En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 19Bannière 25Bannière 20Bannière 28

 TSD4B Oberdorf - Gamsalp

Toggenburg

Garaventa

T2 ES
Description rapide :
Second maillon de l'axe "Wildhaus - Oberdorf - Gamsalp - Gamserrugg", ce télésiège débrayable 4 places à bulle constitue le coeur de l'offre ski du secteur "Wildhaus-Gamserrugg"

Mise en service en : 2003



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 23/01/2013 et mise à jour le 23/06/2013
(Mise en cache le 24/08/2013)

Je vous présente un reportage sur le télésiège débrayable 4 places à bulles « Oberdorf-Gamsalp », à Wildhaus/Toggenburg

Image

Wildhaus/Toggenburg : Au pied du Säntis

La station de Wildhaus est située à l’Est de la Suisse, plus précisément dans la vallée du Toggenburg, à une altitude de 1090 mètres. Installé au pied de l’imposant Säntis dont le sommet culmine à 2501 mètres, Wildhaus est un village authentique, qui malgré le développement touristique de ces dernières années, est marqué par une forte tradition agricole. Le paysage de la vallée du Toggenburg qui s’ouvre entre le Säntis et la barre rocheuse des Churfristen au sud est formée de vastes prairies verdoyantes à basse altitude et de larges parcelles de forêts aux altitudes supérieures.

Le domaine skiable du Toggenburg, qui regroupe les stations de Alt St.Johan, Unterwasser et Wildhaus est considéré comme la plus grande région de sports d’hiver de Suisse orientale En commun, les trois stations proposent 60 kilomètres de pistes totalement reliées qui s’étendent entre 900 mètres (Alt St.Johann) et 2262 mètres (Chäserrugg). Les pistes sont desservies par un ensemble de 17 remontées mécaniques, dont 1 téléphérique, 1 télécombi et 3 télésièges débrayables. Les pistes principales sont équipées de canons à neige pour garantir l’ouverture desdites pistes jusqu’à la fin de la saison.

Situation dans le domaine skiable

Image
-Emplacement sur le plan des pistes du domaine skiable « Toggenburg »


Modernisation progressive de l’axe « Widlhaus – Gamserrugg »

Pour relancer l’économie locale, le village de Wildhaus profite de la topographie favorable au sud du village pour développer la pratique des sports de glisse. En prenant exemple sur la station de la Lenzerheide, les responsables de la commune de Wildhaus lance la construction d’un premier téléluge entre le bas du village de Wildhaus et le lieu-dit « Oberdorf ». L’aménagement de la station se poursuit ensuite après la seconde Guerre Mondiale, plus précisément en 1946 avec la construction du premier téléski « Oberdorf-Gamsalp ». Construit par Oehler avec des pylônes en bois, ce téléski mesure plus de 2 kilomètres. Une belle prouesse pour l’époque !

En raison d’une concession limitée à 10 ans, le téléluge est démantelé en 1949. L’appareil est remplacé par un télésiège débrayable 2 places Von Roll (VR101). Pour répondre à l’augmentation continue de la fréquentation, notamment généré par le remplacement de la première section, le téléski « Oberdorf-Gamsalp » est transformé par Oehler en 1958 dans le but d’augmenter le débit. Le lieu-dit « Gamsalp » n’est cependant qu’une étape dans le développement vers le haut du domaine skiable. En effet, dès le début, l’objectif est de rallier le sommet du Gamserrugg à 2076 mètres. Après plusieurs reports, liés à des autorisations manquantes, le maillon manquant pour rejoindre le sommet du Gamserrugg est ouvert au public pour l’hiver 1966/67.

Les efforts se concentrent ensuite à la modernisation progressive de cet axe pour répondre à la croissance continue de la fréquentation et aux nouvelles attentes de la clientèle. Pour cette raison, le télésiège débrayable « Wildhaus-Oberdorf » est doublé en 1972 par un télésiège fixe de manufacture Habegger. Pour faire face à cette augmentation de débit sur le premier tronçon, le téléski « Oberdorf-Gamsalp » est remplacé dix ans plus tard par un télésiège débrayable. Il s’agit du premier télésiège débrayable 3 places, réalisé sur sol helvétique. Construit par Garaventa, l’ensemble des éléments est cependant fourni par Doppelmayr. A défaut de remplacer le troisième maillon dont le tracé est souvent balayé par des vents forts, la société d’exploitation poursuit son renouvellement avec le remplacement en 1995 des deux appareils du front de neige « Wildhaus-Oberdorf 1 & 2 » par un télésiège débrayable 4 places. Construit par Doppelmayr, il s’agit du premier appareil 4 places de l’espace ski « Toggenburg ».

En parallèle aux investissements consentis dans l’enneigement mécanique, le renouvellement de l’axe stratégique « Wildhaus-Oberdorf-Gamsalp-Gamserrugg » se poursuit en 2003. En effet, avec l’échéance de la concession du télésiège débrayable 3 places « Oberdorf-Gamsalp », la société « Wildhaus Bergbahnen AG » est contrainte de remplacer ledit appareil par un télésiège débrayable 4 places. En effet, la mise en conformité de l’ancien appareil aux normes actuelles n’était économiquement pas justifiable comparé aux coûts d’un nouvel appareil.

Accès « Gamsalp »/Téléski « Gamserrugg » - Liaison Unterwasser/Chäserrugg

Installé sur la partie intermédiaire du secteur « Wildhaus-Gamserrugg », au départ du lieu-dit « Oberdorf », ce télésiège débrayable bénéficie d’une accessibilité aisée. En effet, depuis le front de neige de Wildhaus, l’accès est garanti par le télésiège débrayable « Wildhaus-Oberdorf » en combinaison avec le téléski « Oberdorf ». Le passage par le téléski garantit un accès par gravité et sans déchausser à la gare aval du télésiège débrayable « Oberdorf-Wildhaus ». Depuis le secteur voisin « Itios-Chäserrugg », l’accès à ce télésiège débrayable est garantit par le haut par la piste rouge Chäserrugg-Gamsalp-Oberdorf et par le bas, par le télésiège débrayable « Wildhaus-Oberdorf ».

Trait d’union entre la porte d’accès constituée par le télésiège débrayable « Wildhaus-Oberdorf » et le téléski sommital « Gamsalp – Gamserrugg », ce télésiège débrayable a comme principale vocation d’assurer la liaison vers le secteur d’altitude. Cependant, depuis l’installation des canons à neige et de l’élargissement des pistes sur le secteur intermédiaire, ce téléporté est également très fréquenté pour l’enchainement des rotations sur les différentes pistes desservies. Tout comme le téléski « Freienalp », ce télésiège débrayable assure également l’accès à la liaison par le bas vers le secteur voisin « Unterwasser – Chäserrugg ». La liaison par le haut est par contre seulement accessible depuis la gare amont du téléski « Gamsalp – Gamserrugg ».

Plusieurs pistes sont accessibles depuis la gare amont « Gamsalp ». Les pistes rouges Munggepfiff-Chessler et Gamsalp-Freienalp-Oberdorf permettent de regagner la gare aval de cet appareil en empruntant un tracé varié. Le tracé de ces deux pistes se croisent à hauteur de la gare amont du téléski « Freienalp ». A côté de ces deux pistes rouges, la gare amont est également un point d’accès à la piste noire « Gamserrugg Ostabfahrt - Warmtobel » dont le début est situé plus en amont sur le versant. Cette piste est une alternative aux pistes rouges sur la moitié supérieure. L’ensemble des pistes desservies offrent l’accès à la piste de liaison par le bas vers le secteur « Unterwasser-Chäserrugg ».


Caractéristiques techniques

Administratif:


  • Station: Wildhaus/Toggenburg
  • Type d'installation: Télésiège débrayable 4 places à bulle
  • Exploitant : Wildhaus Bergbahnen AG
  • Constructeur: GARAVENTA
  • Année de mise en service: 2003
  • Ouverture au public : Décembre 2003
Géographie:

  • Altitude aval: 1228.74m
  • Altitude amont: 1773.57m
  • Dénivelé: 544.83m
  • Longueur oblique: 2028.04m
  • Pente moyenne: 28.17%
  • Pente maximale: 76.63%
Technique:

  • Nombre de pylônes: 20
  • Largeur de voie: 4.80m
  • Station motrice: Amont
  • Station tension: Aval
  • Système de tension: Hydraulique
  • Fabriquant du câble: Fatzer Romanshorn AG
  • Diamètre du câble: 43mm
  • Longueur du câble: 4180m
  • Poids du câble: 27'800 kg
  • Commande électronique de: Frey AG
  • Puissance du moteur (démarrage): 758 KW
  • Puissance du moteur (exploitation): 505 KW
  • Type de pince: DT104G
  • Constructeur des sièges : Doppelmayr
  • Type de sièges : 4E98B
  • Nombre de sièges: 117
  • Personnes/sièges: 4
  • Espacement entre les sièges: 36 m
  • Cadencement : 7.2 sec
  • Débit maximal: 2000 p/h
  • Temps de trajet: 6.69 min
  • Vitesse maximale: 5 m/s
  • Sens de la montée: Gauche


Infrastructures et ligne du télésiège débrayable « Oberdorf - Gamsalp »

20 ans après la construction du télésiège débrayable 3 places « Obersdorf-Gamsalp », premier télésiège débrayable 3 places de Suisse, la société des remontées mécaniques de Wildhaus a pris la décision de construire un nouvel appareil plus performant sur le même tracé. En effet, l’alternative d’une rénovation poussée est écartée pour des raisons de coûts et de prolongation limitée de la concession. Pour la construction du nouvel appareil, la société « Wildhaus Bergbahnen AG » collabore avec le groupe Garaventa/Doppelmayr, dont la fusion remonte à 2002. Le télésiège débrayable de Gamsalp est ainsi un des premier appareil UNI-G monté par Garaventa.

La configuration motrice-tension est classique. Le système de tension, par vérins hydrauliques est situé en aval. L’entraînement est en revanche disposé en amont. Le garage pour les sièges est intégré au bâtiment de la gare aval. Les sièges y sont stockés chaque soir et durant l’été. Les sièges (série 4E98B) sont équipés de bulles pour proposer un confort accru à la clientèle. Ils sont portés par la pince à barre torsion DT-106. Exploité à 5 m/s, avec la totalité des sièges (117), ce téléporté assure un débit théorique de 2000 p/h.

Gare aval et garage

La gare aval est installée au lieu-dit « Oberdorf », à une altitude de 1230 mètres, qui n’est autre que le front de neige d’altitude de la station de Wildhaus. Elle est intégrée à un vaste édifice dont l’origine remonte à la construction de l’ancien télésiège débrayable « Oberdorf – Gamsalp ». Rénovée et adaptée au nouvel appareil, le bâtiment abrite également le garage pour les sièges ainsi que plusieurs locaux techniques et une caisse pour les forfaits. L’ensemble de la structure est recouverte de plaques d’Eternit, à l’exception de la structure en béton à l’arrière de la gare, qui rappelle l’emplacement du système de tension par contrepoids de l’ancien téléporté débrayable.

Image
-Gare aval avec les deux premiers pylônes

Image
-Zoom sur la gare aval avec le pylône compression 1

Image
-Gare aval avec à l’avant la gare aval du téléski

Image
-Gare aval

Image
-Intérieur de la gare aval avec le garage

Image
-Zone d’embarquement

Image
-Poulie retour-tension


Ligne

Entre Oberdorf et le lieu-dit « Gamsalp », ce télésiège débrayable développe une longueur de 2028 mètres et franchit un dénivelé de 544 mètres. Les premières portées, soit jusqu’au pylône compression 11 se développent en parallèle au téléski « Freienalp ». La pente y est faible. A partir du pylône compression 11 et jusqu’au pylône 16, la ligne prend rapidement de l’altitude avec une succession de portées plus prononcées. A partir du pylône 16, la ligne quitte définitivement la forêt et survole le bas du plateau de « Gamsalp » jusqu’à la gare amont. Sur ce dernier tronçon, la ligne retrouve une pente plus faible.

Image
-Pylône 2

Image
-Portée

Image
-Pylône 3

Image
-Portée

Image
-Pylône support-compression 4

Image
-Pylône 5

Image
-Portée

Image
-Pylône 6

Image
-Portée

Image
-Pylône support-compression 7

Image
-Pylône 8

Image
-Pylône 9

Image
-Pylône 10

Image
-Pylône compression 11

Image
-Portée

Image
-Pylône 12

Image
-Zoom sur la portée

Image
-Pylône 13

Image
-Pylône 14

Image
-Pylône 15

Image
-Pylône 16

Image
-Portée

Image
-Pylône support-compression 17

Image
-Pylône 18

Image
-Pylônes 19-20


Gare amont

La gare amont est située au lieu-dit « Gamsalp », à une altitude de 1773.57 mètres. A l’instar de la gare aval, la gare amont est intégrée à un édifice, datant de l’ancien téléporté débrayable. A côté de la gare amont du télésiège débrayable, le bâtiment est également occupé par le restaurant d’altitude « Gamsalp », totalement revisité en 2000. Le débarquement est assuré dans le sens de la ligne. Sur le côté de la gare amont, est installé un court rail de service doté d’une plateforme de maintenance pour les pinces.

Image
-Arrivée en gare amont

Image
-Zone de débarquement

Image
-Contour et zone de maintenance

Image
-Arrière de la gare aval

Image
-Gare amont avec les deux derniers pylônes


Sièges et pinces

Image
-Siège

Image
-Siège en gare aval

Image
-Pince DT104


Photos diverses

Image
-La ligne depuis la gare amont du télésiège débrayable « Wildhaus – Oberdorf »

Image
-Télésiège débrayable « Gamsalp » et téléski « ... »

Image
-Le pylône compression 11 (en forme de A)

Image
-D ‘un côté comme de l’autre

Image
-Vue plongeante sur le télésiège débrayable et le téléski

Image
-Passage en forêt

Image
-Direction les sommets

Image
-Le télésiège débrayable avec à l’arrière le sommet du Säntis !

Image
-Les deux derniers pylônes de ligne

Conclusion

Avec la construction de ce télésiège débrayable 4 places à bulles, la société « Wildhaus Bergbahnen AG » a avantageusement amélioré la desserte des pistes situées sur le secteur intermédiaire de l’axe « Wildhaus-Gamserrugg ». Equipé de bulles et exploité à une vitesse de 5 m/s, ce téléporté débrayable répond parfaitement aux attentes actuelles de la clientèle et garantit ainsi un ski de qualité.





Appareil en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09288 secondes. 27 requete(s).
123 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés