Forums Remontées Mécaniques: TSF4 du Gonçon - Méaudre - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

TSF4 du Gonçon - Méaudre Poma - 2009

#1 L'utilisateur est hors-ligne   antidote 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 205
  • Inscrit(e) : 02-mai 08

Posté 31 octobre 2010 - 22:31

Bonsoir,

Je vous propose de découvrir ce soir un reportage sur le télésiège du Gonçon à Méaudre. Ce sera l’occasion de vous présenter cette petite station du Vercors, en espérant vous donner envie de venir skier aussi dans les petits domaines de l’Isère.


Bonne lecture à tous.


Image IPB

Ce message a été modifié par rodo_af - 29 janvier 2012 - 11:49 .

0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   antidote 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 205
  • Inscrit(e) : 02-mai 08

Posté 31 octobre 2010 - 22:33

Image IPB



Le télésiège du Gonçon est l’appareil principal de Méaudre, petite station familiale au cœur du massif du Vercors. Il permet d’accéder à toutes les pistes situées sur la roche de Méaudre, dans la forêt de Clapiers. Récemment remplacé, le télésiège du Gonçon est une excellente vitrine pour cette station-village, dynamique, mais aussi authentique.


Au sommaire :

  • Méaudre, station-village du Vercors
  • Histoire du télésiège du Gonçon
  • Les caractéristiques de l'appareil
  • La gare aval
  • La ligne
  • La gare amont
  • Les véhicules
  • Conclusion




Méaudre, station-village du Vercors


Localisation

Méaudre est une petite commune nichée au coeur du parc naturel régional du Vercors. Ce massif isérois compte plusieurs stations, dont la plus importante, Villard de Lans-Corrençon (27 pistes, 2 télécabines, 4 télésièges et 12 téléskis). Néanmoins, il existe aussi d’autres communes qui, à une autre échelle, offrent des domaines de ski alpin dans un cadre plus familial. C’est le cas de Lans en Vercors, d’Autrans et de Méaudre, ces trois stations étant liées par une convention permettant la réciprocité des forfaits. Il faut compter aussi avec Saint Nizier du Moucherotte, bien que cette microstation, qui eu son heure de gloire avec les Jeux olympiques de 1968, ne compte aujourd’hui plus que 2 téléskis à vocation débutante.


Image IPB



Les débuts du ski alpin à Méaudre

Le Vercors est surtout réputé pour ses nombreux domaines de ski de fond. Il existe toutefois une forte tradition de pratique du ski de descente. Avant même l’apparition des remontées mécaniques, chaque village comptait déjà son tremplin, le saut étant une activité fort appréciée sur le plateau du Vercors. On aperçoit sur la photo suivante le tremplin de Méaudre, situé à l’emplacement même où le télésiège du Gonçon se trouve aujourd’hui :


Image IPB



Image IPB



La mécanisation progressive

La première remontée installée à Méaudre fut le téléski du Cray, construit en 1962. La station compte aujourd’hui 2 télésièges, et 9 téléskis. Lors des Jeux olympiques de 1968, Méaudre n’accueillit aucune épreuve. Les épreuves de ski de fond se déroulèrent à Autrans, celles de saut furent réparties entre Autrans (petit tremplin) et Saint Nizier du Moucherotte (grand tremplin). Méaudre n’a toutefois pas à s’en plaindre, car les communes ayant accueilli des épreuves olympiques ont aujourd’hui bien du mal à assumer l’entretien des anciennes installations, peu ou plus utilisées, et dont le coût de maintenance dépasse largement les capacités financières des villages. C’est le cas notamment pour Saint Nizier du Moucherotte, où le grand tremplin est laissé à l’état d’abandon. Quant à la commune d’Autrans, elle cherche à requalifier le site du petit tremplin, fort coûteux à l’entretien et très peu fréquenté.


Cette absence d’épreuve organisée en 1968 s’explique en partie par le fait que la station de Méaudre n’est pas la plus facile d’accès, puisqu’il faut compter une bonne heure pour la rejoindre depuis Grenoble, par des routes sinueuses. La station attire donc essentiellement une clientèle locale, d’autant que, malgré l’existence de quelques centres de vacances, les lits sont en nombre très réduit. Certains téléskis privés, construits à l’époque de l’or blanc pour les clients de ces centres de vacances, ont aujourd’hui disparu.


Téléski privé à Méaudre
Image IPB



Ancien téléski à Méaudre, sur les flancs du village
Image IPB



Pour les connaisseurs, l’emplacement de ce dernier téléski par rapport à l’église permet de le situer ainsi sur le plan des pistes, si bien qu’il n’est pas totalement impossible qu’il ait fait partie du domaine skiable de Méaudre.
Image IPB



La réciprocité des forfaits avec Autrans (voisine de taille plus importante et proposant de nombreux lits marchands) attire toutefois des skieurs qui y sont en séjour.

Après l’installation du téléski du Cray, en 1962, l’équipement des pentes méaudraises s’est progressivement renforcé. Mais le versant desservi par le téléski du Cray offrait des possibilités limitées. C’est donc le versant opposé à celui sur lequel est implanté le téléski historique du Cray qu’a été construit le premier télésiège du Gonçon, en 1970. Aujourd’hui, la station compte donc deux versants, séparés par une route qu’il est généralement possible de franchir skis aux pieds à condition d’accepter de pousser sur les bâtons.


Les grandes étapes de l’histoire du ski alpin à Méaudre


  • 1962: Construction du téléski du Cray


  • 1970: Construction du TSF2 du Gonçon par l’entreprise locale Pomagalski, équipant le second versant de la station, et donnant accès à l’altitude de 1400 m


  • 1973: Construction du bien nommé téléski des Cimes, en prolongement du télésiège du Gonçon, desservant le nouveau sommet de la station à 1600 mètres d’altitude


  • 1989: Construction du télésiège de la forêt, sur la partie haute du domaine, desservant également le point culminant de la station


  • 1990-2000: Apparition de la neige de culture


  • 2008: Casse du réducteur du TSF2 du Gonçon, et décision de remplacement par l’actuel TSF4 qui sera mis en service en décembre 2009



La construction du télésiège du Gonçon marque le début du déboisement de la Roche de Méaudre, qui se poursuivra ensuite dans les années 1970 pour implanter les installations suivantes. Aux origines, la forêt est dense, et la création des remontées et des pistes a rendu nécessaire la réalisation de plusieurs grandes saignées dans les résineux. Sur la carte postale suivante, le Tk du Cray est présent au centre de l'image (la piste est très clairement visible). En revanche, les pentes sur la droite de la photo (autre versant) sont encore vierges de toute remontée.


La forêt des Clapiers avant la construction du TSF du Gonçon (1965-1970)
Image IPB



Méaudre aujourd’hui

Aujourd’hui, le domaine skiable de Méaudre s’étend de 1000m à 1600m d’altitude. Exploité directement par la Mairie, il compte 18 kilomètres de pistes, soit 1 noire, 2 rouges, 5 bleues et 4 vertes. Elle offre un excellent espace d’apprentissage du ski. Les plus aguerris pourront enchaîner les quelques pistes plus difficiles avant de rejoindre celles d’Autrans ou de Lans en Vercors.

La station de Méaudre a entrepris, depuis une bonne dizaine d’années, de moderniser son domaine pour qu’il conserve son attractivité, tout en veillant au respect des équilibres financiers, ce qui n’est pas toujours facile s’agissant d’une station de basse altitude et de petite taille. Les années 2000 virent l’apparition des premiers canons à neige (d’abord 8, puis 19). Désormais, tout le bas du domaine en est équipé, ce qui généralement garantit le produit à compter de la fin du mois de décembre.

Elle doit aussi faire face, comme sa voisine Autrans, capitale du ski de fond, à la baisse constante du nombre de forfaits fondeurs vendus. Alors que l’activité de ski alpin est longtemps restée accessoire, complémentaire à celle du ski de fond pratiqué sur les grandes étendues du plateau du Vercors, la tendance très nette, depuis 10 ans, est à la baisse du nombre de pratiquants du ski de fond. En France, alors que plus de 5 millions de forfaits ski de fond étaient vendus en 1986-1987, seulement 1,2 million ont été achetés en 2006-2007. C’est à ce nouveau défi que doit répondre Méaudre, l’économie touristique ne pouvant plus être essentiellement appuyée sur le ski de fond. L’alpin apparaît aujourd’hui comme une des alternatives indispendables, à côté du développement d’autres pratiques hivernales (raquettes notamment).



Histoire du télésiège du Gonçon

Le premier télésiège du Gonçon, de 1970, était équipé d’une gare intermédiaire, aux 2/3 de la ligne. L’installation de neige de culture dessert d’ailleurs la partie inférieure de la ligne. Cependant, cette gare intermédiaire a cessé d’être exploitée à partir du milieu des années 2000.


Caractéristiques du TSF2 du Gonçon [1970-2008]

Caractéristiques administratives
  • TSF-Télésiège à attache fixe : GONCON
  • Exploitant : Régie des remontées mécaniques de Méaudre
  • Constructeur : POMAGALSKI
  • Année de construction : 1970


Caractéristiques d’exploitation
  • Saison d’exploitation : hiver et été
  • Capacité des véhicules : 2
  • Débit : 900 pers./heure
  • Vitesse d’exploitation : 2,3m/s.
  • Durée du trajet : environ 12 min.
  • Tapis d’embarquement : non


Caractéristiques géométriques
  • Altitude gare aval : 1000m
  • Altitude gare intermédiaire : 1277m
  • Altitude gare amont : 1400m
  • Dénivellation : 400m
  • Pente moyenne : 22%
  • Pente maxi : 34%
  • Longueur développée : 1265 m


Caractéristiques techniques
  • Nombre de pylônes : env. 15 (de mémoire)
  • Sens de la montée : droit
  • Embarquement : dans l’axe de la ligne
  • Gare motrice : aval
  • Gare tension : aval




Voici diverses vues de l’ancien appareil.

Image IPB

Image IPB

Image IPB



En 2008, la décision est prise de le remplacer à la suite d’une casse du réducteur (topic de suivi du chantier : suivi de chantier). Le remplacement de cette pièce maîtresse sur un appareil de plus de 25 ans et approchant de la grande inspection trentenaire n’était pas financièrement pertinent. Cependant, pour des raisons financières, la ligne du nouvel appareil est plus courte que celle de l’ancien TSF2, puisqu’elle se situe à l’emplacement de l’ancienne gare intermédiaire. Voici la situation du nouveau TSF4 sur le plan des pistes.


Situation sur le plan des pistes
Image IPB



Cette nouvelle gare d’arrivée présente des avantages et des inconvénients. Côté avantages, elle est en cohérence avec le réseau de neige artificielle, et permet ainsi d’exploiter la seule partie basse du domaine. Côté inconvénients, le nouvel appareil ne dessert plus le téléski des Cimes, dont l’utilité sur le domaine est désormais fort réduite (sauf pour les écoles de skis puisque le slalom est situé le long de ce téléski). Le nouveau télésiège rencontra un vif succès lors de sa première année d’exploitation, avec un total de 300 000 journées skieurs sur la saison.

Côté pistes, ce télésiège dessert :

  • la piste bleue de l'Ecureuil, large et à pente assez régulière, enneigée artificiellement
  • la partie basse de la piste rouge du chamois, qui n'est guère plus pentue mais qui est plus étroites par endroits




Caractéristiques du TSF4 du Gonçon [2008-…]

Caractéristiques administratives
  • TSF-Télésiège à attache fixe : GONCON
  • Exploitant : Régie des remontées mécaniques de Méaudre
  • Constructeur : POMAGALSKI
  • Année de construction : 2008


Caractéristiques d’exploitation
  • Saison d’exploitation : hiver et été
  • Capacité des véhicules : 4
  • Débit provisoire : 2000 pers./heure
  • Vitesse d’exploitation : 2,3m/s.
  • Durée du trajet : 8,01 min.
  • Tapis d’embarquement : non


Caractéristiques géométriques
  • Altitude gare aval : 1000m
  • Altitude gare amont : 1277m
  • Dénivellation : 277 m
  • Pente moyenne : 25%
  • Pente maxi : 56%
  • Longueur développée : 1107 m

Caractéristiques techniques

  • Nombre de pylônes : 10
  • Nombre de véhicules : 134
  • Sens de la montée : droit
  • Embarquement : dans l’axe de la ligne
  • Gare motrice : aval
  • Gare tension : aval
  • Diamètre du câble (porteur-tracteur) : 40,5 mm





La gare aval


La gare aval est motrice-tension. Il s’agit d’une gare de type UNIFIX. La voici sous tous ses angles…


Image IPB


Image IPB


La ligne du téléski du Cray en arrière plan
Image IPB



Zone d’embarquement
Image IPB



Les portiques
Image IPB



La compression en sortie de gare
Image IPB



Vue depuis le versant opposé
Image IPB



Vue depuis les pistes desservies
Image IPB



Image IPB


Vue depuis la ligne
Image IPB



Le treuil
Image IPB




La ligne


La ligne est de pente assez régulière. En un peu plus de 8 minutes, les passagers arrivent en gare amont, à un peu moins de 1500 mètres d’altitude.


En avant sur la ligne…
Image IPB



P1
Image IPB



P2
Image IPB



P3
Image IPB



P4
Image IPB



P5
Image IPB



P6
Image IPB



P7
Image IPB



P8
Image IPB



P9
Image IPB



P10
Image IPB




La gare amont

La gare amont est de type retour fixe, et ne présente aucune particularité.


Image IPB


Image IPB


Vue depuis le sommet des pistes
Image IPB




Les véhicules


Les sièges, de type Doudouk 4, sont équipés de supports pour le transport des vélos
Image IPB




Conclusion

Pour conclure, un appareil performant, qui est le fleuron du parc en remontées mécaniques de Méaudre. Compte tenu de son débit, certes provisoire, mais déjà assez élevé (2000 pers/h contre 900 pour l’ancien appareil), il faut surtout lui souhaiter de continuer à trouver son public. Méaudre reste une station-village, très dépendante de la fréquentation de proximité pour son équilibre financier.


Voici, pour finir, diverses vues de la ligne.


La partie basse de la ligne
Image IPB



Image IPB


La partie haute de la ligne
Image IPB




Vue sur l’intégralité de la ligne, depuis l’entrée du village
Image IPB




Le dossier de presse de Poma : http://www.poma.net/.../dp-meaudre.pdf
Lien vers le site Internet de l’exploitant : Office de tourisme de Méaudre

Ce message a été modifié par antidote - 27 novembre 2010 - 14:30 .

0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   antidote 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 205
  • Inscrit(e) : 02-mai 08

Posté 31 octobre 2010 - 22:34

Toutes les remarques et les observations sont les bienvenues au sujet de ce reportage, dès lors qu’elles permettent de l’améliorer, sur le fond et sur la forme :)


En particulier, je ne dispose pas de photos récentes de l’ancien télésiège 2 places que je puisse publier. Certaines sont disponibles sur le Web, et si certains d’entre vous ont les droits sur des photos de cet appareil, elles seront les bienvenues !
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Valmo* 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 458
  • Inscrit(e) : 26-juin 06

Posté 31 octobre 2010 - 22:58

merci , quand je vois une ligne pareil j'ai du mal a croire que l'unifix de 2009 ne supporte pas les tensions autant que l'alpha ....
Valmorel , plus belle station des alpes...
___________________________________________
www.skigranddomaine.net
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   j'ib 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 5 243
  • Inscrit(e) : 26-juin 09

Posté 01 novembre 2010 - 09:44

Merci antidote pour ce reportage, ton historique est très bien présenté . :)
Vive le ski et les Rm's !! :)
0

#6 L'utilisateur est en ligne   Monts-Jura 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 326
  • Inscrit(e) : 09-février 08

Posté 01 novembre 2010 - 10:02

Excellent reportage, très agréable à lire !
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   antidote 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 205
  • Inscrit(e) : 02-mai 08

Posté 01 novembre 2010 - 10:32

Merci pour ces premiers retours.

Monts Jura > moi qui suis natif du Jura, on retrouve sur le plateau du Vercors une ambiance assez proche de celle qui fait le charme des massifs jurassiens...
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   jerome21-06 

  • TSF4 du Col de Balme
  • Groupe : Membres
  • Messages : 170
  • Inscrit(e) : 20-février 08

Posté 01 novembre 2010 - 10:34

Magnifique reportage! Est-ce que tu prévois toujours de faire le reportage sur le téléski des cimes???

Je me permet de rajouter une photo de l'ancien télésiège du Gonçon , juste après après la gare intermédiaire.

Image IPB
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   antidote 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 205
  • Inscrit(e) : 02-mai 08

Posté 01 novembre 2010 - 10:43

Voir le messagejerome21-06, le 1 11 2010, 09:34, dit :

Magnifique reportage! Est-ce que tu prévois toujours de faire le reportage sur le téléski des cimes???


Merci :D

Oui, j'ai toujours dans les cartons le TSF4 de la Forêt et le Tkd Cimes. Cela ira plus vite puisque l'historique est fait :)


Voir le messagejerome21-06, le 1 11 2010, 09:34, dit :

Je me permet de rajouter une photo de l'ancien télésiège du Gonçon , juste après après la gare intermédiaire.


Merci aussi, et je suis preneur de toute photo qui pourrait illustrer le reportage sur la partie consacrée à l'ancien TSF2.
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   benj 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 3 005
  • Inscrit(e) : 27-octobre 05

Posté 02 novembre 2010 - 00:42

Merci bien pour ce reportage de très bonne facture.

On remarque une nette évolution vers des reportages plus riches en texte et en photos par rapport à tes derniers, continue comme ça :)
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   antidote 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 205
  • Inscrit(e) : 02-mai 08

Posté 03 novembre 2010 - 20:39

Merci Benj :)

Outre les questions de temps, certaines stations/installations se prêtent plus que d'autres à des reportages riches. Il y a des cas où la présentation mérite d'être succinte, lorsqu'on a simplement posé une nouvelle remontées sans particularités sur un nouveau tracé (Ex. du TSF4 de la forêt toujours à Méaudre).
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   antidote 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 205
  • Inscrit(e) : 02-mai 08

Posté 07 novembre 2010 - 11:27

Reportage légèrement enrichi avant d'être proposé à la BDD dans les jours à venir.

Petite question : pourquoi la poulie motrice, à la différence de la poulie retour, n'est-elle pas ajourée ? Quelle est l'utilité des plaques de tôle fixées sur la poulie pour "boucher" les jours ? Eviter les chutes de neige sur la motrice ?

Ce message a été modifié par antidote - 07 novembre 2010 - 13:23 .

0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   antidote 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 205
  • Inscrit(e) : 02-mai 08

Posté 27 novembre 2010 - 14:31

Légère mise à jour du reportage avec (enfin) le nouveau PDP sur lequel apparaît le TSF4 avec sa ligne raccourcie (en comparaison de l'ancien TSF2 qui était toujours sur le PDP version 2009).
0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   falex 

  • TK de la Boule de Gomme
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3
  • Inscrit(e) : 23-mars 11

Posté 23 mars 2011 - 16:02

Petit complément sur l'ancienne gare intermédiraire de l'ancien TSF2 du gonçon.

Quand j'étais petit (il y 25 ans) mon voisin m'aviat dit que le TSF2 du gonçon avait été construit dans un premier temps jusqu'à la gare intermediaire, puis agrandit jusquà l'arrivée qu'on lui connaissait.

Je n'ai jamais pu vérifier cette information, voilà tout ce que je sais de son histoire.

Concernant l'exploitation de la gare intermédiaire il y avait eu divers mode de fonctionnement :
- Gare fermé
- Gare ouverte à la descente de passager (sens montant) uniquement
- Gare ouverte à la montée de passager (sens montant) uniquement (ce qui était ultra chaud certains jour pour avoir une place de disponible surtout sur un siège occupé par une personne)

Ce qui était sympa c'etait de faire un petit coucou au gars qui "s'enquiquiner" litéralement dans sa cahutte car l'intéret de la descente/montée à cette endroit n'était pas évident.

Si une année et avant l'arrivée de la neige de culture j'ai vue une montée de passager dans le sens descendant parque la neige n'était pas au rendez-vous sur le bas de la station. De mémoire c'était en fin de saison.

Voilà les quelques compléments que je peux apporter sur cette station familiale.
0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   antidote 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 205
  • Inscrit(e) : 02-mai 08

Posté 26 mars 2011 - 00:04

Voir le messagefalex, le 23 03 2011, 15:02, dit :

Quand j'étais petit (il y 25 ans) mon voisin m'aviat dit que le TSF2 du gonçon avait été construit dans un premier temps jusqu'à la gare intermediaire, puis agrandit jusquà l'arrivée qu'on lui connaissait.



De mémoire, aucun élément de l'ancienne ligne le laissait penser (comme des pylônes plus récents en fin de ligne).

Voir le messagefalex, le 23 03 2011, 15:02, dit :

Ce qui était sympa c'etait de faire un petit coucou au gars qui "s'enquiquiner" litéralement dans sa cahutte car l'intéret de la descente/montée à cette endroit n'était pas évident.



Cette gare intermédiaire avait de l'intérêt, d'abord compte tenu de la difficulté moindre des pistes desservies à partir de cette gare, et ensuite car elle permettait de relier immédiatement, à partir de 1989, le TSF4 de la Forêt.

De plus, toujours à compter des années 1990, la descente à cette gare permettait de desservir la partie du domaine enneigée artificiellement.
0

#16 L'utilisateur est hors-ligne   antidote 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 205
  • Inscrit(e) : 02-mai 08

Posté 06 mai 2011 - 18:57

Dépose des sièges, inhabituelle en saison estivale à Méaudre (éventuelle reprise de tension)


Image IPB
0

#17 L'utilisateur est hors-ligne   Geofrider 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 8 261
  • Inscrit(e) : 01-août 05

Posté 06 mai 2011 - 19:19

Il est possible aussi que ce soit pour faire un raccourcissement de câble.
Vive la neige et la montagne
0

#18 L'utilisateur est hors-ligne   antidote 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 205
  • Inscrit(e) : 02-mai 08

Posté 06 mai 2011 - 22:06

Ce qui est curieux, c'est que cela intervienne après 3 années d'exploitation.
0

#19 L'utilisateur est hors-ligne   Thomas 

  • -.-
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 8 213
  • Inscrit(e) : 05-décembre 04

Posté 06 mai 2011 - 22:10

cela ne veut pas dire grand chose, tous les câbles ne sont pas à raccourcir au bout de la première saison d’exploitation. c'est variable.
donc, là, trois ans, ce n'est pas étonnant.
néanmoins, les sièges sont déposés peut être pour autre chose.
Working together keeps our ropeways in motion
0

#20 L'utilisateur est hors-ligne   dj_jean_jean 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 5 334
  • Inscrit(e) : 29-janvier 06

Posté 06 mai 2011 - 23:38

ben ça parait logique pour alléger la ligne.
0

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)