Forums Remontées Mécaniques: TSF3 de la Combe - Le Lioran (Cantal) - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

TSF3 de la Combe - Le Lioran (Cantal) Poma - 1980

#21 L'utilisateur est hors-ligne   Samy93 

  • TSD6 de l'Eau d'Olle
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 347
  • Inscrit(e) : 04-janvier 08

Posté 04 avril 2016 - 10:04

D'accord avec Julien sur ce point : le débrayable me parait plus adapté à cet appareil. Un gros avantage étant sa rapidité, permettant de proposer par le biais de la chaîne de télésièges (Baguet+Combe) un temps de trajet pour accéder au Plomb vraiment compétitif par rapport au téléphérique (si l'on compte les éventuels temps d'attente en plus, en période d'affluence). D'ailleurs, ce dernier n'a plus, à mes yeux, vocation à constituer l'accès principal au Plomb du Cantal. Au vu de son âge, de ses caractéristiques, et de sa faible ouverture, c'est compréhensible.

On entend de plus en plus parler effectivement d'un remplacement du téléphérique, mais ce n'est à priori pas pour tout de suite non plus... La solution qui serait envisagée serait un funitel, à voir, mais de toute façon pour un tel appareil il n'y a pas 200 000 solutions effectivement : si on veut quelque chose de performant par rapport au vent (ce qui n'est pas le cas actuellement...), c'est soit un funitel, soit un 3S. Deux technologies "prestigieuses", mais au coût non négligeable.

C'est pourquoi, en attendant cette hypothétique "super remontée", il est important de mettre un appareil performant à la Combe. Un TSD ne débitant pas forcément énormément (2200-2400 personnes/heure) me parait être un bon compromis. Dans l'idéal, un 6 places avec des sièges très espacés : non seulement le faible nombre permettra un embarquement facilité pour les clients, moins de véhicules donc moins d'entretien, mais aussi des véhicules plus lourds permettant une meilleure résistance au vent, importante sur ce tracé.

Enfin, le tracé que tu cites, Laurent, à savoir dans cette Combe de Viaguin, est une idée intéressante à mes yeux. Effectivement, desservir la Bouvet, mais aussi les deux noires de Dujon et Crêtes, peut être intéressant pour donner à cet appareil une nouvelle vocation ski propre en plus de son rôle de liaison. Je ne nie pas par contre le problème de vent qu'il peut y avoir là-bas, mais après il faudrait savoir à quel niveau les vents sont le plus présents sur ce tracé, et quelle intensité ils présentent. Sachant que l'on peut réaliser aujourd'hui des appareils qui fonctionnent jusqu'à 30 m/s de vent, ce serait intéressant de savoir à partir de cette donnée et des statistiques de vent sur une saison à cet endroit, le taux d'ouverture que l'on pourrait espérer dans cette configuration. Au vu du chiffre, et si l'on conçoit l'appareil comme il faut (minimiser les hauteurs de survol par exemple, comme ce qui a été fait au Baguet, au contraire de l'appareil du Plomb ; et également concevoir une gare amont abritée dans un chalet ou quelque chose de ce style), je pense que l'on peut tout de même arriver à un résultat satisfaisant.
Aussitôt dit aussitôt fait...
0

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)