Forums Remontées Mécaniques: DMC des Grandes Rousses - L'Alpe d'Huez / Alpe d'Huez Grand Domaine Ski - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 6 Pages +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

DMC des Grandes Rousses - L'Alpe d'Huez / Alpe d'Huez Grand Domaine Ski Poma - 1986

#1 L'utilisateur est hors-ligne   benj 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 3 005
  • Inscrit(e) : 27-octobre 05

Posté 13 août 2006 - 23:29

DMC25 des Grandes Rousses, Alpe d'Huez



=> INTRODUCTION

Remontée vitale pour l'Alpe d'Huez, le DMC des Grandes Rousses est le premier maillon de l'axe stratégique permettant l'accès au Pic Blanc. Contrairement aux DMC des Deux-Alpes, celui de l'Alpe d'Huez ne forme qu'une seule ligne disposant d'une gare intermédiaire. C'est pour cela que l'on parle de 1er et 2ème tronçon et non de Grandes Rousses 1 ou Grandes Rousses 2. Bien que les deux tronçons du DMC soient dépendants, l'exploitant pourrait ne disposer les cabines que sur le premier tronçon, en cas de mauvais temps sur le deuxième tronçon par exemple. Cette option oblige cependant de faire circuler les câbles à vide sur tout le 2ème tronçon. A ma connaissance (mais ma connaissance a ses limites), cette possibilité n'a pas été utilisée, la SATA préférant fermer complétement l'installation lorsque les conditions sont mauvaises puisque l'on peut accéder au 1er tronçon par d'autres moyens.

Le DMC des Grandes Rousses a été installé en remplacement d'une télécabine et seuls les bâtiments existant (gares de 1860, 2100 et 2700) ont pu être réutilisés. Contrairement aux autres DMC, qui ont été installés en remplacement d'anciens téléphériques permettant ainsi de réutiliser et adapter les anciens pylônes, il a fallut lui construire ses propres pylônes. Et on peut dire que du coup, ils y ont gagné en esthétique.

Ses larges cabines rondes de 25 places ne ressemblent en rien aux cabines "taillées à la serpe" des autres DMC et ses gares sont également d'un style très différent.



=> HISTORIQUE
  • Dès ses débuts, les pionniers de l'Alpe d'Huez avaient pour objectif d'atteindre le sommet du Pic du Lac Blanc. C'était la raison d'être de la station.

  • Dans cet objectif, il est d'abord ouvert en 1954 l'accès à 2700 grâce à deux téléphériques à deux voies (Grandes Rousses 1 et 2) : le premier part du bas des pistes (1860m d'altitude) et rejoint ce que l'on appelle communément le 1er tronçon, à 2100m d'altitude ; le second quitte le 1er tronçon et rejoint ce que l'on appelle communément le 2ème tronçon, à 2700m d'altitude.

  • L'objectif initial sera atteint en 1962 grâce à l'ouverture du téléphérique à une voie (Pic Blanc) partant de 2700m et arrivant à 3330m d'altitude.

  • Le 18 mars 1975, une benne du téléphérique Grandes Rousses 2 se décroche peu après son départ du 1er tronçon et glisse le long du câble. Par chance, sa course s'arrête avant la gare, il n'y aura aucune victime. Immédiatement, la SATA suspend l'exploitation du téléphérique et décide dans la foulée de remplacer les 2 premiers tronçons (agés de 21 ans) par une télécabine POMA 6 places (technologie très récente à l'époque) avec gare intermédiaire à 2100. Les travaux commencent aussitôt et la télécabine des Grandes Rousses est livrée en décembre 1975.
    Image IPB
    Le bas des pistes à l'époque du téléphérique puis à l'époque de la télécabine


  • Au fil du temps, l'augmentation de la fréquentation et les différents aménagements du glacier aidant, l'accès au Pic Blanc devient de plus en plus courtisé et le téléphérique du Pic Blanc n'arrive plus à suivre face au débit de la télécabine (il n'y a qu'une seule voie sur ce téléphérique). Les rénovations et aménagements réalisés par Denis Creissels en 1980 augmentent considérablement le débit : une deuxième voie est ajoutée et le problème du manque de place en gare aval est solutionné par un système de quai mobile qui se déplace à droite ou à gauche en fonction de la benne qui arrive.

  • La pratique des sports d'hiver évolue très vite et les stations doivent suivre. En 1986, la station de l'Alpe d'Huez fermait une page de son histoire avec l'installation du club med pour la saison à venir. Les clubs de vacances garantissent un taux de remplissage honorable pour la totalité de la saison. Une mane que les installations de l'époque ne pouvaient réguler. Une série de grands travaux s'engage donc pour l'hiver 1986-1987. L'axe stratégique de la station est l'accès au Pic Blanc, un grand soin lui sera apporté : la télécabine, agée de seulement 11 ans, est démontée et remplacée par un nouvel appareil au débit impressionnant : le DMC des Grandes Rousses. Mais à 11 ans, une télécabine est loin d'être en mauvais état. Ses éléments seront donc réutilisés pour la construction de la nouvelle télécabine Marmottes 1 la même année.

    Image IPB

  • A ses débuts, le DMC était surnommé Dix Minutes Chrono du fait de la rapidité à laquelle les skieurs étaient propulsés à 2700 depuis le bas des pistes. Aujourd'hui le DMC n'est plus exploité à 6m/s comme il l'était à ses débuts et il faut compter un peu plus d'un quart d'heure pour le même trajet en pleine saison.


=> SITUATION ET CARACTERISTIQUES

Situation sur le plan des pistes :
Image IPB


Quelques caractéristiques :

  • Constructeur : POMA

  • Année de construction : 1986

  • Saison d'exploitation : hiver et été

  • Altitude gare aval : 1860m

  • Altitude gare intermédiaire : 2100m

  • Altitude gare amont : 2700m

  • Dénivellation : 840m

  • Pente moyenne : 22%

  • Pente Maxi : 31%

  • Longueur de la ligne : 3550 m

  • Nombre de véhicules : environ 50

  • Capacité des véhicules : 25 personnes

  • Nombre de pylônes : 12

  • Vitesse d'exploitation : 6 m/s

  • Débit : 3000 personnes/heure

  • Sens de la montée : droite



=> LES PHOTOS

La ligne en toute saisons :
Image IPB

Image IPB

Image IPB




Le 1er tronçon :
Image IPB

Image IPB

Image IPB




Le 2ème tronçon :
Image IPB

Image IPB

Image IPB




La gare aval - 1860 :
Image IPB

Image IPB

Image IPB




Le gare intermédiaire - 2100 :
Image IPB
Une cabine quittant la gare

Image IPB
Le garage des cabines se fait en gare intermédiaire

Image IPB
Entrée en gare

Image IPB
Sortie de la gare

Image IPB
La gare intermédiaire vue depuis le 1er tronçon

Image IPB
Compression en sortie de gare intermédiaire



Le gare amont - 2700 :
Image IPB

Image IPB

Image IPB




Les cabines et la cabine de service :
Image IPB

Image IPB

Image IPB




Les pinces :
Image IPB

Image IPB

Image IPB




Les pylônes :
Image IPB
Pylône 1 - 12S

Image IPB
Pylône 2 - 12S en montée et 8S en descente

Image IPB
Pylône 3 - 12S en montée et 8S en descente

Image IPB
Pylône 4 - 12S

Image IPB
Pylône 5 - 12S

Image IPB
Pylône 6 - 12S

Image IPB
Pylône 7 - 12S

Image IPB
Pylône 8 - 8S en montée et 6S en descente

Image IPB
Pylône 9 - 12S en montée et 8S en descente

Image IPB
Pylône 10 - 12S





=> CONCLUSION

Le DMC des Grandes Rousses remplit parfaitement son rôle d'ascenseur dans le domaine skiable de l'Alpe d'Huez. Son débit assez élevé provoque d'ailleurs quelques embouteillages en période de grande affluence sur la dizaine de pistes qu'il dessert directement et malgré sa baisse de régime, le temps de parcours reste acceptable. Il permet de skier de pistes en pistes sur près de 40% du domaine.

Il y a cependant un gros problème avec ce DMC, c'est le balancement important des cabines vides ou peu remplies qui apparaît à la faveur du vent (même faible) sur les grandes portées (entre les pylônes 6 et 7 et entre les pylônes 9 et 10). Vous pouvez d'ailleurs le constater par vous même grâce à cette courte séquence de mauvaise qualité mais qui permet de bien se rendre compte du problème. La scène se passe en descente, entre les pylônes 10 et 9 et j'étais seul dans la cabine. Vous pourrez remarquer que la cabine qui monte est chargée et ne tangue pas.

Le DMC des Grandes Rousses, 5ème et dernier de la lignée des DMC, reste néanmoins une remontée impressionnante. Cette ultime version tranche franchement avec le style de ses "confrères" et figure comme étant le plus abouti et le mieux intégré au paysage.

Ce message a été modifié par rodo_af - 28 janvier 2012 - 11:12 .
Raison de l'édition : Titre

0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   fufu 

  • FUN des Marmottes III
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 596
  • Inscrit(e) : 21-septembre 05

Posté 13 août 2006 - 23:49

Pourquoi tu te tires une balle dans le pied ? Ton reportage est magnifique, félicitations !

Vent ou pas, je l'ai toujours vu se balancer... A chaque fois que j'ai demandé si ils savaient pourquoi, on me répondait que le problème était soit inconnus, soit apparement irrésoluble...

A l'avenir, tu pourra mettre toutes tes photos en grand directement, sans les miniatures ;)
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   guigui67 

  • FUN de la Grande Rochette
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 1 809
  • Inscrit(e) : 01-août 06

Posté 13 août 2006 - 23:53

Merci pour ton reportage, super et complet ;)

J'ai quand même une question, ce sont des pinces Ta, pourtant, en 1986 les Tb éxistaient déjà, non?
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   dj_jean_jean 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 5 335
  • Inscrit(e) : 29-janvier 06

Posté 14 août 2006 - 01:02

moi il ne me semble pas que c'est la cabine qui tangue mais plus le câble (pylones qui balances perpendiculairement à la ligne (ça m'ais déjà arrive sur le TC8 du crêt de la brive) ;)
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   kilano18 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Groupe : Membres
  • Messages : 7 289
  • Inscrit(e) : 01-mars 06

Posté 14 août 2006 - 09:03

Merci pour ce beau reportage ... ;) Même remarque que fufu, il faudrait mettre les photos en grand, directement...! :P
Toute reproduction (citation), même partielle de mes messages en dehors du site de remontees-mecaniques.net est strictement interdite, y compris les messages personnels/privés. (Valable pour les photos, schémas et les textes). Toutes modifications ou ré-hébergement de mes photos est formellement interdit !
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   vrmedoc 

  • TK Hörnli
  • Groupe : Membres
  • Messages : 95
  • Inscrit(e) : 20-janvier 06

Posté 14 août 2006 - 09:03

Bravo pour le reportage, qui décrit parfaitement toute la remontée.
<span style='color:blue'>Skieur médocain</span>
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   benj 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 3 005
  • Inscrit(e) : 27-octobre 05

Posté 14 août 2006 - 09:51

Merci pour vos encouragements.

A la demande générale, je viens de changer les miniatures pour des vues larges directement. Le problème est que les images ne se chargent plus toute d'une seule traite.
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   kilano18 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Groupe : Membres
  • Messages : 7 289
  • Inscrit(e) : 01-mars 06

Posté 14 août 2006 - 10:38

Merci... ;) C'est plus agréable ainsi!

Citation

A la demande générale, je viens de changer les miniatures pour des vues larges directement. Le problème est que les images ne se chargent plus toute d'une seule traite.

Il suffit d'appuyer sur actualiser une a deux fois, et le tour est joué..!

Voilà...!


Au passage, c'est mon 500 messages sur le forum....! ;) :P

Ce message a été modifié par kilano18 - 14 août 2006 - 10:38 .

Toute reproduction (citation), même partielle de mes messages en dehors du site de remontees-mecaniques.net est strictement interdite, y compris les messages personnels/privés. (Valable pour les photos, schémas et les textes). Toutes modifications ou ré-hébergement de mes photos est formellement interdit !
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   Satellit 

  • DMC du Pontillas
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 181
  • Inscrit(e) : 30-avril 05

Posté 14 août 2006 - 10:49

Merci très beau reportage Benj ! ;)

J'aime beaucoup la gare aval de ce ;) .

Citation

J'ai quand même une question, ce sont des pinces Ta, pourtant, en 1986 les Tb éxistaient déjà, non?


Etrange en effet ... :P La structure est bien typique des TA (levier qui se sépare en deux, corps de la pince identique) mais les ressorts sont plusieurs et ordonnés comme sur les TB ...
Je pense que ce sont des pinces T tout court.
Par ailleurs ce sont les mêmes pinces que sur le Pontillas.
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   benj 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 3 005
  • Inscrit(e) : 27-octobre 05

Posté 15 août 2006 - 21:34

Concernant le balancement, il est certain que ce sont les câbles qui tanguent et qui provoquent le mouvement de la cabine. C'est un cercle vicieux en fait, la cabine en mouvement provoque le mouvement des câbles et lorsque la cabine précédante arrive sur la portée en mouvement, elle se met à tanguer et entretien ainsi le mouvement des câbles. Cette hypothèse tient la route étant donné que le phénomène n'apparaît que sur les longues portées sur lesquelles il y a toujours au moins 3 cabines. Par contre je ne sais pas ce qui provoque le balancement au démarrage de l'installation.
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   dj_jean_jean 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 5 335
  • Inscrit(e) : 29-janvier 06

Posté 15 août 2006 - 21:53

super_benj, le 15 08 2006, 21:34, dit :

Par contre je ne sais pas ce qui provoque le balancement au démarrage de l'installation.

la souplesse des pylones qui se met à tanguer de gauche à droite à cause de la charge s'exerçant sur le pylone (enfin je pense)
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   fufu 

  • FUN des Marmottes III
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 596
  • Inscrit(e) : 21-septembre 05

Posté 15 août 2006 - 22:05

super_benj, le 15 08 2006, 21:34, dit :

Concernant le balancement, il est certain que ce sont les câbles qui tanguent et qui provoquent le mouvement de la cabine. C'est un cercle vicieux en fait, la cabine en mouvement provoque le mouvement des câbles et lorsque la cabine précédante arrive sur la portée en mouvement, elle se met à tanguer et entretien ainsi le mouvement des câbles. Cette hypothèse tient la route étant donné que le phénomène n'apparaît que sur les longues portées sur lesquelles il y a toujours au moins 3 cabines. Par contre je ne sais pas ce qui provoque le balancement au démarrage de l'installation.

Non, physiquement, ce n'est pas possible. Ce n'est pas parce qu'un nouveau véhicule s'engage sur la portée que le mouvement lui sera communiqué, et qu'il le communiquera au suivant. En considérant cette seule hypothèse, le balancement DOIT naturelement s'eteindre. Quelque chose apporte obligatoirement l'énèrgie nécessaire pour que le balancement soit entretenu (le plus probable restant quand même le vent).

En clair, super_benj, ton raisonnement correspond mot pour mot au principe du mouvement perpetuel !!!!! (de l'energie commniquée par un système au suivant, qui lui même la recommunique au suivant, etc... sans jamais entretenir le système par un apport exterieur d'energie)

Ce message a été modifié par fufu - 15 août 2006 - 22:07 .

0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   benj 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 3 005
  • Inscrit(e) : 27-octobre 05

Posté 15 août 2006 - 22:23

Oui c'est vrai qu'en y réfléchissant, le mouvement devrait s'arrêter de lui-même. Il y a toujours des pertes d'énergie dues aux frottements notamment.
On peut penser pour s'en convaincre à des billes en plomb collées les unes aux autres, lorsqu'une bille à une extrémité est mise en mouvement elle transmet son énergie à sa voisine qui la transmet à sa voisine etc jusqu'à la dernière qui ne peut pas la transmettre à sa voisine et qui part dans la direction initiale donnée par la première bille, et qui en repartant provoque le phénomène inverse. Et bien ce phénomène finit toujours par s'estomper de lui-même.

Reste que ce qui arrive aux cabines du DMC des Grandes Rousses est toujours mystérieux. Est-ce que vous avez connaissance d'un phénomène du même type sur un autre DMC ?
0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   vrmedoc 

  • TK Hörnli
  • Groupe : Membres
  • Messages : 95
  • Inscrit(e) : 20-janvier 06

Posté 16 août 2006 - 09:45

J'ai également remarqué des vibrations de plus en plus importantes juste avant l'entrée de la gare intermédiaire; qui ne se produisent pas (ou peu) avant les pylônes. Quelqu'un d'autre a vu ceci ?

Ce message a été modifié par vrmedoc - 16 août 2006 - 14:29 .

<span style='color:blue'>Skieur médocain</span>
0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   dj_jean_jean 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 5 335
  • Inscrit(e) : 29-janvier 06

Posté 16 août 2006 - 18:32

vrmedoc, le 16 08 2006, 09:45, dit :

J'ai également remarqué des vibrations de plus en plus importantes juste avant l'entrée de la gare intermédiaire; qui ne se produisent pas (ou peu) avant les pylônes. Quelqu'un d'autre a vu ceci ?

ça c'est normal, maos par contre ce qui ce passe pour le tanguage du câble évoqué par super_benj n'est pas dût au vent je le confirme. Moi mon hypothèse est que c'est les pylones (qui sont très haut) on la tête qui tangue par la souplesse des pylones (car tout matériaux possède une certaine souplesse) et qui transmettent ce tanguage au câble qui entre en résonnance avec le pylone qui font que les câbles ce mettent à tanguer. Cette hypothèse me semble très bonne car dès que l'appareil s'arrête, le pylone s'arrête de tanguer et par les frottements de l'aire et par sont poids s'arrête de tanguer...


je ne sais pas si vous avez bien compris ;)
0

#16 L'utilisateur est hors-ligne   Geofrider 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 8 261
  • Inscrit(e) : 01-août 05

Posté 17 août 2006 - 01:36

Je ne suis pas un spécialiste en physique mais si une onde entre en résonnance, cette onde va s'amplifier jusqu'au point de rupture donc je pense que tu pars sur une mauvaise piste ;)
Vive la neige et la montagne
0

#17 L'utilisateur est hors-ligne   Tams 

  • TSD4B des Jasseries
  • Groupe : Membres
  • Messages : 271
  • Inscrit(e) : 21-septembre 05

Posté 17 août 2006 - 10:05

Image IPB

Sur cette photo, on voit que le pylone du DMC le plus à droite, comporte un pylone annexe.
Celui n'est pas d'origine et a été rajouté plus tard suite justement à des balancement trop importants au niveau du pylone initial...
Mais même avec ça, il est vrai que ca balance encore pas mal...

Autre point négatif de ce DMC à mon gout : le temps de parcours très très long...
0

#18 L'utilisateur est hors-ligne   dj_jean_jean 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 5 335
  • Inscrit(e) : 29-janvier 06

Posté 17 août 2006 - 11:03

Geofrider, le 17 08 2006, 01:36, dit :

Je ne suis pas un spécialiste en physique mais si une onde entre en résonnance, cette onde va s'amplifier jusqu'au point de rupture donc je pense que tu pars sur une mauvaise piste ;)

tu oublie tout les pertes des forces (frotements, présence de cabines sur le câble, et surtout avec la rupture d'un matériau il souplesse devient plus dure(essais avec un CD et tu verra : tout au début il est très souple jusqu'au moment où il ateint une limite où la torsion devient plus dure, puis seulement après il y a rupture))

Et ce que je dis ce ne sont pas des conneries, il y a également ce phénomène sur le double P1 du TC6 de la sétaz mais comme les portées sont très courte le câble ne balance pas, mais si tu prend un point fixe en arrière plans tu verra le pylone oscilé de quelques centimêtres. Pour limiter ce phénomène des chausettes thermiques ont été instalé pour pas que la dilatation vienne s'ajouter à ces vibrations.
0

#19 L'utilisateur est hors-ligne   dj_jean_jean 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 5 335
  • Inscrit(e) : 29-janvier 06

Posté 17 août 2006 - 11:46

Tams, le 17 08 2006, 10:05, dit :

Image IPB

Sur cette photo, on voit que le pylone du DMC le plus à droite, comporte un pylone annexe.
Celui n'est pas d'origine et a été rajouté plus tard suite justement à des balancement trop importants au niveau du pylone initial...
Mais même avec ça, il est vrai que ca balance encore pas mal...

Autre point négatif de ce DMC à mon gout : le temps de parcours très très long...

ce pylone ne sert pas à solidifier mais à supporter le multipaire
Image IPB
0

#20 L'utilisateur est hors-ligne   Tams 

  • TSD4B des Jasseries
  • Groupe : Membres
  • Messages : 271
  • Inscrit(e) : 21-septembre 05

Posté 17 août 2006 - 12:00

Lors de mon passage à l'alpe d'huez, et lorsque que j'avais parlé avec le conducteur du TSD Romains il m'avais dit que ce mini pylone avait été rajouté pour consolider le pylone car il balancait trop...

Après qui faut-il croire ???
0

  • 6 Pages +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)