En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 32Bannière 19Bannière 12Bannière 35

 TSD4 du Tronchey

Torgon (Portes du Soleil)

Von Roll

T1 ES
Description rapide :
Télésiège permettant la liaison avec les stations françaises de Châtel et de La Chapelle d'Abondance.

Mise en service en : 1995

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Lyokostart
Section écrite le 02/11/2014 et mise à jour le 26/10/2016
(Mise en cache le 26/10/2016)

Image


Sommaire

  • La station
  • Le télésiège du Tronchey
  • Conclusion

La station

La station de Torgon est la première porte d’entrée des Portes du Soleil depuis la Vallée du Rhône. Son domaine est réparti sur 3 secteurs :

- La Jorette : Secteur qui démarre depuis les bâtiments de la Jorette et qui dispose d’une zone pour les débutants et d'un accès à Plan de Croix grâce au télésiège de la Jorette.

- Le Tronchey : Équipé du télésiège 4 places débrayable du Tronchey, qui permet la liaison avec le domaine de Super Châtel et dessert 3 pistes dont un itinéraire freeride.

- La Djeu des Têtes / Conche 2000 : Secteur équipé de deux téléskis et permettant de relier Torgon à la Chapelle d’Abondance.


Située dans le canton du Valais et sur la commune de Vionnaz, Torgon est un véritable balcon sur le Lac Léman. Les 6 immeubles à toits à deux pans répartis sur un plateau à 1085 mètres d'altitude, reflètent à eux seuls l'image d'une station qui a vu le jour dans les années 60. La construction du premier téléski à la Jorette c'est faite en 1960. En 1969, trois téléskis virent le jour entre la Jorette, Plan de Croix et la Djeu des Têtes. En 1975, le télésiège deux places du Tronchey fût construit afin de relier Torgon aux Portes du Soleil et à la station de Châtel dès 1978. En 1985, les téléskis reliant Plan de Croix à la Jorette furent remplacés par deux télésièges biplaces. En 1987, la liaison avec la Chapelle d'Abondance a été rendue possible grâce à la construction du téléski de Conche 2000 et des installations dans le secteur Braitaz. Enfin, dernière nouveauté à ce jour, en 1995, le télésiège du Tronchey est remplacé par un télésiège 4 places débrayable, le premier du domaine Super Châtel - Torgon - Braitaz.

En 2011, Télé-Torgon SA se lance dans un grand projet de restructuration de son domaine skiable. La société prévoit d'enneiger mécaniquement l'ensemble de son domaine à commencer par le secteur de la Jorette qui bénéficie depuis décembre 2011 de trois canons mobile alimentés par une bâche et des conduites hors-sol. Télé-Torgon prévoit également de construire une retenue collinaire qui alimenterai le réseau, situé au sommet du télésiège du Tronchey, sur la commune Française de Châtel. Côté remontées mécaniques, elle prévoit de supprimer le télésiège des Grands Places, rénover le télésiège de la Jorette, construire un télésiège neuf entre Plan de Croix et Conche en remplacement des deux téléskis et d'aménager une zone débutant sur Plan de Croix avec un nouveau téléski.

En 2013, face à des difficultés financières et envisageant même de devoir fermer ses installations, Télé-Torgon SA confie la gestion de son domaine à Châtel. Une nouvelle société est créée en Suisse, la Société d'Exploitation Touristique de Torgon (SETT Sarl), société fille de la SAEM Sports & Tourisme de Châtel, qui reprend l’opérationnel et l'exploitation du domaine de Torgon pour deux années probatoire, Télé-Torgon restant propriétaire de ces installations. Au terme des deux années probatoires, un contrat d'une dizaine d'années pourra être signé entre les deux parties. La SAEM Sports & Tourisme de Châtel avait déjà, en novembre 2007, repris l'exploitation et l'entretient de deux téléskis appartenant à Télé-Torgon, les téléskis de la Tour de Don et de Chaux Longe. Châtel exploite donc les installations de Torgon, encaisse les bénéfices et reverse à Torgon un loyer. Télé-Torgon est actuellement en train de préparer une planification globale de son domaine skiable, telle que demandée par les associations écologistes afin de pouvoir investir et rénover son domaine.

