Forums Remontées Mécaniques: TSF2 Lindars Nord - Flaine (Le Grand Massif) - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

TSF2 Lindars Nord - Flaine (Le Grand Massif) Poma - 1980

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Sébastien 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 181
  • Inscrit(e) : 07-janvier 05

Posté 26 juin 2007 - 11:53

Je vous présente le reportage du ...

Image IPB

Construit en 1980, ce petit télésiège permet d’accéder à 2476m d’altitude, le second point le plus haut du domaine skiable (les Grandes Platières étant à 2484m).
Situé juste au dessus de la télécabine de l’Aup de Véran, ce télésiège est au cœur du désert de Platé. De ce fait, l’enneigement doit être excellent pour une ouverture optimale (aucune piste desservie étant terrassé). Il faut atteindre environ 2 à 3m de neige pour une ouverture du secteur. C'est-à-dire que le télésiège ouvre rarement avant la mi février.

Pour plus de précision, voici la situation du télésiège dans le Grand Massif :

Image IPB

Zoom :

Image IPB

L’accès au télésiège se fait uniquement depuis la télécabine Aup de Véran ou depuis les Grandes Platières via la piste rouge Méphisto supérieur.
Le télésiège dessert 2 pistes ; une rouge nommé Fred ainsi qu’une noire nommé Agate, une piste qui porte bien son nom. C’est d’ailleurs la piste la plus difficile du Grand Massif, mais surtout la plus dangereuse. Une piste 100% lapiaz (rocher) ou se trouve des falaises et des gouffres. Voilà pourquoi un gros cumule de neige est important pour l’ouverture du télésiège.

Vue aérienne du télésiège et de ses pistes :

Image IPB

A noter une vue splendide au sommet du télésiège. Panorama sur toute la chaîne du Mont Blanc, ainsi que la vallée des Houches et du Montjoie.

Caractéristiques techniques :

- année de construction = 1980
- constructeur = Pomagalski
- altitude aval = 2170m
- altitude amont = 2476m
- dénivelée = 306m
- longueur développée = 1095m
- longueur horizontale = 1031m
- pente moyenne = 30%
- pente maximale = 56%
- sens de la montée = droite
- débit à la montée = 900p/h
- débit à la descente = 0p/h
- vitesse = 2,31m/s
- situation motrice = aval
- puissance du moteur électrique principal = 129kW
- type de moteur électrique = asynchrone
- type de moteur de secours = thermique 6 cylindres turbo
- situation tension = aval
- type de tension = hydraulique
- nombre de vérins = 2
- tension nominale = 25021daN
- pression nominale = 113bar
- cadencement = 8,2s
- survol maximal = 21m
- portée maximale = 200m
- nombre de pylônes = 10
- nombre de pylônes support = 7
- nombre de pylônes compression = 2
- nombre de pylônes support compression = 1
- diamètre des galets = 420mm
- diamètre poulie motrice = 3800mm
- diamètre poulie retour = 3550mm
- nombre de véhicules = 119+1
- type de véhicules = «goûte d’eau»
- capacité d’un véhicules = 2 places
- masse à vide d’un véhicule = 74kg
- diamètre du câble = 33,5mm
- fabriquant du câble = Trefileurope
- résistance à la rupture = 81360daN

La gare aval est d’un type étonnant, elle est motrice tension enterré. Rare sont les télésièges Poma de ce genre.
Quelques exemples ; TSF3 Moulins aux Carroz et les anciens TSF3 Chaux Fleurie (Avoriaz) et Varoche (Praz sur Arly) hors exploitation en ce jour.
L’avantage de ces gares est d’avoir un impact visuel très faible, ainsi qu’une maintenance au sec.

Voici quelques photos de la gare aval :

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Ci-dessus, la masse noire est la couverture du lorry qui se trouve en contre bas (explication par la suite du reportage).

Présentation du pupitre en gare aval.
En haut, la commande du moteur thermique, en dessous les voyants et à leurs droites, la vitesse du câble :

Image IPB

Ici, l’ampèremètre et le voltmètre du moteur électrique et du réseau, le groupe de sécurité de la ligne, les compteurs horaires et skieurs ainsi que les boutons :

Image IPB

Pour en revenir à la caractéristique de la gare aval, elle est donc motrice tension enterrée.
Tout le groupe moteurs, réducteur, poulie motrice est fixé au lorry qui est lui-même posé au sol sur des roues métalliques. Lorry qui se déplace à l’aide de deux vérins.

Le schéma ci-dessous est très représentatif :

Image IPB

Toute la partie grise est la partie mobile de la gare, c'est-à-dire le lorry.

Le télésiège fonctionne donc de la façon suivante.
Un moteur électrique entraîne le réducteur via des courroies. A la sortie de l’arbre moteur se trouve un frein de parking (utilisation manuel). A l’entrée du réducteur se trouve le frein de service, permettant un arrêt frein 1. Depuis le réducteur, un arbre vertical permet la rotation de la poulie motrice.
Sur la poulie motrice, 2 freins de poulie sont présents (frein 2).
En marche de secours (moteur électrique hors service), c’est le moteur thermique (turbo diesel) qui permet la rotation de la poulie motrice. Avant tout, il faut accouplé le moteur thermique avec le réducteur manuellement. A noter qu’à la sortie du thermique se trouve un petit réducteur. En marche de secours, il y a donc 2 réducteurs en fonction.

Les photos qui suivent sont plus explicatives.

Vue générale dans la gare :

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Le moteur électrique est en noir, difficile de le voir. Devant se trouve l’arbre moteur (désolé pour la prise de vue) :

Image IPB

Le frein de parking :

Image IPB

Image IPB

Le réducteur :

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Le frein de service et l’accouplement électrique/thermique :

Image IPB

Image IPB

Le second réducteur, appartenant au thermique :

Image IPB

Le moteur thermique :

Image IPB

Image IPB

Les batteries permettant le démarrage du thermique ainsi que le réservoir de diesel

Image IPB

Le groupe hydraulique pour les freins :

Image IPB

Armoire électrique :

Image IPB

La centrale hydraulique pour les vérins de tension :

Image IPB

L’un des deux vérins :

Image IPB

Le lorry, monté sur roues métalliques :

Image IPB

Revenons à l’air, avec ici la poulie ainsi que l’arbre moteur :

Image IPB

Les deux freins de poulie :

Image IPB

L’embarquement sur les sièges ne se fait pas face à la poulie (comme c’est le cas pour la plupart des télésièges). L’embarquement se fait en ligne, juste avant le pylône 1 (voir les photos au début du reportage).
La ligne comporte 10 pylônes, donc 7 supports, 2 compressions et 1 support/compression.

Le pylône 1 :

Image IPB

Vue générale de la ligne :

Image IPB

Une pince :

Image IPB

Début de la montée :

Image IPB

Vue générale de la ligne :

Image IPB

Le pylône 2 :

Image IPB

Portée entre les pylônes 2 et 3 :

Image IPB

Le pylône 3 :

Image IPB

Portée entre les pylônes 3 et 4 :

Image IPB

Le pylône 4 :

Image IPB

Portée entre les pylônes 4 et 5 :

Image IPB

Image IPB

Le pylône 5 :

Image IPB

Le pylône 6 :

Image IPB

Le pylône 7 :

Image IPB

Le pylône 8 :

Image IPB

Partie haute de la ligne :

Image IPB

Portée entre les pylônes 8 et 9 :

Image IPB

Vue générale de la ligne :

Image IPB

Les pylônes 9 et 10 :

Image IPB

Image IPB

Partie haute de la ligne :

Image IPB

Entrée en gare amont :

Image IPB

Le débarquement :

Image IPB

Divers vues de la gare amont :

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Vue depuis la Tête des Lindars avec au premier plan la gare amont, puis les Grandes Platières ainsi que le Mont Buet :

Image IPB

Fin du reportage.
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   kilano18 

  • 3S Peak 2 Peak
  • Groupe : Membres
  • Messages : 7 290
  • Inscrit(e) : 01-mars 06

Posté 26 juin 2007 - 12:08

Merci pour ce reportage, très complet.... :ph34r:

Intéressant la technique utilisée en gare aval... :D
Toute reproduction (citation), même partielle de mes messages en dehors du site de remontees-mecaniques.net est strictement interdite, y compris les messages personnels/privés. (Valable pour les photos, schémas et les textes). Toutes modifications ou ré-hébergement de mes photos est formellement interdit !
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Thomas 

  • -.-
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 8 213
  • Inscrit(e) : 05-décembre 04

Posté 26 juin 2007 - 12:42

Très joli reportage complet.

juste pour info, le thermique n'est pas un V6 puisque les cylindres ne sont pas en V.

c'est juste un moteur 6 cylindres en ligne (et c'est d'ailleurs pour ça qu'il y a qu'un seul turbo et non pas deux généralement sur les moteurs avec cylindres en V)
Working together keeps our ropeways in motion
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Sébastien 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 181
  • Inscrit(e) : 07-janvier 05

Posté 26 juin 2007 - 12:51

Oui j'ai pas percuté. Merci pour la remarque !
Edition du reportage ...
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   nicolebo 

  • TSF4 du Col de Balme
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 169
  • Inscrit(e) : 07-août 06

Posté 26 juin 2007 - 21:46

Superbe reportage ! Merci ! :ph34r:
Dis... T'aurais pas une petite photo de la vue splendide sur le massif du Mont-Blanc que tu nous "vends" en début de reportage. Toute cette neige, ça donne envie. :D
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Raclette man 

  • TSD4B des Jasseries
  • Groupe : Membres
  • Messages : 250
  • Inscrit(e) : 09-juillet 05

Posté 26 juin 2007 - 21:58

Joli reportage.

Petite question, en voyant, notamment, cette installation, certes trés intéressante, mais malheureusement qui a déja bien des années d'exploitations derrière elle, est-ce que le domaine du grand massif, plus précisément de Flaine projète de renouveler un peu toutes ces vieilles installations.

Car si les pistes en dessus de 2000m d'alt. sont généralement excellentes (pour autant que comme tu le dis lacpse, il y ait beaucoup de neige) c'est toujours embarassant de devoir faire la queue et surtout les temps de montées sont plutôt long. (Je penses aussi aux autres TSF dans le secteur
Alors est-ce qu'il y a des projet pour ces prochaines années pour ce domaine skiable?

Sinon, on aura toujours le temps d'admirer le paysage (magnifique)

:D :ph34r:
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Tony 

  • TCD4 de la Daille
  • Groupe : Membres
  • Messages : 533
  • Inscrit(e) : 15-mai 05

Posté 26 juin 2007 - 22:14

Tu as quelques éléments de réponses ICI... :D

En ce qui concerne le TSF2 des Lindars, je ne pense pas qu'il soit judicieux de le remplacer par un appareil plus performant, sachant qu'il n'est ouvert généralement que deux mois sur toute la saison...
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   Sébastien 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 181
  • Inscrit(e) : 07-janvier 05

Posté 26 juin 2007 - 22:19

Oui le remplacement de Lindars Nord est peu probable.
Mais un jour la piste Fred risquera d'être terrassé, donc ...

Aujourd'hui, les projets "d'altitude" concernant Flaine sont uniquement le remplacement du TSF2 Diamant Noir par un TSF4, construction annoncé après 2010.
Par contre, encore et toujours du terrassement de prévu, ainsi que de la neige artificiel d’ici les années à venir.
Flaine préfère assurer l'ouverture du domaine que de rénover le parc des remontées (est-ce réellement la meilleur solution ? peut être ... :D).

L’excuse d’avoir le temps d’admirer le paysage est un très bon argument pour garder les vieilles remontées en tout cas. :ph34r:

Photo au sommet du télésiège Lindars Nord :

Image IPB
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   pomaman 

  • TSD4 du Plan du Four
  • Groupe : Membres
  • Messages : 227
  • Inscrit(e) : 19-février 07

Posté 26 juin 2007 - 22:35

très beau reportage,en effet le TF n'a pas l'aire d'être surchargé...
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   nicolebo 

  • TSF4 du Col de Balme
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 169
  • Inscrit(e) : 07-août 06

Posté 27 juin 2007 - 00:15

Merci pour la photo ! Beau panorama en effet !
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   Tams 

  • TSD4B des Jasseries
  • Groupe : Membres
  • Messages : 271
  • Inscrit(e) : 21-septembre 05

Posté 27 juin 2007 - 20:41

beau panorama en effet, mais ou mene ce hors piste qui pars en direction du Mont Blanc ? Arrive t on sur une rm ou pas ?

Je ne connais pas du tout le grand massif
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   Tony 

  • TCD4 de la Daille
  • Groupe : Membres
  • Messages : 533
  • Inscrit(e) : 15-mai 05

Posté 27 juin 2007 - 21:10

En t'engageant dans ce HP, tu te retrouveras dans le Désert de Platé, un site classé et donc protégé. En application de cette protection, toute modification de l'aspect paysager du site est soumise à l'accord du Ministère de l'Aménagement du Territoire et de l'Environnement ou du préfet.
Donc pour l'instant tu n'y trouveras aucune remontées mécaniques (bien qu'un projet de téléphérique entre Passy et les Grandes Platières était envisagé il y a plusieurs années).

Ce message a été modifié par Tony - 28 juin 2007 - 09:48 .

0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   nicolebo 

  • TSF4 du Col de Balme
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 169
  • Inscrit(e) : 07-août 06

Posté 28 juin 2007 - 00:13

Après je crois qu'il y a même une "petite bosse" à sauter... :D
0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   Sébastien 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 181
  • Inscrit(e) : 07-janvier 05

Posté 28 juin 2007 - 18:50

Voir le messageTony, le 27 06 2007, 21:10, dit :

En t'engageant dans ce HP, tu te retrouveras dans le Désert de Platé, un site classé et donc protégé. En application de cette protection, toute modification de l'aspect paysager du site est soumise à l'accord du Ministère de l'Aménagement du Territoire et de l'Environnement ou du préfet.
Donc pour l'instant tu n'y trouveras aucune remontées mécaniques (bien qu'un projet de téléphérique entre Passy et les Grandes Platières était envisagé il y a plusieurs années).


Erreur !!!!

Oui, la réserve naturelle de Sixt est situé derrière les Grandes Platières ainsi que derrière toute la ligne de crête à gauche (ex : derrière le télésiège Perdrix).
En revanche, sur la partie droite des Grandes Platières, c'est à dire derrière les Lindars Nord, ce n'est pas une réserve naturelle, bien au contraire. C'est le secteur des Forts de Platé, les chalets de Platé.

Il ne faut donc pas confondre la réserve de Sixt et le Désert de Platé.

C'était donc là que le projet Passy -> Flaine devait voir le jour (abandonné à cause du Funiflaine), ainsi qu’un projet d'extension avec un télésiège. Projet datant des années 70, abandonné à ce jour.

Aujourd'hui, ce sont des zones vierges, des magnifiques pentes hors pistes qui nécessitent un retour OBLIGATOIRE sur Flaine (obligation d'avoir des skis de rando donc). Le Désert de Platé étant entouré par une muraille de falaise, sauf sur le coté Flaine.
Et c'est tant mieux, cela limite la fréquentation. Des zones presque aussi belles que la Vallée Blanche ... et totalement inconnu de tout le monde ! Le rêve ...
0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   Tony 

  • TCD4 de la Daille
  • Groupe : Membres
  • Messages : 533
  • Inscrit(e) : 15-mai 05

Posté 28 juin 2007 - 19:59

Je ne parlais pas de la Réserve Naturelle de Sixt mais bien de l'ensemble du Désert de Platé qui, d'après cette plaquette est un site classé et protégé... ;)
0

#16 L'utilisateur est hors-ligne   Sébastien 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 181
  • Inscrit(e) : 07-janvier 05

Posté 28 juin 2007 - 20:41

"En application de cette protection, toute modification de l'aspect des lieux est soumise à autorisation du ministre de l'aménagement du territoire et de l'environnement, ou du préfet"

Ce qui démontre bien que rien n’est impossible comme construction.
Chose qui serait impossible à imaginer dans la réserve de Sixt.

Cela rejoint le fait que le secteur sud ouest du Désert de Platé est classé oui.
Mais il y a tout de même une distinction avec la réserve de Sixt.
0

#17 L'utilisateur est hors-ligne   Los Fecos 

  • TSF4 du Col de Balme
  • Groupe : Membres
  • Messages : 171
  • Inscrit(e) : 28-mai 07

Posté 28 juin 2007 - 21:05

félicitation pour ce reportage complet dans les caractéristiques techniques et super sur la présentation de la motrice.

Respect ... ;)
0

#18 L'utilisateur est hors-ligne   alspace 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 2 556
  • Inscrit(e) : 14-septembre 13

Posté 29 juillet 2017 - 13:41

Redécouvrez le télésiège des Lindars Nord, un appareil desservant de jolies pistes au-dessus de la télécabine de l'Aup de Véran...

Image IPB


N'hésitez pas à déposer vos commentaires, suggestions d'amélioration, photos supplémentaires, remarques diverses et questions sur ce reportage. Image IPB

Ce message a été modifié par alspace - 29 juillet 2017 - 13:41 .

www.skigranddomaine.net, le site dédié aux stations du Grand Domaine.
6

#19 L'utilisateur est hors-ligne   monchu 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 2 819
  • Inscrit(e) : 17-juin 07

Posté 20 août 2017 - 14:26

Merci pour la refonte.

Quelques petites informations à propos du nom de cet appareil : Lindars Nord. On ne peut pas l’évoquer sans parler du projet Lindars Sud et de sa longue histoire...

Premier acte : 1968

Les promoteurs de Flaine (SEPAD et notamment Eric Boissonnas) avaient prévu en 1968 la construction de 2 autres télésièges sur le versant sud de la Tête des Lindars (entre les chalets de Platé et la Tête des Lindars) et sur les Grandes Platières. Le premier télésiège se serait tout naturellement appelé Lindars Sud, d’où le nom Lindars Nord pour son voisin.

Ce projet était une façon obtenir un accord équilibré avec la commune de Passy. En effet, aucune remontée mécanique de Flaine n'était construite à l’époque sur cette commune (Passy commence au bord des marches de la gare d’arrivée du téléphérique des Grandes Platières dont l’architecture est conçue pour rester dans les limites communales de Magland et d’Arâches). Mais les pistes des Grandes Platières utilisent le territoire de Passy, sans générer de taxes pour cette commune. La SEPAD s’engagea donc à réaliser 2 télésièges sur Passy avant 1973.

Curieusement à l’époque ce projet n'était pas une priorité pour Flaine. Les promoteurs avaient d’autres chats à fouetter : équiper l’Aup de Véran, Aujon, les Grands Vans, et construire Flaine Forêt… L’accord n’a pas été respecté, et seul le petit téléski du Colonney a été construit au sommet du téléphérique.

Deuxième acte : 1977

Le projet est revenu sur le tapis une fois les principales remontées construites sur le versant Flaine et les grands programmes immobiliers terminés. La SEPAD retrouva de l’intérêt pour le versant sud, qui avait 4 atouts : la vue magnifique sur le mont Blanc, des pentes faciles, un bon ensoleillement et un enneigement conséquent malgré l’exposition. Mais la commune de Passy était devenue plus exigeante : elle demanda cette fois de construire un téléphérique entre Passy-Guébriant et Flaine en contrepartie de la construction des télésièges. Pendant plus d’une décennie le projet n’avança pas. Flaine était surtout intéressé pour la construction des télésièges et n’avait que peu d’intérêt à construire et exploiter ce téléphérique coûteux, sans ski propre, qui risquait de favoriser la création d’une station concurrente à Passy.

Troisième acte : 1991

Le projet est revenu dans une version modifiée, avec :
- d’un coté, non plus 1 mais 2 tronçons de gros porteurs, partant non plus de Passy, mais de la vallée (sortie d'autoroute A40),
- de l’autre côté, 2 télésièges en altitude.

Les intérêts de Flaine et Passy avaient enfin fini par converger : Flaine obtenait l’extension du domaine skiable au sud ET un accès facile pour les skieurs à la journée, tandis que Passy pouvait se développer en vraie station de ski, d'une autre envergure que Plaine Joux, enrayer le déclin des sanatoriums et hôpitaux du Plateau d’Assy, et créer des lits touristiques.

Cet article d’A&M mis en ligne par Guigui74 indique même les caractéristiques du projet : TCD12 puis DMC pour le gros porteur prévu pour 1994, TSF4 pour les Lindars Sud, et TSD4 pour les Grandes Platières Sud, prévus pour 1992 : https://www.remontee...ndpost&p=233999

Devant les oppositions emmenées par l’alpiniste des Carroz Patrick Gabarrou, et après un changement de municipalité, le projet a été abandonné en 1995, et la plus grande partie du Désert de Platé côté Passy classé en 1998, sauf la partie Lindars Sud… Cette partie pourrait théoriquement faire l’objet d’un aménagement, mais sans le téléphérique depuis Passy en contrepartie, il n’y a aucune chance que cet aménagement se réalise un jour. Le télésiège des Lindars Nord restera donc définitivement sans homologue coté Sud.
1

#20 L'utilisateur est hors-ligne   monchu 

  • TPH Vanoise Express
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 2 819
  • Inscrit(e) : 17-juin 07

Posté 01 février 2018 - 20:26

Classique à Flaine mais toujours spectaculaire, une image du 22 janvier dernier diffusée par DSF. La station annonçait alors 4,20 m au sommet.

Image IPB

Image IPB
Crédit : DSF
3

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)