En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 11Bannière 7Bannière 25Bannière 9Bannière 23Bannière 4Bannière 13Bannière 27Bannière 22Bannière 33Bannière 18Bannière 17Bannière 35Bannière 40Bannière 15Bannière 30Bannière 38Bannière 24Bannière 43Bannière 5Bannière 29Bannière 32Bannière 12Bannière 10Bannière 1Bannière 34Bannière 6Bannière 14Bannière 20Bannière 19Bannière 37Bannière 31Bannière 36Bannière 44Bannière 26Bannière 28Bannière 21Bannière 16Bannière 2Bannière 39Bannière 8Bannière 41Bannière 3

TPH V 47 du Pic Lumière

Saint-Lary-Soulan

Applevage

T3 ES S1
Description rapide :
Une remontée mécanique qui a plus de 50 ans, marquant les débuts du ski sur Saint Lary Soulan / Pla d'Adet.

Mise en service en : 1957




Pic Lumière

Auteur de ce reportage : arbisman
Section écrite le 10/02/2009 et mise à jour le 19/02/2012
(Mise en cache le 23/08/2013)

Image


Voici le sommaire de ce reportage sur le TPH47 Pic Lumière :

1/ Préambule.

2/ L'histoire de Saint Lary Soulan et du téléphérique.

3/ La situation du téléphérique sur le plan des pistes.

4/ Découverte de la ligne.

5/ La mécanique.

6/ Les caractéristiques techniques de l'installation.

7/ L'ascension vers le Pla d'Adet (en matinée).

8/ La descente sur Saint Lary Soulan (en semi nocturne) proposée deux fois : une première avec les photos telles qu'elles ont été prises, et une deuxième avec un apport de lumière artificielle améliorant les détails des vues observées.

Bonne lecture à tous !!!

1/ Préambule :

Je tenais avant toute chose à remercier le personnel de l'installation qui m'a particulièrement aidé à la découvrir de l'intérieur, en m'ouvrant notamment les portes qui donnent sur les mécaniques des deux gares.
Les photos que je vous propose ont été prises les 7, 8 et 10 Janvier 2009.
Je tiens également à préciser qu'en raison d'une affluence permanente sur cette remontée mécanique occasionnant beaucoup de buée ainsi que des vitres en plexiglas teintées des cabines, il était difficile lors de l'ascension et de la descente d'obtenir des photos nettes, j'espère que le résultat vous plaira malgré cela.

2/ L'histoire de Saint Lary Soulan et du téléphérique :

Le site Internet de Saint Lary Soulan propose deux documents très complets sur l'histoire de la station et son activité touristique :
http://www.saintlary.com/hiver/index.php?p...tion=attachment
http://www.saintlary.com/hiver/index.php?p...tion=attachment
Quelques précisions sont à apporter sur la création du téléphérique : le maire charismatique de l'époque Vincent Mir, père d'Isabelle (vice championne olympique à Grenoble en 1968, vice championne du monde en 1970 à Val Gardena et victorieuse de 9 courses en coupe du monde) et oncle de Jean-Henri Mir (maire actuel de Saint Lary Soulan) décide d'entreprendre en 1954 la montée du Pla d'Adet à dos de mulet avec amis, armes et bagages. Une fois arrivé au sommet son idée de construire une station de ski prend forme, et c'est le 4 Mars 1957 que le téléphérique est inauguré sous le nom de Pic Lumière.
Il fut considéré à l'époque comme le téléphérique le plus rapide et le plus confortable du monde.
Les cabines originelles furent changées en 1999, voici une ancienne cabine exposée dans un parc au cœur du village :

Image

Jean-Henri Mir fit rénover cette installation tout récemment en 2007 pour les 50 ans de la station. Une décoration spéciale fut faite sur les deux cabines pour l'occasion et une grande affiche est toujours exposée dans le hall d'entrée du téléphérique :

Image

On peut voir sur la photo centrale de cette affiche l'ancienne cabine en ligne proche de la gare aval.

Le téléphérique fait partie des 20 sites touristiques non culturels les plus visités de France avec une moyenne de 440 400 visiteurs par an sur la période 2003 > 2007.

Saint Lary Soulan est devenu une des plus grande station de ski des Pyrénées françaises avec 100 kilomètres de pistes et 31 remontées mécaniques sur 700 hectares de surface. Elle fait partie du groupe Altiservice regroupant 6 stations pyrénéennes.

3/ La situation du téléphérique sur le plan des pistes :


Image

Vu d'un peu plus près
Image

Comme vous pouvez le voir la gare amont du téléphérique ne se trouve pas au niveau des pistes, un ascenseur ainsi qu'un escalier (au choix) permettent de les rejoindre.
Il sera secondé l'année prochaine par une télécabine très attendue en raison du débit désormais inadapté à la grandeur du domaine skiable et au nombre de skieurs qui l'explore.

4/ Découverte de la ligne :

Voici différents panoramas pris du parking proche de la gare aval :

Image

Image

Image

Image

Image

Image

La gare aval
Image

Image

Image

Image

A présent prenons de l'altitude pour découvrir l'unique pylône de la ligne vu de la gare amont, il est à noter qu'il n'y a aucun freinage lors de son passage :

Image

Image

Image

Image

Image

Quelques photos d'une cabine en gare amont :

Image

Image

Image

5/ La mécanique :

Ce téléphérique a sa motrice ainsi que la tension des porteurs en gare aval, la tension des tracteurs est située en amont.
Entrons à l'intérieur de la gare aval : nous avons affaire ici à un téléphérique bicâble à va et vient, plus précisément bi tracteur, mono porteur, équipé de poulie motrice double gorge qui ne dispose pas d'enroulement spécial.
La chaîne cinématique que nous pouvons observer est la suivante : poulie motrice double gorge > réducteur > moteur électrique principal.
Deux moteurs de secours sont présents, alimentés par le groupe électrogène qui se trouve dans le caisson.
Place aux photos :

Image

Nous avons ici une vue plongeante sur une partie du treuil. On distingue le moteur électrique asynchrone principal avec de part et d'autres deux freins de service à tambour. Un autre moteur électrique est placé à l'entrée du réducteur, il sert de marche de secours électrique. On remarque sur son arbre rapide qu'il n'y a pas de frein.

Le détail des éléments observables
Image

Image

Poulie motrice à double gorge en premier plan avec le levier du frein de poulie à tambour également
Image

Image

Pour la marche de secours, l'arbre d'entrée se trouve dans le réducteur équipé d'un autre frein à tambour. On notera la présence de tambours de rechange dans la salle des machines.

La chaîne de déviation des deux câbles porteurs vers les contrepoids de tension
Image

Différentes vues sur les déviations des tracteurs
Image

Image

Remontons en gare amont :

Image

Image

A l'intérieur : les poulies de renvoi sont montées sur le contrepoids. Les variations de tension font que les poulies sur la photo ci-dessous montent et descendent selon le positionnement des cabines, en particulier lors du passage du pylône.

Image

Image

Image

Revenons à l'extérieur pour zoomer sur les chariots des cabines :

Image

Image

6/ Les caractéristiques techniques de l'installation :

Image

TPH – Téléphérique bicâble à va et vient : PIC LUMIERE

Constructeur : APPLEVAGE
Année du début de la construction : 1955
Date de mise en service : 4 Mars 1957
Saisons d'exploitation : Eté / Hiver
Capacité : 47 personnes
Charge maximale : 3830 Kg
Longueur développée : 2090 m
Altitude de la gare aval : 820 m
Altitude de la gare amont : 1660 m
Dénivelée : 840 m
Pente moyenne : 45%
Pente maximale : 70%
Débit : 600 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 9,3 m/s
Temps de trajet : 3'45''
Motrice : Aval
Tension des porteurs : Aval
Tension des tracteurs : Amont
Puissance développée : 283 KW
Diamètre du câble porteur : 56 mm
Diamètre du câble tracteur : 30 mm
Nombre de pylônes : 1
Hauteur du pylône : 20 m
Longueur du sabot du pylône : 32 m
Nombre de galets du pylône : 35 de chaque côté
Horaires en journée pendant l'hiver : 8h > 20h
Des trajets sont proposés en hiver tous les soirs lors des vacances scolaires et les mercredi, vendredi et samedi hors vacances scolaires :
• Horaires des montées en soirée : 20h30 et 0h00
• Horaires des descentes en soirée : 20h35 et 0h05

7/ L'ascension vers le Pla d'Adet (en matinée) :

La gare aval, de la porte d'entrée, comptez ½ heure d'attente
Image

Image

La plate-forme d'entretien de la gare aval
Image

Image

Image

Et c'est parti !
Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

8/ La descente vers Saint Lary Soulan (en semi nocturne) :

Tout d'abord découvrons quelques photos du Pla d'Adet :

Vue observée depuis les pistes
Image

Image

Image

Dernière vue sur les pistes du Pla d'Adet
Image

La gare amont
Image

Image

Et c'est reparti !
Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Revenons sur cette descente, avec un apport de lumière artificielle :

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Quelques vues nocturnes du pylône, qui a la particularité d'être éclairé de la même manière que la Tour Eiffel à Paris, c'est-à-dire en scintillant :

Image

Image

Image

Ainsi se termine ce reportage, je tiens à donner quelques liens vers les sites Internet qui vous permettront de vous renseigner plus précisément sur Saint Lary Soulan et sa région :
www.saintlary.com
www.altiservice.com

A bientôt !

©2003-2014 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés