Forums Remontées Mécaniques: TKF2 de la Pente de l'Université (†) - Montréal - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

TKF2 de la Pente de l'Université (†) - Montréal Hall Lifts - 196?>1985

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Penseur 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 854
  • Inscrit(e) : 23-mai 11

Posté 17 mai 2014 - 23:39

Image IPB


La ville de Montréal

Image IPB

>> Découvrez l’introduction à la station en cliquant sur le logo <<


La pente de l’Université de Montréal

L’université de Montréal est l’une des deux universités francophones ayant leur pavillon principal dans la métropole québécoise. Son campus est situé sur le flanc nord du Mont-Royal et, ce, en bordure du quartier montréalais de Côte-des-Neiges. Le mandat principal est d’offrir un enseignement universitaire en Français dans le cadre de très nombreux programmes de formation.

Image IPB


Le CEPSUM est le pavillon sportif du campus de l’Université de Montréal et le téléski se situe à l’arrière de ce dernier :

Image IPB


Un bref historique de la pente :

Comme il est cité sur la page de l’université :

Citation

« À la demande des étudiants, l’Association générale des diplômés de l’Université de Montréal présente, en 1943, un projet d’installation et d’exploitation d’un monte-pente sur les terrains de l’UdeM.

(…)

Le monte-pente, considéré comme une des plus belles installations sportives de l’Université, fait fureur. Il est écrit dans le journal que le monte-pente a l’avantage sur ceux utilisés dans les Laurentides, «qu’il est rapide et que, de fait, il exige moins d’effort musculaire. En s’accrochant à notre câble l’on risque moins d’effort musculaire.» La pente de ski est principalement réservée aux étudiants, aux diplômés, aux membres du personnel ainsi qu’à leurs amis et conjoints. «Amies, fiancées, épouses sont priées, une fois rendues au haut du monte-pente, de redescendre par les pistes qui sont à leur droite.

(…)

Le tarif du monte-pente pour le skieur étudiant est de 0,50 $ les samedis et dimanches, de 0,25 $ en semaine et de 0,15 $ de midi à 14 h s’il y a un minimum de 20 skieurs.
Le centre de ski n’est plus en fonction depuis de nombreuses années et la nature a repris ses droits, avec un peu d’aide. En effet, grâce aux Amis de la montagne, «depuis 1998, près de 5500 arbres et arbustes ont été plantés sur les terrains publics et privés de la montagne», dont sur les anciennes pistes de ski. »

*Source : Division des Archives de Université de Montréal : http://www.iforum.um...9/saviez_1.html


Image IPB
*Source : la Société Radio-Canada

En plus de l'aménagement de la piste de ski alpin, une colline munie d'un tremplin avait été érigée, afin de permettre la pratique du saut à ski qui était très en vogue au Québec, à cette époque. Cette installation rendait possible la tenue de séances d'entraînement au sein du site de l'univsersité.

Le ski de soirée ou de nuit y était offert grâce à la présence d’une ligne de lampadaires, située en bordure de celle du téléski, et qui étaient montés de lampes de phares ou de projecteur halogènes.

Image IPB


Bien que cette piste soit à l’abandon depuis 1985, le site demeure l’hôte de nombreuses activités, en été tout comme en hiver. En effet, nombreux sont les skieurs et planchistes qui s’y rendent le temps de quelques descentes au milieu de la ville et, ce, à quelques pas du métro. C’est ce qui explique pourquoi la nature prend un tel temps à y rependre ses droits, après autant d’années d’inactivité. Il faut prendre en note que ces activités sont informelles et dont l’université s’en dissocie. Il faut dire que cette dernière déploie surtout de l’énergie à reboiser le site, mais cet ouvrage est ralenti par les nombreux adeptes de cette piste historique et de proximité.

Image IPB


Une ancienne rampe d’escalier récupérée comme module de type « rail » :

Image IPB


Une vue sur une partie du quartier Côte des Neiges :

Image IPB


La localisation cartographique de l’université de Montréal :

Image IPB


Le téléski double de la pente de l’Université de Montréal :

Le téléski double est venu en remplacement de l’ancien «rope-tow» qui avait été aménagé lors de l’ouverture de al pente en 1944. Selon la morphologie de ce «T-Bar», Hall Lifts il semble dater du tout début des années 1960. Ce dernier permettait de remonter un dénivelé de 55 mètres sur une longueur de 280 mètres, ces données nous permettent de constater qu’il gravissait une pente soutenue.

Ce téléski est désaffecté depuis 1985, en lien avec la baisse de popularité du ski alpin urbain et la difficulté à enneiger correctement cette pente, l’Université de Montréal, désirant diminuer ses dépenses, a mis fin à la pratique de cette activité hivernale à son complexe sportif le CEPSUM.

Finalement, avec le réaménagement du terrain de football (football américain) de l’équipe universitaire les Carabins de Montréal, la gare aval a été démolie pour faire place à un plus grand terrain de jeu. Le même sort a été réservé à la gare amont pour des raisons esthétiques au sommet, la station de retour rouillé a fait place à un aménagement paysager. Aujourd’hui, il ne demeure donc que la ligne de pylônes qui disparaît tranquillement au travers le feuillage des arbustes plantés. Le ski alpin sur le Mont Royal n’étant plus qu’un souvenir.

Image IPB
Source : Archives de l’Université de Montréal


La localisation de l'appareil sur le site :

Image IPB


Les caractéristiques techniques de l'appareil:

* Caractéristiques administratives :
TKF2 – de la Pente de l’Université de Montréal
Exploitant : Université de Montréal
Constructeur : Hall Lifts
Année de construction : 196 ?
Année da désaffection : 1985

* Caractéristiques d’exploitation :
Saison d’exploitation : Hiver
Vitesse : Env. 2,7 m/s
Durée du parcours : 2 minutes
Débit : Env. 1000 p/h
Capacité : 2 Personnes

* Caractéristiques géodésiques :
Altitude gare aval : 90 mètres
Altitude gare amont : 145 mètres
Dénivelé : 55 mètres
Longueur : 280 mètres

* Caractéristiques techniques :
Gare motrice : Aval
Gare tension : Amont
Type de tension : Contrepoids
Nombre de pylônes : 5
Sens de la ligne : Droite


La gare aval:

La station motrice:

En ce qui a trait à la station motrice, elle a été démontée afin de permettre l’agrandissement du terrain de football.

Voici une photo de la motrice au loin, sur cette photo d’époque :

Image IPB
*Source : Archives de l’Université de Montréal


L'embarcadère:

Image IPB


La Ligne:

Image IPB
Source: Archives de l'Université de Montréal


Bien que la ligne soit plutôt obturée pas le repousse d’arbres feuillus et parfois difficile à suivre, sachez, que la présence du câble tombé au sol nous indique le chemin en le suivant :

Image IPB


P1

Image IPB


P2

Image IPB


En route le pylône #3 ce site devient parfois le dépôt informel de d’objets urbains divers :

Image IPB


De plus, en approche du troisième pylône, il est possible de remarquer que le couvert arbustif devient plus fourni, sa canope recouvre totalement tous les vestiges.

Image IPB


P3

Image IPB

Image IPB


La présence du câble au sol nous indique toujours le chemin à emprunter, afin de suivre l’ancienne ligne :

Image IPB


P4

Image IPB
*Ce dernier est difficile d’accès et, vu au travers des branches, il réalisait la compression du câble sur la ligne amont.

Image IPB
*Photo: François05


P5

Image IPB


La gare amont:

Le débarcadère:

Image IPB


La station de retour:

La station de retour du sommet a été entièrement démontée et a été remplacée par une terrasse de pierre servant de belvédère, ainsi que d’un aménagement paysager.

Image IPB

Image IPB


Autres photos:

La perche:

Image IPB
*Cette photo provient d’un autre appareil


La pince :

Image IPB
*Cette photo provient d’un autre appareil


Le balancier de support-compression:

Image IPB
Photo: François05


Le vestige d’un ancien galet :

Image IPB


Merci pour vos commentaires et appréciations.

Merci à François05 pour les photos complémentaires.


Par Penseur.
-110 stations visitées en 30 saisons
-Les stations locales et régionales, un bel atout pour leur communauté d'appartenance!
1

#2 L'utilisateur est hors-ligne   alspace 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 2 547
  • Inscrit(e) : 14-septembre 13

Posté 18 mai 2014 - 23:06

Merci pour ce reportage sur une remontées pas très courante (pour une université) les cours d'EPS devaient se dérouler sur cette piste.
C'est vraiment pas terrible de faire en sorte de cacher les restes de cet appareil. Autant nettoyer le site et le redonner à la nature, se serait plus judicieux. <_<
www.skigranddomaine.net, le site dédié aux stations du Grand Domaine.
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Penseur 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 854
  • Inscrit(e) : 23-mai 11

Posté 19 mai 2014 - 02:08

En effet, je suis fort surpris que cet appareil n'ait pas été encore démonté, car il faut mentionner qu'il est situé sur le Mont Royal qui se veut une réserve écologique en plein coeur du centre de la ville de Montréal.
-110 stations visitées en 30 saisons
-Les stations locales et régionales, un bel atout pour leur communauté d'appartenance!
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   benbel 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 5 241
  • Inscrit(e) : 28-décembre 13

Posté 19 mai 2014 - 15:44

Un grand merci pour ce très beau reportage qui me rappelle d'excellents souvenirs. J'ai vécu 3 mois à Montréal dans les années '70 (stage étudiant) et lors d'une visite à l'Université de Montréal j'avais été très surpris de trouver un remonte-pente dans le cadre du campus. C'était en été et je n'ai donc pas pu en profiter...

A côté de cela je suis également surpris de voir que le site n'a pas été assaini car outre le point de vue environnemental il y a aussi selon moi un risque d'accidents, en particulier avec un câble qui sert de fil d'Ariane pour suivre le tracé de l'ancienne remontée...
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   fredo_chato 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 104
  • Inscrit(e) : 28-juillet 08

Posté 27 septembre 2014 - 17:45

Génial ce reportage !!
Quand je retournerai en haut du Mont Royal je ne manquerai pas de regarder ces vestiges que je n'avais pas remarqués la dernière fois!!
Merci pour toutes ces photos et ces explications ;)
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Penseur 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 854
  • Inscrit(e) : 23-mai 11

Posté 30 septembre 2014 - 22:22

Merci ça fait plaisir! :)

Disons que ce téléski fait encore parler même près de 30 ans après sa désaffection.

Et cette piste est encore très fréquenté en hiver par les glisseurs de tous les genres.
-110 stations visitées en 30 saisons
-Les stations locales et régionales, un bel atout pour leur communauté d'appartenance!
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Penseur 

  • TCD15 de Bochard
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 854
  • Inscrit(e) : 23-mai 11

Posté 23 avril 2020 - 23:06

Mise à jour du 23 avril 2020 :

C'est tout simplement pour vous mentionner que c'est le statut quo pour cet appareil, il demeure bien en place sur la gauche de l'ancienne piste de l'université. La végétation continue de pousser et de le camoufler de plus en plus.
-110 stations visitées en 30 saisons
-Les stations locales et régionales, un bel atout pour leur communauté d'appartenance!
0

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)