Le télésiège du Tronchey

Le télésiège du Tronchey a été construit en 1995 par le département Installations de Transport de l'entreprise Suisse Von Roll, remplaçant sur le même tracé un télésiège deux places à pinces fixes du constructeur Baco. Le nouveau télésiège était équipé d'une gare intermédiaire qui permettait de quitter le siège dans le sens de la montée. Elle était située après le pylône N°8, juste avant le fort changement de pente. Elle permettait de desservir le bas de la piste bleue "Lac Léman". Au printemps 1999, de fortes précipitations provoquèrent un glissement de terrain au-dessus de la gare intermédiaire, ce qui la rendit inutilisable. Télé-Torgon étant dans une situation financière assez difficile, il fût décidé de la démanteler et avec ce choix, le temps de montée fût réduit. 3 pylônes furent également supprimés lors de la transformation.

Le télésiège du Tronchey a sa gare aval située au deuxième point de départ de Torgon (le premier étant la Jorette), au lieu-dit Plan de Croix. Un parking permet aux clients de stationner pour la journée. Ce carrefour de remontées mécaniques est desservi par 3 installations principales : le télésiège biplace des Grands Places, qui permet de rejoindre le sommet de la Jorette, le télésiège du Tronchey, qui permet de réaliser la liaison avec Châtel, et le téléski de la Djeu des Têtes qui permet l'accès au téléski de Conche 2000 pour atteindre le col de Braitaz-Conche et descendre sur la Chapelle d'Abondance. Ce point de départ est donc important au cœur des Portes du Soleil. Côté pistes, ce télésiège dessert deux pistes bleues : "Lac Léman" et "Tête du Tronchey", la piste rouge "Col de Croix" et l'itinéraire Freeride du Tronchey, situé à gauche de la ligne du télésiège.

Côté exploitation, la descente en siège est autorisée. le télésiège est également ouvert en période estival pour les promeneurs et les VTT.

> Localisation sur le plan des pistes

Image

Image


> Les caractéristiques de l'appareil

    Caractéristiques administratives :

    Station : Torgon
    Type d'installation : Télésiège 4 places à attaches débrayable
    Exploitant actuel : Société d'Exploitation Touristique de Torgon (SETT)
    Propriétaire : Télé-Torgon SA (TTSA)
    Constructeur : Von Roll, département Installation de transport
    Année de mise en service : 1995

    Caractéristiques d’exploitation :

    Saison d'Exploitation : Hiver et Été
    Capacité : 4 personnes
    Débit maximal : 1200 personnes/heure
    Descente en siège : Autorisée
    Vitesse d'Exploitation : 4.6 m/s
    Tapis d'Embarquement : Non

    Caractéristiques géométriques :

    Altitude Aval : 1344 m
    Altitude Amont : 1896 m
    Dénivelée : 552 m
    Longueur Développée : 1575 m
    Temps de Trajet : 6 min

    Caractéristiques techniques :

    Nombre de pylônes : 18 (numérotés de 1 à 8 et de 12 à 21)
    Type de gare : Quattro
    Station motrice : Aval
    Station tension : Aval et amont
    Type de tension : Hydraulique
    Fournisseur du câble : Fatzer
    Diamètre du câble : 42 mm
    Fournisseur de la commande électrique : Sisag
    Sens de montée : Droite
    Embarquement : Sens de la ligne
    Débarquement : Sens de la ligne

    Véhicules :

    Constructeur des sièges : Von Roll
    Nombre de véhicules : 62
    Type de pince : VR106


> Le panneau annonçant la construction du TSD4 (notez que la ligne de la station intermédiaire à été barrée en raison de sa suppression et qu'il manque des pylônes sur le schéma de la ligne)

Image

> Le panneau indiquant les caractéristiques principales de l'appareil

Image


La gare aval

La gare aval est située à proximité du départ du télésiège des Grands Places et fait partie du front de neige de Plan de Croix qui dispose d'un parking, d'un restaurant, des caisses et de l'atelier des remontées mécaniques de Torgon.

La gare aval et l'accès à l'appareil pris en photo depuis le télésiège 2 places Grands Places :
Image

La gare aval dans son environnement :
Image

La gare aval et les pylônes 1 et 2 en sortie de gare :
Image

En arrivant sur la gare aval :
Image

Le poste de conduite :
Image

L'accès à l'appareil :
Image

L'accès à l'embarquement :
Image

Image

Le nom de la gamme de ce télésiège "Quattro" et son constructeur (Von Roll) sont mentionnés sur la couverture de la gare :
Image

Un siège dans le contour :
Image

La zone d'embarquement :
Image

Le lanceur :
Image


La ligne

La ligne parcours les 1'575 mètres entre les gares aval et amont, supportée par 18 pylônes. D'un dénivelé de 552 mètres, on passe ainsi de 1344 à 1896 mètres d'altitude. La première partie de la ligne possède une pente régulière, les portées sont assez grandes et suit le terrain en dévers jusqu'au pylône N°8. C'est là que se trouvait la gare intermédiaire jusqu'en 1999. Ensuite, la ligne change fortement de pente et les survols sont plus importants. Juste avant la gare amont, 3 pylônes permettent de remettre le câble à l’horizontal.

Les pylônes dans le sens de la montée : (Il manque les pylônes N°9 à 11 car ils ont été supprimés et la ligne n'a pas été renumérotée)

  • N°1 : 8C / 8C
  • N°2 : 8C / 8C
  • N°3 : 6S / 6S
  • N°4 : 10S / 8S
  • N°5 : 4SC / 4SC
  • N°6 : 4S / 4S
  • N°7 : 6S / 6S
  • N°8 : 8S / 8S
  • N°12 : 12C / 12C
  • N°13 : 12C / 12C
  • N°14 : 4S / 4S
  • N°15 : 8S / 8S
  • N°16 : 8S / 8S
  • N°17 : 8C / 8C
  • N°18 : 8S / 8S
  • N°19 : 8S / 8S
  • N°20 : 8S / 8S
  • N°21 : 8S / 8S

Vues globales de la ligne depuis le télésiège 2 places Grands Places :
Image

Image

Pylône 1 et 2, en sortie de gare :
Image

Pylône 2 :
Image

Pylône 3 :
Image

Pylône 4 :
Image

Tête du pylône 4 :
Image

Image

Pylône 5 :
Image

Image

Pylône 6 :
Image

Image

Pylône 7 :
Image

Image

Portée entre les pylônes 7 et 8, survolant la piste Lac Léman :
Image

Pylône 8 :
Image

Image

Après le pylône N°8 se trouvait la gare intermédiaire qui permettait de descendre du siège côté montée. Depuis sa suppression, également 3 pylônes ont été éliminés en 1999, les pylônes n'ont pas été renumérotés ce qui explique le "Trou" dans la numérotation.

Pylône N°12:
Image

Image

Pylône N°13 équipé d'un massif en triangle permettant de "couper" l'avalanche en deux :
Image

Pylône N°14 :
Image

Portée entre les pylônes N°14 et 15 :
Image

Vue arrière sur la ligne :
Image

Pylône N°15 :
Image

Image

Pylône N°16 :
Image

Pylône N°17 :
Image

Image

Pylône N°18 :
Image

En approche des trois derniers pylônes de la ligne, on distingue à gauche le restaurant panoramique :
Image

Pylône N°20 :
Image

Pylône N°21 :
Image


La gare amont
La gare amont est située à 1896m proche de la frontière avec la France. La gare est de type retour tension et est de même composition que la gare aval.

L'arrivée en gare amont, on aperçoit le vérin pour la tension hydraulique de l'appareil :
Image

Le ralentisseur :
Image

Le débarquement :
Image

La zone de débarquement :
Image

Multiples vues de la gare amont, avec le débarquement et l'embarquement pour la descente en siège :
Image

Image


Véhicule et pince

Un siège 4 places :
Image

Image

La pince débrayable VR106 :
Image


Divers

Vues depuis les pistes :
Image

Image

Image

Image

La piste Lac Léman et à droite le télésiège :
Image

La vue depuis l'arrivée de l'appareil avec la gare amont du téléski des Contrebandiers et celle du télésiège de Barbossine :
Image


Conclusion

La construction du télésiège débrayable 4 places du Tronchey en 1995 a donc permis de réduire considérablement le temps de montée jusqu'au sommet du Tronchey tout en améliorant la sécurité et le confort. Néanmoins, nous sommes amenés à nous poser une question : quel est l'utilité d'un téléporté débrayable dans un secteur composé majoritairement et, pour le moment, de téléskis et de télésièges à pinces fixes ? Une chose est sûre : la construction de cet appareil eu pour effet d'affaiblir un peu plus les finances de la société des remontées mécaniques, qui essaye aujourd'hui de se relever grâce à un large plan de restructuration de son domaine et une collaboration plus étroite avec Châtel et la Chapelle d'Abondance.

Pour finir, je tiens particulièrement à remercier Christophe (Cookie) pour sa participation à la rédaction et le choix des photos de ce reportage.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10836 secondes. 34 requete(s).
125 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés