Forums Remontées Mécaniques: Débats autour de l'industrie touristique montagnarde - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 15 Pages +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Débats autour de l'industrie touristique montagnarde

#1 L'utilisateur est hors-ligne   marie738 

  • FUN des Marmottes III
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 446
  • Inscrit(e) : 09-juin 20

Posté 10 avril 2021 - 21:22

Je suis tombée sur cet article du Monde Diplomatique sur le sujet. Je suis intéressé si quelqu'un a l'article complet : https://www.monde-di.../DESCAMPS/62973

Ne sachant pas ou poster une demande d' info, je la mets ici car elle concerne justement un recours d'association écolo. 5 projets de RM en Maurienne ont été suspendus par le tribunal de Grenoble suite à ces recours. N'ayant pas accès à l'édition Savoie du DL, est ce quelqu'un sait quels sont ces projets de RM suspendus ?


https://www.ledauphi...tif-de-grenoble


Edit : si ma question n'est pas à sa place ici, je la supprimerai bien entendu. :)
Si quelqu'un peut répondre, de préfėrence en MP pour ne pas polluer le debat.

Ce message a été modifié par Rodo_Af - 02 mars 2023 - 04:43 .

6

#2 L'utilisateur est hors-ligne   shuntage 

  • FUN de Peclet
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 234
  • Inscrit(e) : 19-février 06

Posté 11 avril 2021 - 09:22

de toute façon ça fait un petit moment que le titi-journleux-parisiens-bobos font du baching de tout et n'importe quoi :
le ski ,l'agriculture , les bagnoles , l'avion , le tourisme , l'industrie . le nuclaire . l'eolien .etc . et puis font du bashing inversé : pour quoi cette usine de masque a fermé ? bah vous ne voulais pas d'industrie en france ...

je ne peut plus voir tout ces cons qui font ne veulent plus de l'avions mais font ou soutiennent des ZAD sur une LGV .
dans le village à coté de chez moi il y'a un projet de micro-centrale électrique .assez soutenue par les locaux mais qui est rejeté par les néo-ruraux-secodaires-ecolo- parisiens et le must les createurs du collectifs ont un autocollant " sortir du nucleaire " derrière leur SUV WW touareg 3l TDI .

pour en revenir au ski : il faut absolument que DSF , france-montagne etc change de politique de communication :

le ski est le tourisme hivernal l'un des plus ecolo qu'il soit :
aller aux ski c'est de l'emploi local , des entreprises local , in-délocalisable !
des sous traitants et fournisseurs locaux !


les rm c'est électrique . il y'a bien un peu de damage mais qui représente moins que l'acces aux stations . et le poids total du CO2 des stations de ski reprentent combien de % du trafic Francilien ?

sinon en tourisme hivernal: il y'a les croisières en méditerranée , les sejours au Canaries au Maroc etc etc ... je ne suis pas expert mais quelle vacances polluent le plus ?


voila 1000 posts que vous me suportez !

Ce message a été modifié par shuntage - 11 avril 2021 - 09:23 .

3

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Rodo_Af 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 23 388
  • Inscrit(e) : 17-octobre 06

Posté 11 avril 2021 - 09:26

Voir le messageshuntage, le 11 avril 2021 - 09:22 , dit :

voila 1000 posts que vous me suportez !


Ouahhh !! Félicitations Shuntage !
Humour : N'hésites pas pour les 1000 prochains à te servir de majuscules et à faire gaffe à l'orthographe approximative de tes messages. Ahahahaah
6

#4 Invité_001_*

  • Groupe : Invités

Posté 11 avril 2021 - 09:35

Pour une fois que j'vais acheter le Daubé un dimanche matin... au moins la lecture fut aussi intéressante que les croissants :lol:
Les unités touristiques nouvelles (UTN) structurantes portant les numéros 2,3,5,7 (pour le projet du col des Hauts) et 8 sont concernés par cette décision. "La n°2 porte sur la liaison entre les stations d'Albiez et des Karellis, la n°3 sur la création de deux remontées mécaniques sur le domaine skiable de Valloire, la n°5 sur la liaison entre les stations de Valmeinier et de Valfréjus, la n°7 sur l'extension du domaine skiable d'Aussois et la n°8 porte sur l'extension du domaine skiable de Val-Cenis"
Article du DL bien sur uniquement orienté sur la déception des "décideurs" qui avouent pourtant à demi-mot leur amateurisme car "de l'avis du juge, les dossiers ne seraient pas suffisamment étoffés" , et qui n'a surement pas jugé utile de donner la parole aux associations concernées. Décisions suspensives, l'article conclue d'ailleurs cyniquement "Le reste du SCoT demeure ainsi exécutoire. Cette décision du juge des référés peut accélerer le jugement au fond, ce qui permettrait de purger plus rapidement les recours déposés contre le schéma de cohérence territoriale."
1

#5 L'utilisateur est hors-ligne   marie738 

  • FUN des Marmottes III
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 446
  • Inscrit(e) : 09-juin 20

Posté 11 avril 2021 - 09:50

Voir le messagePersil, le 11 avril 2021 - 09:35 , dit :

Pour une fois que j'vais acheter le Daubé un dimanche matin... au moins la lecture fut aussi intéressante que les croissants :lol:
Les unités touristiques nouvelles (UTN) structurantes portant les numéros 2,3,5,7 (pour le projet du col des Hauts) et 8 sont concernés par cette décision. "La n°2 porte sur la liaison entre les stations d'Albiez et des Karellis, la n°3 sur la création de deux remontées mécaniques sur le domaine skiable de Valloire, la n°5 sur la liaison entre les stations de Valmeinier et de Valfréjus, la n°7 sur l'extension du domaine skiable d'Aussois et la n°8 porte sur l'extension du domaine skiable de Val-Cenis"




Merci. Et Albiez qui a démonté ses télésièges, surtout la Vernette avant d'être sûr que la liaison puisse se faire...
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Johan 

  • TCD8 du Lys
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 610
  • Inscrit(e) : 02-juin 08

Posté 11 avril 2021 - 10:19

Je me permets de ce sujet pour donner mon point de vue, les stations de ski vont se confronter à trois grosse problématique dans l'avenir:

- La première problématique est la réduction du nombre de jour des saisons hivernales. Les canons à neige et les snowfactory ne pourront pas sauvé indéfiniment le bateau.
- La deuxième est le vieillissement des skieurs. Il faut un programme nationale pour remettre les jeunes sur les ski et un programme plus locale pour faire monter les gens en stations. Je vois les bus qui partent de Grenoble pour les stations de ski proche sont très très souvent remplis à ras la gueule.
- La troisième problématique est le manque de diversification des stations de ski. Beaucoup de stations ce sont réveillés avec l'ouverture de certaine remontée pour le VTT. Dans les années 60, on a voulu tout misé sur l'or blanc, on l'a vu cette année, les stations villages ont limité la casse pas les grosses usines à ski.

Dans l'avenir, pourquoi pas ce calquer sur le modèle Suisse, faire des liaisons plaine-montagne. Je parle de ce que je connais, la vallée de la Maurienne et la vallée de la Tarentaise est bien pourvue en voie ferré, des liaison entre les gares et les stations avoisinante pourrait être un énorme plus. Je lance une idée un peu farfelue, pourquoi pas réfléchir à un système de conciergerie dans les gares. Les gens déposent bagages et course, en gare et monte en tenue et avec les équipements pour skier, le soir quand ils rentrent dans leur locations toute leur affaire sont dans le salon.

Pour revenir à la Maurienne:

je reviendrais après sur la liaison des Karellis et Albiez.

L'amateurisme des stations me font rire. Ils espèrent que c'est comme avant et ils se disent que ça va passer. Ils n'ont pas encore pris la notion que des néo-ruraux et des écologiste "extrémiste" veillent à leur pré carré. Les dossiers ont intérêt à être très préparé et très bien ficelé.

La liaison entre Valfrejus et Valmeinier est complètement hors du temps. Il faut laissé ces secteurs vierges, et cela va défiguré des secteurs encore sauvage.

Pour revenir à la liaison entre Les Karellis et Albiez, le secteur est déjà "massacré" par les remontées mécaniques. Je trouve que les écolos devraient mettre un peu d'eau dans leur vin et vérifié juste que les travaux respect au mieux la nature. Le problème des Karellis et d'Albiez c'est qu'ils sont trop petit pour pouvoir attiré des tours opérateurs. Et les Karellis sont arrivés au bout de leur modèle et qu'ils s'ouvrent à un nouveau modèle. Quand, je suis allé me promener cette hiver sur le domaine des Karellis, la station était bien morte.
Pour Albiez, le démontage des Vernettes est une erreur mais j'ai déjà donné mon point de vu sur le sujet approprié.
1

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Matéo 

  • TK Hörnli
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 96
  • Inscrit(e) : 19-octobre 20

Posté 11 avril 2021 - 10:21

Bonjour,

Les nouvelles RM ne sont pas un problème, mais elle devrait être en priorité pour moderniser les domaines existant en passant de téléski à des télésièges se qui permettrais de diminuer le nombre de pylônes dans les montagnes et la surface à damée surtout en cas de manque de neiges pour les stations de moyens/basses altitude.
Le confort et le débit irait aussi donc à la hausse et tout le monde serait gagnant. On peut donc de nos jours opérer à un rationalisation des appareils et penser par la suite à un agrandissement des domaines de manière raisonnée et logique ainsi une optimisation des RM avec une ouverture 4 saisons des TSD, augmentation du nombre de piste de DH, de ski de randonnée...

Par ailleurs, les stations comme celle de Vallnord-Arcalis en Andorre pourrait essayer de diminuer leurs impact sur l'environnement en produisant elle même des énergies enfin ce n'est que mineurs par rapport aux nombres de voitures qui viennent dans les vallées et en station chaque hiver, mais se phénomène ne peut pas s'arranger si on prend l'exemple de la ligne de train Clermond-Ferrand --> Le Mont-Dore qui a été fermé en 2015 à cause de la SNCF.

Ce message a été modifié par Matéo - 11 avril 2021 - 10:25 .

0

#8 L'utilisateur est en ligne   l' Anversois 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 729
  • Inscrit(e) : 15-décembre 19

Posté 11 avril 2021 - 10:29

A part le manque des majuscules et des fautes d'ortographes, je trouve comme même que Shuntage (#3)a un point.

Heureusement, ce que disent les bobo's Parisiens n'impacte pas toujours les pensées des gens concerné.

Il y a tant de personnes qui ont bouffée beaucoup de chiffres et des lettres et qui se trouvent dans leur point de vue plus beau, intellectuel et surtout plus intelligent que les persones qu'ils bashent.

Je ne suis pas intellectuel, je suis un tout simple Flamand, mais quand moi je vois le journal à la télé (ça m'arrive parfois!)je suis TOUJOURS sceptique quand il s'agit de problèmes d'environnement et les grand 'problèmes' sociaux.

Je crains fort, que le rôle des médias sont surtout là pour canalisées nos pensées, moins pour indiquer les nouvelles.
Un (trop) gros nombre "d'intellectuels" apparaîsent régulièrement justement pour définer les lignes des pensées acceptables ou non acceptables.

Les problèmes environtallement sont à mon oeil beaucoup moins sérieux, qu'ils veulent nous faire croire, surtout en montagne.
Le problème est que toute la polémique environtallement est considéré à bien trop court terme.
Je ne parle pas ici du réchauffement de la planète, car ça c'est un problème mondial. (et pour une grande partie irréversible)

Bien sur, on ne doit pas gaspiller la nature, c'est évident, mais parfois c'est beaucoup plus malin de voire tout en perspective.
Par example :
Si pour une nouvelle piste à skier, la montagne est modifiée, déboisée, aménagée er remodelée, ce n'est pas un crime, comme disent la pluspart des écologistes.
C'est seulement une modification, déboisement, aménagement et remodelisation de la pente...
Une fois, dans un avenir plus au moins lointain, la piste fut abandonnée, et soudain la nature récupère relativement vite et dix ans plus tard, on n'y vois plus rien de toutes ces modifications, déboisements, amémagements er remodelisations, faites par un espèce humain.

Long terme, pas court terme..

Ce message a été modifié par l' Anversois - 11 avril 2021 - 10:30 .

0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   SBfan 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 997
  • Inscrit(e) : 13-juillet 17

Posté 11 avril 2021 - 10:33

Citation

Dans la période actuelle, avec les nouveaux enjeux de développement durable qui prennent de l'importance, comment l'industrie montagnarde peut s'adapter ? Et pourquoi ? Sachant que c'est également un enjeu pour ne pas aggraver des fractures déjà fortes dans la population.
Faut-il instaurer une éthique de l'aménagement de la montagne ?


Je trouve qu'avec la crise, la fermeture des stations cet hiver etc ... les écologistes ont pris du "poids" face aux stations, ce qui pourrait compromettre certains projets.
Personnellement, je pense que les activités multi-saisons que proposent les stations aujourd'hui devraient être plus intégrées au paysage (donnant-donnant avec les écolos)et dans les axes des stations, car en exemple, je pense que le Sancy (avec son projet "La Grande Ouverture" a vraiment limité la casse cet hiver car ils étaient déjà préparés aux activités multi-saisons à cause du manque de neige ... ce qui n'était pas forcément le cas des autres massifs mais le parcours aventure de la Biche à Super Besse, c'est un carrefour de cables et de poteaux (en plus des remontées) donc autant dire que intégration paysagère c'est pas ça et que je comprends certains écologistes sur ce point. :wacko:

Edit: beaucoup de mes points ont déjà été dits pendant que j'écrivais ce message ^^

Ce message a été modifié par SBfan - 11 avril 2021 - 10:34 .

0

#10 L'utilisateur est en ligne   l' Anversois 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 729
  • Inscrit(e) : 15-décembre 19

Posté 11 avril 2021 - 10:46

Voir le messagePersil, le 11 avril 2021 - 09:35 , dit :

Pour une fois que j'vais acheter le Daubé un dimanche matin... au moins la lecture fut aussi intéressante que les croissants :lol:
Les unités touristiques nouvelles (UTN) structurantes portant les numéros 2,3,5,7 (pour le projet du col des Hauts) et 8 sont concernés par cette décision. "La n°2 porte sur la liaison entre les stations d'Albiez et des Karellis, la n°3 sur la création de deux remontées mécaniques sur le domaine skiable de Valloire, la n°5 sur la liaison entre les stations de Valmeinier et de Valfréjus, la n°7 sur l'extension du domaine skiable d'Aussois et la n°8 porte sur l'extension du domaine skiable de Val-Cenis"
Article du DL bien sur uniquement orienté sur la déception des "décideurs" qui avouent pourtant à demi-mot leur amateurisme car "de l'avis du juge, les dossiers ne seraient pas suffisamment étoffés" , et qui n'a surement pas jugé utile de donner la parole aux associations concernées. Décisions suspensives, l'article conclue d'ailleurs cyniquement "Le reste du SCoT demeure ainsi exécutoire. Cette décision du juge des référés peut accélerer le jugement au fond, ce qui permettrait de purger plus rapidement les recours déposés contre le schéma de cohérence territoriale."


Si je comprends bien, le juge du tribunal de Grenoble a suspendu toutes les éxtensions et liasons des domaines en Maurienne?
Ca sent le favoritisme en faveur des grands stations de l'Isère??
Ou dis-je des bêtises?
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   marie738 

  • FUN des Marmottes III
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 446
  • Inscrit(e) : 09-juin 20

Posté 11 avril 2021 - 11:07

Voir le messagel, le 11 avril 2021 - 10:46 , dit :



Si je comprends bien, le juge du tribunal de Grenoble a suspendu toutes les éxtensions et liasons des domaines en Maurienne?
Ca sent le favoritisme en faveur des grands stations de l'Isère??
Ou dis-je des bêtises?




C'est pas une question de favoriser les stations de l'Isere mais simplement le tribunal administratif pour les Alpes du Nord se situe à Grenoble. Et les stations de l'Oisans ne seront pas mieux loties pour leur projet d'extension car il y a de l'opposition.

