En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 27Bannière 24Bannière 22Bannière 12

 TCD8 Canols-Scharmoin

Lenzerheide

Garaventa

T2 ES
Description rapide :
Partez à la découverte de la première télécabine 8 places avec des cabines (CWA) équipées d'écrans LCD pour garantir l'information de la clientèle durant le trajet. De plus, cet appareil adopte en première Suisse la couverture de gare "Vision" !

Mise en service en : 2010
PDF Ce reportage possède 1 document PDF



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 08/10/2011 et mise à jour le 11/06/2012
(Mise en cache le 24/08/2013)

Je vous présente un reportage sur la télécabine débrayable 8 places « Canols-Scharmoin», à Lenzerheide

Image

Lenzerheide : Une haute vallée – deux domaines skiables

La région de la Lenzerheide, composée par les stations de Malix, Chruwalden, Parpan, Valbella, Lenzerheide, Vaz/Obervaz (Lain, Muldain und Zorten), Lantsch/Lenz et Brienz/Brinzauls est implantée dans une haute vallée qui s’étire entre Coire et Tiefencastel dont les villages de la Lenzerheide et Valbella forment le cœur de la région. La région de la Lenzerheide se démarque notamment par ses nombreuses zones boisées et l’Heidsee, lac qui s’étend entre les villages de Lenzerheide et Valbella. Eté comme hiver, la Lenzerheide propose de nombreuses activités sportives et ludiques.

Le domaine skiable de la Lenzerheide se développe sur les deux versants de la vallée entre 1230 mètres, altitude de Churwalden et 2865 mètres, altitude du Rothorn. Chaque versant est considéré comme un domaine skiable, à savoir « Ostseite » et « Westseite » dont la liaison est assurée par un service de bus navette ou par la piste de liaison (Westseite -> Ostseite) au niveau de Parpan. Cette configuration particulière permet à la région de proposer des pistes ensoleillée tout au long de la journée. La Lenzerheide propose pas moins de 155 kms de pistes dont plus de la moitié sont enneigées mécaniquement.

Situation dans le domaine skiable

Image
-Situation sur le plan des pistes (Ostseite)

Plan en détail : Plan des pistes - Ostseite

TCD8 Canols – Scharmoin : Réorganisation complète du front de neige « Canols »

L’essor du tourisme hivernal dans la région de la Lenzerheide remonte à 1936, soit quelques années après l’ouverture des premiers funiculaires spécialement conçus pour les sports hivernaux à St- Moritz/Corviglia (1928) et Davos/Parsenn (1931). Les premiers investissements se concentrent exclusivement sur le secteur « Ouest (Westseite) ». L’exploitation du secteur « Est (Ostseite) » est quant à elle lancée plus tard, plus précisément en 1950 avec l’ouverture du premier téléski « Heimberg ». Un appareil certes court mais qui marque les prémices de l’aménagement des pentes aux pieds du Rothorn. Après plusieurs refus concernant la prolongation du téléski, la fin des années 50 marque un tournant. De retour d’une tournée américaine, notamment à Squaw Valley, le champion de ski helvétique Roland Blaesi avance plusieurs projets d’extension pour la Lenzerheide dont la création d’un domaine skiable autour du Rothorn. Soutenu par la communauté locale et les écoles de ski, la concrétisation du projet tarde pour des raisons financières. Après plusieurs années d’incertitude et de concurrence de la part du secteur « Ouest (Westseite) », les deux premiers téléphériques sont mis en service le 23 décembre 1963. Malgré l’ouverture desdits appareils, la situation financière de la société « Luftseilbahn Parpaner Rothorn » reste problématique.

Malgré une situation financière en demi-teinte, l’aménagement des pentes au pied du Rothorn se poursuit avec l’ouverture du premier téléski « Scharmoin » en 1965. Les débutants ont ainsi à disposition une piste plus facile que celle qui débute au sommet du Rothorn. Un second téléski « Grappa Grossa » complète depuis 1968 l’offre du secteur « Scharmoin ». En parallèle à la fusion des sociétés « Rothornbahn » et « Scalottas AG » qui marque la première collaboration entre les versants « Est » et « Ouest », le secteur « Est (Ostseite) » connait une nouvelle extension avec la construction des téléskis « Weisshorn » et « Schwarzhorn ». En réponse à la hausse de la fréquentation, le projet d’un doublement de la porte d’entrée « Canols-Scharmoin » est ensuite rapidement reconnu comme une priorité par les différents acteurs locaux. Le projet se heurte cependant à des oppositions. En effet, prévu sous la forme d’une télécabine 4 places, la construction de la ligne nécessitait le déboisement d’une saignée dans la forêt, longtemps refusée par le département fédéral de l’intérieur DFI à Berne. Le doublement du téléphérique « Canols-Scharmoin » est finalement acquis en 1975 avec l’ouverture de la télécabine 4 places. Deux nouveaux télésièges fixes « Totälpli (1981) » et « Motta (1983) » sont ensuite réalisés pour compléter la desserte des pistes sur le secteur d’altitude.

Après avoir atteint son extension maximale avec la construction du télésiège fixe 3 places « Motta » en 1983, la société des remontées mécaniques « Rothornbahn et Scalottas AG » se lance dans la modernisation et la réorganisation de son parc de remontées mécaniques. Le renouvellement débute par la transformation du téléphérique « Scharmoin-Rothorn » en 1988, suivi en 1994 par la mise en exploitation du télésiège débrayable « Schwarzhorn ». La réorganisation du secteur atteint une nouvelle étape en 1999 avec la construction du télésiège débrayable 6 places « Weisshorn Speed » pour remplacer sur un tracé inédit le téléski « Weisshorn 1 » et le télésiège fixe « Motta ». Pour la desserte de la future piste de Coupe du Monde FIS, le téléski « Heimberg » est remplacé à son tour par un télésiège débrayable sur un tracé prolongé vers l’amont durant l’été 2004. Avec le projet d’une liaison vers la station voisine d’Arosa et l’échéance de la concession de la télécabine « Canols-Scharmoin », la nouvelle société des remontées mécaniques « Lenzerheide Bergbahnen AG » créée en 2005 et issue du regroupement progressif de toutes les sociétés de remontées mécaniques de la Lenzerheide, s’est donnée comme première priorité de réaménager le front de neige de Canols avec la création d’un complexe comprenant notamment la gare aval du nouvel appareil et les bureaux de la société. La télécabine 4 places Giovanola et le téléphérique sont ainsi démantelés pour laisser place à une télécabine débrayable 8 places avec un embarquement de plain pied durant l’été 2010.

Quelques photos des anciens appareils :

Image
-Gare aval de l’ancien téléphérique (Source : www.bergbahnen.org)

Image
-Gare aval des deux appareils « Canols-Scharmoin » (Source : www.bergbahnen.org)

Image
-Ligne de deux appareils (Source : www.bergbahnen.org)

Image
-Retour sur le front de neige (Source : www.bergbahnen.org)

Image
-Dernières portées (Source : www.bergbahnen.org)

Image
-Intérieur de la gare amont (Source : www.bergbahnen.org)

Image
-Complexe Scharmoin (Source : www.bergbahnen.org)


TCD8 Canols – Scharmoin : Ascenseur vers le carrefour « Scharmoin »

Cette télécabine est implantée sur le front de neige principal du secteur « Est (Ostseite) », à l’endroit dit « Canols » et compose la première section de l’axe « Canols (Lenzerheide) – Scharmoin – Rothorn ». Avec un gare installée sur le front de neige, cet appareil est ainsi directement accessible pour les skieurs ayant opté d’accéder aux pistes de ski du secteur « Est » par cette porte d’entrée. Depuis le secteur « Ouest (Westseite) », il existe deux possibilités pour rejoindre cette télécabine. La première consiste à emprunter le bus navette depuis les différents fronts de neige du secteur « Ouest ». La seconde variante, ski au pied passe par le télésiège débrayable « Heimberg » et le téléski « Scharmoin ».

Porte d’entrée principale du secteur « Est (Ostseite) » et premier maillon de la chaine « Canols – Scharmoin – Rothorn », cette télécabine assure ainsi principalement un rôle d’ascenseur vers le lieu-dit « Scharmoin ». A cet endroit, le skieur a le choix d’embarquer dans le téléphérique du « Rothorn » pour accéder au point culminant du domaine skiable de la Lenzerheide à 2865 mètres ou d’emprunter une traverse pour rejoindre la gare aval du télésiège débrayable « Weisshorn Speed », appareil central du secteur « Est (Ostseite) ». A côté de ce rôle de liaison, cette télécabine dessert deux pistes bleues et une piste de luge également ouverte en nocturne.

Les deux pistes accessibles de la gare amont sont les suivantes ; la piste bleue Curtschin (12), également reconnue comme piste familiale, qui regagne la gare aval par un tracé totalement en forêt. La seconde piste bleue Crapera (13) considérée comme la piste officielle de retour en station, emprunte un tracé légèrement plus long. Elle est de plus équipée de canons à neige pour garantir une ouverture jusqu’à tard dans la saison. Depuis la gare amont, il est également possible d’emprunter la traverse pour rejoindre la gare aval du téléski « Scharmoin » ou du télésiège débrayable « Weisshorn Speed ». Une traverse qui ne porte cependant pas de nom. Une piste de luge complète l’offre, illuminée un soir par semaine.

Caractéristiques techniques

Administratif:


  • Station: Lenzerheide
  • Type d'installation: Télécabine débrayable 8 places avec écran informatif
  • Exploitant : Lenzerheide Bergbahnen AG
  • Constructeur: GARAVENTA
  • Année de mise en service: 2010
  • Ouverture au public : 18/12/2010
Géographie:

  • Altitude aval: 1495m
  • Altitude amont: 1906m
  • Dénivelé: 411m
  • Longueur oblique: 1327m
  • Pente moyenne: 30.9%
Technique:

  • Nombre de pylônes: 8
  • Largeur de voie: 5.20m
  • Station motrice: Amont
  • Station tension: Aval
  • Système de tension: Hydraulique
  • Fabriquant du câble: Fatzer AG
  • Diamètre du câble: 47 mm
  • Longueur du câble: 2820m
  • Commande électronique de: Frey Ag, Stans
  • Type de pince: DT-108
  • Constructeur des cabines : CWA
  • Type de cabines: Omega IV LWI
  • Nombre de cabines:35 (42)
  • Personnes/cabines: 8
  • Espacement entre les cabines: 96m (78.6m)
  • Cadencement : 16 sec (13,1 sec)
  • Débit maximal: 1800 p/h (2200 p/h)
  • Temps de trajet: 4,6 min
  • Vitesse maximale: 6 m/s
  • Sens de la montée: Droite


Infrastructures et ligne de la télécabine « Canols – Scharmoin »

Pour la construction de cette télécabine, la société des remontées mécaniques « Lenzerheide Bergbahnen AG » a poursuivi sa collaboration avec le manufacturier helvétique Garaventa. Ce même constructeur a assuré par le passé la réalisation de tous les appareils « récents » du secteur « Est (Ostseite) » avec notamment deux télésièges débrayables. Construite durant l’été 2010, cette télécabine appartient à la gamme UNI-G adoptant cependant la couverture intégrale de la gamme Vision. Une première pour la Suisse, après l’Allemagne et l’Autriche. L’utilisation de couverture Vision n’est cependant pas la plus grande particularité de cette télécabine. En effet, cet appareil est équipé, en première mondiale de cabines CWA de la gamme Omega IV-LWI qui sont munies d’un écran LCD pour l’information de la clientèle. Le système d’alimentation des écrans LCD est calqué sur le système des sièges/assises chauffant(e)s avec des frotteurs installés au niveau de la pince qui entrent en contact en gare aval et amont avec des rails conducteurs. Le courant emmagasiné est transmis à une boite de connexion. Lesdits écrans informent la clientèle sur l’ouverture des pistes, sur les événements à venir (concerts, ski nocturne, etc) et affichent également et ce « inévitablement » de la publicité.

Exploitée à 6 m/s, cette télécabine débrayable 8 places assure actuellement un débit horaire provisoire de 1800 personnes. L’appareil ainsi que le garage sont effectivement configurés pour une exploitation à 2200 p/h. Une élévation de débit qui passe par l’acquisition de sept cabines supplémentaires. Malgré son rôle d’ascenseur vers les pistes d’altitude, le débit actuel est suffisant. L’option d’un débit supérieur à 2000 p/h permet d’anticiper une éventuelle augmentation de la fréquentation liée à l’ouverture de la nouvelle liaison entre la Lenzerheide et Arosa. La configuration motrice-tension est classique pour ce type d’appareil avec un système de tension situé en aval et une chaine cinématique, enterrée, installée en amont. Les cabines sont portées par la classique pince DT-108.

Gare aval

La gare aval est intégrée à un vaste complexe qui comprend notamment le siège de la société « Lenzerheide Bergbahnen AG », un magasin de sport et les caisses pour l’achat des forfaits. Situé le long de la route principale qui dessert la région de la Lenzerheide, le vaste bâtiment adopte une architecture moderne et audacieuse alliant couleur, transparence et authenticité. Implanté au second étage du bâtiment, la zone d’embarquement est accessible depuis les caisses par un escalator ou par un ascenseur depuis le magasin de sport. L’accès depuis la piste est par contre directement garantit de plain pied. A demi incorporée à l’édifice, la gare aval adopte une « moitié » de couverture UNI-GV qui se démarque un schéma couleur du plus bel effet.

Image
-Complexe de la gare aval avec le parking

Image
-Gare aval avec un accès spécial depuis les pistes

Image
-Gare aval avec la nouvelle couverture Vision, une première pour la Suisse

Image
-Gare aval. Complexe général

Image
-Gare aval avec les bureaux administratifs

Image
-Escalators pour gagner la zone d’embarquement depuis le parking

Image
-Zone d’embarquement avec les bornes d’accès Skidata

Image
-Contour avec le mécanisme pour la fermeture des portes

Image
-Fin de la zone d’embarquement et mécanisme pour la fermeture des portes

Image
-Zone d’embarquement

Image
-Contour. On remarque au niveau des lanceurs, les deux guides jaunes pour l’alimentation du système d’écran publicitaire dans les cabines

Image
-Système pour l’ouverture des portes

Image
-Vérins de tension

Image
-Gare aval. Au loin se dessine la ligne de cette télécabine


Ligne

Avec un total de 8 pylônes, cette télécabine débrayable développe une longueur de 1327 mètres et franchit un dénivelé de 411 mètres. En quittant les lanceurs, les cabines prennent progressivement de la hauteur et enchainent avec une longue portée entre les pylônes 2 et 3. La ligne adopte ensuite une pente légèrement plus soutenue mais régulière jusqu’au pylône 5. Après un passage plus léger, la ligne reprend de la hauteur à partir du pylône 6 pour se terminer par une longue portée entre les pylônes 7 et 8. Ce dernier pylône présente la particularité d’être réalisé sous la forme d’un pylône « Y », c’est-à-dire que le pylône possède deux têtes pour un même fut sur la partie inférieure. Au final, une ligne évoluant en forêt et présentant plusieurs longues portées sans rupture de pente marquée.

Image
-Pylône 2

Image
-Ligne

Image
-Pylône support-compression 3

Image
-Portée

Image
-Pylône 4

Image
-Portée

Image
-Pylône 5

Image
-Portée

Image
-Tête du pylône 6

Image
-Longue portée

Image
-Pylône support-compression 7

Image
-La plus longue portée

Image
-La gare amont approche..

Image
-Pylône 8 de type « Y »


Gare amont et garage

La gare amont est située au lieu-dit « Scharmoin » à une altitude de 1906 mètres, directement attenant à la gare aval du téléphérique du Rothorn qui accède au point culminant du domaine skiable. Tout comme en aval, la gare amont est intégrée à un vaste bâtiment qui comprend plusieurs ateliers pour les engins de damage et le garage pour les cabines. Comparé au complexe de la gare aval, l’architecture du bâtiment de la gare amont est plus massive et se distingue par une apparence « zébrée ». A demi intégrée, la partie avant de la gare amont adopte une couverture intégrale de la gamme UNI-GV qui adopte les mêmes couleurs que son homonyme en aval. L’accès au garage, composé de quatre voies est garantit par un aiguillage situé dans le contour. Les cabines y sont entrainées par une chaine de trainage.

Image
-Arrivée en gare amont

Image
-Zone de débarquement

Image
-Poulie motrice avec l’arbre lent

Image
-Contour

Image
-Mécanisme pour la fermeture des portes

Image
-Zone d’embarquement et poulie motrice

Image
-Garage

Image
-Gare amont, commune avec la gare aval du téléphérique « Scharmoin – Rothorn »

Image
-Gare amont. Face arrière

Image
-Les deux gares, dos à dos

Image
-Gare amont, semi-intégrée

Image
-Gare amont

Image
-Une gare amont à l’esthétique parfaite

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont avec à l’arrière la ligne du téléphérique « Scharmoin-Rothorn »

Image
-Le vaste bâtiment de la gare amont

Image
-Le dernier pylône en « Y » et la gare amont

Image
-Le complexe « Scharmoin »


Cabines

Image
-Deux cabines posent fièrement devant la « Westseite »

Image
-Cabine

Image
-Les banquettes

Image
-La nouveauté, les écrans pour garantir l’information à la clientèle et pour de la publicité

Image
-La nacelle de service


Pinces

Image
-Pince DT-108 avec les deux frotteurs pour l’alimentation des écrans LCD

Image
-Pince DT-108 en gare


Photos diverses

Image
-Gare aval et début de ligne

Image
-Pylône 8 « Y »

Image
-Le dernier pylône avec en fond le versant « Westseite » avec notamment le « Piz Scalottas »

Image
-Deux cabines se croisent sur la dernière portée

Image
-Zoom sur la double tête du pylône 8…


Conclusion

Avec l’ouverture de cette télécabine, une nouvelle étape importante est franchie dans le renouvellement du parc des remontées mécaniques du secteur « Est ». Un appareil de qualité assure dorénavant l’accès aux pistes d’altitude depuis le front de neige. Un investissement indispensable pour garantir un accès rapide à la future liaison vers le domaine skiable voisin d’Arosa.

Fin du reportage, à bientôt !





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09891 secondes. 31 requete(s).
149 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés