En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 32Bannière 5Bannière 37Bannière 33Bannière 21Bannière 15Bannière 43Bannière 2Bannière 34Bannière 11Bannière 14Bannière 25Bannière 4Bannière 10Bannière 20Bannière 23Bannière 41Bannière 35Bannière 39Bannière 24Bannière 6Bannière 3Bannière 42Bannière 31Bannière 16Bannière 26Bannière 9Bannière 36Bannière 13Bannière 1Bannière 17Bannière 40Bannière 19Bannière 12Bannière 7Bannière 28Bannière 27Bannière 8Bannière 22Bannière 29Bannière 44Bannière 18Bannière 38

Remontées-Mécaniques.net




Nouveaux reportages
- TCD6 de Belle Plagne / Roche de Mio - La Plagne
- TSD8BA de l'Osthang - Scheffau
- TKD du Petit Prat Peyort - Prat Peyrot
- TKE2 du Prarial - Montgenèvre
- TCD6 de Bellecôte - La Plagne

Discussions sur le forum
- Construction TSD4 Bettex (2015)
- Photos insolites de remontées mécaniques...
- Construction TSD6 Bouleaux (2015)
- Construction TSD4 des Mélèzes (2015)
- TSF4 Stara Pista - Bansko (Bulgarie)

Des appareils récents :
- 3S Pardatschgrat (Ischgl, AT)
- TCD10 Plan Joran (Chamonix, FR)
- TCD10 Stand-Xpress (La Lenk, CH)
- TSD8BA Polten (Saalbach, AT)
- TSD8B Aualm (Scheffau, AT)
- TSD8 Colosses (La Plagne, FR)
- TSD6B Forêt (Courchevel, FR)
- TSD6B Leist (Flumserberg, CH)
- TSD6B Roháče Expres (Roháče Sp., SK)
- TSD6A Buron du Baguet (Le Lioran, FR)
- TSD6 Aiguille du Fruit (Courchevel, FR)
- TSD6 Bellasta (Les Saisies, FR)
- TSD6 Cabane de Bois (Crans M., CH)
- TSD6 Family (La Pierre-St-Martin, FR)
- TSD6 Gypaète (Les 7 Laux, FR)
- TSD6 Mont Joux (St-Gervais-les-Bains, FR)
- TSD6 Plan de l'Eau (Val Thorens, FR)
- TSD6 Plan du Repos (La Rosière, FR)
- TSD6 Portes du Soleil (Châtel, FR)
- TSD6 Portette (Val Thorens, FR)
- TSD6 Proclou (Avoriaz, FR)
- TSD6 Séraussaix (Avoriaz, FR)
- TSD4 Gabelou (Châtel, FR)
- TSD4 Loze Express (Méribel, FR)
- TSF4 Bruyères (Puy-St-Vincent, FR)
- TSF4 Croix de la Nore (Briançon, FR)
- TSF4 Estagnol (Porté-Puymorens, FR)
- TKE2 Fernández Ochoa (Baqueira, ES)
- TKE1 Dou du Praz (La Plagne, FR)
- TKE1 Gentil (La Plagne, FR)
- TKE1 Saumet (Baqueira, ES)



Retrouvez également les principales actualités du site et des reportages sur Facebook
Partenaires

Funivie.org : site italien dédié aux remontées mécaniques devient partenaire de remontees-mecaniques.net.

Montagne Leaders
Site web du magazine dédié à la montagne : Montagne Leaders

Andes Lideres

Montagne News

A l'actualité sur le site


Sélection de reportages


FUNI Giessbach (Brienz - CH)
Bell - 1879
A l'occasion de la fête nationale suisse, voici un voyage à travers l'évolution des technologies du transport par câble helvète, depuis le funiculaire de Giessbach, toujours en service depuis 136 ans...

Reportage technique de Monchu
(01/08/2015)
TPH Klewenalp (Beckenried - CH)
Von Roll - 1970
... en passant par le téléphérique de Klewenalp, caractéristique des gros porteurs à va-et-vient, avec une disposition biporteur - monotracteur, spécialité de la maison Von Roll...

Reportage technique de Raphaël B
(01/08/2015)
FUF Stanserhorn CabriO (Stans - CH)
Garaventa - 2012
... jusqu'au Funifor Cabrio du Stanserhorn, une innovation de Garaventa, qui permet aux clients d'admirer le paysage durant le trajet grâce à des cabines dotées d'un second plancher à ciel ouvert.

Reportage technique de Kilano18
(01/08/2015)


Dernières nouveautés/actualités remontées mécaniques


Agudio SPA devient une division Leitner

Le 27/07/2015 - 17:33 par lolo42
TSF4 Stara Pista - Bansko (Bulgarie)
Le Flyingbelt, mis au point par Agudio en 2007 (photo Agudio)

Agudio SPA était déjà sous le contrôle du conseil de surveillance du groupe Leitner depuis plusieurs années. La société va désormais être intégrée au constructeur Leitner et devenir une division spécialisée dans la production de transporteurs industriels. Les ateliers de Leini poursuivront notamment la commercialisation de blondins ou tapis suspendus Flyingbelt.

Agudio avait été fondé en 1861 par l'ingénieur Tommaso Agudio qui réalisa le funiculaire de Superga (Italie) entre 1880 et 1884, avec une technologie locomotrice-funiculaire originale. La société a ensuite construit de nombreux téléphériques de matériaux, puis de spectaculaires téléphériques pour voyageurs. On lui doit par exemple les célèbres téléphériques du Pain de Sucre à Rio de Janeiro en 1972 ou encore le téléphérique de l'Alpe Palù, surnommé l'Aigle des Neiges, construit en 1998 à Chiesa avec une ligne sans pylône et des cabines Lovisolo de 160 personnes.

Racheté par Pomagalski en 1991, Agudio fut renommé en 1994 Agudio-Poma puis Poma Italia, avant de reprendre son identité historique en 2007 après le regroupement de Poma et Leitner opéré par l'industriel italien Michael Seeber.

Pour aller plus loin :
- L'annonce officielle sur le site Leitner
- Toute l'histoire d'Agudio et les reportages d'appareils du constructeur dans notre base de données

 

Les 70 ans de la pince VR101

Le 17/06/2015 - 08:17 par lolo42
TSF4 Stara Pista - Bansko (Bulgarie)
Télésiège du Weissenstein (DR, coll. L. Berne)

Développée en 1945 par Von Roll, la célèbre VR101 a équipé des dizaines de télésièges à embarquement latéral, d'abord en Suisse, puis à l'étranger. Elle a ouvert la voie au développement des téléportés monocâbles débrayables qui équipent désormais en masse nos stations.

La première pince débrayable pour appareils monocâbles à voyageurs a cependant presque complètement disparu du paysage. Le dernier VR101 de Suisse, le mythique télésiège du Weissensteinen, a été arrêté fin 2009.

Il ne reste dans le monde qu'une poignée d'installations encore équipées des célèbres VR101, sur le continent américain ou en République Tchèque. Dans l'arc alpin, une seule remontée de la sorte est encore exploitée : la télécabine du Jenner, près de Berchtesgaden, dans les Alpes Bavaroises.

Pour aller plus loin :
- Nouveau : notre reportage historique sur le télésiège de la Sněžka
- Notre reportage historique sur la télécabine du Jenner
- Notre reportage historique sur le télésiège du Weissenstein

 

Une nouvelle vie pour le téléphérique historique du Sancy au Mont-Dore

Le 07/06/2015 - 18:09 par lolo42
TSF4 Stara Pista - Bansko (Bulgarie)
Visuels C PA Design

La station auvergnate du Mont-Dore devrait investir 10 millions d'euros pour rénover ses infrastructures et son offre de loisirs toutes saisons. Pour 2017-2018, le téléphérique n°1 historique devrait recevoir de nouvelles cabines à fond transparent et un pas dans le vide devrait être installé au sommet. Les gares devraient être entièrement rénovées avec de nouvelles infrastructures d'accueil, dont un restaurant panoramique en amont. Le cabine C PA Design a travaillé sur un projet d'habillage où, en gare aval, les murs, côté téléphérique, seraient recouverts face nord, de dalles de Volvic, pour se confondre avec le granit, les autres murs seraient recouverts de bardages bois, ou de tôle ondulée anodisée, les toits seraient également recouverts de tôle anodisée.

Malgré le changement de cabines dans les années 1980, le téléphérique du Sancy n°1 reste l'un des plus anciens de France (la machinerie est d'origine). Il a été construit en 1936 sous l'impulsion de l'aviateur Costes et de ses associés MM. Barbotte et Lotti. Il s'agit en outre du tout premier téléphérique à va-et-vient pour voyageurs réalisé par Applevage. Un appareil alors résolument novateur, faisant massivement appel à des matériaux légers, en particulier, le duraluminium, qui a participé aux belles heures du Mont-Dore durant l'entre-deux-guerres, alors surnommée "les champs de neige de Paris".

Pour aller plus loin :
- les esquisses des gares réalisées par le cabinet C PA Design,
- notre reportage sur cet appareil historique,
- réagissez sur notre forum.

 

Le Skyway Monte Bianco est ouvert au public

Le 01/06/2015 - 13:33 par lolo42
TSF4 Stara Pista - Bansko (Bulgarie)
Photo Skyway Monte Bianco

Le Skyway Monte Bianco a ouvert au public ce 30 mai 2015. Remplaçant les installations pionnières initiées à la fin des années 1930 par Lora Dino Totino, les deux tronçons des nouveaux téléphériques du versant italien du massif du Mont-Blanc conduisent, dans des cabines panoramiques rotatives, au sommet de la pointe Helbronner, à 3449 mètres d'altitude, où la vue épouse des sommets aussi prestigieux que le mont Blanc, la Dent du Géant ou encore les Grandes Jorasses.

Désormais, le départ se fait à Pont d'Entrèves, où un vaste parking et une gare spacieuse ont été construits. Autre changement : depuis le mont Frety, le second tronçon gagne directement la pointe Helbronner, abandonnant l'ancienne gare du refuge Torino (que l'on rejoint maintenant par un ascenseur percé dans la roche). Les gares ont été dessinées par le cabinet d'architecture Studio Progetti. Celle du sommet évoque des blocs de cristaux ; elle reçoit de nombreux vitrages panoramiques et une terrasse circulaire aérienne qui permettent au visiteur de profiter du panorama.

Les deux téléphériques ont été construits par Doppelmayr. Il s'agit d'appareils à va-et-vient avec deux câbles porteurs à tension fixe par voie, et 1 câble tracteur avec entraînement en aval et tension en amont par contrepoids. Le premier tronçon assure une dénivelée de 864 mètres et reçoit trois pylônes. Il transporte jusqu'à 800 passagers à l'heure et par sens. Le second tronçon rachète 1273 mètres et est équipé de deux pylônes. Il monte jusqu'à 610 personnes par heure à la pointe Helbronner. Les deux lignes sont exploitées à la vitesse maximale de 9 m/s. Les cabines rotatives ont été réalisées par Carvatech ; elles ont une capacité de 80 places, pour le premier tronçon, et de 75 pour le second.

La construction des nouveaux téléphériques avait débuté en 2011. Le projet aura coûté près de 105 millions d'euros, dont plus de 30 millions d'euros pour la partie technique de Doppelmayr.

Pour aller plus loin :
- le sujet du chantier sur notre forum
- nos reportages sur les trois téléphériques historiques sur notre page BDD Courmayeur - Monte Bianco
- le site internet de la construction des téléphérique
- Vidéo des téléphériques
- le site internet de l'exploitant

 

Constructions 2014 : les listings complets

Le 30/05/2015 - 10:46 par rodo_af
TSF4 Stara Pista - Bansko (Bulgarie)
Adrien74 - Remontées-mécaniques.net

Comme tous les ans, les membres de Remontées-mécaniques.net récoltent toutes les informations et rumeurs de constructions d'appareils neufs ou d'occasions, et les réunissent dans des listings complets classés géographiquement : France, Suisse, Autriche et "reste du monde".

Au printemps de l'année suivante, les principaux constructeurs du marché publient leurs rapports complets d’activités à travers le monde, ce qui permet de compléter et d'affiner ses listes afin d'être le plus proche possible de la réalité.

Toutes les données de l'année 2014 sont désormais connues. Il est donc temps de faire un bilan et d'avoir une vue complète sur les constructions de remontées mécaniques réalisées durant l'année 2014.

