Forums Remontées Mécaniques: Bilan de l'année 2023 constructions en Amérique du Nord - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Bilan de l'année 2023 constructions en Amérique du Nord LiftBlog

#1 L'utilisateur est en ligne   Rodo_Af 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 23 019
  • Inscrit(e) : 17-octobre 06

Posté 01 janvier 2024 - 22:26

>> Un article passionnant de Peter Landsman (LiftBlog) avec de nombreux graphiques et des explications précises.


Le Bilan de l'année 2023 en Amérique du Nord

Du nouveau téléphérique Lone Peak à Big Sky (MT), au télésiège le plus long et le plus rapide d'Amérique du Nord à Steamboat (CO), en passant par les expansions de domaine skiable desservies par de nouvelles remontées mécaniques et la construction de télésièges huit places, l'année 2023 a été passionnante pour l’industrie des remontées mécaniques ! Cette année restera dans l'histoire non seulement part l’important nombre de projets réalisés, mais aussi pour la taille et la variété impressionnantes des type de remontées mécaniques installées dans les stations .

61 nouvelles remontées mécaniques ont été achevées pour cet hiver, soit cinq de moins que l'année précédente. Quelques projets ont été annoncés mais reportés ultérieurement pour diverses raisons, notamment un nouveau télésiège à Homewood (CA), une remontée mécanique d'accès à un secteur immobilier à Tremblant (QC) et un télésiège rapide à Mt. Holly (MI). Si tous les projets contractés avaient abouti, le total aurait été conforme à celui de 2022, soit la meilleure année pour la construction de remontées mécaniques depuis 1999 !

Le nouveau téléphérique Lone Peak à Big Sky :
Image IPB

La région des Rocheuses a représenté la plus grande part des nouvelles remontées mécaniques cet hiver, avec Steamboat (CO) et Sun Valley (ID) entreprenant deux des plus grands projets jamais réalisés en Amérique du Nord. À Steamboat, Doppelmayr a construit la deuxième section de la télécabine Wild Blue, battant des records, tandis que Leitner-Poma construisait simultanément un télésiège TSD4 de 1920 mètres desservant l'expansion Mahogany Ridge. Sun Valley et Doppelmayr se sont associés pour construire le plus grand télésiège d'Amérique du Nord en termes de dénivelé : un six places appelé Challenger, développant un dénivelé de 957 mètres ! Le nouveau Wild Spur Express de Winter Park (CO) est également notable dans les Rocheuses, avec 105 sièges six places et une gare intermédiaire.

Image IPB

Le Midwest a également connu une année forte avec une douzaine de projets, principalement dans l'État du Michigan. Boyne Resorts a construit trois nouvelles remontées mécaniques dans ses stations du Michigan, et deux stations indépendantes de la péninsule inférieure ont ajouté des télésièges fixes Skytrac. La péninsule supérieure a accueilli sa première remontée mécanique débrayable, un télésiège six places de Doppelmayr appelé Voyageur Express à Snowriver.

Le Canada s'est bien remis d'une longue période de ralentissement des investissements due à la crise de la Covid, avec huit projets de réalisés. Les deux premiers télésièges huit places du pays ont été inaugurés presque simultanément à Mount St. Louis Moonstone, en Ontario, et à Whistler Blackcomb, en Colombie-Britannique. Le télésiège de Moonstone est la remontée mécanique la plus performante jamais installée aux États-Unis ou au Canada, avec un débit théorique de 4250 skieurs par heure. Plusieurs stations canadiennes ont effectué cet été des travaux pour des remontées mécaniques supplémentaires devant être inaugurées en 2024-25, notamment à Grouse Mountain, Sunshine Village, Sun Peaks et Whistler Blackcomb.

Les États du Pacifique ont connu une légère baisse de la construction de remontées mécaniques après une année forte en 2022. Toutefois Mammoth Mountain (CA), Mt. Hood Meadows (OR) et Mt. Bachelor (OR) ont tous inauguré de grands télésièges six places remplaçant des télésièges quadruple détachables de première génération.

La plus grande baisse a été constatée sur la côte est, où le nombre de nouvelles remontées mécaniques a chuté de 60 % d'une année sur l'autre. Berkshire East (MA) a inauguré son tout premier télésiège détachable, et Attitash (NH), propriété de Vail Resorts, a remplacé l'un des télésièges les plus détestés de l'est, le Summit Triple. La New York Olympic Regional Development Authority a ajouté de nouvelles remontées mécaniques à ses trois stations de ski, dont un télésiège rapide avec une gare en angle à Whiteface (NY) appelé The Notch.

Image IPB

La répartition des remontées mécaniques était très similaire à celle de 2022, avec une légère avance des télésièges débrayables par rapport aux appareils fixes. Seuls deux télécabines ont été inaugurées cette année, l'une à Sterling Vineyards en Californie et l'autre à Steamboat (CO). Les télésièges à bulles sont de plus en plus populaires, avec de nouvelles apparitions dans les stations de The Highlands (MI), Sunday River (MN) et Wasatch Peaks Ranch (UT). À Big Sky, le nouveau téléphérique Lone Peak est le premier grand téléphérique construit en Amérique du Nord depuis 15 ans. Bottineau Winter Park dans le Dakota du Nord a construit le seul téléski cette année, remplaçant un ancien téléski de Hall Lift.

Image IPB

Un développement passionnant cette année a été l'expansion des domaines skiables existant. Au Colorado, Aspen Mountain, Keystone et Steamboat ont ouvert plus de 546 hectares de nouvelles surfaces à leurs domaines skiables. Tous desservis par de nouveaux télésièges débrayables de Leitner-Poma. Boyne Resorts a également investi massivement pour étendre des secteur à l'est à Loon Mountain (NH) et Sugarloaf (MN). Ailleurs, Trollhaugen dans le Wisconsin, Lee Canyon au Nevada et Whitewater en Colombie-Britannique ont construit des télésièges fixes quadruples desservant de nouvelles pistes !

Un certain nombre de stations ont ajouté des remontées mécaniques d'appoint pour augmenter la capacité sur les domaines existants où il n'y avait pas de remontée auparavant. Des exemples incluent le télésiège six places DeMoisy Express à Snowbasin (UT) et une nouvelle zone débutante à Wolf Creek, au Colorado. Il ne s'agit pas d'expansions à proprement parler, mais d'améliorations importantes de l'accès à des zones précédemment sous-utilisés.

Le reste des projets, soit 47 au total, consistait simplement en nouvelles remontées mécaniques en remplaçant d'anciennes. Ainsi 59 remontées mécaniques ont été retirées du service en 2023, avec un âge moyen de 40 ans. Un total impressionnant de 17 Riblets ont été mis à la retraite, ainsi que cinq Hall Lifts, quatre Yan et quatre Borvigs.

Doppelmayr et le groupe HTI (Leitner-Poma et Skytrac) restent fermement ancrés dans un duopole fortement concurrentiel, rivalisant pour les affaires non seulement en Amérique du Nord, mais dans le monde entier. Le fabricant américain indépendant Partek a construit deux télésièges fixes au Minnesota et au Connecticut cette année, poursuivant ainsi son développement auprès des petits exploitants. Le groupe MND, basé en France, qui a célébré sa première remontée mécanique débrayable en Amérique du Nord l'année dernière, n'a installé aucune remontée mécanique dans cette partie du monde cette année. SkyTrans n'a pas non plus construit de remontées mécaniques, laissant seulement trois acteurs sur le marché des remontées mécaniques aériennes en 2023. Dans l'ensemble, Doppelmayr a atteint une part de marché de 54 % en Amérique du Nord, tandis que Leitner-Poma et Skytrac réalisé 43 % en nombre de projets.

Image IPB

Du côté des télésièges fixes, les modèles Alpha de Leitner-Poma et Monarch de Skytrac ont combiné une part de marché de 50 %, surpassant les 42 % de Doppelmayr. Doppelmayr a mené le marché lucratif du débrayable avec une part de marché de 58 %. Les projets débrayables de Doppelmayr se sont répartis équitablement entre les modèles premium D-Line et les modèles standards Uni-G.

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Avec 60 sur 61 nouvelles remontées mécaniques dans les stations de ski, Sterling Vineyards en Californie a construit la seule remontée mécanique non dédiée au ski en Amérique du Nord cette année. Leur nouvelle télécabine huit places fonctionne en alignement triangulaire et transporte les visiteurs vers une expérience de dégustation au sommet d'une colline. Aucun projet urbain n'a été réalisé cette année en Amérique du Nord, malgré les efforts et les succès des fabricants sur d'autres marchés mondiaux.

Image IPB

Seules trois stations ont choisi d'installer des remontées mécaniques d'occasion cette saison, le nombre le plus bas depuis des décennies. Red Lodge a réinstallé l'ancien télésiège débrayable triple d'Alta, China Peak a utilisé l'ancien télésiège Thunder de Jackson Hole et Sugarloaf a rénové un télésiège rapide provenant de sa propriété sœur Big Sky. Remettre d'anciennes remontées mécaniques aux normes actuelles est complexe, et de nombreuses stations n'ont plus les connaissances institutionnelles et la main-d'œuvre pour installer une remontée d'occasion en interne.

Image IPB

Pour terminer voici un graphique comparant toutes les remontées mécaniques de l'année en termes de taille, de dénivelé et de vitesse. Vous pouvez voir à quel point les projets Wild Blue de Steamboat et Challenger de Sun Valley sont énormes par rapport aux autres cette saison. À l'autre extrémité du spectre, Wolf Creek a construit la plus petite nouvelle remontée mécanique de l'année, avec un dénivelé de seulement 29 mètres pour un débit de 1200 skieurs par heure.

Image IPB

Nouveau graphique cette année montrant combien de remontées mécaniques sont construites par des conglomérats de plusieurs stations par rapport aux indépendants. Boyne Resorts a été en tête avec le nouveau téléphérique de Big Sky, trois appareils D-Lines six places et cinq télésièges fixes. Alterra a réalisé d'importantes travaux dans six de ses stations, tandis que Vail Resorts a ajouté des remontées dans cinq de ses domaines skiables. D'autres clients multi-remontées sont également présent tel que Grand America Hotels & Resorts (maison mère de Sun Valley et Snowbasin) et Midwest Family Ski Resorts. Cependant, près de la moitié des clients de nouvelles remontées mécaniques n'en commandent qu'une seule.

Image IPB

Contrairement à l'année dernière à la même époque, presque toutes les nouvelles remontées mécaniques sont terminées et testées, témoignant du travail acharné et d'une chaîne d'approvisionnement améliorée. Pour celles qui ne sont pas encore ouvertes, la raison n'a rien à voir avec des retards d'expédition ou des pénuries de main-d'œuvre, mais une pénurie de neige. Le début difficile de cette saison dans l'industrie pourrait avoir des répercussions sur les ventes de remontées mécaniques lors des saisons futures. Malgré l'absence de l'hiver, de nombreux exploitants se sont déjà engagés à installer de nouvelles remontées mécaniques pour la saison prochaine. Big Sky vient d'annoncer le plus long télésiège huit places du monde, et Powder Mountain (UT) prévoit de construire quatre nouvelles remontées en un été. Des dizaines d'autres projets sont en cours et j'espère que vous suivrez l'évolution de l'industrie des remontées mécaniques en 2024.

La toute première nouveauté à ouvrir cette saison a été le Five SuperChair de Breckenridge (CO) à la mi-novembre :
Image IPB

Image IPB

Texte et graphiques : Peter Landsman
Traduction : Rodo_Af
Pour plus d’informations : LiftBlog.
4

#2 L'utilisateur est en ligne   Rodo_Af 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 23 019
  • Inscrit(e) : 17-octobre 06

Posté 01 janvier 2024 - 22:37

Si en France, Suisse ou Europe un membre pourrait nous faire un bilan similaire, ce serait vraiment utile !!

Merci Peter

:)
1

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Québécois 

  • TCD12 du Prorel
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 788
  • Inscrit(e) : 05-mars 23

Posté 01 janvier 2024 - 23:45

Super bilan ! Un grand Merci à Peter de Liftblog !
Rédaction/Traduction/aide de reportages ; contactez-moi en MP !

La vie c'est comme une remontée mécanique : Ça monte et ça descent.
1

#4 L'utilisateur est en ligne   Rodo_Af 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 23 019
  • Inscrit(e) : 17-octobre 06

Posté 02 janvier 2024 - 00:00

D'ailleurs Québécois il y a une partie sur les lifts d'occasion qui peut t'intéresser.
1

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Québécois 

  • TCD12 du Prorel
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 788
  • Inscrit(e) : 05-mars 23

Posté 02 janvier 2024 - 00:03

Voir le messageRodo_Af, le 02 janvier 2024 - 00:00 , dit :

D'ailleurs Québécois il y a une partie sur les lifts d'occasion qui peut t'intéresser.


;) :lol: :lol:
Rédaction/Traduction/aide de reportages ; contactez-moi en MP !

La vie c'est comme une remontée mécanique : Ça monte et ça descent.
0

#6 L'utilisateur est en ligne   cwcwcw 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 3 173
  • Inscrit(e) : 21-juin 12

Posté 24 janvier 2024 - 04:13

Je n'avais pas remarqué que c'était ici. C'est vraiment gentil de la part de Peter de nous laisser traduire son article.
I didn't notice this was here. That was really nice of Peter to let us translate his article.
Je m'excuse si ma grammaire est incorrecte. J'utilise un traducteur informatique.
3

#7 L'utilisateur est en ligne   Rodo_Af 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 23 019
  • Inscrit(e) : 17-octobre 06

Posté 24 janvier 2024 - 15:56

Exact. Peter fait un travail extraordinaire ! Si on pouvait s'en inspirer pour faire la même chose côté Europe, se serait idéal.

:)
3

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)