Ce message a été modifié par marie738 - 11 avril 2021 - 11:13 .

0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   Clément05 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 6 735
  • Inscrit(e) : 22-mai 11

Posté 11 avril 2021 - 11:17

Voir le messageshuntage, le 11 avril 2021 - 09:22 , dit :

pour en revenir au ski : il faut absolument que DSF , france-montagne etc change de politique de communication :

le ski est le tourisme hivernal l'un des plus ecolo qu'il soit :
aller aux ski c'est de l'emploi local , des entreprises local , in-délocalisable !
des sous traitants et fournisseurs locaux !


les rm c'est électrique . il y'a bien un peu de damage mais qui représente moins que l'acces aux stations . et le poids total du CO2 des stations de ski reprentent combien de % du trafic Francilien ?


Des points intéressants dans ce message, et non des moindres qui sont peu mis en avant : l'emploi local et les entreprises locales, ce qui est bien mieux que les smartphones produits à un bout de la planète et développés à l'autre bout.

Cependant, il faut voir un peu plus large à mon sens et ne pas se concentrer sur le seul aspect exploitation du domaine. En effet, les remontées sont électriques, mais qui dit électrique dit métaux rares (cuivre, lithium, nickel, zinc, étain etc.) qui eux, en plus de commencer à ne plus être si abondants que cela sur la planète, ne viennent pas forcément de France. L'autre point dur pour la montagne est l'accès souvent compliqué du au relief mais aussi à tout l'équipement nécessaire (même au pays alpin du rail, les gens montent en station surtout en voiture...). Les autres problèmes de diversification, de vieillissement des skieurs et du réchauffement climatique sont également importants (abordés par Johan) et biens connus des membres ici. Sur l'aspect diversification, je pense vraiment que les stations ont tout intérêt à miser sur la saison estivale pour essayer d'équilibrer la part hiver avec du non hiver. Certaines stations l'ont déjà compris et investissent beaucoup sur l'été et la fréquentation est là.

Le résultat ne pourra pas être parfait (comme partout) mais je pense qu'il y a matière à vraiment changer le fonctionnement des stations pour qu'elles ne soient plus dépendantes du ski à 200%.

Ce message a été modifié par Clément05 - 11 avril 2021 - 11:20 .

Reprise de mes photos et contenus interdite sans autorisation au préalable.
4

#13 L'utilisateur est hors-ligne   Bregalad 

  • TSD8 des Tommeuses
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 425
  • Inscrit(e) : 26-janvier 20

Posté 11 avril 2021 - 11:56

Citation

ligne de train Clermond-Ferrand --> Le Mont-Dore qui a été fermé en 2015 à cause de la SNCF.

Je connais pour l'instant mal le système en France, mais si tant de petites lignes ferment, est-ce réélement à cause de la SNCF ? Et non plutôt à cause de la politique des régions qui préfèrent dépenser leurs budget transport dans la route plutôt que de payer la SNCF pour desservir correctement leur territoire ? Après tout la SNCF fait ce que la politique lui ordonne de faire, c'est à dire toujours rationaliser, et ce depuis 80 ans...

Quand je vois certaines lignes qui ont un seul TER le matin et un autre le soir, pas étonnant que les gens du coin ne regardent même pas l'horaire de train avant de prendre leur véhicule privé...

Citation

Beaucoup de stations ce sont réveillés avec l'ouverture de certaine remontée pour le VTT.

Les VTT semblent encore bien pire pour les sols que le ski, à moins de passer tous exactement au même endroit sur un chemin.

Citation

de toute façon ça fait un petit moment que le titi-journleux-parisiens-bobos font du baching de tout et n'importe quoi :
le ski ,l'agriculture , les bagnoles , l'avion , le tourisme , l'industrie . le nuclaire . l'eolien .etc . et puis font du bashing inversé : pour quoi cette usine de masque a fermé ? bah vous ne voulais pas d'industrie en france ...

Je ne vois pas en quoi c'est un drame de poser des questions sur l'impact environnemental de certaines pratiques.

Citation

Dans les années 60, on a voulu tout misé sur l'or blanc, on l'a vu cette année, les stations villages ont limité la casse pas les grosses usines à ski.

C'est juste hallucinant le nombre d'infrastructures qui ont été construites dans les années 1960, si on faisait pareil aujourd'hui on pourrait très rapidement décarbonner la société... encore faudrait-t-il en avoir la volonté politique...

Ce message a été modifié par Bregalad - 11 avril 2021 - 11:59 .

3

#14 L'utilisateur est hors-ligne   Greg° 

  • DMC du Pontillas
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 029
  • Inscrit(e) : 07-février 05

Posté 11 avril 2021 - 12:54

Voir le messageremontees, le 10 avril 2021 - 21:22 , dit :

Dans certaines stations, la polémique fait rage depuis de nombreuses années, notamment avec les propriétaires de la Plagne qui s'étaient regroupés dans un collectif "La Plagne Malade" (suite au projet de la télécabine du Yéti, de la suppression du Télébus et de la destruction d'une partie de la cembraie, etc).



C'est dommage d'être aussi réducteur sur le projet de la Telecabine avec la Cembraie...

Le problème de ce type de journalisme, comme le monde Diplomatique et bien d'autres médias, c'est de mettre en avant ce qui arrange.
Là avec l'exemple de la Télécabine Yeti c'est que la conséquence du projet serait la "destruction" (ni plus ni moins) de la Cembraie.

On parle d'un axe d'une télécabine qui survolait la Cembraie avec quelques pylônes en réalité mais malheureusement c'est l'arbre qui a caché la forêt d'un débat politique local avec le requalification du télé-bus qui dessert quelques propriétaires et au détriment du renouvellement du parc de remontées mécaniques sur le domaine skiable.

Ce message a été modifié par Greg° - 11 avril 2021 - 12:56 .

0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   Marieva 

  • DMC du Pontillas
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 018
  • Inscrit(e) : 01-juillet 16

Posté 11 avril 2021 - 13:51

Arrêtons avec la création de nouveaux espaces pour le ski, le nombre de skieur ne cesse de ce réduire en France, et la courbe ne s'inversera pas au contraire, changeons l'existant oui, la création de nouvelle résidence ne sert que les promoteurs, et aux mieux permet juste de maintenir le nombre de journée skieur. Après certaines stations vont profiter, et je pense a Valtho avec la création d'un "nouveau quartier" de 2000 lits environs, mais ce sera au détriment d'autre station !!!!
Par exemple Vars et Risoul, d'ailleurs surtout Vars sont en train d'investir plus de 50 millions d'euro en RM pour attirer des promoteurs, et, je prends les paris le CA des RM augmentera juste a la marge, heureusement pour eux que ce son en partie des fonds public sinon bonjours les dégâts !!!!
Autre chose le VVT en montagne c'est une catastrophe, il faut vraiment le cantonner a quelques pistes bien encadrés.
Et pour finir je trouve que l'on rate une énorme chose a Orelle, a Magland et certainement ailleurs, une remonté un train, le système multimodal c'est l'oublié de nos "chers" politiques, et je n'en veux pas a la setam si nos décideurs sont naÏf pour les croire, bien joué !!!!
Je suis pas écolo, je vais peut-être me faire des ennemis, je les apprécie pas, et encore moins quand ils font de la politique ..... Je les trouvent juste jusqu'au-boutiste ...

Ce message a été modifié par Marieva - 11 avril 2021 - 13:58 .

1

#16 L'utilisateur est hors-ligne   shuntage 

  • FUN de Peclet
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 234
  • Inscrit(e) : 19-février 06

Posté 11 avril 2021 - 15:41

Voir le messageJohan, le 11 avril 2021 - 10:19 , dit :


- La deuxième est le vieillissement des skieurs. Il faut un programme nationale pour remettre les jeunes sur les ski et un programme plus locale pour faire monter les gens en stations. Je vois les bus qui partent de Grenoble pour les stations de ski proche sont très très souvent remplis à ras la gueule.


Ca serais l'occasion de former une generation de jeunes skieurs ( comme ceux des années du plan neige ) à un ski plus" sport et nature " ( moins de damage ) plus montagne et sport outdoor en général .
Qui sache faire de tout par exemple sur une semaine en montagne : 3 jours d'alpin , un jour de nordique , un de peaux de phoque ... surtout que c'est deja la tendance .
Mais on ferais d'une pierre deux coup meme si c'est pour du long terme .


PS --->
Meme si on doit pas trouver de "ski-basheur" par ici , la vie des vallées de montagne était extrêmement difficile avant que le ski" ne sauve" les populations de montagnes .
La différence de niveau de vie avec les plaines et surtout avec les villes etaient enorme !
Si les sports d'hivers n'avais pas existés: les vallées alpines se serait transformées en vallées industriels ( une immense maurienne :lol: ) et les giga mines comme dans les Andes se serait multipliées . au mieux on aurais noyés toutes les vallées pour produire de électricité . si vous connaissez des anti-ski rappelez leurs ;)
2

#17 Invité_001_*

  • Groupe : Invités

Posté 11 avril 2021 - 16:40

Suite au maximum démographique à la fin du 19ème siècle, c'est avant tout le développement de l'industrie lié à l'hydroéléctricité qui a permis un maintien de population dans les vallées alpines... pour quelques dizaines d'années puisque ces usines ferment aujourd'hui une à une, tout comme ce sera le cas au final pour l'industrie du tout-ski mécanisé si elle ne se remet pas en cause frontalement. Il est d'ailleurs questionnant de remarquer qu'il y avait par exemple plus d'habitants en Tarentaise lors de ce ce maximum qu'aujourd'hui. Le débat ne change pas, déjà au 18-19ème siècle les élites néo-romantiques enviaient l'air pur et la vie ardue et simple des montagnes comme un paradigme de civilisation à ne pas corrompre, mais à améliorer vu l'état sanitaire, la pauvreté matérielle et intellectuelle d'alors. Toute ma jeunesse j'ai entendu ce refrain imposé par la mono-économie des stations "c'est ça ou retourner au cul des vaches", si j'avais vingt ans aujourd'hui j'irais renifler la bouse sans hésiter :)

Voir le messageshuntage, le 11 avril 2021 - 09:22 , dit :

dans le village à coté de chez moi il y'a un projet de micro-centrale électrique .assez soutenue par les locaux mais qui est rejeté par les néo-ruraux-secodaires-ecolo- parisiens

Malheureusement les carences de contrôle font que ce genre de projet a des conséquences néfastes sur les biotopes locaux (dont la loi sur l'eau de 2010 fixe les limites), les débits réservés déjà au strict minimum ne sont pas souvent respectés faute de mesures sérieuses, aujourd'hui des entreprises privées en font un juteux marché en faisant miroiter aux communes les bénéfices réalisables sur les tarifs avantageux de rachat d'électricité, subventionnés par l'état : mutualisation des pertes, privatisation des profits comme d'habitude. En Savoie la fédération de pêche et les associations n'ont de cesse d'alerter qu'il n'y a quasi plus aucun cours d'eau pêchable à l'état naturel, je ne souhaite pas qu'il arrive la même chose dans ta région :) (et j'ai une bonne source technique à ladite fédération)
Mais je suis même pas local, né dans l'ouest de la France vivant en Tarentaise depuis plus de quarante ans, de quoi vais-je être traité ? Néorural-écolo-khmer-vert-extrémiste-presque-local-mais-pas-tant-quand-même ? Presque je revendiquerai l'appellation tellement sa simplicité et sa faiblesse me feront rire, néammoins je serai toujours en face pour débattre avec des arguments factuels, scientifiques, sociétaux qui témoignent de l'évolution inévitable que notre société doit aujourd'hui s'imposer.

Voir le messagel, le 11 avril 2021 - 10:29 , dit :

Si pour une nouvelle piste à skier, la montagne est modifiée, déboisée, aménagée er remodelée, ce n'est pas un crime, comme disent la pluspart des écologistes.
C'est seulement une modification, déboisement, aménagement et remodelisation de la pente...
Une fois, dans un avenir plus au moins lointain, la piste fut abandonnée, et soudain la nature récupère relativement vite et dix ans plus tard, on n'y vois plus rien de toutes ces modifications, déboisements, amémagements er remodelisations, faites par un espèce humain.


C'est faux, facile et rassurant mais éminement simpliste de se raccrocher à une telle vision tronquée privilégiant uniquement l'émotion visuelle, largement partagée sur ce forum et fournissant moult excuses non valables malheureusement; il a été étudié que des biotopes de montagne au-dessus de 1500 mètres d'altitude pourront mettre plus de cinquante années voire des centaines à retrouver un état similaire après une brutale intervention humaine, dans leurs composition biologique et inter-action physico-chimique, et encore avec des pertes irrémédiables (voir entre autre les travaux de la chercheuse Carmen de Jong avant qu'elle ne se fasse virer de l'université de Savoie)


Bref réagir ainsi à l'affectif, de comparaisons hasardeuses en jalousies mal placées, sans vouloir tenir compte des problématiques techniques et scientifiques qui sous-tendent l'élaboration des lois par lesquelles ces associations ont pu légitimement déposer un recours, c'est vouloir se placer au-dessus en refusant les compromis du débat, au mépris de l'intérêt collectif recherché :)

Ce message a été modifié par Persil - 11 avril 2021 - 16:59 .

7

#18 L'utilisateur est hors-ligne   marie738 

  • FUN des Marmottes III
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 446
  • Inscrit(e) : 09-juin 20

Posté 11 avril 2021 - 18:22

Voir le messageshuntage, le 11 avril 2021 - 15:41 , dit :


Si les sports d'hivers n'avais pas existés: les vallées alpines se serait transformées en vallées industriels ( une immense maurienne :lol: ) et les giga mines comme dans les Andes se serait multipliées . au mieux on aurais noyés toutes les vallées pour produire de électricité . si vous connaissez des anti-ski rappelez leurs ;)




Malheureusement, il n'y a pratiquement plus d'usines en Maurienne et l'équilibre qui existait entre tourisme, agriculture en montagne et industrie dans la vallée a disparu.

Alors qu'il vaut mieux une usine en vallée qui crée des emplois qu'une urbanisation à outrance de résidences secondaires fermées 11 mois sur 12, comme on le voit dans certaines vallées.

Et actuellement, alors qu'on parle de relocalisation en France, il y a 2 usines qui ferment en Tarentaise et en Oisans (la dernière usine qui existait encore) et 360 emplois à l'année qui disparaissent.
2

#19 L'utilisateur est hors-ligne   Bregalad 

  • TSD8 des Tommeuses
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 425
  • Inscrit(e) : 26-janvier 20

Posté 11 avril 2021 - 18:46

Citation

il a été étudié que des biotopes de montagne au-dessus de 1500 mètres d'altitude pourront mettre plus de cinquante années voire des centaines à retrouver un état similaire après une brutale intervention humaine

Sans vouloir minimiser la destruction d'un biotope, ceci reste anecdotique par rapport au réchauffement climatique global en pleine accélération du à l'émission humaine de gaz a effets de serre, il faudra bien des millénaires avant que le climat redevienne normal, et presque aucun coin de la planète ne semble être épargné.
3

#20 L'utilisateur est hors-ligne   Clément05 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 6 735
  • Inscrit(e) : 22-mai 11

Posté 11 avril 2021 - 18:51

Voir le messageBregalad, le 11 avril 2021 - 18:46 , dit :

Sans vouloir minimiser la destruction d'un biotope, ceci reste anecdotique par rapport au réchauffement climatique global en pleine accélération du à l'émission humaine de gaz a effets de serre, il faudra bien des millénaires avant que le climat redevienne normal, et presque aucun coin de la planète ne semble être épargné.


Les estimations tablent sur 10 000 ans pour effacer l'impact humain en termes de gaz à effet de serre, si maintenant tout de suite on arrête d'émettre. Certes la destruction d'un biotope peut sembler anecdotique, mais accumulées, les destructions deviennent importantes, en vidant des territoires entiers de leur vie biologique.
Reprise de mes photos et contenus interdite sans autorisation au préalable.
5

  • 15 Pages +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)