En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 40Bannière 42Bannière 14Bannière 20

 TCD4 Innerarosa-Tschuggen (Kulm)

Arosa

BMF Bartholet

T2 ES
Description rapide :
Cette télécabine est le résultat d'une transformation audacieuse d'un télésiège débrayable 3 places en télécabine 4 places. Destinée à une clientèle essentiellement débutante, cette télécabine BMF garantit un transport des enfants en toute sécurité et à l'abri du froid !

Mise en service en : 2012



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 18/12/2012 et mise à jour le 27/12/2012
(Mise en cache le 24/08/2013)

Je vous présente un reportage sur la télécabine 4 places « Innerarosa - Tschuggen », à Arosa

Image

Arosa : Au coeur des Grisons

Situé dans le canton des Grisons, Arosa est un lieu de villégiature traditionnel et une station climatique alpine réputée depuis 1877. Blottie à 1800 mètres d’altitude, au fond de la vallée du Schanfigg, Arosa bénéficie d’un environnement montagneux sauvage, d’un ensoleillement généreux et d’un cadre de vie agréable. Accessible par la route (365 virages) et par la ligne de chemin de fer rhétique depuis Coire, Arosa se destine avant tout à une clientèle familiale et propose à ce sujet de nombreuses activités ludiques, labélisées « Arosa JUNIOR Club ».

Le domaine skiable d’Arosa s’étend entre 1739 mètres et 2653 mètres et propose 70 kilomètres de pistes de ski alpin, auxquelles s’ajoutent encore 30 kilomètres d’espace Freeride et un Halfpipe. Les pistes se développent à partir de trois fronts de neige, à savoir Arosa, Inner-Arosa et Hörnli-Talstation en direction des points culminants Hörnli (2511m), Weisshorn (2653m) et Brüggerhorn (2447m). L’ensemble des pistes est desservi par 13 remontées mécaniques, dont deux téléphériques, deux télécabines et quatre télésièges débrayables.

Situation dans le domaine skiable

Image


TCD4 Innerarosa - Tschuggen : Transformation d’un télésiège débrayable en télécabine

Coincé au fond de la vallée du Schanfigg, Arosa s’est initialement développé comme station climatique, notamment reconnu pour son air pur et son climat sec. L’ouverture du premier sanatorium remonte à la fin du 19ème siècle, plus précisément en 1873. Une première route postale est ouverte en 1890, suivie en 1914 par l’ouverture de la ligne de chemin fer rhétique Chur – Arosa, construite en seulement deux ans de travaux. Avec le progrès de la médecine, l’intérêt pour les stations climatiques disparait graduellement. Pour cette raison, Arosa s’oriente pendant l’entre deux-guerres vers les sports d’hiver avec l’ouverture de trois premiers téléskis en 1938, construits par les pionniers de la construction des téléskis Oehler et Constam. Un quatrième téléski est ensuite ouvert en 1946 avec la première desserte du Hörnli, le second sommet emblématique d’Arosa après le Weisshorn. Ce téléski est exploité sous la forme d’un téléski/télésiège.

L’aménagement à grande échelle des pentes situées en amont du village d’Arosa est lancé en 1957 avec la construction des deux premiers téléphériques pour rejoindre le sommet du Weisshorn à une altitude de 2683 mètres. Les deux appareils sont livrés par Von Roll et sont respectivement équipés de cabines 60 et 75 places. L’ouverture de ces téléphériques est accompagnée trois ans plus tard par la réalisation du téléski « Tomeli » sur le versant nord du Tschuggen (au niveau de la gare de transbordement des deux sections de téléphériques). Comme les efforts principaux sont d’abord consacrés à l’aménagement du secteur « Hörnli », le secteur autour de Tschuggen connaît un développement plus tardif. Bien que desservi par deux téléphériques et deux téléskis, les travaux pour une desserte qualitative du secteur débutent en 1967 par le remplacement du vétéran téléski (Constam/1938) « Arosa-Tschuggen » par un modèle plus performant. La desserte du sommet Brüggerhorn à 2447 mètres est acquise en 1970 par l’ouverture du premier télésiège fixe 2 places de la station. Une extension qui est suivie deux ans plus tard par l’ouverture d’une nouvelle porte d’entrée vers Tschuggen depuis Innerarosa sous la forme d’un télésiège fixe 2 places. La même année est également construit le téléski « Tschuggen West » pour la desserte supérieure du plateau « Tschuggen ». Un second téléski « Ried » est ouvert pour la desserte dudit plateau en 1976.

Après avoir équipé l’ensemble des versants disponibles, Arosa se lance dans la modernisation de son parc de remontées mécaniques, avec comme priorité, une amélioration de l’accès au secteur « Tschuggen » depuis le front de neige d’Arosa et d’Innerarosa. Avec les progrès réalisés par le constructeur WSO Städeli dans la conception des télésièges débrayables, Arosa se lance dans la construction de deux télésièges débrayables 3 places. Le premier remplace le téléski « Arosa-Tschuggen » et le second est une transformation du télésiège fixe 2 places « Innerarosa-Tschuggen » en télésiège débrayable 3 places. Construit en 1983, ces deux appareils sont les premiers appareils débrayables livrés par Städeli (la même année que le télésiège débrayable 3 places « Foilleuse » à Morgins).

Axée sur une clientèle essentiellement familiale, la station d’Arosa développe une zone pour les enfants au niveau des trois téléskis « Ried », « Tschuggen West » et « Tomeli ». Ce secteur débutant, appelé « Arosa Junior Club » est accessible par la première section du téléphérique « Weisshorn » et par les deux télésièges débrayables 3 places « Innerarosa-Tschuggen » et « Arosa-Tschuggen ». Equipés de garde-corps sans repose-pied, les sièges de ces deux appareils se destinent difficilement à une clientèle débutante et à des enfants. Pour répondre à cette situation délicate, la société Arosa Bergbahnen se résout à transformer le télésiège débrayable « Innerarosa-Tschuggen » en télécabine 4 places. Comparé à une nouvelle construction, la transformation du télésiège débrayable en télécabine a permis de réutiliser une grande part des éléments existants avec à la clé une économie financière substantielle.

TCD4 Innerarosa - Tschuggen : Porte d’entrée « Tschuggen » - Zone débutante

Installée entre le front de neige secondaire d’Innerarosa et le lieu-dit « Tschuggen », cette télécabine constitue une des trois portes d’accès vers le domaine skiable. Avec une gare aval disposée sur le front de neige d’Innerarosa, cette télécabine est une aubaine pour la clientèle séjournant dans les hôtels et les résidences secondaires environnantes. Un parking est présent à quelques mètres de la gare aval pour les clients à la journée. Depuis les pistes, l’accès à la gare aval est possible depuis la gare amont de tous les appareils, à l’exception du court téléski « Prätschli ».

Constituant l’une des trois portes d’entrée vers le domaine skiable, cette télécabine joue principalement un rôle d’ascenseur vers le lieu-dit « Tschuggen ». Depuis cet endroit, il est notamment possible de rejoindre les différents appareils qui accèdent aux trois points culminants du domaine skiable d’Arosa, à savoir le Weisshorn, le Hörnli et le Brüggerhorn. Depuis la création de la zone « Arosa Junior Club », cet axe est également fortement fréquenté par les écoles de ski et les débutants souhaitant enchainer les descentes au niveau des deux pistes bleues desservies par cette télécabine. Cette fonction s’est encore accentuée depuis la transformation du télésiège débrayable en télécabine. Les cabines permettent effectivement un transport plus sûr des enfants.

Depuis la gare amont, il est possible d’emprunter plusieurs pistes. La piste bleue Tschuggen-West regagne la gare aval de cette télécabine en empruntant un tracé longeant la ligne dudit appareil. La piste bleue Riedberg-Innerarosa regagne également la gare aval de ce téléporté en desservant cependant les deux téléskis du plateau de « Tschuggen » et la gare aval du télésiège débrayable « Carmenna ». La piste bleue Tomeli-Berg-Arosa rejoint le front de neige d’Arosa où est notamment installée la gare aval de la première section du téléphérique du « Weisshorn ». Cette piste dessert également la gare aval du téléski « Tomeli » et autorise un accès au secteur « Prätschli ».

Caractéristiques techniques

Administratif:


  • Station: Arosa
  • Type d'installation: Télécabine débrayable 4 places
  • Exploitant : Arosa Bergbahnen AG
  • Constructeur: WSO STAEDELI - BMF
  • Année de mise en service: 1983/2010
  • Ouverture au public (télécabine): Décembre 2012
Géographie:

  • Altitude aval: 1846m
  • Altitude amont: 2050m
  • Dénivelé: 204m
  • Longueur oblique: 698m
  • Pente moyenne: 29.2%
  • Pente maximale: 66.3%
Technique:

  • Nombre de pylônes: 10
  • Largeur de voie: 4.4 m (station) / 4.6 mètres (ligne)
  • Station motrice: Aval
  • Station tension: Amont
  • Système de tension: Hydraulique
  • Fabriquant du câble: Fatzer AG
  • Diamètre du câble: 32mm
  • Commande électronique de: Sisag AG
  • Puissance du moteur: 200 kW
  • Type de pince: Conception Städeli (Rondelle de Belleville)
  • Constructeur des cabines: Carvatech
  • Type de cabines: Ultra 4
  • Nombre de cabines: 39
  • Personnes/cabines: 4
  • Espacement entre les cabines: 41.73m
  • Cadencement : 10.43 sec
  • Débit maximal: 1350 p/h
  • Temps de trajet: 3 minutes
  • Vitesse maximale: 4.0 m/s
  • Sens de la montée: Droite


Infrastructures et ligne de la télécabine «Innerarosa - Tschuggen »

Pour la transformation du télésiège débrayable 3 places, construit par WSO Städeli en 1983, la société Arosa Bergbahnen a collaboré avec le constructeur BMF dont le siège social est situé à Flums. Réalisé durant l’été 2010, le chantier n’a pas seulement consisté à remplacer les sièges par des cabines. Bien au contraire, BMF a procédé à de nombreux changements, indispensable pour obtenir une prolongation de la concession et garantir la sécurité pour au minimum les 25 prochaines années (durée de la concession).

En aval, le changement le plus visible est la réalisation d’un garage sur le côté de la gare pour stocker les cabines en période de non-exploitation. En dehors du garage, BMF a procédé à plusieurs changements techniques en aval dont le système de trainage dans le contour. Autrefois trainées par une chaine, les pinces sont aujourd’hui entrainées par des pneus dans les contours (comme pour les freineurs/lanceurs). La chaine cinématique a également subie plusieurs modifications dont le remplacement du couple moteur/réducteur et l’installation d’un moteur thermique fonctionnant au diesel et non plus à l’essence. Concernant les freineurs et les lanceurs, la prise de mouvement est prise directement sur le câble et non plus par des cardans sur la poulie motrice. De plus, BMF a révisé l’ensemble des pièces et la structure portante de la gare aval. Concernant la ligne, BMF a ajouté un pylône compression en sortie de gare et a remplacé l’ensemble des balanciers par des modèles de conception maison. En amont, le constructeur de Flums a assuré de nombreuses modifications dont la plus importante est certainement le changement du système de tension. Anciennement installé dans la bâtisse située à l’arrière de la gare amont et de type contrepoids, le nouveau système de tension par vérins est placé directement dans la gare amont. Cette nouvelle configuration a nécessité de nombreux changements sous la couverture de la gare amont. En effet, les deux poulies de déviation et les bananes de réduction de la largeur de la voie du câble sont supprimées pour laisser place à une seule poulie retour-tension. Ces modifications ont également nécessité des renforcements au niveau de la structure avec l’installation de nouvelles poutres. Comme en aval, BMF a procédé à une mise à jour des convoyeurs avec un trainage par pneus dans les contours et non plus par chaine. En aval comme en amont, BMF a également installé un système pour l’ouverture et la fermeture des portes des cabines. Finalement, cette transformation poussée a également compris un changement intégral des commandes électriques.

Exploitée à 4 m/s (comme le télésiège débrayable Städeli), cette télécabine assure un débit de 1350 p/h, soit 450 p/h de moins que l’ancien télésiège. Pour une télécabine, le débit pratique s’approche cependant plus du débit théorique car le taux de remplissage étant plus élevé. Cet appareil compte 39 cabines du carrossier autrichien Carvatech (anciennement Swoboda) et elles sont issues de la gamme Ultra 4. Les pinces sont signées WSO Städeli et fonctionnent selon le principe des rondelles de Belleville.

Gare aval et garage

Située sur le front de neige d’Innerarosa, la gare aval est accessible par un tapis roulant depuis les pistes. En effet, elle est implantée légèrement en amont de l’arrivée des pistes et du parking en raison d’une configuration des lieux peu avantageuse. La gare aval adopte une vaste couverture qui englobe également la voie de garage pour les cabines. Elle adopte tout comme les cabines, la couleur bleue, soit la couleur officielle de la station d’Arosa. Avant la modernisation, la couverture était de couleur grise. Le garage, situé sur le côté gauche (sens de montée), est composé de trois rails de stockage.

Image
-Tapis d’accès à la gare aval, située légèrement en amont des pistes

Image
-Gare aval et garage

Image
-Gare aval et garage

Image
-Les pylônes portiques compression 1-2-3

Image
-Gare aval

Image
-Lanceurs

Image
-Zone d’entrée

Image
-Zone d’embarquement – gare aval

Image
-Gare aval, contour et poulie motrice

Image
-Poulie motrice

Image
-Garage

Image
-Contour et zone d’embarquement


Ligne

Développant une longueur de 698 mètres, cette télécabine compte 10 pylônes et franchit un dénivelé de 204 mètres. En sortie de gare aval, la ligne prend rapidement de la hauteur grâce aux trois pylônes compression qui adoptent une structure particulière en portique. La pente reste marquée jusqu’au pylône 5 où le tracé quitte la forêt. A partir dudit pylône, la ligne traverse un secteur moins accidenté avec une pente plus faible. Entre les pylônes 7 et 8, la ligne passe à côté de la gare amont du Tschuggen Express (Coaster), construit par le grand hôtel Tschuggen pour permettre à la clientèle fortunée de rejoindre les pistes sans efforts. Depuis le pylône 8, la pente décroit progressivement jusqu’en gare amont. Sur l’avant-dernière portée, les cabines survolent la piste bleue Riedberg-Innerarosa.

Image
-Lanceurs

Image
-Les trois premiers pylônes en portique, d’un côté….

Image
-…comme de l’autre

Image
-Portée

Image
-Pylône 4

Image
-Portée

Image
-Pylône 5

Image
-Pylône 6

Image
-Pylône 7

Image
-Portée. A droite, la gare amont du Coaster. Une remontée mécanique privée pour l’un des hôtels les plus en vue d’Arosa

Image
-Pylône 8

Image
-Pylône 9

Image
-Pylône 10


Gare amont

La gare amont est située à une altitude de 2050 mètres, au lieu-dit « Tschüggen », non de loin de la poulie retour du téléski « Tomeli ». Elle adopte la même structure que la gare aval avec une couverture bleue avec plusieurs ouvertures vitrées sur les côtés pour laisser pénétrer la lumière du jour à l’intérieur de la gare. La zone d’embarquement/débarquement est installée sur une plateforme et l’accès aux pistes se fait par une série de marches d’escaliers.

Image
-Arrivée en gare amont

Image
-Zone de débarquement et contour

Image
-Contour et zone d’embarquement à la descente

Image
-Poulie retour-tension et la came pour l’ouverture des portes des cabines

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont


Cabines et pinces

Image
-Croisement de deux cabines. En fond, on distingue la ligne de la télécabine du « Hörnli »

Image
-Croisement de deux cabines

Image
-Cabines et détails

Image
-Intérieur des cabines

Image
-Pince


Photos diverses

Image
-La télécabine au-devant du paysage alpin d’Arosa

Image
-Dernières portées


Conclusion

Avec la transformation du télésiège débrayable 3 places en télécabine 4 places, la société Arosa Bergbahnen AG a renforcé l’image débutant du secteur s’étendant autour du sommet « Tschuggen ». L’embarquement, le transport et le débarquement sont dorénavant garantit en toute sécurité pour les enfants et la clientèle débutante. Pour BMF, cette réalisation est un pas supplémentaire sur le marché helvétique, contrôlé par le groupe Garaventa/Doppelmayr.


Merci pour votre lecture ! A bientôt





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10142 secondes. 36 requete(s).
67 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés