Forums Remontées Mécaniques: TCD16 de la Ruelle - Hauteluce (Evasion Mont Blanc) - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

TCD16 de la Ruelle - Hauteluce (Evasion Mont Blanc) Poma - 2000

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Rodo_Af 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 21 417
  • Inscrit(e) : 17-octobre 06

Posté 13 janvier 2007 - 03:00

Image IPB

^^^^Cliquez sur l'image pour voir le reportage^^^^


Image IPB


---------------------------------------------------


Hauteluce, village à 1150 m d'altitude, situé au coeur du Beaufortin. Donne accès à deux domaines de ski celui des saisie et celui d'Hauteluce- Les contamines Montjoie.


Pour plus d'info : http://www.secmh.fr

Je vous présente la TCD16 Ruelle, qui part du quartier Belleville sur la commune d?Hauteluce en Savoie. Elle est l?unique point de départ depuis le secteur Hauteluce et permet d'accéder aux rm de ce secteur ; ainsi qu?à la piste rouge « Belleville » qui redescend à cette TCD. Ouverte en 2000, elle a remplacé sur le même tracer un vieux TSF2.

Caractéristiques techniques :

- Constructeur : :Poma:
- Année de construction : 2000
- Saison d'exploitation : Hiver/ Eté
- Type de Gare : Satellit
- Altitude aval : 1225 m
- Altitude amont : 1600 m
- Dénivelée : 375 m
- Longueur : 1160 m
- Débit : 1200 p/h
- Vitesse d'exploitation : 4,3 m/s
- Temps de la montée : 4 mn 30 s
- Puissance du moteur principal : 305 kW
- Station motrice : Amont
- Station tension : Aval
- Nombre de véhicules : 14
- Nombre de pylônes : 10
- Type de Véhicules : 16 Places
- Charge maximum : 1280 kg
- Type de pinces : Omega T
- Sens de la montée : Droite
- Largeur de voie : 5,7 m
- Diamètre du câble porteur : 51 mm
- Pente moyenne de la ligne : 31 %
- Pente maximale de la ligne : 53 %

La gare aval :

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

La ligne :

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

L'arrivée et la gare amont :

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

La cabine :

Image IPB

Image IPB

Image IPB

L'armoire de contrôle en gare amont (gare motrice) :

Image IPB

Nacelle de service :

Image IPB

Image IPB
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   fufu 

  • FUN des Marmottes III
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 596
  • Inscrit(e) : 21-septembre 05

Posté 13 janvier 2007 - 08:29

Il y a peu de cabines pour une telle longueur... Il n'y a qu'un seul voire aucun véhicule en gare ?

Citation

Le véhicule de secours :

La nacelle de service, plutôt :huh:

J'aime bien le coup de klaxon pour les portes :huh:
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Yann83 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 194
  • Inscrit(e) : 31-octobre 05

Posté 13 janvier 2007 - 08:45

Joli RM :huh:

Une question tu as marqué:
Nombre de pylônes : 19

Es-tu sur parceque quand tu regardes la 16e photo tu vois le n°8 sur le pylône avec la gare amont juste derrière. Ce ne serait pas 10 plutôt ? :huh: :)
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Sébastien 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 181
  • Inscrit(e) : 07-janvier 05

Posté 13 janvier 2007 - 09:39

Il y a Hauteluce - les Saisies, et il y a Hauteluce - les Contamines.
Quoi qu'il en soit, Hauteluce est en Savoie.
Certes, Hauteluce (coté Joly) appartient à l'exploitant des Contamines, la SECM.

Je pose quand même la question avant d'agir, ne devrons nous pas mettre tous les reportages d'Hauteluce en Savoie ???? (c'est plus logique)

Merci pour ce reportage ; une remontée qui a été construite pour être le moins cher possible !
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   evasion ski 

  • TCD8 du Lys
  • Groupe : Membres
  • Messages : 643
  • Inscrit(e) : 10-juillet 06

Posté 13 janvier 2007 - 11:14

Merci du reportage, ces cabines 16 places sont très jolies, dommage qu'elle soit un peu en voie de disparition... mais pour une TC de 2000, elle ne tourne pas très vite, 4,3 m/s, c'est à peine pas vite que la TCD4 de la gorge! D'ailleurs, le débit s'en fait ressentir: 1200 p/h!
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Rodo_Af 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 21 417
  • Inscrit(e) : 17-octobre 06

Posté 13 janvier 2007 - 11:15

Je me pose exactement la même question que LACPSE. :huh:

Je pensais qu'il vallait mieux trier l'ensemble des rm du domaine de ski Contamines Montjoie-Hauteluce de la même maniére.

Hier soir j'ai hésité pour savoir où poster cette rm.

En fait, le mieux serait surrement de respecter la géographie administrative : donc poster le secteur Hauteluce sur la Savoie et les secteurs contamines en Haute Savoie, sachant que tous les reportages seront réunis dans la BDD où le classement s'effectue par domaine de ski.

Pour les autres questions : les sources techniques sont soit une observation , soit issue de la doc, :huh: donc j'espére trés fiable.
Mais il peut y avoir des erreurs dans la chronologie des photos ou des erreurs de frappes.

Il y a vraiment peu de Cabines en effet sur la ligne.....

J'ai fais les corrections sur le reportage, et afin de classer celui-ci en Savoie (73), je vais modifier l'introduction pour la consacré à hauteluce.....

Ce message a été modifié par rodo_af - 13 janvier 2007 - 11:19 .

0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   dj_jean_jean 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 5 335
  • Inscrit(e) : 29-janvier 06

Posté 13 janvier 2007 - 13:28

étrange d'avoir mis 2 groupes de sécurité
Image IPB
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   Thomas 

  • -.-
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 8 213
  • Inscrit(e) : 05-décembre 04

Posté 13 janvier 2007 - 13:57

un nombre certain de remontées mécaniques ont deux groupes de sécurité. en fait tout est doublé ...
par exemple sur le TSD4 de Saint Martin II les capteurs de déraillement sont en double sur tous les pylônes, il y a deux lignes de sécu distinctes ...
Working together keeps our ropeways in motion
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   Valmo* 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 528
  • Inscrit(e) : 26-juin 06

Posté 13 janvier 2007 - 14:03

merci beaucoup rodo_af :)
très beau reportage !!!!!! :huh: :huh:
Valmorel , plus belle station des alpes...
___________________________________________
www.skigranddomaine.net
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   Thomas 

  • -.-
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 8 213
  • Inscrit(e) : 05-décembre 04

Posté 11 avril 2007 - 21:45

Bonjour, voici un reportage sur la télécabine 16 places de la Ruelle à Hauteluce
Image IPB

Hauteluce est un petite station savoyarde dont le domaine est relié à celui des Contamines Montjoie. Par conséquent, le domaine d?Hauteluce fait partie du domaine Evasion Mont Blanc. Hauteluce est situé au fond d?une vallée au pied du lac artificiel EDF de la Girotte. D?ailleurs, la centrale hydroélectrique est située à Hauteluce et un téléphérique permet de rejoindre le barrage. Hauteluce ne dispose que de très peu de lits touristiques.
Une chaîne de deux remontées mécaniques permet de basculer sur les Contamines et donc en Haute Savoie par l?intermédiaire du col du Joly : une télécabine 16 places, la Ruelle et un télésiège débrayable 4 places, le Col du Joly.

La télécabine 16 places de la Ruelle remplace un télésiège à pince fixe biplace qui avait un tracé légèrement différent. En effet, le TSF2 montait environ 200 mètres plus haut que la gare aval de la télécabine 16 places.
Il est à noter que le télésiège débrayable 4 places du col du Joly remplace également un télésiège biplace, mais sur un tracé plus long. En effet, la gare aval du TSF2 était située plus en amont par rapport à l?actuelle gare. Le passage entre les deux télésièges biplaces était pénible, il fallait pousser car les deux gares des deux TSF2 étaient à la même altitude mais à 200 mètres de distance.

La télécabine de la Ruelle ne dessert qu'une piste rouge, Belleville, enneigées artificiellement et permettant le retour sur Hauteluce. Cette télécabine est un ascenseur vers le domaine d?altitude ce qui fait qu?elle est très peu fréquentée en milieu de journée.

Sa situation sur le plan des pistes de Hauteluce :
Image IPB

Voici les principales caractéristiques techniques de l?installation :
Administratif :
  • Station : Hauteluce
  • Type d'installation : Télécabine 16 places
  • Exploitant : SECMH
  • Année de mise en service : 2000
  • Constructeur : Pomagalski
  • Maître d'Oeuvre : MDP
  • Maître d'Ouvrage : SECMH
Géographie :
  • Altitude du quai de la gare aval : 1240 mètres
  • Altitude du quai de la gare amont : 1615 mètres
  • Dénivelée : 375 mètres
  • Longueur horizontale : 1160 mètres
  • Longueur suivant la ligne : 1224 mètres
  • Pente maximale : 53%
  • Pente moyenne : 31%
  • Largeur de voie : 5m70
Technique :
  • Débit à terme : 1200 personnes par heure
  • Débit actuel : 1200 personnes par heure
  • Débit à la descente : 100%
  • Vitesse d'exploitation maximale : 4,3 m/s


  • Position de la motrice : Amont
  • Puissance installée (moteurs électriques principaux) : 406 kW
  • Nombre de moteurs électriques principaux et marque : 1 AAB


  • Emplacement de la tension : Aval
  • Type de tension : Hydraulique
  • Nombre de vérins : 1
  • Pression nominale : 175,0 bar
  • Tension nominale : 32 344,0 daN


  • Nombre de pylônes : 110(8-2-0 : S-C-S/C)
  • Portée maximale : 312 mètres
  • Survol maximum : 25 mètres
  • Ligne de sécurité : 2 Poma Vigi 301


  • Diamètre du câble : 51 mm
  • Fabricant : Trefileurope
  • Nombre de véhicules : 14
  • Masse d'un véhicule à vide : 1045 kg
  • Charge utile : 1280 kg
  • Dispositif d'accouplement : Double pince Omega T
Cette télécabine est équipée de cabines 16 places « Espace 16 » de Sigma Composites, filiale de Poma. Les cabines sont équipées d?attaches à double pince Omega T.
L?embarquement de cette télécabine est un prototype d?un brevet déposé par Poma. En effet, l?espacement entre les véhicules est tel (le débit est de 1200 personnes par heure à 4,3m/s avec des cabines 16 places rappelons le), qu?on peut se permettre d?arrêter la progression des cabines dans le contour. Les cabines marquent donc un temps d?arrêt de 18 secondes, aussi bien à l?embarquement en gare aval qu?à l?embarquement en gare amont. Par contre, les cabines ne s?arrêtent pas au débarquement, que ce soit en aval ou en amont. C?est le seul avantage sur cette télécabine d?avoir utilisé des véhicules 16 places dont la moitié sont « assises » et l?autre moitié debout. Dans la pratique, on ne monte jamais à 16 dans les cabines.
Cette particularité permet un accès particulièrement aisé aux personnes à mobilité réduite et aux fauteuils roulants. De plus, la dimension des cabines permet de placer un brancard spécial dans les cabines, en fermant les portes et sans arrêter l?installation.

Il s?agit de la première télécabine 16 places équipée de gares Satellit. En effet, cette télécabine date de 2000, la première année de construction de gares Satellit par Poma. (la seconde TC16 avec des gares Satellit a été construite en 2002 dans les Pyrénées, à Ax les Thermes).

Passons désormais aux photos de cette installation :

Image IPB

La gare aval est située au bout de la vallée d?Hauteluce et dispose d?un rail de maintenance sur lequel est placé le véhicule de service.

Image IPB

Image IPB


L?installation est courte et possède peu de cabines : 14 au total.

Il n?y a donc pas de garage pour les véhicules. Mais on peut toutefois enlever les cabines de la ligne en cas de besoin (tempête annoncée la nuit par exemple, ou période de non exploitation). Dans ce cas, on range les cabines dans les voies principales en gare aval à raison de 13 cabines en gare aval, la 14e peut être stockées soit sur le rail de maintenance, soit en gare amont. La procédure est relativement simple : on décadence les véhicules en gare amont de sorte qu?ils se suivent de plus près que d?habitude et lorsqu?ils arrivent en gare aval, les véhicules sont les uns à la suite des autres et 13 d?entre eux tiennent dans la gare aval.

Concernant le dispositif de fermeture des portes, son fonctionnement a été modifié. Le système, classique, passe par une came qui vient actionner le levier de fermeture des portes sur le toit de la cabine. Avant, la came était motorisée et se déplaçait linéairement pour actionner le levier alors que la cabine était encore à l?arrêt. Mais ce système a posé pas mal de problèmes ce qui fait que maintenant la came de fermeture des portes est placée à l?extrémité de son rail de glissement de sorte que les portes des cabines se ferment dès que la cabine redémarre.

Image IPB
Dispositif de fermeture des portes

La gare aval est retour tension. La tension étant effectuée grâce à un vérin hydraulique. Classique pour une gare Satellit.

La ligne est relativement courte, en voici quelques photos :
Image IPB
Les deux compressions de sortie de gare

Image IPB
gare aval depuis le P3

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Il est à noter que, comme sur tous les téléportés des Contamines/Hauteluce, la ligne de sécurité est doublée. Les capteurs sur les pylônes sont doublés, et on a deux groupes de sécurité. Un bouton permet de choisir si on veut fonctionner avec le groupe 1, le groupe 2 ou le groupe 1+2. En fonctionnement normal, on tourne avec les deux groupes de sécurité ce qui permet, en cas de problème sur la ligne, de s?assurer de l?information délivrée par le groupe de sécurité (et par exemple de s?assurer du numéro du pylône sur lequel est intervenu le souci). Cela permet également, en cas de défaillance d?un groupe de sécurité, de switcher sur le second et de pouvoir poursuivre l?exploitation. C?est un luxe que s?est offert l?exploitant (un luxe qui a un prix bien entendu ?)

Image IPB

Image IPB

La gare amont est motrice fixe. Voici quelques photos extérieures de la gare amont :

Image IPB

Image IPB

Image IPB
Dispositif de fermeture des portes des cabines : came glissant sur le rail et piloté par un moteur - vis sans fin. Ce système n'est plus utilisé et est verrouillé.

Vue générale de l'intérieur de la gare motrice :
Image IPB

Concernant la machinerie, il y a un moteur électrique principal de 406 kW entrant dans un réducteur PK. Entre les deux est situé un disque de frein, avec un frein Poma Pommier électromagnétique ; et également un très gros volant d?inertie. En effet, la ligne est courte avec peu de véhicules et la plupart du temps peu chargés. L?inertie de la ligne est donc assez faible ce qui justifie l?emploi d?un tel volant d?inertie.

Photos (moteur électrique, volant d?inertie, frein)
Image IPB

Image IPB

Image IPB
les mâchoires du frein de service qui ne sont pas serrées.

Réducteur Poma Kissling :
Image IPB

Le thermique est relié au réducteur par l?intermédiaire d?un cardan et d?un coupleur hydraulique. C?est un moteur Volvo.

Image IPB

Vue générale du treuil :
Image IPB

Concernant les voies :
Prise de mouvement :
Image IPB

Pesage
Image IPB

Dans le contour, les véhicules sont entraînés par des pneus eux même entraînés par deux motoréducteurs. Le premier d?entre eux sert au cadencement, et le second sert pour la seconde moitié de contour, et c?est lui qui arrête les véhicules pour l?embarquement.

Image IPB

Image IPB
Double pince Omega T dans le contour

Vue sur la ligne depuis le Balcon
Image IPB

Entrée d?une double OmegaT dans la gare
Image IPB

Voila pour ce reportage :Poma:
Je tiens à remercier le personnel d'exploitation pour sa disponibilité et la visite.
Working together keeps our ropeways in motion
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   Thomas 

  • -.-
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 8 213
  • Inscrit(e) : 05-décembre 04

Posté 11 avril 2007 - 21:54

Image IPB

Grosse mise à jour technique sur cette installation

n'hésitez pas à poster vos commentaires
Working together keeps our ropeways in motion
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   kilano18 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Groupe : Membres
  • Messages : 7 289
  • Inscrit(e) : 01-mars 06

Posté 11 avril 2007 - 23:31

Merci pour cette mise à jour :Poma:

J'aime assez bien ces cabines... :Poma: et la double pince Omega T ;)
Toute reproduction (citation), même partielle de mes messages en dehors du site de remontees-mecaniques.net est strictement interdite, y compris les messages personnels/privés. (Valable pour les photos, schémas et les textes). Toutes modifications ou ré-hébergement de mes photos est formellement interdit !
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   rider aussois 

  • FUN des Marmottes III
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 400
  • Inscrit(e) : 05-novembre 05

Posté 12 avril 2007 - 08:16

Merci pour le complément Thomas,mais il y a quelque chose que je n'ai pas compris c'est l'inertie de la ligne et l'utilisation d'un volant d'inertie en gare motrice? :Poma:
www.aussois.com
0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   fufu 

  • FUN des Marmottes III
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 596
  • Inscrit(e) : 21-septembre 05

Posté 12 avril 2007 - 09:27

"L'inertie" est assimilable à "l'élan" qu'a un objet en déplacement, c'est une énergie qui lui est propre, elle n'est pas visible, pas palpable.

Cette quantité d'énergie dépend de deux paramètres : La masse de l'objet et sa vitesse.
Plus les deux seront élevés, plus l'inertie sera élevée aussi.

(Pour ceux que cela interesse, elle s'exprime en Joules et est grosso modo définie par la relation Ec = (1/2)mv² (Ou Ec est l'energie cinétique, m la masse de l'objet et v sa vitesse en translation))

Pour vous faire mieux voir les choses, on sent bien qu'il est beaucoup plus difficille d'arreter un 33T lancé à 100km/h plutôt qu'une voiture lancée à la même vitesse. De même, notre 33T sera aussi beaucoup plus dificille à arrêter lancé à 200km/h qu'à 20km/h.

En ce qui concerne les RM :
Vous n'êtes pas sans savoir je suppose que les temps d'arrêt d'un appareil doivent être compris dans une certaine fourchette. Lorsque la ligne est trop courte, elle est donc trop légère, son inertie est trop faible et il est trop facile de l'arrêter. Si facile que le temps d'arrêt est beaucoup trop court et la décélération trop importante. Il faut donc augmenter l'inertie. Pour cela, pas question de mettre des blocs de plomb sur les cabines, mais on monte sur l'arbre moteur un volant d'inertie en rotation, plutôt lourd, donc avec une grande inertie. Cela augmente artificiellement l'inertie de l'appareil, puisque lorsque l'arrêt interviendra, le frein aura à lutter contre l'inertie de la ligne PLUS l'inertie du volant (Qui sont bien liés entre eux via le réducteur et la poulie). Le temps d'arrêt redeviendra donc acceptable.

Pour aller un petit peu plus loin pour ceux qui veulent, la vitesse du moteur n'est jamais rigoureusement constante, elle fait de petites oscillations autour de sa valeur nominale. Ceci est certes imperceptible pour nous, mais roulements, pignons et réducteurs n'apprécient guère. Le volant "filtre" ces petites oscillations, les fait disparaître et la vitesse redeviens à peu près constante.
0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   rider aussois 

  • FUN des Marmottes III
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 400
  • Inscrit(e) : 05-novembre 05

Posté 12 avril 2007 - 12:46

Ok merci fufu pour ces explications ;)
www.aussois.com
0

#16 L'utilisateur est hors-ligne   dj_jean_jean 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 5 335
  • Inscrit(e) : 29-janvier 06

Posté 12 avril 2007 - 13:07

fufu, le 12 04 2007, 09:27, dit :

mais on monte sur l'arbre moteur un volant d'inertie en rotation, plutôt lourd, donc avec une grande inertie.

il y a toujours un volant d'inertie ;)
0

#17 L'utilisateur est hors-ligne   fufu 

  • FUN des Marmottes III
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 596
  • Inscrit(e) : 21-septembre 05

Posté 12 avril 2007 - 14:38

Un volant d'inertie rajouté comme c'est le cas sur la Ruelle, non, pas toujours.

Ce qu'il se passe c'est que le disque du frein 1 peut être justement adapté pour faire lui-même office de volant d'inertie.
0

#18 L'utilisateur est hors-ligne   Thomas 

  • -.-
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 8 213
  • Inscrit(e) : 05-décembre 04

Posté 12 avril 2007 - 16:58

dj_jean_jean, le 12 04 2007, 13:07, dit :

fufu, le 12 04 2007, 09:27, dit :

mais on monte sur l'arbre moteur un volant d'inertie en rotation, plutôt lourd, donc avec une grande inertie.

il y a toujours un volant d'inertie ;)

Image IPB
un exemple parmi tant d'autres :D (de rm sans volant d'inertie il va sans dire) (photo sur un TSD4 assez long et avec un dénivelée correcte donc une inertie de la ligne suffisante)
Working together keeps our ropeways in motion
0

#19 L'utilisateur est hors-ligne   dj_jean_jean 

  • 2S Ngong Ping 360
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 5 335
  • Inscrit(e) : 29-janvier 06

Posté 12 avril 2007 - 23:02

oui mais parfois le volant d'inertie sert également de disque de freinage de frein1
0

#20 L'utilisateur est hors-ligne   Geofrider 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 8 261
  • Inscrit(e) : 01-août 05

Posté 12 avril 2007 - 23:14

dj_jean_jean, le 12 04 2007, 23:02, dit :

oui mais parfois le volant d'inertie sert également de disque de freinage de frein1

Relis 2 posts au dessus du tien et c'est exactement ce qu'a dit fufu ;)
Vive la neige et la montagne
0

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)