutes, les amateurs de glisse profiteront grandement des nouvelles infrastructures, d’où l’idée d’une contribution des 4Vallées. Comme une nouvelle desserte de bus relierait horizontalement les Mayens de l’Ours et sa télécabine, Les Collons, le haut des Agettes, Veysonnaz et Basse-Nendaz, les communes concernées seront invitées à financer une partie des investissements.

La Confédération aura le dernier mot

Désormais, la balle est dans le camp de l’Office fédéral des transports (OFT). A entendre les partisans de la liaison, leur projet a de bonnes chances d’aboutir. Président de Télé Sion SA, la société en main des collectivités publiques créée pour l’occasion, Marcel Maurer se veut en tout cas confiant: «La Confédération encourage la mobilité douce et l’écologie. C’est exactement ce que nous proposons.» Et sur un plan plus administratif et légal, «l’OFT nous accompagne dans ce projet depuis plusieurs années, en nous rendant attentifs à certains aspects».

Des échéances avec les collaborateurs de la Confédération ont ainsi permis de prévoir des cabines avec des compartiments fermés pour les skis. Il n’aurait sinon pas été possible de survoler l’autoroute. «Un obstacle facilement surmontable», pour Georges Joliat. L’ingénieur de la ville qualifie de la même manière la présence sur le parcours de la ligne à haute tension. Pour passer sous les actuels pylônes électriques, le sol devra simplement être creusé à certains endroits. Un défi que ne posera plus le futur tracé Chamoson-Chippis, puisque ses câbles s’étendront bien plus haut.

1

#20 L'utilisateur est hors-ligne   Gondelbahn Monde 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 233
  • Inscrit(e) : 15-juillet 13

Posté 20 février 2019 - 13:46

Merci beaucoup benbel pour ces news ! :)

C’est génial si cela avance enfin, par contre je ne vois toujours pas trop où pourrait être la gare aval à Sion, vu les infrastructures partout ...
Pourquoi j'aime filmer les remontées mécaniques ?
Cette passion est toute ma vie et si on rajoute de la découverte de paysages et de nouvelles connaissances : cela ne peut être mieux !
J'aime également conserver le patrimoine de tous ces constructeurs désormais disparus ...

Gondelbahn Monde for ever !
0

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)