Forums Remontées Mécaniques: Domaine de la Forêt Blanche: Vars/Risoul + Crévoux - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 41 Pages +
  • « Première
  • 39
  • 40
  • 41
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Domaine de la Forêt Blanche: Vars/Risoul + Crévoux Actualités, travaux en cours et projets divers

#801 L'utilisateur est hors-ligne   couloir alaska 

  • TK de Chariande
  • Groupe : Membres
  • Messages : 19
  • Inscrit(e) : 29-septembre 19

Posté Hier, 18:28

Voir le messageTingaux, le 21 octobre 2019 - 16:47 , dit :

EXTENSIONS
Les extensions de domaine en zone vierge se font effectivement rares. La seule qui me vient à l'esprit récemment c'est Valmeinier avec la Sandonière. Cela a été accordé notamment car il est en continuité d'un autre TS, que c'est un versant déjà aménagé et que l'exploitant a justifié de plusieurs années en positif, le dispensant de la création de nouveaux lits. On est loin d'un projet du type Crachet ou plus loin Parpaillon !

Combe Froide ne serait pas considéré comme zone vierge dans le cadre d'une extension de Sibières, ce qui est particulièrement judicieux dans le cadre d'un agrandissement du domaine à moindre coût ;)

Pour Paneyron c'est plus difficile. Ca dépendra du dévellopement des lits chauds sur le secteur Fontbonne/Vars 2000 et de l'appréciation de discontinuité avec le refuge Napoléon (plus la résidence attenante). Cela ne semble pas irréaliste à long terme, surtout si on voit apparaitre un TS Chatelret dans le plan de restructuration.

Pour le Crachet ou Parpaillon, je ne pense pas que cela soit réalisable.

RISOUL

Dommage pour le TSD8 Pré du Bois ... tu viens de casser ma projection optimisée ! :D

Pour ceux que ça intéresse, le sondage pour Risoul est toujours dans les cartons. Je n'ai pas eu trop le temps de le travailler ces dernières semaines, je m'y remets quand je peux. J'en profiterai pour rajouter votre projection à Lynx et toi :)


le télésiège de chabrières en face nord est envisagé depuis longtemps et risoul a déjà eu un permis de construire , notre idée permet sans un tracé plus long que celui dans les cartons ( départ vers le restaurant le long de la bleue ) d'accéder par gravité depuis le col sans nom à l'envers de clos chardon sous le mont talland avec rouges ,noires et bleues possible en plus des vallons desservies actuellement par le télésiège de clos chardon . Les 2 ou 3 noires depuis le sommet du mont talland sont du type coni en plus long et avec une neige plus froide car plein nord car départ entre 2700 et 2948 pour une arrivée vers 2050 OU 2080 .
0

#802 L'utilisateur est hors-ligne   Tingaux 

  • TK Hörnli
  • Groupe : Membres
  • Messages : 85
  • Inscrit(e) : 24-juillet 19

Posté Hier, 19:07

Oui, votre idée de déplacer la gare aval est judicieuse car elle offre plus de ski et une meilleure desserte du secteur.

D’un point de vue purement administratif, une réimplantation d’un TSD sur ce tracé est tout à fait possible sans avoir à passer par une UTN (coût inférieur à 4M) qui serait de toute manière justifiable.

Par contre, bien que je vois personnellement l’intérêt en terme de ski, le TKE pose souci. Il nécessite une UTN à lui tout seul (zone vierge) et j’ai du mal à voir comment le justifier :(
Tingaux
0

#803 L'utilisateur est hors-ligne   couloir alaska 

  • TK de Chariande
  • Groupe : Membres
  • Messages : 19
  • Inscrit(e) : 29-septembre 19

Posté Hier, 20:41

Voir le messageTingaux, le 21 octobre 2019 - 19:07 , dit :

Oui, votre idée de déplacer la gare aval est judicieuse car elle offre plus de ski et une meilleure desserte du secteur.

D’un point de vue purement administratif, une réimplantation d’un TSD sur ce tracé est tout à fait possible sans avoir à passer par une UTN (coût inférieur à 4M) qui serait de toute manière justifiable.

Par contre, bien que je vois personnellement l’intérêt en terme de ski, le TKE pose souci. Il nécessite une UTN à lui tout seul (zone vierge) et j’ai du mal à voir comment le justifier :(


Le téléski ne sert que pour accéder à près de 3000m donc pour la communication forêt blanche et créer 2 ou 3 noires au dessus du col sans nom avec 600 à 800 m de dénivellée , et peut être une rouge le long de la crête et du téléski .La même chose serait réalisable en face nord avec un téléphérique mais beaucoup trop cher pour l'utilisation possible . ceci a déjà été envisagé par risoul .De plus le téléski rends les couloirs raie des fesses , alaska , couloir est du tailland plus accessible . Le téléski est pour la forêt blanche le moyen le plus rapide et économique d'annoncer un sommet à près de 3000 m ( la barre de la pisse , le parpaillon ne font pas 3000 non plus ).

Les extensions ski plus facile et accessible sont à chercher vers combe froide , paneyron, col du crachet sur vars et homme de pierre , envers de clos chardon , vallon de chérine sur risoul à mon sens .

Ce message a été modifié par couloir alaska - Hier, 20:46 .

0

#804 L'utilisateur est hors-ligne   Tingaux 

  • TK Hörnli
  • Groupe : Membres
  • Messages : 85
  • Inscrit(e) : 24-juillet 19

Posté Hier, 22:34

Oui j’ai bien compris son intérêt :)

Quand je dis justifier c’est au niveau administratif. Zone vierge au-delà du domaine actuel et non accessible gravitairement = UTN. Il faudra justifier sa viabilité économique, mesurer son impact environnemental et mettre en place des mesures conservatoires pour tout ce qui serai potentiellement impacté.
Sans assurance d’avoir une autorisation.

Je ne connais pas bien le secteur, mais le peu que j’entrevois n’a pas l’air facilement aménageable.
S’il nécessite des terrassements énormes, le refus sera d’autant plus simple à justifier pour les impacts environnementaux qu’ils vont générer.

Il faudrait savoir pourquoi le projet n’a pas été finalisé par le passé. Au-delà de l’aspect sécurité, je suis quasiment sûr que toutes ces données couplées à 2 ans de procédure peuvent s’avérer très dissuasives.
Surtout pour un TKE.

Je suis désolé de faire le rabat-joie avec ça :( Mais aujourd’hui l’aménagement en montagne n’est plus aussi simple que par le passé.
Je ne dis pas que c’est bien ou mal, c’est comme ça.
Au-delà de l’aspect cher/pas cher d’une remontée, ce sont également des données que nous devons prendre en considération dans les projections.

Bien souvent on se demande pourquoi une station ne fait pas telle ou telle remontée… cela semble évident ! Mais quand on se penche sur les autorisations nécessaires et les conditions d’octroi, on se rend compte que c’est un véritable chemin de croix pour les stations. Et je ne parle même pas des recours !

Les aménagements de remontées en zone vierge sont rares aujourd’hui, à quelques exceptions près (continuité d’urbanisme, secteur déjà aménagé, viabilité économique, faible impact environnemental). Autant dire que des zones vierges, excentrées et nécessitant de gros travaux n’ont quasiment aucune chance de voir le jour. Pour tout cela, je pense qu’il vaut mieux se concentrer sur l’existant, déjà assez conséquent.

Pour finir sur une note positive, on a la chance d’avoir un domaine déjà très vaste et fortement sous exploité :) Ces dernières années, on a pas été très gâté en terme d’aménagement (TSF4 Fontbonne d’un côté, TSF4 Razis de l’autre…). Réjouissons-nous de voir Vars se restructurer, et espérons que Risoul embraye la seconde !
Tingaux
0

#805 L'utilisateur est hors-ligne   Lynx05 

  • TK Hörnli
  • Groupe : Membres
  • Messages : 81
  • Inscrit(e) : 21-juin 19

Posté Hier, 23:59

Concernant les aspects administratifs :
Certes, ce sont des freins aux projets. Maintenant, l'idée n'est pas de créer une nouvelle station dans un Parc Naturel Régional. ;) Les stations continuent d'obtenir régulièrement de nouvelles UTN (Vars en a d'ailleurs obtenu une récemment : il faudrait voir quel secteur elle couvre). Pour aménager un nouveau secteur (comme Paneyron), c'est souvent long, mais rarement impossible. Pour de petites extensions, c'est surtout une question de volonté politique.

Concernant la comparaison avec les stations des Alpes du Nord :
On dit que les Alpes du Sud n'offrent pas de grand ski. C'est oublier un peu vite que La Grave est dans le 05. Il suffit d'y avoir skié pour comprendre pourquoi les meilleurs skieurs y viennent du monde entier. Certes, les stations des Alpes du Sud sont un peu plus petites que les usines à ski des Alpes du Nord. Pourtant, avec leur ensoleillement, elles offrent souvent une expérience bien plus qualitative.

Concernant la notoriété du domaine, il faut considérer :
  • les données objectives (altitude du point culminant du domaine, dénivelé maximal, superficie du domaine, nombre de "kilomètres" de pistes) ;
  • les données subjectives (le domaine offrant le plus beau snowpark, celui offrant les plus beaux espaces de freeride, les pistes les plus techniques, la plus grande diversité d'expositions, de pistes, de paysages, etc.).

C'est l'ensemble de ces indicateurs qui constituent la notoriété d'un domaine, et qui font qu'un domaine est plus ou moins couru que les autres.

La Forêt Blanche a beaucoup d'atouts. Pourtant, on lui reproche d'être une station assez basse (du fait de son point culminant à 2750m), de ne pas offrir de piste à fort dénivelé, de ne pas offrir suffisamment de pistes techniques, d'offrir peu de couloirs de freeride directement accessibles depuis les RM. Pour drainer un maximum de clients, il faut attirer des groupes ou des familles qui peuvent être constitués de tous les profils de skieurs. Il faut donc que la rénovation du parc de RM serve aussi à réduire les points faibles du domaine.

Concernant les projets de rénovation et d'agrandissement :
Vars et Risoul n'ont pas beaucoup de moyens. Il faut donc réfléchir en termes de retour sur investissement.

Certes, la barre des 3000m fait rêver, mais il n'y a pas de sommet à plus de 3000m facilement accessible depuis le domaine actuel de la Forêt Blanche. Maintenant, être le plus haut des grands domaines des Alpes du Sud est déjà un bel atout marketing.

Certes, la plus grande piste du domaine commencerait par une noire, et l'intégralité de la piste ne serait accessible qu'aux très bons skieurs. Ce n'est pas choquant. Ces grands dénivelés ne sont pas accessibles à n'importe qui : ils nécessitent une bonne condition physique. C'est d'ailleurs aussi le cas aux Arcs : la piste noire de l'Aiguille rouge (qui rejoint le point bas du domaine, Villaroger), est mémorable. A Vars, avec la variété des paysages qu'offrirait la descente, ces 1300m seraient une très belle expérience.

Concernant le type de remontéee : certes, un TKE fait un peu "cheap" pour atteindre le point culminant du domaine. Pour desservir le Pic Blanc, et son secteur dédié aux très bons skieurs (pistes noires uniquement), l'Alpe d'Huez a un téléphérique. C'est aussi une possibilité (tracé 2.1), mais la Forêt Blanche n'a pas les mêmes moyens. En même temps, cela fait plus de 30 ans (depuis 1988) que le pauvre TKD du Pic de Chabrières dessert le point culminant du domaine. En plus, c'est l'une des principales liaisons "Vars => Risoul" et il est très souvent saturé.

Desservant un secteur élitiste, le TKE du Mont Tailland ne serait pas surchargé. Par ailleurs, cela ne gènerait pas les très bons skieurs de prendre un téléski pour accéder à un secteur d'exception.

De tous les investissements envisagés sur le domaine, le TKE du Mont Tailland est clairement l'un de ceux qui offre l'un des meilleurs rapports bénéfices/coût.

Ce message a été modifié par Lynx05 - Aujourd'hui, 00:16 .

Lynx05
0

  • 41 Pages +
  • « Première
  • 39
  • 40
  • 41
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)