Forums Remontées Mécaniques: Construction 3S Eigerexpress (Grindelwald Grund - Eigergletscher) - Forums Remontées Mécaniques

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Construction 3S Eigerexpress (Grindelwald Grund - Eigergletscher) Grindelwald (BE - Suisse) - Doppelmayr-Garaventa

#1 L'utilisateur est hors-ligne   benbel 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 3 696
  • Inscrit(e) : 28-décembre 13

Posté 27 octobre 2018 - 09:51

*
MESSAGE POPULAIRE !

Préambule

Pour ceux qui ne connaissent pas Grindelwald et la région de la Jungfrau, il me paraît utile de donner quelques brèves informations utiles à la compréhension des raisons qui sont à la base de la construction du 3S Eigerexpress.

Grindelwald est située dans l'Oberland bernois, à une quinzaine de kilomètres (à vol d'oiseau) de la petite ville d'Interlaken. Grindelwald est connue pour sa situation au pied de l'Eiger et de sa fameuse face nord, et à proximité de ses voisins Mönch et Jungfrau.

Au niveau touristique, Grindelwald fait partie de la Jungfrau Region qui regroupe aussi les localités de Wengen, Lauterbrunnen et Mürren ainsi que le Haslital.
Le tourisme hivernal y est évidemment important. Grindelwald dispose de deux domaines skiables non reliés : First au nord et Männlichen / Kleine Scheidegg, le plus important, situé au sud-ouest et auquel nous nous intéresserons puisque c'est là que sera situé le 3S. Ce domaine Männlichen / Kleine Scheidegg est accessible depuis Grindelwald mais aussi par son autre versant depuis Wengen (et plus bas Lauterbrunnen).

Mais le tourisme hivernal n'est qu'une facette de la fréquentation de la région qui jouit aussi une activité estivale importante. En fait la région connaît une activité touristique presque tout au long de l'année, en particulier grâce à l'attrait exercé par le Jungfraujoch et sa gare ferroviaire la plus haute d'Europe à 3454 mètres d'altitude (d'où le slogan "Top of Europe"). Interlaken et la région de la Jungfrau ont notamment été depuis plusieurs années très actives au niveau marketing en Asie, ce qui se traduit par une présence importante de touristes asiatiques dans la région.

Voici une carte qui permet de situer les différents lieux mentionnés ci-dessus :


Image IPB
Carte de base : Swisstopo



Si Grindelwald est accessible par la route, de nombreux touristes rejoignent aussi la localité en train.
Interlaken est desservie par les grandes lignes et depuis Interlaken, la Berner Oberland-Bahn (BOB) fait la liaison avec Grindelwald d'une part, et Lauterbrunnen d'autre part. Il s'agit d'une ligne à voie étroite comportant certains tronçons à crémaillère.

Pour les touristes souhaitant se rendre au Jungfraujoch (et pour les skieurs en hiver), une ligne de chemin de fer de montagne à crémaillère permet de rejoindre la Kleine Scheidegg : la Wengernalpbahn (WAB) y donne accès d'une part depuis Grindelwald, et d'autre part sur l'autre versant depuis Lauterbrunnen et Wengen.

C'est depuis la Kleine Scheidegg que partent les trains à crémaillère de la Jungfraubahn (JB) en direction du Jungfraujoch. Cette ligne de 9 kilomètres environ (pour un dénivelé de 1400 mètres !) est à ciel ouvert sur un peu moins de 2 kilomètres jusqu'à la halte Eigergletscher pour se poursuivre ensuite en tunnel au sein de l'Eiger et du Mönch jusqu'à la gare du Jungfraujoch.

Ci-après une carte reprenant la fin de la ligne BOB à proximité de Grindelwald, et les lignes WAB et JB. J'y ai ajouté la télécabine Grindelwald-Mânnlichen (GGM) dont le remplacement est à l'origine de la V-Bahn et donc du 3S Eigerexpress comme nous le verrons plus loin, ainsi que les principales remontées du domaine skiable Männlichen/Kleine Scheidegg :


Image IPB
Carte de base : Swisstopo


A noter sur cette carte que la ligne BOB passe à proximité de la station aval de la télécabine GGM mais n'y a aucun arrêt. Les voyageurs ne peuvent débarquer qu'à la gare de Grindelwald. C'est aussi de cette gare que part la ligne WAB qui descend d'abord vers la gare de Grindelwald Grund avant de repartir en sens inverse pour entamer sa montée vers la Kleine Scheidegg.


Bref historique du projet

Bien avant 2010 des études avaient été entamées dans le cadre du remplacement de la télécabine 4 places Grindelwald Grund - Holenstein - Männlichen (GGM) dont la concession venait à échéance en 2016.

Rapidement ce remplacement a débouché sur des projets plus larges. Ceux-ci résultaient :
- d'une part de la volonté de réduire la durée des trajets, non seulement localement mais aussi pour les touristes en provenance d'Interlaken, et ce non seulement pour rejoindre Männlichen mais aussi la Kleine Scheidegg,
- et d'autre part d'augmenter les débits, en particulier en direction de la Kleine Scheidegg (desservie seulement pas la ligne ferroviaire WAG).

Le premier projet rendu public fut en 2011 celui d'une Y-Bahn :


Image IPB

Il s'agissait d'une télécabine partant toujours de Grindelwald Grund mais avec une station intermédiaire (située à Brand) d'où partaient 2 lignes, l'une en direction de Männlichen et l'autre en direction de la Kleine Scheidegg.
Ce projet comportait déjà la création d'une nouvelle halte sur la ligne BOB en provenance d'Interlaken à côté de la station aval de la télécabine, pour remédier à la situation évoquée en fin du préambule.

Mais le projet Y-Bahn a été dès 2012 supplanté par une solution V-Bahn. Celle-ci consistait en un remplacement de la télécabine GGM sur un tracé identique et à la construction d'une seconde remontée partant du même endroit pour rejoindre en ligne directe, non plus la Kleine Scheidegg, mais bien la station Eigergletscher sur la ligne de la Jungfraubahn.
Il faut quand même souligner que de très nombreuses variantes avaient été étudiées. J'en ai résumé une bonne partie sur l'illustration suivante :


Image IPB

En gris clair et foncé, 2 variantes du projet de TCD Y-Bahn : avec pour l'une l'intermédiaire à Holenstein et pour l'autre à Brand.
Pour la seconde remontée de la solution V-Bahn, on peut trouver :
- des TCD en direction de la Kleine Scheidegg, soit en direct (violet), soit avec un intermédiaire à Brandegg ou Alpiglen (vert foncé ou clair) qui sont des haltes sur la ligne du WAB.
- un 3S direct en direction de Fallboden, avec à cet endroit situé entre la Kleine Scheidegg et Eigergletscher, une liaison avec la Jungfraubahn (mauve).
- un 3S en direction d'Arvergarten (jaune et ocre) qui n'était qu'une solution pour les skieurs puisqu'il faut ensuite prendre des télésièges (non conçus pour les piétons) pour rejoindre soit Männlichen soit la Kleine Scheidegg.
- un 3S vers Eigergletscher avec intermédiaire à Arvengarten (ocre).
- la solution finalement retenue du 3S direct vers Eigergletscher (rouge).

A noter que d'autres solutions ont encore été envisagées comme par exemple :
- un doublement de la voie du WAG entre Grindelwald et la Kleine Scheidegg.
- un TPH220 en 2 sections : Grund-Alpiglen et Alpiglen-Eigergletscher

Il serait beaucoup trop long de commenter ici les avantages et inconvénients de ces différentes options. Retenons seulement les principaux avantages du 3S direct entre Grund et Eigergletscher :
- en hiver pour les skieurs, un accès rapide et confortable au sommet du domaine skiable et toute l'année pour les touristes souhaitant se rendre au Jungfraujoch un même accès rapide et confortable à la ligne de la Jungfraubahn.
- pour tous un trajet offrant un très beau panorama et le confort de places assises
- la solution 3S permet de proposer un très bon débit
- la solution d'une ligne directe (sans station intermédiaire) par 3S se traduit par un temps de trajet très court
- un accès vers Eigergletcher plutôt que la petite Scheidegg permet d'éviter de surcharger le site de la Kleine Scheidegg, déjà très fréquenté actuellement et qui risquait de devenir un goulot d'étranglement.


Le projet V-Bahn (et en particulier le 3S) a rencontré de nombreuses oppositions, non seulement de la part d'associations de défense de l'environnement mais aussi de la part d'acteurs locaux comme le propriétaire des hôtels de la Kleine Scheidegg ou un propriétaire de chalet à proximité de la ligne du 3S. Ce n'est qu'au printemps 2018 que les dernières oppositions ont été levées et c'est à la fin du mois de mai que les autorisations ont été délivrées de sorte que les travaux ont pu débuter en juin 2018.
Les négociations relatives à ces oppositions ont eu des conséquences compréhensibles, comme la réduction de la hauteur des 2 derniers pylônes de la ligne du 3S, d'autres qui le sont nettement moins, comme la suppression du Snowpenair, un concert qui rassemble chaque année environ 10.000 personnes à la Kleine Scheidegg pour célébrer la fin de la saison hivernale. En effet, l'accord conclu avec le propriétaire des hôtels de la Kleine Scheidegg prévoit entre autres que ce concert ne pourra plus avoir lieu à partir de la mise en service du 3S !


Les principaux éléments du projet V-Bahn

Le projet V-bahn comprend :

- La construction d'une nouvelle halte "Rothenegg" sur la ligne du BOB Interlaken-Grindelwald qui donne un accès direct au terminal de Grund. Les travaux ont débuté en juin 2018 et la halte devrait être opérationnelle en décembre 2018. Le matériel ferroviaire du BOB est aussi adapté pour porter la capacité horaire de cette ligne de 682 à 912 passagers.

- Le remplacement de la TCD4 Grindelwald Grund - Holenstein - Männlichen (GGM) par une TCD10 sur la même ligne portant le débit horaire maximum de 900 à 1800 personnes. Les travaux ont débuté en juin 2018 et la nouvelle installation devrait être opérationnelle en décembre 2019 (ici le lien vers le sujet consacré à ce chantier).



Image IPB
Carte de base : Swisstopo


- La construction du 3S Eigerexpress (Grindelwald Grund - Eigergletscher) qui fait l'objet du présent sujet.

- La construction d'un parking de 1000 places (sur 5 niveaux) au terminal de Grund qui regroupe notamment les stations aval du 3S et la TCD10. Les travaux devraient commencer en 2019 et le parking mis en service à la fin 2020. Les travaux du terminal de Grund qui comprendra aussi des magasins et des possibilités de restauration, ont débuté en juin 2018. Ce terminal sera mis graduellement en fonction à partir de fin 2019 pour être totalement opérationnel à la fin 2020.

- La ligne WAB vers la Kleine Scheidegg sera maintenue avec une fréquence d'un train chaque demi-heure aussi bien depuis Grindelwald que depuis Lauterbrunnen-Wengen. Le débit horaire sera cependant réduit de 960 à 320 passagers sur le versant Grindelwald et de 940 à 760 passagers sur le versant Wengen. A noter que cette fréquence est garantie par un accord qui la lie à l'autorisation d'exploiter le 3S. Du nouveau matériel ferroviaire panoramique a été mis en service sur le versant Lauterbrunnen-Wengen.

- La construction d'un nouveau terminal sur la ligne de la Jungfraubahn à Eigergletscher. La JB également été récemment dotée de nouveau matériel. Le débit horaire de la ligne est porté de 890 à 1180 passagers mais une capacité maximale de 5000 personnes par jour sera maintenue au Jungfraujoch. Deux trains feront des rotations de 60 minutes entre Eigergletscher et le Jungfraujoch et 3 trains des rotations de 90 minutes entre la Kleine Scheidegg et le Jungfraujoch.



Le 3S Eigerexpress


Caractéristiques principales de l'installation :


Caractéristiques administratives
Type d'installation : téléphérique 3S
Nom de l'installation : Grindelwald Grund - Eigergletscher (Eigerexpress)
Exploitant : Jungfraubahn AG
Constructeur : Garaventa (groupe Doppelmayr-Garaventa)
Mise en service prévue : décembre 2020

Caractéristiques d’exploitation
Saisons d'exploitation : toute l'année
Capacité des cabines : 28 personnes (assises)
Vitesse maximale d'exploitation : 8,0 m/s
Durée de trajet minimale : 15 minutes
Débit maximal : 2400 personnes/heure à la montée et à la descente
Cadencement : 42 secondes
Espace entre les cabines : 336 m

Caractéristiques géométriques
Altitude aval (quai) : 943.5 m
Altitude amont (quai) : 2328.6 m
Dénivelé : 1385,1 m
Longueur horizontale : 6320 m
Longueur développée : 6483 m
Longueur des portées : voir le profil en long (la plus longue : 1220 m)
Pente moyenne : 21,9%

Caractéristiques techniques
Station motrice : amont
Motorisation principale : asynchrone
Puissance nominale : 1500 kW
Puissance statique maximale : 1950 kW
Puissance dynamique maximale : 2300 kW
Diamètre des câbles porteurs : 58 mm
Diamètre du câble tracteur : 56 mm
Station tension du câble tracteur: aval
Type de tension: contrepoids
Nombre de pylônes : 7 (voir les hauteurs sur le profil en long))
Sens de montée :
Fabricant des cabines : CWA
Modèle des cabines : TARIS 2800
Nombre de cabines : 44
Type de chariot/pince : chariot 3S Doppelmayr


La caractéristique la plus remarquable de cette installation est sa longueur d'environ 6,5 kilomètres.

Ci-après une vue 3D Google Earth des 2 installations de la V-Bahn. La perspective donne l'impression que la ligne de la TCD10 GGM est plus longue que celle du 3S, ce qui n'est évidemment pas le cas puisque la TCD10 fait 6 119 mètres de long en 2 tronçons alors que la ligne du 3S fait 6 483 mètres sans intermédiaire.

Image IPB



La station aval : le terminal de Grindelwald Grund

Ci-dessous 3 photos montages sur lesquels j'ai indiqué l'emplacement de la future halte Rothenegg du BOB (reliée par un passage sous-terrain aux gares des remontées mécaniques), ainsi que ceux des stations aval du 3S et de la TCD10, et du futur parking.


Image IPB
Photo montage : Jungfraubahnen



Image IPB
Photo montage : Jungfraubahnen



Image IPB
Photo montage : Jungfraubahnen




La ligne

La ligne a déjà été illustrée sur la vue Google Earth ci-dessus. En voici le profil en long :

Image IPB

Comme déjà indiqué, la plus grande particularité de cette installation est la longueur de la ligne composée de 8 portées dont la plus longue fait 1220 mètres et la plus courte 500 mètres. Le profil de la ligne est relativement régulier avec une pente moyenne d'environ 22% alors que la portée la plus pentue a une pente moyenne de 30%.



La station amont : Eigergletscher


La gare amont d'Eigergletscher sera située partiellement dans une caverne creusée en dessous de la crête, à proximité de la station amont du télésiège Eigernordwand qui relie Arvengarten à Eigergletscher. La halte Eigergletscher de la Jungfraubahn est située de l'autre côté de la crête et sera directement accessible par un tunnel depuis l'arrivée du 3S.


Image IPB
Vue en coupe avec à gauche la station amont du 3S et sur la droite la nouvelle gare de la JF, les 2 étant reliées par un tunnel.



Image IPB
J'ai indiqué sur ce photo montage la station amont du 3S située derrière le TSD6B Eigernordwand (source : Jungfraubahnen).



Image IPB
Une vue de l'autre côté de la crête avec le futur terminal de la JF (source : Jungfraubahnen).




Les cabines

L'installation sera dotée de 44 cabines CWA TARIS 2800 de couleur grise offrant 28 places assises. Les cabines sont équipées d'un chariot 3S Doppelmayr muni de 8 galets et d'une double pince.


Image IPB
Une cabine en ligne sur fond de face nord de l'Eiger (photo montage Jungfraubahnen)



Image IPB
Vue intérieure (photo montage Jungfraubahnen)



Image IPB
Cabine en sortie de gare aval (capture vidéo Jungfraubahnen)




Le chantier du 3S Eigerexpress

Comme déjà indiqué plus haut les travaux ont débuté en juin 2018 pour une mise en service prévue en décembre 2020.


La station aval : Grund

Au niveau aval, les premiers travaux se sont plus concentrés sur la gare de la TCD10 (et déjà aussi sur la halte Rothenegg du BOB) qui entrera en service un an avant le 3S. Mais des travaux relatifs aux fondations et à la dalle de la gare du 3S ont déjà été effectués, tout comme la fosse du contrepoids qui assurera la tension du câble tracteur de l'installation.


Image IPB
Situation au 25/10/2018 du chantier de la station aval qui sera située au centre de cette vue, au-delà du petit pont qui franchit la Lütschine.
(Capture webcam Jungfraubahnen)



La ligne

Les travaux relatifs aux pylônes ont débuté dès le mois de juin. Ceux-ci ont concerné très rapidement les fondations et socles des 6 premiers pylônes.
Ci-après une vue de la situation des différents pylônes vers la fin août ou début septembre :


Image IPB
Les socles du P1 sont terminés (capture vidéo Jungfraubahnen)


Image IPB
Travaux de bétonnage au P2 (capture vidéo Jungfraubahnen)


Image IPB
Les travaux avancent bien au P3 (capture vidéo Jungfraubahnen)


Image IPB
Coffrage et ferraillage au P4 (capture vidéo Jungfraubahnen)


Image IPB
Travaux en cours au P5 (capture vidéo Jungfraubahnen)


Image IPB
Bétonnage au P6 (capture vidéo Jungfraubahnen)


Image IPB
Préparation des travaux au P7 (capture vidéo Jungfraubahnen)


Les pylônes 1 et 3 ont été montés en septembre et octobre. Les P2 et P4 devraient encore l'être avant l'interruption hivernale des travaux.


Image IPB
Le P1 en cours de montage (Photo : Jungfraubahnen)



Image IPB
Le P1 est terminé (Photo : Jungfraubahnen)




La station amont : Eigergletscher

Ici aussi les travaux ont débuté dès le mois de juin. Comme indiqué précédemment, la station amont sera partiellement située dans une caverne qu'il faut donc creuser dans la roche. D'importants travaux ont également lieu pour la construction du nouveau terminal des JF mais ils ne font pas l'objet du présent sujet.


Image IPB
L'emplacement où doit être creusée la caverne (Photo : Jungfraubahnen)


Image IPB
Début des travaux (Photo : Jungfraubahnen)


Image IPB
Poursuite des travaux de déroctage (Photo : Jungfraubahnen)


Image IPB
Situation au 25/10/2018 avec l'extrémité de la gare amont du TSD6B Eigernordwand sur la droite (Capture webcam Jungfraubahnen)



Un téléphérique de chantier a été construit pour l'apport des importants volumes de matériaux qui seront nécessaires au niveau d'Eigergletscher (en particulier pour la réalisation du terminal de la JB). Il n'était en effet pas envisageable d'utiliser la ligne de la JB à cet effet. Ce téléphérique de chantier part de Salzegg, une halte de la WAB en contrebas d'Eigletscher et rejoint Eigergletscher en parallèle au TSD6B Eigernordwand.


Image IPB
Préparation de la zone de stockage au départ du blondin avant le montage de celui-ci (Photo : Jungfraubahnen)



Image IPB
L'arrivée du blondin au niveau d'Eigergletscher (Capture webcam Jungfraubahnen)



Voilà qui clôture ce message d'ouverture d'un chantier important à suivre ces deux prochaines années.

Lien vers les webcams permettant de suivre les travaux du projet V-Bahn
19

#2 L'utilisateur est hors-ligne   benbel 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 3 696
  • Inscrit(e) : 28-décembre 13

Posté 27 octobre 2018 - 11:56

Voici 2 photos prises par 10sami52 le 20 octobre (je suppose depuis la TCD4 GGM) des 2 pylônes montés à cette date :


Image IPB
Le P1


Image IPB
Et le P3

Merci à lui pour ces clichés.


Accessoirement, il semble que seule la webcam en amont à Männlichen soit actuellement disponible sur le site.
6

#3 L'utilisateur est en ligne   10sami52 

  • FUN des Marmottes III
  • Voir la galerie
  • Groupe : Reporters
  • Messages : 1 580
  • Inscrit(e) : 29-décembre 11

Posté 27 octobre 2018 - 14:01

Merci Benbel pour l'ouverture de ce sujet. ;)

Concernant les deux photos, elles ont bien été prises depuis la ligne de la TCD4. :)
Envie de connaître mes prochains reportages prévus? RDV sur ma page personnel (à propos de moi) pour en savoir plus. ;)

Un fan de Giovanola et de la TCD4 Männlichenbahn
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Adrian 59 

  • FUN de Peclet
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 366
  • Inscrit(e) : 07-avril 15

Posté 27 octobre 2018 - 23:04

Merci aussi de ma part de ce sujet; à noter déjà que les cabines n'auront jamais l'élégance des symphony à Zermatt. Là c'est vraiment en chef d'oeuvre en style.

Les pauvres passagers qui devront s'assoir sur le contour; les personnes corpulentes disent d'ores et déjà "bonne montée"... :o

Ce message a été modifié par Adrian 59 - 27 octobre 2018 - 23:05 .

[color="#FF0000"][b]Rothorn[/b][/color]
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Néoto 

  • TPH du Sancy
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres+
  • Messages : 2 455
  • Inscrit(e) : 28-mars 08

Posté 28 octobre 2018 - 14:25

Merci Benbel pour l'ouverture de ce sujet!

Est-ce que tu en sais plus sur les aménagements qui sont éventuellement prévus pour les skieurs? Car cela va faire un sacré débit supplémentaire à Eigergletscher. Est-ce que des projets complémentaires d'enneigement artificiels sont prévus? L'installation ne sera pas très pratique pour les skieurs lorsque les conditions d'enneigement ne permettent pas de redescendre jusque Grund.

Adrian 59 : je suis partagé par rapport à ton commentaire. Je n'ai pas encore pu emprunter le nouveau 3S de Zermatt, mais j'ai trouvé le 3S Eisgrat à Stubaier Gletscher pas spécialement confortable (vibrations, aucun aménagement pour le maintien des skis) et beaucoup trop massif comme installation, ce que je n'espère pas voir à Grindelwald. J'ai préféré les cabines du Gletscherbus I à Hintertux.
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   TSD 6 Arpette 

  • TCD8 du Lys
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 684
  • Inscrit(e) : 03-novembre 09

Posté 28 octobre 2018 - 16:16

Lien vers la catégorie vidéo sur le blog de la construction: https://www.jungfrau...baufortschritt/
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Adrian 59 

  • FUN de Peclet
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 366
  • Inscrit(e) : 07-avril 15

Posté 28 octobre 2018 - 19:29

@ neoto
ça je veux bien admettre, les cabines du Gletscherbus sont plus belles, peut-être plus pratiques aussi.

C'est dommage que les carrossiers font une compétition folle pour avoir le plus de spécialités particulières pour écarter la concurrence - qui ne l'est plus, puisque les carrossiers sont choisis en fonction du constructeur principal, Doppelmayer ou Leitner.

Jadis il y avait une vraie compétition entre Frey/Sisag et Gangloff/CWA. De nos jours c'est quasiment le constructeur qui décide et le carrossier est libre de fournir du moche ou du beau.

C'est au moins l'impression qu'on gagne. :unsure:
[color="#FF0000"][b]Rothorn[/b][/color]
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   benbel 

  • TPH de l'Aiguille du Midi
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateurs Globaux
  • Messages : 3 696
  • Inscrit(e) : 28-décembre 13

Posté 28 octobre 2018 - 19:44

 Néoto, le 28 octobre 2018 - 14:25 , dit :

...
Est-ce que tu en sais plus sur les aménagements qui sont éventuellement prévus pour les skieurs? Car cela va faire un sacré débit supplémentaire à Eigergletscher. Est-ce que des projets complémentaires d'enneigement artificiels sont prévus? L'installation ne sera pas très pratique pour les skieurs lorsque les conditions d'enneigement ne permettent pas de redescendre jusque Grund.
...

Je n'ai rien indiqué car je n'ai pas d'informations précises récentes.

Ce qui est sûr, c'est qu'il y aura certains travaux de pistes car le planing actuel prévoit :
Beginn Bauarbeiten Skipisten im Sommer 2019
Eröffnung Skipisten im Winter 2019/2020


Les informations que j'ai datent de 2014 et je ne sais pas si elles sont toujours valables. Les voici :

- Création d'une piste bleue (avec enneigement artificiel) entre Eigergletscher et la Kleine Scheidegg, nécessitant une portion d'environ 500 m de long et 10 m de large à réaliser sur le toit de la galerie Fallboden de la Jungfraubahn (en amont du Fallbodensee)

- Elargissement de la piste rouge partant de la station amont du 3S (et donc actuellement du TSD Eigernorwand) à hauteur de l'atelier de la JB, nécessitant la construction d'une plateforme en béton d'environ 90 m de long et 10 m de large.

- Pas d'autres créations/modifications de pistes mais extension de l'enneigement artificiel sur certaines d'entre elles (sans plus de précisions).
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   jfd_ 

  • FUN de la Grande Rochette
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1 812
  • Inscrit(e) : 30-août 07

Posté 28 octobre 2018 - 19:46

Cela va révolutionner ce coin là de Suisse en terme de remontées (avec la TCD s'entend) Image IPB
J'ai du mal avec un point des caractéristiques données pour ma part (recopie des données constructeur j'imagine):

* Puissance nominale : 1500 kW D'accord, pas de souci, c'est la valeur en régime établi (probablement à charge maximale brin montant)

* Puissance statique maximale : 1950 kW Là, je ne vois pas à quoi cela correspond. Est-ce la puissance à atteindre au maximum par l'entrainement avant d'arriver à décoller la ligne dans les conditions d'exploitation les plus défavorables? Puisque le terme statique est employé, le câble tracteur ne doit pas bouger pour moi.

* Puissance dynamique maximale : 2300 kW D'accord, aussi appelée plus souvent puissance (transitoire) au démarrage. Se donne dans les conditions d'exploitation les plus défavorables normalement.

Ce message a été modifié par jfd_ - 28 octobre 2018 - 19:48 .

Envie d'appréhender l'entrainement cycle? Visitez le site VO2 Cycling ( http://www.vo2cycling.fr )
0

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)