Forums Remontées Mécaniques: Le Lioran - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 5 Pages +
  • « Première
  • 3
  • 4
  • 5
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Le Lioran Actualités, travaux en cours et projets divers

#81 L'utilisateur est hors-ligne   jm15 

  • TK du Torret
  • Groupe : Membres
  • Messages : 52
  • Inscrit(e) : 19-août 20

Posté 11 juin 2021 - 12:17

Voici les plans d'exemples mentionnés l'autre jour pour l'aménagement à terme de Prat de Bouc 2024 et Rombière.
Image IPB

Image IPB
0

#82 L'utilisateur est hors-ligne   jb92i 

  • TSD6B du Diable
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 367
  • Inscrit(e) : 19-novembre 17

Posté 11 juin 2021 - 17:57

Je ne crois pas à un télésiège si long avec une gare intermédiaire : 2.6km quand sans repose pieds/skis. Le confort sera donc dégradé par rapport à aujourd'hui et impactera l'image et la fréquentation de ce secteur.
De plus, comment gère t-on la montée à une gare intermédiaire sur un télésiège? La descente à une gare intermédiaire est facile mais la montée j'ai du mal à voir... Avez vous des exemples qui fonctionnent bien. Car il ne faudrait pas perdre ce secteur de ski propre en ne pouvant pas faire des boucles sur le plomb du cantal.

Il faudrait connaitre les données d'entrée et le besoin pour cibler la bonne solution. Si j'ai bien compris, les besoins seraient :
- améliorer les départs de prat de bouc pour mieux répartir des flux et limiter la saturation des parking au Lioran (en hiver surtout non),
- améliorer le retour vers prat de bouc (piste plate sur la fin),
- remplacer le télésiège de rombière en fin de vie,
- peut être ajouter à ca de développer l'offre 4 saisons.

Donc pour moi 3 options :
- S'il y a beaucoup d'argent à investir : créer un télécabine entre prat de bouc et le plomb du cantal avec une gare intermédiaire au niveau des TK puy du rocher 1 et 2 (globalement sur ton tracé vert) et on peut récupérer le TSD4 pour rombière (à voir l'intérêt économique sur le cycle de vie vis à vis de l'achat d'un TSF4 neuf avec tapis).
Les avantages de cette solution sont la rapidité d'accès au plomb du cantal via prat de bouc et les possibilités 4 saisons offertes par cette liaison rapide et efficace.
Les inconvénients de cette solution sont le rapport coût/utilisation du premier tronçon de la télécabine (peu utilisé sauf pour les arrivées/départs), l'obligation de déchausser sur le deuxième tronçon (et donc une fréquentation moindre avec un plus gros report vers les TK en cas de beaux temps) et une gare intermédiaire 100m plus basse qu'aujourd'hui (moyen avec le réchauffement climatique). Aussi je ne le préconise pas pour une station de cette taille.

- S'il y a un peu d'argent à investir : Acheter 2 TSF avec tapis. Le premier pour réaliser le premier tronçon de ton tracé rouge (entre prat de bouc et le départ du TSD du plomb du cantal), le second pour remplacer le télésiège rombière. Plus un TK d'environ 600m entre les TK puy du rocher et de la jambe (comme proposé précédemment) pour permettre un meilleur retour.
Les avantages sont de répondre à tous les besoins à moindre couts, d'effectuer des économies d'achat et de maintenance en achetant des TSF identiques, et d'avoir la possibilité de départ/retour au parking prat de bouc en cas de manque de neige sur la partie inférieure.
Les inconvénients sont que les temps de montées seront plus long (été comme hiver) et qu'il n'y aura pas de cabine pour les piétions (dans le cadre d'une utilisation 4 saisons). Malgré tout, je pense que ca serait la meilleure solution si la station du Lioran avait un peu d'argent (je pense maximum 10M€)

- S'il y a peu d'argent à investir : Acheter 2TK. Le premier pour réaliser la liaison entre les TK puy du rocher et de la jambe (comme proposé précédemment) et le second pour effectuer la liaison prat de bouc puy du rocher. Avec en plus l'acquisition d'un TSF pour remplacer rombière.
L'avantage est de répondre aux besoins des skieurs à moindre coût. Les inconvénients sont qu'en cas de manque de neige sur la partie basse il ne sera pas possible de partir skier depuis prat de bouc, et que le tourisme 4 saisons ne sera pas possible de ce coté. Mais y a t-il un intérêt/un besoin à avoir du 4 saisons au niveau du parking de prat de bouc ?!

Ce message a été modifié par jb92i - 11 juin 2021 - 18:03 .

0

#83 L'utilisateur est hors-ligne   chris2002 

  • FUN de la Grande Rochette
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 856
  • Inscrit(e) : 09-septembre 08

Posté 11 juin 2021 - 18:16

Voir le messagejb92i, le 11 juin 2021 - 17:57 , dit :

De plus, comment gère t-on la montée à une gare intermédiaire sur un télésiège? La descente à une gare intermédiaire est facile mais la montée j'ai du mal à voir... Avez vous des exemples qui fonctionnent bien. Car il ne faudrait pas perdre ce secteur de ski propre en ne pouvant pas faire des boucles sur le plomb du cantal.


Les seules installations de ce type que je connais (TSD6 Nationale Express à Crans Montana et TSD4 de Leysin - Tête d'Aï) fonctionnent sur le principe suivant :
- en gare aval un siège sur 2/3/4 est envoyé vide en ligne.
- en gare intermédiaire, une cellule photoélectrique détecte si les sièges sont occupés (les sièges inoccupés ont leur garde-corps relevé et ne déclenche donc pas la cellule, alors que les jambes des skieurs oui). Si le siège est vide, les portillons s'ouvrent (s'il y a ne serait-ce qu'un skieur sur le siège, les portillons restent fermés).

Au final, le débit de l'installation est donc divisé entre la gare aval et la gare intermédiaire, avec une répartition en fonction du nombre de sièges laissés vide sur le premier tronçon.

Seule amélioration possible: la cellule, pour des questions de temps d'embarquement probablement, est située avant la zone de débarquement intermédiaire. Donc si même si tous les skieurs d'un siège descendaient en gare intermédiaire, les portillons ne s'ouvriraient pas alors que le siège est désormais vide. Moyennant probablement un allongement de la gare intermédiaire, cela doit pouvoir être amélioré : la cellule serait alors placée entre la zone de débarquement et la zone d'embarquement, ce qui pourrait améliorer "à la marge" le remplissage des sièges sur le 2ème tronçon, mais sans supprimer le fait que sur le 1er tronçon, il sera nécessaire de laisser 1 siège sur 2/3/4 vide pour garder suffisamment de débit en gare intermédiaire (car impossible de prévoir combien de skieurs vont débarquer en gare intermédiaire)

Les reportages : https://www.remontee...venta-1668.html
https://www.remontee...itner-1472.html

Ce message a été modifié par chris2002 - 11 juin 2021 - 18:18 .

1

#84 L'utilisateur est hors-ligne   jb92i 

  • TSD6B du Diable
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 367
  • Inscrit(e) : 19-novembre 17

Posté 11 juin 2021 - 18:44

Voir le messagechris2002, le 11 juin 2021 - 18:16 , dit :

Voir le messagejb92i, le 11 juin 2021 - 17:57 , dit :

De plus, comment gère t-on la montée à une gare intermédiaire sur un télésiège? La descente à une gare intermédiaire est facile mais la montée j'ai du mal à voir... Avez vous des exemples qui fonctionnent bien. Car il ne faudrait pas perdre ce secteur de ski propre en ne pouvant pas faire des boucles sur le plomb du cantal.


Les seules installations de ce type que je connais (TSD6 Nationale Express à Crans Montana et TSD4 de Leysin - Tête d'Aï) fonctionnent sur le principe suivant :
- en gare aval un siège sur 2/3/4 est envoyé vide en ligne.
- en gare intermédiaire, une cellule photoélectrique détecte si les sièges sont occupés (les sièges inoccupés ont leur garde-corps relevé et ne déclenche donc pas la cellule, alors que les jambes des skieurs oui). Si le siège est vide, les portillons s'ouvrent (s'il y a ne serait-ce qu'un skieur sur le siège, les portillons restent fermés).

Merci pour ces réponses. Qu'en est il de la satisfaction des clients et sur son fonctionnement? Est ce fiable ou une "usine à gaz" qui créé régulièrement des ralentissements/arrêts (difficulté embarquement/débarquements des clients par exemple)?
Petite précision d'après le reportage pour le TSD6 Nationale Express de Crans Montana : "La gare intermédiaire se trouve seulement sur le coté montant de la ligne, le débarquement est possible tout le temps, mais l’embarquement n'est permis que si le bas de la ligne est fermé."
0

#85 L'utilisateur est hors-ligne   chris2002 

  • FUN de la Grande Rochette
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 856
  • Inscrit(e) : 09-septembre 08

Posté 11 juin 2021 - 18:52

Voir le messagejb92i, le 11 juin 2021 - 18:44 , dit :

Petite précision d'après le reportage pour le TSD6 Nationale Express de Crans Montana : "La gare intermédiaire se trouve seulement sur le coté montant de la ligne, le débarquement est possible tout le temps, mais l’embarquement n'est permis que si le bas de la ligne est fermé."


Le reportage n'est plus correct à ce niveau, la gare intermédiaire est exploitée même quand il y a suffisamment de neige pour descendre en gare aval.
Même si cette année, durant les périodes d'affluence (Noël notamment), la gare intermédiaire était effectivement fermée (Crans Montana avait volontairement limité l'occupation des sièges de ce TSD à 4 places sur 6, d'où le besoin d'avoir le débit maximum possible en gare aval).

Pour ce qui est du coté usine à gaz, non, je n'ai pas l'impression, pour l'utilisateur cela ne diffère pas vraiment d'un TSD normal, à part que tout le monde doit relever le garde corps en gare intermédiaire (sinon bonjour les dégâts) et qu'en G1, un siège sur 3, 4 part à vide (les portillons ne s'ouvrent pas).
Le vrai problème de cette solution c'est qu'on diminue artificiellement le débit de l'installation, en particulier sur le tronçon inférieur, car il faut avoir des sièges vides en gare intermédiaire.

Ce message a été modifié par chris2002 - 11 juin 2021 - 18:53 .

0

#86 L'utilisateur est hors-ligne   jb92i 

  • TSD6B du Diable
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 367
  • Inscrit(e) : 19-novembre 17

Posté 11 juin 2021 - 19:23

Voir le messagechris2002, le 11 juin 2021 - 18:52 , dit :


Pour ce qui est du coté usine à gaz, non, je n'ai pas l'impression, pour l'utilisateur cela ne diffère pas vraiment d'un TSD normal, à part que tout le monde doit relever le garde corps en gare intermédiaire (sinon bonjour les dégâts) et qu'en G1, un siège sur 3, 4 part à vide (les portillons ne s'ouvrent pas).

Oui j'ai d'ailleurs vu qu'il y avait des reposes skis; ca ne créé pas plus de problème ou d'accident que ça donc.
C'est étonnant que Méribel ait préféré ne pas en mettre pour le confort sur le TSD6 Combes?
0

#87 L'utilisateur est hors-ligne   chris2002 

  • FUN de la Grande Rochette
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 856
  • Inscrit(e) : 09-septembre 08

Posté 11 juin 2021 - 19:34

Je ne suis pas conducteur de remontées mécaniques, donc il faudrait demander l'avis d'un pro opérant ce genre de TSD, mais je n'ai pas l'impression, en tant que client qui y skie quand même régulièrement, que cela pose vraiment tant de problèmes que cela.
Les 2 seuls points critiques étant : le relèvement du garde corps en gare intermédiaire (mais le personnel y veille, et il y a de gros panneaux disant de le faire) et l'embarquement en gare intermédiaire (au cas où un skieur "raterait" son siège et finirait sur le siège suivant, où des personnes sont déjà assises, mais il est assez peu utilisé à Crans Montana). En gare aval, si un skieur "rate" un siège et fini sur le siège suivant qui aurait normalement du monter à vide sur la 1ère partie de la ligne et embarquer des skieurs en gare intermédiaire, cela n'a pour seule conséquence que les portillons en gare intermédiaire ne s'ouvriront pas (diminution du débit depuis la gare intermédiaire)).

Ce message a été modifié par chris2002 - 11 juin 2021 - 19:35 .

0

#88 L'utilisateur est hors-ligne   Clément05 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 5 190
  • Inscrit(e) : 22-mai 11

Posté 11 juin 2021 - 19:59

Jb92i, gare intermédiaire ne rime pas nécessairement avec absence de reposes-skis. Le TSD des Combes de Méribel auquel tu fais référence dessert un espace débutants sur le 1er tronçon, ce qui a conduit à la réduction de l'espace entre l'assise et l'estacade de débarquement à l'intermédiaire (pour que les petits n'aient pas à "sauter" du siège) ;) . Combes de Méribel est peut être l'unique exemplaire de la BDD où c'est le cas.

À voir ce que le client (l'exploitant) veut.

Ce message a été modifié par Clément05 - 11 juin 2021 - 20:05 .

Reprise de mes photos et contenus interdite sans autorisation au préalable.
0

#89 L'utilisateur est hors-ligne   Samy93 

  • TSD6B du Diable
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 370
  • Inscrit(e) : 04-janvier 08

Posté 11 juin 2021 - 20:02

C'est quand même peu réaliste, l'idée du TSD avec gare intermédiaire... Trop de contraintes d'exploitation comme mentionné plus haut. En plus, une gare intermédiaire, c'est plus de soucis d'un point de vue maintenance, et au final, d'un point de vue budgétaire, il est plus intéressant d'avoir 2 TSD séparés qu'un seul avec gare intermédiaire.

Donc que nous reste-t-il comme solutions ?

La télécabine, si effectivement on s'en tient à cette idée de gare intermédiaire. Le problème étant encore et toujours le vent au Lioran, alors je ne suis pas certain que cet appareil soit le plus adapté sachant qu'il desservirait le point culminant du domaine skiable.
Remplacer le TSD actuel, ou l'allonger tout du moins, de sorte qu'il parte du départ PDR (tel que le projet initial l'envisageait). On peut effectivement supprimer les TK avec cette solution. Certes, le problème de Prat de Bouc n'est alors pas résolu, même si il est question d'installer un TKE pour faire la liaison directe jusqu'au PDR (d'ailleurs je ne sais pas où en est ce projet).
Dernière solution, que je vois, c'est le maintien du TSD Plomb en l'état, et l'installation d'un second appareil partant de Prat de Bouc, et accédant au départ du TSD Plomb. On pourrait imaginer là aussi un appareil de type TSD.
Toutes ces solutions, comme mentionné par Lolo, passent forcément par la création d'une nouvelle piste d'accès à Prat de Bouc, en proposant du vrai ski alpin, et non du ski de fond. Et pourquoi pas l'installation d'enneigeurs pour fiabiliser le retour.

Concernant Rombière : pour moi un TSF est à proscrire direct au vu de la longueur de ligne de l'appareil. C'est d'ailleurs le principal défaut de l'appareil actuel, qui explique en partie pourquoi il est boudé par la clientèle. Pour moi ça n'aurait aucun sens d'installer le même type d'appareil sur cette ligne. Donc là aussi, un TSD serait le plus adapté et permettrait en plus de redynamiser le secteur, qui pour moi a le plus gros potentiel de la station en terme de ski.
Aussitôt dit aussitôt fait...
0

#90 L'utilisateur est hors-ligne   jb92i 

  • TSD6B du Diable
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 367
  • Inscrit(e) : 19-novembre 17

Posté 11 juin 2021 - 21:07

Voir le messageClément05, le 11 juin 2021 - 19:59 , dit :

Jb92i, gare intermédiaire ne rime pas nécessairement avec absence de reposes-skis. Le TSD des Combes de Méribel auquel tu fais référence dessert un espace débutants sur le 1er tronçon, ce qui a conduit à la réduction de l'espace entre l'assise et l'estacade de débarquement à l'intermédiaire (pour que les petits n'aient pas à "sauter" du siège) ;) . Combes de Méribel est peut être l'unique exemplaire de la BDD où c'est le cas.

À voir ce que le client (l'exploitant) veut.


Oui c'est ce que je viens d'apprendre. Je pensais que c'était pour éviter d'avoir des gens qui bloquent le garde corps en gardant leur ski dessus étant donné qu'il ne veulent pas descendre.

Voir le messageSamy93, le 11 juin 2021 - 20:02 , dit :

Remplacer le TSD actuel, ou l'allonger tout du moins, de sorte qu'il parte du départ PDR (tel que le projet initial l'envisageait). On peut effectivement supprimer les TK avec cette solution. Certes, le problème de Prat de Bouc n'est alors pas résolu, même si il est question d'installer un TKE pour faire la liaison directe jusqu'au PDR (d'ailleurs je ne sais pas où en est ce projet).
Dernière solution, que je vois, c'est le maintien du TSD Plomb en l'état, et l'installation d'un second appareil partant de Prat de Bouc, et accédant au départ du TSD Plomb. On pourrait imaginer là aussi un appareil de type TSD.
Toutes ces solutions, comme mentionné par Lolo, passent forcément par la création d'une nouvelle piste d'accès à Prat de Bouc, en proposant du vrai ski alpin, et non du ski de fond. Et pourquoi pas l'installation d'enneigeurs pour fiabiliser le retour.


Je suis d'accord pour le tracé, mais ce qui m'embête pour une station de cette taille c'est d'investir dans un TSD qui sera principalement utilisé que comme ascenseur du parking (soit 2h par jour). Car même si on créé une vrai piste alpine ou utilise la piste "moutons", ca restera une seule piste bleue de descente, un télésiège bas, excentré et exposé sud. Il n'y aura que peu de fréquentation. Je pense que ce surcout pourrait être mieux utilisé.

Voir le messageSamy93, le 11 juin 2021 - 20:02 , dit :

Concernant Rombière : pour moi un TSF est à proscrire direct au vu de la longueur de ligne de l'appareil. C'est d'ailleurs le principal défaut de l'appareil actuel, qui explique en partie pourquoi il est boudé par la clientèle. Pour moi ça n'aurait aucun sens d'installer le même type d'appareil sur cette ligne. Donc là aussi, un TSD serait le plus adapté et permettrait en plus de redynamiser le secteur, qui pour moi a le plus gros potentiel de la station en terme de ski.


Je suis d'accord avec toi sur le potentiel de la zone. Mais c'est toujours pareil, c'est une question d'argent disponible. Mais aujourd'hui il existe bien pire ailleurs France que le TSF de Rombière. En effet, il fait "seulement" 1300m pour moins de 10min de montée(avec 2.3m/s théorique). Avec un TSF neuf avec tapis d'embarquement, on pourrait avoir une vitesse de 2.5m/s et un temps de montée inférieur à 9min. Ce n'est pas catastrophique même si ce n'est pas idéal; à titre d'exemple (et c'est loin d'être le pire et même dans des grandes stations) le TSF 4 du Bouchet à Val Thorens c'est 1270m de longueur pour un temps de montée supérieur à 9min; et pourtant il est loin d'être désert.

Pour redynamiser le secteur il faut effectivement remplacer le vieux TSF, mais surtout développer l'offre de ski avec l'argent qu'il reste et/ou économisé. Pour cela j'aurais légèrement modifié le tracé afin d'arriver un peu plus haut et plus à droite pour avoir accès gravitairement à la combe de droite (tracé actuel en blanc et futur en gris). Dans un second temps, un petit TK pourrait éventuellement être envisagé et partir de cette combe vers le sommet à 1670m pour avoir une piste rouge et noire supplémentaires en altitude.

Image IPB

Ce message a été modifié par jb92i - 11 juin 2021 - 21:14 .

1

#91 L'utilisateur est hors-ligne   Samy93 

  • TSD6B du Diable
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 370
  • Inscrit(e) : 04-janvier 08

Posté 12 juin 2021 - 13:16

Voir le messagejb92i, le 11 juin 2021 - 21:07 , dit :

Je suis d'accord pour le tracé, mais ce qui m'embête pour une station de cette taille c'est d'investir dans un TSD qui sera principalement utilisé que comme ascenseur du parking (soit 2h par jour). Car même si on créé une vrai piste alpine ou utilise la piste "moutons", ca restera une seule piste bleue de descente, un télésiège bas, excentré et exposé sud. Il n'y aura que peu de fréquentation. Je pense que ce surcout pourrait être mieux utilisé.

D'accord avec toi sur ce point : on est loin d'être sûrs de la pertinence de tels investissements sur le secteur Prat de Bouc : difficile d'y voir un gros potentiel, car très peu d'infrastructures sur le site (logements, commerces, etc...), et l'accès routier n'est pas super commode non plus...
Je pense que la réalisation d'un TKE en liaison directe, et surtout la création d'une nouvelle piste dans un premier temps permettraient déjà une certaine efficacité à moindre coût. Et si le succès est vraiment au rdv, on pourra se poser la question à plus long terme d'aménagements supplémentaires sur ce site.

Voir le messagejb92i, le 11 juin 2021 - 21:07 , dit :

Je suis d'accord avec toi sur le potentiel de la zone. Mais c'est toujours pareil, c'est une question d'argent disponible. Mais aujourd'hui il existe bien pire ailleurs France que le TSF de Rombière. En effet, il fait "seulement" 1300m pour moins de 10min de montée(avec 2.3m/s théorique). Avec un TSF neuf avec tapis d'embarquement, on pourrait avoir une vitesse de 2.5m/s et un temps de montée inférieur à 9min. Ce n'est pas catastrophique même si ce n'est pas idéal; à titre d'exemple (et c'est loin d'être le pire et même dans des grandes stations) le TSF 4 du Bouchet à Val Thorens c'est 1270m de longueur pour un temps de montée supérieur à 9min; et pourtant il est loin d'être désert.

Oui, enfin les longs TSF se sont réalisés encore jusque dans les années 2000, mais ça s'est perdu de nos jours. L'exemple que tu cites date de 2001, et c'est plus par contrainte que par réel choix qu'un TSF a été installé au Bouchet.
Aujourd'hui, la clientèle a pris de plus en plus goût aux TSD, il ne faut pas s'y tromper, et d'ailleurs les petites stations n'hésitent plus à investir dans des gros TSD6, conscientes de l'impact de cet appareil : je peux citer Gérardmer il y a quelques années, ou les Rousses plus récemment.
En général, le choix d'installer un long TSF (ligne > 1 km) est rapidement regretté. Les 10 min de montée actuels sont le problème n°1 de Rombière, et ce n'est pas en augmentant de 0,2 m/s la vitesse que ça va changer quoi que ce soit (d'ailleurs ce ne sont que des valeurs théoriques : les TSF ne tournent en réalité jamais à 2,5 m/s en constant, d'une part car la vitesse est volontairement réduite pour un meilleur embarquement, et d'autre part car les ralentissements au départ et à l'arrivée, voire les arrêts, sont tout de même assez fréquents).
Je suis bien conscient du surcoût que représente un TSD par rapport à un TSF, mais encore une fois il faut essayer de voir ce remplacement comme une réelle opportunité de dynamiser le secteur (et là je te rejoins sur tes idées d'aménagement de pistes, on peut également penser à réhabiliter l'ancienne noire présente sur ce secteur).
Aussitôt dit aussitôt fait...
0

#92 L'utilisateur est hors-ligne   Clément05 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 5 190
  • Inscrit(e) : 22-mai 11

Posté 12 juin 2021 - 14:16

Un TSD Eezii serait sûrement adapté pour Rombière, avec un débit qui peut être ajusté sur la fréquentation l'exige (par exemple 1400 p/h qui peut évoluer à 2400). À voir si c'est encore au catalogue de Poma, ce dont je doute.
Reprise de mes photos et contenus interdite sans autorisation au préalable.
0

#93 L'utilisateur est hors-ligne   Samy93 

  • TSD6B du Diable
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 370
  • Inscrit(e) : 04-janvier 08

Posté 12 juin 2021 - 21:25

La gamme EEzii n'est plus au catalogue de Poma (pas étonnant vu le peu de succès rencontré).

Après une autre solution à moindre coût pour Rombière, ce serait de se tourner vers un appareil d'occasion type TSD4.
Je pense que ce serait la meilleure solution, qui permettrait d'avoir un appareil performant à moindre coût. En plus, la récupération a tendance à se démocratiser ces dernières années en France, et ce même dans les grandes stations. On peut prendre l'exemple des Arcs, qui ont opté pour cette solution sur la ligne de Comborcière. Là-aussi, on avait un appareil long, qui nécessitait une modernisation, mais avec une fréquentation limitée. Résultat, un TSD ayant presque 30 ans d'âge a été réimplanté avec un rafraîchissement, et le pari est plutôt réussi selon moi.
Aussitôt dit aussitôt fait...
0

#94 L'utilisateur est hors-ligne   jb92i 

  • TSD6B du Diable
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 367
  • Inscrit(e) : 19-novembre 17

Posté 13 juin 2021 - 09:34

Après il faut voir le coût de la récupération, on s'en sort quand même généralement pour 4-5M€. Si on a ces moyens là, on pourrait quasiment avoir un TSD6 neuf a débit modéré (6M€ pour le buron du baguet). D'ailleurs d'un point de vue CCVO (coût sur le cycle de vie) et maintenance notamment; un appareillage neuf serait surement moins cher, surtout si on achète le même que le buron de baguet (pièces de rechanges identiques, agents déjà formés...).
Après, je pense toujours que le mettre un TSD aussi excentré sur le domaine ne suffise pas à augmenter fortement la fréquentation. Selon moi, une des problématique majeure est qu'il n'y ait que 2 pistes sur le secteur excentré. Je pense qu'avant d'imaginer faire un tel investissement, il faut d'abord penser à augmenter l'offre de ski dans ce secteur pour contrer l'isolement de ce secteur.
0

#95 L'utilisateur est hors-ligne   jm15 

  • TK du Torret
  • Groupe : Membres
  • Messages : 52
  • Inscrit(e) : 19-août 20

Posté 13 juin 2021 - 11:42

La zone dont tu parles à droite de Rombiere est une zone protégée et nappartient pas au domaine.selon un membre de la station faut pas y compter pour agrandir le domaine et les pistes de ce côté là.ya une limite cadastrale que tu dois trouver sur internet de memoire.zone natura2000.
MAIS sinon toutes vos pistes de reflexions je suis 100%daccord.....
Le budget faut voir ce qu'on peut obtenir avec le plan montagne.car deja le centre aqualudique +nouvelle patinoire multiactivité va couter le prix dun tsd6 neuf.
Il faut 2 ou 3 bons hivers pour imaginer une solution viable....

Ce message a été modifié par jm15 - 13 juin 2021 - 11:43 .

0

#96 L'utilisateur est hors-ligne   jb92i 

  • TSD6B du Diable
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 367
  • Inscrit(e) : 19-novembre 17

Posté 13 juin 2021 - 14:50

Voir le messagejm15, le 13 juin 2021 - 11:42 , dit :

La zone dont tu parles à droite de Rombiere est une zone protégée et nappartient pas au domaine.selon un membre de la station faut pas y compter pour agrandir le domaine et les pistes de ce côté là.ya une limite cadastrale que tu dois trouver sur internet de memoire.zone natura2000.

Concernant la zone natura2000, il me semble que celle-ci se trouve de l'autre coté des crêtes. Il me parait impossible que seulement une partie du font d'Alagnon soit Natura2000 (comment faire la délimitation?). Par contre, je conçois parfaitement qu'il devait surement être plus simple à l'époque de construire un TSF arrivant sur une crête en bordure de zone natura2000 qu'aujourd'hui.
Concernant la limite cadastrale, tout le font de l'Alagnon appartient à la commune de Laveissière sur laquelle la station du Lioran est construite et qui accueille une partie du domaine skiable. D'après le PLU -assez ancien puisqu'il date de 2012 (d'ailleurs je crois qu'il est actuellement en cours de modification/renouvellement)- il y a effectivement une différence entre la partie de gauche indiqué comme NS (probablement pour dire Naturel Skiable) et la partie de droite qui est seulement N (Naturel). Cette découpe provient peut être du fait que le PLU ait été fait après la mise en place du domaine existant (détourage des parties déjà skiables gravitairement des parties non skiables gravitairement). Mais un PLU est modifiable et de la responsabilité de la commune. Rien n'interdit donc de le changer (par exemple : passer une partie de la zone N en NS). Par contre, il faudrait que ce choix soit soutenu ou du moins ait un accord des propriétaires concernés, des administrés (si le maire veut être réélu), puis des administrations.
Donc oui l'exploitant du domaine skiable ne peut actuellement rien faire, mais il pourrait éventuellement travailler en amont avec la commune pour modifier les limites N/NS.
La modification du tracé et surtout la création de pistes seraient donc effectivement très compliqués mais réalisables. En tout cas elles demanderaient beaucoup de travail et préparation en amont notamment avec la commune.
Une nouvelle fois, sans augmentation de l'offre de ski, je ne vois pas comment justifier l'investissement d'un TSD dans cette zone excentrée. De plus, comme tu l'as indiqué, je pense qu'il est plus important pour le Lioran d'investir cet argent dans des bâtiments/fonctions 4 saisons (zone aqualudique, patinoire/multiactivité...) ou encore la rénovation et l'embellissement de la station.
0

#97 L'utilisateur est hors-ligne   Samy93 

  • TSD6B du Diable
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 370
  • Inscrit(e) : 04-janvier 08

Posté 13 juin 2021 - 22:19

Je confirme que la zone en question n'est pas située en Natura 2000.
Ci-joint un extrait de la carte (Geoportail), qui montre bien la zone Natura 2000, commençant effectivement à partir des crêtes : Carte
Aussitôt dit aussitôt fait...
0

  • 5 Pages +
  • « Première
  • 3
  • 4
  • 5
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)