Localisation(s)
Photo

 TKF de la Petite Pierre

Corrençon-en-Vercors (Espace Villard-Corrençon)

Poma

T1 HS
Année de construction : 1979
Fin de service en : 2012

Remplacé par l'appareil suivant :
    Suivre la discussion sur le forum



     
    Auteur de ce reportage : alspace
    Section écrite le 16/08/2014 et mise à jour le 21/06/2015
    (Mise en cache le 21/06/2015)

    Image



    Au sommaire de ce reportage :
      1. Corrençon-en-Vercors
      2. Le secteur des Rambins
      3. Petite Pierre : second appareil débutants sur le secteur
      4. Ligne et infrastructures du téléski de la Petite Pierre



    Corrençon-en-Vercors

    Corrençon-en-Vercors est l'une des plus grandes stations du massif du Vercors. Reliée à Villard de Lans par le télésiège de Combeauvieux et le télémix du Clos de la Balme, elle propose un domaine skiable d'une taille raisonnable composé de 50 pistes (soit 125 km) et de 18 remontées mécaniques entre 1050 et 2050 mètres d'altitude au sommet du télésiège du Belvédère.

    Image
    ^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


    Le secteur des Rambins

    En 1966, la commune de Corrençon-en-Vercors développe un espace débutants à proximité du village. Le téléski des Rambins 1 voit ainsi le jour. Celui-ci permettait avec ses 340 mètres de longueur de desservir deux nouvelles pistes vertes.
    En 1970, afin d'agrandir cet espace débutants et de pouvoir basculer sur le front de neige du Clos de la Balme, le téléski des Rambins 2 sortait de terre. Il permettait aussi de délester le téléski des Rambins 1 avec une piste desservie plus longue.
    Deux ans plus tard, pour toujours proposer une zone d'initiation plus grande, le téléski débrayable du Petit Caillou fut implanté sur la gauche des appareils existants.
    Rapidement victime de son succès, Petit Caillou fut doublé en 1979 par le téléski de la Petite Pierre sur un tracé un peu plus long afin d'éviter le croisement des flux de skieurs en provenance des deux appareils.

    Image
    Les gares aval des deux grands téléskis. A gauche la gare du TKD des Rambins 2 et à droite celle du TKD des Rambins 1.

    Image
    La gare aval du moyen téléski : le Rambins 1. En arrière plan on distingue les pylônes des téléskis de la Petite Pierre et du Petit Caillou.


    En 2012, la commune de Corrençon-en-Vercors a décidé de remplacer les téléskis du Petit Caillou et de la Petite Pierre par un téléski à enrouleurs sur un tracé quelque peu différent afin d'améliorer la cohésion de cette piste débutante avec le reste du domaine débutant des Rambins.


    Petite Pierre : second appareil débutants sur le secteur

    Le téléski de la Petite Pierre était situé à l'extrémité gauche du front de neige des Rambins, parallèlement au téléski à perches découplables du Petit Caillou. Il desservait une courte piste débutante en tandem avec le téléski du Petit Caillou. Cependant, le Petit Caillou n'était exploité que lors des périodes de forte affluence. En effet, Petite Pierre était plus adapté pour les débutants et desservait la piste du Baby sur une longueur un peu plus importante.
    Depuis le sommet de cette installation, il était possible de continuer l'ascension vers le sommet du secteur des Rambins grâce aux téléskis des Rambins 1 et 2.

    Image
    Situation du téléski de la Petite Pierre sur le plan des pistes de Corrençon-en-Vercors.



    Voici les caractéristiques de cette installation :

      Caractéristiques administratives

      TKF-Téléski à perches fixes : PETITE PIERRE
      Exploitant : Commune de Corrençon-en-Vercors
      Constructeur : POMAGALSKI
      Année de construction : 1979
      Année de démontage : 2012

      Caractéristiques d’exploitation

      Saison d'exploitation : Hiver
      Capacité : 1 personne
      Débit à la montée : 720 personnes/heure
      Vitesse d'exploitation : 2,3 m/s
      Sens de montée : Par la droite

      Caractéristiques géométriques

      Altitude aval : 1130 m
      Altitude amont : 1162 m
      Dénivelée : 32 m
      Longueur développée : 210 m
      Pente maximale : 16 %
      Temps de trajet : 1 minute 53 secondes

      Caractéristiques techniques

      Emplacement motrice : Aval
      Type de motorisation : Electrique
      Emplacement tension : Amont
      Type de gare amont : Poulie flottante
      Type de tension : Contrepoids
      Nombre de pylônes : 3
      Dispositif d’accouplement : Pince fixe



    Ligne et infrastructures du téléski de la Petite Pierre

    La gare aval

    La gare aval du téléski de la Petite Pierre était située à 1130 mètres d’altitude, à l’extrémité gauche du front de neige des Rambins et à proximité du départ du téléski du Petit Caillou. C'était une gare motrice-fixe Pomagalski, standard des téléskis fixes du constructeur.

    Image
    Vue sur la gare aval. Juste derrière, nous voyons la motrice du téléski du Petit Caillou.

    Image
    Vue arrière.

    Image
    Vue avant.

    Image
    Le chalet de l'opérateur.



    La ligne

    La ligne était courte, avec 210 mètres de longueur développée. La montée se résumait à une pente faible, sans difficulté sur l’ensemble du parcours.

    Pomagalski avait équipé la ligne de trois pylônes dont 2 supports et 1 support-compression :

    • P1 : 2S+2C/4S inclinés afin de modifier la largeur de la voie
    • P2 : 4S/2S
    • P3 : 2S/2S


    Image
    P1.

    Image
    P2.

    Image
    P3.

    Image
    Vu de côté. Avec derrière, le poussard du téléski du Petit Caillou.



    La gare amont

    La gare amont était située à 1162 mètres d'altitude, juste au-dessus de l'arrivée du téléski du Petit Caillou. Nous retrouvions une poulie flottante assurant la tension du câble via un contrepoids.

    Image
    Vue avant.

    Image
    Vue de profil.

    Image
    La gare amont de côté.

    Image
    Le contrepoids



    Je tiens à remercier Monts-Jura pour la mise à disposition de ses photos.

    Texte : Alspace
    Photos : Monts-Jura
    Date des photos : 19 août 2008.



    Suivre la discussion sur le forum


    Appareils en relation :