Forums Remontées Mécaniques: TSF2 de la Grande Sûre (†) - L'Alpe d'Huez / Alpe d'Huez Grand Domaine Ski - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 3 Pages +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

TSF2 de la Grande Sûre (†) - L'Alpe d'Huez / Alpe d'Huez Grand Domaine Ski Poma - 1962 > 2016

#1 L'utilisateur est hors-ligne   benj 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 3 005
  • Inscrit(e) : 27-octobre 05

Posté 23 avril 2009 - 19:36

Bonsoir à tous !

Je vous propose aujourd'hui de découvrir un reportage sur le télésiège de la Grande Sûre à l'Alpe d'Huez : un des premiers télésièges à pince fixe Poma encore en service.

Bonne lecture.


Image IPB
^^ Cliquez sur l'image pour lire le reportage directement dans la BDD ^^

0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   benj 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 3 005
  • Inscrit(e) : 27-octobre 05

Posté 23 avril 2009 - 19:36

Image IPB



L'Alpe d'Huez : présentation et historique

L'Alpe d'Huez est une station de sport d'hiver et d'été répertoriée station climatique, située en Isère, au coeur de l'Oisans. Elle est la station centrale du domaine skiable du massif des Grandes Rousses qui réunit autour d'elle les stations d'Auris-en-Oisans (les Orgières), de Villard-Reculas, d'Oz-en-Oisans (l'Olmet) et de Vaujany.
L'espace de ski de l'Alpe d'Huez s'étend entre le village d'Huez, situé à 1500m d'altitude et le sommet du Pic du Lac Blanc à 3330m d'altitude, soit 1830m de dénivelé qu'il est possible de dévaler d'une traite.

L'Alpe d'Huez s'est installée sur les alpages du village d'Huez-en-Oisans à 1860m d'altitude. Si les premiers skieurs fréquentaient le village depuis 1911, l'Alpe d'Huez a commencé véritablement à se développer à partir de 1935, grâce à la modernisation de la route d'accès à Huez et à la construction de la route entre Huez et son Alpe. L'année suivante, c'est l'électricité qui fit son arrivée à l'Alpe, jusqu'au chalet du Touring Club de France, au lieu-dit "les Jeux", jonction entre les pentes du Signal d'Huez et des Grandes Rousses à 1860m d'altitude. Ces deux événements combinés vont initier le développement de la station en permettant aux pionniers d'acheminer facilement les matériaux nécessaires à l'équipement en hôtels et montes-pentes. Ainsi, lorsque l'Alpe d'Huez est devenue une station de ski en 1936, elle comptait 3 hôtels et déjà 2 téléskis sur la douzaine existant en France cette même année. Le mythe était déjà en marche.

Face au succès rencontré, les investisseurs privés poursuivirent l'extension du domaine skiable avec la création de nouveaux téléskis dans les années 40. Développement privé qui trouva son apogée au début des années 50 avec la construction des deux premiers tronçons des téléphériques des Grandes Rousses, chargés de symbole et première étape d'une chaîne de téléphériques qui devait mener à terme au sommet du Pic du Lac Blanc, à 3330m d'altitude.
Mais rapidement l'investissement privé va montrer ses limites : une faible capacité d'investissement et d'endettement empêchant la modernisation ou l'extension de l'existant, une rentabilité hasardeuse, parfois même la surfréquentation sur certains appareils. Les premiers signes de faiblesse de ce mode de gestion apparaissent, et persistent de reprises en reprises. C'est alors qu'en 1958, après 4 saisons d'exploitations non rentables, après plusieurs incidents légers et des pannes sérieuses, le propriétaire des téléphériques abandonna leur exploitation.

Ce dernier événement historique a conduit à la création de la SATA (Société pour l'Aménagement Touristique de l'Alpe d'Huez) dont la première mission était d'assurer la remise en route et l'exploitation des téléphériques des Grandes Rousses déjà devenus indispensables pour le bon fonctionnement de la station.
Réunis autour de la SATA, devenue l'interlocuteur privilégié du développement du domaine skiable, des commerçants, des hôteliers et des habitants de la station vont alors pouvoir montrer très vite leur force et leur capacité d'investissement. Ainsi depuis sa création le 20 octobre 1958, il ne s'est pas passé une année sans que la SATA n'investisse sur le domaine skiable. Investissements qui ont consisté, dans un premier temps, à racheter les installations existantes et à en construire de nouvelles, étendant ainsi le domaine skiable sur le territoire d'Huez d'abord puis à ses voisins ensuite. Avec l'augmentation de la fréquentation, l'agrandissement de la station et la nécessité de garantir un enneigement durable, les investissements ont portés dans un second temps sur l'équipement en neige de culture et l'amélioration des liaisons dans la station et à l'intérieur du domaine skiable. Depuis quelques années les investissements portent sur la modernisation des équipements et l'amélioration de la sécurité des pistes.

Plus de cinquante ans d'évolution résumés par ces événements marquants de l'histoire de la SATA et du domaine skiable de l'Alpe d'Huez et du massif des Grandes Rousses :
  • la construction du troisième tronçon du téléphérique des Grandes Rousses par Neyrpic entre 1960 et 1962, un appareil ultra moderne, le plus grand du monde à l'époque ;
  • la liaison vers le domaine skiable d'Auris en 1971 puis son exploitation à partir de 1973 ;
  • la transformation des deux premiers tronçons du téléphérique des Grandes Rousses en télécabine débrayable moderne en 1975 ;
  • la profonde mutation de la station et l'amélioration de la desserte du domaine en 1986 : DMC des Grandes Rousses, TCD Marmottes 1, TSF Eclose, Bergers et Romains ;
  • l'ouverture du domaine skiable aux nouvelles stations d'Oz-en-Oisans et de Vaujany entre 1987 et 1989 ;
  • et enfin la finalisation du deuxième accès au domaine d'altitude avec la construction de Marmottes 2 en 2000 et de Marmottes 3 en 2003-2004 superbement conclut par le remplacement de Marmottes 1 en 2009.
Pour les années à venir les défis sont multiples : il faudra continuer à moderniser les équipements en réduisant le nombre de remontées mécaniques sur le domaine skiable et en rationalisant les déplacements dans la station ; développer la capacité d'accueil en construisant de nouveaux lits ; continuer à garantir l'enneigement des pistes les plus fréquentées et les plus réputées du domaine skiable ; le tout en réduisant l'impact environnemental des activités liées au tourisme en station de ski.



La Petite Sûre : historique

Au début des années 1960, la station de l'Alpe d'Huez est beaucoup moins étendue qu'elle ne l'est maintenant et se concentre pour ainsi dire au niveau du quartier du Vieil Alpe d'aujourd'hui. C'est le centre de la station : on y trouve le parc de stationnement principal, l'office du tourisme, l'école de ski et les fronts de neige de l'Eclose (espace débutant) et de la Petite Sûre.
C'est donc dans cette configuration de la station que fût installé en 1963, en remplacement du TKD de la Petite Sûre, le tout premier télésiège de l'Alpe d'Huez : le TSF2 de la Grande Sûre.
L'objectif de cet appareil est très clair : simplifier et moderniser la liaison entre le coeur de la station et le nouveau front de neige Signal/Jeux, point de départ du téléphérique et des TKD du Signal. En effet, en 1963, le TKD de la Petite Sûre a déjà 20 ans, il n'est pas facilement accessible au plus grand nombre et son fonctionnement n'est possible que lorsque l'enneigement le permet, une difficulté non négligeable pour ces pentes orientées plein sud.
Le débit et le tracé du nouveau télésiège seront parfaitement identiques à ceux du téléski et, dans un confort jamais égalé jusque-là, il mènera les skieurs au sommet de la Grande Sûre, juste à côté de la gare amont des très récents double-téléskis du Signal.

Vue sur le Signal en 1949 : à gauche le TKD de la Petite Sûre et à droite le TKE du Signal
Image IPB
source : revue Le Ski du 15 décembre 1949

Le téléski de la Petite Sûre en 1949 : un pylône et un skieur en ligne
Image IPB
source : revue Le Ski du 15 décembre 1949



Le télésiège de la Grande Sûre : présentation et situation

Si sa situation centrale n'est plus vraie aujourd'hui, le rôle du TSF de la Grande Sûre n'a toutefois pas changé. Il est toujours une porte d'entrée du domaine mais surtout il est un moyen efficace de relier le bas de la station au front de neige Signal/Jeux ou à la station de Villard-Reculas.

Construit par Pomagalski en 1962, le télésiège de la Grande Sûre fait aussi partie des premiers appareils de ce type du constructeur local.
Il tire son nom de la Sûre, la montagne séparant les villages d'Huez et Villard-Reculas. Tantôt Grande ou Petite Sûre, cette montagne est également appelée selon les sources, Signal d'Huez ou Signal de Villard. Aujourd'hui c'est par l'appellation Signal que l'on désigne cette montagne.

Le télésiège de la Grande Sûre dessert la totalité des pistes au départ du Signal :
- vallons, petit prince, souveraine et forêt sur le secteur de Villard-Reculas ;
- signal, signal bis, kl, anémones, hirondelles et stade des Sarrasins sur le secteur Signal/Jeux ;
- le stade du Signal ;
- petite sûre, seule piste permettant de revenir en gare aval de ce télésiège.

Exploité depuis la saison 2008/2009 à 2 m/s (au lieu de 2,5 m/s auparavant), le télésiège de la Grande Sûre est désormais accessible aux piétons qui souhaitent se promener sur l'itinéraire balisé de la Crête du Signal. C'est depuis cette même saison que la possibilité de l'emprunter à la descente est permise, aux piétons uniquement.

Voici la situation du TSF2 de la Grande Sûre sur le plan des pistes saison 2008/2009 :

Image IPB


Une vue globale de la situation de la gare aval dans la station avec en arrière-plan le Télévillage et le TSF2 de l'Eclose et le Signal de l'Homme au fond :

Image IPB



Les caractéristiques de l'appareil

Caractéristiques administratives :
  • TSF-Télésiège à attache fixe : GRANDE SURE
  • Exploitant : SATA
  • Constructeur principal : POMA
  • Année de construction : 1962
Caractéristiques d'exploitation :
  • Saison d'exploitation : hiver
  • Capacité : 2 personnes
  • Temps de montée : 8 minutes
  • Débit : 576 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : 2 m/s
  • Nombre de sièges : 76
Caractéristiques géométriques :
  • Altitude gare aval : 1760m
  • Altitude gare amont : 2110m
  • Dénivellation : 350m
  • Longueur développée : 945m
  • Pente moyenne : 40%
  • Pente maxi : 43%
  • Nombre de pylônes : 12
Caractéristiques mécaniques :
  • Station motrice : aval
  • Station de tension : amont
  • Type de tension : contrepoids
  • Sens de montée : droite


La gare aval (photos prises le 2 février 2009)

La gare aval du télésiège de la Grande Sûre est installée dans un bâtiment en dur surplombant le parc de stationnement des résidences alentours.
C'est dans cette gare que se fait la motorisation de l'appareil.

Image IPB

Image IPB

Image IPB



La ligne

La montée par le télésiège de la Grande Sûre est très calme et plutôt monotone.
La ligne survole sur les trois quarts de son tracé une forêt de petits sapins et tourne le dos à une des plus jolies vue du domaine. Il faudra donc se retourner pour admirer cette vue magnifique sur la station et les Grandes Rousses.
Pour info, ces sapins ont été plantés suite à une grosse avalanche mortelle survenue dans les années 1950. Cette avalanche avait coupé la route d'accès à la station jusqu'au niveau du virage 3. Elle avait aussi causé des dégâts matériels important en coupant la ligne du téléski Huez 1 qui ne fût d'ailleurs jamais reconstruit.

Concernant le profil de la ligne, une première forte impulsion est marquée par P1 puis une deuxième par P6. A partir de P9, la pente va s'adoucir progressivement jusqu'à la gare amont.

La ligne du télésiège de la Grande Sûre est parfaitement symétrique et se décompose ainsi :
P1 : 12C
P2 : 4SC
P3 : 4S
P4 : 4SC
P5 : 4S
P6 : 2S 4C 2S
P7 : 4S
P8 : 6S
P9 : 12S
P10 : 8S
P11 : 4S
P12 : 12S

Petit coup d'oeil sur la gare aval avant de s'engager sur la ligne :
Image IPB

A l'approche de P2, passage au-dessus de la bretelle d'accès au télésiège :
Image IPB

P3, passage à proximité des derniers immeubles de la station (non visibles sur la photo) :
Image IPB

Contreplongée sur la gare aval avec le Télévillage en arrière-plan et le village d'Huez en contrebas :
Image IPB

On survole le bas de la piste Petite Sûre :
Image IPB

La montée se poursuit :
Image IPB

Juste après P6, une pente plus forte :
Image IPB

Au milieu des sapins :
Image IPB

Image IPB

On sort de la forêt :
Image IPB

La pente s'adoucit :
Image IPB

Passage au-dessus de la piste Petite Sûre :
Image IPB

Le stade de slalom avec les spots servant pour les nocturnes :
Image IPB

Image IPB

La gare amont est en vue :
Image IPB



La gare amont

La gare amont est la station de tension de l'appareil. La tension est réalisée par un contrepoids.
C'est une configuration classique pour la période de construction.

P12 et la zone de débarquement dans la montée :
Image IPB

P12 et la zone de débarquement vue de derrière :
Image IPB

Zoom sur la poulie retour flottante :
Image IPB

Zoom sur le système de tension et le contrepoids :
Image IPB

La gare amont dans son ensemble, vue de derrière :
Image IPB



Véhicule et pince

On notera que les sièges actuels du télésiège de la Grande Sûre ne sont pas d'origine puisque de conception postérieure à la construction de l'appareil.

Siège Poma Goutte d'eau 2 places "rembourré" dit de 2ème génération :
Image IPB

Pince fixe :
Image IPB



Photos depuis les pistes

La gare aval depuis le raccordement de la piste Petite Sûre :
Image IPB

Ligne prise depuis le bas de la piste Petite Sûre :
Image IPB



Conclusion

Le télésiège de la Grande Sûre est un appareil historique de l'Alpe d'Huez qui va fêter en 2009 ses 47 ans d'existence.
Même si sa fréquentation a fortement diminué depuis les premières années de son exploitation, la SATA a réussit à l'adapter aux évolutions de la station grâce notamment à l'ouverture désormais possible aux piétons aussi bien à la montée qu'à la descente.
La rénovation importante de l'été 2007 (remise au norme mécanique et électrique et construction d'un nouveau chalet de commande) additionné à la Grande Visite qu'il a subit lors de l'été 2008 nous laissent penser qu'il est encore promis à un bel avenir.

Ce message a été modifié par benj - 24 juillet 2011 - 08:54 .

0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   benj 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 3 005
  • Inscrit(e) : 27-octobre 05

Posté 23 avril 2009 - 19:38

Voilà pour ce reportage historique.

N'hésitez pas à laisser vos commentaires, remarques ou questions sur cet appareil et sur le reportage en lui-même.
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   lux 

  • TCD4 de la Daille
  • Groupe : Membres
  • Messages : 596
  • Inscrit(e) : 04-mars 08

Posté 23 avril 2009 - 19:46

Merci pour ce très joli reportage , connais tu la puissance du moteur ?
Pourquoi est-il exploité à 2 m/s pour les piétons parque le plus simple serait juste de ralentir à l'embarquent et au débarquement car il n'y a pas tant de piétons que ça ??
Première gare alpha miniature du forum !
http://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=7160&st=60&gopid=93737&#entry93737
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   antidote 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 205
  • Inscrit(e) : 02-mai 08

Posté 23 avril 2009 - 19:53

Merci Benj. Ca fait plaisir de lire des reportages réalisés par une personne qui connaît vraiment la station. On lit ton reportage comme un roman !

Petite suggestion insérer des infos sur la rénovation de 2007 que tu évoques. J'imagine, en outre, que les sièges ne sont pas d'origine, non ?

Pour la fréquentation, outre l'enneigement assez aléatoire des pistes desservies (Petite sure; exposition et absence de neige de culture), il est vrai que ce TSF pourrait avoir un rôle plus important d'accès au domaine (skieurs journée), si des places de stationnement étaient prévu en G1.
0

#6 Invité_Val'tho78_*

  • Groupe : Invités

Posté 23 avril 2009 - 20:06

Merci et bravo pour ce magnifique reportage !
Belle ancienne remontée :lol:
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   benj 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 3 005
  • Inscrit(e) : 27-octobre 05

Posté 23 avril 2009 - 21:22

Voir le messagelux, le 23 04 2009, 19:46, dit :

Merci pour ce très joli reportage , connais tu la puissance du moteur ?
Pourquoi est-il exploité à 2 m/s pour les piétons parque le plus simple serait juste de ralentir à l'embarquent et au débarquement car il n'y a pas tant de piétons que ça ??

Merci pour ton message lux.
Pour répondre à ta première question, non je ne connais pas la puissance du moteur.
Pour la deuxième je dirais que ça doit être une question de réglementation.
Ceux qui savent peuvent m'aider bien entendu :lol:

Ce que tu dis sur les piétons n'engage que toi et je ne vois pas trop comment tu pourrais en être sûr. Quand on est sur les pistes toute la journée c'est sûr qu'on ne voit pas de piétons et c'est normal, ils n'ont rien à faire sur des pistes de ski. Mais je pense qu'il y en a beaucoup plus qu'on ne le croit même si je n'ai pas de stats là-dessus (par exemple en faisant un peu attention, on voit régulièrement des piétons dans le DMC et même dans Marmottes 1 pour ne parler que de l'Alpe).
Maintenant je ne pense pas que la SATA balise de plus en plus d'itinéraires piétons pour faire joli. Et dans le fond je trouve que diversifier les activités proposées en station est un bon moyen d'attirer une clientèle totalement réfractaire au ski, car oui, tous les vacanciers d'hiver ne font pas de ski.



Voir le messageantidote, le 23 04 2009, 19:53, dit :

Merci Benj. Ca fait plaisir de lire des reportages réalisés par une personne qui connaît vraiment la station. On lit ton reportage comme un roman !

Petite suggestion insérer des infos sur la rénovation de 2007 que tu évoques. J'imagine, en outre, que les sièges ne sont pas d'origine, non ?

Pour la fréquentation, outre l'enneigement assez aléatoire des pistes desservies (Petite sure; exposition et absence de neige de culture), il est vrai que ce TSF pourrait avoir un rôle plus important d'accès au domaine (skieurs journée), si des places de stationnement étaient prévu en G1.

Merci pour ton commentaire antidote, ça fait plaisir :)
Concernant la rénovation de 2007 je n'en sais pas plus. C'est plus un vague souvenir qu'autre chose. Ceci dit si quelqu'un en sait plus, faites signe ;)
Je me suis posé la question des sièges moi aussi et je voulais retrouver le post sur les sièges goutte d'eau avant de m'avancer. A vue de nez je pense aussi qu'ils ne sont pas d'origine mais je préfère vérifier l'info avant de l'ajouter au reportage.
Il serait difficile de créer des places de stationnement pour le ski journée à cet endroit. D'une part G1 est entourée d'immeuble et d'autre part, la pente en aval de G1 ne faiblit pas, au contraire même, et ça obligerait de faire des terrassements très couteux (et inutiles en définitive puisqu'il y a déjà Bergers et Rif Nel pour ça).
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   Lolo42 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 4 789
  • Inscrit(e) : 19-septembre 07

Posté 23 avril 2009 - 21:35

Très joli reportage, à la fois esthétique et intéressant sur le fond de par son texte bien construit.
A titre personnel j'aime beaucoup la petite gare de départ rétro avec l'inscription "La Grande Sûre".

Ce message a été modifié par lolo42 - 23 avril 2009 - 21:36 .

- Laurent -

www.remontees-mecaniques.net
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   benj 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 3 005
  • Inscrit(e) : 27-octobre 05

Posté 23 avril 2009 - 22:07

Merci lolo42 :lol:

Je viens de relire le sujet sur les sièges Goutte d'eau : http://www.remontees-mecaniques.net/forums...?showtopic=434
Les premiers sièges de ce type sont semble-t-il apparus en 1973 à Val Cenis.
Ils ne sont donc pas d'origine sur la Grande Sûre. Reste à savoir de quand date la rénovation.
(reportage mis à jour)


Edit : mauvais lien

Ce message a été modifié par benj - 23 avril 2009 - 22:15 .

0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   Juli_1 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 054
  • Inscrit(e) : 14-janvier 08

Posté 23 avril 2009 - 22:10

Merci pour ce reportage...

Concernant la rénovation c'était une remise aux normes de la mécanique et des armoires avec suppression du frein de poulie à bande remplacer par un frein de poulie de conception récente, le moteur électrique a été changé, mise en place d'un disque à inertie faisant office de disque pour le frein de service.

Le chalet de commande est aussi tout neuf (on s'en s'aurait douté...)avec des armoires toutes neuves, l'ancien bout de cabanne était situé à côté du P1.
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   Geofrider 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 8 260
  • Inscrit(e) : 01-août 05

Posté 24 avril 2009 - 08:50

Merci pour ce beau reportage :lol:
Vive la neige et la montagne
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   benj 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 3 005
  • Inscrit(e) : 27-octobre 05

Posté 24 avril 2009 - 09:14

Voir le messageJu2A, le 23 04 2009, 22:10, dit :

Merci pour ce reportage...

Concernant la rénovation c'était une remise aux normes de la mécanique et des armoires avec suppression du frein de poulie à bande remplacer par un frein de poulie de conception récente, le moteur électrique a été changé, mise en place d'un disque à inertie faisant office de disque pour le frein de service.

Le chalet de commande est aussi tout neuf (on s'en s'aurait douté...)avec des armoires toutes neuves, l'ancien bout de cabanne était situé à côté du P1.

Merci Ju2A pour ces informations précises que j'intègre de suite au reportage.


Voir le messageGeofrider, le 24 04 2009, 08:50, dit :

Merci pour ce beau reportage :lol:

Mais de rien.
C'est vraiment un plaisir pour moi de me plonger dans l'histoire de l'Alpe et de la partager avec vous dans mes reportages.
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   Thibaut 

  • TCD8 du Lys
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 634
  • Inscrit(e) : 28-septembre 08

Posté 24 avril 2009 - 18:24

Merci Benj pour ce beau reportage. :lol:
0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   maz69 

  • TK du Mont-Cenis
  • Groupe : Membres
  • Messages : 33
  • Inscrit(e) : 14-avril 09

Posté 24 avril 2009 - 20:23

tres beau reportage benj merci

surtout un reportage sur l'alpe d'huez
0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   jfd_ 

  • FUN de la Grande Rochette
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 826
  • Inscrit(e) : 30-août 07

Posté 24 avril 2009 - 20:49

C'est curieux mais la poulie amont me rappelle furieusement du :) et non pas du :lol: 'comme le TSF2 du Chazelet de 1964 par exemple.
Envie d'appréhender l'entrainement cycle? Visitez le site VO2 Cycling ( http://www.vo2cycling.fr )
0

#16 L'utilisateur est hors-ligne   benj 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 3 005
  • Inscrit(e) : 27-octobre 05

Posté 24 avril 2009 - 22:44

Voir le messagejfd_, le 24 04 2009, 20:49, dit :

C'est curieux mais la poulie amont me rappelle furieusement du :) et non pas du :lol: 'comme le TSF2 du Chazelet de 1964 par exemple.

Là on sort de mon domaine de compétence mais ça pourrait être tout à fait possible.
A cette époque, l'histoire de ces 2 sociétés était mêlée.
0

#17 L'utilisateur est hors-ligne   benj 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 3 005
  • Inscrit(e) : 27-octobre 05

Posté 26 avril 2009 - 18:23

J'ajoute au reportage deux photos vintages extraites de la revue Le Ski datée du 15 décembre 1949 :

Vue sur le Signal en 1949 : à gauche le TKD de la Petite Sûre et à droite le TKE du Signal
Image IPB
source : revue Le Ski du 15 décembre 1949

Le téléski de la Petite Sûre en 1949 : un pylône et un skieur en ligne
Image IPB
source : revue Le Ski du 15 décembre 1949
0

#18 L'utilisateur est hors-ligne   antidote 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 205
  • Inscrit(e) : 02-mai 08

Posté 27 avril 2009 - 20:44

Impressionnante longueur de la suspente... ! Et superbe vue de l'Alpe, quand on connaît aujourd'hui, on reste médusé sur la transfomation du signal. Décidément, sans trop de nostalgie car je suis le premier à prendre les remontées, vivement qu'ils nettoient un peu cette colline de sa forêt de pylones.

En connaissant un peu mieux l'histoire de la station, on comprend les enjeux de son aménagement, encore aujourd'hui...

Ce message a été modifié par antidote - 27 avril 2009 - 20:46 .

0

#19 L'utilisateur est hors-ligne   benj 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 3 005
  • Inscrit(e) : 27-octobre 05

Posté 27 avril 2009 - 21:29

Merci à tous pour ces premiers commentaires, je candidate de ce pas mon reportage à la BDD.
0

#20 L'utilisateur est hors-ligne   maz69 

  • TK du Mont-Cenis
  • Groupe : Membres
  • Messages : 33
  • Inscrit(e) : 14-avril 09

Posté 28 avril 2009 - 05:11

c'est fou quand même le changement.tu nous le dit pas et impossible a reconnaitre par contre si tu as d'autre photo de l'alpe a l'ancien temps je suis preneur merci d'avance

Ce message a été modifié par maz69 - 28 avril 2009 - 05:14 .

0

  • 3 Pages +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)