Pour aller plus loin :
Rendez vous sur le forum spécifique "Constructions 2014" où vous retrouverez les topics de suivi des chantiers de nombreux appareils, ainsi que les 4 listings de constructions signés Remontées-mécaniques.net.

 

Graffitis et toiture effondrée : l'état préocupant des vestiges du premier téléphérique pour voyageurs de France

Le 25/05/2015 - 10:29 par lolo42
TSF4 Stara Pista - Bansko (Bulgarie)
Photo Devouassoux/Cardoso + coll. LB & Monchu

A Chamonix, la vieille gare en pierres de taille de la Para et la cabine ex-Rochebrune, témoins historiques des vestiges du premier téléphérique de France pour voyageurs, ont été couverts de graffitis. Au delà, c'est l'état général des bâtiments, et en particulier du clos couvert qui est désormais inquiétant ! La toiture est effondrée en plusieurs endroits.

Denis Cardoso y a consacré un billet sur la page Facebook dédiée à cet équipement historique. Près de 40 photos permettent de se rendre compte de l'état préoccupant de ces vestiges : lien vers le billet et photos. L'information a également été reprise par le Dauphiné (Article : des graffitis sur le plus vieux téléphérique de France)

Fermé de les années 1950, ce téléphérique pionnier, dont la construction avait été entamée en 1909, a connu les tout premiers Jeux Olympiques d'hiver, en 1924, avec la tenue des épreuves de Bobsleigh. Il a également assuré la desserte de la mythique piste des Glaciers qui accueillit en 1948, l'épreuve reine de la descente homme de l'Arlberg-Kandahar, qui vit la brillante victoire de l'enfant du pays, James Couttet. Au delà, cette ligne constitue le témoin d'une formidable aventure humaine de plus de 50 ans, qui, entre drames, victoires et volontarisme, a permis la conquête mécanisée du sommet de l'Aiguille du Midi.

Noyée dans la forêt, la vieille gare de la Para reste, il est vrai, discrète depuis la vallée, mais, réalisée à main d'homme il y a près de 100 ans, cette belle construction en granite est un patrimoine au combien majeur de cette ancienne ligne. Entre néoclassicisme austère et architecture médiévale, le bâtiment se lit comme une place forte dans la montagne.

En Suisse, la gare amont du téléphérique du Wetterhorn a été entièrement restaurée et conservée pour mémoire et une réplique à l'identique de la cabine originelle a été réalisée et est exposée au pied de l'ancien départ. A quand une prise de conscience et une démarche similaire à Chamonix pour la sauvegarde de ce patrimoine, témoin de l'histoire de la vallée et, au delà, de l'histoire des transports ?

Pour aller plus loin :
- Le billet de Denis Cardoso sur la page Facebook de l'Aventure du premier téléphérique de France
- Notre reportage historique sur cet ancien appareil
- Le sujet sur notre forum

 

Sigma : cabine Symphony

Le 23/05/2015 - 13:50 par rodo_af
TSF4 Stara Pista - Bansko (Bulgarie)
Sigma Cabins

Sigma s’est associé au designer Italien Pininfarina pour la réalisation de sa nouvelle cabine 3S. Issu du domaine automobile – Ferrari, Maserati – Pininfarina a apporté une touche d’élégance et de sportivité à l’esthétique de la cabine, mais également aux équipements intérieurs.

La cabine Symphony offre à ses passagers de l’espace et du confort. Ce qui attire le regard sur cette nouvelle cabine, c’est notamment la finition : aucun angle ni rivets ne détourne le passager de son voyage. Une cabine lumineuse, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Une lumière diffuse et continue entoure l’extérieur de la cabine, via un bandeau LED.
Les exploitants choisissant la cabine Symphony auront le choix entre de multiple équipements afin d’améliorer le confort des voyageurs en montagne ou en milieu urbain : tel que des sièges individuels en cuir, de larges baies vitrées qui offrent une vue imprenable sur l’extérieur, une climatisation réversible ou bien des écrans multimédias.

La première livraison des cabines Symphony est prévue pour équiper le futur téléphérique 3S Matterhorn à Zermatt en Suisse.

- le sujet sur le forum remontees-mecaniques.net

 
©2003-2015 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés