Forums Remontées Mécaniques: Les différentes pinces débrayables Poma - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Les différentes pinces débrayables Poma Résumé V2

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Thomas 

  • -.-
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 8 213
  • Inscrit(e) : 05-décembre 04

Posté 14 janvier 2006 - 13:52

Bonjour, voici un récapitulatif des différentes pinces débrayables :D.

Poma réalise des remontées mécaniques débrayables depuis le début des années 60. Depuis cette date, les pinces Poma n'ont cessé d'évoluer. Bien entendu, les pinces ont évolués également en fonction de la réglementation en vigueur.
Je vous parlerais principalement des pinces utilisées en France (à l'étranger, des règlementations différentes peuvent imposer quelques différences avec les pinces connues en France).
L'attache débrayable est l'organe qui lie le véhicule au câble.

Les premières remontées débrayables :D furent des télécabines, télécabines 4 places pour être plus précis.

Les pinces débrayables sont des organes de haute sécurité, en effet, il en dépend la vie des personnes transportées.
Je vais décrire les pinces des plus anciennes aux plus récentes, donc classiquement de la pince S à la pince OmegaT.

Tout d'abord, il faut préciser que toutes les attaches débrayables ont été déclinées en version mono pince et double pince, les doubles pinces équipant les télécabines, et les simples, les télésièges uniquement sauf depuis quelques années (5 ans environ) ou les simples pinces sont également utilisées, sauf exceptions sur les télécabines.

Voici une liste des pinces sur lesquelles je m'attarderais :
  • Les pinces S
  • Les pinces T et TA
  • Les pinces TB
  • Les pinces Omega T
<span style='font-size:14pt;line-height:100%'>1/ La pince S</span>
La pince S est la première pince que Poma à développé.
Elle équipe encore une cinquantaine d'installations en France (et de nombreuses à l'étranger également)
Sa première version était une atache débrayable à double pince S.
Deux pince identiques sont reliées par une traverse qui sert également de fixation avec la suspente du véhicule.
Voici une photo d'une pince S :
Image IPB
(Photo de Guillaume)
La pince S est une pince à ressorts. 2 ressorts par pince donnent la puissance de serrage nécessaire de la pince.
Image IPB
Les deux pinces possèdent à leurs extrémités deux aiguilles, métalliques ou en matière plastique. Les deux mors des pinces sont reliées par une pièce en matière souple.

En position embrayée sur le câble, les ressorts appuyent sur les buttées au fond de la pince (côté droit sur la photo ci-dessus) et agissent de l'autre côté sur le poussoir qui appuie sur le mors mobile (à gauche de la pince dans la vue ci-dessus). La pince est alors bloquée serrée sur le câble.

Pour le desserrage des pinces :
le desserrage des deux pinces est indépendant et effectué les uns à la suite des autres ce qui peut sembler logique.
Le levier de la pince est poussé vers le haut sur les rampes de débrayage (a) à l'entrée des gares.
Image IPB
Ceci entraîne la compression des ressorts. le mors est ensuite poussé vers le haut par un rail de relevage (:D. cette opération écarte le mors du câble. Le mors mobile se met ensuite en butée.
lors de son déplacement dans le ralentisseur, la pince est progressivement écartée du câble.
Lorsque le rail de débrayage relâche le levier, les ressorts refont pression sur le poussoir et ce dernier vérouille le mors mobile en position "pince ouverte"

Autrement dit, en gare, les pinces S restent ouvertes.

Pour le resserage des pinces : la rampe d'embrayage repousse le levier vers le haut : le poussoir 14 recule donc.
Le mors mobile de la pince retombe sur le câble par gravité mais par sécurité, un rail est présent pour r'abaisser le mors sur le câble.
la pince est ammenée à la bonne position par rapport au câble
le levier de la pince se rabaisse ensuite pour serrer le câble.

Nota : La pince S s'est déclinée en deux versions :
  • La version attache à double pince S
  • La version qui équipa quelques télésièges débrayables 2 et 3 places, à savoir une attache ne possedant qu'une seule pince S, mais au vu des difficultés de fixation de la suspente des sièges, le levier a été dirigé vers le haut.
    Une autre version levier en bas équipa également quelques télésièges débrayables.
    Voici une photo de l'attache à simple pince S :
    Image IPB
Voici enfin, une photo d'une double pince S en ligne :
Image IPB

Voici un lanceur capable d'accepter une attache à simple pince S :
Image IPB

<span style='font-size:14pt;line-height:100%'>1/ La pince T/TA</span>
La pince T/TA est la pince qui a suivi l'attache à pince S.

L'effort de serrage de cette nouvelle pince est directement transmis des ressorts au mors qui serre le câble. Il n'y a plus de pièces intermédiaires.
La pince TA se distingue de la pince T par la forme du mors fixe notamment.
Les ressorts sont pour les pinces T/TA disposés à la verticale le long de la suspente du siège. le levier est dirigé vers le haut.
entre la pince T et la TA, la direction d'enroulement des ressorts a été inversée.
Voici une photo d'une pince T :
Image IPB
(Merci à Lacpse pour la photo).
On remarque que les deux aiguilles ne sont pas de la même dimension. (Sur la photo ci-dessus, elle est légèrement abîmée).
L'aiguille est plus longue du côté avant de la pince dans le sens de la marche que du côté arrière. Les aiguilles sont soit en matière platique soit en acier.
Pour le cas d'une aiguille en acier, un débatement de 5° maximum est possible vers le haut seulement (pour le passage sous les compression avec une inversion de la courbure du câble rapide).

La pince possède deux ressorts les uns dans les autres pour augmenter la puissance de serrage du mors sur le câble.

Lors du débrayage, la came de débrayage va venir faire pression sur le galet du levier pour ainsi libérer le câble de la pince.
Image IPB
(Photo de Guillaume)
Les aiguilles sont absentes, de plus, sur cette pince de démonstration, les ressorts ont été allégés (et il n'en reste qu'un seul contre deux en pratique)

Pour les pinces T et TA, les ressorts mesurent aproximativement 400mm (le ressort intérieur étant plus long que le ressort exterieur).
Le débatement du levier est d'environ 150mm.
Ce système impose une refermeture de la pince en gare, une fois que le câble est débrayé.

Avec la pince T/TA sont apparus les lenceurs à pneus, car auparavent sauf exeption, les lanceurs des télécabines à pince S accéléraient les véhicules grâce à la gravité.

<span style='font-size:14pt;line-height:100%'>1/ La pince TB</span>
La pince TB est une pince utilisée depuis environ 1985 sur les télésièges débrayables :D
Elle équipe la majorité des télésiège débrayables de types Alpha Evolutifs, et toutes les gares de débrayable avant les gares OmegaT et les Satellit.
Elle équipe de plus les télécabines 4 places ou le nombre de pinces utilisées par attaches est passé de 2 pour les pinces S à 1 pour les pinces TB.

Les pinces TB sont globalement très très ressemblantes aux pinces T/TA.
Il existe 3 modèles de pinces TB :
TB40, TB41 et TB50.
La pince TB se distingue par :
un chassis, des gallets de roulement, un mors fixe lié au chassis, un mors mobile, un galet sur lequel agit la came d'embrayage (ou de débrayage)
deux ressorts les uns dans les autres, comme les pinces T/TA, deux aiguilles de même longueur et enfin une platine de roulement pour les pneus.

Le principe de base de la pince est le même que la T/TA:
Voici une photo de l'extrémité du levier avec le galet sur lequel la came d'embrayage/débrayage va faire appui :
Image IPB
On remarque également l'enroulement des ressorts. (Photo de Guillaume)

Les principales différences entre les TB40, 41 et 50 sont des différences dans les cotes de la pinces (diamètre d'usinage des mors, de serrage mini, maxi, cotes de référence des ressorts ...)
A noter que pour info, le TSD6 du Tour à Avoriaz, le premier TSD6 :D est équipé de pinces TB41.

Voici une photo d'ensemble d'une pince TB50 déposée au sol pour maintenance, avec les différents organes.

Image IPB

le débatement du levier de la pince est également d'environ 150mm.
Pour ce qui est de la liaison avec la suspente du siège, la liaison pivot que cela crée est ammortie par des rondelles de frottement (à partir de 1987).

A partir de 1989-1990 le mors mobile de la pince TB à une forme dite avec "moustaches" (voir photos).

Image IPB
Une pince TB sur le câble (TSD4 du Grand Jeu à Aussois)

<span style='font-size:14pt;line-height:100%'>1/ La double pince TB</span>

La double pince TB équipe uniquement des télécabines, de 6 à 12 places.
Les doubles pinces TB sont composées de deux simples pinces TB classiques reliées par une traverse qui sert également de fixation avec la suepente du véhicule. Les deux mors fixes sont relies par une liaison souple.
Les doubles TB se déclinent elles aussi en plusieurs modèles :
TB40, TB41, TB50 et TBS50.
Il n'y a pas grand chose d'autre à redir sur cette double TB.

juste que la double TBS 50 possède en tout 8 ressorts : 4 par pince : les ressorts sont pour ce modèle de pince disposés les uns dans les autres puis les uns au dessus des autres : voir croquis ci-dessous :
Image IPB

Voici une photo de pince TBS50 (Télécabine d'Orelle)
Image IPB

et une photo de TB41 (TC12 de la Patinoire à la Clusaz) :
Image IPB

<span style='font-size:14pt;line-height:100%'>1/ La pince Omega T</span>
La pince Omega T est la pince qui est utilisée depuis la saison 96/97 et jusqu'a maintenant sur les installations disposant de gares Omega T et Satellit (quelques rares exeptions de présence de pinces Omega T sur d'autres modèles de gares plus anciens)

La pince Omega T est utilisée sur les télésièges débrayables, sur les télécabines, sur les funitels.
Voici une photo d'une pince Omega T (sur un télésiège débrayable)
Image IPB

Voici le détail d'une pince Omega T :
Image IPB
La pince se compose des éléments principaux suivants :
-- un mors fixe ,
-- un mors mobile articulé sur le mors fixe et équipé d?un galet pour le
débrayage,
-- deux ressorts à boudin , placés de part et d?autre du mors fixe et en appui sur
celui--ci, qui agissent directement sur le levier du mors mobile,
-- un axe de liaison avec la suspente du véhicule , lié au mors fixe et
portant le galet latéral ,
-- deux galets de roulement , pour le cheminement dans les gares,
-- un galet latéral , pour la stabilisation dans les gares,
-- une traverse , solidaire du mors fixe, pour l?entraînement de la pince par les
pneumatiques des gares,
-- deux aiguilles souples

En cas de perte de galet, la pince peut circuler et fonctionner en gare, grâce à
des éléments qui assurent une redondance : des bossages et une collerette sur le galet de stabilisation de la pince à l'arrière ce celle-ci :
Image IPB

Les pinces OmegaT developpe une puissance de serrage importante pour un effort de manoeuvre modeste (200mm environ).
Il faut appuyer environ 450-500 kg pour ouvrir une pince Omega T, soit le double d'une pince de type TB.

Les pinces peuvent subir un givrage très intense, mais pa leur conception avec les ressorts apparents, le givre doit casser lors de la manoeuvre de la pince en gare.

Voici les pinces Omega T du funitel du Grand Fond à Val Thorens :
Image IPB

Ces pinces se déclinent en 3 version :
Les pinces Omega T
les Omega T L (comme Light) et les Omega T M (Medium je suppose)
Mis à part quelques petits détails de conception, la différence principale entre ces pinces est dans la raideur des ressorts.

Tout comme ses prédecesseurs, cette pince se décline également en double pince et en simple pince.
Le nombre de télécabine à double OmegaT étant très limité.
Et voici une photo d'une double Omega T :
Image IPB
(Photo Poma)

et une vue avec détail de l'Omega T
Image IPB
(Poma)

Cette pince Omega T sera progressivement remplacée par la pince "Multigrip" développée en collaboration avec :) :
Image IPB
(Photo de Flanby)

Voila pour ce résumé sur les différentes pinces de débrayables Poma

:D
n'hésitez pas à poster vos commentaires.

Thomas
Working together keeps our ropeways in motion
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Geofrider 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 8 260
  • Inscrit(e) : 01-août 05

Posté 14 janvier 2006 - 16:16

Merci Thaomas

Superbe dossier sur le pinces débrayables de :) :D

Pour info il me semble que la dernière TC8 à être équipée de double pinces OMEGA T est la TC en 2 tronçons du Pas du Lac à Mottaret
Vive la neige et la montagne
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Thomas 

  • -.-
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 8 213
  • Inscrit(e) : 05-décembre 04

Posté 14 janvier 2006 - 16:24

il me semble aussi (d'ailleur, c'est une des questions du quizz :) )
Working together keeps our ropeways in motion
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Satellit 

  • DMC du Pontillas
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 181
  • Inscrit(e) : 30-avril 05

Posté 14 janvier 2006 - 16:25

Merci pour cet éclairage Thomas ! :D

Sais-tu à quelle installation appartient la double pince OmégaT sur la photo de Poma, stp ? :D

Tu as eu où les plans de coupe et vues des pinces ? chez :) ? :D
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Thomas 

  • -.-
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 8 213
  • Inscrit(e) : 05-décembre 04

Posté 14 janvier 2006 - 16:31

Satellit, le 14-01-2006 - 15:25, dit :

Sais-tu à quelle installation appartient la double pince OmégaT sur la photo de Poma, stp ? :D

Absolument pas :)
et je pense qu'il est pas trop possible de savoir ..
une des 4 TC16 Poma, ou alors les rares TC8 a être équipées de 2 pinces Omega T et j'ai bien l'impression que Pas du Lac est la seule !)
bon, on pourrait en élimliner avec le sens de montée ... il semblerait que ça soit montée à droite ...
Working together keeps our ropeways in motion
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Lorettain 

  • TK Hörnli
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 88
  • Inscrit(e) : 18-octobre 05

Posté 14 janvier 2006 - 16:55

Excellent article Thomas, et très bien illustré en plus. :)

Sais-tu en quelle année ils sont passé de la pince S à la pince T, pour compléter ce petit récapitulatif ?

Pince S : 1962 à x
Pince T : x @ 1984
Pince TB : 1985 @ 1996
Pince Omega T : 1997 @ 2005

J'aimerais bien savoir les raisons principales qui poussent les compagnies de RM à prendre la décision de développer une nouvelle pince.
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Geofrider 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 8 260
  • Inscrit(e) : 01-août 05

Posté 14 janvier 2006 - 16:56

Ca pourrait bien étre justement la TC du Pas du lac car elle est avec montée à droite et c'est la première TC8 (construction en 1997) avec les cabines Espace 8 et équipée de la double pince Omega T (source:http://www.ski-3vallees.net/meribel/remontees/pasdulac.htm)

Ce message a été modifié par Geofrider - 14 janvier 2006 - 16:57 .

Vive la neige et la montagne
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   Satellit 

  • DMC du Pontillas
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 181
  • Inscrit(e) : 30-avril 05

Posté 14 janvier 2006 - 17:06

Oki merci ! :D
On a construit une TC8 avec double pince OmégaT ??? :D Eh bé ! TC16 encore je veux bien mais TC8 ... :)
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   Geofrider 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 8 260
  • Inscrit(e) : 01-août 05

Posté 14 janvier 2006 - 17:15

Lorettain, le 14-01-2006 - 15:55, dit :

J'aimerais bien savoir les raisons principales qui poussent les compagnies de RM à prendre la décision de développer une nouvelle pince.


Dans un premier temps la règlementation qui est très sévere sur les pinces débrayables

Deuxièmement une entreprise ne dois pas rester sur ses acquis sinon elle risque de se faire dépasser par la concurrence et de couler,elle se doit de rechercher et proposer toujours des produits nouveaux, c'est ce qu'on appelle l'innovation technique.


Citation

Satellit Ecrit le 14-01-2006 - 16:06
On a construit une TC8 avec double pince OmégaT ??? Eh bé ! TC16 encore je veux bien mais TC8 ...


Comme c'est apparement la 1ere TC à avoir utlisé la pince OMEGA T peut être qu'ils l'ont un peu utilisé comme un labo pour savoir s'il fallait une ou deux pinces pour une TC8

Ce message a été modifié par Geofrider - 14 janvier 2006 - 17:17 .

Vive la neige et la montagne
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   Thomas 

  • -.-
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 8 213
  • Inscrit(e) : 05-décembre 04

Posté 14 janvier 2006 - 18:14

Tu sais, Satellit, la reglementation à bien changée, car avant les TC4 placés étaient équipées de doubles pinces ...

La TC de Pas du Lac possède une structure de type OmegaT pour les gares et si on regarde bien, il n'y en a pas énormément des télécabines avec des gares Omega T ..
les doubles pinces sur une TC8, ben, que dire, ça fait des grosses pinces :
Image IPB
Voir ici : http://www.ski-3vall...es/pasdulac.htm pour la page sur cette TC
Il est vrai que la pince Omega T est plus volumineuse que les autres pinces ..
distance entre les deux extrémité des aifuilles, 100cm en hauteur de la pince tout comprise, un peu plus de 50cm (cote de référence de 503mm)
Donc une pince assez volumineuse .. donc une double pince carément imposante ...

Il est vrai que Poma à changé à plusieur reprises e pinces, c'est le cas pour doppel bien que doppel ait toujours utilisé en france une pince qui se base sur le même principe. bon, elle a eu quelques modifications, mais pas radicales comme le passage de la TB à l'Omega T, ou pire de la pince S à la pince T ...
A Mon avis, la puissance de serrage de la pince S est éridicule" comparé aux autres pinces, d'ou l'utilisation de 2 pinces, même sur des TC4 ..
Working together keeps our ropeways in motion
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   Satellit 

  • DMC du Pontillas
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 181
  • Inscrit(e) : 30-avril 05

Posté 14 janvier 2006 - 18:30

C'est sur qu'il y a eu bcp de changements, mais ce n'est que l'aspect qui change, c'est le même principe de base qui est développé ... :D

Je ne connaissais pas cette TC, mais une gare OmégaT pour une TC, c'est merveilleux :)
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   KoUiToU 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 117
  • Inscrit(e) : 14-mai 05

Posté 14 janvier 2006 - 18:50

merci Thomas :)

Pour cette fameuse tc8, je l'ai pris cet été, mais je ne me souviens plus très bien, mais il me semble que la mécanique est visible dans le bâtiments de la gare aval.
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   Vincentn 

  • TSD6 de l'Eau d'Olle
  • Groupe : Membres
  • Messages : 333
  • Inscrit(e) : 04-mai 05

Posté 15 janvier 2006 - 02:34

On trouve la Double pince omega T sur :

TC8 de Pas du Lac à Mottaret
TC8 de la Vizelle à Courchevel
TC16 des Pelerins aux Angles
TC16 de la Ruelle à Hauteluce
TC16 de Ax Bonascres à Ax les thermes
TC16 de Fernuy à la Clusaz
0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   Geofrider 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 8 260
  • Inscrit(e) : 01-août 05

Posté 15 janvier 2006 - 22:13

Vincentn, le 15-01-2006 - 01:34, dit :

On trouve la Double pince omega T sur :


TC8 de la Vizelle à Courchevel

LA TC de la vizelle n'est pas équipé de pinces Omega T mais des pinces de type TB :)

Image IPB
Vive la neige et la montagne
0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   Thomas 

  • -.-
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 8 213
  • Inscrit(e) : 05-décembre 04

Posté 19 janvier 2006 - 17:04

Bonjour,

une petite mise à jour de ce post. Lors de son périple à Serre Chevalier, Guillaume nous as fait une belle petite vidéo ... il s'agit d'un test de fonctionnement de pince S ... une vidéo qui dure 19 secondes.
3 Mo ..

Vous pouvez la télécharger en cliquant ici

Merci de ne pas diffuser cette vidéo sur le net sans son autorisation.

:)
Working together keeps our ropeways in motion
0

#16 L'utilisateur est hors-ligne   fufu 

  • FUN des Marmottes III
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 595
  • Inscrit(e) : 21-septembre 05

Posté 20 janvier 2006 - 20:30

Bon, reprenons, il y a quelque chose que je ne pige pas, là...

Le mort mobile n'est donc pas en liaison permanente avec le ressort ?
Et sur la video (la pince est à l'envers, sur le banc), lorsque elle est en position debrayée, le ressort "Tombe" (Donc il est juste poussé par le ressort en position embrayée, et ce même ressort ne l'entraine pas avec lui au debrayage...).

En debrayage pas de soucis. Mais à l'embrayage, qu'est ce qui provoque l'ouverture du mort pour que le cable puisse s'y engager ? Vu la vidéo, rien ne lo'uvre, puisque il est libre...

J'espère que je me fait comprendre :)
Moi qui croyais bien connaître cette pince S :D

Ce message a été modifié par fufu - 23 janvier 2006 - 20:26 .

0

#17 L'utilisateur est hors-ligne   Thomas 

  • -.-
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 8 213
  • Inscrit(e) : 05-décembre 04

Posté 23 janvier 2006 - 14:31

Lors de l'embrayage, il y a un rail annexe aui va appuyer sur le mors mobile pour ouvrir la pince :
cf ce schéma :
Image IPB

le "rail" est indiqué par la légende ( b ).

Sinon, en effet, la pince ne pourait pas s'ouvrir naturellement.

Edit : le ( b ) s'était transformé en smiley ...

Ce message a été modifié par Thomas - 24 janvier 2006 - 19:04 .

Working together keeps our ropeways in motion
0

#18 L'utilisateur est hors-ligne   fufu 

  • FUN des Marmottes III
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 595
  • Inscrit(e) : 21-septembre 05

Posté 23 janvier 2006 - 22:40

Nickel, merci Thomas, je pouvais toujours chercher :angry:
0

#19 L'utilisateur est hors-ligne   dj_jean_jean 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 5 331
  • Inscrit(e) : 29-janvier 06

Posté 24 mars 2006 - 01:20

Pourquoi :D n'a pas développé des pinces sans ce système de rail pour le mors mobile
reportages prévus :
- Valloire : TKD Chateau ripaille, TKD Sea, TKD Verneys, TC8 Crêt de la Brive (Refonte)
- Courchevel : TKD Pyramide 1 & 2
0

#20 L'utilisateur est hors-ligne   Thomas 

  • -.-
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 8 213
  • Inscrit(e) : 05-décembre 04

Posté 24 mars 2006 - 09:01

Parce que Poma à développé d'autres pinces plus faciles d'utilisation et de maintenance : les pinces T.
Working together keeps our ropeways in motion
0

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)