En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 8Bannière 39Bannière 28Bannière 12

 TKD Prat de Tose

Puigmal

Poma

T2 HS
Description rapide :
Le TKD du cirque du Puigmal.

Mise en service en : 1981



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Tourist66
Section écrite le 17/05/2009 et mise à jour le 22/02/2013
(Mise en cache le 23/08/2013)

Image


Le TKD de Prat de Tose est situé sur le domaine skiable du Puigmal dans les Pyrénées Orientales (66), cette station de ski alpin fait partie intégrante des 9 neuf domaines représentant les « Neiges Catalanes ».


La station du Puigmal : haut dynamisme et haute altitude
Parmi les 9 stations que compte le Capcir-Cerdagne-Puymorens, la station Cerdagne-Puigmal est celle qui culmine à la plus haute altitude, de manière plus générale c'est le domaine skiable comportant la plus haute remontée mécanique desservant des pistes de ski du côté Français des Pyrénées.
Il y a quelques années, et notamment à l'aube des années 2000, Cerdagne Puigmal portait le qualificatif de 2600, relatif au point haut de son domaine skiable. A cette époque la station comportait un parc de remontée mécanique vieillissant, un réseau d'enneigement artificiel assez restreint, et les derniers investissements remontaient à une décennie. En 2003 la station se réveille et investie dans la nouvelle gamme de TKD commercialisé par Pomagalski, c'est ainsi qu'un TKD Genius voit le jour. Ce nouveau téléski va apporter un élan non négligeable dans l'image de la station, avec la création d'un conséquent espace freeride et d'autant plus que ce dernier permet d'atteindre la côte 2700. Suite à cet investissement la station va désormais adopter comme dénomination Cerdagne-Puigmal 2900. Le qualificatif 2900 étant plutôt révélateur de l'altitude du sommet le plus haut du massif où ce situe la station (Puigmal d'Err culminant à 2910 mètres, deuxième plus haut sommet des Pyrénées Orientales après le Carlit).
En 2004, un second TKD va être installé pour doubler le TKD de Dure Neu, le téléski de Credells. Enfin l'investissement à retenir est le remplacement en 2006 du TSF2 de las Planes, le plus ancien TSF de la station, par un TSF4 à gare Alpha équipé d'un tapis d'embarquement. L'été 2006 va également être l'occasion d'étendre le réseau d'enneigement artificiel à 3 nouvelles pistes se situant sur le secteur du nouveau téléporté.

Il convient de préciser que ce domaine skiable détient le record concernant la date d'ouverture sur tout le massif côté français, Cerdagne-Puigmal a ouvert le 15 Novembre lors de la saison 2008/2009.



Le Rôle de la remontée mécanique sur le domaine skiable du Puigmal
La station de ski se compose à ce jour de deux TSF et de sept téléskis. Le TKD Prat de Tose se situe sur le domaine de Las Planes, et il permettait il y a encore quelques années avec son confrère le TKD de Dure Neu d'atteindre le point culminant du domaine. Depuis la construction du TKD de Montserrat en 2003 ce n'est plus le cas.
Le TKD sur lequel nous portons notre attention est implanté au pied du cirque du Puigmal, il joue un rôle d’autant plus important depuis la mise en place du nouveau TKD de Montserrat. Son accès a été facilité en 2004 en doublant le TKD de Dure Neu par celui de Credells, ce doublet de remontées mécaniques est en effet l'unique moyen de se rendre sur l'installation concernée.
Le TKD de Prat de Tose va permettre de sortir les skieurs du cirque, et il s'agit là de l'unique moyen de retour aisé vers la station. (Il existe un retour possible via une piste forestière, l'enneigement est aléatoire sur celle-ci et de plus sa partie finale est relativement plate). Ce téléski doit absorber une bonne partie des skieurs du TKD de Montserrat ainsi que les skieurs des propres pistes qu'il dessert.
On comprend facilement que dans une telle situation cette remontée mécanique soit surchargée durant les périodes de fortes affluences. De plus c'est cette partie de la station qui, selon moi, offre le ski le plus intéressant, cette logique faisant qu'elle est très prisée des skieurs confirmés.

Concernant le potentiel remplacement de ce TKD, rien de prévu pour l'instant par la station. D'autres priorités sont surement à l'ordre du jour, avec notamment le TSF2 de Cotzé relativement ancien, ainsi que la réalisation d'une jonction des deux parties du domaine au niveau de l'enneigement artificiel.


Techniques et spécificités de l'appareil
Il s'agit d'un classique TKD Pomagalski des années 1980. On retrouve la motrice en aval qui assure la mise en mouvement du câble de l'installation. La transmission entre le moteur et le réducteur est confiée à un jeu de courroies.
La ligne présente une particularité, en effet le brin descendant ne suit pas le brin montant, il rejoint la gare aval en suivant le chemin le plus direct (le brin retour se compose de 3 pylônes indépendants). La ligne de monté effectue donc en toute logique un virage (à l'endroit), elle dispose de plusieurs parties où la pente avoisine avec les 60°.
La gare amont est constituée d'une poulie flottante classique, qui va permettre de réaliser la tension de l'appareil via un contre poids.

Particularité qui n'est plus concernant ce téléski, il y a quelque année le fonctionnement de ce dernier et plus particulièrement l'alimentation électrique était confiée à un groupe électrogène. Un groupe électrogène sous dimensionné qui plus est, en effet les redémarrages lorsque la ligne était chargée relevaient de l'exploit. Lorsque le personnel exploitant le téléski procédait à un tel démarrage, il empêchait les skieurs de monter jusqu'à ce que le téléski ait atteint sa vitesse de fonctionnement normale de 3,5 m/s. Durant cette étape, la fumée noire qui s'échappait de l'échappement du groupe électrogène montré bien que ce dernier n'était pas à la fête. La plus part du temps ces tentatives se soldaient par un cuisant échec, et une grosse partie des skieurs subissant la remontée devaient lâcher leur perche pour permettre au TKD de démarrer.
Aujourd'hui tout ceci est terminé, le TKD est alimenté via une ligne électrique spécifique et les redémarrages vous permettent de remettre en place vos cervicales.


Les pistes desservies
Cette remontée mécaniques dessert de nombreuses pistes s'orientant vers les skieurs confirmés:
- Combe de Pages
- Prat de Tose
- Marmottes
- Antistress
- Nuria

Ce TKD permet également de rejoindre les deux parking de la station, et il donne également accès au TKD de Montserrat.


La situation de la remontée sur le plan des pistes:
Image

Une vue d'ensemble du secteur:
Image

Image


Les caractéristiques techniques de l'installation:


  • Nom de l'installation : PRAT DE TOSE

  • Constructeur : Poma
  • Année de construction : 1981
  • Saison d'exploitation : Hiver
  • Capacité : 1 personne(s)
  • Altitude Aval : 2250 m
  • Dénivelée : 288 m
  • Longueur développée : 905 m
  • Pente Maxi : 58 %
  • Pente Moyenne : 36 %
  • Débit : 800 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : 3,6 m/s
  • Emplacement Motrice Aval
  • Emplacement Tension Amont
  • Sens de montée : Droite
  • Nb Pylones : 10 (+3 pour le retour)



La gare aval:

Elle est située en contre bas du cirque du Puigmal:
Image

Image

Cette vue met bien en évidence le fait que la ligne de monté et séparée de la ligne retour:
Image

Diverses photos de la G1:
Image

Image

La poulie motrice de l'installation:
Image

Image

La zone de prise de perche:
Image

Les panneaux informatifs qui l'on retrouvent à chaque remontée mécanique:
Image

En avant pour la ligne:
Image


La ligne:


La ligne comporte un virage à l'endroit ainsi que diverses portions avoisinant les 60°. La ligne retour se détache de la ligne de monté pour emprunter le chemin le plus court possible vers la gare aval.

Le P1 S/C:
Image

Un dernier regard vers la G1:
Image

Image

P2 S/C:
Image

P3 S:
Image

Image

P4 S/C:
Image

P5 S/C:
Image

P6 S:
Image

P7 Virage à l'endroit:
Image

P8 S/C:
Image

Image

P9 S:
Image

P10 S et lâché sous pylône:
Image

Image

La station de ski de Font Romeu/Pyrénées 2000 en arrière plan:
Image


La gare amont:


La gare amont se résume à une simple poulie flottante qui assure, comme à son habitude, la tension de l'appareil (on distingue en arrière plan les lâchés sous poulie des TKD Dure Neu et Credells):
Image

Image


La ligne retour:


Elle se compose de trois pylônes et permet le retour du brin descendant vers la G1, elle emprunte le chemin le plus direct:
Image

Le P11 S:
Image

Le P12 S:
Image

Image

Le P13 S/C (dernier pylône avant le retour vers la G1):
Image


Je vous propose pour conclure se reportage, deux photos prisent depuis le versant opposé du secteur du Prat de Tose. Avec tout d'abord une vue sur la G1 et le début de la ligne:
Image

Enfin une vue de la G2 et de son environnement:
Image


Ce TKD est sûrement en place pour un bon moment, les priorités de la station ne semblent pas se tourner vers son remplacement. De plus le haut de la ligne fortement sensible au vent, ne laisse pas présager la mise en place d'un futur téléporté.





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.15818 secondes. 25 requete(s).
147 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés