En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 22Bannière 13Bannière 12Bannière 11

 TKE Schweiben

Riederalp (Aletsch Arena)

Baco

T2 ES
Description rapide :
Un téléski Baco avec un virage "Bachmann"

Mise en service en : 1977



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 23/07/2010 et mise à jour le 30/07/2010
(Mise en cache le 13/07/2014)

Je vous présente un reportage sur le téléski à enrouleurs « Schweiben », à Riederalp- Aletsch Arena

Image

Riederalp - Top of Aletsch

La station de Riederalp est située dans le Haut- Valais, plus précisément sur une terrasse dominant la vallée du Rhône. Riederalp est une station sans- voiture accessible depuis la plaine par un téléphérique et par une télécabine en deux sections au départ de Mörel. Cette station vise une clientèle principalement familiale et offre un panorama grandiose sur les 4000 des Alpes valaisannes, dont le Cervin et le Dom. Elle dispose d’un domaine skiable de taille moyenne desservi par une télécabine, deux télésièges et plusieurs téléskis.

Le domaine skiable de Riederalp est intégré à l’espace « Aletsch Arena » qui regroupe également les stations de Bettmeralp et de Fiescheralp (Kühboden). Cet espace s’étend de 1050 mètres (altitude de Fiesch) à 2869 mètres (altitude de l’Eggishorn) et propose 99 kilomètres de pistes de ski alpin évoluant dans un cadre unique, « Jungfrau- Aletsch- Bietschhorn » également portée sur la liste du patrimoine mondiale de l’UNESCO. Ces pistes sont desservies par un total de 36 remontées mécaniques.

Situation dans le domaine skiable

Image
-Situation sur le plan des pistes « Aletsch Arena »


TKE1 Schweiben : Une nouvelle porte d'entrée sur le domaine skiable de Riederalp

Les premières traces du domaine skiable de Riederalp remontent aux années cinquante, lors de la construction du premier téléporté à destination du plateau de Riederalp depuis la vallée du Rhône. Le développement se poursuit ensuite avec la réalisation de plusieurs téléskis dont celui de « Riederfurka » de manufacture « Müller » et réalisé en 1968. Le dernier vestige de cette période pionnière est le téléski « Golmenegg » réalisé en 1970 et toujours exploité.

L’extension du domaine skiable et l’amélioration des remontées mécaniques continue en 1977 avec la construction de deux télésièges fixe deux places ; à savoir « Moosfluh » et « Hohfluh », deux points de vue appréciés pour la vue plongeante qu’ils offrent sur le glacier d’Aletsch. Le domaine skiable de Riederalp a ainsi atteint son extension maximale environ 15 ans avant le dépôt de la première pierre !

La même année est également réalisé le téléski « Schweiben », à la frontière avec le domaine skiable voisin de Bettmeralp. Ce téléski offre ainsi à la clientèle séjournant dans les résidences située entre Riederalp et Bettmeralp un accès facilité aux pistes. Ce secteur représente encore aujourd’hui un fort potentiel de développement, notamment immobilier. Avant la mise en place d’un ticket commun entre les trois domaines skiables de l’Aletsch Arena, ce téléski offrait indirectement à la clientèle de Bettmeralp une porte d’entrée sur le secteur de Riederalp.

Quel futur pour ce téléski ? Les remontées mécaniques de Riederalp planchent pour la réalisation d’un nouvel appareil plus long, c’est-à-dire prolongé vers l’aval pour desservir davantage le secteur situé entre Riederalp et Bettmeralp.


TKE1 Schweiben : Direction secteur d'altitude

La gare aval de ce court téléski est implantée sur un front de neige secondaire situé entre les localités de Riederalp et de Bettmeralp. Ce téléski offre ainsi avant tout à la clientèle des résidences alentours une porte d’entrée au domaine skiable de Riederalp et de Bettmeralp, sans avoir à parcourir plusieurs kilomètres pour rejoindre la gare aval de la remontée mécanique la plus proche. Cet appareil n’est cependant pas utilisé par la clientèle provenant de la vallée malgré la proximité de la gare amont provenant de Betten FO. En effet, les skieurs à la journée privilégie le télésiège débrayable « Bettmeralp - Schenä Bodu – Blausee » plus rapide et dont l’emplacement de la gare amont offre de meilleures possibilités.

Ce téléski assure ainsi principalement un rôle d’ascenseur le matin pour la clientèle de proximité. La fréquentation est dès lors relativement faible en dehors des premières heures de la journée. De plus, ce téléski n’est accessible que par une piste rouge inadaptée pour un public débutant. L’attrait est ainsi limité. Par ailleurs, en parallèle aux contraintes liées par le degré de difficulté de la piste, la déclivité de la première ascension n’est également pas adaptée aux débutants. Ce téléski est ainsi souvent oublié par la clientèle.

Cet appareil dessert plusieurs pistes :
-Piste bleue « Giltstein », cette piste permet de rejoindre la station de Riederalp dont la gare aval de la télécabine « Moosfluh »
-Piste bleue « Schweibe 2 », cette piste donne accès à la gare aval du télésiège débrayable « Bettmeralp - Schenä Bodu – Blausee ».
-Piste bleue « Schönebodu », cette piste est une alternative à la piste « Schweibe 2 » et offre en plus l’accès au téléski « Lager I », « Lager II » et « Trainerlift ».
-Piste rouge « Schweibe », cette piste est le seul itinéraire permettant de rejoindre la gare aval de ce téléski.


Caractéristiques techniques

Administratif:


  • Station: Riederalp (Aletsch Arena)
  • Type d'installation: Téléski à enrouleurs
  • Exploitant : Aletsch Riederalp Bahnen AG
  • Constructeur: BACO (aujourd’hui BACO POMA)
  • Année de mise en service: 1977
Géographie:

  • Altitude aval: 1926.18m
  • Altitude amont: 2062.6m
  • Dénivelé: 153m
  • Longueur oblique: 715m
  • Pente moyenne: 25.4%
  • Pente maximale: 56.42%
Technique:

  • Nombre de pylônes: 10
  • Largeur de voie: 2.2m
  • Station motrice: Aval
  • Station tension: Amont
  • Système de tension: Contrepoids
  • Diamètre du câble: 19mm
  • Longueur du câble: 1480m
  • Commande électronique de: Kropfli Steffisburg
  • Puissance du moteur: 73.6 kW
  • Nombre d’enrouleurs: 94
  • Personne/enrouleurs: 1
  • Espacement entre les enrouleurs: 15.2m
  • Cadencement : 5.43s
  • Débit maximal (montée): 700 p/h
  • Temps de trajet: 4.25min.
  • Vitesse maximale: 2.8 m/s
  • Sens de la montée: Droite


Infrastructures et ligne du téléski à enrouleurs « Schweiben »

La réalisation de ce téléski est assurée par l’entreprise suisse Baco basée à Steffisburg. Cette société est connue aujourd’hui sous le nom de Baco Poma. Ce court téléski présente la particularité de disposer d’un virage en milieu de ligne. Ce virage assure une déviation de 74° et utilise le système de déviation imaginé par Marcel Bachmann. Ce système est composé de deux poulies de déviation dont la poulie intérieure est équipée d’une série de doigts. Ces doigts, disposé au niveau de la gorge sont équipés d’un ressort et sont comprimés lors du passage de l’attache. L’attache est équipée à ce propos d’un cache de protection pour pousser vers le haut ces doigts.

Ce dispositif de déviation est concurrencé par le système de renvoi dessiné par Willy Bühler permettant également des angles de déviation élevés. Ce second système ne nécessite cependant aucune adaptation des attaches, ce qui explique pourquoi il est plus répandu.

Exploité à 2,8 m/s, ce téléski assure avec ses 94 enrouleurs un débit d’environ 700 p/h. Cette capacité, certes faible est suffisante pour cette porte d’accès secondaire au domaine skiable d’altitude.


Gare aval

La gare aval est implantée à proximité du chemin reliant les villages de Riederalp et de Bettmeralp à une altitude de 1926 mètres. La gare aval est constituée par un socle en béton sur lequel repose la structure métallique, soit la poulie motrice et un balancier compression. Le moteur et le réducteur sont installés verticalement, à l’arrière de la gare sous la poulie motrice.

Image
-Gare aval

Image
-Structure minimaliste de la gare aval

Image
-Moteur, arbre rapide et réducteur


Ligne

La ligne développe une longueur de 715 m, franchit un dénivelé de 153 mètres et compte 10 pylônes. Jusqu’au pylône 3, la ligne se distingue par une pente soutenue et escarpée. La ligne adopte ensuite une pente plus faible notamment à proximité du virage du type « Bachmann ». Le profil se redresse à nouveau à partir du pylône 5 pour rejoindre la zone de débarquement placé à hauteur des pylônes 9 et 10. Passé ces deux pylônes, la ligne entame une légère descente vers la gare amont située dans une cuvette.

Image
-Retour sur la gare aval

Image
-Première partie

Image
-Pylône 1 et croisement avec la piste

Image
-L’ascension se poursuit à travers la forêt

Image
-Pylône 2

Image
-Pylône 3

Image
-Replat avant le virage

Image
-Virage

Image
-Système de déviation. L’angle de déviation est égal à 74°

Image
-Pylône asymétrique 4

Image
-Pylônes asymétriques 5- 6. Début de la dernière ascension

Image
-Pylône 8

Image
-Croisement avec la piste

Image
-Pylônes 9 et 10

Image
-Tête des pylônes 9 et 10


Gare amont

La gare amont est située à une altitude de 2062 mètres. Elle est implantée dans une cuvette, en contrebas d’une vingtaine de mètres de la zone de débarquement. La gare amont est composée d’une structure métallique. Le contrepoids en béton est attaché à l’arrière de la structure.

Image
-Dernière portée jusqu’en gare amont retour- tension

Image
-Gare retour- tension


Enrouleurs - attaches

Image
-Enrouleur et assiette

Image
-Enrouleur et attache (système de capuchon pour la déviation)


Photos diverses

Image
-Le virage depuis la piste

Image
-Le virage : un système ingénieux

Image
-Le système de déviation par deux simples poulies


Conclusion

Malgré son âge avancé, ce téléski assure aujourd’hui encore pleinement son rôle d’ascenseur en direction des pistes d’altitude.

Fin du reportage, à bientôt !





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.13126 secondes. 41 requete(s).
60 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés